Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Du 3 août 2020 au 9 août 2020, prévisions semaine 32


Recommended Posts

Posted
Aubagne (Les Passons, à l'est) (13400)

Yop !

 

Bien que l'échéance soit encore lointaine, cette 32e semaine s'envisagerait comme la 31e : une configuration zonale identique de notre quadrant avec des ondulations un peu plus marquées que celles de la quasi totalité de juillet. À échelle hémisphérique, je note peu de changements :

 

- des HG se baladant librement sur l'Arctique ;

- des BG bien isolés avec un gros noyaux s'abritant autour du Groënland ;

- des HG tropicaux qui dictent leurs lois sur l'Asie.

 

Ces ondulations un plus marquées ont débuté durant la semaine précédente (celle du topic précédent) : coups de chaleur assez/très intenses de courte durée.

Le gros noyau de BG reste boulonné au Groënland et continue de piloter thalwegs voire faibles GF sur l'Atlantique avant de les remonter vers l'Arctique où elle stagne plus ou moins vers la Scandinavie, bloqués par les HG dès l'Europe orientale et sur l'Asie d'une part, et par des HG arctiques perturbants d'autre part.

 

GEFS en milieu de semaine, IFS ENS est du même acabit.

 

gefs-spag_europe_240_500_540_582_ht.thumb.gif.ade29b6a3c293d7dd97ba67e830e2edf.gif

 

Les 3 groupes de modélisations envisagés par IFS ENS pour le milieu de semaine. À l'échelle hebdomadaire, ça ne changerait rien, un groupe ou un autre ou leur alternance.

 

IFS_cluster_sem32.thumb.png.7bdd871463b67f4963a7721e04bb0b4e.png

 

Ce que je note également, tant sur GEFS, IFS ENS et SGPE (GEM ENS) est la poursuite d'une tendance à cette montée lente des HG tropicaux sur l'Europe et un rééquilibrage sur l'Asie. Cette tendance n'est pas nouvelle et, jusqu'ici, ne s'est pas vraiment illustrée. Elle est malgré tout encore présente.

 

Enfin, le rôle que peut jouer l'Atlantique tropical reste encore à écrire. GFS et GEM voient quelques frémissements à longue échéance :

 

gem_z500_mslp_watl_37.png

 

Ce genre de choses qui pourrait aider les HG sahariens à s'installer plus durablement en Europe du sud lorsque ces dépressions tropicales sont reprises dans la circulation d'ouest... Et permettrait à l'Asie de peut-être respirer un peu. Pour nous, ça signifierait forte chaleur sèche.

 

En résumé :

des pulsions chaudes et une configuration globale qui laisse la main à la sécheresse (ce qui laisse entendre que sur un petit bout de terre comme la France une vague orageuse d'ampleur reste possible).

 

Les changements anticipables sur notre quadrant sont à mon avis :

- le décalage vers l'est des BG (entre Groënland et Norvège) avec poussée de l'AA vers l'île « verte ». Ça s'envisagerait avec un thalweg un peu plus musclé sur le Canada qui advecterait l'air chaud à l'avant. Pour nous, on basculerait en flux de NW.

- ou une « agitation » tropicale reprise dans la circulation d'ouest comme évoquée : flux de SW très chaud, sec et durable.

- ou une réalimentation des  HG arctiques via l'Europe comme ci-dessous mais qui se bloque en se muant en Ω. Tout dépend du côté où on est pour le résultat sensible ...

 

C'est à mon avis les 3 options alternatives au zonal faiblement ondulant qui se profilent encore pour cette semaine. À suivre.

