Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Du 22 juin 2020 au 28 juin 2020, prévisions météo semaine 26


Recommended Posts

Bonjour à tous , désolé pour cette analyse très courte par manque de connaissance  , la situation pourrait devenir orageuse ou pluvieuse dés jeudi tout d'abord sur le sud ouest  .

C'était surtout pour vous parler de la stabilité de ce modèle qui change assez rarement de synoptique d'un mise à jour à l'autre ce qui pourrait être une source de fiabilité ou pas en vous souhaitant une bonne fin de journée cordialement 

 

PS : soyez indulgent avec mon analyse 😉 

prec_f072_eusm.gif

prec_f096_eubg.gif

mslp_eusm_animation (1).html

Edited by Dumbo
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

  • Replies 200
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Désolé pour le hors-sujet mais je me permets juste de rebondir sur cette remarque - quitte à enfoncer des portes ouvertes - car on voit souvent lorsqu'il y a un fort excédent thermique (modélisé ou ob

Bonjour, je signale également que outre les T850, l'humidité et la pression au sol sont à prendre en considération pour estimer un potentiel de fortes chaleurs voire de canicule.   - L'

Posted Images

Posted
Nastringues (24) & parfois Tertis-les-Bains (40)

Bonjour,

 

En dehors d'un UKMO matinal qui semble s'être rétracté, avec un talweg nettement moins percutant et plus rapide dans son passage que les autres modèles (même si je pense que les mailles du modèle n'aident pas forcément non plus à apprécier réellement, l'organisation des centres d'action à Z500), il semble que l'ensemble des autres modèles à quelques petites différences près, sont globalement en accord pour l'arrivée plus ou moins rapide et marquée, d'un talweg atlantique, plus ou moins vigoureux et plongeant, selon les modèles consultés. Ceci pour la seconde partie et fin de semaine qui arrive.

 

Arpège se réajuste au fur et à mesure de ces runs, avec un talweg de plus en plus en mesure de plonger à proximité du Portugal, tout comme ICON dans sa dernière mise à jour même si ça reste encore un peu timide, de son côté, à l'image des deux CEP matinaux, même si leurs moyennes respectives semblent trahir un bon nombre de scénarios, plus incisifs dans l'étirement et le côté ondulant du talweg et de son positionnement par rapport aux déterministes.

 

GFS et GEM se tiennent la main avec à mon sens un scénario plus franchement et un peu plus durablement orageux dans les grandes lignes, avec même encore une tendance au cuf-off, essentiellement chez le Canadien, mais un peu visible chez l'Américain. 

 

Chaleur sèche et plus ou moins marquées selon les régions jusqu'à jeudi au moins, suivie par une tendance orageuse plus ou moins franche, organisée et étendue, semble donc l'évolution pour l'instant la plus probable jusqu'au week-end.

  • J'aime 6
Link to post
Share on other sites

 

Il y a 8 heures, Bouteiller a dit :

Oui,le potentiel est clairement là,notamment pour vendredi après-midi et soir avec le combo pic de chaleur (au  niveau des T850 Hpa ) +Maximum d’instabilité.

 

 

Il y a 2 heures, du 25 a dit :

 

Que se soit chaud ou pas ne change pas grand chose, ce qui est important c'est de l'instabilité. Mais vaut mieux 23°c avec des cisaillement que 30°c sans cisaillement pour la même cape/li (énergie /instabilité). 

 

C'est le profil de température sur toute l'épaisseur de la troposphère et l'humidité en basses couches qui déterminent l'instabilité atmosphérique verticale. On peut en effet avoir une CAPE élevée si l'air est moins chaud en surface, pourvu que l'air soit néanmoins très froid en altitude. A advection froide équivalente vers 500 hPa, tu n'auras pas la même MUCAPE s'il fait 23 °C ou 30 °C au sol, ni les mêmes indices de soulèvement (CAPE et LI qualifient tous deux l'instabilité de l'atmosphère, mais de façon différente, LI mesurant l'écart de température à 500 hPa entre une parcelle d'air soulevée jusqu'à ce niveau et son environnement). De cette instabilité, laquelle peut venir dans une certaine mesure compenser un faible dynamisme, dépend le potentiel orageux.

