Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Prévisions Sud-Ouest - Mai 2020


Recommended Posts

Posted
Baurech (20km au S de Bordeaux)
il y a 49 minutes, Tomdu17 a dit :

Estofex sort également un risque 2/3 du pays basque à la Vendée principalement à cause d’un risque étendu de fortes rafales et d’un risque de grosses grêles.


D7C3DF23-AC73-4CBA-AA76-61DCDA728FFA.thumb.png.5064a1cd0a5188bfb3fcdd7c64387595.png

 

Je pense que Gaëtan dans son message d’hier voulait surtout parler d’arome et sa tendance à surévaluer ses rafales convectives. Ce matin cela se vérifie bien et il est vrai qu’il a baissé d’un cran en se retrouvant entre la PE et le déterministe d’hier après-midi. Il est coutumier du fait et probablement que les rafales se situeront plus généralement autour des 80-90 km/h dans les terres et jusqu’à 100-110 km/h sur les côtes localement. 

Je trouve que le risque de grêle est très peu mis en avant or je pense qu’il est très réel sur l’Aquitaine plus particulièrement alors que plus au nord le risque diminue entre Charentes et Bretagne.

  • J'aime 1
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites

  • Replies 222
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Bonjour,   C'est là qu'on voit les effets de la pandémie actuelle sur le fonctionnement de Météo France, en l'occurrence les prévisionnistes en charge de corriger, ou atténuer les valeurs br

L'une des spécificités du "bassin landais" (j'essaye de désigner non pas que les Landes en tant que département, mais toute la zone forestière et sablonneuse qui représente les deux tiers nord du dépa

Y'a + de 4h.

Posted Images

Posted
Nastringues (24) & parfois Tertis-les-Bains (40)
Il y a 2 heures, TreizeVents a dit :

Je m'attendais pas à voir MF sortir l'orange... Visiblement le potentiel de grosses rafales n'est pas tant à rejeter que ça.

 

Je suis, sur ce coup-là, un peu moins surpris de mon côté (j'avais évoqué hier soir au tél avec @Kev l'éventuelle possibilité que ça pourrait être le cas, mais sans certitudes 👀), par contre, j'aurais vu cette vigilance, un peu plus au Nord du genre : 40, 33, 17 et éventuellement 16. Peut-être, plus surpris du gros zonage niveau 2 d'Estofex par contre, mais pourquoi pas. Euro4  exclu quasiment totalement la moitié Sud de la Nouvelle-Aquitaine ou du moins, le 40 et le 64 surtout, en complément d'ICON, alors que CEP, ARP, Arome et WRF restent favorables à la quasi-totalité des départements en oranges, même si le 64 me semble quand même un peu en limite.

 

Il y a 1 heure, GRAVIER a dit :

Bonjour, en prévision de ce soir, le département des Landes devrait connaître un bon coup de vent 55 Km/h d'après l'agence départementale de Mont de Marsan. De très forts cumuls de précipitations sont prévus sur le nord des Landes de l'ordre de 5mm. En revanche j'ai du mal à comprendre la carte pour ce soir de météo France, on a du vent d'est dans les terres des Landes à 80 et d'ouest en même temps.... Je ne comprends pas.... En résumé , d'après météo France, vent 55 km/h et très forte précipitation de l'ordre de 5mm. J'ai du mal à comprendre la couleur orange là... Ou je suis nul ! 😜

 

 

Non tu n'es " pas nul ", il s'agit juste (hors erreur de ma part) d'une prévision brute et automatisée, donc à prendre avec des pincettes, malgré la très courte échéance 😉.

 

il y a 50 minutes, Run999H a dit :

Je pense que Gaëtan dans son message d’hier voulait surtout parler d’arome et sa tendance à surévaluer ses rafales convectives. Ce matin cela se vérifie bien et il est vrai qu’il a baissé d’un cran en se retrouvant entre la PE et le déterministe d’hier après-midi. Il est coutumier du fait et probablement que les rafales se situeront plus généralement autour des 80-90 km/h dans les terres et jusqu’à 100-110 km/h sur les côtes localement. 

Je trouve que le risque de grêle est très peu mis en avant or je pense qu’il est très réel sur l’Aquitaine plus particulièrement alors que plus au nord le risque diminue entre Charentes et Bretagne.

