Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Clement89

Tendance été 2020

Recommended Posts

Posted

Location : Nancy (54) ; Veneux-les-Sablons (77)

 Bonjour à tous ! 😄

 

Je n'ai pas suffisamment de skill pour faire une prévision saisonnière basée sur des indices mais lire les analyses des autres sur les topics saisonniers sont toujours très instructives quoiqu'il en soit ! 😉

 

Pour ma part, j'aimerais exprimer deux idées :

 

La première c'est qu'on ne peut que constater les excédents thermiques quasi systématiques de ces dernières années. C'est particulièrement vrai pour la saison estival ou aucun été n'a été en moyenne plus frais que la normale depuis l'an 2014 (il y a donc six ans cette année). La tendance est à la hausse rapide, comme on le voit sur ce graphique très clair de Météo-France :

 

image.png.1637d9f66998cfa508f4f81c0be52657.png

 

On peut donc en déduire qu'avoir un été plus frais que la normale aujourd'hui est devenu presque impossible, sauf anomalie exceptionnelle de chez exceptionnelle. La question est donc plutôt de savoir si on va avoir un été modérément chaud ou un été excessivement chaud. Au vue de la droite linéaire que l'on observe sur le graph, on peut supposer qu'un été "normal" sera situé entre +0,5°C (borne basse) et +2,5°C (borne haute) d'anomalie thermique sur la saison... Après c'est de la lecture directe de graph, c'est très empirique, mais le raisonnement probabiliste y tient la route à mon sens.

 

⚠️ ATTENTION ⚠️

 

Il ne faut pas oublier que l'anomalie de 2003 ne peux que nous laisser imaginer ce que les étés de nos jours peuvent produire comme anomalies délirantes en cas de scénario extrême ! Surtout que dans l'autre sens, les dernières anomalies très froide remonte à la fin des Années 70 et ne sont là que parce qu'elles se basent sur la normale d'aujourd'hui donc bon...

 

La deuxième idée que je voulais exprimer c'est le fait que la fin du printemps s'avère en général très humide ces dernières années. Impossible de savoir si c'est une tendance fiable ou juste une coïncidence temporaire mais la probabilité d'avoir une fin de printemps humide et fraîche est à mon sens très probable si l'on s'en tient à ce constat avant une remontée probable des températures courant juin.

 

En 2016, il avait tellement plu que d'importantes inondations s'étaient produites. En 2018, fin mai et début juin avaient été très orageux. L'année dernière mai a été frais et humide, dernier mois plus frais que la normale relevé en France d'ailleurs... Il me semble donc probable qu'il fasse plus frais entre maintenant et le début du mois de juin sans que cela soit certain non plus. La sécheresse pourrait donc temporairement s'estomper suite à de violentes pluies orageuses provoquant localement des inondations avant une reprise brutale de l'anomalie sèche et chaude.

 

En conclusion, en ayant un raisonnement purement empirique et sans se baser sur de réels indices, je dirais donc que mai ne sera pas beaucoup plus chaud que la normale et parfois très humide (notamment orageux en mode goutte froide bloquée sur le proche atlantique). Puis juin sera soudainement plus chaud, avant un été s'enlisant dans la chaleur et la sécheresse comme les années précédentes. Une période temporairement plus orageuse pourrait tempérer le bousin mais pas de quoi donner un été réellement frais (fourchette basse) et le risque d'une anomalie à la 2003 devient à mon sens de plus en plus réelle et j'appréhende beaucoup cette situation (fourchette haute).

 

Ces dernières années nous avons connu des canicules très puissantes mais toujours assez brèves, qu'arrivera t-il le jour où cela va s'inscrire dans la durée ? Ce risque me paraît de plus en plus présent et la succession d'étés chauds n'augmentent pas le risque d'étés frais au contraire, selon moi, le risque d'un été anormal à la 2003 avec une canicule durant plusieurs semaines devient très probable... Si nous avons la masse d'air de la canicule de juin 2019, conjugué à la durée de celle d'août 2003, à la même période que la canicule de juillet 2019, quelles températures aurons nous en France ? +49°C dans le Gard ? +45°C à Paris ? Encore plus ?! 🔥

 

Pour ceux qui n'ont pas vu cette incroyable anticipation, n'hésitez pas à aller y jeter un œil :

 

 

  • J'aime 2
  • Haha 1
  • Surprise 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

CFS va plutôt dans le sens d’un été plus frais que la normale avec un temps plus que mitigé. Il va bien falloir à un moment donner qu’un cycle d’été moins chaud se profile. 

