Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Du 10 août 2020 au 16 août 2020, prévisions semaine 33


Recommended Posts

Posted
Nancy (54) ; Veneux-les-Sablons (77)

En ce jour très chaud, on peut constater que l'option orageuse prend du galon, même si rien est encore fixé et c'est tant mieux ! 😁

 

Je tablerais plus sur un ou deux jours de dégradation orageuse généralisée de fin de canicule puis sur une période classiquement chaude et orageuse mais je pense que seulement l'ouest du pays peut espérer quelque chose avant ! 😅

 

Entre le dimanche 9 août et le mercredi 12 août, il s'agira surtout d'orages forts certes, mais isolés, donc beaucoup passeront complètement au travers... À vos marques chasseurs d'orages, ce sera à vous d'aller enquêter en ces lieux sacrés ! 👌

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
  • Replies 127
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Hello !   Personne ne s'est lancée ! La seconde moitié de la semaine précédente devrait connaître une vague de chaleur importante (qualifiée de canicule ou pas n'est pas le sujet). Cet

Toujours des différences sur l'évolution de la canicule à compter du milieu de semaine prochaine. Une trame synoptique identique sur l'ensemble des modèles avec cette baisse du champ de géopotentiels

Bonsoir,   même si le talweg arrive avec un apport d'air froid pas très tranchant au départ, un dynamisme peu marqué, le fait qu'il y ait une probabilité pour qu'il s'écoule de façon paresse

Posted Images

Posted
Clermont-Ferrand (63)

En effet, si la majeure partie de la France va quand même avoir une petite, mais bienvenue baisse du mercure au long de la semaine, tout l'est reste sous l'influence d'une masse d'air bien souvent à la limite des 20°C à 850 hPa jusqu'à jeudi, parfois plus tard.

C'est dans les grandes villes de l'est comme Strasbourg, Mulhouse aussi peut-être, que cet épisode apparaît le plus difficile car plus long et sans trop compter sur les orages.

Edited by Jojobarbar
Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Jojobarbar a dit :

En effet, si la majeure partie de la France va quand même avoir une petite, mais bienvenue baisse du mercure au long de la semaine, tout l'est reste sous l'influence d'une masse d'air bien souvent à la limite des 20°C à 850 hPa jusqu'à jeudi, parfois plus tard.

C'est dans les grandes villes de l'est comme Strasbourg, Mulhouse aussi peut-être, que cet épisode apparaît le plus difficile car plus long et sans trop compter sur les orages.

Il a aussi commencé plus tard sur le grand est... 

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Clermont-Ferrand (63)

@seb93100 oui, tout à fait. D'ailleurs, aujourd'hui, les Tx ne sont pas incroyables mais l'air est quand même chaud avec des Tn probablement proche de 20°C à Strasbourg dès cette nuit (à Clermont-Ferrand, la nuit dernière a été fraiche, ce qui n'a sûrement pas été le cas à Boussens, je le conçois 🥵). 

Mais bon, de toute façon les épisodes de fortes chaleurs comme ceux-là ne sont pas très agréables pour tout le monde je crois...

Edited by Jojobarbar
  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Nizier du Moucherotte (Vercors) - 1170m

Toujours des différences sur l'évolution de la canicule à compter du milieu de semaine prochaine. Une trame synoptique identique sur l'ensemble des modèles avec cette baisse du champ de géopotentiels par l'ouest en lien avec ce creux dépressionnaire à mi-chemin entre la goutte froide et le thalweg moribond :

- Dès lors très bonne fiabilité jusqu'à mardi mais on voit que ça se gâte rapidement quelques heures plus tard (jeudi) :


p-spaghetti-500.png?run=run12modelp-spaghetti-500.png?run=run12model

On se répète depuis des jours mais ces écarts de quelques centaines de kilomètres, bien que ridiculement faibles à J+7, vont conditionner le ressenti sur près de 2/3 de la France selon la capacité qu'aura le thalweg à se propager vers l'est. Si on met la focale sur GFS et son ensemble, on trouve bon gré mal gré une trame commune sur les différents scénarios avec un thalweg qui ne semble être capable de s'isoler et qui balayera une large partie du pays dans une temporalité qui reste à définir. Je ne vais pas surcharger le message, mais on a un tube bien dessiné en faveur d'une chute* des températures à compter de jeudi (chute* = retour aux moyennes).

