Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Recommended Posts

  • Replies 394
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Bonjour,   je me demande si le paradoxe ne serait à rechercher sur la vitesse à laquelle les quatre derniers étés sont passés dans la représentation collective comme celle d'un été normal...

Tout raté ...   Il n'y a jamais eu d'an 0, on passe directement du -1 au 1. La première décennie c'est donc les années 1, 2, .. 9, 10. La seconde décennie commence l'an 11. Le prem

9 stations dans le cadran nord-ouest (Caen, Le Mans, Angers, Blois, Châteauroux, Niort, Poitiers, Brest et Rennes), un peu déséquilibré ton panel...   Mais bon cela ne change pas grand chose

Posted Images

Posted
Pamiers Ariège (09)

Bonjour selon météo France on ça termine ce mois de juin dans les normes de saison

Cela met fin à la série de 12 mois consécutifs au dessus de la normale

Selon les principaux sites de prévisions saisonniéres juillet ne s écartera  pas beaucoup de la normale climatique il sera peu être légèrement inférieur ou légèrement au dessus

  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Marseille (13) (alt : 40m) et Gap (05) (alt : 780m)
Il y a 20 heures, Rémy_orage09 a dit :

Bonjour selon météo France on ça termine ce mois de juin dans les normes de saison

Cela met fin à la série de 12 mois consécutifs au dessus de la normale

Selon les principaux sites de prévisions saisonniéres juillet ne s écartera  pas beaucoup de la normale climatique il sera peu être légèrement inférieur ou légèrement au dessus


Dans les "normales" ça ne veut rien dire en-soi. On ne peut pas finir le mois à 0,0°.

On sera soit à +0,1 ou -0,1° (au moins).. Ce qui change tout. Car si on termine sur +0,1° ce sera donc le 13ème mois excédentaire consécutif.

Et c'est bien ce qui est prévu... Je ne sais pas où tu as vu cette info que la série des mois excédentaires va s'arrêter ? :) 

Edited by Iefan
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m
à l’instant, Iefan a dit :


Dans les "normales" ça ne veut rien dire en-soi. On ne peut pas finir le mois à 0,0°.

On sera soit à +0,1 ou -0,1° (au moins).. Ce qui change tout. Car si on termine sur +0,1° ce sera donc le 13ème mois excédentaire consécutif.

Et c'est bien ce qui est prévu... Je ne sais pas où tu as vu cette info ?

 

Sur le site de MF...

http://www.meteofrance.fr/actualites/83297006-climat-retour-a-la-normale-apres-12-mois-chauds

  • Merci 3
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

Ba du coup je ne comprend pas trop l'article de MF, cela veut dire que juin va être déficitaire niveau température ? Car pourquoi dire que après 12 mois au-dessus de la normal, juin va enfin être "de saison" alors que novembre 2019 avait lui aussi était "de saison" avec une anomalie de +0.3 ?!

Edited by ytpoff
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Bois-de-Haye (265 m) entre Nancy et Toul
il y a 4 minutes, Iefan a dit :


Dans les "normales" ça ne veut rien dire en-soi. On ne peut pas finir le mois à 0,0°.

On sera soit à +0,1 ou -0,1° (au moins).. Ce qui change tout. Car si on termine sur +0,1° ce sera donc le 13ème mois excédentaire consécutif.

Et c'est bien ce qui est prévu... Je ne sais pas où tu as vu cette info que la série des mois excédentaires va s'arrêter ? :) 

 

Je ne comprends pas trop ce que tu veux dire. +0.1 °C mathématiquement c'est une anomalie positive mais çà n'a rien de significativement excédentaire. Le mois de juin sera donc globalement conforme aux normales climatiques sur la France. Anomalie légèrement négative sur la moitié sud, légèrement positive au nord.

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Frontonas (230 m)

"Dans les normes", pour moi c'est à + ou - 0,5°C près, après pour Météo France je ne sais pas.

début juillet se poursuit ainsi... pas de signaux de forte chaleur prolongée ; en somme une première partie d'été "banale"

que nous réserve la seconde ?...

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Marseille (13) (alt : 40m) et Gap (05) (alt : 780m)
il y a 8 minutes, Cers a dit :

 

Je ne comprends pas trop ce que tu veux dire. +0.1 °C mathématiquement c'est une anomalie positive mais çà n'a rien de significativement excédentaire. Le mois de juin sera donc globalement conforme aux normales climatiques sur la France. Anomalie légèrement négative sur la moitié sud, légèrement positive au nord.