  • J'aime 1
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Marseille (13) (alt : 40m) et Gap (05) (alt : 780m)
Il y a 20 heures, kéké a dit :

C'est vrai que sur le long terme nous voyons ressortir cette tendance avec HP vers le Groenland et incursion fraiche depuis la Scandinavie pouvant gagner la mer du nord et la France temporairement, notamment au moment des transitionnelles Saintes glaces, une période bien réputée pour son coup de froid, il s'agit d'ailleurs plus que d'une superstition car c'est souvent à cette période que le vortex crache ses dernières cartouches avant de passer en mode "été"
 

CEP weekly va entièrement dans ce sens avec une anomalie froide assez marquée sur le nord-ouest en particulier pour la semaine du déconfinement.

 

 

En revanche il semble que cela soit temporaire
 

 

A suivre, cela pourrait peut être placer ce mois de Mai dans les normales avec un peu de chance....

 

Ça va quand même être très très compliqué avec déjà une première décade de Mai probablement très excédentaire en vue.

Il faudrait une période remarquablement fraîche par la suite pour inverser la tendance.

Mai 2019 a été fais et maussade de bout en bout quasiment et sans période chaude.

Donc j'aurai envie de dire que dans le meilleur des cas nous pourrions finir légèrement excédentaire de +0,1 à +0,3°. Dans le pire des cas, bien au dessus...

Surtout si la semaine du dé-confinement serait la seule fraîche du mois (théorie du complot ? :D ). Mais c'était couru d'avance...

Dans tous les cas et si ce flux de NO se confirme, ce ne sera pas la fête pour les chasseurs d'orages confinés jusque là.... :( 

Edited by Iefan
  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Il faudra voir si le changement de cycle dans l’océan pacifique (PDO ,nina...) amènera un changement de circulation atmosphérique durant les 5 prochaines années dans l’Hémisphère nord ou si la tendance 2015/2020 se confirmera.

 

Si les anomalies continuent encore d'ici 2025 alors on pourra dire qu'on a franchi un nouveau seuil

 

Mais je pense qu'une partie des anomalies chaudes de ces dernieres années s'explique aussi par les anomalies de l’océan pacifique (PDO + et fort NINO de 2015) et des tropiques de l’océan atlantique.

 

 

Edited by Avallon89
  • J'aime 3
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Carnon-Plage (34) & Castelnau-le-Lez (34)
il y a 58 minutes, Iefan a dit :

 

Ça va quand même être très très compliqué avec déjà une première décade de Mai probablement très excédentaire en vue.

Il faudrait une période remarquablement fraîche par la suite pour inverser la tendance.

Mai 2019 a été fais et maussade de bout en bout quasiment et sans période chaude.

Donc j'aurai envie de dire que dans le meilleur des cas nous pourrions finir légèrement excédentaire de +0,1 à +0,3°. Dans le pire des cas, bien au dessus...

Surtout si la semaine du dé-confinement serait la seule fraîche du mois (théorie du complot ? :D ). Mais c'était couru d'avance...

Dans tous les cas et si ce flux de NO se confirme, ce ne sera pas la fête pour les chasseurs d'orages confinés jusque là.... :( 

 

 

Oui, à présent pour espérer un mois dans ou sous les normes, il faut que l'ensemble du mois soit relativement maussade. Le moindre coup de chaud de quelques jours, même basique à nos yeux, catapulte l'anomalie à largement plus de 5 °C au-dessus des normes... Je dis basique car ce genre de valeur dans des mois à +2 ou plus 3 °C/norme, ça passe inaperçu. Après il faut 2 à 3 semaines fraiches pour ramener l'anomalie dans le neutre, ce qui est clairement devenu de l'ordre de l'exception !

Puis, dorénavant nous sommes plutôt dans des coups de chauds à +10 ou +12 °C/norme... Autant dire que faire basculer le mois dans l'anomalie négative après ça, c'est de l'ordre de l'impossible.

