Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Du 04 mai 2020 au 10 mai 2020, prévisions semaine 19


Recommended Posts

Posted
Naillat, 360m, 23
Il y a 1 heure, herve0091 a dit :

J’aimerais comprendre comment un anticyclone à plus de 1025hPa peut venir se positionner en 24h sur l’Angleterre ?

 

C'est typiquement une advection de tourbillon subtropical.

  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
  • Replies 135
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

On peut éventuellement chercher ce qui pourrait expliquer les saints de glace .. mais dans la mesure où ils n'existent pas (dans le sens que cette période de trois jours n'est pas plus froide que les

Pas de soucis, on valide 1/3 des publications du loustic en question, et je te remercie de prendre le temps de lui expliquer certaines choses pour la 100ème fois parce que, perso, j'ai abandonné. Et j

Bon comme d'hab puisque tu ne comprends rien à rien et qu'il faut à priori t'expliquer en détail le flot d'âneries que tu sors. On va donc faire par étapes.      Alors d'une ce qui se

Posted Images

Posted
Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m
il y a 6 minutes, tao a dit :

Salut,

 

tu parles d'un tour de France sans spectateurs?

 

Ça marchait aussi!:D

  • Haha 3
Link to post
Share on other sites
Posted
St Pierre Du Chemin Centre Est 85 en limite 79
il y a 47 minutes, cédric du Lot a dit :

 

Et donc ICON quelque peu différent pour la suite et assez isolé du coup de ses acolytes... (0 chaleur pour ce dernier a part dans l'extrême sud-ouest et très temporairement lundi).

 

icon-0-180-3.png.6fa9def18068ee90b519fe95b9f6a4a0.png

 

 

 

 

Oui encore qu' il me semble être un appui à cep, une fois qu'on a dit qu'à date fixe on a 10 degrés C d'écart entre les 2 modèles, on constate finalement un anticyclone au nord, une gf à l'Ouest et une autre à l'est, un truc qui cherche à se bloquer, à s'équilibrer, et vu l'échéance, entre 2 déterministes c'est déjà pas mal. Du coup la description de la sortie CEP n'est pas très différente de celle-ci, la nuance étant que le flux est sur Icon dominé cette fois par le flux continental plus massif aux origines provenant des confins de la Scandinavie.

 

Pour moi ce sont les clusters gfs vs celui de cep qui s'opposent le plus, même si niveau temps sensible ça se rapproche davantage à certains moments, la rythmique est nettement différente. (blocage vs circulation mediane d'oso)

Edited by sebb
  • J'aime 6
Link to post
Share on other sites
Posted
Plaisance du Touch (31)
Il y a 2 heures, Kyrion a dit :


Je trouve que ça fait écho aux synoptiques qu'on a connu fréquemment l'année dernière avec le N/NE restant en marge de l'advection principale et soumis à l'influence des basses pressions Scandinaves alors que l'O/S et CE étaient durablement au cœur de la fournaise :

Juillet 2019 - CEP matinal :


gfs-0-72_sef7.pngECM1-168_opv2.GIF

Alors évidemment, la saison étant différente la densité du VP n'est pas comparable mais on retrouve la même trame je trouve.

Edit : Bien vu @kéké, je n'avais pas vu passer ton message.

 

Bonjour,

Ca ressemble effectivement beaucoup à la canicule record de fin juin 2019, mais aussi à celles, records à l'époque, de juillet 1982 et juillet 1983

 

Capture5.png.c1ce1c1f45a2f6d735318b4bdfacd78a.pngCapture6.png.9b4fa0165b2cb1adf3a1b62c5ec52335.png

 

Toutes ces  situations de forte pompe à chaleur avec goutte froide  plus ou moins proche de la péninsule ibérique nous donnent toujours des masses d'air extrêmes en altitude, directement advectées depuis le Sahara central. Pourrait il y avoir des analogies entre 1982/1983 et 2019/2020 au niveau des forçages atmosphériques et/ou océaniques, qui puissent expliquer ce phénomène ? Bien entendu, la situation de la semaine prochaine est encore mal appréhendée et pourrait ne pas survenir (même si les modèles s'accordent davantage ce matin). Si elle advient, à voir aussi si elle se reproduira ensuite durant la saison estivale... C'est à suivre...