 

Sur l'article on peut y lire : 

 

"Malgré un pic de chaleur fin juin, la température en moyenne en juin devrait atteindre 18,5 °C, une valeur conforme à la moyenne saisonnière. Avec la succession des épisodes pluvieux et orageux, l'ensoleillement a été peu généreux et la pluviométrie devrait être excédentaire de près de 10 %."

Vous observez qu'ils ne donnent aucun chiffre d'anomalie en %.


Et pourtant, si l'on raisonne mathématiquement, si le mois termine à +0,1° d'anomalie nationale, il sera bien considéré comme au dessus des normales saisonnières. Même si ce n'est que très légèrement. Il n'y a pas de règle qui dit qu'il faut au moins +0,5° pour qu'il soit considéré comme excédentaire.

J'ai du mal à comprendre l'article de MF pour le coup.. À partir du moment où l'on à un + devant l'anomalie le mois est au dessus des normales. Perdurant alors la série record des mois excédentaires consécutifs.

Il faudrait un - pour que la série s'arrête vraiment. Et cela va se jouer à peu de choses même si @TreizeVents semblait parler de +0,5° au national à la fin du mois.

Très flou tout ça.

Edited by Iefan
  • J'aime 3
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Bois-de-Haye (265 m) entre Nancy et Toul

Je ne vois pas où est le souci. :)  Au sens strict, l'anomalie est peut-être positive mais c'est aussi une question de bon sens dans l'interprétation. En météorologie, s'il fait 24 °C un jour dans telle ville pour une normale de 23 °C, on dira sans doute qu'on est dans les normes car il ne fait pas significativement plus chaud. De plus, une moyenne de température nationale, ce n'est rien d'autre qu'un indice climatique. On peut trouver des anomalies légèrement différentes en changeant la méthode de calcul sur toute la série.

 

Edit : un peu comme sebinnis, j'aurais tendance à considérer en climatologie que l'anomalie devient significative au-dessus de ~ 0,5 °C en valeur absolue.

Edited by Cers
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Troche - Altitude 410m / Montmorillon - Altitude 100m / Lagrand - Altitude 600m
il y a 17 minutes, Iefan a dit :

 

Sur l'article on peut y lire : 

 

"Malgré un pic de chaleur fin juin, la température en moyenne en juin devrait atteindre 18,5 °C, une valeur conforme à la moyenne saisonnière. Avec la succession des épisodes pluvieux et orageux, l'ensoleillement a été peu généreux et la pluviométrie devrait être excédentaire de près de 10 %."

Vous observez qu'ils ne donnent aucun chiffre d'anomalie en %.


Et pourtant, si l'on raisonne mathématiquement, si le mois termine à +0,1° d'anomalie nationale, il sera bien considéré comme au dessus des normales saisonnières. Même si ce n'est que très légèrement. Il n'y a pas de règle qui dit qu'il faut au moins +0,5° pour qu'il soit considéré comme excédentaire.

J'ai du mal à comprendre l'article de MF pour le coup.. À partir du moment où l'on à un + devant l'anomalie le mois est au dessus des normales. Perdurant alors la série record des mois excédentaires consécutifs.

Il faudrait un - pour que la série s'arrête vraiment. Et cela va se jouer à peu de choses même si @TreizeVents semblait parler de +0,5° au national à la fin du mois.

Très flou tout ça.

J'ai vu un pifomètre à +1°C 😁.

Les derniers jours de juin n'auront pas suffit à remplacer 3 semaines fraîche sur un gros quart Sud Ouest quand ailleurs nous étions plutôt dans les normes voir légèrement au dessus. Pour une fois le RC n'aura pas eu le dernier mot ^^

Link to post
Share on other sites
il y a 27 minutes, Cers a dit :

 

Je ne comprends pas trop ce que tu veux dire. +0.1 °C mathématiquement c'est une anomalie positive mais çà n'a rien de significativement excédentaire. Le mois de juin sera donc globalement conforme aux normales climatiques sur la France. Anomalie légèrement négative sur la moitié sud, légèrement positive au nord.

