Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Recommended Posts

En ce début d'été (aux allures automnales), il est temps de voir les premières tendances qui se dessinent pour le trimestre septembre - octobre - novembre :

 

Pour CFS, le trimestre serait plus humide que la normale, ou dans les normales sur notre territoire alors que les températures seraient modérément douces :

cfs-mon_01_apcpna_multimonth_eu_3.png

cfs-mon_01_T2maMean_month_eu_3.png

 

CanSIPS voit moins d'humidité sur le trimestre (précipitations dans les normales ou légèrement déficitaires), et voit une douceur un petit peu moins prononcée :

cansips_apcpna_multimonth_eu_4.png

cansips_T2maMean_month_eu_4.png

 

Voilà pour une première petite idée 😃 Voyons comment cela va évoluer et espérons avoir un automne intéressant météorologiquement parlant !

  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites
Posted
Pamiers Ariège (09)

Bonjour a tous effectivement on partirait selon les premières projections dans un automne supérieur aux normales sans excès comme sur météo la flèche qui nous prévoit de la douceur pour les 3 mois de l automne septembre serait peu être un peu frais ou dans les normales selon eux le tout dans des précipitations excédentaire avec un courant océanique bien établi a l image de novembre 2019 

On constate la même chose sur météo express de la douceur et des précipitations cette fois hétérogène en fonction des mois mais qui resterai tout a fait correcte

A note la mise en place de la Nina qui pourrait être faible a modéré qui est souvent associée a un fort réfroidissement des masses d air de façon précose dans notre hémisphere car il modifie les Anticyclone thermique et leurs positions on peu probablement imagine un automne tout de même marque par des assauts polaires Assèz précose la chaîne météo le souligne aussi dans son article j attend avec impatiente les prévisions de l automne a partir d août on y verra plus clair mais on part avec un avantage avec ce phénomène la nina

  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
  • 1 month later...
Posted
Pamiers Ariège (09)

Bonjour a tous 

Météo France prévoit aucune anomalie particulière pour août septembre octobre en lien avec un flux d ouest renforce 

Un début d automne normal se confirme de plus en plus 

Pour les précipitations aucun signal particulier n est privilégié même si une tendance sèche est fort probable pour la France en août 

  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Haute-Vienne

Dans son run du 1er août 2020, CFS entrevoit un mois de septembre dans les normes voire légèrement frais sur la France, malgré un mois d'août qui s'annonce très chaud.

 

cfs-1-9-2020_rbx3.png.184d5ec6f5a04d2f1a31f85e7da9aebb.png

 

Octobre semble être dans les normes sur le plan thermique, si ce terme signifie quelque chose.

 

cfs-8-10-2020_ahd9.png.8df98f92de1ab308d7c65711a3abebdb.png

 

Pour le mois de novembre, CFS modélise un excédent thermique global sur l'Europe centrale et occidentale.

 

cfs-8-11-2020_gxp0.png.cc2d2b409e010d909591584d1f201866.png

 

Quant aux précipitations, le mois de septembre s'annonce très sec dans la continuité de l'été, ce qui est inquiétant sur le plan de la sécheresse qui sévit actuellement sur bon nombre de régions.

 

cfs-6-9-2020_pfy2.png.67ca8dc7522c566042f4baeb0537fcf0.png

 

Octobre ne rattraperait pas le déficit mais se trouverait davantage arrosé.

 

cfs-6-10-2020_mhl7.png.4b145d6972488989aba6a8ab5280e914.png

 

Pour novembre, la sécheresse serait toujours de mise.

 

cfs-6-11-2020_axs1.png.8d048d2413067beb47c7431d9d451db0.png

 

En bref, c'est un triste automne qui devrait faire suite à cet été 2020 dans une France desséchée et une atmosphère qui aura, dans l'hémisphère nord, des difficultés à se refroidir. Viendra ensuite la question de l'hiver. Est-ce qu'un automne plutôt chaud et sec induit un hiver doux ? C'est une question que je soumets à toute la communauté d'infoclimat et à laquelle on répondra peut-être dans le topic sur l'hiver.

 

 

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Sainte-Maure-de-Touraine (37) ( 30km au Sud de Tours)

Les projections du CFS n'ont pas l'air de vraiment changer depuis plusieurs semaines. 

 

Dans un contexte plus global, on remarque que le flux zonal reste étiré sur le Nord et le Nord-Ouest de l'Europe de l'Europe. En moyenne, le contexte resterait un peu plus dépressionnaire au Nord tandis que les hauts géopotentiels peuvent faire de la résistance entre le centre du bassin Atlantique et la Méditerranée. On peut cependant remarquer qu'au mois d'Octobre, les bas géopotentiels s'infiltrent doucement sur l'Europe centrale, pouvant ainsi permettre la circulation de basses-pressions sur le continent Européen et apporter de l'air beaucoup plus frais par flux de Nord à Nord-Est. Le contexte est tout de même moins dépressionnaire sur le Nord du bassin Atlantique, ce qui peut nous mettre sur la voie d'un automne pouvant s'avérer sec avec des perturbations océaniques assez rare, hormis sur le Nord du pays en marge des basses pressions qui circuleront près de la Grande-Bretagne. 

