Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Du 1 juin 2020 au 7 juin 2020, prévisions semaine 23


Recommended Posts

Posted (edited)
il y a 51 minutes, Nico41 a dit :

Pour le topic suivant une amélioration pourrait se dessiner avec le retour des HP mais sous un me masse d'air fraîche pour la saison.

 

Oh oui ! La prévision météo pour la semaine prochaine c'est du gâteau, il est temps de penser à la suite ! ... 😐

On peut parfois dégager une tendance à 10-15 jours, mais là autant jouer aux dés.

Edited by Cers
  • J'aime 2
  • Merci 2
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
  • Replies 96
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Si on résume notre belle semaine ...   Aujourd'hui, la chaleur concerne l'ensemble du territoire. Une petite GF centrée sur le pays, conjuguée à de la convergence du vent en surface et une i

Rien de nouveau sous le soleil CEP reste stable et parfaitement aligné à Ukmo, gfs une fois de plus en sortie de route sur la gestion des Anomalies Atlantiques . Du coup le potentiel pluvio orage

Un fort potentiel précipitant qui tend à se confirmer pour la semaine prochaine, en effet. A commencer par lundi/mardi au sud-ouest de la France puis probablement du Centre aux Alpes, avec en particul

Posted Images

Posted (edited)

UKMO 12z 🤔

 

56ov.gif

 

GFS 12z 🤐

 

c22q.png

 

 

En terme de temps sensible et de températures, ça change pas mal de choses entre nos deux modèles. ICON 12z continue de proposer un scénario intermédiaire. Je pressens encore les habituels réajustements pas possibles jusqu'à 96, voire 72h et peut-être même pourquoi pas jusqu'à 48h...

 

 

Du coup quand je vois ça, les bras m'en tombent déjà et pour reprendre le visage maintenant emblématique et iconique lancé par @acrid vintaquatre, je fais la même tête devant mon écran :

 

 

49nr.jpg

 

Edited by DoubleKnacki
  • J'aime 1
  • Haha 7
Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

J’ajoute Arpège qui se joint à  gfs, en effet @DoubleKnacki ça va encore être tendu cette histoire , UKMO est dans la même veine que cep en attendant l’avis du grand maître européen ce soir évidemment....

 

ps: gfs contrôle s’aligne clairement sur cep 
2E736272-03B8-49AC-A64A-B35660B1758E.png.31cd40461dc42d11a479ee84a3c02ba7.png
 

ainsi que gefs qui globalement réaligne clairement à l’ouest  

 

E3B1E89F-522F-4AC1-878C-8DFF9458F613.png
A706A4A0-ACF6-4B62-9477-B233C89E15D9.gif.1aa4492e24a37908f9c24f1185700e62.gif
Gfs s’est égaré dans son propre parti politique on dirait ....

Edited by kéké
  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

UMKO apparaît un peu plus plausible que GFS du fait que statistiquement les basses pressions ont  plus de chance de se situer vers le golf de Gascogne que vers les Pays Bas ou l'Europe Centrale.

Sur le dernier GFS, le déterministe garde un scénario frais (un peu moins) mais s'éloigne de plus en plus de son ensemble. Le GFS contrôle l'a lâché.

graphe3_1000___2.33936_48.8621_Paris.gif.a7e3068b9c0abd5a8410bcad5722cc2f.gif

 

NB : je n'aime pas le déterministe GFS qui serait ni favorable aux terrasses (et au barman), ni aux chasseurs d'orages. 

Le topic est bien animé pour une intersaison.

Edited by Nico41
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

En effet @kéké c'est très net et c'est vraiment le gouffre avec le déterministe 😵. Bon, on y voit quand même encore l'ouverte pour une potentielle intrusion progressivement plus nordique, possible dès le week-end prochain (mais restant encore à confirmer), mais par contre pour la semaine, la moyenne est clairement " tiède, lourde, sans excès de chaleur néanmoins, mais avec une certaine récurrence orageuse en flux de SW ".

 

GEM 12z propose aussi un scénario totalement intermédiaire, avec un flux virant au SSO pour les 3/4 du pays, en marge du complexe dépressionnaire évoluant très près du pays, à l'Ouest, avec sans nul doute de fréquentes remontées pluvio-orageuses potentiellement actives.