 

Oui pour ta première phrase, c'est ce qui en est en partie sortie de l'échange par MP que j'ai eu avec lui hier soir. Pour la dernière phrase que j'ai souligné en gras, je suis bien d'accord. Pour pinailler un peu, on peut dire qu'il y a légèrement moins d'instabilité de modélisée qu'hier, mais bon, ne s'agissant que d'un seul run matinal et compte tenu " surtout " de la dynamique appliquée notamment en soirée et nuit, je pense pas dans tous les cas que ça change quelque chose. Les cisaillements profonds modélisés par WRF 0.05° sont assez impressionnant d'ailleurs.

Pour le plaisir même si à prendre avec des pincettes, c'est certain que ce qui va se développer, pour être convectif, ça devrait l'être :

 

ecny.png

Edited by DoubleKnacki
  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites

Posted
Montreuil (93) ou Ciran (37)
il y a 3 minutes, Nico41 a dit :

Meteofrance vient de sortir

 

Y'a + de 4h.

  • Haha 24
Link to post
Share on other sites

Posted
Briançon (05) 1260m
Il y a 5 heures, GRAVIER a dit :

Bonjour, en prévision de ce soir, le département des Landes devrait connaître un bon coup de vent 55 Km/h d'après l'agence départementale de Mont de Marsan. De très forts cumuls de précipitations sont prévus sur le nord des Landes de l'ordre de 5mm. En revanche j'ai du mal à comprendre la carte pour ce soir de météo France, on a du vent d'est dans les terres des Landes à 80 et d'ouest en même temps.... Je ne comprends pas.... En résumé , d'après météo France, vent 55 km/h et très forte précipitation de l'ordre de 5mm. J'ai du mal à comprendre la couleur orange là... Ou je suis nul ! 😜

 

Bonjour,

 

C'est là qu'on voit les effets de la pandémie actuelle sur le fonctionnement de Météo France, en l'occurrence les prévisionnistes en charge de corriger, ou atténuer les valeurs brutes en sortie de modèle sont absents. En temps normal d'ailleurs, il est faux de dire que les prévisions sur le site de Météo France sont "brutes et automatisées". Ce genre d'assertions a le don de m'irriter, de même qu'à chaque situation à risque, certains effectuent plutôt des prévisions de vigilance orange plutôt qu'une prévision du phénomène 🙄

 

Concernant la situation, je me vois dans l'obligation d'ajouter des précisions suite à mon message d'hier !

En effet, celui-ci venait en réaction aux messages qui exposaient sans nuance la solution Arome 12, avec des rafales proches de 140 km/h en fond de Golfe.

 

Bon je vais faire une analyse complète du coup, pour que tout le monde suive. A partir de Arpege 00 et Arome 03, couplé. Attention, c'est long.

 

En altitude, on est actuellement sous l’axe d’une dorsale solide mais mobile. Baisse des champs par l’ouest à l’approche rapide d’un axe de talweg, qui remonte vers la Bretagne. En basses couches, flux Est à Sud-Est chaud et sec. C'est une situation typique de fortes chaleurs éphémères dans le sud-ouest, jusqu'au littoral, où sont souvent enregistrées les tx les plus hautes.

arpegeeur-0-9.png.463d15dffd85ef99959b6c66b2a07c94.png

 

Sur la ZT500, on voit le pivotement du talweg, ainsi que l'axe de jet dans le resserrement des isohypses marqué par la flèche. Logiquement, on va retrouver du dynamisme à l'avant du talweg, et en sortie gauche de jet. Les flèches montrent l'axe de déformation du talweg, il est "negatively tilted" tout en s'étiolant à l'approche du littoral.

On est donc dans le sud-ouest dans du préfrontal, l'air froid à 500 ne va pas nous concerner, à la différence des secteurs plus au nord. Les cisaillements profonds sont présents, mais avec beaucoup d’air sec en basses couches.

arpegeeur-13-21.png.777974f17600c43101882658ac92da84.png

 

 

 

Le champ de vent à 300hPa permet de voir la sortie gauche de jet sur la Bretagne sud et Vendée.arpegeeur-5-21.png.a18acc2ba42126a033f079ba9e0f57a8.png

 

A grande échelle, il est logique de retrouver des vitesses verticales au passage du forçage d'altitude situé dans le jet.arpege-30-18-0.thumb.png.1c8929266d9c7ef8b3ee141786f37c78.png

 

arpege-15-18-0.thumb.png.430a4dc861f4bcfcc72de8c1e2849bcb.png

 

En terme d'eau précipitable, produit que j'aime bien utiliser, on remarque tout de même un enrichissement tardif en vapeur d'eau, qu'on peut baliser en pseudo-front froid et qui pilotera la galerne (tardive selon Arpege,)arpege-5-21-0.thumb.png.d3d0f74fa0f7d2632a6a8a3974be8233.png

 

arpege-52-24-0.thumb.png.621983056bac74b751016dfbe6f996e2.png

Notre région n'est donc pas idéalement placée en terme de convection sévère.