Mais comme rien n'est simple, UKMO met un grand coup de pied dans ce début de consensus avec à peu de chose près un véritable isolement du thalweg en goutte froide au niveau des Açores. Cela ne remet pas en cause le rafraichissement sur la façade ouest (acquis désormais) mais il en limite la propagation vers l'est tout en redressant à nouveau rapidement le flux dès jeudi :

UN144-21_flf9.GIF

Scénario farfelu et isolé ? Isolé, oui très clairement mais farfelu, pas tant que cela si on prend un peu de recul en observant la progression rétrograde des hauts géopotentiels ces derniers jours qui jouent à saute moutons sur nos gouttes froides (D1, D2 et ?) :

gfsnh-0-42.thumb.png.cd98e01792bca06cc9bc115198581e99.png

 

Le scénario d'UKMO ne ferait que s'inscrire dans une parfaite continuité de la synoptique des derniers jours. Et finalement c'est étonnant qu'aucun autre modèle ne lui emboite le pas. La plupart envisageant une rupture de la dynamique à blocage ou à tout du moins son affaiblissement.

Entre ces deux extrêmes, il va être intéressant de suivre la sortie à venir d'IFS qui, ce matin, ressemblait à un bon compromis : ni blocage, ni balayage ; ni thalweg, ni goutte froide ; ni frais, ni caniculaire mais... durablement orageux ;) ?

ECMOPEU00_168_1.thumb.png.680ae400b3bc7db51955176312109a36.png

 

Edited by Kyrion
  • J'aime 20
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Cherbourg-L'aigle

La tendance de fond se confirme tout de même : Fin de canicule à partir de mercredi. Une vrai dégradation orageuse devrait se mettre en place. Pas mal d'eau possible sur des sols qui en ont besoin. C'est une "bonne nouvelle".

  • J'aime 10
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Aubagne (Les Passons, à l'est) (13400)
Posted (edited)

Oui, avec des modalités différents mais la tendance est à un retour plus proches des normales avec une tendance orageuse marquée quasi unanime et relativement durable, les BG  progressant lentement. GEM est sans doute le plus « explosif », les autres ne sont pas éloignés. C'est surtout dans le timing que ça change. Le SE (hors reliefs) pourrait rester à l'écart, le thalweg ne plongeant pas suffisamment.

 

500.png

 

500.png

Edited by _sb
  • J'aime 16
Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Quentin-de-Baron (33) & parfois Dax (40)
Il y a 5 heures, Barth61 a dit :

La tendance de fond se confirme tout de même : Fin de canicule à partir de mercredi. Une vrai dégradation orageuse devrait se mettre en place. Pas mal d'eau possible sur des sols qui en ont besoin. C'est une "bonne nouvelle".

 

Personnellement, même si un recul de la (très) grosse chaleur semble assez probable tout au long de la semaine du topic et plus ou moins rapidement, selon les régions et secteurs, j'attendrais de voir l'évolution du possible " cuf-off " qui devrait se faire vers le milieu de semaine, au Sud de l'Island, lequel compte tenu des échéances et des nets décalages probables à venir dans les prochaines mises à jour, pourrait tout aussi bien s'écouler vers le pays, que plonger bien au large du pays, vers le Sud... en favorisant éventuellement, à nouveau une nouvelle pulsion bien chaude, en flux de SO à SSO. Même si, assez probablement, dans tous les cas, ce serait favorable à un contexte orageux non-négligeable, pour une bonne partie du pays. Alors c'est assez probable que le risque de la continuité ou de la survenue d'une nouvelle canicule risque de très très faible, néanmoins, le délogement net de la chaleur vers la seconde partie ou fin de semaine du topic, ne sera peut-être pas aussi évident que cela...

