Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Prévisions Sud-Ouest - Juillet 2020


Recommended Posts

Posted
Strasbourg-centre (soir&WE) / Gresswiller (jours ouvrés)

Bonjour les ICéens du SO

Je vais squatter votre région pendant 3 semaines, basé sur Marmande et en rayonnant un peu (j'espère)

Il ne s'est rien passé ce mois pour que le topic ne soit pas créé? Mois de juillet très calme dans le NE aussi...

 

A l'échéance de ce topic, un temps de saison ce WE avant un rapide coup de chaud lundi

Le diagramme de PP ne réagit par à la baisse de T° qui suivrait...

 

Dans le NE en été, on peut assez facilement corréler T° 850 hPa et T2m. Mais il y a sans doute des subtilités dans le SO que je ne maîtrise pas

 

Brutos sur Agen

Diagramme GEFS

 

Et on surveillera pour les derniers jour du mois une pulsion massive de chaleur

 

  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites
  • Replies 124
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Sans été 2019, on filerait tout droit vers une journée historique. Oui mais voilà les 28 juin et 25 juillet 2019 sont passés par là.

Dans le sud-ouest, c'est très et même trop régulièrement l'inverse.   Notre problématique traditionnelle, c'est le déphasage qu'il y a entre les basses couches et les masses d'air d'altitude

Plus généralement, je crois que le concept du contraste de température qui provoque des orages violents tient plus de l'idée reçue et d'une mauvaise compréhension des mécanismes orageux. La réalité c'

Posted Images

Bienvenue dans la région!

 

Je n'avais même pas fait gaffe que le topic pour Juillet n'avait pas été créé, c'est dire si ce mois a été ennuyeux!😄

 

Pour la corrélation les températures à 850 Hpa et à 2m, effectivement ce n'est pas toujours évident par ici, surtout quand le flux en surface a tendance à basculer rapidement à l'ouest alors que la masse d'air chaude à 850 Hpa n'est pas encore évacuée. Cela arrive notamment lorsque le flux général n'est pas assez méridien et que les pressions regonflent rapidement par l'ouest surtout en surface, le tout aidé par la brise thermique côtière habituelle qui renforce le phénomène.  

Enfin tu seras moins impacté à Marmande que vers les côtes!

 

Pour les précipitations, il faut attendre vraiment le dernier moment. Il y a plusieurs facteurs par ici qui font que ce n'est pas systématique avec une baisse des températures.

J'aurais tendance à dire que les fronts sont moins marqués ici en été, à cause de ce que j'ai dit plus haut, et aussi des Pyrénées qui jouent un rôle important, avec parfois l’apport d'air chaud mais très sec, même en flux général de SO...

De ce fait, la prévision orageuse devient parfois assez délicate!

 

On est heureusement parfois sauvés par les fameux orages d'atmosphère libre quand l'humidification et la chaleur sont au rendez-vous au dessus de la couche limite!

 

Ah oui, il y a aussi beaucoup plus d'intranuageux que d'impacts au sol avec les orages du coin 😅

 

C'est bon , tu es toujours là ?😂

 

  • Merci 1
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Strasbourg-centre (soir&WE) / Gresswiller (jours ouvrés)
Il y a 2 heures, seb93100 a dit :

Arpège qui envoie sur une grosse partie du SO du >40°C pour lundi, il a totalement fondu les plombs... :ph34r:

Ah oui!

arpege-41-88-3.png?24-05

 

Et un grand écart avec la côte soumise à la brise

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Salut, 

Topic créé le 24 juillet, tout est normal. Au passage, merci @RomainD. :) 

En effet, coup de chaud pour lundi, les modèles se sont réveillés aujourd'hui si j'ose dire. Rien de tout ça n'était modélisé hier. 

Arpège est toujours en sur-estimation des températures, que ce soit à 2M ou à 850 hPa. Au moins 3°C en trop à 2M. 

ICON et GFS tablent respectivement sur du 36°C et 38°C en région toulousaine ainsi que sur le Gers. C'est nettement plus raisonnable et plus probable. 

Quant au refroidissement brutal qui suivra, pas étonnant que les champs de RR ne réagissent pas, cela fera comme d'habitude, une simple dégradation nuageuse d'un jour suffira à refroidir la masse d'air. Au moins sur ce point-là, Arpège ne sera pas dans les choux cette fois-ci. 

A suivre dans le week-end. 