Quelques remarques cependant :

- Attention au possible déclenchement loin à l'avant du front : Arpege propose une bulle de Cape au sud des Landes, en sondant, il y a de la CIN mais les niveaux d'équilibre sont élevés, et l'air sec de basses couches génère une forte DCAPE. Souvent le Td Arpege est surestimé, mais c'est aussi climatologiquement un endroit où ils sont élevés. Je me méfie ! Sur les Pyrénées, on est souvent surpris par l'occurrence d'orage dans ces situations, malgré l'effet de dorsale. A suivre.

 

arpege-28-15-0.thumb.png.5fe07f0e90a66a45294a7e7f64edbe6e.png

Sondage à la limite 40/64 :

 

sondagearpegefr_267_569_15_0.thumb.png.a19437e034325614b05dcb3d3568d978.png

 

On en vient maintenant à Arome 03. Inutile de reprendre l'analyse de grande échelle.

Déjà, il suggère quelques réflectivités en fin d'après-midi, des Pyrénées basques au Golfe de Gascogne. Pas exclu que ça aille plus loin que les averses, et que la nébulosité associée limite l'ampleur des tx, déjà dit hier.

On voit aussi un second axe plus organisé qui s'organise depuis le nord de l'Espagne, au moment où c'est encore phasé avec l'axe de talweg à 500hPa.

Plus au nord, l'activité principale au plus près du talweg à la courbure bien plus cyclonique (ma traduction de nagatively tilted), avec là aussi des averses préfrontales non entourées.

aromehd-29-13-0.thumb.png.66a364f6ec2443bc5d41c1850627c3d1.png

 

 

Trois heures plus tard, Arome suggère deux MCS, l'un préfrontal et au sud du talweg, l'autre plus près du talweg.

Désolé, j'ai dessiné un peu à l'arrache mes ellipses.

aromehd-29-16-0.thumb.png.e6281151cb32db8f96dd9044b9536271.png

 

Encore trois heures plus tard, l'axe plus au sud a gagné les terres, mais ça se déstructure, tandis que ça reste bien organisé du large immédiat de la Vendée à l'ouest Bretagne, avec des réflectivités bien marquées. C'est là qu'on voit l'effet du manque d'organisation en altitude sur de telles structures convectives, même si Arome arrive à faire en sorte que sa convection profonde "survive" assez loin à l'avant, notamment en terme de rafales.

aromehd-29-19-0.thumb.png.9ce6355256cbdad13c65cb59de2a243c.png

 

J'ai donc toujours le même avis qu'hier par rapport à la modélisation Arome 12.

Le problème connu avec Arome, c'est sa tendance à s'emballer et à faire vivre des structures au-delà de leur espérance de vie attendue au vu de la situation d'altitude. Ici, le fait que le talweg pivote joue un rôle crucial dans le fait d'avoir "rejeté" sa solution du 12Z hier. Il a logiquement réduit ses valeurs en rafales de run en run, et il baisse encore d'un cran par rapport au 00Z, c'est réconfortant.

Il a également tendance à exagérer ses rafales, notamment en situation d'air sec, avec une couche limite épaisse, comme c'est le cas dans cette situation.

 

aromehd-52-32-0.thumb.png.edd32a6d11ffd43dfc9e9609bf698f74.png

 

aromehd-52-24-0.thumb.png.aba488a5beb6cb532605b27972268547.png

 

 

Profils pris à l'avant et dans le système. Avant l'arrivée de ce MCS, on a déjà une couche d'inversion près du sol. Même s'il y a beaucoup de DCAPE, c'est intuitivement un facteur qui minore le risque de violentes rafales.

aromehd-11-20-0.thumb.png.1c81136f70ee0ade1114b47997acb46b.png

 

sondagearome_283_529_20_0_1.thumb.png.806b1cab5408a85dec245efa95591b5a.png

 

aromehd-11-21-0.thumb.png.fa4fb1fdcd09b8f93f5951b5357a1402.png

sondagearome_278_530_21_0_1.thumb.png.79282a9e714de1e7af38a97dea70cafa.png

Par expérience, la convection qui se produit ainsi au-dessus de la couche limite stable est souvent surestimée.