 

En voyant la moyenne CEP 00z à 500 hpa, on se rends compte que dans les scénarios de l'ensemble, ce cuf-off doit être souvent freiné dans sa progression vers l'Est et doit avoir tendance à s'enfoncer plus au Sud que le déterministe sans trop de doutes. D'ailleurs GFS vient de rejoindre dans les grande ligne ce scénario dans son 06z (avec une moyenne se rapprochant de celle du père CEP)... en tout cas, la dégradation orageuse potentiellement musclée à attendre entre mardi soir, la nuit suivante et la journée de mercredi, semble de plus en plus actée avec un profond talweg dynamique, qui devrait venir percuter sans mal (pour une fois), la masse d'air surchauffée en place sur le pays.


 

Edited by DoubleKnacki
  • J'aime 12
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Cherbourg-L'aigle
il y a 50 minutes, DoubleKnacki a dit :

 

Personnellement, même si un recul de la (très) grosse chaleur semble assez probable tout au long de la semaine du topic et plus ou moins rapidement, selon les régions et secteurs, j'attendrais de voir l'évolution du possible " cuf-off " qui devrait se faire vers le milieu de semaine, au Sud de l'Island, lequel compte tenu des échéances et des nets décalages probables à venir dans les prochaines mises à jour, pourrait tout aussi bien s'écouler vers le pays, que plonger bien au large du pays, vers le Sud... en favorisant éventuellement, à nouveau une nouvelle pulsion bien chaude, en flux de SO à SSO. Même si, assez probablement, dans tous les cas, ce serait favorable à un contexte orageux non-négligeable, pour une bonne partie du pays. Alors c'est assez probable que le risque de la continuité ou de la survenue d'une nouvelle canicule risque de très très faible, néanmoins, le délogement net de la chaleur vers la seconde partie ou fin de semaine du topic, ne sera peut-être pas aussi évident que cela...

 

En voyant la moyenne CEP 00z à 500 hpa, on se rends compte que dans les scénarios de l'ensemble, ce cuf-off doit être souvent freiné dans sa progression vers l'Est et doit avoir tendance à s'enfoncer plus au Sud que le déterministe sans trop de doutes. D'ailleurs GFS vient de rejoindre dans les grande ligne ce scénario dans son 06z (avec une moyenne se rapprochant de celle du père CEP)... en tout cas, la dégradation orageuse potentiellement musclée à attendre entre mardi soir, la nuit suivante et la journée de mercredi, semble de plus en plus actée avec un profond talweg dynamique, qui devrait venir percuter sans mal (pour une fois), la masse d'air surchauffée en place sur le pays.


 

 

Franchement, je ne pense pas. CEP + GFS + UKMO se rejoignent pour dire que la canicule se terminera mercredi. Il restera, par contre, des températures encore assez élevées sur l'Est Jeudi, voir Vendredi. Le placement de cette "goutte froide varie, je te l'accorde, mais peu de scénario la voie plonger vers l'Espagne/Portugal. Après, je serai incapable de te dire ce qui nous attend en terme de temps sensible, même si nous avons une tendance => Baisse du mercure (de saison) et plutôt humide. L'est de la France pourrait garder des températures plus élevées un peu plus longtemps.

 

Je trouve qu'aujourd'hui, et depuis hier, que les modèles sont encourageants sur le fait que cette chaleur ne va pas durer et surtout, le retour d'un temps enfin humide ! N'oublions pas que Juillet a été très très sec (historique), et que la nature a besoin d'eau. Malheureusement, pour les agriculteurs, c'est déjà trop tard.