 

Des forçages (convergence/divergence du flux en surface/altitude, front, anomalie de basse tropopause, advections de tourbillon ...) permettent ensuite le déclenchement, l'entretien et l'organisation de la convection, mais on ne peut pas réduire le dynamisme atmosphérique au seul cisaillement de vent. Ce dernier renseigne sur le type d'orages susceptibles de se former, mais le contexte synoptique tout entier a un rôle à jouer. En l'absence de dynamisme et de cisaillement marqués, à condition d'une forte instabilité, les orages rencontrés sont monocellulaires, peu durables. La présence de cisaillement est donc effectivement cruciale. Par contre un cisaillement de vent marqué n'est pas systématiquement favorable à une convection bien organisée ; pour information, un trop fort cisaillement de vent unidirectionnel par exemple peut tout à fait déstructurer les cellules convectives si le ratio instabilité/cisaillement est déséquilibré.

 

En fin de semaine, les indices d'instabilité devraient être particulièrement favorables (MUCAPE potentiellement comprise entre 2000 et 3000 J/kg, LI négatifs). L'évolution de la situation synoptique va se préciser très prochainement et conditionnera le développement, l'organisation et l'étendue des orages, comme mentionné par les précédents intervenants.

  • J'aime 10
  • Merci 3
Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)

IFS 6Z rapproche légèrement le thalweg des côtes atlantique. À très haute altitude, on a une forte diffluence du Jet à l'avant du rail méridien sud > nord. On a des différences sur le profil thermique, plus ou moins compact (linéaire) tel ICON ou plus diffus tel ARPEGE. La PWAT est modélisée de plus en plus élevée, entre 30 et 40 mm.

En milieu de semaine, une instabilité latente sera positionnée vers Rhône-Alpes en lien avec le minimum froid sur l'Europe centrale tandis que sur l'Atlantique le dynamisme se renforcera. Pour les amateurs d'orages, la configuration devient très encourageante ... ! :)

 

Pour la fin de la semaine, encore deux tendances distinctes :

  • flux de SW anticyclonique (UKMO et GFS du jour)
  • flux de NW dépressionnaire (ICON et IFS dans unsecond temps du jour)
  • J'aime 8
Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous, 

De retour sur le forum comme chaque début d'été !

 

Bon un peu hors topic, mais les derniers runs prevoient des beaux jours aprés la dégradation de fin de semaine pour la suite. En particulier pour le sud. 

UKMO et GFS tendent à confirmer cela. En attendant de voir CEP ce soir.

Le CEP de ce matin est très ressemblant à Ukmo pour la semaine prochaine. On sent venir la bonne prévision. Flux de SW qui se dessine en prime. 

 

Bonne soirée à tous. 

 

 

Edited by Gouf09
  • J'aime 4
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

il y a une heure, Gouf09 a dit :

Bonjour à tous, 

De retour sur le forum comme chaque début d'été !

 

Bon un peu hors topic, mais les derniers runs prevoient des beaux jours aprés la dégradation de fin de semaine pour la suite. En particulier pour le sud. 

UKMO et GFS tendent à confirmer cela. En attendant de voir CEP ce soir.

Le CEP de ce matin est très ressemblant à Ukmo pour la semaine prochaine. On sent venir la bonne prévision. Flux de SW qui se dessine en prime. 

 

Bonne soirée à tous. 

 

 

 

Je ne vois pas de flux de sud ouest sur les modèles déterministes et ensemblistes ce soir, mais plutôt un flux zonal ouest /nord ouest anticyclonique avec des températures dans les normes (ensemblistes gem et gfs) pour la semaine prochaine. 

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

Les grandes lignes semblent donc se préciser pour cette fin de semaine potentiellement orageuse. Ça devrait débuter mercredi soir avec quelques remontées instables sur le sud ouest (préférentiellement Aquitaine/charentes). Mais le gros ne devrait réellement débuter que jeudi soir avec possiblement une bonne dégradation orageuse sur l’ouest (Bretagne avec des orages   Plutôt classiques a priori) et l’Aquitaine remontant vers le MAssif central (avec galerne loc active possible). La journée de vendredi et le WE s’annonce la encore très instable mais la localisation et l’intensité  reste encore à définir.

Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)

Pour illustrer cette situation, on a dès cette après-midi le système frontal qui aborde l'Irlande et l'Écosse avec des pluies soutenues, qu'on peut naturellement suivre en live depuis https://www.meteo-temps-reel.fr/ (IC) :

 

PPVA89.thumb.gif.cad31ba4173c178b37289e8a26736aa1.gif

 

Mercredi matin, ce système n'a quasiment pas bougé d'un iota, ici la modélisation d'UKV 15Z (l'équivalent d'AROME du Met'Off, histoire de changer un peu de modèle) : le front froid s’affaiblit alors que la relève pointe son nez à l'arrière mais sa localisation est la même. Dublin, Belfast, Edinbourg ne vont pas manquer de flotte !

 

UKV_15Z_mercredi4h.png.76c75e090d7eb2bf93cb8ca7e03dab03.png

 

Au bout de deux jours, rien de changer et ce ne serait que 36h plus tard, jeudi après-midi, que le rail parfaitement méridien daignerait se décaler vers l'est... Enfin, ce n'est même pas sûr puisque ce même Met'Off laisse serpenter le front sur l'Atlantique jeudi après-midi alors que jusqu'à ce matin, il finissait par atteindre péniblement la Bretagne. La différence entre les deux modélisations est particulièrement nette, pour la même échéance de jeudi 12h UTC :

 

metoff_anim.thumb.gif.41f4abcf2f1d2088e18d8baeb737dd2d.gif

 

On profite d'ailleurs pour observer que la ligne d'épaisseur gagne en volume sur la dernière sortie ...

 

Orages, ô rage ! :D Systèmes préfrontaux ? Mais là aussi, ça devient compliqué. Très intéressant à suivre mais chaleur et lourdeur n'abdiqueront peut-être pas aussi facilement ...

Si on s'attarde sur l'évolution des sorties de chaque modèle sur la configuration à haute altitude, on s'aperçoit que c'est un peu la foire d'empoigne ! On a un fort Jet d'W à WNW à l'arrière pour cette seconde partie de semaine qui fait l'unanimité. Mais alors à l'avant, sur en gros 1000 km longitudinaux, on trouve absolument toutes les modélisations possibles dans un  contexte méridien. Tant qu'à ce niveau ce n'est pas clarifié bien que l'échéance se raccourcisse franchement, je ne vois pas trop comment cela pourrait se stabiliser en surface !! ;)

  • J'aime 10
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Posted
La Rosière Montvalezan(1850m d'altitude ), St Bonnet Le Château(870m) et Fréjus(0m)

Bonjour,

Plus aucune dégradation généralisé ce matin pour l'ensemble du pays, l'est et le sud de la France devrait même être a l'écart.

On pourrait même se diriger vers un nouveau pic de chaleur la semaine prochaine (02/03 Juillet).

A suivre...

  • Haha 5
Link to post
Share on other sites

il y a une heure, HauteTarentaise73 a dit :

Bonjour,

Plus aucune dégradation généralisé ce matin pour l'ensemble du pays, l'est et le sud de la France devrait même être a l'écart.

On pourrait même se diriger vers un nouveau pic de chaleur la semaine prochaine (02/03 Juillet).

A suivre...

Pardon ? 

33382A58-0FBF-4C07-A6AE-D892E528683B.thumb.png.da9ac27042ea9bcfddfcbb2a145c7a4b.pngAB566DF2-3F57-4BD3-8D11-3D30453CA822.thumb.png.d919269096690e5d56c0ca271ce24a0b.png06EE38FC-E9E7-4206-93A1-2C08108C6BEA.thumb.png.43f1b13fdcca6d2034c7ff6af6c98c12.pngB4E17CF4-6CC2-46FF-A6BE-27B70D9CF9E7.thumb.png.537e5f0799c3913136953170c57d8e40.pngC00BA9BD-76A4-420C-BD84-FB982D777D49.thumb.png.e61342d18de066271f4092cc015422de.png

 

Si on veut faire du régionalisme c’est clair que le sud-est n’est pas favorisé pour recevoir des pluies orageuses mais les autres régions seront susceptibles  de recevoir  des orages parfois forts en commençant par l'ouest dans la nuit de Jeudi pour finir sur l’est Vendredi soir .

Vendredi on ne peut pas exclure un épisode majeur du centre-ouest au nord-est (IFS)

Edited by kéké
  • J'aime 6
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

Posted
La Rosière Montvalezan(1850m d'altitude ), St Bonnet Le Château(870m) et Fréjus(0m)
il y a 7 minutes, kéké a dit :

Pardon ? 

