Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Recommended Posts

Bonjour, les previsions pour le mois de novembre annonce des pressions un peu plus hautes mais toujours un anticyclone  sur l'ouest de la France nous exposant aux coulées fraîches pouvant potentiellement rendre une saison plus fraîche que la moyenne.

cfs-1-11-2020.png.02279b88f516ef77fce3a805882d6169.pngcfs-0-11-2020.png.a0830751e22278755917517879af02ec.pngcfs-2-11-2020.png.a1298042ca57700357ae3d39a1e7f126.png

Link to post
Share on other sites
  • Replies 59
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

En complément des analyses précédentes, un petit point sur l'état de la TNA. Bon vous allez dire "encore un acronyme de je ne sais quel indice probablement foireux" , effectivement c'est l'acronyme de

L'automne météorologique débute dans un peu plus d'une semaine maintenant et il se pourrait qu'il soit à l'heure. Je vais pouvoir m'étendre sur le mois de Septembre vu l'échéance à laquelle nous somme

Je trouve que ce passage aux nouvelles normes l'an prochain, c'est un moyen de se cacher la face, pour pouvoir dire enfin un mois sous la norme. Sauf que au final, on continuera à battre record d

Posted Images

Posted
Bois-de-Haye

Prévisions IFS EXT pour la semaine du 19 au 25 octobre : après une semaine très fraîche, les basses pressions occuperaient plutôt le proche Atlantique, en faveur d'une remontée des températures en Europe mais un temps potentiellement encore humide sur une partie de la France.

 

render-worker-commands-7d456c69b7-hxvtc-

 

render-worker-commands-7d456c69b7-nl2z5-

 

render-worker-commands-7d456c69b7-dghzv-

 

 

On conserverait en novembre

 

une anomalie de géopotentiel en moyenne positive sur l'Atlantique Nord et les régions polaires ;

- une tendance NAO - et une dynamique favorable à de amples ondulations, en particulier l'enfoncement de talwegs en Europe.

 

 

render-worker-commands-7d456c69b7-dghzv-

 

render-worker-commands-7d456c69b7-hxvtc-

 

Probabilité d'anomalie de T2M > 0 fin octobre/début novembre (bleu, P < 40 %) :

 

render-worker-commands-7d456c69b7-lwlvs-

 

 

Edited by Cers
  • J'aime 5
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Varsovie-quartier Wola

Je n'ai pas vu depuis longtemps des perspectives aussi unanimement froides à l'échelle Européenne. La Pologne où je vis devrait enfin être touchée à son tour par de bonnes pluies avec la remontée de la dépression mère de l'Adriatique à la Lettonie mais ensuite il semble vraiment qu'elle vienne se casser les dents sur un verrou de l'Islande à la Scandinavie, et des intrusions froides venant du Nord-est sont donc fort probables fin octobre. Il y aurait alors là-bas (Russie occidentale, pays Baltes, Biélorussie et peut-être Est Vistule) des records annuels d'enneigement et de froid pas difficiles à battre vu l'hiver dernier exceptionnel, et une menace permanente d'intrusions vraiment fraîches pour la France. Je pense surtout que cet automne, dès que les gradients de pression seront desserrés, on peut possiblement se retrouver avec des brouillards très tenaces et des températures qui plafonnent sous les 10deg très rapidement en plaine. La configuration rend le phénomène très probable, avec de l'air froid en Europe du Nord, des montagnes déjà enneigées et beaucoup d'humidité résiduelle.

  • J'aime 2
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...
Posted
Wépion (Namur) - BELGIQUE

Ça a peut-être été (très) frais à un moment donné durant ce mois d'octobre mais les derniers jours ont propulsé la moyenne mensuelle vers le haut, si bien qu'à ce jour on se retrouve désormais en positif en Belgique... 

Ce sont surtout les tn qui aident mais les tx sont bien élevées aussi ces derniers jours. 

 

Et pas de fraîcheur marquée ces prochains jours, on sera soit dans les normes, soit au-dessus. 

 

Link to post
Share on other sites

Bonjour, 

Et si l'automne 2020 était peu ou prou de saison ?

Ce matin en toru cas GFS prévoit une sypnotique plutôt douce et sèche pour la saison contrastant fortement avec la période fraîche et humide du debut de l'automne calendaire.

Voici les températures à 850hPagraphe3_1000___2.33936_48.8621_Paris.gif.png.88582dcbacc7392a37f9c19c4bb3fda1.png

 

Et les pressions 

graphe4_1000___2.33936_48.8621_Paris.gif.png.9b82cd6dafbf4e455dfa0c4ea22a29dc.png

 

Ceci dit novembre n'est pas encore terminé ! 