 

A voir le père Fouras CEP 12z !

  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites

Comme quoi il n'y a pas qu'en hiver que les scénarios froid disparaissent en approchant de l'échéance. L'important c'est que l'humidité n'est pas remise en question, bien que les orages, on le sait, ne concerneneront pas tout le pays. Et puis ça a encore le temps de changer... 

Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Bonsoir,

En effet,coup de barre à l'ouest par une partie de la modélisation, ça faisait plusieurs jours qu'on voyait les diagrammes tenir un bon niveau dans l'est notamment pour cette première partie d'échéance, du moins en référence  à l'intrusion "fraîche" actuelle par rapport aux régions plus à l'Ouest.

Avec comme finalité, cette tendance à avoir une GF sur le pays, en raison de l'insistance des modèles européens, mais plutôt centrée à cheval entre le proche Atlantique et l'Ouest du pays, avec à la clef un temps assez frais, et une tendance orageuse réservée au flanc est pour l'essentiel, avant une baisse sur ces régions également.

 

p-spaghetti-500.png?run=run12model

 

Puis aujourd'hui, la modélisation s'approche un peu plus des stats comme le dit Nico41, en particulier avec ce run cep qui nous sort un temps quasi estival sur les 2/3 du pays en tout cas, pour une bonne partie de l'échéance, dans une ambiance orageuse.

Un scénario davantage de saison qui à retrouvé des couleurs, mais qu'on est encore loin de valider (gem, gfs par exemple pour s'en convaincre)

 

Ensuite pour la seconde partie d'échéance, la problématique que nous avions (avons) pour la première partie persiste parfaitement, avec une incertitude sur l’influence de la GF, vs celle du talweg principal. En cause, l'écoulement figé sur l'Atlantique avec une puissante dorsale qui "force" vers le pays les bas geopotentiels en phase d'isolement, et qui "essaient" traditionnellement d'aller s'isoler vers les Açores.

 

p-spaghetti-500.png?run=run12model

 

On "sent" bien qu'à ce jeu là, si le frais l'emporte, on risque de voir le chaud repousser régulièrement, tout comme son inverse. L'alternance qu'on pourrait y voir au départ avec un résultat juste milieu a du mal à se faire une place.

En tout cas côté temps sensible, je ne sais pas si ce sera passionnant sur notre tête, mais en terme de prévision, c'est une situation intéressante et qui dure.

Edited by sebb
texte à trous ^^
  • J'aime 13
Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Beaucoup de boulots en ce moment, donc pas vraiment le temps d'approfondir le sujet ; de plus je vois que les collègues écrivent de très belles analyses :)

Je voulais illustrer deux points :

 

- la stabilité globale de la prévision de la GF :

comme je le notais sur le topic précédent pour ce lundi 1er juin 00h (échéance finale du topic précédent donc et commencement de celui-ci), la GF n'a pas fondamentalement évolué dans les modélisations sur 8 à 9 jours, ce qui est remarquable ! Comparez avec la petite animation présente dans le message cité.

Ce n'est donc pas cette GF qui pose souci !

Ce qui a évolué depuis est le gros noyau de BG sur l'Europe centrale qui s'est avancé vers l'ouest, ce qui était d'ailleurs le plus probable comme envisagé dans ce même post.

 

- Ce qui pose souci est la descente arctique de la première moitié de semaine.

L'avancée temporaire des BG d'Europe centrale vers l'ouest s'explique par le très bel omega sur l'Atlantique aspirant sur son flanc est ces BG.

Un omega qui monterait très haut dans la nuit de lundi à mardi, influençant jusqu'au nord du Groënland. Le point de départ de cette puissante pulsion chaude est à chercher du côté du nord-est de l'Amérique du sud, c'est dire son potentiel. On voit aussi sur cette carte le départ d'une descente arctique depuis l'archipel des Spitzberg qui s'écoulerait le long des côtes norvégiennes jusqu'au Portugal (IFS 12Z) :

 

IFS_Z500_Groenland.png.bd7ce1a90305da131724e885d51a2fc1.png

 

En zoomant, on suit Un joli déferlement arctique qui résorberait « l'actuelle » GF en seulement 48h depuis les Spitzberg !