Edited by Barth61
  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites
Posted
Aubagne (Les Passons, à l'est) (13400)
il y a une heure, Barth61 a dit :

Je trouve qu'aujourd'hui, et depuis hier, que les modèles sont encourageants sur le fait que cette chaleur ne va pas durer et surtout, le retour d'un temps enfin humide !

 

Oui, c'est le point positif. Rien n'est encore acquis, cependant, l'évolution est identique dans toutes les modélisations disponibles depuis plusieurs runs, ce ne sont plus des signaux de sortie. L'incertitude demeure sur la sortie elle-même : de quelle amplitude thermique globale la baisse sera-t-elle ? quelle sera l'intensité et la durée de la dégradation orageuse ? Et pour la moitié est du pays ?

La probabilité de sortie est grande mais comme le pointe @DoubleKnacki, la prudence reste de mise.

 

Ces 30 derniers jours (pour ne pas remonter plus loin), le déficit de RR est grand : (on retrouve le rail de pluies de l'Irlande à la Norvège piloté par les BG islandais et les pluies sur les Balkans avec la GF qui y a longuement séjourné aussi et les conditions très majoritairement anticycloniques chez nous.)

 

GFS_Anom_30jpast.png.e8abffaa22de0fc3503caacd8047a118.png

 

Jusqu'en milieu de semaine, la moitié ouest pourrait se « ravitailler ». Les modélisations s'étant renforcées dans ce sens depuis la sortie de cette carte, son crédit s'en trouve accru.

 

GFS_Anom_7jnext.png.5abd97bf6d9cacdb72a6aca4d84ee2b1.png

 

En terme de temps sensible, cette sortie se compose de deux voies :

  1. un isolement autour des 40 à 45°N du thalweg : dégradé W (« frais » et humide) - E (« chaud » et sec). ICON l'illustre aujourd'hui (GEM suit) :

    gpdeurn000168000500202008080000.png
     
  2. Un isolement autour des 50°N du thalweg : dégradé NNW (« frais » et humide) / SSE (chaud et sec). GFS le représente (IFS est intermédiaire mais plus proche de GFS qu'ICON) :

    500.png?run=run06model

 

Pour l'heure, la différence se fait sur un décalage latitudinal du thalweg / goutte froide, très peu sur la longitude qui se maintient autour des 10°W : ce dernier constat incite à favoriser l'option de sortie de canicule car que ce soit l'option 1 ou 2, la relative proximité de la GF empêcherait les températures de « trop » s'élever sur le pays tout en gardant un potentiel humide.

En revanche, si les futures modélisations augmentaient la longitude, la conclusion pourrait devenir très différente.

  • J'aime 8
  • Merci 4
Link to post
Share on other sites
Posted
Nancy (54) ; Veneux-les-Sablons (77)

Je rejoins aussi l'avis de ceux qui pensent qu'on en termine (au moins) avec la canicule... Orages isolés avant le mercredi 12 août dans un contexte de canicule puis dégradation orageuse importante et progressive d'ouest en est pour la fin de semaine avec une persistance temporaire de la chaleur quelques jours de plus dans l'est ! ⛈️

 

Ensuite mise en place d'un temps toujours chaud avec des températures généralement au-dessus de la norme mais plus caniculaire fort heureusement et bonne nouvelle ce serait également souvent orageux et donc plus humide !

 

Bref, c'est une bonne nouvelle pour la sécheresse mais qui, je le rappelle a vraiment besoin de pluies durables pour se résorber, c'est encore insuffisant ! 👌 on surveillera le risque de nouvelle vague de chaleur possible jusqu'à la mi-septembre dans ce contexte globalement chaud ! 🌡️

  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites

Et bien en voyant icon et Gfs on se rend compte que la gougoute a encore bien du mal à traverser le pays en

milieux de semaine ...