[]

 

J'entends dire par dégradation généralisé, des pluies ou orages généralisés en toutes zones, sur tes cartes on voit bien certes des risques d'orages importants mais pas généralisés sur le Centre Est, le Sud et le Sud Est et Corse.

Néanmoins les autres régions vont être touchées, ceci semble quasi certain.

Et pas de grosse chute de température a prévoir comme lors des grosses dégradations généralisées.

A noter que CEP voit aussi un nouveau pic de chaleur, peut être plus intense que celui qu'on va connaître, vers le 02/03 Juillet.

  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

il y a 4 minutes, HauteTarentaise73 a dit :

 

J'entends dire par dégradation généralisé, des pluies ou orages généralisés en toutes zones, sur tes cartes on voit bien certes des risques d'orages importants mais pas généralisés sur le Centre Est, le Sud et le Sud Est et Corse.

Néanmoins les autres régions vont être touchées, ceci semble quasi certain.

Et pas de grosse chute de température a prévoir comme lors des grosses dégradations généralisées.

A noter que CEP voit aussi un nouveau pic de chaleur, peut être plus intense que celui qu'on va connaître, vers le 02/03 Juillet.

Ca reste à prouver, et il me semble que tu parles pour chez toi car un front orageux plus organisé est entrevu sur ecmwf entre centre-ouest et nord-est (avec air plus frais au nord Samedi et Dimanche) donc cette conclusion me semble un peu trop hâtive.

Apres il est clair que pour la suite ca reste flou, le sud (au moins) pourrait garder la chaleur en fonction de l'inclinaison du flux  mais on dépasse ce topic 

 

  • J'aime 5
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

il y a 15 minutes, HauteTarentaise73 a dit :

 

J'entends dire par dégradation généralisé, des pluies ou orages généralisés en toutes zones, sur tes cartes on voit bien certes des risques d'orages importants mais pas généralisés sur le Centre Est, le Sud et le Sud Est et Corse.

Néanmoins les autres régions vont être touchées, ceci semble quasi certain.

Et pas de grosse chute de température a prévoir comme lors des grosses dégradations généralisées.

A noter que CEP voit aussi un nouveau pic de chaleur, peut être plus intense que celui qu'on va connaître, vers le 02/03 Juillet.

 

C'est trop tot encore pour faire une prévision localisée (attendons les mailles fines demain) des orages mais ceux ci pourront être forts des jeudi sur l'Ouest et à l'ensemble du pays vendredi/samedi et les indices généraux sont assez clairs.

 

Par ailleurs il y'aura bien un rafraîchissement de la masse d'air ce week end par rapport à mardi/jeudi sur les 4/5 du pays même si on ne pourra pas parler de "fraicheur".

 

On passera de ça :

 

GFSOPEU00_66_2.png

 

A ça :

 

GFSOPEU00_105_2.png

 

Le pic de chaleur évoqué par contre je ne le vois pas les 2/3 juillet sur cep et gfs? Seul gem déterministe en modélise un, son ensembliste est pour le moment plus frileux

Edited by Avallon89
  • J'aime 6
Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)

J'ai aussi du mal à voir l'absence d'orages ??...

La question a toujours été de savoir si les orages seraient organisés ou pas, il n'y a donc rien de nouveau ! Quant à ce qu'ils soient généralisés en toutes zones, je n'ai vu personne l'évoquer ici. Je me trompe ?

 

Les conditions sont présentes pour des bouffées orageuses multiples, d'abord sur la façade atlantique fort logiquement et s'étendant à la quasi-totalité du pays avec des modalités différentes selon les régions. Le SE serait à part, dans des conditions autres avec un faible risque orageux potentiellement différent, ce qui est somme toute classique.

Les orages, organisés ou pas donc, sont en tout cas, vus potentiellement puissants et c'est à surveiller.

 

Le front froid est vu toujours moribond bien que cela puisse être trompeur et tentant d'avancer en crabe jusqu'à nous. Cette très lente approche a effectivement plusieurs conséquences :

  1. de permettre à la chaleur de se maintenir plus longtemps, possiblement de s'accentuer (ou pas sur ce dernier point)
  2. d'apporter davantage d'humidité de façon tout aussi progressive : la présence du complexe dépressionnaire à l'ouest de l'Irlande permettra à de nombreux systèmes préfrontaux d'exercer leurs talents kéraunique. :) À noter aussi la possibilité que ces systèmes soient peu mobiles ...
  3. l'air froid à l'arrière stagnant vieillit et perdrait en effet sa capacité d'un rafraîchissement marqué.