 

ifsz500anim3.gif

 

Ce déferlement, avec des nuances suivant les sorties, est envisagé par tous. Comme tous les déferlements de cette ampleur (on a toutes les chances qu'il se produise mais son intensité et son axe pourront encore varier ce qui pour un petit pays comme la France peut changer pas  mal de choses), celui-ci rebattra les cartes, d'où la difficulté de la prévision pour la seconde partie de semaine.

 

Notons aussi une petite particularité supplémentaire : la première GF, comme c'est souvent le cas, viendra d'un décrochage groënlandais et atterrira près du Portugal par une trajectoire NW. La seconde GF quant à elle, suivra un schéma moins traditionnel, surtout en cette saison, depuis les Spitzberg vers le Portugal via la mer du Nord ou les îles britanniques, par trajectoire NE.

 

Globalement, IFS et GFS sont d'accord à grande échelle pour une reprise de la seconde GF dans la circulation générale via les BG européens durant la seconde partie de la semaine. Cette reprise nous influencerait directement (en tout cas nous sommes bien placés). Mais la façon dont s'effectuera cette reprise est encore très mal appréhendée, notamment à cause de la nature que prendra ce déferlement et s'il draine derrière lui un canal en flux de N sur l'est-Atlantique, lui même dépendant de la vigueur de l'omega. IFS aurait tendance à le voir plus mou, contrairement à GFS (c'est l'inverse pour la première descente arctique !) ...

 

Ce n'est pas tous les jours qu'on peut observer des configurations pleinement hivernales au mois de juin ! :)Après plusieurs configurations estivales cet hiver ...

 

En tout cas, cette configuration a du potentiel intéressant prévisionnellement et météorologiquement parlant et notamment, là je cause pour ma paroisse, la possibilité de gros temps en Méditerranée. Mais pas qu'en Méditerranée ...!

 

Déferlement vu par l'anomalie du Jet dans sa composante méridionale, selon GFS :

 

gfsanomv300.png

Edited by _sb
  • J'aime 11
  • Merci 5
Link to post
Share on other sites

Bonjour, 

 

Un petit rapprochement ce matin de GFS vers CEP, tout doucement on y arrive ... 

La grosse descente fraîche est repoussée au moins au weekend prochain, d'ici là ...

 

gfs-0-156.png?0?0

 

UKMO aussi

 

Modele UKMO - Carte prévisions

 

GEM très ressemblant :

 

gem-0-156.png

 

Hier soir on avait ceci quand même : 

 

gfs-0-180.png?18

  • J'aime 1
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

Et maintenant c'est CEP qui reprend le scénario GFS ! Ahhh ces gouttes froides et les modèles, c'est attrape moi, sauve qui peut !

  • J'aime 1
  • Haha 2
Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a une heure, Barth61 a dit :

Et maintenant c'est CEP qui reprend le scénario GFS ! Ahhh ces gouttes froides et les modèles, c'est attrape moi, sauve qui peut !

Exact, CEP se rétracte à l’est pendant que Ukmo et gfs se positionnent à l’ouest, il suffit d’un micro décalage pour que la goutte froide ne parvienne pas à s’isoler vers l’ouest, du coup la bascule de nord se ferait rapidement Jeudi et l’air chaud aurait plus de mal à remonter sur le pays avec pour conséquence moins de CAPE donc moins d’instabilité orageuse .

Alors cut off ou pas ? Impossible de dire encore...

Pour le coup la suite en dépend car si cut off il y a, la descente de nord serait déviée probablement vers le Danemark , dans le cas contraire les côtes de la Manche auraient un bon vent de nord ce qui donnerait également un bon coup de fraîcheur sur le pays globalement.