En fait sur UKMO elle ne progresse pas dans les terres , il y a fort à parier que ce sont les injections fraîches de nord ouest re-alimentant les conflits orageux qui viendront doucement éteindre l’incendie 

3FD185BB-6069-4C3B-8DDA-330D411F216F.gif.6db6d1790c2992a4cbf0a61bdc3bd5ab.gif

une partie sud-est resterais bien au chaud pour la fin de semaine avec encore des conflits orageux sur une bande sud-ouest / nord-est .

 

Vu l’oméga en préparation je serais pas étonné de voir réapparaître les conditions anticycloniques après cet intermède .

Edited by kéké
  • J'aime 14
Link to post
Share on other sites
Posted
Pierrelatte (confluent 26/07/30/84)

Et meme si ce n'est pas vraiment dans les modélisations du moment, il n'est pas interdit d'imaginer que les HG viennent finalement jouer à saute mouton sur la GF, l'a faisant de ce fait, retropédaler à l'ouest du Portugal

  • J'aime 2
  • Haha 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Quentin-de-Baron (33) & parfois Dax (40)

Oui, on note un décalage plus ou moins sensible vers l'Ouest de l'isolement de ce très probable futur cuf-off, assez nettement chez Arpège (avec l'impression que la suite de son run si il y en avait une, renverrait balader la dépression, peut-être au large du Portugal) et dans une moindre mesure chez ICON et UKMO. Petit décalage aussi de la même veine pour GFS, avec une petite et relative tendance à vouloir plonger, mais son influence est aussi plus limitée au pays que dans le 06z, avec une GF plus " réduite " en taille. Dans tous les cas, et malgré ce décalage à l'Ouest encore à confirmer (avec ce genre de bébête, des retournements de situations ou décalages, sont monnaie courante), nous sommes d'accord sur le fait que le risque d'une advection caniculaire ou de l'ordre de ce que nous avons actuellement reste peu probable, mais il ne ferait pas pour autant " frais " avec une masse d'air restant sur les 3/4 du pays, chaude, humide et donc franchement lourd avec beaucoup d'instabilité à utiliser.

 

Il est évident que les arrosages pourront être localement et passagèrement conséquents via des bouffées orageuses parfois actives...

 

La ré-ouverture de la saison de la chasse aux choux-fleurs électriques pour la semaine qui arrive ? On y croit... 🤠

Edited by DoubleKnacki
  • J'aime 12
  • Haha 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Bois-de-Haye (265 m) entre Nancy et Toul

Pour résumer rapidement, mardi soir, on retrouverait un minimum relatif de surface, en aval d’un talweg situé sur le proche-Atlantique, et s’étirant jusque vers la Péninsule Ibérique :

 

arpegeeur-0-78.png?12

 

Entre mardi et jeudi, l’anomalie en question devrait remonter et donc le contexte – theta’w élevées, instabilité thermique verticale, champs cycloniques, convergence de surface – sera favorable à une convection profonde plus étendue et probablement mieux organisée qu’en début de semaine. Cette perturbation va, à partir de mercredi, mettre progressivement un terme à l’épisode de très forte chaleur, d’abord à l’ouest, puis à l'est (bien qu'un temps chaud persisterait).

 

Dès le milieu de semaine, on a une divergence entre les dernières modélisations concernant la trajectoire et l’amplitude d’une anomalie d’altitude aux racines nordiques, et son interaction éventuelle avec la dépression de surface. GEM et GFS 12 Z modélisent ainsi la plongée d’une petite anomalie de bas géopotentiels vers l’Islande, laquelle parvient à se creuser vers le nord-ouest de l'Europe. Dans un scénario tel que celui d’ICON ou ARPEGE, une goutte froide moins dynamique vient s’isoler sur le proche-Atlantique, parfois assez à l'ouest. On retrouve dans les ensemblistes des scénarios tantôt proches de l'un ou de l'autre, un peu comme IFS ce soir.