Link to post
Share on other sites
Posted
Pontault combault (ouest 77),travail paris 12

Bonsoir. 

Moi aussi je viens  visiter votre belle  région à partir de demain (vous inquiètez pas, ma séro covid est négatif 😊😁) plus précisément à rocamadour. Un coup de chalumeau est plus que probable pour lundi, avec des pointes, possiblement, entre 35 et 40 °c mais pour mardi/mercredi pensez vous que le risque d'orage/averse est important avec le refroidissement de la masse d'air en altitude ? 

 

72-7_zhb8.GIF

 

96-7_pca8.GIF

 

Un conflit de masse d'air semble possible ? 

Merci de vos prévisons. 

Bonne soirée et prenez soin de vous. 

Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, gerardt a dit :

Quant au refroidissement brutal qui suivra, pas étonnant que les champs de RR ne réagissent pas

Normalement un refroidissement brutale en été est synonyme d'orages violent comme c'erqit le cas en URSS avec le passage de 36 degrés a 14 degrés sur 300km et alerte estofex niveau 3. J'exagère un peu mais un fort contraste thermique est un voire le plus gros facteur qui permet d'avoir un violent orage.

Link to post
Share on other sites
il y a 33 minutes, Nico41 a dit :

Normalement un refroidissement brutale en été est synonyme d'orages violent comme c'erqit le cas en URSS avec le passage de 36 degrés a 14 degrés sur 300km et alerte estofex niveau 3. J'exagère un peu mais un fort contraste thermique est un voire le plus gros facteur qui permet d'avoir un violent orage.

 

Oui tu as raison mais ça c'était l'ancien temps. Je ne sais pas comment c'est dans les autres régions mais ici, c'est bien souvent une simple dégradation nuageuse qui rythme un refroidissement de la masse d'air, en tout cas, c'est ce que l'on observe de plus en plus. 

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, Nico41 a dit :

Normalement un refroidissement brutale en été est synonyme d'orages violent

 

Dans le sud-ouest, c'est très et même trop régulièrement l'inverse.

 

Notre problématique traditionnelle, c'est le déphasage qu'il y a entre les basses couches et les masses d'air d'altitude. Schématiquement, quand les refroidissements viennent de l'ouest ou du nord-ouest, l'air frais océanique plus dense et plus lourd qui pousse par l'océan s'écoule vers l'intérieur des terres en soulevant / chassant l'air surchauffé plus léger, aidé en prime par le relief (Cantabriques puis Pyrénées) qui canalise cet écoulement. Quand l'air froid d'altitude arrive, trop souvent avec quelques heures de retard, les basses couches sont déjà stabilisées et l'inhibition convective est trop forte pour déclencher quelque chose. Ce n'est pas systématique, il y a des variantes, régulièrement le phasage arrive à se faire à un certain moment dans les terres à la limite de la zone d'influence de l'air océanique en basses couches (axe le plus courant 65 --> 46), mais de manière générale il est assez rare qu'un refroidissement venu de l'ouest ou du nord-ouest apporte quoi que ce soit à l'ouest d'une ligne St Gaudens - Brive.

 

Les plus grosses dégradations orageuses dans la région, c'est quand le refroidissement est porté par une goutte froide d'altitude qui remonte du sud / sud-ouest, le plus souvent depuis l'Espagne centrale vers l'ouest de la France. Dans cette dynamique, l'invasion océanique dans les basses couches ne peut se faire qu'à l'arrière de la dépression, c'est à dire quand l'air froid d'altitude est lui déjà bien arrivé, et c'est vraiment la meilleure option pour des dégradations plus sérieuses et plus généralisées sur une bonne partie du sud-ouest. Mais c'est rare en été, surtout ces dernières années.

 

Pour la situation du début de semaine prochaine, "as usual" comme cela déboule de l'ouest le refroidissement au sol se ferait par une forte advection d'air maritime en basse couche précédant très largement l'arrivée du refroidissement d'altitude. Les réglages fins pourront faire la différence et/ou permettre de sauver localement les meubles, mais dans l'ensemble on n'a comme trop souvent pas les bases d'une franche dégradation.

 

 

 

69-161_efg6.GIF

 

69-7_usa3.GIF

 

 

  • J'aime 7
  • Merci 4
Link to post
Share on other sites
Posted
Siorac-en-Périgord (24)
Il y a 8 heures, gerardt a dit :

 

Oui tu as raison mais ça c'était l'ancien temps. Je ne sais pas comment c'est dans les autres régions mais ici, c'est bien souvent une simple dégradation nuageuse qui rythme un refroidissement de la masse d'air, en tout cas, c'est ce que l'on observe de plus en plus. 