 

500.png?run=run00model

  • J'aime 19
  • Merci 4
Link to post
Share on other sites
  • Replies 249
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Voici mon résumé de la situation ce matin (pour FTV), que je partage avec vous :   Voilà, la machine est en route ! Ce mercredi marque l’entrée dans cette nouvelle configuration qui va nous

Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais j'ai l'impression qu'on assiste à une légère évolution des modélisations par rapport à hier. J'avais évoqué hier soir de manière très hypothétique un creusem

Yop !   Bien que l'échéance soit encore lointaine, cette 32e semaine s'envisagerait comme la 31e : une configuration zonale identique de notre quadrant avec des ondulations un peu plus marqu

Posted Images

C'est vrai @_sb néanmoins j'aurais tendance à être prudent sur le retour de la récurrence Juillettiste, on peut observer sur le panel GEFS  qu'il existe un signal assez marqué de creusements au niveau des Açores favorisant la remontée de dorsales

http://www.meteociel.fr/cartes_obs/gens_panel.php?modele=0&mode=1&ech=264

On peut aussi le devenir sur GEM

gem-0-240.png?12

Je pense que le mode automatique du retour à un flux d'ouest est en trompe-l'oeil mais je me trompe peut-être...

J'aurais tendance à voir encore onduler sur l'Atlantique, sans pour autant parler de flux méridiens cela pourrait tout de même tendre vers plus de dynamisme et de variations, nous en sommes toujours au point de nous demander si la récurrence prendra fin ou si ça repart pour un nouveau cycle.

Pou rappel

frise.gif

 

Pour l'instant le scénario du maintient est majoritaire mais c'est encore loin, et statistiquement à un moment cela risque de bouger...

 

edit : pardon Sb j’avais mal compris .

Edited by kéké
  • J'aime 1
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Hermanville-sur-mer,Calvados(14),plage du débarquement SWORD,Normandie.

Je partage ton point de vue @kéké,il y a depuis quelques runs un tube sur GEFS modélisant une remontée des T850hpa à très long terme,conséquence de plusieurs scénarios avec un talweg sur l'atlantique.

Le panel GEM va également dans ce sens.Je ne pense pour autant qu'on puisse parler de basculement vers un régime AL pur mais ça suffirait pour nous soulever une dorsale.A suivre.

 

graphe_ens3_uql7.gifgraphe_ens3_ved2.gif

 

gens_panel_inc6.png

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Aubagne (Les Passons, à l'est) (13400)
il y a une heure, kéké a dit :

C'est vrai @_sb néanmoins j'aurais tendance à être prudent sur le retour de la récurrence Juillettiste, on peut observer sur le panel GEFS  qu'il existe un signal assez marqué de creusements au niveau des Açores favorisant la remontée de dorsales

 

Il y a 5 heures, _sb a dit :

avec des ondulations un peu plus marquées que celles de la quasi totalité de juillet.

 

:)

  • J'aime 1
  • C'est corrigé 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Dijon ( Quartier Montchapet)

GFS 18Z et CEP 12 Z semblent buguer ce soir, ils envisagent un flux d ouest HUMIDE :opour une très grande partie de la France en debut de semaine mais tout ceci devrait être corrigé des demain matin avec le retour rapide d une tentacule acorienne des familles

Edited by gab89
  • Haha 3
Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, gab89 a dit :

GFS 18Z et CEP 12 Z semblent buguer ce soir, ils envisagent un flux d ouest HUMIDE :opour une très grande partie de la France en debut de semaine mais tout ceci devrait être corrigé des demain matin avec le retour rapide d une tentacule acorienne des familles

Oui GFS 0z et même encore pire avec une barocline plus basse promettant un début de mois d'août pourri (pluvieux mais la bienvenu pour les agriculteurs).

Je dirai GEM 0z et non CEP 0z qui va dans le même sens. Vu l'échéance qui se rapproche je pense que nous aurons le droit entre le 2 et 7 août à un temps plutôt pluvieux et frais.

Hier GFS 12z

gfs-0-216.png.378e2729bf8710e74011d7dbb7c261a6.png

 

Maintenant GFS 0z

gfs-0-198.png.e569a9babcc116b798128bb0def9c0dd.png

 

GEM 0z

 

gem-0-198.png.9963a9035f9c44d70ec95d5c8115d847.png

  • Haha 3
Link to post
Share on other sites
Posted
Naillat, 360m, 23
Il y a 8 heures, gab89 a dit :

ils envisagent un flux d ouest HUMIDE

Bonjour,

 

je pense qu'à cette période de l'année, un flux d'ouest avec de courtes ondulations, s'il ne laisse pas la chaleur s'installer longtemps a peu de chance d'être humide sur une grande partie de notre pays. Pour une humidité marquée, il faudrait que les anomalies plongent un peu plus vers le golfe de Gascogne et que leur déplacement se stabilise un peu.