 

A fusionner avec mon précédent post mais decembre est annoncé anticyclonique selon CFS 

cfs-2-12-2020.png.24f52ac061d1776e91a63a03c8986f24.png

Link to post
Share on other sites
Posted
Bois-de-Haye

 

Il y a 1 heure, Nico41 a dit :

Ceci dit novembre n'est pas encore terminé !

 

Comment serait-ce possible, il n'a même pas commencé !

 

Il y a 1 heure, Nico41 a dit :

A fusionner avec mon précédent post mais decembre est annoncé anticyclonique selon CFS 

 

Attention encore une fois, on ne fait pas des prévisions saisonnières sur un run...

  • J'aime 5
  • Merci 6
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Aubagne (Les Passons, à l'est) (13400)

Pour s'amuser à comparer avec le bilan une fois novembre terminé, voici quelques prévisions d'ensemble pour ce dernier mois de l'automne.

 

SEAS 5 (ECMWF, 51 membres + moyenne) :

 

stampszaecmf1.png

 

 

34 membres posent notre bout d'Europe sous domination plus ou moins marquée des BG contre 17 sous HG.

On a un cluster de 13 membres avec BG sous flux d'W à NW, un cluster de 10 membres avec BG sous flux de W à SW et un cluster de 7 membres avec BG sous flux de S à SE.

Avec HG, c'est plus étalé, avec un cluster de 5 membres sous flux de W à SW, les autres clusters compte 2 ou 3 membres.

 

On a une majorité relative de flux de W à NW plutôt dépressionnaire. La moyenne (en bas à droite) s'en ressent aisément : faiblement dépressionnaire sans flux marqué.

 

Du côté du Jet, avec la composante méridionale (négative => flux de nord, positive => flux de sud), on reste sur la même conclusion. On se dirigerait donc vers un novembre assez frais grâce à un temps souvent perturbé (anomalies de 0 à -1°C par rapport à 1981-2010, pour donner une idée) avec une pluviométrie légèrement excédentaire (0 à 25%). On notera quelques membres potentiellement très pluvieux et quelques autres avec des ano de T850 inférieures à -2 °C.

stampsvaecmf1.png

 

 

 

GCFS (DWD, 50 membres + moyenne)

 

stampszaedzw1.png

 

On retrouve le schéma de SEAS 5 à la différence que les BG sont rejetés vers le nord. Cette différence peut se révéler importante puisque la tendance s'inverse : la dominance des HG imprime davantage de douceur et de sécheresse bien que les origines des flux soient globalement les mêmes.

Cette fois, c'est bien visible avec l'anomalie des T850 légèrement positive. Difficile de trancher cependant car le modèle allemand a un caractère tranché, générant de fortes anomalies chez chacun de ses membres. Serait-ce le signe d'un mois alternant coups de frais / froid et pulsions douces / très douces ?

stampstaedzw1.png

 

 

System7 de chez MF (51 membres + moyenne) :

 

stampszalfpw1.png

 

C'est la neutralité qui prédomine largement. La majorité des membres rejettent les acteurs vers le nord nous laissant en terrain neutre : pluviométrie et température seraient donc dans les normes, cachant possiblement une alternance du type du GCFS allemand.

 

Quant au modèle canadien SPISCan (50 membres + moyenne), il rejoint fortement SEAS 5 :

 

stampszacnmc1.png

 

En conclusion de cette simple lecture des modèles, on a une cohérence avec les premiers effets d'une Nina modérée, présentant probablement des passages frais, peut-être un ou deux coups plus froids mais aussi des pulsions douces, les modélisations n'étant pas tranchées si on excepte le DWD. Le caractère dépressionnaire de NW dominant ne favorise le froid mais davantage la fraîcheur humide. Peut-être de quoi préparer la sous-couche pour les massifs montagneux ?

 

Pour ce qui est de CFSv2, il est largement accessible sur d'autres sites. Je n'ai pas fait GloSEA 5 du Met'Off car il est structuré différemment et j'ai eu la flemme (et le manque de temps) de rescripter.

 

  • J'aime 3
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Nizier du Moucherotte (Vercors) - 1170m
Il y a 6 heures, _sb a dit :

 

 

En conclusion de cette simple lecture des modèles, on a une cohérence avec les premiers effets d'une Nina modérée, présentant probablement des passages frais, peut-être un ou deux coups plus froids mais aussi des pulsions douces, les modélisations n'étant pas tranchées si on excepte le DWD. Le caractère dépressionnaire de NW dominant ne favorise le froid mais davantage la fraîcheur humide. Peut-être de quoi préparer la sous-couche pour les massifs montagneux ?