 

Des temps bien anciens oui....

L'absence total de forçage pour al soirée de Lundi peut expliquer ce manque d'orage :

 

arpegeeur-4-69.png?0

 

Merci @TreizeVents pour les explications ! :)

 

Les OAL ça devient une légende aussi. On avait pas mal d'ingrédient cette semaine mais j'ai observé tout au mieux des cumulus mediocris et encore, fallait vraiment bien regarder.

 

On se retrouve à surveiller le coup de chaud de Lundi donc et le très probable de vendredi prochain. Youhouuuuu..... ¬¬

  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites

Plus généralement, je crois que le concept du contraste de température qui provoque des orages violents tient plus de l'idée reçue et d'une mauvaise compréhension des mécanismes orageux. La réalité c'est qu'il y a une certaine corrélation car les synoptiques qui conduisent à ces forts contrastes peuvent aussi sous certaines conditions être favorables aux orages mais ce n'est pas systématique.

Pour avoir des orages forts il faut :

- de l'air chaud et humide en surface

- de l'air froid d'altitude, l'association des deux constituant le réservoir d'instabilité

- de la dynamique d'altitude (forçages et cisaillement)

On voit bien que le contraste de surface n'est pas nécessaire. S'il est parfois associé à des limites qui peuvent aider au déclenchement des orages, il peut aussi être largement néfaste : une progression trop rapide de l'air froid de surface peut "couper l'herbe sous le pied" en bloquant leur alimentation en air instable, comme l'indique TreizeVents.

 

Concernant nos pics de chaleur à venir, on est quand même habitués au biais chaud d'Arpège en bout d'échéance, il vaut mieux le tempérer un peu. Pour lundi on serait plus dans une plage 36-38°C selon les endroits, ce qui serait tout de même la plus chaude après-midi depuis le début de l'été.

Ensuite, vendredi est encore de peu hors échéance mais on peut rapidement évoquer un potentiel plus costaud : ce matin et depuis plusieurs runs IFS det est assez extrême (40-42°C pour mettre un chiffre) mais dans la borne haute de son ensemble. On va attendre un peu de voir comment les choses convergent.

 

  • J'aime 9
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Quentin-de-Baron (33) & parfois Dax (40)

Bonjour,

 

Pour espérer une réelle tendance voire une " franche " dégradation orageuse, il va falloir souhaiter que  le système dépressionnaire qui va se creuser dans le flux d'ici peu, à partir de Terre-Neuve, puis au Sud-est du Groenland dans le courant de la semaine prochaine, puisse développer un talweg atlantique " suffisamment profond ", marqué et durable (sans forcément qu'il s'isole en GF), histoire de venir " convenablement percuter " l'air surchauffé qui risque d'être soulevé en amont,  possiblement en fin de semaine sur une large moitié Sud du pays, au minimum. Car une rétraction du talweg trop précoce vers le Nord ou, une arrivée trop " douce " et " moribonde " de ce dernier, risque de fortement limiter l'occurrence d'un risque orageux, voire même d'engendrer une " traditionnelle " transition sans orages (que nous connaissons trop depuis quelque temps), dans un flux retrouvant pourquoi pas les couleurs et même l'orientation de ce que nous connaissons quasiment depuis début juillet.

 

Sinon autre possibilité pouvant " sauver un peu les meubles ", c'est forcément le passage de quelques  faiblesses d'altitude dans un champ de pression relativement uniforme en surface, comme cela est envisagé dans ces prochains jours, pouvant passagèrement favoriser un peu d'instabilité, pourquoi pas sous forme d'OAL et de petites dégradations instables surprises, se développant entre les fins de nuits et les matinées, çà et là sur notre région... il y a parfois " quelques forçages furtifs " qui peuvent faire le taf, couplés à quelques humidifications suffisantes au travers des étages moyens... 

 

J'aime la chaleur, mais là, quasi 1 mois sans orages, même pour moi ça commence à devenir " lassant " cette absence d'agitation et je n'espère pas vraiment que ce type de situation actuelle persiste jusqu'à la fin août... 🙁



 

  • J'aime 8
Link to post
Share on other sites
Posted
Saint Aubin de Médoc, 15 km au NO de Bordeaux (33)

Même si c'est hors échéance, le coup de chaud de fin de semaine va être à surveiller. MF envoie déjà du 40 °C dans l'intérieur du SO... 