 

Ce serait à partir du mois de Novembre que le flux zonal reprendrait un peu plus de dynamisme sur le bassin Atlantique, permettant ainsi la mise en place d'une activité dépressionnaire sur l'ensemble du bassin. Et on le remarque nettement sur les anomalies de géopotentiels du CFS, avec une assez grosse négativité sur le bassin pour le mois de Novembre tandis que l'Europe serait plus ou moins protégé par les hautes pressions qui semblent se faire assez discrètes. 

 

151579826_Sanstitre.png.8197eb36a7b7d96b42d0df1905fb2a86.png

 

621741537_Sanstitre2.thumb.png.c78b5d4b528ae832852a69ef9a731c87.png

 

Pour ces 3 mois d'automne, on ne remarque pas de flux dominant pour le moment, les dernières projections établissent un automne plutôt standard voir peut-être légèrement au-dessus des normes entre Octobre et Novembre suite à la mise en place des dépressions sur l'Atlantique et d'un flux pouvant s'orienter à l'Ouest-Sud-Ouest. Surtout sur le mois de Novembre où l'anomalie est très positive au niveau national et plus principalement sur le Nord-Est (jusqu'à +2°c).

 

Côté précipitations, il semblerait que ça ne s'arrange pas côté sécheresse. Le contexte pourrait rester globalement sec voir très sec autour de la Méditerranée entre Septembre et Octobre. C'est peut-être durant le mois de Novembre que le contexte pourrait redevenir un peu plus humide, mais rien d'extraordinaire non plus, on reste dans la normalité pour un mois de Novembre côté anomalies. 

 

1503056344_Sanstitre3.thumb.png.925b3108e7cba0f0f1135dd8a98e60df.png

 

Dans les grandes lignes, voici comment s'annoncerait les 3 mois de cet automne sur ces dernières projections :

 

  • Septembre 2020 : Contexte à tendance anticyclonique, plutôt sec à l'échelle national avec de rares perturbations, mais peut-être un peu plus humide sur l'extrême Sud-Est en marge de quelques orages. Des températures globalement dans les normes avec des périodes où la douceur pourra dominer en première quinzaine, avec un tendance un peu plus fraîche en fin de mois.
  • Octobre 2020 : Pas de contexte réellement défini, peut-être un peu plus dépressionnaire sur le centre de l'Europe. Un mois pouvant être très sec autour du bassin Méditerranéen avec des hautes pressions dominantes sur le bassin Méditerranéen, dans la normalité partout ailleurs avec des passages pluvieux un peu plus nombreux par rapport à Septembre. Un mois dans les normes côté températures, avec quelques petites périodes de douceur ; il fera peut-être un peu plus frais sur l'Est et le Nord-Est du pays. On pourrait d'ailleurs commencer à avoir des matinées assez fraîches sur ces régions. 
  • Novembre 2020 : Contexte de marais barométrique sans tendance particulière, on remarque juste des dépressions plus présentes sur le bassin Atlantique, et des hautes pressions dominantes sur le bassin Méditerranéen. Cependant, toujours pas d'arrangement côté sécheresse malgré là aussi quelques passages perturbés. Un mois très contrasté entre l'Ouest et l'Est côté températures, plus doux à l'Ouest et beaucoup plus frais sur l'Est avec d'ailleurs les premières gelées possibles . On remarque cependant une fin de mois un peu plus douce à l'échelle nationale, mais pas d'anomalie particulière. 

 

  • J'aime 7
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Pamiers Ariège (09)

Bonjour

 

La chaîne météo a mis a jour ces prévisions saisonniéres pour septembre octobre et novembre 

On retrouverai un automne de saison tant niveau Anomalie de température que niveau precipitations

 

septembre

Anomalie de température: +0,00

precipitations : legérement supérieure ( notamment au sud ouest)

 

octobre:

anomalie  de température : +0,00 ( peu être légèrement en dessous a l est de la France 

Côté précipitations un lège signal sec se dessine mais peu être une pluviométrie normale selon eux 

 

novembre : anomalie de température : +0,5

précipitations de saison 

 

On a aussi la météo.org ou un automne assez standard se dessine mais sec cependant niveau précipitations

 

septembre : +0,5 en anomalie de température

Précipitations séché 

 

octobre : +0,1

précipitations sèche au sud est importante au nord 

 

novembre : -0,2

précipitations faible 

  • Haha 11
Link to post
Share on other sites
Il y a 21 heures, Rémy_orage09 a dit :

Bonjour

 

La chaîne météo a mis a jour ces prévisions saisonniéres pour septembre octobre et novembre 

On retrouverai un automne de saison tant niveau Anomalie de température que niveau precipitations

 

septembre

Anomalie de température: +0,00

precipitations : legérement supérieure ( notamment au sud ouest)

 

octobre:

anomalie  de température : +0,00 ( peu être légèrement en dessous a l est de la France 

Côté précipitations un lège signal sec se dessine mais peu être une pluviométrie normale selon eux 