 

Malgré tout, je comprends les motifs d'inquiétude qui ont conduit à la vigilance orange : si cette structure se met effectivement en place, elle pourrait effectivement générer de fortes rafales. Le risque de chute d'arbres en raison de l'humidité des sols est un facteur aggravant supplémentaire auquel je n'avais pas pensé hier.

 

De plus, cette dégradation pourrait se caractériser par une forte activité électrique. Elle me fait penser à la situation du 4 mai 2015 au soir ; à l'époque, une vigilance orange avait également été émise, mais a posteriori c'était considéré comme une fausse alerte. J'avais hésité à en parler dans mon "thread" d'hier :P

https://twitter.com/GaetanHeymes/status/1256905512328876033?s=20

 

Edited by gaet34
  • J'aime 25
  • Merci 15
Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)

Salut Gaëtan, merci pour cette analyse précieuse et instructive. :)

Je suis d'accord avec ton appréciation sur la couche d'inversion, j'ai néanmoins une question : son épaisseur tend à diminuer sur les côtes sud (64 et 40) à l'approche pré-frontal. L'inversion est plus élevée au nord (33, peut-être plus nord, je n'ai pas regardé).

N'y aurait-il pas une zone potentiellement à risque supérieur, située entre N40 et S33 (là c'est AROME 6Z mais  la localisation exacte évolue) ? Là où les restes de l'influence d'altitude vers le sud et la faiblesse relative inversive se rencontre, avant le coup de galerne. La convection pompant une grosse part de l'énergie en aval.

Sur cette coupe WE prise à la frontière 40/33, l'intrusion sèche (entourée) à l'arrière associée à un axe de divergence dirigé vers le sol modélisé entre 800 et 1000 hPa génèrerait-il un effet toboggan suffisant pour court-circuiter le frein de la couche d'inversion modélisée de -100m, s'ajoutant au flux de surface. Si je suis clair ... ;)

 

RH_AROME6Z.png.189e70d52e304578cf2787d6eb9f2c3f.png

 

Une fois les côtes passées et l'éloignement du thalweg, les axes se déstructurent comme tu le précises.

  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites

Posted
Briançon (05) 1260m

Oui tout à fait @_sb 

Je n'ai pas eu le temps d'entrer dans le détail fin des structures convectives mais ce que tu soulignes est pertinent. C'est là où il y a le meilleur phasage énergie totale disponible / forçage d'altitude.

À suivre

  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous,

 

La salve de hier soir etait sympa, même si je suis passé à travers les gouttes. Mais l'activité électrique a été belle.

J'ai regardé les modèles ce matin pour voir ce qu'il advenait de ce potentiel léger coup de froid de Lundi, et en regardant l'ensembliste, en terme de RR, puis la carte des vents de GFS entre 120 et 150h, je trouve ce petit "creux" à 850hpa qui ressemble à un œil. Qu'en pensez vous ? Est une dépression ? un potentiel orageaux ?

 

C'est loin, mais étonnant.

 

Merci

 

anim_eww7.gif

144-110_wgy0.GIF

graphe13_1000___-0.48693_44.7502_Quinsac

Link to post
Share on other sites

Posted
Nastringues (24) & parfois Tertis-les-Bains (40)

Bonjour,

 

Après la dégradation orageuse relativement " classique " d'hier soir et de la première partie de nuit, retour au calme ce jour, demain et jeudi sur notre région, avec une chaleur très tempérée ce mardi, mais qui devrait se faire plus sentir demain, jeudi et vendredi avant un retrait durant le week-end, mais surtout dimanche a priori, même si cela reste encore largement à confirmer. Pas grand chose de ce fait à signaler, avec un beau temps quasi-estival, plus ou moins voilé peut-être, surtout jeudi. Vendredi pourrait être la seconde journée la plus chaude de cette semaine, mais difficile de dire si on atteindre les valeurs de lundi... a priori, je ne pense pas.

 

A compter de la nuit de jeudi à vendredi et au moins jusqu'au week-end, dans un flux s'orientant plus franchement au secteur Sud-ouest accompagné d'un regain progressif de dynamisme en amont de l'arrivée d'un nouveau petit cuf-off, la masse d'air chaude deviendra rapidement ainsi plus humide et forcément, plus ou moins instable, avec un risque déjà matérialisé sur l'ensemble des modèles, de nouvelles bouffées instables pouvant remonter d'Espagne, prioritairement une nouvelle fois, sur une partie de la Nouvelle-Aquitaine. Sans doute, quelques salves généralement orageuses à nouveau probables, mais impossible pour le moment a concrètement localisé compte tenu des échéances et bien entendu à confirmer, compte tenu de certaines divergences entre nos modèles et des réajustements sensibles, à venir.