 

Mais, peut-être que nous atteindrons l'exception pour ce mois, puisque le coup de chaud entrevu semble moins enflammé que modélisé ces derniers jours et que, puisque le déconfinement est prévu pour le 11 mai, nul doute qu'un temps parfaitement automnal se mettre en place à partir de cette date... sans chaleur, ni le moindre orage (hormis traine moisie). Ce serait dans la simple continuité de cette m**** qu'est 2020 :ph34r:

Bien sûr nous basculerons dans une canicule sèche permanente à partir de juin, jusque octobre.

  • J'aime 1
  • Haha 8

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 16 heures, LuckyFrenchy117 a dit :

 Bonjour à tous ! 😄

 

Je n'ai pas suffisamment de skill pour faire une prévision saisonnière basée sur des indices mais lire les analyses des autres sur les topics saisonniers sont toujours très instructives quoiqu'il en soit ! 😉

 

 

Bonjour,

Quand je dis "ils ont que du signal climatique sur la température", c'est un effet direct qu'ils n'arrivent pas à avoir le signal météo. Mais ça ne veut jamais dire que le signal météo sera faible, c'est juste qu'ils n'arrivent pas à l'avoir. Le signal météo dominera le signal climatique, comme toujours. Lisez bien l'essentiel des analyses que vous trouvez instructives, le signal météo domine le signal climatique. Le signal climatique est un biais faible, facile à comprendre donc souvent évoqué, mais qui ne domine pas le signal météo.

Edited by Cotissois 31
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 8 heures, sebinnis a dit :

Que pensez-vous de l'hypothèse d'un été "normal" telle qu'avancée dans cet article http://www.meteo-paris.com/actualites-meteo/va-t-on-vers-un-ete-moins-chaud-que-les-precedents-01-mai-2020.html ?

 

Cet article de G Sechet est bien sourcé, et je trouve que c'est donc une hypothèse qui tient la route.

Mais ça reste évidemment une hypothèse.

 

Après un été "normal", c'est quoi ?

-Ce que l'on vivait avant 1990 ? Non, Ca ce sont des étés frais par rapport au climat d'aujourd'hui.

-Ce que l'on a vécu ces 5 dernières années ? Non plus, car si on a pris environ en France 1.2°C depuis la moyenne 81/10 centrée en 1995, les derniers étés l'on été de 1.5°C à 2°C.

Donc un été moins chaud que les précédents interviendra forcément, tôt (cette année) ou tard (dans les toutes prochaines années) ; mais c'est inévitable.

 

Temp étés.png

 

Une fois cette considération statistique posée, on ne peut effectivement que laisser parler les modèles !

Edited by th38
  • J'aime 7

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Entrelacs/Albens73410

Evénement assez remarquable.Sur le site Meteo-Paris de Guillaume Séchet, il n'y a aucune annotation qui irait vers du doux ou chaud pour les 4 prochains mois et ceci il me semble pour la première fois(en tout cas depuis que je le suis).

Nous irions selon lui qui analysent les modèles américains et européens vers  un été standard qui serait également un tournant depuis 7 ans aux dessus des normes et pour les 4 saisons.

A voir si nous n'aurions pas changer de cycle...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Rennes

MF mise sur un été qui serait plutôt chaud mais sans anomalies visibles pour les pluies sauf le NW qui derzit plutôt au sec.

Seul pour faible (aucune date de publication  de l'article, ce qui est pourtant un paramètre important).

http://www.meteofrance.com/accueil/previsions-saisonnieres

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Saint maximin (Oise)

Je ne crois pas trop à un changement de cycle :


-Les mois thermiquement excédentaires sont  très largement majoritaires face au  quelques mois déficitaires durant ces dernières années.

D’ailleurs aussi bien à l’échelle mondiale qu’à l’échelle de notre pays,les années et les mois les plus chauds depuis le début des mesures et des relevés météorologiques datent pour la plupart justement de ces toutes dernières années!

 

-Sur les 30 dernières années,la courbe des températures moyennes augmente inexorablement (je n’ai pas de documents pour étayer mes propos mais je l’ai vu sur de nombreux graphiques) avec une « inflation » net vers le haut à partir des années 1990 mais c’est vrai que c’est surtout depuis 2015 que l’on constate  les plus grosses anomalies thermiques en terme de fréquence mais aussi souvent en intensité!

 

 

Mais peut-être que les prochains mois (années?) pourraient me donner tord et infirmer mes hypothèses!