 

La tendance ce matin est bien à l'installation d'un flux d'ouest, pour ce qui est de l'humidité, il faudrait regarder en dehors de nos frontières.

  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites
Posted
La Seyne sur mer
Il y a 9 heures, gab89 a dit :

GFS 18Z et CEP 12 Z semblent buguer ce soir, ils envisagent un flux d ouest HUMIDE :opour une très grande partie de la France en debut de semaine mais tout ceci devrait être corrigé des demain matin avec le retour rapide d une tentacule acorienne des familles

.

Ce qui est commun à tous les modèles, c'est la chute des températures à 850 Hpa dès le début de semaine et ça les modèles le modélisent depuis plusieurs jours, ils n'ont pas changé d'avis.

 

A part le Sud-Est, la plupart des départements vont voir leurs températures en Tx perdre 10°. (la chute des températures commençant le samedi  avant le début d'échéance de ce topic).  

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Aubagne (Les Passons, à l'est) (13400)

À la louche, sur le territoire métropolitain, la moyenne hebdomadaire actuellement modélisée des T850 est de ~12°C : 8-10°C sur un1/4 à 1/3 NW, 20°C  sur le pourtour méditerranéen. Le dégradé NW / SE se maintient logiquement puisque la synoptique n'évolue que très peu : zonal ondulant d'été.

L'autre point qui se maintient aujourd'hui est l'écart-type du nord-Canada au Groënland, avec les deux options déjà évoquées : une dorsale ou une consolidation du secteur par les BG.

 

Une remarque qui peut influencer le ressenti sur une possible fraîcheur humide, c'est le pas de 6h (de GFS notamment) : on peut avoir l'impression que la fraîcheur est durable car elle dure sur 3 à 5 échéances ... de 6h, soit environ 24h ! Le propre d'ondulations un peu plus marquées serait justement des contrastes thermiques plus prononcées : des coups de chaud plus chauds suivi de coups de frais plus frais.

 

Tant que les BG ne descendront pas vers l'Irlande sans se cantonner au nord des îles britanniques comme c'est le cas depuis des semaines, les thalwegs resteront faméliques : ils apporteront encore du frais et des pluies sporadiques dans le « meilleur » des cas. Dans ces conditions, l'AA a le jeu facile pour maintenir des pressions suffisamment élevées sur le proche-Atlantique.

 

Une dorsale s'élevant sur le Groënland pourrait initier deux options :

- un décalage sud de la barocline sur l'est de l'océan jusqu'à nos côtes, avec un temps un peu plus frais (excepté le SE) et à peine plus humide ;

- un maintien du noyau dur des BG au nord mais avec isolement d'une bulle froide glissant sur le flanc est de la dorsale : chaleur sèche si éloignée, chaleur humide (orageuse) si suffisamment proche. Ce serait aussi une possibilité si une intrusion tropicale (ex-dépression / cyclone) se manifestait, cette éventualité étant peu probable avant le week-end de ce topic. Peut-être pour le suivant, autant jouer au loto. :D

 

Toutefois, la configuration (ultra)majoritaire reste le zonal estival (= de saisonnalité estivale par rapport au zonal d'hiver).

  • J'aime 13
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Posted
St Pierre Du Chemin Centre Est 85 en limite 79

Bonjour,

Ok enfin un peu de pagaille, ça m'intéresse!  après le coup de chaud aussi bref qu'intense, on a donc je trouve en tout cas, une pagaille à l'allure pourtant organisée sur les diagrammes, on a vu bien pire à cette lointaine échéance qui nous sépare de la fin de ce topic.

 

Une période charnière? En tout cas pour rappel, la dernière fois c'était fin mai, ça nous à coûté l'été jusqu'à présent du point de vue sensations même si petit à petit le paramètre absence de précipitations sur un nombre important de régions commence à devenir intéressant à mesure qu'il peut devenir préoccupant en surface si la situation perdure.