 

L'épisode fortement pluvio-instable, voire pluvio-orageux massif, modélisé pour la journée de dimanche restant encore à confirmer, car découlant surtout du positionnement de la nouvelle petite GF, mais aussi de son importance, en fin de semaine, qui ce soir est ralenti ou plonge nettement plus au Sud que le GFS 06z et le CEP 00z... à voir la suite !

Edited by DoubleKnacki
  • J'aime 5
  • Merci 5
Link to post
Share on other sites

Posted
Siorac-en-Périgord (24)

Yop :)

 

Et après ces nouvelles journées instable, on pourrait avoir une journée de déconfinement très humide....

 

ECM1-120.GIF?06-12

 

gfs-0-120.png?0

 

Il faudra voir le positionnement exact de cette bestiole, mais on pourrait avoir un retour d'occlusion assez fort. Le drain humide qui remonte de la méditerranéenne alimente très bien ce retour d'occlusion ( @_sb l'a bien expliqué dans le topic des souhaits). On a tous vu les folles cartes de cumuls proposées par GFS ( j'espère que ça ne se réalisera pas, on aurait droit à des inondations catastrophiques sinon...), mais sans aller jusqu'à cet extrêmes, des cumuls de 30 à 40 mm de manière généralisés sont bien possibles pour cette journée. Nous en reparlerons dans les jours à venir.

Situation très humide à attendre en Vallée du Rhône, une petite pensée pour la région d'Avignon (chez moi :D) qui score bien sur ce genre de situ.

  • J'aime 4
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Baurech (20km au S de Bordeaux)

L'échéance est encore lointaine  mais cette anomalie de surface qui va traverser notre région d'ouest en est tout en se creusant a LE comportement idéal pour provoquer des précipitations intenses et durables dans l'occlusion. Le schéma parfait à savoir l'alimentation en air chaud et humide de surface durant le WE (ce qui nous vaudra une dégradation orageuse entre vendredi soir et dimanche)

Cet air doux stagnerait ensuite sur toutes les régions méridionales en flux d'est / nord-est  sur la région, lorsque l'anomalie de surface se phasera à l'anomalie d'altitude.  En // les régions méditerranéennes se situeront en amont de cette anomalie. Le flux de sud  / sud-est alimentera les basses couches d'une masse d'air extrêmement humide et qui se rabattra rapidement sur la région . Conflit de masse d'air au nord du système (n'excluant pas un épisode neigeux très localement sur les régions au nord de la France voire régions centrales en fonction de la position de l'anomalie).

 

Bref, tous les ingrédients sont réunis  pour une épisode costaud localement mais globalement la région ne connaîtra pas cet épisode extrême. - c'est d'une part à confirmer et surtout à affiner. La carte des ThetaE  couplée aux champs de pressions de surface résumera plutôt bien la situation. 

 

Enfin, à noter tout de même  que pratiquement tous les modèles s'accordent sur cette synoptique. Bien que l’échéance nous oblige à rester prudent sur la prévi, restons attentifs...

 

anim_tjl1.gif

Edited by Run999H
  • J'aime 5
  • Merci 3
Link to post
Share on other sites

/aromehd-0-32-3cyt2_mini.png                                   

Avant une possible dégradation orageuse de vendredi soir à dimanche pour le sud ouest, les journées de mercredi, jeudi et vendredi resteront chaudes pour ne pas dire très chaudes avec des pointes régulières de 30 degrés loc dans les landes, Gironde, Lot-et-Garonne et Pyrénées-Atlantiques notamment. Les modalités de la dégradation sera à préciser car l’échéance est lointaine mais l’Aquitaine ( nott 64/40/33) devrait être relativement épargné) et l’intérieur du sud ouest plus impacté. A suivre ....

Edited by yellowstone
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m
il y a 23 minutes, Guillaume du 40 a dit :

  Avant une possible dégradation orageuse de vendredi soir à dimanche pour le sud ouest, les journées de mercredi, jeudi et vendredi resteront chaudes pour ne pas dire très chaudes avec des pointes régulières de 30 degrés loc dans les landes, Gironde, Lot-et-Garonne et Pyrénées-Atlantiques notamment.

 

Ce n'est pas ce qui est modélisé pour demain et par arome (on ne dépasserait pas les 27°,pb d'échelle de couleur?) mais pourquoi pas vu qu'arpège le modélise, enfin uniquement sur les Landes et au pied des montagnes basques comme d'habitude... ça risque tout de même de devenir a compter de demain plus nuageux ou voilé, plus encore vendredi, ce qui risque d'empêcher d'atteindre les 30, cela dit tout est devenu possible de nos jours.