Edited by Bouteiller
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Dax (40)
Le 01/05/2020 à 23:43, sebinnis a dit :

Que pensez-vous de l'hypothèse d'un été "normal" telle qu'avancée dans cet article http://www.meteo-paris.com/actualites-meteo/va-t-on-vers-un-ete-moins-chaud-que-les-precedents-01-mai-2020.html ?

 

Moi ce que je trouve original, c'est que l'auteur met en partie sur le dos de la crise sanitaire son raté dans les prévisions des prochains jours. Illustration à l'appui avec les cartes de prévision des températures émises le 30 avril puis le 1er mai dont il se sert pour illustrer la prétendue instabilité des modèles :

 

 

tempes-04-05-mai.thumb.jpg.ba78deda57a9c3a629a1d34b1a0eb7af.jpg

 

 

Le 30 avril, voici les températures modélisées pour le 5 mai par le run matinal de GFS :

 

 

114-582_mxs8.GIF

 

 

Idem mais par GEM :

 

gem-9-138_mvo7.png

 

Idem mais par ICON :

 

icon-9-135_vze3.png

 

 

 

Je ne sais pas où est-ce qu'il avait été chercher les Tmax de 28° à Bourges, 26° à Paris, ou encore 24° à Strasbourg qu'il faisait figurer sur sa carte actualisée du 30 avril... Et à un moment donné, tu peux pas t'inventer des températures qu'aucun modèle n'envisage, et dire ensuite  quand tu te rends compte que c'était n'importe quoi que le problème venait de l'instabilité des modèles.

  • J'aime 11

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Cherbourg-L'aigle

 

Hum, sans défendre, GFS qui modélise, par exemple 22°C à Paris, ne faut-il pas ajouter quelques degrés supplémentaires ?

Exemple :

 

GFS voyait 21/22°C à Chartres dans sa prévision du 23 avril au matin comme ci-dessous :

Modele GFS - Carte prévisions

 

Réalité : Prés de 26°C

De même pour Alençon par exemple : 20°C de prévu VS Prés de 25°C en réalité.

 

En allant un peu plus loin, GFS prévoyait 19°C à 20°C sur son run du 20 avril, certes un peu moins chaud aussi à T850, pour ces deux villes.

Et enfin depuis quand GEM est-il fiable pour les températures à 2M ?

 

Pour moi, il s'est emballé sur les prévisions de ce fameux coup de chaud, un peu comme sur ce forum… A bon entendeur :)

Edited by Sebaas
quote inutile du message précédent...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m
il y a 20 minutes, Barth61 a dit :

 

Pour moi, il s'est emballé sur les prévisions de ce fameux coup de chaud, un peu comme sur ce forum… A bon entendeur :)

 

Oui m'enfin emballé c'est très relatif, quelques sorties étaient tout de même d'un calibre assez surprenant et il était normal que l'on s'y attarde, le but du forum c'est aussi d'analyser les potentiels sans balancer une simple prévision avec les ensembles uniquement, par ailleurs a part les quelques intervenants habitués a balancer des chiffres sans analyse , a la lecture d'un simple run avec le smiley et le point d'exclamation qui va bien ( inutile de les nommer) je n'ai pas vu grand monde s'avancer sur les températures que cela pourrait donner a 2m... a bien entendu?;)

Edited by cédric du Lot
  • J'aime 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Cherbourg-L'aigle
il y a 28 minutes, cédric du Lot a dit :

 

Oui m'enfin emballé c'est très relatif, quelques sorties étaient tout de même d'un calibre assez surprenant et il était normal que l'on s'y attarde, le but du forum c'est aussi d'analyser les potentiels sans balancer une simple prévision avec les ensembles uniquement, par ailleurs a part les quelques intervenants habitués a balancer des chiffres sans analyse , a la lecture d'un simple run avec le smiley et le point d'exclamation qui va bien ( inutile de les nommer) je n'ai pas vu grand monde s'avancer sur les températures que cela pourrait donner a 2m... a bien entendu?;)

 

Oui tout à fait. Mais bon, ce sont des modélisations, et les modèles se doivent de passer sur les différents scénarios possibles (et extrêmes). Au final, on aura un coup de chaud plus "habituel" d'un mois de Mai. Pour le reste je suis d'accord avec toi, mais le sujet a été controversé et modéré. D'ailleurs toi même tu as mis une carte qui était assez impressionnante de ce probable coup de chaud du CEP, à juste titre bien-sûr. 