 

gem-0-144.png?12

 

icon-0-141.png?08-12

 

ECM1-144.GIF?08-0

 

 

L'anomalie, prise en étau par les hauts géopotentiels en quelque sorte, pourrait présenter des difficultés à se décaler vers l'est, au-moins dans un premier temps. On peut s'attendre à des conditions humides/instables mais dans un cas la masse d’air sur notre pays parviendrait à se rafraîchir davantage (surtout à l'ouest/nord-ouest) que dans l'autre scénario. Certaines modélisations comme celles ci-dessous, par exemple, vont dans le sens de températures encore relativement élevées en fin de semaine (bien que sous le seuil de canicule), sur la façade est (ex. : IFS avec une dernière bouffée chaude) voire sur une plus grande partie du pays (ex. : contrôle GFS). 

 

ECM0-168.GIF?08-0

 

gens-0-0-168.png

 

 

Il me semble néanmoins qu'après ce régime de blocage, la circulation d'ouest pourrait petit à petit reprendre de vigueur à compter de la fin d'échéance et pour la semaine suivante, comme le modélisent par exemple GFS et IFS :

 

anim_gur3.gif

Edited by Cers
Erreur de carte (date)
  • J'aime 13
Link to post
Share on other sites
Posted
Bois-de-Haye (265 m) entre Nancy et Toul

ICON 18 Z a fait un pas vers GFS et GEM :

 

icon-0-120.png?08-18

 

gfs-0-120.png?18

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Pontault combault (ouest 77),travail paris 12

Quand on voit l'ensemble de gefs, on constate qu'il y a, certe, une baisse de la température à 850hpa à partir de jeudi (fin de la canicule 👍) mais qu'il y a un dispersement des courbes dès le week end. 

 

graphe_ens3_akf6.gif

 

Cela est surment dû,au faite, que le positionnement de la possible GF ne soit pas encore bien gérée pour la fin de topic 😁. Si elle reste à l'ouest du pays, une certaine chaleur pourrait perdurer d'autant plus en allant dans l' est du pays. 

 

Bonne fin de nuit et prenez soin de vous. 

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Nizier du Moucherotte (Vercors) - 1170m

GFS déterministe (gauche) refuse toujours obstinément d'explorer la piste goutte froide suivie avec insistance par UKMO (droite) depuis plusieurs jours maintenant. On a affaire à 2 têtes de mules :

GFSOPEU00_144_1.thumb.png.31472350b7604482bc75e36433e882c7.pngUKMOPEU00_144_1.thumb.png.bdf1d5ec56217eae1f084ab7742ff0e8.png

 

Les cartes précédentes reflètent les écarts en limite d'échéance pour UKMO (144h) mais on voit les différences apparaître déjà dès 72h.

Il faut se focaliser sur la zone entre Islande et Irlande.

- A gauche, on retrouve GFS qui envisage l'arrivée d'un thalweg dynamique bénéficiant du soutien d'une branche du courant jet suffisamment longtemps pour conserver son dynamisme et progresser vers l'ouest européen. Cela permet au dit thalweg de rejoindre la goutte froide actuellement en train de s'isoler aux Açores et de balayer ainsi la majeure partie du pays.

- UKMO est fondamentalement différent puisque l'anomalie se retrouve rapidement déphasée du courant jet. Elle perd donc de facto son dynamisme et se retrouve isolée du courant d'ouest. Elle rejoint également la goutte froide au niveau des Açores mais contrairement à GFS elle n'a plus le carburant pour progresser vers notre pays :

xx_model-en-207-0_modusa_2020080900_83_15810_449.thumb.png.a4ec085bdadad6726af2c554f05ae689.pngxx_model-en-207-0_modgbr_2020080900_84_15810_449.thumb.png.4bd43bc7a46d25fe9521a62feaa059a5.png

 