 

anim_dsm9.gif

arpege-31-36-3.png?06-12

Edited by cédric du Lot
  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites

Posted
Saint-Herblain (44)

Après le pic de chaleur lundi dernier, la semaine va rester douce jusqu'au week-end. Un autre pic de douceur semble vouloir se manifester vendredi, mais il sera cette fois nocturne. 

 

En effet, la nuit de jeudi à vendredi s'annonce très douce du fait de la combinaison d'une masse d'air en altitude douce avec une couche nuageuse qui va stagner sur le SO toute la nuit. 

 

Tmin prévue par ARPEGE :

 

arpege-32-48-3.thumb.png.115864470b3ecb6d3b8e050cc279757b.png

 

Pour rappel, la normale de Tmin en mai dans le SO tourne entre 9 et 11 °C selon les stations. On serait donc sur une belle anomalie si les prévisions se confirment, de quoi faire tomber pas mal de records décadaire de Tnx. 

Edited by Girondin
  • J'aime 3
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Bussac-sur-Charente (17)

J’ai l’impression qu’arome modélise quelque chose qui s’apparenterait à quelques OAL ( Orages d’Atmosphère Libre ) vendredi en tout début de matinée sur la partie NO du SO, à voir comment tout ça évolue mais on ne dit pas non ^^

Cependant ça perd vite de l’activité juste avant de rentrer dans les terres sur ce run ( désolé je n’ai pas réussi à mettre une animation pour chaque paramètres )


9436CD8A-1BB0-40B9-9CD1-0278FB5DD0D8.thumb.png.02b80e2fced474dd2883a2147aef04ce.png

 

B9565B89-3C41-4195-BFED-F4214F6198EA.thumb.png.7d82eb28c24ae433ca01e0deb84e61be.png

Edited by Tomdu17
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m
Il y a 3 heures, Tomdu17 a dit :

J’ai l’impression qu’arome modélise quelque chose qui s’apparenterait à quelques OAL ( Orages à Air Libre ) 

 

C'est un nouveau concept?:D Orage d'Atmosphère Libre...;)

  • J'aime 3
  • Merci 1
  • Haha 4
Link to post
Share on other sites

Il y a 10 heures, Run999H a dit :

L'échéance est encore lointaine  mais cette anomalie de surface qui va traverser notre région d'ouest en est tout en se creusant a LE comportement idéal pour provoquer des précipitations intenses et durables dans l'occlusion. Le schéma parfait à savoir l'alimentation en air chaud et humide de surface durant le WE (ce qui nous vaudra une dégradation orageuse entre vendredi soir et dimanche)

 

Il y a en effet des modélisations intéressantes ce soir, et pour le moins atypiques, et particulièrement porteuses en risque pluviométrique sur l'arc de conflit thermique qui pourrait être assez peu mobile. Le CEP de ce soir nous sort une configuration remarquable (image 1), qui était déjà à quelque chose près celle de GFS de ce matin (image 2), et qui est révélatrice du potentiel. GFS de ce soir opte pour un conflit thermique qui se fait davantage dans les terres et qui favoriserait davantage l'Occitanie.

 

 

CEP.thumb.png.efc9e75f514c9eae4e8abe12f886feaf.png

 

 

GFS.thumb.png.f2457e4df01ba83375c7684faa2d3c33.png

 

 

 

  • J'aime 5
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

il y a 50 minutes, cédric du Lot a dit :

 

C'est un nouveau concept?:D Orage d'Atmosphère Libre...;)

 

C'est par opposition aux Orages à Air Confiné. 😋

  • Haha 10
Link to post
Share on other sites

Posted
Siorac-en-Périgord (24)
Il y a 17 heures, Girondin a dit :

Après le pic de chaleur lundi dernier, la semaine va rester douce jusqu'au week-end. Un autre pic de douceur semble vouloir se manifester vendredi, mais il sera cette fois nocturne. 

 

En effet, la nuit de jeudi à vendredi s'annonce très douce du fait de la combinaison d'une masse d'air en altitude douce avec une couche nuageuse qui va stagner sur le SO toute la nuit. 

 

Tmin prévue par ARPEGE :

 

 

 

Pour rappel, la normale de Tmin en mai dans le SO tourne entre 9 et 11 °C selon les stations. On serait donc sur une belle anomalie si les prévisions se confirment, de quoi faire tomber pas mal de records décadaire de Tnx. 