 

novembre : anomalie de température : +0,5

précipitations de saison 

 

On a aussi la météo.org ou un automne assez standard se dessine mais sec cependant niveau précipitations

 

septembre : +0,5 en anomalie de température

Précipitations séché 

 

octobre : +0,1

précipitations sèche au sud est importante au nord 

 

novembre : -0,2

précipitations faible 

 

Lameteo.org est un très bon site de tendances saisonnières, ils ont dailleurs une bonne fiabilité. Avec presque un sans faute c'est 12 derniers mois.20200811_101903.thumb.jpg.f5d4b2feea48a718bd8f88836085ca00.jpg

Pour ce qui est de lachainemeteo, je trouve leur tendances saisonnieres pas terrible. Lorsque la tendance est flou, il annonce un mois dans les normes. Et les seuls fois où ils prennent des risques, ils sont souvent à côté de la plaque.

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 14 heures, ytpoff a dit :

Lameteo.org est un très bon site de tendances saisonnières, ils ont dailleurs une bonne fiabilité. Avec presque un sans faute c'est 12 derniers mois.20200811_101903.thumb.jpg.f5d4b2feea48a718bd8f88836085ca00.jpg

Pour ce qui est de lachainemeteo, je trouve leur tendances saisonnieres pas terrible. Lorsque la tendance est flou, il annonce un mois dans les normes. Et les seuls fois où ils prennent des risques, ils sont souvent à côté de la plaque.

la chaîne météo travaille sur leur propre  modèle interne, c’est généralement  fiable en automne et hiver. Je préfère suivre les tendances de la chaîne météo personnellement car les site comme la météo.org qui donnent des tendances à 6 mois je suis désolé mais ce n’est pas sérieux. Personne ne peut donner une tendance fiable à 60% sur 6 mois. Pour finir ce tableau est faux car pour mai et juin la Frédéric Decker s’est bien planté....

  • Haha 5
Link to post
Share on other sites
Posted
Pierrelatte (confluent 26/07/30/84)
Il y a 10 heures, PSG8375 a dit :

la chaîne météo travaille sur leur propre  modèle interne, c’est généralement  fiable en automne et hiver. Je préfère suivre les tendances de la chaîne météo personnellement car les site comme la météo.org qui donnent des tendances à 6 mois je suis désolé mais ce n’est pas sérieux. Personne ne peut donner une tendance fiable à 60% sur 6 mois. Pour finir ce tableau est faux car pour mai et juin la Frédéric Decker s’est bien planté....

Euhhh La chaine météo, c'est pas eux qui avait annoncé un hiver froid l'an dernier???

  • Haha 11
Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, serge26 a dit :

Euhhh La chaine météo, c'est pas eux qui avait annoncé un hiver froid l'an dernier???

Non un hiver doux et dès le mois d’octobre. J’aimerais bien que vous me prévenez quand il y’a une tendance sur 1 mois de bon chez Decker ? J’ai l’impression à vous lire que vous faites du Crepet bashing sans arrêt. L’élève Decker n’a pas encore dépassé CREPET loin de la.... 

  • J'aime 2
  • Haha 10
Link to post
Share on other sites
Posted
Pierrelatte (confluent 26/07/30/84)
Il y a 1 heure, PSG8375 a dit :

Non un hiver doux et dès le mois d’octobre. J’aimerais bien que vous me prévenez quand il y’a une tendance sur 1 mois de bon chez Decker ? J’ai l’impression à vous lire que vous faites du Crepet bashing sans arrêt. L’élève Decker n’a pas encore dépassé CREPET loin de la.... 

je ne défends personne, et de la à dire qu'il y a du Crepet bashing ou du Sechet bashing ou du MF bashing, ou je ne sais qui d'autre, c'est allé un peu loin quand meme.

 

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 18 heures, PSG8375 a dit :

la chaîne météo travaille sur leur propre  modèle interne, c’est généralement  fiable en automne et hiver. Je préfère suivre les tendances de la chaîne météo personnellement

 

Le 21/10/2019 à 17:31, PSG8375 a dit :

Nouvelle réactualisation de météo consult sur le site de la chaîne météo avec cette fois un hiver doux annoncé avec une anomalie de +1 degrés pour décembre et Janvier. Donc bonne nouvelle il va faire froid 😂😂😂

 

C'est ce qu'on appelle une confiance à géométrie variable ? 🤔

  • Haha 17
Link to post
Share on other sites
Posted
Naillat, 360m, 23
Il y a 19 heures, PSG8375 a dit :

la chaîne météo travaille sur leur propre  modèle interne, c’est généralement  fiable en automne et hiver

Bonsoir,

 

tu pourrais nous en dire plus sur ce modèle, on serait peut-être capables de l'utiliser à moins qu'il requiert des capacités particulières.

  • Haha 5
Link to post
Share on other sites
Posted
Aubagne (Les Passons, à l'est) (13400)

CQFD

Citation

Les données météorologiques initiales utilisées pour la réalisation de nos prévisions saisonnières sont issues de l'un des plus puissants modèle numérique spécialisé au monde : le modèle américain CFS (Coupled Forecast System), dont METEO CONSULT réanalyse les résultats sous forme d'une interprétation développée par nos physiciens de l'atmosphère. Les résultats peuvent alors être sensiblement différents du modèle américain mais apportent des nuances pertinentes souvent justifiées.