C'est quand même une différence très notable de gestion de cette anomalie basse à seulement J+3.  Et naturellement, cela se reflète sur nos ensembles avec une carte d'écart-type qui ne présente aucune surprise. Au niveau des Açores on hésite sur l'évolution en goutte froide, au niveau des Îles Britanniques on hésite entre pont de hauts géopotentiels (blocage) ou thalweg dynamique (GFS)  :

gens-22-1-120_gea8.png

GFS décroche fortement de son ensemble ce qui peut laisser supposer qu'il exacerbe le dynamisme du thalweg (cf : courbe à 500 hPa). C'est encore plus vrai lorsqu'on pointe vers le SO où le déterministe est le seul à ne pas envisager un rebond en milieu de semaine. Subrepticement, on tend à gagner quelques degré depuis 48h sans que la fin de la canicule ne soit remise en cause :

graphe_ens3_smr2.gifgraphe_ens3_afa6.gif

Bref, je me garderai bien de faire une prévision pour le moment mais vu la proximité temporelle des divergences (72h), on devrait rapidement être fixé. Mais si je devais prendre position, le plus raisonnable serait de s'appuyer sur GEM, sorte de mixte entre GFS et UKMO puisqu'il envisage un léger creusement Açorien et dans le même temps le passage d'un thalweg sur le nord. Cela aboutirait à un dégradé NO/SE, sorte de stéréotype estival :

gem-0-120_zzf9.png

Edited by Kyrion
  • J'aime 14
Link to post
Share on other sites
Posted
Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m

La moyenne d'ensemble de l'américain et les déterministes anglais et européen lissent tout de même assez largement ces différences, a mon sens on a un compromis de ce coté là.

gens-21-1-72.png.c5692bab85ff39cfd5a26cd7ab626ed5.pngUW72-21-4.GIF.cce71a6fbaa34e2deb30e41ba2d00616.GIFECM1-72-3.GIF.cd932de2444ff197c64daf69d868ac88.GIF

 

En revanche Ukmo s'isole assez franchement en fin d'échéance avec sa GF Atlantique  qui annoncerait presque une nouvelle danse bouillante si elle venait  a trop glisser vers le sud, l'appréhension(et l'inclinaison) de l'activité zonale entre groenland et Islande semble aussi bien différente 

 

UW144-21-22.GIF.085ab1eaf5568fc85a2b8ce01c6c8d2b.GIFECM1-144-19.GIF.68632a9af7552dc346e3db3034269b2d.GIFgens-21-1-144-3.png.fd5b653a54b152067f6dd527358a3f8c.png

 

 

il y a 5 minutes, zagueb83 a dit :

Déjà 27.1°C

Tn 20.3°C vers 4h du mat.

Direction playa avant qu'ils arrivent tous !

 

La playa d'el forum long terme?:D

  • J'aime 6
  • Haha 5
  • C'est corrigé 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Hyères 83 ( Costebelle / Almanarre )
il y a 13 minutes, cédric du Lot a dit :

 

La playa d'el forum long terme?:D

Erreur de jeunesse 😅

  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Bois-de-Haye (265 m) entre Nancy et Toul

L'anomalie peut aussi être en mesure de s'amplifier davantage que chez UKMO dans un scénario où elle s'isole plus à l'ouest que GFS. Mais pour qu'elle nous concerne en fin d'échéance, il faut une circulation moins molle et/ou une trajectoire pas trop à l'ouest. IFS modélise une goutte froide assez dynamique, avec une trajectoire à gauche par rapport à GFS mais encore proche de nos côtes :

 

ECM1-120.GIF?09-12

 

De nombreux facteurs entrent en considération, dont le déferlement de l'onde en milieu de semaine, l'amplification de la perturbation par l'intermédiaire du jet, et l'interaction avec le blocage.