 

On peut rajouter avec un léger vent d'Autan sur la vallée de la Garonne aussi. Ce paramètre va aider à maintenir des Tn très élevés pour la saison, nous ne sommes que début Mai encore...

 

Le vent sera plus sensible sur le Tarn, on le voit ien avec cette carte :

 

aromehd-0-27-3.png?07-05

 

Couverture nuageuse et léger vent --> nuit douce à attendre.

 

 

  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites

Posted
Briançon (05) 1260m

Bonjour,

 

Effectivement, les tn resteront très hautes demain matin, après la journée chaude d'aujourd'hui (tx généralisées 27-30°C), la cirraille présente la nuit prochaine associée à un léger flux de sud-est (autan et foehn sur côte basque).

La nuit prochaine verra aussi l'arrivée d'un panache ibérique, ou "spanish plume" !

Deux sondages Arpege vers Biscarrosse pour 23h et 02h. On voit la couche potentiellement instable entre 700 et 600 hPa, d'abord en instabilité convective latente, puis en instabilité convective sélective, selon les fameux critères de Pone  !

 

http://sup.ups-tlse.fr/uved/Ozone/BasesScientifiques/projet/site/html/StabiliteVerticale_3.html

sondagearpegefr_258_534_21_0.thumb.png.3dd82c6d612373d38e0d9f65fc24a36e.png

 

sondagearpegefr_258_534_24_0.thumb.png.d822035944ebc76b26a036153f796959.png

 

En coupe verticale, on voit bien l'air chaud en coupe de thetaE (axe Tolède - Royan), en fin de journée sur les hauts plateaux espagnols, advecté dans le flux modéré de sud-ouest au-dessus du fond de Golfe.

output_ctHehJ.gif.8d5639fb27ce4feb193586aa6651a636.gif

 

Et puis en altitude on a un petit forçage en tropo.

arpegesp-30-24-0.thumb.png.51082735c882a5a3077cd9087c728118.png

 

Pas étonnant dans ce contexte de voir des RR modélisées sur les principaux modèles, gagnant en fin de nuit le littoral, avec un signal plus net sur Gironde et Charente-Maritime!

 

 

Edited by gaet34
  • J'aime 9
  • Merci 3
Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

Mais dites moi, il n'y a pas aussi un panache Pyrénéen ? En prenant une coupe verticale sur axe Espagne/Toulouse en passant par les Pyrénées, on voit que la chaleur accumulée sur les sommets Pyrénéens se propage en altitude sur les plaines de Midi-Py. Cette advection d'air chaud est responsable de la création d'une couche d'inversion sur les sondages pour Toulouse vers 900hPa.

 

coupegfs_275_696_370_569_9_2_1000_250.png.b484b8c89bda8b26585b842e3182cadb.pngcoupegfs_275_696_370_569_15_2_1000_250.png.caef334e7028d0a20db0f3e947a9c513.png

 

 

Edited by ORAGE31
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Agen (47) et Capbreton (40)

Bonjour à tous, avez vous vu les cumuls de précipitations GFS d'ici au mercredi 13 mai ? (échéance lointaine, certes....)

138-777_gti9.GIF

 

Jusqu’à 140 mm dans le sud du Gers...

Après à prendre avec des pincettes, je ne sais pas si GFS est bien performant sur les cumuls à longs termes...

Link to post
Share on other sites

Posted
Nastringues (24) & parfois Tertis-les-Bains (40)

Bonjour,

 

Je ne trouve pas la prévision si évidente et calée que ça, notamment entre demain soir et samedi, voire pour la nuit de samedi à dimanche, dans ce flux de secteur Sud-ouest (puis de SSO), gagnant en instabilité, humidité et graduellement en dynamique, sur les 3 jours à venir. Néanmoins et en attendant de voir ce soir ce que va nous proposer Arome 12z, on peut visiblement tout de même partir sur une seconde bouffée instable, potentiellement un peu plus active (que celle de demain matin), qui pourrait s'organiser dans le courant de la nuit de vendredi à samedi, par le Nord de l'Espagne et dans le golfe de Gascogne.