(https://actualite.lachainemeteo.com/actualite-meteo/2019-10-10/comment-sont-realisees-les-previsions-saisonnieres-52600)

CFS + réanalyse par des physiciens maison de l'atmosphère + nuances pertinentes justifiées ... :)

 

D'ailleurs, je me demande depuis combien d'années CFS a été mis à la retraite par le NCEP ...?? 2011 ou 2012 si ma mémoire est bonne ! :D

 

Bon, demain si tout va bien, l'accès aux mises à jour d'août des modèles saisonniers des 6 prochains mois  issus d'ECMWF, du MetOff, du DWD, de MF, du CMCC et du NCEP sera ok sur Copernicus.

  • J'aime 3
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Aubagne (Les Passons, à l'est) (13400)

Le DWD, associé aux développements de l'Institut Max Planck pour la Météorologie (MPI-Met), publie aussi directement des cartes issues de leur modèle : SST, RR et T2M. Anomalies, probabilités et vérifications sont disponibles :

https://www.dwd.de/EN/ourservices/seasonals_forecasts/charts.html?nn=495490

 

Toujours avec le DWD et le MPI-Met, la série temporelle pour l'ENSO (région 3.4) :

https://www.dwd.de/EN/ourservices/seasonals_forecasts/time_series.html?nn=495490

et même une version en 3D (anomalie sur 3 mois) :

https://www.dwd.de/EN/ourservices/seasonals_forecasts/enso3d.html?nn=495490

 

Je ai découvert ces pages il y a quelques jours ...

  • J'aime 1
  • Merci 3
Link to post
Share on other sites

C3S est assez constant depuis trois mois sur un signal "zonal haut" au niveau de l'Europe cet automne, marqué par une relative faiblesse  dépressionnaire sur l'Atlantique nord-est (entre Groenland et Scandinavie) et à l'inverse une certaine résistance de la ceinture de hauts géopotentiels au sud de 45° de latitude.

 

Probabilités des anomalies de géopotentiel à 500 hPa (gauche) et de pression au sol (droite) sur le trimestre :

 

Goe1.png.c2fa50d9b973890061b93b7e5d1c5369.pngMSLP1.png.df5ce44f8ad10e403e7d7ac743f08862.png

 

 

Moyenne de l'ensemble des anomalies de géopotentiel à 500 hPa (gauche) et de pression au sol (droite) sur le trimestre :

 

 

Goe2.png.265169914e7af49886eead1c7ed26177.pngMSLP2.png.abebd571d57e0d9fc854668c94663faf.png

 

 

Dans les grandes lignes, cela pourrait nous donner en France un automne relativement banal, dans un courant d'ouest faiblement ondulant et modérément perturbé. Le modèle ne donne pas de signal sur les précipitations à notre niveau, mais envoie un léger signal sec plus au sud (de la péninsule ibérique aux Balkans) et un léger signal humide plus au nord (entre Royaume-Uni et Scandinavie), ce qui cohérent avec le schéma d'ensemble. Températures relativement douces (anomalie attendue de l'ordre de +0.5° en France sur le trimestre) également cohérentes avec ce schéma général.

 

A noter que la proposition d'ensemble (résistance de la ceinture de hauts géopotentiels au sud de 45° nord) n'est en soit pas favorable à un automne agité en Méditerranée, puisque cela implique que la probabilité d'observer des détachements méridionaux de gouttes froides serait amoindri et qu'on aurait au contraire un régime tramontane / mistral plus persistant. Mais l'extrême variabilité des séquences pluvio-orageuses dans cette région, qui fait qu'on peut largement atteindre la pluviométrie normale du trimestre en un ou deux épisodes biens placés au milieu d'une saison globalement calme sur les 88 jours restants, n'incite pas à être trop présomptueux non plus.

 

Par contre on repartirait sur un renforcement des bas géopotentiels sur le pôle ; si en soi c'est une bonne nouvelle pour une bonne reconstitution précoce de la banquise, il ne faudrait pas que cela soit un précurseur de l'hiver suivant.

 

Avis personnel, même si bien entendu rien n'est jamais parfait, je trouve que dans l'ensemble ce nouveau système de prévision qui a vu le jour en octobre dernier mérite qu'on s'intéresse à ses résultats qui sont loin d'être mauvais.

 

  • J'aime 16
Link to post
Share on other sites
Posted
Fontenoy sur moselle (54)
Le 11/08/2020 à 10:23, ytpoff a dit :

Lameteo.org est un très bon site de tendances saisonnières, ils ont dailleurs une bonne fiabilité. Avec presque un sans faute c'est 12 derniers mois.20200811_101903.thumb.jpg.f5d4b2feea48a718bd8f88836085ca00.jpg

Pour ce qui est de lachainemeteo, je trouve leur tendances saisonnieres pas terrible. Lorsque la tendance est flou, il annonce un mois dans les normes. Et les seuls fois où ils prennent des risques, ils sont souvent à côté de la plaque.