 

On visualise sur cette carte qu'à cette étape de la modélisation, le pays est baigné par une légère courbure anticyclonique, que la dépression qui nous aborde reste à l'état larvaire, avec des conséquences qui pourront aller du front bruineux aux quelques orages. On note aussi que le futur potentiel à pic de chaleur pointe au loin sur l'Atlantique au large du Labrador, le tout dans un contexte où le gradient entre les bas geopotentiels, en voie de recentrage moyen entre Islande et Groenland vs l'anticyclone des Açores, donne l'impression de se relâcher.

gfs-0-132_ysp7.png

 

L'hypothèse serait alors de dire, comme cela a déjà été listé plus haut comme option d'ailleurs, que la récurrence de la première partie de l'été présente quelques signes d'essoufflement, avec un temps médian qui verrait davantage un centre des BG débordant de moins en moins de la zone sur Groenland/Islande, laissant moins de prise à une dorsale Atlantique qui garantissait un flux d'O en temps médian, vs cette fois un flux de SO en guise de nouveau médian? C'est tout l'enjeu de la prévision.

 

Côté temps sensible, ça ne change pas grand chose pour le sud, par contre ça diminue en principe le gradient nord/sud souvent marqué ces derniers temps. Alors après évidemment qui dit flux de SO en août dit risque caniculaire accru au moindre restant de tourbillon cyclonique venant s'isolé sur le proche Atlantique.

 

Quelques cartes pour appuyer cette option flux de SO d'échelle synoptique ou plutôt supra-synoptique?

ECM1-216_ptm6.GIF

 

gfs-0-210_sey4.png

EDM101-240_dqh0.GIF

naefs-0-0-240_cgi4.png

 

Vue l'échéance et les perspectives de prévisions d'ici là, la poursuite de la récurrence n'est pas du tout devenue un scénario de second plan, il reste à privilégier d'ailleurs pour une partie large de ce topic. Mais il semble intéressant de noter que cette nouvelle trame a peut-être gagné quelques % de probabilité sur les dernières sorties.

Edited by sebb
  • J'aime 14
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Tout à fait d’accord avec @sebb , d’ailleurs gem (qui montre de belles performances ces temps-ci) est bien raccord avec cette option 

6FECBF54-1290-4F2F-B5FE-B822C357BB09.png.4fbc706fba5122c79bd5fc7acf3588f3.png

 

Ca s’active en Atlantique et les modèles ont du mal à appréhender un hypothétique changement de circulation , on sent que l’anticyclone des Acores se fait de plus en plus malmener avec des ondulations plus fréquentes et plus marquées .

Pour l’instant c’est pas encore un régime de dorsales AL mais c’est pas à exclure totalement à terme , après un long cycle AR ça ne m’étonnerais pas...


Il faut dire aussi que la plupart du temps Août contraste avec Juillet , ça serait vraiment étonnant de garder ce cycle comme le mentionne la plupart des sites de prévisions mais bon ...

  • J'aime 9
Link to post
Share on other sites
Posted
Naillat, 360m, 23
il y a une heure, sebb a dit :

ça nous à coûté l'été jusqu'à présent du point de vue sensations 

Salut,

 

mais d'où peut bien sortir ce "nous" collectif? :D

 

Au delà de la taquinerie, effectivement des mouvements dans la circulation pourraient être intéressants à suivre dans le sens où le régime AR perdrait sa domination sans partage. Mais comme tu le précises, au niveau temps sensible ce n'est pas évident que ces éventuels changements bouleversent la météo si ce n'est par une augmentation progressive du thermostat. D'ailleurs même si nous sommes restés longtemps en régime AR, il me semble qu'il n'a pas été très marqué en terme d'anomalie ( c'est visible sur la répartition des anomalies depuis fin juin  ), il est possible qu'un régime AL qui prendrait la suite ne s'en écarte pas tant que cela. A ce sujet je me demande si la semaine que nous vivons actuellement n'est pas une sorte de banc d'essai... 