 

Assez d'accord avec ça. Si on est proche de 0, le signe n'a pas d'importance, c'est juste un effet de seuil. D'autant que le niveau du zéro dépend de la période de référence : on prendrait 1971-2000 ou 1990-2019 que les chiffres seraient déjà différents.

De plus il faut garder en tête qu'avec des calculs en mois calendaires on ajoute un choix arbitraire de plus, donc savoir si on est juste en dessous ou juste au dessus est un peu futile.

 Si on regarde les anomalies mensuelles glissantes, et que l'on veut vraiment absolument mettre un seuil à 0, en réalité c'est en novembre dernier que la série aurait du être interrompue avec -0.4°C d'anomalie du 6 novembre au 6 décembre, alors qu'à l'inverse sur juin 2020 nous ne serons pas descendus en dessous de +0.1°C :

 

image.thumb.png.474e94a885572632b3bd365b9f0ef927.png

 

Avec un peu plus de recul, on voit bien que ce n'est pas ce mois de juin qui va mettre fin à ce manque de déficits mensuels significatifs qui remonte même à 2018. On en reparlera quand on aura eu plusieurs passages en dessous de -0.5°C de déficit mensuel.

  • J'aime 12
Link to post
Share on other sites
Posted
Gambais (78) - Altitude : 100 m et Guyancourt (78) pour le travail
il y a 13 minutes, Cers a dit :

En météorologie, s'il fait 24 °C un jour dans telle ville pour une normale de 23 °C, on dira sans doute qu'on est dans les normes car il ne fait pas significativement plus chaud

Pas de doute pour une anomalie positive, même 10°C au-dessus cela passe comme une lettre à la Poste via nos médias, par contre 0,5°C au-dessous et c'est la catastrophe avec des mines déconfites !

  • J'aime 3
  • Haha 4
Link to post
Share on other sites

J'ai l'impression que vous parlez de deux choses différentes.

 

Oui, une anomalie c'est, pour un mois, au delà de +0.5°C ou -0.5°C (pour un trimestre, on dit généralement +/- 0.2°C, et pour une année +/- 0.1°C).

Il est donc sûr que l'on aura un mois de juin dans les normales, et c'est ce que dit l'article de MF

 

Par contre, -0.1°C, et c'est la série des 12 mois positifs qui s'arrêtent

Mais +0.1°C, c'est, statistiquement, la série des mois positifs qui continuent, avec un 13ème  mois

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Wépion (Namur) - BELGIQUE

Eh beh, on a pas ce soucis-là en Belgique :P

image.thumb.png.e707e2416956b62255e7bf7fa933cdc2.png

 

13ème mois au-dessus des normes acquis et de loin ! La journée d'aujourd'hui va encore faire monter la moyenne, avant de stagner pour les 3 derniers jours, dans une douceur de saison (21-22°C globalement).

Par ailleurs je note que les 200h d'ensoleillement seront dépassés avec les valeurs d'aujourd'hui, à savoir pour le 3eme mois de suite. L'été a commencé début avril ici, comme depuis quelques années déjà... !

Par contre je n'aime pas du tout ce système à la belge, avec UNE seule station de référence pour TOUT le territoire. Je ne trouve pas ça très rigoureux, mais il en a toujours été ainsi...heureusement que des cartes sont dispos par la suite ! Chez moi, en me basant sur la fiche IRM de mon coin, je me retrouve plutôt vers +2°C d'anomalie (grâce surtout aux tx, plus élevées ici). Autant dire qu'on ne discutera pas du tout du caractère normal ou non de ce mois de juin 2020 ici...

 

Voilà, c'était pour donner une info de ce qu'il se passe au nord du nord de la France :D 

 

 

 

  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites
Posted
Saint maximin (Oise)

Guillaume Sechet sur Météo-ville vient encore de réactualiser ses tendances et lui envisage carrément que les 3 prochains mois (juillet,août et septembre) seraient plus chaud et sec que la normale.

Il envisage d’ailleurs une possible vague de chaleur à la mi-juillet (Hum,ça reste à voir car vu la synoptique générale prévue pour l’instant,je trouve qu’on en serait assez loin...)