Link to post
Share on other sites
Posted
Pontault combault (ouest 77),travail paris 12

Bonsoir. 

Un bon coup de chaud est prévu pour lundi, ensuite arpège à l'air de voir de faibles précipitations 

 

arpege-1-73-0_rnq3.png

 

Mais vous, qui connaissait mieu votre climat que moi, pensez vous que cela soit juste des nuages ou y a t il un risque d'averses ? 

 

Merci de votre éclairage et prenez soin de vous. 

Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, vda77 a dit :

Bonsoir. 

Un bon coup de chaud est prévu pour lundi, ensuite arpège à l'air de voir de faibles précipitations 

 

arpege-1-73-0_rnq3.png

 

Mais vous, qui connaissait mieu votre climat que moi, pensez vous que cela soit juste des nuages ou y a t il un risque d'averses ? 

 

Merci de votre éclairage et prenez soin de vous. 

Très très probablement simple dégradation nuageuse, comme expliqué plus haut... L'absence totale de bleu sur les pyrénées montre bien l'absence de flotte... Ca sera sûrement des vieux stratus et dessous, quelques bruines pour rafraîchir temporairement l'air et les sols. Pour Juillet, la pluie n'est plus au programme ici.

Edited by seb93100
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, vda77 a dit :

Mais vous, qui connaissait mieu votre climat que moi, pensez vous que cela soit juste des nuages ou y a t il un risque d'averses ? 

 

Merci de votre éclairage et prenez soin de vous. 

Comme expliqué plusieurs fois plus haut, il y a beaucoup de chances pour que ce soit une simple dégradation nuageuse. Surtout si tu es dans le Lot, cela fait plusieurs années que les orages nous évitent. 

  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, gerardt a dit :

Comme expliqué plusieurs fois plus haut, il y a beaucoup de chances pour que ce soit une simple dégradation nuageuse. Surtout si tu es dans le Lot, cela fait plusieurs années que les orages nous évitent. 

Non, mais pour mardi, Lot ou pas, y'a aucun orage prévu nulle part dans le SO... Puis me semble que Cédric a ramassé 30mm y'a pas un mois sous un orage (plus fort cumul de tout le SO en juillet), donc ils évitent pas toujours le 46 :D

Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, seb93100 a dit :

Non, mais pour mardi, Lot ou pas, y'a aucun orage prévu nulle part dans le SO... Puis me semble que Cédric a ramassé 30mm y'a pas un mois sous un orage (plus fort cumul de tout le SO en juillet), donc ils évitent pas toujours le 46 :D

 

Alors ça pour le coup c'est totalement faux. 35,7 mm mercredi à Luchon (bon tu vas me dire que c'est pas le SO et pourtant si). :D 

31,1 mm à Cos (09) pour Juillet. 

Bref, au moins on est d'accord sur le fait qu'il y aura de simples nuages inutiles. 

Link to post
Share on other sites
Posted
Toulouse (quartier Lardenne)

Les modèles ce matin sont globalement d'accord mais légèrement différents sur la région toulousaine.

Sur le run de 00 de AROME, la zone de convergence entre le vent d'ouest et le vent d'autan se situerait sur la région toulousaine permettant de faire de belle Tx (c'est au niveau de la zone de convergence qu'on observe les Tx les plus élevées)

 

AROVENT.pngAROT.png

Sur ARPEGE, la zone de convergence entre le vent d'ouest et le vent d'autan se situerait sur l'est du Gers. Ainsi, la région toulousaine serait soumis au vent d'autan qui rafraîchirait les températures. Les T maxi serait situé sur l'est du Gers.

ARPVENT.pngARPT.png

Dans les 2 cas, il y a aussi une convergence sur le Tarn d'où des Tx >40°C.

 

A noter que les Adaptations statistiques de AROME de ce matin mettait 39.6°C à Toulouse-Blagnac avec le scénario convergence sur la région toulousaine.

Tout va se jouer sur le positionnement de cette zone de convergence durant l'après midi.

Edited by Ventdautan
  • J'aime 7
Link to post
Share on other sites

5f1d367f32edd_carte.jpg

 

 

Demain soir, prévoir la petite laine pour manger en bord de mer à Lacanau ou Labenne .. et un nécessaire contre l'apoplexie à Lardenne.