 

Le 12/08/2020 à 01:01, PSG8375 a dit :

la chaîne météo travaille sur leur propre  modèle interne, c’est généralement  fiable en automne et hiver. Je préfère suivre les tendances de la chaîne météo personnellement car les site comme la météo.org qui donnent des tendances à 6 mois je suis désolé mais ce n’est pas sérieux. Personne ne peut donner une tendance fiable à 60% sur 6 mois. Pour finir ce tableau est faux car pour mai et juin la Frédéric Decker s’est bien planté....

 

Bah moi je fais mieux. Il suffit de prevoir plus chaud que la normale et c'est 100% de réussite sur les 14 derniers mois 😆😁

  • J'aime 2
  • Haha 11
Link to post
Share on other sites
Le 14/08/2020 à 22:44, vulkan a dit :

Il suffit de prevoir plus chaud que la normale et c'est 100% de réussite sur les 14 derniers mois 😆😁

 

J'ai toujours promu l'empirisme par humour, mais force est de constater que ses résultats dépassent les modèles sur cette séquence folle de chaleur ininterrompue. S'inspirer uniquement du passé pour prévoir l'avenir, ça paraît dérisoire, voire risible. Ce n'est pas une bonne façon d’appréhender la question, mais sur un malentendu qui dure depuis 14 mois, ça marche. Le passage imminent aux normes 1991-2020 pourrait toutefois rebattre quelques cartes.

  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites
Posted
Pierrelatte (confluent 26/07/30/84)

Je trouve que ce passage aux nouvelles normes l'an prochain, c'est un moyen de se cacher la face, pour pouvoir dire enfin un mois sous la norme.

Sauf que au final, on continuera à battre record de chaleur sur record de chaleur.

Apres je comprends tout à fait que garder une norme obsolète n'a aucun sens

  • J'aime 16
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Fontenoy sur moselle (54)
Le 16/08/2020 à 13:54, A.M. a dit :

 

J'ai toujours promu l'empirisme par humour, mais force est de constater que ses résultats dépassent les modèles sur cette séquence folle de chaleur ininterrompue. S'inspirer uniquement du passé pour prévoir l'avenir, ça paraît dérisoire, voire risible. Ce n'est pas une bonne façon d’appréhender la question, mais sur un malentendu qui dure depuis 14 mois, ça marche. Le passage imminent aux normes 1991-2020 pourrait toutefois rebattre quelques cartes.

 

Je ne pense malheureusement pas que ce soit un malentendu. On arrive d'ailleurs maintenant à 15 mois  consécutifs et dans ma region on est même à seulement 1 mois déficitaire sur les 29 derniers mois....

Ce n'est malheureusement plus du hasard à ce niveau la.

Alors oui, on peut toujours avoir pour le coup sur un malentendu un mois sous les normes, mais 90% des mois sont voués à etre au-dessus des normales.

Selon moi, dans le contexte actuelle, pour avoir quelque chose de plus  cohérent en terme d'anomalie de température par rapport au climat actuel, on devrait travailler sur les 10 dernières années glissantes.

 

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
St Pierre Du Chemin Centre Est 85 en limite 79

Oui alors après ce n'est pas parce qu'une nouvelle période de référence s'ouvre que les autres disparaissent, la plus importante en climatologie reste celle qui englobe depuis le début des relevés dit fiable jusqu'à aujourd'hui.

L'intérêt d'une période plus en phase avec la progression du RC est surtout d'ordre météo, puisqu'au bout d'un moment on y voit plus grand chose  à l'échelle d'une saison, surtout quand le flux d'ouest devient rose clair en médiane, alors qu'il est sensé être dans le neutre.

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
Il y a 15 heures, vulkan a dit :

 

Selon moi, dans le contexte actuelle, pour avoir quelque chose de plus  cohérent en terme d'anomalie de température par rapport au climat actuel, on devrait travailler sur les 10 dernières années glissantes.

 

 

Je dirais même travailler sur le climat attendu l'année N, et ça on sait le faire. 

 

Ainsi, on aurait autant de chances d avoir un mois plus froid qu'un mois plus chaud. 

La prévision en serait plus palpitante...

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Sainte-Maure-de-Touraine (37) ( 30km au Sud de Tours)

L'automne météorologique débute dans un peu plus d'une semaine maintenant et il se pourrait qu'il soit à l'heure. Je vais pouvoir m'étendre sur le mois de Septembre vu l'échéance à laquelle nous sommes, puis je parlerais un peu plus vaguement des mois d'Octobre et Novembre. Il est intéressant de regarder ce qu'il se passe au niveau de la stratosphère actuellement, puisque c'est ce qui va pouvoir nous permettre de nous donner une idée sur comment pourrait être le début de l'automne, et ainsi voir comment réagissent les modèles face à cela. 