En attendant, belle image sat ce matin, avec le ruban frontal encore longuement vissé des Açores aux les îles britanniques, le système dépressionnaire pilote à l'arrière et un ciel (presque) parfaitement dégagé sur la France !

 

capture-du-2020-06-23-08-47-44.jpg

 

Ne comptez pas sur moi ces prochains jours, je profite du début de matinée mais ça va être très chaud, et pas qu'en températures !

 

EDIT : Le blocage en Scandinavie avec les chaleurs très élevées, n'est pas étranger à notre situation et à l'incertitude qui règne encore bien que cela se décante peu à peu ! :)

 

EDIT 2 : Plusieurs réponses durant la rédaction qui se complètent les unes aux autres !

Edited by _sb
  • J'aime 9
  • Merci 4
Link to post
Share on other sites

il y a 37 minutes, kéké a dit :

Ca reste à prouver, et il me semble que tu parles pour chez toi car un front orageux plus organisé est entrevu sur ecmwf entre centre-ouest et nord-est (avec air plus frais au nord Samedi et Dimanche) donc cette conclusion me semble un peu trop hâtive.

Apres il est clair que pour la suite ca reste flou, le sud (au moins) pourrait garder la chaleur en fonction de l'inclinaison du flux  mais on dépasse ce topic 

 

 

 HT73 nous habitue tous les ans en hiver et en été à sa lecture "particulière" des modèles sans nuances, sur la base d'un run et d'un modèle. Bon courage pour la pédagogie mais c'est à mon avis peine perdue.

Edited by thib91
  • J'aime 5
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Cherbourg-L'aigle
il y a une heure, HauteTarentaise73 a dit :

 

J'entends dire par dégradation généralisé, des pluies ou orages généralisés en toutes zones, sur tes cartes on voit bien certes des risques d'orages importants mais pas généralisés sur le Centre Est, le Sud et le Sud Est et Corse.

Néanmoins les autres régions vont être touchées, ceci semble quasi certain.

Et pas de grosse chute de température a prévoir comme lors des grosses dégradations généralisées.

A noter que CEP voit aussi un nouveau pic de chaleur, peut être plus intense que celui qu'on va connaître, vers le 02/03 Juillet.

 

Hum, kéké à bien résumé la situation. Surtout que les modèles, ont tendance à abaisser la zone barométrique dépressionnaire plus au Sud. La dégradation orageuse ne fait plus aucun doute…. Pour la suite, on sent un flux dépressionnaire concerner l'Europe du Nord et l'Angleterre, au gré des quelques ondulations. On s'achemine vers une France dégradée : Plus on ira au Nord, plus le temps sera humide et frais, plus on ira au Sud, et plus le temps sera beau et chaud. Bref, un temps classique d'été dans nos contrées.

 

Et ça dépasse le topic, mais cette zone dépressionnaire aurait tendance à descendre (Atlantique avec des HP), et le mauvais temps, pourrait concerner de plus en plus de régions. (Même sur CEP). A suivre dans l'autre topic.

  • J'aime 2
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m

Il faut bien reconnaitre que l'angle d'attaque des BP Atlantique est nettement moins tranchant, de l'instabilité latente dans l'ouest et éventuellement jusqu'au nord-est certes mais on pouvait espérer autre chose avec les sorties de dimanche matin que celles de ce matin (48h plus tard) avec un flux nettement plus étiré ouest/est et un fond de talweg qui a disparu.

 

ECM1-144-18.GIF.56c1c7f39bed281260987e781332da06.GIF   ECM1-96-2.GIF.5e91934517f19dde9639f9421d84067a.GIF

  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites

il y a 16 minutes, cédric du Lot a dit :

Il faut bien reconnaitre que l'angle d'attaque des BP Atlantique est nettement moins tranchant, de l'instabilité latente dans l'ouest et éventuellement jusqu'au nord-est certes mais on pouvait espérer autre chose avec les sorties de dimanche matin que celles de ce matin (48h plus tard) avec un flux nettement plus étiré ouest/est et un fond de talweg qui a disparu. 