 

Déferlement avec isolement sur l'Atlantique à l'ouest :

 

animrli6_mini.png

 

Déferlement moins fort, isolement en direction de l'Europe de l'ouest :

 

animivi5_mini.png

 

Edited by Cers
  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites
Posted
Nancy (54) ; Veneux-les-Sablons (77)

Fort est de constater que la prévision passée la sortie de canicule, donc passée vendredi 14 août, est encore presque impossible à l'échelle du pays car le placement de la goutte froide est encore vraiment trop peu cerné par les modèles ! 😁

 

On se dirige vers une fin des fortes chaleurs à priori et vers un peu d'instabilité (peut-être parfois encore chaud dans l'est du pays souvent le plus à l'écart de la dépression) ! 👌

 

UKMO propose de manière isolé un tout autre scénario avec rapide reprise du cagnard et une goutte froide qui ne parvient pas à pénétrer sur le continent... Bien que seul contre tous c'est un bon modèle à ne pas ignorer, j'irais peut-être même jusqu'à mettre une pièce sur son scénario ! 🤣 Je reposte la carte pour ceux qui l'aurait zappé :

 

Modele UKMO - Carte prévisions

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Bois-de-Haye (265 m) entre Nancy et Toul
il y a 21 minutes, LuckyFrenchy117 a dit :

UKMO propose de manière isolé un tout autre scénario avec rapide reprise du cagnard et une goutte froide qui ne parvient pas à pénétrer sur le continent... Bien que seul contre tous c'est un bon modèle à ne pas ignorer

 

Salut, il n'est pas si isolé que çà UKMO en fait. :) ARPEGE 0Z modélise encore je crois une plongée assez à l'ouest et c'est un scénario qui se retrouve dans les ensemblistes. On pourrait certes, je pense, se diriger vers un compromis, à l'image de GFS 6Z ou IFS 0Z qui sont relativement proches vendredi/samedi quant à la position des différents systèmes. Le mystère demeure ! :D 

 

ECM1-144.GIF?09-12

 

gfs-0-138.png?6

  • J'aime 3
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Remiremont - Porte des Hautes Vosges (400 m)
il y a 27 minutes, LuckyFrenchy117 a dit :

Fort est de constater que la prévision passée la sortie de canicule, donc passée vendredi 14 août, est encore presque impossible à l'échelle du pays car le placement de la goutte froide est encore vraiment trop peu cerné par les modèles ! 😁

 

On se dirige vers une fin des fortes chaleurs à priori et vers un peu d'instabilité (peut-être parfois encore chaud dans l'est du pays souvent le plus à l'écart de la dépression) ! 👌

 

UKMO propose de manière isolé un tout autre scénario avec rapide reprise du cagnard et une goutte froide qui ne parvient pas à pénétrer sur le continent... Bien que seul contre tous c'est un bon modèle à ne pas ignorer, j'irais peut-être même jusqu'à mettre une pièce sur son scénario ! 🤣 Je reposte la carte pour ceux qui l'aurait zappé :

 

Modele UKMO - Carte prévisions

 

UKMO est esseulé dans sa sortie 00z, c'est vrai à première vue.

Toutefois, en zieutant en détail les projections, on trouve le GFS// 00z, qui à même échéance propose une localisation  du cut-off à peu de choses similaires (je ne sais pas vraiment ce qu'il vaut en termes de performances) :

 

gfs-0-144_uzw4.png

 

Le chemin vers un arrêt de la canicule actuelle n'est toutefois pas remis en cause si l'on considère la globalité des modèles aujourd'hui. Beaucoup de choses se jouent dans des détails quant à la localisation et à l'intensité de l'isolement du "cut-off" et à son éventuelle interaction action avec la circulation Atlantique en vue d'une propagation vers l'Est de la goutte froide à la fin de l'échéance de ce topic.

A ce stade, mais on touche déjà au topic suivant, il s'agira de pouvoir déterminer si l'on conservera un temps relativement chaud avec une tendance orageuse, ou un temps plus frais et peut être moins instable à l'issue du prochain week-end  ;) . Et puis, à ce stade et pour cet horizon, on n'est pas non plus à l'abri de voir une pompe à chaleur se remettre en place passé la mi-août, même si l'intensité ne serait plus la même à cette période de l'année...

  • J'aime 10
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...