 

Aux modérateurs: je ne savais pas où mettre ce post, j'ai bien conscience que cela concerne presque davantage la prévision saisonnière de l'été à venir ou l'évolution du climat,  que les prévisions pour la semaine prochaine...

 

  • J'aime 10
Link to post
Share on other sites
Posted
56800 Taupont, 61170 Marchemaisons
Il y a 3 heures, Bruno 49 a dit :

 Oh que oui : pour preuve sur le cep déterministe de ce matin, à 2H00 entre le 5 et le 6 mai pas moins de 20° d'écart de température à 850hpa de Biarritz à Sedan! pas sûr qu'on ait un temps "hexagonal" il va falloir procéder peut-être à la découpe.
Pas seulement pour les températures, pour le risque orageux ou pas aussi, on a une bonne dispersion à la fois géographique et chronologique. 

 

En même temps, là ça rend les analyses techniques de nos experts absolument indispensables, merci à eux! la simple lecture des cartes ce  matin ne donne pas les clefs.

 On découperait la France avec  une zone en rouge et l'autre en verte ! C'est à cela tu penses Bruno ?

Désolé du HS, mais pour raisons perso j'ai hâte de savoir si je peux avoir l'espoir quand même de ne pas être dans la rouge !

Donc évidement pas le trop le loisir et l'idée à me plonger actuellement dans les modèles, et pareil je m'en remets aux experts et visiblement il y a encore beaucoup d'incertitudes ( je me demande d'ailleurs si ce n'est pas ce mot là qui est le plus employé depuis un moment dans la langue française ! 9_9)

  • Haha 12
Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Nizier du Moucherotte (Vercors) - 1170m
Il y a 8 heures, Nico 14 a dit :

Il me parait risqué en effet de se prononcer sur le temps sensible pour le début de notre échéance.Par rapport à hier matin,il me semble quand même que le scénario d'isolation de la goutte froide prend du galon et que par conséquent celui de sa reprise dans le flux d'W est moins représenté.

Ceci dit l'écart-type z500 reste conséquent sur la zone d'interaction des HG à l'W de l'Irlande notamment car les modèles ne sont pas en accord sur l'axe de notre dorsale .

En prenant en compte l'évolution,la tendance à une synoptique de blocage me parait plus importante.

Pour les T850Hpa,jusqu'à 10°/15°c d'écart-type:

anim_zkj1.gifanim_jyx1.gif

 


Oui ! Ce qui rend cette prévision intéressante c'est que même si les synoptiques sont globalement proches, c'est la proximité de masses d'air si différentes qui fait passer d'un extrême à l'autre selon le flux à moyenne altitude. On trouve d'un côté un VP encore relativement concentré pour la saison avec des températures négatives qui ne sont pas si loin (N de l'Angleterre), et de l'autre les premiers effluves sahariens pilotés par une goutte froide très méridionale (+20° au N du Portugal) :

gfs-4-102_bvx0.png

C'est en regardant nos fameux spaghettis que je me suis fais la réflexion qu'on avait sous les yeux un beau conflit de masse d'air qui se profile.

 - A gauche : la situation actuelle avec un gradient de température classique et un dégradé nord/sud progressif. En pointillés, la température à 850 hPa au niveau du Groënland et du Maghreb avec respectivement -15° et +15° et à l'interface, la ligne continue des 0° qui lèche la côte Atlantique :

- A droite : même carte mais pour le début de la semaine prochaine. On identifie sans mal l'advection subtropicale avec les 15° qui atteigne Paris et dans le même temps, la masse d'air froide présente sur la Scandinavie se trouve à moins de 500km avec les 0° qui frôle Berlin.


p-spaghetti-850.png?run=run06modelp-spaghetti-850.png?run=run06model

Carte typique d'intersaison qui, au-delà de la synoptique, explique également l'origine des énormes variations de température au gré des sorties. La  France se trouvant proche tant d'une masse d'air polaire que subtropicale. En altitude toujours, on pourrait très bien avoir 20° à Biarritz et 0° à Lille.

Edit : @Nico 14 : Merci pour l'illustration !