Sauf si on aime les flux de nord en juin et qu’on aime pas les orages et pour le coup si c’était en Janvier j’aurais souhaité l’inverse  😁 :

E501940C-0AD2-413A-9EDA-9C7927D50B4E.jpeg.0804decbfa0c0af8a4012481e5acafa3.jpeg49B815EA-BBEB-4B4B-98EC-CB8C6E4536C7.jpeg.324fe429db4a24b1c0918da8a875007b.jpeg


Gefs lui maintient un grand nombre de scénario vers un isolement vers l’ouest (environ 3/4)

1F725AF8-35B0-40D5-B0B8-7CFFA4DC8214.thumb.png.11672e8a7dffa24dd8cfc2a4b2f3e6bc.png

 

Je note en revanche que l’ensemble cep semble tendre vers le déterministe y compris son run contrôle donc ça fait beaucoup pour un gros modèle ! (1/4 de scénarios favorables au cut off Atlantique )

On peut tabler de plus en plus sur un déferlement nord dès Jeudi Sans véritable cut off en transition, un modèle comme cep a plus de poids qu’un gfs , même si Ukmo peut éventuellement mettre un léger doute .D9AB01E0-1EA7-4C8A-861F-2382A0957145.gif.9d758f81c215608db4bd71bbefe222de.gif


 

La nouveauté c’est une petite anomalie qui traîne lundi, elle pourrait donner quelques averses orageuses dans la nuit de Lundi vers les régions centrales.

Edited by kéké
  • J'aime 6
Link to post
Share on other sites

Et le dernier GFS qui décale 100km vers l'ouest, cela change la donne avec poussée chaude en milieu de semaine VS poussée froide par le nord c'est typique de l'exemple de @sebb , c'est tout l'un ou tout l'autre, soit nous avons une nouvelle salve de sud (chaude et humide) soit c'est la fin du game dès Jeudi avec flux de nord, bien malin celui qui a la solution, j'aurais tendance à suivre UKMO qui voit une nouvelle salve de sud mais plus pour la façade est (sur GFS ça serait pour les régions centrales)

  • J'aime 5
Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Bonjour,

 

Et pendant ce temps GFS 06z continue de décaler sensiblement à l'Ouest, l'écoulement de cette future GF :

 

ogm2.png

 

Il est donc accompagné d'UKMO et de GEM 00z, même si c'est deux derniers modèles modélisent un cuf-off plus proche du pays. ICON 06z semble encore une fois avoir pondu un scénario intermédiaire, tandis que CEP et seulement accompagné de NAVGEM, avec un dépression allant se positionner en plein sur la France en seconde partie et fin de semaine de ce topic.

 

Par contre, la moyenne CEP 00z n'est pas réellement en accord avec son déterministe je trouve (d'ailleurs le Det est en bas des courbes), car à Z500, on y voit quand même le tracé de la GF au large du Portugal, qui doit être quand même un minimum présente dans son panel... je n'ai pas les scénarios du père CEP sous les yeux, mais je suis presque certain que ça doit être le gros foutoir, avec des scénarios proches du GFS, d'ICON et de son propre déterministe.

 

La moyenne CEP montre quand même l'esquisse de certains scénarios qui doivent probablement, faire transiter le cuf-off, plus au large du pays :

 

ucoe.gif

 

A suivre, mais malgré la fiabilité toujours meilleure et plus convaincante de l'européen, je ne ferais pas de pari, aujourd'hui...

Edited by DoubleKnacki
  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a une heure, DoubleKnacki a dit :

Par contre, la moyenne CEP 00z n'est pas réellement en accord avec son déterministe je trouve (d'ailleurs le Det est en bas des courbes), car à Z500, on y voit quand même le tracé de la GF au large du Portugal, qui doit être quand même un minimum présente dans son panel... je n'ai pas les scénarios du père CEP sous les yeux, mais je suis presque certain que ça doit être le gros foutoir, avec des scénarios proches du GFS, d'ICON et de son propre déterministe.

 

 

Voir mon analyse ci-dessus, j'ai consulté le panel, il était moins favorable au cut-off. (1/4 de scénarii environ)

Le dernier GFS est la copie du CEP d'hier soir, ni plus ni moins, balle au centre donc !

 

Par contre j'ai l’impression que les 6z ont le pied lourd sur la pédale des masses d'air non ?

gfs-1-174.png?0

gfs-1-168.png?6

 

 

Edit sur gefs il n'y a plus un seul scénario sans goutte froide ou cut-off sur le Portugal

http://www.meteociel.fr/cartes_obs/gens_panel.php?modele=0&mode=1&ech=144

Au point où finalement la goutte froide reste sur place jusqu'à la semaine suivante, le descente d’air froid étant déviée vers l'est, un blocage de style Omega avec pont des HP entre Atlantique et Europe Centrale, et si c'était une solution pour faire migrer le big blocage AR ?