 

Je reste dubitatif sur ses sois-disant tendances saisonnières d’autant qu’il est le seul (ou quasiment) a envisager l’été 2020 de la sorte (ainsi que le premier mois de l’automne météorologique) 

(à moins que je me trompe)...🤔

 

 

 

Edited by Bouteiller
Link to post
Share on other sites

Une anomalie de +0,5°C au niveau national n'est pas très significative et ne veut pas dire grand chose, car elle masque de fortes disparités régionales comme l'ont rappelé certains. Du côté de Bordeaux ils ont eu l'impression d'un début d'été pourri avec pluie et fraîcheur, alors qu'ici dans l'Aisne j'ai trouvé ce mois de juin assez agréable, et ma foi assez "normal" (alternance de périodes chaudes mais pas caniculaires, sauf jeudi dernier, de périodes plus fraîches, de pluie et même d'orages avant-hier).

On sort clairement des excédents thermiques hors normes de ces 12 derniers mois, mais en matière de statistique la série ne s'interrompt pas vraiment. A voir ce que nous réserve juillet et août, avec un peu de chance on pourra s'en tirer comme en juin, mais pour casser vraiment la série il nous faudrait un été à la 2014

Link to post
Share on other sites
il y a 20 minutes, Bouteiller a dit :

Guillaume Sechet sur Météo-ville vient encore de réactualiser ses tendances et lui envisage carrément que les 3 prochains mois (juillet,août et septembre) seraient plus chaud et sec que la normale.

Il envisage d’ailleurs une possible vague de chaleur à la mi-juillet (Hum,ça reste à voir car vu la synoptique générale prévue pour l’instant,je trouve qu’on en serait assez loin...)

 

Je reste dubitatif sur ses sois-disant tendances saisonnières d’autant qu’il est le seul (ou quasiment) a envisager l’été 2020 de la sorte (ainsi que le premier mois de l’automne météorologique) 

(à moins que je me trompe)...🤔

 

 

 

Envisager un été chaud et sec n'est pas une grosse prise de risque dans un contexte de RC global 😄. Par contre effectivement, cette année il semble que les tendances majoritaires soient beaucoup plus nuancées que d'habitude...

Link to post
Share on other sites
il y a 10 minutes, greghouse33 a dit :

 

On sort clairement des excédents thermiques hors normes de ces 12 derniers mois, mais en matière de statistique la série ne s'interrompt pas vraiment.

 

La série avait déjà eu "chaud" sans mauvais jeu de mots en novembre avec seulement +0,3° au bilan national : juin 2020 n'est donc pas vraiment solidaire dans le genre minimum syndical. Pas suffisamment chaud pour pouvoir dire autre chose qu'il est finalement assez normal ou conforme aux moyennes de saison, mais suffisamment pour que sur l'aspect symbolique la série excédentaire se poursuive.

  • J'aime 3
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Saint maximin (Oise)

Je ne comprends pas trop  ses affirmations d’un été plus chaud/sec que la moyenne  sur sa nouvelle réactualisation alors que lors de sa précédante réactualisation,il envisageait un été bien plus nuancé, de saison et parfois mitigé et assez frais,hormis pour le mois d’août ... .

Link to post
Share on other sites

La vision 3 classes est bien plus intéressante (toutes les cartes d'anomalie modernes essaient d'exprimer 3 classes au minimum), mais avec le milliard de graphiques d'anomalies présentés au public, je suppose que certains n'osent pas abandonner la vision binaire +/- . Pourtant MF a franchi le pas puisqu'il y a 3 classes sur les graphiques de prévision saisonnière.

 

Il est certain qu'avec la mode des cartes N/B en isolignes, on a consacré involontairement la vision binaire.  + en plein, - en pointillés.

Mais le but n'a jamais été d'apporter une vision binaire, car il faut savoir identifier les fortes valeurs sur ces cartes. Sur une carte à isolignes, on compte les lignes.

Edited by Cotissois 31
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Cherbourg-L'aigle
Le 27/06/2020 à 14:43, Arkus a dit :

 

Assez d'accord avec ça. Si on est proche de 0, le signe n'a pas d'importance, c'est juste un effet de seuil. D'autant que le niveau du zéro dépend de la période de référence : on prendrait 1971-2000 ou 1990-2019 que les chiffres seraient déjà différents.

De plus il faut garder en tête qu'avec des calculs en mois calendaires on ajoute un choix arbitraire de plus, donc savoir si on est juste en dessous ou juste au dessus est un peu futile.