Edited by Kyrion
  • J'aime 20
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Aubagne (Les Passons, à l'est) (13400)

Pas d'analyse de ma part, j'ai vu que certains parlaient des clusters de GEFS, voici ceux d'IFS ENS de ce matin :

pour mardi 12h UTC (H156) :

 

ec-ensnatz500scenarios2020042900156.png

 

 

Pour la fin du topic, dimanche 12h UTC (H276) :

 

ec-ensnatz500scenarios2020042900276.png

 

Le gros des troupes est effectivement à la formation d'un blocage, chez IFS ENS, au cours de la semaine.

  • J'aime 2
  • Haha 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Hermanville-sur-mer,Calvados(14),plage du débarquement SWORD,Normandie.

Finalement c'est les départements de l'Ouest qui vont passer en rouge? arff,j'y comprends plus rien🙂

 

132-7.thumb.GIF.b9d01da35a925c2b2d9fc9fb5fa4b02c.GIF

 

 

Il y a 4 heures, Kyrion a dit :

Carte typique d'intersaison qui, au-delà de la synoptique, explique également l'origine des énormes variations de température au gré des sorties. La  France se trouvant proche tant d'une masse d'air polaire que subtropicale. En altitude toujours, on pourrait très bien avoir 20°

à Biarritz et 0° à Lille.

 

UW144-7.GIF.2b7a209b2f1e634ebaa2f8c2c737bbe7.GIF

Edited by Nico 14
  • Haha 4
Link to post
Share on other sites

Et c'est reparti, un pas en avant....
Il suffit d'un petit décalage pour que UKMO nous remette la chaudière en route en particulier sur toute la façade ouest
Modele UKMO - Carte prévisions

 

GFS va également dans ce sens, finalement c'est peut être le modèle le plus stable en ce moment ?
gfs-0-132.png?12

 

Pendant ce temps Arpège nous la fait "à l’ancienne" avec circulation  un peu récalcitrante des basses anomalies sur mer du nord, GB et même nord de la France ce qui pourrait limiter la propagation des hauts géopotentiels.

arpegeeur-0-114.png?12

Le consensus UKMO/GFS si il est suivi par CEP nous donnera peut être enfin une bonne fiabilité pour le début de semaine ?

 

 

 

Edited by kéké
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Plaisance du Touch (31)

Capture9.png.99c9033f272048cf0df01ad33116bfe5.pngCapture10.png.ca0928fea9d29232277ca50da31ce0d6.png

 

Impressionnant gradient de température proposé ce soir par UKMO pour mardi prochain... On pourrait frôler les 35°C sur le sud de l'Aquitaine, tandis que l'extrême nord-est atteindrait peut-être péniblement les 15°C, surtout si des nuages sont de la partie... Quel contraste si cela se produit ! Une situation ultradynamique proposée par le modèle anglais ce soir, avec cette puissante dorsale à 1030 hPa qui s'établit sur la Mer du Nord...

Capture10.png

Oups, petite erreur dans l'insertion des images...

  • J'aime 5
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Quentin-de-Baron (33) & parfois Dax (40)

Je trouve pourtant une certaine différence entre UKMO et GFS personnellement, ce soir... chez l'anglais, avec une goutte froide qui aurait une tendance en fin d'échéance, à vouloir " stagner " (un schéma bien connu... 👺)sur le proche atlantique, tout en empruntant une direction assez méridienne (Sud / Nord), avec un temps de ce fait chaud et totalement sec probablement sur ce modèle en première partie de semaine du topic, alors que l'américain, ouvre déjà le bal d'une certaine instabilité potentiellement orageuse par l'Ouest à la même échéance (144h), se confirmant largement par la suite avec un coup de chalumeau, vite tempéré par une activité pluvio-orageuse de plus en plus sensible et se faisant à l'intérieur du pays, avec peu à peu le retour de températures (plus conformes ou moins extrêmes).


Là pour le coup, si je me permets juste une petite extrapolation d'UKMO 😇, je serais prêt à parier un barbecue avec chipos et ventrèches 🥩, que si il y avait une suite dans son run, qu'il fera durer un peu plus longtemps ce contexte chaud et sec... sans réelles dégradations dans un premier temps. ICON 12z fait d'ailleurs office de scénario intermédiaire pour l'instant entre ces deux modèles, avec un contexte assez durablement " tiède et potentiellement orageux " pour le pays, sans balayage aussi franc que GFS de l'air chaud, mais de façon plus précoce qu'UKMO.
 