Edited by kéké
  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Bonjour,

Question du jour déjà en partie soulevée par kéké, la fiabilité serait-elle donc  tomber à 72h?... date à laquelle le balai des GF/talwegs devraient commencer à concerner le pays plus directement, c'est en tout cas l'impression donnée par Arpège.

Après  cela dépend évidemment sur quel plan on se pose, cette hésitation informe en même temps que le terme de la période de beau temps stable sur la quasi totalité de l'hexagone est fiable, avec un raccourci de la période avant précipitations éventuelles sur les diagrammes qui aura été régulière.

Une comparaison entre les 2 derniers runs pour être plus clair:

 

0z 1/2:

arpege-2-78-0olw1_mini.pngarpege-21-78-0pnn5_mini.png

 

Run actuel:

arpege-2-72-0gju2_mini.pngarpege-21-72-0wek4_mini.png

 

 

Pas besoin d'un long discours pour en déduire que l'instabilité des profils verticaux est sérieusement modifiée entre 2 sorties sur certaines régions, certes on est plus sur un delta chronologique qu'une pure nouveauté, mais la concomitance du timing sur la variation diurne à forcément une réponse derrière qui influe nécessairement à notre échelle sur la suite des événements.

 

A noter que pour la suite sur GFS,  malgré une pointe sud plus cyclonique, en altitude le talweg ne s'isole pas complètement réellement. Un point déterministe commun à la moyenne obtenue en lissant les ensembles, favorable au cisaillement directionnel. Un isolement qui n'a pas lieu non plus sur CEP malgré la valse des décalages importants avec gfs pour un pays comme la France.

Edited by sebb
  • J'aime 5
Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 2 heures, DoubleKnacki a dit :

 

La moyenne CEP montre quand même l'esquisse de certains scénarios qui doivent probablement, faire transiter le cuf-off, plus au large du pays :

 

ucoe.gif

 

A suivre, mais malgré la fiabilité toujours meilleure et plus convaincante de l'européen, je ne ferais pas de pari, aujourd'hui...

Bonjour,

 

je ne ferais pas de pari non plus, mais comme l'a écrit @_sb ou bien encore @kéké, la synoptique générale est relativement calée. On est à peu près certains d'avoir le décrochage d'une anomalie sur notre zone. Pourtant la moyenne me semble assez inutilisable en l'état. Comme sur l'ensembliste américain on retrouve, sur celui de l'européen, un panel très varié de scénarios au sein de cette même configuration de grande échelle. Juste pour illustrer, deux pris parmi les plus caricaturaux de l'ensemble:

 

la goutte froide qui va draguer les marins portuguais tout en s'isolant totalement des influences nordiques: 

xx_model-en-339-0_modez_2020053000_144_1642_310_m1.thumb.png.80045bb6eb7f0fe0283d1f9d7f04b990.png

 

 

celle qui souhaite rappeler aux parisiens que la fin de printemps ou le début d'été n'est pas toujours un long fleuve tranquille: 

 

1747674558_CEP30_051.thumb.png.b370214025f34809e0e6676ecf191c43.png

 

Avec ces trajectoires incertaines et ces creusements d'anomalies, la semaine risque de s'avérer intéressante en terme de prévision pour ce qui concerne le niveau des températures ou le potentiel humide et orageux. Ce sera plutôt à déterminer dans le court terme et de façon régionale. C'est une situation printanière qui a, au moins l'avantage de tenir en éveil ceux que la prévision intéresse. L'enjeu est clairement le potentiel orageux et précipitant avant l'entrée dans l'été, voire d'un coup de frais qui pourrait s'inviter de façon sensible si la configuration de barrières atlantiques couplées à des transits de gouttes froides sur l'ouest européen venait à s'installes, ce qui reste pour le moment assez aléatoire.

Edited by tao
  • J'aime 11
Link to post
Share on other sites
il y a 49 minutes, sebb a dit :

Question du jour déjà en partie soulevée par kéké, la fiabilité serait-elle donc  tomber à 72h?

 

Peut-être pas "fiabilité" mais "prévisibilité", c'est un peu l'idée oui.