Edited by Barth61
  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Dax (40)
il y a 10 minutes, Barth61 a dit :

Par contre, critiquer G.Sechet, qui a ces opinions/prévisions à lui comme tant d'autres, je trouve ça assez méchant de comment on lui vient dessus.

 

La critique ne porte pas sur ses prévisions, sur ce point la critique est facile mais l'art est compliqué. Professionnels comme amateurs, mis à part quand le prévisionniste a beaucoup trop manifestement confondu ses désirs avec la réalité, il n'y a jamais à critiquer quand la personne a fait un choix nécessaire entre plusieurs options. Par contre ce qui me dérange, c'est d'aller devant le grand public se trouver une fausse excuse. Qu'il dise qu'il s'est trompé parce qu'il n'a pas retenu la bonne option, franchement cela ne pose aucun problème, je pense que c'est arrivé à tout le monde y compris à moi-même de se vautrer un paquet de fois. Mais qu'il dise que ce sont les modèles qui se sont plantés alors qu'il présentait une option qu'aucun modèle ne retenait alors plus, ça c'est juste une farce.

 

 

Si le fond du problème comme tu le penses toi-même c'est juste que "il s'est emballé, un peu comme sur le forum", c'est quoi le rapport d'aller publiquement rejeter la faute sur la crise sanitaire qui rendrait plus difficile les prévisions ?

 

 

  • J'aime 2
  • Merci 2
  • C'est corrigé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Bourgoin-Jallieu (38)
il y a une heure, Barth61 a dit :

 

Hum, sans défendre, GFS qui modélise, par exemple 22°C à Paris, ne faut-il pas ajouter quelques degrés supplémentaires ?

 

 

Si bien évidemment sur ce type de cartes et avec un soleil de mai. Les prévis sont calquées sur celles de GFS. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Cherbourg-L'aigle
il y a 13 minutes, TreizeVents a dit :

 

La critique ne porte pas sur ses prévisions, sur ce point la critique est facile mais l'art est compliqué. Professionnels comme amateurs, mis à part quand le prévisionniste a beaucoup trop manifestement confondu ses désirs avec la réalité, il n'y a jamais à critiquer quand la personne a fait un choix nécessaire entre plusieurs options. Par contre ce qui me dérange, c'est d'aller devant le grand public se trouver une fausse excuse. Qu'il dise qu'il s'est trompé parce qu'il n'a pas retenu la bonne option, franchement cela ne pose aucun problème, je pense que c'est arrivé à tout le monde y compris à moi-même de se vautrer un paquet de fois. Mais qu'il dise que ce sont les modèles qui se sont plantés alors qu'il présentait une option qu'aucun modèle ne retenait alors plus, ça c'est juste une farce.

 

 

Si le fond du problème comme tu le penses toi-même c'est juste que "il s'est emballé, un peu comme sur le forum", c'est quoi le rapport d'aller publiquement rejeter la faute sur la crise sanitaire qui rendrait plus difficile les prévisions ?

 

 

 

Je suis tout à fait d'accord avec toi. Je ne te visais pas du tout quand j'ai marqué ça et c'est pour ça que j'ai effacé. C'est juste que certains intervenants ont la critique un peu trop facile, surtout vis à vis de certaines personnes.

Edited by Barth61
  • C'est corrigé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Aubagne (Les Passons, à l'est) (13400)
Le 28/04/2020 à 00:19, _sb a dit :

Bonne détente à tous, il risque effectivement de faire bien chaud au moins sur le forum !

 

Il y a des prévisions plus faciles que d'autres ! :D

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 02/05/2020 à 17:50, Nico41 a dit :

MF mise sur un été qui serait plutôt chaud mais sans anomalies visibles pour les pluies sauf le NW qui derzit plutôt au sec.

Seul pour faible (aucune date de publication  de l'article, ce qui est pourtant un paramètre important).

http://www.meteofrance.com/accueil/previsions-saisonnieres

 

Quand je clique sur le lien je tombe sur mai/juin/juillet ce qui ne correspond pas à l'été qui est plutôt juin/juillet/aout.