 

sq2z.png

 

lxbu.gif

 

Le run à mi-course d'UKMO 12z, fait plus " craindre " la continuité du chalumeau je trouve que GFS... mais je me trompe peut-être... 🤔

Edited by DoubleKnacki
  • J'aime 6
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m
il y a 8 minutes, DoubleKnacki a dit :

Là pour le coup, si je me permets juste une petite extrapolation d'UKMO, je serais prêt à parier un barbecue avec chipos et ventrèches 🥩

 

 

Et les knakis ! (même si je trouve ça dégueulasse passées au barbeuk ça  doit pas être pire:D).

  • J'aime 2
  • Haha 20
Link to post
Share on other sites
Posted
Dijon ( Quartier Montchapet)

j ai bien peur  qu on est une énième semaine complètement sec au moins au nord-est a cause de ce fichu anticyclone en mer du nord qui va tout assécher

  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites

Le scénario de la fameuse grosse dégradation orageuse de l'année prend du plomb dans l'aile. 

 

En effet, la chute des températures après le rechauffement serait beaucoup plus lente qu'initialement envisagé ne favorisant pas ce conflit de masse d'air ne permettant donc pas la formation d'une ligne d'une puissante ligne de grain (responsable d'orages violents, grêles, d'effet stroboscopiques).

graphe3_1000___2.33936_48.8621_Paris.gif-1.png.7c2e18bf99bc29e4ae7bb959d68f0630.png

 

Edited by Nico41
  • J'aime 2
  • Haha 5
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites
Posted
St Georges sur Loire (49), 15 km à l'ouest d'Angers.

Formation d’une puissante ligne de grains ? A J+6 tu crois pas que t’es légèrement à l’ouest avec ce genre de propos @Nico41 ? 
Sérieusement c’est pas possible d’écrire ça quand on veut être un minimum crédible et sérieux sur ce topic. Et c’est pas la première fois... 🤦‍♂️
 

En attendant GFS semble dans les choux avec sa dégradation orageuse rapide. Sur GEM et CEP on resterait dans la chaleur toute la semaine avec quelques orages anarchiques a partir du milieu de semaine quand UKMO est lui encore moins favorable à une activité keraunique dans une ambiance restant très chaude et sèche. 
 

Le pic de chaleur semble acté en tout cas pour le début de semaine, surtout dans l’Ouest et le Sud. 

  • J'aime 8
  • Merci 1
  • Haha 5
Link to post
Share on other sites

Le modèle le plus flippant dans cette histoire c’est bien UKMO. (Cf pièce jointe) Avec nos autres modèles, les 20° à 850hpa sont de passage furtivement comme sur GFS voire même bloqués à la frontière espagnole comme suggéré par CEP mais sur UKMO, c’est 20° à 850hpa jusqu’aux régions de la Loire et du 22-23° généralisés dans les plaines du sud-ouest le tout en marais barométrique anticyclonique à dominante sud / sud-ouest pour les régions de l’ouest et pour quelques jours...

Bien qu’isolé et franchement extrême, je pense qu’on s’achemine vers une masse d’air exceptionnelle pour la saison (inédite ? 25° à 850hpa chez GEM très temporairement mais je crois que ce modèle exagère parfois un peu ses masses d’air...) peut être temporairement mais le rafraîchissement par front orageux généralisé semble repoussé...

 

Je pense qu’on va commencer par un coup de chalumeau en début de semaine devenant moins chaud en cours de semaine avec l’apparition d’un risque orageux durable mais avec des températures toujours bien excédentaires. La toute fin de semaine pourrait voir un rafraîchissement mais rien de moins sur à cette heure 

04FDCD6F-31E1-4959-BDAD-FD59CCEE3771.png

  • J'aime 17
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m

Dans cette histoire c'est finalement CEP qui reste "le plus sage" même si l'ano thermique reste énorme, c'est  aussi surement  le plus instable pour la seconde moitié voire la fin de l'échéance, bon début mai on est pas forcément surpris par les premières chaleurs, c'est surtout leur niveau et le potentiel qu'affichent parfois les modèles qui est surprenant.