Edited by tao
  • J'aime 12
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Aubagne (Les Passons, à l'est) (13400)
Posted (edited)

Je suis d'accord avec @tao : faible AR ou faible AL ne changerait pas grand chose. Je ne suis pas certain qu'on puisse réellement parler de ces deux régimes dans les modélisations. Je n'ai ni les compétences ni la prétention d'aller à l'encontre de Christophe Cassou ; simplement le régime AR de cet été est souvent faible bien qu'il soit constant depuis 4 semaines. La configuration AL est souvent proche :

 

Animation

 

IFS de ce matin revient vers cette option « AL » pour les mêmes raisons déjà abordées : dorsale vers le Labrador / N-Groënland obligeant les BG à se décaler vers l'est. De plus, l'Asie aurait de nouveau bien du mal à se desserrer de l'étau des HG ce qui obligerait les BG du domaine arctique, coincés entre les poussées asiatiques et nord-américaine à s'étirer de Béring à l'Islande. Ces grands mouvements forceraient l'Europe du nord à retrouver des HG, insufflés par les BG descendant davantage sur l'Atlantique => AL

 

AL.png.ba6efa74af24ca9767653d72fef574d2.png

 

Je montre le déterministe à H240 plutôt que la moyenne car, étant plus tranché, ces grandes manœuvres sont plus visibles (configuration AL) :

 

500.png

 

Cependant, les écarts-types restent importants sur cet axe de BG, autant sur IFS ENS que GEFS (même échéance) :

 

gefs-mean-sprd_polar_240_500_vort_ht.thumb.gif.e37965917deb6a24368675feeccd63b6.gif

 

Mais l'une ou l'autre configuration n'est pas marquée. Je doute que le gradient soit autant relâché comme le suggère GFS ce matin sur l'Atlantique. En revanche, en s'intéressant aux T850 non pas pour estimer les températures en surface mais pour juger des mouvements synoptiques des masses d'air, les marges de manœuvres sont vraiment faibles pour un régime AR ou AL : dans les deux cas, on reste sur des ondulations mollassonnes. L'écart-type illustre ces amplitudes peu marquées dans les déplacements de masses d'air. Probablement un peu plus chaud et toujours aussi sec. Encore faut-il que ce (petit) changement de récurrence se réalise, nous en sommes encore loin !

 

 

850_spr.png?run=run00model

Edited by _sb
  • J'aime 5
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Sur les hauteurs d'Issy Les Moulineaux (92), proche Meudon
Il y a 12 heures, kéké a dit :

Il faut dire aussi que la plupart du temps Août contraste avec Juillet , ça serait vraiment étonnant de garder ce cycle comme le mentionne la plupart des sites de prévisions mais bon ...

Et le dernier CEP,  GFS,  GEM confirme ton ressenti... certes c'est loin, mais contrairement à ces dernières semaines ou on ne voyait pas le bout de la répétition synoptique même à échéance déraisonnable, les modèles envoient cette fois-ci un signal net d'une évolution significative de la circulation atmosphérique.  On verra ce qu'il en reste au final, mais cette tendance paraît solide.

 

ECM1-240.GIF?28-0

 

gfs-0-240.png?12

 

gem-0-240.png?12

Edited by vinçounet
  • J'aime 8
Link to post
Share on other sites
Posted
Hermanville-sur-mer,Calvados(14),plage du débarquement SWORD,Normandie.

Ce n est pas les sorties de ce matin qui vont contredire l analyse de @vinçounet,déterministes et ensemblistes convergent vers une tendance qui devient majoritaire maintenant.Circulation d un talweg sur l Atlantique qui pourrait être assez profond et redressement du flux au SO .

La période sèche et chaude voir très chaude se poursuivrait donc.Il faudra surveiller si la synoptique reste dynamique pour écarter un risque de blocage. 

  • J'aime 6
Link to post
Share on other sites
Posted
Kersaint plabennec et Narbonne (NE de la ville 12.1km de la mer à vol d'oiseau)

Chaque bloc (HG Acores/Europe occidentale et BG se rétractant plus vers l'Islande/Groenland orientant le flux plus au SW) semble bien stable du moins beaucoup plus que cette semaine. Je vois mal comment le tiers sud à minima pourrait éviter une vague chaleur/canicule plus durable que cette semaine vu l'inertie de la synoptique qui gagne fortement en proba.