 

Tout d'abord, on remarque les vents de très haute altitude commencent peu à peu se renforcer après une période relativement calme depuis le début de l'année avec une QBO de phase Est principalement ; sur les derniers relevés de la NOAA du mois d'Août, l'indice du vent zonal moyen à 30 hPa est de 0.34 m/s et la QBO s'oriente progressivement à l'Ouest. Néanmoins, la valeur est faible et on peut voir que cette même valeur a pu être atteinte 2 fois depuis le début des relevés de la NOAA en 1979, avec 0.37 m/s en 1993 et 0.44 m/s en 2011. Et à chaque fois la QBO a repris une position de phase Est, est-ce-que cela va se reproduire cette année ? On remarque cependant que pendant les années 1993 et 2011, la QBO est restée active en phase Ouest de Janvier à Août, alors qu'elle est orientée à l'Est durant toute l'année 2020. 

 

827218070_Sanstitre.png.4dc9be19c4aeebf82379f9e7a22df00f.png

 

Un petit bond en arrière temporaire sur l'automne 2011 et 1993 pour regarder les similitudes en lien avec la QBO, le but étant de voir si ce genre de procédé peut nous permettre d'établir une meilleure hypothèse sur l'automne 2020. 

 

Au début de l'automne 1993, les vents zonaux étaient globalement dans la moyenne avant de plonger négativement entre Octobre et Novembre. L'automne 1993 a été particulièrement pluvieux et frais avec peu d'ensoleillement, avec une anomalie de -1.2°c en Septembre (un des plus frais depuis 1957), -1.7°c en Octobre et -3°c en Novembre (avec de fréquentes gelées et des températures jusqu'à -7 voir -9°c durant ce mois de Novembre le plus froid depuis 1957). 

 

Mais l'automne 2011 a été complètement l'inverse, puisque celui-ci est positionné au second rang des automnes les plus chauds depuis le début du XXème siècle avec +2.1°c juste derrière l'automne 2006 qui était de +2.6°c (sur les moyennes de 1971-2000) ; celui-ci était également extrêmement sec et très ensoleillé. Les températures ont parfois atteint les 33°c dans le Sud et jusqu'à 30°c sur les régions centrales et même très localement entre Pays-de-la-Loire et Bretagne. Début Novembre a été extrêmement pluvieux le Sud-Est avec plusieurs épisodes de très forts pluies, dont des épisodes Cévenols. On a pu relever entre 200-400 mm jusqu'en plaine et près de 500-700 mm voir très localement 800 mm près des reliefs. Alors que les vents zonaux légèrement moins fort que contrairement à l'année 1993, mais ils ont repris de la vitesse un peu avant le mois de Novembre. 

 

959641726_Sanstitre2.thumb.png.fe38c14b7874abeb63ddce4a7711a59b.png

 

Ce petit point climatologique d'antan étant fait, je reviens sur ce qu'il devrait nous intéresser l'automne 2020.

 

Les vents zonaux à 30 hPa devraient donc augmenter progressivement si l'on s'en suit aux dernières projections de ce jour. Cependant, l'intensité de ces vents est encore incertaine puisque les scénarios ne sont pas tous en accord de ce côté là, mais il semblerait que selon CFS, ces vents pourraient être moins forts par rapport à l'année dernière surtout entre Octobre et Novembre. 

 

Ces vents pourront peut-être permettre au vortex polaire de mieux se constituer et ainsi permettre aux basses-pressions de descendre un peu plus sous nos latitudes au lieu de rester axées entre le bassin Atlantique Nord et la Scandinavie ; si les vents seraient plus forts, le vortex polaire aurait du mal à se constituer correctement puisqu'il serait constamment balayer par les vents en haute altitude. Ce type de scénario correspond respectivement à la prévision de la MJO prévue pour ces prochaines semaines, celle-ci devrait osciller entre la phase 1 et 2 selon les ensemblistes de GEFS ; une MJO pouvant être active avant de s'affaiblir progressivement. Ce genre de phase correspond à des anomalies de pression plus négative sur l'Atlantique et l'installation de hautes pressions autour du Groenland pour les prochaines semaines à venir. 

 

1486653678_Sanstitre3.thumb.png.79566eb1681c95aebc4b8ca0f4274813.png

 

2042203022_Sanstitre4.png.f97e135846254752d642cbadccda2d40.png

 

Qu'est ce que cela peut donc nous dire ? 

 

Tout d'abord, si l'on observe une augmentation graduelle des vents en haute altitude, le froid devrait ainsi se maintenir et s'accentuer près du pôle Arctique renforçant ainsi la constitution du vortex polaire. Et on devrait l'observer durant ces prochaines semaines à en croire les scénarios envisagés et par GFS et par ECMWF. Dans un second temps, on a une MJO qui se déplacerait tranquillement d'Ouest en Est sur l'océan Indien, ce qui devrait renforcer la circulation des ondes de Rossby qui vont se propager plus au Nord des latitudes équatoriales pouvant ainsi avoir une incident sur les courants jet.