 

Il y a 48h, la sortie 00Z d'IFS ENS donnait cela pour le dimanche 7 juin :

 

ec-ens_nat_z500scenarios_2020052812_240.

 

Deux clusters a égalité, le déterministe (OP) faisant légèrement penché la balance en rejoignant le run de contrôle  (CR) de l'ensemble : flux de NW (51% avec CR et OP) ou GF (49%).

 

La sortie de ce matin est, comme souligné par les intervenants précédents,  bien plus bordélique. Déterministe et run de contrôle divergent et les clusters se multiplient.

On a en gros 45% (21 membres + le déterministe) qui envisagent le maintien plus ou moins vaillant de l'omega sur l'Atlantique mais avec des modalité de soutien sur son flanc droit différentes.

Avec le groupe du déterministe, on aurait un flux d'ouest sous blocage sans excès, rejetant fraîcheur et pluies au-delà de la Manche (aux nuances près).

Le second groupe enverrait des conditions nettement plus automnales : fraîcheur et humidité

Le groupe à 56% (29 membres dont le run de contrôle tendrait vers un flux de NW plus ou moins profond relativement doux (très océanisé). Les jeux sont largement ouverts ...

 

ec-ens_nat_z500scenarios_2020053000_204.

 

Comme écrit hier soir, le point d'achoppement est la nature du déferlement, c'est lui dictera l'évolution de la suite de la semaine

 

À H96, IFS ENS 00Z donne ceci, la différence se faisant sur la nature de la descente arctique.

 

ec-ens_nat_z500scenarios_2020053000_096.

 

24H plus tard, donc à seulement 120h, en rien une échéance lointaine !, l'ensemble arrive à ceci, montrant le degré chaotique (sensibilité aux conditions initiales) de la situation :

 

ec-ens_nat_z500scenarios_2020053000_120.

 

Les cartes sont rebattues, la prévisibilité est quasi nulle : la première moitié de mon message n'a qu'une valeur illustrative. un des scénarios sera évidemment le bon et on pourra toujours s'écrier a posteriori "j'avais raison !" mais aujourd'hui, autant aller chez Mme Irma !

 

La seule chose certaine c'est le gradient de pression ouest-est : tous les modèles, déterministes comme ensembles, depuis plusieurs jours modélisent une pression plus élevée sur l'Atlantique que sur l'Europe. Même cela n'avance pas à grand chose : on pourrait dire que les flux de nord sont avantagés mais à l'échelle nationale ce n'est pas certain. Non, le point le plus probable est l'apport d'humidité, comme souligné par d'autres : plus humide que dans cette période actuelle. Très humide, assez humide, un peu humide ... ??

 

Un peu, beaucoup, à la folie, ... pas du tout !! :D

  • J'aime 7
  • Merci 4
Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

ICON et ARPEGE sont plutôt bien alignés avec un scénario goutte froide à l'ouest, axe orageux central avec remontées chaudes une bonne partie de la semaine en tous cas, Mercredi et Jeudi seraient les journées au plus haut potentiel avec possibilité d'un vrai front orageux sud-ouest/nord-est comme on en aurait pas vu depuis pas mal de temps (ce n'est plus vraiment à la mode les fronts orageux)

 

En fait, mis à part le dernier CEP globalement les modèles tendent pour une GF à l'ouest avec rabattement nordique Vendredi ou Samedi (du nord au sud), ce qui correspond au CEP d'hier et donc de surcroit à CEP weekly (sauf peut être niveau PP qui seraient plus au nord que prévu)

 

On commence à bien voir à 96h le transit de la GF sur la Cornouailles avec UKMO et GFS

gfs-0-96.png?12

 

 

Modele UKMO - Carte prévisions

 

Mais de là à confirmer un cut-off au nord-ouest du Portugal il reste du chemin....

Modele UKMO - Carte prévisions

gfs-0-114.png?12

 

Et c'est probablement cet élément déterminant qui fera que nous aurons oui ou non enfin une vaste dégradation orageuse sud-ouest nord-est ou vers centre-est Jeudi avant la bascule de nord (en dehors des éventuels orages entre Lundi et Mercredi dans le sud-ouest en remontant vers Bourgogne puis régions Centrales...)