Edited by rcnm
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Citation

simplement le régime AR de cet été est souvent faible bien qu'il soit constant depuis 4 semaines. La configuration AL est souvent proche

 

Sur la proximité AL-AR, tout dépend je pense de la signification qu'on donne aux régimes.  Domaine Atlantique+Europe entier ou simplement proche-Atlantique.

Dans le langage courant en France, on zoome sur le proche-Atlantique et AL est l'opposé de AR. Le nom même des régimes exprime cette opposition.  Aucun passionné ne va rien comprendre si on dit que AL peut être proche de AR.

 

D'ailleurs, malgré un passage à AL sur les EOF,  C.Cassou maintient la couleur AR, il semble avoir un diagnostic bonus qui évite de sur-réagir au diagnostic purement EOF et qui converge bien plus logiquement ici sur une analyse "AR non stop depuis 35 jours".

Edited by Cotissois 31
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

On a l'impression que GFS pédale encore dans la semoule, il a du mal à voir le basculement de sud-ouest, même si il a fait un effort on sent bien qu'il peine...comme ces derniers temps !

Cela-dit pour la première partie de semaine on s'achemine vers un retour du flux d'ouest chaud au sud, peut-être légèrement humide près de la Manche (comme la semaine dernière)

ECM1-120.GIF?29-12

 

avant une nouvelle ondulation Atlantique à l'image de notre fin de semaine.

ECM1-192.GIF?29-12

 

Pour le reste c'est encore bien flou, peut-être s'agira t-il d'une alternance entre petits flux d'ouest et d'ondulations chaudes/brulantes ? est-ce que les BG auront la capacité de plonger d'avantage vers les Açores avec remontées très chaudes mais un flux plus instable humide orageux ,ou  en mode sec avec thalwegs passant trop au large ?

La grosse constante à très long terme est la remontée de la ceinture subtropicale alors que durant le mois de Juillet elle était paradoxalement basse avec un vortex très dilaté pas très ondulant...

gens_panel_ofo8.png

 

Sur gefs c'est la première fois de l'été que je vois enfin les hauts géo conquérir l'Europe avec méridianisation du flux, comme d'habitude le déterministe tâtonne un peu plus, mais pour cette semaine c'était la même chose, les ens avaient une longueur d'avance à long terme...

Edited by kéké
  • J'aime 7
Link to post
Share on other sites
Posted
Naillat, 360m, 23
il y a 10 minutes, Cotissois 31 a dit :

D'ailleurs, malgré un passage à AL sur les EOF,  C.Cassou maintient la couleur AR, il semble avoir un diagnostic bonus qui évite de sur-réagir au diagnostic purement EOF et qui converge bien plus logiquement ici sur une analyse "AR non stop depuis 35 jours".

Bonjour,

 

la discussion s’articulait au départ non pas sur une ressemblance des régimes AL et AR, mais sur le fait que passer d'une faible anomalie d'un régime AR à une faible anomalie d'une régime AL pourrait ne pas avoir une incidence très profonde sur la météo en France si ce n'est une augmentation progressive du niveau des températures. Cependant rien n'interdit que nous allions vers un creux atlantique plus marqué et donc une chaleur plus intense dans la durée en Europe occidentale, ce qui est évoqué avec insistance depuis hier.

 

Par ailleurs le passage en régime AL est bien effectif: 

 

1842122722_rgime29_07.PNG.18ead62cdc2be61d9e8934c36682a0c8.PNG

  • J'aime 7
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites

On fait 35 jours de AR non stop et vous trouvez le moyen de dire que c'est un AR faible.  Je ne comprends rien.

 

A la base, je ne sais pas ce qu'est le score journalier des EOF.  Je vois surtout la couleur finale qui sort et c'est toujours "AR" (enfin c'était).

 

Alternative simple https://psl.noaa.gov/map/images/rnl/500z_30a.rnl.html

  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Hermanville-sur-mer,Calvados(14),plage du débarquement SWORD,Normandie.

Les diagrammes GEFS dernièrement sortis illustrent bien le risque d un épisode qui pourrait s inscrire dans la durée au niveau de la chaleur. Une hausse progressive suivie d un plateau le tout avec un écart type faible. Cela pourrait être moins intense par rapport à ce que l on pourrait connaitre les prochains jours mais plus durable.