 

graphe0_00_0_0_-0.56767_44.853_Bordeaux.gif.png.f3c6ce078f74d8553d41fcf0ef600c10.png

Edited by cédric du Lot
  • J'aime 6
Link to post
Share on other sites
Posted
Cherbourg-L'aigle

Après attention, je trouve les modèles médiocres dans leur gestion, puisqu'ils pourraient manquer des données ...

Un scénario à la CEP, resterait cohérent par rapport à notre climat. (Malgré les anomalies)

Edited by Barth61
  • J'aime 3
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Clermont-Ferrand (63)

A ce jour l'isolement en goutte froide semble acquis et la différence majeure sur les modèles est l'intensité de l'advection du tourbillon subtropical :

GFS mise sur une advection moins intense que pour CEP, ICON, GEM et UKMO.

A 96h, les différences ne sont pas évidentes mais on note quand même la présence de pression relativement basse sur l'Irlande chez GFS et un talweg étiré des Açores jusqu'en Irlande.

GFS

gfs-0-96_omi0.png

CEP (et ICON, GEM, UKMO très similaires)

EDM1-96_ute3.GIF

 

En revanche à 120h, GFS table sur un anticyclone centré au Nord de la GF et un peu détaché de la masse d'air chaud subtropical laissant libre le passage de la GF bien affaiblie mais autorisant des précipitations alors que les autres modèles érigent une véritable barrière de HG et un anticyclone centré sur la Grande-Bretagne, au Nord-Est de la GF. La GF ne traverserait alors pas la France avec une période de chaleur plus longue dont le scénario de fin est incertain et plutôt progressif et sec (mais bien incertain avec des écarts-types important).

GFS 

gfs-0-120_zwo2.png

CEP (et ICON, GEM, UKMO assez similaires)

ECM1-120_nxb8.GIF

Les ensemblistes sont plutôt en accord avec leur déterministe. Et GFS est bien isolé sur ce coup là...

 

  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Quentin-de-Baron (33) & parfois Dax (40)

Bonjour,

 

Personnellement, je trouve GFS plutôt assez stable depuis plusieurs mises à jour, contrairement aux modèles européens, qui semblent ne pas savoir quoi faire avec cette GF, tantôt restant isolée vers le proche atlantique en favorisant le maintien du potentiel gros coup de chaud, tantôt, fusionnant de façon précoce, avec un autre centre dépressionnaire en sortie de Terre-Neuve et favorisant un plus ou moins massif balayage de l'air le plus chaud, hors du pays, avec un détachement d'un nouveau petit cuf-off allant se perdre je ne sais où...

 

Chez CEP, c'est quand même vite bordélique en seconde partie de semaine du topic, contrastant avec sa moyenne notamment à Z500 hpa, qui irait un peu plus dans le sens de l'américain, avec un flux de SW ou d'OSO très doux à assez chaud (pour la période de l'année) et sans doute aussi instable.

 

L'américain, continue de garder un scénario : " moite, lourd et potentiellement orageux " dans un flux de SW plus ou moins dynamique tout au long de la semaine, avec un coup de chaud vite tempéré en première partie de semaine, mais on garderait sur les 3/4 du pays, un mercure quand même généralement au-dessus des normes, sans gros excès de chaleur, le tout, avec une instabilité récurrente, au gré de l'instabilité de la masse d'air, et des forçages circulant parfois dans le flux.

 

Bon dans l'ensemble, on sent qu'à un moment donné, il y aura de l'orage dans l'air et que le coup de chalumeau sera furtif (même si UKMO est temporairement plus cuisant), mais il va falloir encore attendre avant d'avoir le scénario final, notamment de la gestion de cette éventuelle fusion entre la GF et l'activité dépressionnaire au SW du Groenland.

  • J'aime 8
Link to post
Share on other sites
Posted
montois (Donnemarie-dontilly) dans l'Est 77, paris 7 parfois

On voit qu'on vit une drôle d'époque. Les modèles inspirent la terreur maintenant. Je veux bien qu'on trouve un lien au RC mais de là à qualifier des sorties de "flippantes" ou "inquiétantes" (pourquoi pas "terrifiantes") ça pose question. On dirait que sont prévues des tornades ou des situ orageuses explosives ou destructrices. 