 

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Rennes
il y a 21 minutes, vincentnico a dit :

 

Quand je clique sur le lien je tombe sur mai/juin/juillet ce qui ne correspond pas à l'été qui est plutôt juin/juillet/aout.

 

Oui tu as raison car météorologiquement c'est du 1 juin au 31 août. J'ai tenu compte que de juin et juillet en extrapolant.

Cependant dans un livre j'ai vu une fois une troisième définition de l'été qui le faisait commencer 1mois1/2 avant le solstice d'été et le terminer 1mois1/2 après (l'apogée étant quand le soleil est au plus haut et les journées plus longues)...ce qui ferait une date entre grossomodo le 8 mai et 4 août. Ceci dit ce n'est pas la définition météorologique.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Saint maximin (Oise)

Bonjour,

 

 

Pour en revenir aux prévisions saisonnières concernant l’été météorologique à venir et qui débute donc en juin,il semblerait (désolé si mon post n’a pas réellement de fondement scientifique) que l’hypothèse émise par    certains sites de prévisions météorologiques ,selon laquelle les hypothétiques et potentielles vagues de chaleur estivales concerneraient davantage l’Europe Centrale et l’est de l’Europe occidentale,se vérifie déjà.

 

En effet les principaux modèles modélisent des remontées chaudes subtropicales qui pourraient (si elles se produisent) essentiellement concernées ces  mêmes secteurs géographiques que j’ai évoquer juste au dessus,bon ce ne sont juste que des runs,mais ces runs favorisant la chaleur davantage pour les pays plus à  l’est sont assez récurrents!

 

Je ne sais pas ce que vous en pensez?

C’est peut-être subjectif de ma part mais c’est l’impression que je ressens pour ma part.

Edited by Bouteiller
  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Frontonas (230 m)

 actualisation des prévisions de G Séchet https://www.meteo-lyon.net/france/previsions-saisonnieres 

sans surprise on passe d'un été "normal" à un été plus chaud que la normale, prochaine étape fin mai : beaucoup plus chaud que la norme ?

allez qui se mouille un peu - c'est le cas de le dire - pour nous balancer un été pourri ? 😁

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 54 minutes, sebinnis a dit :

 actualisation des prévisions de G Séchet https://www.meteo-lyon.net/france/previsions-saisonnieres 

sans surprise on passe d'un été "normal" à un été plus chaud que la normale, prochaine étape fin mai : beaucoup plus chaud que la norme ?

allez qui se mouille un peu - c'est le cas de le dire - pour nous balancer un été pourri ? 😁

 

 

Pas forcément un été pourri mais je verrais bien un mois de juillet humide comme en 2011 ou 2007. Cela n'engage que moi.

 

Je me base sur la synoptique des 2 printemps de ces années la qui ressemble a 2020

 

Par contre pour les autres mois je me prononcerait pas.

 

C'est sur que personne n'osera annoncer un été pourri après les 5 derniers étés qu'on a vécu (ou survécu).🙄

  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Rennes

Article intéressant de Guillaume sur Meteoparis sur le risque de canicule cet été. Le modèle Européen est plus chaud.  Américain et européen sont d'accord pour Juin chaud mais l'américain tempere pour Juillet et août.

http://www.meteo-paris.com/actualites/y-a-t-il-un-risque-de-canicule-en-france-pour-l-ete-2020-21-mai-2020.html

 

Statistiquement la série des températures mensuels au-dessus des normales inédite de 12 mois devrait se terminer très bientôt mais dans un contexte de rechauffement  c'est différent.

On remarquera que, contre la logique, la moyenne comparée est 1981-2010  et non 1990-2019  comme ça aurait pu être le cas (et sans ce cas bye-bye les 12 moins consécutifs car novembre 2019 aurait été plus frais). Pourquoi n'avait-il pas les années précédentes une moyenne sur 1980-2009 (plus logique car une décennie commence en une année se terminant par 0 et non 1. 2020, 2010 sont de nouvelles décennies. 

 

@LuckyFrenchy117 Je me suis posé la même question! On aurait pu rajouter peut-être encore 2 degrés je pense. Cependant 50 degrés en France, je n'y crois pas tant qu'on n'est pas atteint les 60 degrés dans les pays chaud et aride (Libye, Arabie Saoudite, Djibouti, Quatar et compagnie)

Edited by Nico41
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...