  • J'aime 1
  • Haha 6
Link to post
Share on other sites

Je suis peut-être hors échéance mais ça fait plusieurs runs que CEP voir des pointes à 42 voire 43 degrés vendredi après-midi entre les Landes et le Lot et Garonne.

Pas impossible dans ce contexte d’atteindre l’ancien record national (44,1 degrés).

Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Ventdautan a dit :

Les modèles ce matin sont globalement d'accord mais légèrement différents sur la région toulousaine.

Sur le run de 00 de AROME, la zone de convergence entre le vent d'ouest et le vent d'autan se situerait sur la région toulousaine permettant de faire de belle Tx (c'est au niveau de la zone de convergence qu'on observe les Tx les plus élevées)

 

Sur ARPEGE, la zone de convergence entre le vent d'ouest et le vent d'autan se situerait sur l'est du Gers. Ainsi, la région toulousaine serait soumis au vent d'autan qui rafraîchirait les températures. Les T maxi serait situé sur l'est du Gers.

 

Dans les 2 cas, il y a aussi une convergence sur le Tarn d'où des Tx >40°C.

 

A noter que les Adaptations statistiques de AROME de ce matin mettait 39.6°C à Toulouse-Blagnac avec le scénario convergence sur la région toulousaine.

Tout va se jouer sur le positionnement de cette zone de convergence durant l'après midi.

 

Je me méfie un peu d'Arome ("chat échaudé ...") qui nous a mis à plusieurs reprises des 36-37 il y a 5 jours pour qu'au final on ait du mal à atteindre les 35. Est-ce qu'il ne surestimerait pas légèrement la rétroaction des sols secs dans la situation actuelle ? Je pense que si on va sur 38°C, ce serait déjà pas mal, surtout pour un coup de chaud qui n'était initialement vu que comme "préliminaire", et qui finalement s'annonce assez fort.

 

Pour vendredi, on n'est pas encore à parler de records. IFS et ICON ont un peu tempéré leurs scénarios extrêmes d'hier mais restent très chauds, et globalement les modèles commencent à s'accorder pour du 40°C de Tx sur une vaste zone. En moyenne sur le Sud-Ouest, on serait au niveau des après-midi les plus chaudes observées ces dernières années / décennies.

Dans les éléments favorisant la chaleur, on a des sols assez secs et la journée de jeudi qui préparera le terrain avec déjà un bon chauffage des basses couches (effet d'accumulation). Il faudra surveiller d'éventuelles nébulosités parasites, mais c'est encore trop loin pour y voir clair, et le risque ne semble pas trop élevé.

Edited by Arkus
  • J'aime 8
Link to post
Share on other sites
Posted
Montreuil (93) ou Ciran (37)

Arpège avait bien vu le coup il y a quelques jours en tout cas. Confirmation demain?

 

index.thumb.png.c901d72e60a1cd965974c79165e6fa49.png

 

Occasion de ressortir le seuil 40°C ajouté l'an dernier "en urgence" :) (mais pas encore celui à 45°C!)

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Siorac-en-Périgord (24)

Exactement @Sebaas, Arpège a une nouvelle fois de plus bien vu le coup, on verra ce qu'il en restera demain mais je en peux m’empêcher de penser aux 44°C qu'il modélisait l'année dernière pour la fameuse journée historique...

 

C'est très surprenant de constater deux coup de chalumeau intense et quand même assez bref. Généralement on récupérer plusieurs journées de chauffe avant une apothéose. Là c'est directement l'apothéose demain. 23°C à Blangnac à midi aujourd'hui, difficile de se dire que demain il en fera plus de 35°C à la même heure et que le lendemain le mercure n'affichera plus qu'un piètre 25°C à 12h00.


Ce genre de coup de chalumeau très intense est plutôt réservé à la Côte Basque. Je n'ai en tout cas pas pu le constater dans les Terres depuis que je suis dans le SO.

  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites
Posted
Pontault combault (ouest 77),travail paris 12

Les éclaircies pourraient revenir en milieu d après midi pour le lot 😁 sachant que dans les autres départements les éclaircies sont déjà bien présent. 

 

arome-4-9-0_avy6.png 

 

Pour demain, c est un avant goût pour jeudi vendredi peut être 😁

 

Link to post
Share on other sites
  • Sebaas locked this topic
Guest
This topic is now closed to further replies.
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...