 

Pour le moment, on observe des hautes pression puissantes et persistantes au-dessus du pôle suite à un courant jet se situant sous les moyennes latitudes. Mais cependant, en regardant les projections de GFS pour les prochains jours jusqu'à la première dizaine de Septembre, on remarque que le courant jet présent sous les moyennes latitudes commence petit à petit à remonter vers des latitudes plus polaires, il en va de même pour la branche de courant jet se situant sur le Nord du Pacifique, celle-ci devrait commencer à subir de fortes ondulations et un nette renforcement. C'est ce qui va permettre une déstructuration des hautes pressions présentes autour du pôle, laissant ainsi le champ libre aux basses-pression de venir onduler autour de ce pôle et permettre la constitution progressive du vortex polaire ; c'est là que nous pouvons également remarquer une baisse de la température en basse Stratosphère. 

 

2011252175_Sanstitre.thumb.png.e8beea4c785ff0a7b5fac5a1a2c351ea.png 

 

Un fait intéressant concernant le Pacifique et qui peut avoir une influence sur le vortex polaire, on remarque sur le mois de Juillet 2020 une importante bulle chaude sur le Nord du Pacifique, juste au Sud de l'Alaska ; les SST sont également plus chaudes que la normale vers les côtes Asiatiques, montrant ainsi la mise en place d'une PDO en phase négative. Lord d'une PDO en phase négative, la circulation atmosphérique est favorable à la circulation de plusieurs anomalies de basses-pression le long du Pacifique en remontant vers le pôle. Et c'est ce qu'on observe très bien sur les projections de GFS avec des dépressions de plus en plus dynamiques qui remontent vers l'Amérique du Nord et le pôle. 

 

oissta-monthly-nnvl--620x365--2020-07-00_1.png.2adcdbe43fdd8f76a245f7b047850482.png

 

1138056107_Sanstitre2.thumb.png.af17320602397d2dc0df26df62449039.png

 

Après avoir regarder ce qu'il se passe en haute altitude, intéressons-nous maintenant à ce que cela engendrerait pour cet automne. Cette analyse globale est faite pour pouvoir se donner une idée de ce que pourrait avoir cette automne par rapport aux conditions actuelles des différents facteurs climatique et mieux appréhender la prévision saisonnière.

 

Dors et déjà, les projections de CFS sont dans la continuité par rapport à la PDO du Pacifique Nord, ce qui correspondrait à ce que l'on a pu voir au-dessus, c'est à dire des basses pressions pouvant être plus présentes autour des pôles (à savoir qu'une PDO négative correspond le plus souvent à un épisode El Nina). 

 

Au-dessus de l'Atlantique, la dynamique resterait assez faible avec des vents zonaux pas très actifs, ils seront beaucoup plus présents sur le Nord du bassin puisque le courant jet principal devrait s'y situer. Dans un premier temps, du moins pour le début de l'automne, ce genre de configuration ne donne pas de régime de temps bien précis avec une dynamique assez molle, même si l'on pourrait avoir des dépressions bien constituées sur le Nord du bassin. La situation serait plus favorable à des hautes pressions persistantes sous les moyennes latitudes mais sans pour autant s'installer durablement, la situation pourrait se renverser à partir de Octobre-Novembre avec des vents zonaux un peu plus forts et descendant un peu plus bas.

 

978240659_Sans3.png.d75c744d6b2d2411ef1736eb4fdd2ff3.png

 

74113120_Sanstitre4.png.c8dc3fd0ff9e3a0b5f92cc99fcf93e4c.png

 

Concernant le mois de Septembre, la dynamique ne serait pas assez importante pour permettre la mise en place d'un zonal dynamique. Les basses-pressions devront contourner les hautes pressions qui devraient concerner le continent Européen, ce qui pourrait donner un mois bien contrasté niveau températures. A partir de Octobre, la dynamique devient de plus en plus favorable à la mise en place d'un régime zonal et donc la circulation de nombreuses dépressions sous les moyennes latitudes. Un mois qui pourrait être très intéressant côté précipitations avec le passage de plusieurs perturbations en raison d'un flux d'Ouest dominant. A partir de Novembre, les géopotentiels pourraient regonfler depuis les latitudes équatoriales, occasionnant le retour des hautes pressions sur l'Ouest de l'Europe, alors que les dépressions circuleraient plus au Nord entre Groenland et Scandinavie. Les conséquences pourraient être le retour d'une sécheresse importante pour nos sols et des températures au-dessus des normes. 

 

Dans les grandes lignes

 

Septembre 2020 : Une configuration favorable à des hautes pressions sur le continent Européen et des dépressions circulant bien au Nord du bassin Atlantique. Pas de flux dominant et on ne remarque pas d'anomalie côté température, un mois pouvant être dans les normes. Encore un mois pouvant connaître peu de précipitations, hormis près des reliefs de l'Est en marge de quelques orages et sur le Nord-Ouest en faveur de quelques fronts. Pas de réel changement par rapport à ce que je disais en début de mois. 

 

Octobre 2020 : Mise en place d'un régime zonal avec la circulation de nombreuses dépressions sous nos latitudes et des hautes pressions retirées vers les Açores et l'Est de l'Europe, mais pouvant s'étirer jusque sur le bassin Méditerranéen. On observe d'ailleurs un dipôle Nord-Sud côté précipitations avec de bons arrosages au Nord, mais un important déficit sur la moitié Sud et plus particulièrement le Sud-Est. Côté température, pas d'anomalie particulière mais la douceur pourrait tout de même persister en raison d'un flux d'Ouest dominant. Pas de changement également par rapport à ce que j'ai dis en début de mois, si ce n'est qu'une accentuation de la sécheresse au Sud.