 

Ça promet pour cet été, et plus généralement pour la suite. 

 

Edited by edd
  • J'aime 3
  • Merci 3
  • Haha 2
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites
il y a une heure, edd a dit :

On voit qu'on vit une drôle d'époque. Les modèles inspirent la terreur maintenant. Je veux bien qu'on trouve un lien au RC mais de là à qualifier des sorties de "flippantes" ou "inquiétantes" (pourquoi pas "terrifiantes") ça pose question. On dirait que sont prévues des tornades ou des situ orageuses explosives ou destructrices. 

 

Ça promet pour cet été, et plus généralement pour la suite. 

 

Surtout que, pour la partie en gras, rien ne sert d'extrapoler. On est pas dans la Tornado Alley ou Dixie Alley.. Même si des situations orageuses violentes ne sont pas rares par chez nous, elles ne sont généralement pas figées sur le long/moyen terme, tant les champs d'actions peuvent varier d'un run à l'autre et parfois même lors du "live" :) 

Edited by THEVALENCIENNOIS
Link to post
Share on other sites
Posted
Strasbourg (67) / La Roque-d'Anthèron (13) [1 à 2 semaines dans l'année]
Le 29/04/2020 à 18:40, Blacksun a dit :

Impressionnant gradient de température proposé ce soir par UKMO pour mardi prochain... On pourrait frôler les 35°C sur le sud de l'Aquitaine, tandis que l'extrême nord-est atteindrait peut-être péniblement les 15°C, surtout si des nuages sont de la partie... Quel contraste si cela se produit ! Une situation ultradynamique proposée par le modèle anglais ce soir, avec cette puissante dorsale à 1030 hPa qui s'établit sur la Mer du Nord...

Capture10.png

Ce scénario avec fort contraste de températures est repris ce soir par ARPEGE et ICON, avec un anticyclone positionné sur les îles britanniques, qui pilote à l'avant une masse d'air subtropical en flux de SSE/SE sur la péninsule ibérique, et rabat une masse d'air plus fraiche sur l'Allemagne... avec la France au milieu ! 
2029500255_Capturedcran2020-04-3018_56_00.png.3ed61c6b4051624525ae01b462a74064.png389019368_Capturedcran2020-04-3018_56_39.png.85708946c917081ab5b261a0973868fe.png

Edited by Maxou
faute de frappe
Link to post
Share on other sites
Posted
Cherbourg-L'aigle

Ce soir, on semble avoir notre scénario plus précis : UKMO, GFS et GEM sont en accord.

=> Goutte froide qui va ramener un premier coup de chaud pour la saison. Ce coup de chaud sera a son apogée entre lundi et mardi (en pleine nuit), surtout dans le SO. Par la suite, une dégradation orageuse à partir de mardi se dessine, d'abord sur l'Ouest, puis se décalant progressivement mercredi d'une bande SO au NE.

Jeudi et Vendredi semble être des journées assez agréables, avec des températures toujours au-dessous des normes de saison. Toutefois, le risque orageux se fera de plus en plus présent, en commençant par l'ouest une nouvelle fois, avant une dégradation généralisée. Bien-sûr, à confirmer avec le CEP, qui pourrait être plus sec ?

 

La suite, on sent que les HP iraient vers le Groenland cette fois-ci… On verra, c'est loin, mais pas impossible d'une baisse des températures sensibles, avec un petit flux de Nord, histoire d'égaie le déconfinement !

  • J'aime 5
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Lasseube, Béarn (64)
Il y a 2 heures, edd a dit :

Je veux bien qu'on trouve un lien au RC mais de là à qualifier des sorties de "flippantes" ou "inquiétantes" (pourquoi pas "terrifiantes") ça pose question

On peut le prendre aussi comme une figure de style. En l’occurrence, je dirais que c'est une hyperbole. Mais je ne suis pas suffisamment calé dans l'art de parler pour être sûr de mon coup.

Edited by BRAZILman64
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...