Edited by kéké
  • J'aime 7
Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

On " semble " enfin, gagner un fiabilité au travers des dernières mises à jour de ce soir, en attendant GEM et surtout CEP, avec en effet une bien meilleure concordance entre GFS, Arpège, ICON et UKMO dans leurs 12z respectifs. Le cuf-off semblerait migrer véritablement et confortablement, des Îles-Britanniques au large du Portugal (ce qui n'est pas commun en cette période de l'année je trouve), avec la mise en place plutôt en seconde partie de semaine du topic, d'un flux de secteur Sud-ouest plus ou moins réchauffé et dynamique, associé un un contexte  dépressionnaire en surface pour notre pays.

 

Ainsi et à moins d'un nouveau changement demain (restant pas exclu), mais aussi avec les prochains petits réajustements à venir dans le court terme qui auront de grandes incidences comme toujours en terme de temps sensible pour le pays, il semblerait que nous nous dirigeons vers un contexte assez chaud, lourd et orageux... d'abord lié à un marais barométrique peu dynamique en première partie de semaine, puis, via un flux de SW cyclonique et plus " vigoureux " ensuite...

 

Toujours en attendant le père CEP 12z qui pourrait tout à fait ne pas suivre (j'avoue que j'ai des doutes, mais bon), même si, je serais surpris qu'il ne réajuste pas la GF au moins, un peu plus à l'Ouest...

 

EDIT : GEM 12z rejoint encore un peu plus la tendance générale. Sur le panel GEFS 12z, on compte pour le détail, 4 ou 5 scénarios très proches du CEP 00z, mais c'est tout.

Edited by DoubleKnacki
  • J'aime 5
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

Un fort potentiel précipitant qui tend à se confirmer pour la semaine prochaine, en effet. A commencer par lundi/mardi au sud-ouest de la France puis probablement du Centre aux Alpes, avec en particulier la circulation probable de cette petite anomalie d'altitude venue de l'est, capable selon sa trajectoire de forcer les ascendances jusqu'à la tropopause dans ces régions.

 

Si les scénarios qui reviennent désormais assez souvent se confirment, l'étirement d'un talweg à l'ouest et l'isolement éventuel d'une GF au voisinage du Portugal occasionnant remontées d'air chaud à l'avant sur notre pays ferait progressivement s'étendre le risque pluvio-orageux à disons l'ensemble du territoire à partir du milieu de semaine. Par contre, je ne sais pas si on peux envisager un front au vrai sens du terme avant la fin d'échéance. Une dépression thermique de surface se formerait avant d'interagir plus ou moins avec les BG d'altitude à l'ouest.

 

gfseuw-0-102.png?12

 

Les facteurs/déclencheurs de la convection profonde seraient plutôt, me semble t-il :

 

- l'instabilité thermique verticale renforcée par l'advection d'air chaud et humide en basses couches ;

- des axes de convergence du vent en surface ;

- les forçages orographiques en zone montagneuse ;

- des advections de tourbillon positif par l'ouest ou le sud-ouest.

 

Selon le déferlement de l'onde, on aurait deux branches de jet, la première étant associée à la GF en phase d'isolement sur le proche-Atlantique et la seconde à des latitudes septentrionales, permettant le développement potentiel d'une dépression vers la Scandinavie, par interaction barocline. 

 

gfseu-5-108.png?12

 

 

gfseu-0-156.png?12

 

Dans un tel contexte, restera à savoir comment cette dépression européenne sera en mesure par la suite d'interagir avec l'éventuelle GF et de nous influencer. C'est la transition possible vers un flux de nord frais en fin de semaine qui se matérialiserait alors par un front météorologique, mettant fin à une période globalement chaude, humide et instable.

  • J'aime 16
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Sans vouloir contrarier la belle analyse de Cers , le dernier icon fait un sacré décalage vers l’est faisant passer le flux au nord dès mercredi , le jour et la nuit par rapport à la majorité des modèles ...

Comme quoi il existe encore une possibilité de virage assez conséquent .

Edited by kéké
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, kéké a dit :

Sans vouloir contrarier la belle analyse de Cers , le dernier icon fait un sacré décalage vers l’est faisant passer le flux au nord dès mercredi , le jour et la nuit par rapport à la majorité des modèles ...