 

Novembre 2020 : Configuration favorable à la remontée des hautes pressions sous nos latitudes et au retrait des dépressions plus au Nord. On observe ainsi le retour d'un temps devenant de plus en plus doux et sec avec une anomalie nationale largement positive niveau température (jusqu'à +2°c). Cela ne devrait évidemment pas arranger la sécheresse qui sévit sur nos sols, malgré peut-être quelques petits passages perturbés. Un mois pouvant être beaucoup plus doux par rapport à ce que j'ai pu émettre au début de mois. 

 

En soit, il s'agirait d'un automne sec et globalement doux, avec quelques périodes de fraîcheurs et très probablement les premières gelées à partir de Octobre-Novembre.  

 

1328115086_Sanstitre6.thumb.png.4b72aaec64c86e8c7dedd46ce3cd56ce.png

 

1362596747_Sanstitre5.thumb.png.b0e6a7ffbfc1e45508f17bd6dae978c1.png

 

J'ai donc voulu faire une approche beaucoup plus approfondie avec des analyses un peu plus poussées sur les différents facteurs naturels (PDO, MJO...) pour pouvoir se donner une meilleur idées sur les tendances à très long terme comme celle-ci. En espérant que cela porte ces fruits :D 

  • J'aime 17
  • Merci 6
Link to post
Share on other sites

Bonsoir @Météodu37, ton analyse est intéressante, mais présente plusieurs points erronés.

En effet, tu à fais quelques erreurs, mais on apprend de nos erreurs ;) 

 

- Comparer le QBO aux années similaires

Nous pouvons comparer le QBO aux années similaire à 2020, cependant, durant les 2 fois où le QBO à évolué comme en 2020, après le mois neutre, le QBO à tourner négatif.

Le problème, c'est que l'on n'est pas sûr à l'heure actuel de la tournure du QBO, car il à mal tourner, et il ce pourrais très bien que l'on est une phase ouest affaiblis, mais présente. 

 

Ducoup, si l'ont veut comparer avec les années similaire, il faut être prudent, particulièrement cet année, où il est évident que les prochains mois seront en QBO+, bien que possiblement faible (ou neutre !! (positivité =>5), et pas négatif comme 1993 ou 2011. 

Personnellement, je n'aurais par conséquent pas comparer avec ces années, mais plutôt avec des années à faible QBO+, ou neutre en automne, de toute évidence un indice neutre ne va pas favoriser grand chose, encore moins si ça dure.  

J'ai fais un post ici sur l'évolution du QBO. Les choses n'ont pas beaucoup bouger depuis, si ce n'est une confirmation de la descente du QBO-, mais celle-ci ne pourrais intervenir que vers octobre ou novembre sur les couches plus basses, sans impact sur l'automne, donc. 

 

- Deuxième problème ; 

 

Il y a 2 heures, Météodu37 a dit :

il semblerait que selon CFS, ces vents pourraient être moins forts par rapport à l'année dernière surtout entre Octobre et Novembre. 

 

Ces vents pourront peut-être permettre au vortex polaire de mieux se constituer et ainsi permettre aux basses-pressions de descendre un peu plus sous nos latitudes au lieu de rester axées entre le bassin Atlantique Nord et la Scandinavie ; si les vents seraient plus forts, le vortex polaire aurait du mal à se constituer correctement puisqu'il serait constamment balayer par les vents en haute altitude.

1 - CFS à un biais de sous-estimation durant l'automne, ce qui veut dire qu'il va constamment sous-estimer la force du VPS (vortex polaire stratosphérique), il à fais pareil l'année dernière.

2 - Si les vents sont plus fort, au contraire, le vortex polaire ce constituera beaucoup plus vite, et plus fort, car si le zonal est accéléré en stratosphère, il s'en retrouve accéléré en troposphère, sauf si la strato n'est pas couplé à celui-ci. 

 

Inversement, si les vents zonaux à 10 hpa (le graphique n'est pas à 30hpa) sont plus faible que d'habitude, alors le VPT (vortex polaire troposphérique) aura plus de mal à ce constituer, et sera plus méridien. (en tout cas c'est un facteur, encore une fois ça dépend de la réponse, etc.) 

 

Aussi, on ne dis pas "El nina", mais "La nina". 

 

Pour ma part, je vois plutôt un automne riche en ondulation, avec un régime d'AR puissant, pouvant évolué en AG, notamment en septembre, peut-être en novembre, avec octobre plus doux, plus dépressionnaire, car les indices et modèles y tendent. 

Je ferais également une analyse poussé des indices pour l'hiver, vers mi-fin septembre.

 

En espérant que ceci t'aide à apprendre de tes erreurs, ce n'est pas dans le but de te "sauter dessus", mais d'essayer d'apprendre de tes erreurs. 

  • J'aime 9
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...