Allons-y gaiement avec le 0z de dimanche 5D129504-006F-4EB7-8906-867A5F59F02F.gif.769ed18d23cdee979bc8ebbb175cac25.gif

c’est vrai qu’hier ça allait chercher un poil plus au sud 

30ED08E3-769C-489F-8DD1-D246035C95C2.gif.613cfc1e5183604bdace7e3da079a320.gif

 

Les runs gfs et gem avec creusement secondaire sur Gascogne étaient minoritaires il faut bien le reconnaître , avec le « ptit bonheur la chance » de rêver un

scénario le plus optimiste, mais tu sais bien que cela n’arrive quasiment jamais ....c’est vrai que c’est moins favorable pour le sud et en particulier  un bon quart sud-est mais ailleurs le potentiel est encore de mise.

Le reste s’affinera demain pour les détails de la dégradation par la façade ouest .

Il s’agit du scénario médian.

 

Edited by kéké
  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)
il y a 3 minutes, kéké a dit :

c’est vrai que c’est moins favorable pour le sud et en particulier  un bon quart sud-est

 

tu as raison oui, le SE n'est que rarement concerné dans ces situations estivales. Il faudrait un creusement très sud, au moins jusqu’à Gibraltar d'une part, et un bloc de HG sur l'Europe centrale d'autre part, là nous aurons une bulle de BG ... :)

Pour l'intervention pertinente de Cédric, la situation hémisphérique est relativement statique à basses fréquences, avec un éclatement progressif des derniers gros noyaux froids qui s'échoueraient du côté atlantique. Ça fait un moment que le flux d'W est (temporairement ?) modélisé à l'arrière mais le blocage scandinave l'empêche d'avancer. Ce pauvre thalweg est pris en sandwich et son avenir est toujours aussi nébuleux ...!

  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites

Posted
Baurech (20km au S de Bordeaux)

Une situation franchement assez classique d’été. Un courant dépressionnaire qui perd en vivacité lorsqu’il se rapproche du pays. Ça se termine en cut-off ou en thalweg avec de fortes chaleurs à l’avant et une dégradation orageuse qui se met en place par l’atlantique en avançant plus à l’est en l’espace de 24-48h. 

Jusqu’à preuve du contraire, le bassin méditerranéen n’a jamais été LA région concernée par les grosses dégradations orageuses entre juin et août et en effet, cela ne  sera vraisemblablement pas le cas pour cette fin de semaine.

Pour le reste du pays, la tendance orageuse se dessine bien et sur un axe très traditionnel sud-ouest / Hauts de France. Plus à l’est, on restera plus en marge d’une dégradation organisée avec le maintien d’un temps chaud et devenant orageux, plus à l’ouest, une dégradation orageuse plus rapide suivi d’un temps moins chaud...

Plutôt que d’aller chercher les extrêmes comme on a pu lire depuis le début de et ce topic (canicule comparée à 2019 / dégradation orageuse généralisée à tout le pays) contentons-nous de quelque chose d’assez classique car je ne vois rien d’extrême sur les modèles à ce jour ni même depuis 4-5 jours d’ailleurs et idem pour la semaine qui suivrait 

  • J'aime 20
  • Merci 4
Link to post
Share on other sites

La situation se précise petit à petit. :) 

 

Le front quasi-stationnaire s'étendant aujourd'hui de l'Ecosse aux Açores va à partir de jeudi doucement progresser vers l'Est. A l'avant pourront se développer des averses et des orages vendredi sur une grande partie du pays. Un second système séparant la masse d'air chaud de l'air encore plus froid à l'arrière au nord-ouest viendrait ensuite influencer plus ou moins le temps sensible sur la moitié nord essentiellement (ciel nuageux, averses), dimanche et lundi, avant le retour possible mardi d'un temps partout plus sec et toujours relativement chaud.

 

anim_bmj2.gif

 

 

Dès jeudi soir et dans la nuit de jeudi à vendredi, des orages pré-frontaux pourront se développer sur la façade ouest du pays, dans un contexte d'instabilité modérée à forte, de champs de vents assez convergents en basses couches et de flux divergent près de la tropopause, en association avec des advections de tourbillon à l'avant de l'axe du talweg.