Comme quoi il existe encore une possibilité de virage assez conséquent .

 

Il est extrême à mon humble avis. Je sais pas pourquoi mais j'ai jamais aimé trop ce modèle, je les jamais trouvé fiable. Je rappelle ( je t'apprends rien) que ce modèle est l'ancien modèle GME allemand. Rappelle toi il y a encore moins de 10 ans, tu disais que c'était l'un des modèles les moins fiables mais devant NAVGEM sauf qu'il n'allait pas aussi loin en échéance. Bon, les modèles ont progressé certes mais j'ai toujours du mal à encore visualiser les modèles ICON et JMA. J'ai tendance à privilégier les modèles GFS et CEP, puis GEM en dernier lieu et ca s'arrete la. Concernant la semaine prochaine, je pense qu'il y aura un compromis entre ICON et UKMO. CEP pourrait tenir les bonnes ficelles je pense à savoir que la goutte froide sera bien centré sur l'ouest mais dont son déplacement se fera lentement vers l'est et pas rapidement comme le voit ICON. Bien sur tout comme toi, j'aimerais pas que ce dernier modèle ai raison sur la progression rapide de la goutte froide et son flux de nord-ouest derrière très frais

  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 20 minutes, mike a dit :

 

Il est extrême à mon humble avis. Je sais pas pourquoi mais j'ai jamais aimé trop ce modèle, je les jamais trouvé fiable. Je rappelle ( je t'apprends rien) que ce modèle est l'ancien modèle GME allemand. Rappelle toi il y a encore moins de 10 ans, tu disais que c'était l'un des modèles les moins fiables mais devant NAVGEM sauf qu'il n'allait pas aussi loin en échéance. Bon, les modèles ont progressé certes mais j'ai toujours du mal à encore visualiser les modèles ICON et JMA. J'ai tendance à privilégier les modèles GFS et CEP, puis GEM en dernier lieu et ca s'arrete la. Concernant la semaine prochaine, je pense qu'il y aura un compromis entre ICON et UKMO. CEP pourrait tenir les bonnes ficelles je pense à savoir que la goutte froide sera bien centré sur l'ouest mais dont son déplacement se fera lentement vers l'est et pas rapidement comme le voit ICON. Bien sur tout comme toi, j'aimerais pas que ce dernier modèle ai raison sur la progression rapide de la goutte froide et son flux de nord-ouest derrière très frais

Oui bien sûr cela dit ce modèle a évolué .

J’ai tout de même observé ces derniers temps qu’ils annonçait des réajustements d’autres modèles et notamment de gfs avant chacune de ses sorties, hasard ? 

Edited by kéké
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 2 heures, kéké a dit :

Sans vouloir contrarier la belle analyse de Cers , le dernier icon fait un sacré décalage vers l’est faisant passer le flux au nord dès mercredi , le jour et la nuit par rapport à la majorité des modèles ...

Comme quoi il existe encore une possibilité de virage assez conséquent .

 

En fait, cela démontre encore et toujours une grande sensibilité aux conditions initiales mais çà ne doit pas empêcher de choisir un scénario jugé probable, quitte à se tromper. L'important étant de quantifier l'incertitude. Ensuite, on modifie la prévision en fonction de l'évolution des modèles. :) 

 

Edit : les cartes ci-dessous parlent d'elles mêmes ...

 

ps2png-gorax-blue-005-6fe5cac1a363ec1525

Edited by Cers
  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Du coup sur la quasi totalité des modèles il n’y a plus de véritable cut off avec nouvelle advection chaude mais plutôt un écroulement avec arrivée du déferlement nordique dès jeudi (Ukmo, gfs gem icon ...), cela répond un peu à la petite anticipation qu’icon peut avoir malgré ses défaut .

Nous aurions un scénario intermédiaire quoi que un peu médiocre néanmoins même si il reste encore une marge de manœuvre , qui, avouons-le devient très infime.

8574733E-9C0B-4F38-95DA-EB7B2D15AC03.png.bb2bbd89a89a3634da1b9cf01a1e2f73.png

94B0DACE-FDE2-461C-A1AC-349D49DA3D70.png.017f69f0632be4fd8bf7fc56674e51e8.png

 

Edited by kéké
  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...