 Si on regarde les anomalies mensuelles glissantes, et que l'on veut vraiment absolument mettre un seuil à 0, en réalité c'est en novembre dernier que la série aurait du être interrompue avec -0.4°C d'anomalie du 6 novembre au 6 décembre, alors qu'à l'inverse sur juin 2020 nous ne serons pas descendus en dessous de +0.1°C :

 

image.thumb.png.474e94a885572632b3bd365b9f0ef927.png

 

Avec un peu plus de recul, on voit bien que ce n'est pas ce mois de juin qui va mettre fin à ce manque de déficits mensuels significatifs qui remonte même à 2018. On en reparlera quand on aura eu plusieurs passages en dessous de -0.5°C de déficit mensuel.

 

Tout à fait d'accord ! Je trouve arbitraire de faire une moyenne de température sur 30 jours d'un mois… Statistiquement, ce graphique est plus solide ! Merci !!!!

De plus, avoir un mois avec une tempé +/-0,5°C n'est pas significatif, et est un mois dans la norme. Donc statistiquement, les "12mois consécutifs au dessus des normes" est relativement faux par ce graph ci-dessus et ou par le +/-0,5°C.

Edited by Barth61
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

J'ajouterai que les moyennes nationales n'ont pas beaucoup d'intérêt dans un pays aux multiples climats, mais je peux comprendre qu'on sorte des statistiques de ce type.

 

Link to post
Share on other sites

Toutes les moyennes ont leur intérêt !

 

C'est vrai pour toutes les durées : sur une décade, sur un mois, sur une saison, sur une année, ou bien encore une moyenne trentenaire.

C'est vrai aussi pour toutes les tailles d'espace : la moyenne du globe, d'un hémisphère, d'un pays comme le nôtre... ou notre propre station dans notre jardin.

 

C'est uniquement leur utilisation qui est plus ou moins idoine.

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Bois-de-Haye (265 m) entre Nancy et Toul
Il y a 1 heure, Barth61 a dit :

Je trouve arbitraire de faire une moyenne de température sur 30 jours d'un mois

 

C'est tout à fait arbitraire, en effet. De toute façon comme déjà évoqué, que ce mois de juin isolé soit légèrement plus frais ou un poil plus chaud que la moyenne 1981-2010, à la limite on s'en fiche (en tout cas je m'en fiche). Calculée par rapport à la normale 1961-1990, l'anomalie est plus haute, calculée par rapport à celle de 1991-2020 elle est plus basse. L'alternance de périodes froides et chaudes traduit en grande partie la variabilité naturelle du climat. D'ailleurs, même si je les emploie, j'ai toujours trouvé les mots "normale" et "anomalie" inappropriés car les écarts à cette normale sont je dirais tout à fait ... "normaux".  :D Ensuite, pour mettre en évidence des changements climatiques à une échelle multidécennale, il faut observer la tendance sur un certain nombre d'années.

 

il y a 21 minutes, Jack75 a dit :

J'ajouterai que les moyennes nationales n'ont pas beaucoup d'intérêt dans un pays aux multiples climats, mais je peux comprendre qu'on sorte des statistiques de ce type.

 

Quand on moyenne temporellement et spatialement des températures, on obtient un indicateur climatique qui n'est plus une température au sens thermodynamique. Mais on parle de climat qui est une notion de statistique. Cet indice de température national ou global dépend de la manière dont il est calculé et masque évidemment toutes les variations locales/régionales, mais son intérêt réside justement dans la caractérisation et l'évolution temporelle du climat à une échelle plus large (les variations aux échelles inférieures sont filtrées en quelque sorte). Il n'est donc pas totalement dénué de sens mais son utilisation, comme tout indicateur, est appropriée ou non : c'est selon ce qu'on cherche à voir. :) 

 

Concernant les prévisions des semaines à venir (juillet), IFS dans sa sortie commençant le 22 juin s'orientait vers un scénario un peu plus chaud que la moyenne et également plus sec.

  • J'aime 2
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Buhl-lorraine, Moselle ( 260 m )
il y a 1 minute, Cers a dit :

 

 

 

Concernant les prévisions des semaines à venir (juillet), IFS dans sa sortie commençant le 22 juin s'orientait vers un scénario un peu plus chaud que la moyenne et également plus sec.

 

C'est à mon avis mal embarqué du moins pour l'instant. On va surtout vers une première quinzaine de juillet mitigé sur la moitié nord. Ca sera un peu mieux dans le sud mais tout ceci est du classique. Un été européen normal

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...