Il serait intéressant de les comparer aux diagrammes CEP .

  • J'aime 7
Link to post
Share on other sites
Posted
Naillat, 360m, 23

Je ne parlais pas de faiblesse en terme de durée bien sûr, mais d'anomalies peu marquées. Parfois les régimes sont très repérables par des anomalies bien identifiables, bien tranchées, parfois c'est moins net. Il me semble que la période AR dont nous sortons n'a pas toujours été très marquée. On le voit bien d'ailleurs sur l'historique dynamique que j'avais en lien hier.

Je ne sais pas si je suis clair?

 

Edited by tao
  • J'aime 6
Link to post
Share on other sites
Posted
Aubagne (Les Passons, à l'est) (13400)

Faible parce que la courbure anticyclonique a été peu marquée et le régime AL actuel possède une courbure cyclonique cette fois tout aussi peu marquée. Ça n'enlève rien au fait que ces deux régimes sont une longue série AR qui se termine et un AL qui débute. Cependant, en terme de temps sensible et de « circulation » haute fréquence, les changements ne semblent pas profonds, excepté un cran de chaleur supplémentaire

  • J'aime 5
Link to post
Share on other sites
Posted
Ecommoy (80-140M d'altitude), Sarthe

Bonjour,


En période estivale dans la logique le régime AR-AL sont très proche et leur alternance sont plus ou moins dû à la continuité du temps sous une dynamique de flux de O avec quelques élévations qui se développent mais qui sont souvent balayés.
J'en parle dans le BIM du jour justement:

https://www.infoclimat.fr/actualites/bim/13078/un-coup-de-chaud-marque-avant-un-rafraichissement-puis-la-fin-de-ces-alternances.html

 

Il faudra suivre s'il y a ou non tournure en août dans les dynamiques atmosphérique, je pense que c'est possible, la synoptique générale pourrait bouger. Et selon le placement des centres d'actions, ça ne serait pas bon pour la sécheresse qui est entrain de se développer (sauf si des GF se placent bien). 

On note que UKMO (avec ICON) pourrait rebattre les cartes de manière significative à MT. A voir l'évolution des autres modèles. Dans tous les cas on sent que c'est passager à l'image des situations chaudes ou fraîches depuis plus d'un mois, tout est temporaire car vite balayé par la dynamique d'ouest. A voir si les choses changent comme expliqué ci dessus. 

 

image0.gif

 

Bonne journée

Gugo 

Edited by gugo
  • J'aime 11
  • Merci 4
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Aubagne (Les Passons, à l'est) (13400)

Cool, j'allais rédiger un BIM ce soir :) Merci, très bien illustré et explicatif comme d'habitude.

 

Pour le changement de configuration, je suis d'accord avec toi et la méfiance est de mise. D'une part, les écarts-types sont élevées (enfin jusqu'à hier soir et ce matin, je n'ai pas regardé ce soir) sur ce noyau de BG polaire et d’autre part, les HG n'ont pas dit leur dernier mot, tant sur l'Amérique du nord que sur l'Asie et l'axe arctique (Béring / pôle / Islande) de BG déjà évoqué les jours précédents, s'il tient dans les modélisations, n'en est pas moins fragile.

 

Ce n'est d'ailleurs pas la première fois en ce juillet 2020 que l'éjection des HG polaire est esquissée.

Bien que les modélisations d'ensemble aient déjà envisagé la présence de ces BG avant-hier lundi, l'IFS EXT admet le doute avec une faiblesse relative au pôle :

 

xx_weekly-en-999-9_modezwkly_2020072700_324_15056_528.thumb.png.226de1e033531507955943e65e0c49f0.png

 

Si les BG parviennent à se frayer un passage vers le sud, des flux méridiens sont anticipables, nous en somme encore loin et, comme tu le signales dans le BIM, l'entre-deux guette avec une poursuite d'ondulations que nous pouvons « espérer » plus amples. Toutefois, il est probable que ce soit hors topic.

  • J'aime 5
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...