 

Pour ce qui est de CFSv2, il est largement accessible sur d'autres sites. Je n'ai pas fait GloSEA 5 du Met'Off car il est structuré différemment et j'ai eu la flemme (et le manque de temps) de rescripter.

 


Merci pour ce résumé. Cette conclusion correspond assez bien à ce que modélise l'EFFIS basé sur les données d'ECMWF.
1ère partie du mois à dominante anticyclonique et faiblement humide en lien avec ce blocage sur l'Europe occidentale et qui va mettre du temps à se résorber :

277453605_Capturedecran2020-11-02a06_59_14.png.1b96a52748fa027bfcebcf8db70d4309.png


Seconde partie de mois à tendance dépressionnaire en lien probablement avec un retrait de la cellule anticyclonique sur la Scandinavie/Europe centrale pouvant permettre au courant d'ouest de venir lécher la façade Atlantique. On pourrait alors observer une belle dichotomie en Europe avec un agglomérat de hauts géopotentiels à l'est et à un vigoureux zonal venant buter dessus à l'ouest.

1620125679_Capturedecran2020-11-02a06_58_37.png.ef750a85d9f3f1803b42c45095eb978d.png


Ca rejoint un peu les indices de blocage du CPC qui en limite d'échéance envisage toujours un bloc massif de HGP sur l'Europe occidentale :

2091099323_Capturedecran2020-11-02a07_14_11.png.ac0320f89bf4f6f25814169a26db7946.png

En somme, le blocage naissant en fin de 1ère décade va conditionner une bonne partie de ce dernier mois d'automne qui pourrait évoluer selon une pente douce basculant d'un temps doux et sec à un temps toujours doux mais de plus en plus humide en milieu de mois avec potentiellement des ouvertures en 3ème décade en faveur d'infiltrations de bas géopotentiels sous blocage et/ou flux de NO plus marqué ?

  • J'aime 6
Link to post
Share on other sites
Posted
Vertou ((Gwerzhav) ) 9 km au Sud-Est de Nantes

A noter : bilan de mois d'octobre + froid que la normal :  -0,5 degrés sous les normes au niveau national, parfois bien plus localement. ça faisait très longtemps que l'on n'avait pas vu cela. En plus une pluviométrie excédentaire de 30% environ, la sécheresse n'existe plus dans bien des endroits.

https://www.meteo-paris.com/actualites/bilan-climatique-d-octobre-2020-enfin-de-la-fraicheur

Edited by SydroX44
  • J'aime 7
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Aubagne (Les Passons, à l'est) (13400)
Il y a 11 heures, Kyrion a dit :

Cette conclusion correspond assez bien à ce que modélise l'EFFIS basé sur les données d'ECMWF.

 

Plus exactement sur IFS ENS EXT (l'ensemble d'IFS étendu à 46 jours, avec couplage océanique et climatologique). Les cartes sont plus nombreuses il me semble sur le site d'ECMWF que sur celui de Copernicus.

 

En effet, on a de plus en plus une évolution soit vers un blocage soit vers une NAO positive. Blocage européen ou scandinave, je ne saurais dire. Je pencherais pour du flux de S dominant, c'està-dire des flux de SW dépressionnaires par moment et des flux de SE anticycloniques à d'autres, suivant les pulsions chaudes venant s'échouer sur l'Europe du nord. Reste des flux transitoires plus ou moins longs en NW lors des phases NAO+ / AR envisageables.

 

Le VPS semble très en forme et accélère sa maturation sur les 15 derniers jours (analyses IFS) :

 

ifsanl10hpa15lastd.gif

 

 

Croissance qui se poursuivrait ses 10 prochains jours en direction de l'Europe du nord :

ifs10hpah240.png

 

 

Cette avance du VPS sur le calendrier favorisera-t-il le VP, en le densifiant ? Incitant ainsi à considérer l'opportunité d'une NAO+ ?

 

 

pole10nh.gif

 

Une NAO+ sur l'océan évoluant par pulsions vers des AR réalimentant des HG nord-européennes tenaces ? C'est peut-être le scénario de ce mois de final de l'automne 2020 ? Moins frais que ce qu'on pouvait croire il y a un mois encore ... Une telle configuration nous placerait au mieux dans les normales thermiques, plus probablement légèrement excédentaire. Côté pluviométrie, nous serions alors déficitaire.

Edited by _sb
  • J'aime 5
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...