 

Vendredi en journée, les orages devraient s'étendre du sud-ouest aux Hauts-de France, en passant par le Massif central, avant de concerner également le Nord-Est, possiblement en fin d'après-midi et dans la nuit de vendredi à samedi. La journée de samedi s'annonce encore perturbée du Massif Central aux régions de l'Est. Les forçages restent intéressants chez ICON. Baisse des températures ce weekend mais restant estivales.

 

Sur une coupe verticale ARPEGE entre la Bretagne et la Bourgogne, on peut mettre en évidence un front franchement atténué dont la trace en altitude dépasse la trace en surface :

 

coupearpegefr_208_322_530_322_90_2_1000_

 

 

Les précipitations modélisées par ICON :

 

iconeu-1-96-0.png

 

 

Les précipitations modélisées par ARPEGE, pour comparaison :

 

arpege-1-96-0.png?23-05

 

 

 

Le second front mentionné au début, modélisé dimanche matin par ICON :

 

iconeu-1-120-0.png?23-11

 

 

Evolution à suivre attentivement. :) 

Edited by Cers
  • J'aime 10
Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)

Petit retour sur ces derniers jours :

 

Lundi, le front stagnait déjà des Açores aux îles britanniques, le front chaud est en pleine lyse :

 

capture-du-2020-06-22-16-21-02.jpg

 

Mardi, le front chaud est définitivement cuit ! Le froid est à peine plus vaillant mais n'a pas bougé depuis !

 

capture-du-2020-06-23-17-13-17.jpg

 

Mercredi : un vague front se dessine alors que l'ancien disparaît lentement mais sûrement de l'Irlande et de l'Écosse sans avoir réussi à avancer. Les cellules orageuses se développent en Ibérie.

 

capture-du-2020-06-24-16-35-14.jpg

 

Jeudi le front d'hier est toujours désemparé mais a pu accoster le nez breton. L'avancée un peu sud de l'anomalie froide permet un redressement frontal dans une orientation sud - nord : les premières bouffées orageuses éclosent en Espagne et vont bientôt (c'est le cas maintenant) éclater de ce côté-ci des Pyrénées. À l'avant, la pulsion chaude atteint l'Écosse et les Pays-Bas.

 

capture-du-2020-06-25-19-12-14.jpg

 

Samedi, un autre front toujours aussi peu actif touchera la moitié nord alors que des averses résiduelles concerneront le Massif central jusqu'au nord-est :

 

te_850.png?run=run18model

  • J'aime 9
Link to post
Share on other sites

Il y a 9 heures, _sb a dit :

Petit retour sur ces derniers jours :

 

Lundi, le front stagnait déjà des Açores aux îles britanniques, le front chaud est en pleine lyse :

 

capture-du-2020-06-22-16-21-02.jpg

 

Mardi, le front chaud est définitivement cuit ! Le froid est à peine plus vaillant mais n'a pas bougé depuis !

 

capture-du-2020-06-23-17-13-17.jpg

 

Mercredi : un vague front se dessine alors que l'ancien disparaît lentement mais sûrement de l'Irlande et de l'Écosse sans avoir réussi à avancer. Les cellules orageuses se développent en Ibérie.

 

capture-du-2020-06-24-16-35-14.jpg

 

Jeudi le front d'hier est toujours désemparé mais a pu accoster le nez breton. L'avancée un peu sud de l'anomalie froide permet un redressement frontal dans une orientation sud - nord : les premières bouffées orageuses éclosent en Espagne et vont bientôt (c'est le cas maintenant) éclater de ce côté-ci des Pyrénées. À l'avant, la pulsion chaude atteint l'Écosse et les Pays-Bas.

 

capture-du-2020-06-25-19-12-14.jpg

 

Samedi, un autre front toujours aussi peu actif touchera la moitié nord alors que des averses résiduelles concerneront le Massif central jusqu'au nord-est :

 

te_850.png?run=run18model


Stéphane,

Comment fais-tu pour avoir les fronts sur l’image satellite avec IC ?

 

image.thumb.jpeg.0152e83ce9b3e4d9b7a59faabe204ec6.jpeg

Merci

Edited by Yves70
Link to post
Share on other sites

  • Sebaas changed the title to Du 22 juin 2020 au 28 juin 2020, prévisions météo semaine 26
  • Sebaas locked this topic
Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...