Euro4 , CEP et dans une petite moindre mesure Arpège, laissent penser à un réveil électrique samedi dès l'aube, d'abord sur la moitié Sud de la Nouvelle-Aquitaine, puis, progressivement au fil de la journée, peut-être sur l'ensemble de la régions, avec des ondées et orages locaux, circulant dans le flux qui gagnera un peu plus en vigueur. Cependant, nous avons comme d'habitude, un peu isolé, quoique accompagné d'ICON dans une moindre mesure, GFS (et son WRF), voyant avec une stabilité déconcertante depuis plusieurs runs maintenant, l'émergence et le passage d'une activité orageuse, cependant peu durable, principalement en première partie de nuit de vendredi à samedi. Nous sommes là, sur un scénario pas forcément éloigné des Européens dans la forme, mais beaucoup plus précoce.

 

Arome, depuis au moins deux mises à jour, fait développer quelques orages en soirée à l'Est des Cantabries, et dans le fin fond du Golfe, ce qui se rapproche du scénario d'Euro4, mais en plus précoce, alors qu'ARP au même moment, semble faire quasiment totalement cesser l'instabilité à la même heure, tout comme CEP... donc on verra ce que va nous proposer " comme suite " la prochaine mise à jour d'Arome, mais bon... j'ai quand même des doutes sur l'occurrence d'une instabilité orageuse aussi précoce que peut le suggérer GFS.
 

 

tbzi.png

 

Pour samedi en soirée et nuit suivante, on sent qu'une nouvelle bouffée probablement orageuse, plus active et organisée, n'est pas à exclure, s'initiant dans le courant de la soirée et / ou première partie de nuit suivante plutôt encore une fois à partir du Sud de la Nouvelle-Aquitaine, dans un flux plus redressé au secteur SSO, bien en amont du cuf-off qui commencera à bien pénétrer franchement, par le Portugal. Là où se situent les doutes, c'est sur la nébulosité parasite qui pourrait en journée de samedi,  limiter plus ou moins le réchauffement des basses couches et, de ce fait l'instabilité potentielle, qui hors erreur de ma part pourrait tout à fait être exploitée, à partir des BC en prenant ce profil vers 20h au Sud de la Gironde (qui est faiblement instable) :
 

 

fmhw.png
 

 

D'un côté, on a Arpège qui insiste sur un chauffage diurne qui pourrait être (notamment au Nord de la Garonne), pas mal contrarié au moins jusqu'en seconde partie d'après-midi, via la circulation d'un mélange de nuages bas, à l'étage moyen et supérieur surtout jusqu'en première partie d'après-midi, puis d'une couche plus ou moins épaisse probable, constituée d'Ac et de Cirrus le reste de la journée, avec çà et là quelques ondées, peut-être sonorisées de coups de tonnerre. De l'autre, CEP et Euro4 (allant jusqu'à 14h samedi), semblent plus favorables à des éclaircies plus précoces et à des maximales plus homogènes sur la région et plus élevées, là où ARP reste un peu plus " frais ". Arpège étant donc un peu plus timide et tardif, en se fiant strictement à son dernier run, sur cette éventuelle salve probablement orageuse en soirée et nuit suivante, alors que GFS et CEP sont plus incisifs et précoces sur ces remontées instables, avec je trouve pas mal de mouvement en altitude (et une instabilité franchement suffisante) :
 

 

uqmm.png

 

De ce fait, si la nébulosité parasite et les ondées instables, venaient à être moins nombreuses et plus vite évacuées par le Nord samedi, avec de franches éclaircies en aval et un chauffage diurne vraiment franc, le phasage entre l'instabilité et la dynamique générale pourrait laisser à mon sens, augurer un risque d'orages localement forts, en soirée et nuit suivante. Mais cet avis n'engage que moi.

 

Pour dimanche, surtout dans l'après-midi, la soirée et la nuit suivante, la circulation de nombreuses pluies instables, parfois copieuse, durables et peut-être même ponctuées d'orages en première partie de dégradation, au gré des zones et des moments, semble de ce fait très envisageables... reste maintenant à quantifier les cumuls potentiels.

Edited by DoubleKnacki
  • J'aime 4
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Montreuil (93) ou Ciran (37)

Arome "chaud patate" pour une nuit localement tropicale dans le Tarn sous le foehn de la Montagne Noire, combiné à l'air chaud d'altitude bien décrit précédemment ...

 

5eb40b14c1743_carte.jpg

  • J'aime 11
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites

On voit très bien sur l'image précédente l'effet d'abri que procure la vallée de l'Agout (et dont je bénéficie plein pot), coincée entre les 2 bulles chaudes. Effectivement à surveiller ces Tn qui ne passent pas sous les 20°, du côté de Revel/Dourgne pour la partie Sud Tarn et les collines de Lautrec dans la partie centrale. Pas commun au mois de Mai...

  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites

  • Sebaas locked this topic
Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...