Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Tendances hiver 2020-2021


Recommended Posts

Posted
Sassenage 38 (207 m / NO Grenoble)
Il y a 1 heure, tao a dit :

Bonjour,

 

j'espère quand même que ce topic ne va pas tomber dans une profonde tristitude.

Je compte bien sur les qualités de résiliation et de bravitude de certains hivernophiles qui ne manqueront pas de s'enflammer à la moindre tentation ondulative ;).

 

 

J'ai édité. Merci de votre indulgance pour un maissage aicrit taut un dimanche matain ! 

  • Haha 12
Link to post
Share on other sites
  • Replies 512
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Première mise à jour - Hiver 2021 : Un hiver encore incertain   Bonjour, je vais vous exposer ma tendance saisonnière pour l'hiver 2021 au travers de ce post, plusieurs mises à jour auront l

Deuxième mise à jour - Hiver 2021 : De fortes incertitudes Bonjour, je vous présente ici ma seconde mise à jour pour l'hiver à venir, quelque peu retardé en raison de mon rapport sur le lie

Bonsoir,   Sans faire un grand roman et partir dans une grande analyse, on connait tous la musique encore une fois pour l'hiver qui arrive 😃 :   La tête d'un passionné hivern

Posted Images

Il y a 3 heures, Arnaud26 a dit :

En tout cas, n'espérons pas un mois de novembre frais/froid, qui jouerait en défaveur sur la suite... 

 

Cela voudrait donc dire qu'il y a dès novembre un déterminisme inscrit dans la suite de l'hiver ? (en gros, s'il fait froid dès novembre on a grillé trop tôt nos cartouches de bonnes synoptiques hivernales et l'hiver est cuit d'avance).

 

Pour essayer de vérifier cette affirmation, voici par exemple ce que donne pour Bordeaux la relation entre les T moyennes de novembre et celles de chacun des 3 mois d'hiver suivant sur la période de 1981-2010. Les termes "froid" et "chaud" sont utilisés pour simplifier le propos, déterminés par rapport à la Normale.

Les tirets verticaux représentent la T moyenne en Novembre (à gauche froid, à droite chaud) et les tirets horizontaux la moyenne de chaque mois considéré (en bas froid, en haut chaud).

Cela donne donc 4 combinaisons possibles : froid/froid (en bas à gauche) ; chaud/froid (en bas à droite) ; froid/chaud (en haut à droite) ; chaud/chaud (en haut à droite)

Bien entendu les moyennes peuvent masquer des épisodes contrastés.

 

Conclusion : ben justement pas facile d'en tirer des conclusions ! 

On a connu par exemple des novembre froids suivis d'hiver froids (cf. 1985/1986), comme des novembre chauds suivis d'hivers chauds (cf. 1989/1990).

Et parfois des combinaisons opposées (cf. 1993/1994 avec novembre froid et hiver chaud et inversement 2009/2010 avec novembre chaud et hiver froid).

Au final, sur ces 30 années, on voit presque une équiprobabilité d'apparition de ces 4 combinaisons (juste un peu plus rare pour novembre chaud suivi d'hiver froid)

 

image.png.05c39ffba57b9256bdb892ccb7ef3064.png

 

On peut faire la même chose en décomposant chacun des 3 mois de l'hiver... (je vous laisse compter les points !)

Ces combinaisons très changeantes d'une année à l'autre sont directement liées à la succession très variable des différents types de circulation, elle même tributaire à échelle plus large des grands mouvements de l'atmosphère...

 

image.png.560dddf65609ef9068c9f508ceeee6cf.png

 

 

 

 

Edited by sastrugis
  • J'aime 14
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Buhl-lorraine, Moselle ( 260 m )
il y a 4 minutes, sastrugis a dit :

 

Cela voudrait donc dire qu'il y a dès novembre un déterminisme inscrit dans la suite de l'hiver ? (en gros, s'il fait froid dès novembre on a grillé trop tôt nos cartouches de bonnes synoptiques hivernales et l'hiver est cuit d'avance).

 

Pour essayer de vérifier cette affirmation, voici par exemple ce que donne pour Bordeaux la relation entre les T moyennes de novembre et celles de chacun des 3 mois d'hiver suivant sur la période de 1981-2010. Les termes "froid" et "chaud" sont utilisés pour simplifier le propos, déterminés par rapport à la Normale.

Les tirets verticaux représentent la T moyenne en Novembre (à gauche froid, à droite chaud) et les tirets horizontaux la moyenne de chaque mois considéré (en bas froid, en haut chaud).

Cela donne donc 4 combinaisons possibles : froid/froid (en bas à gauche) ; chaud/froid (en bas à droite) ; froid/chaud (en haut à droite) ; chaud/chaud (en haut à droite)

Bien entendu les moyennes peuvent masquer des épisodes contrastés.

 

Conclusion : ben justement pas facile d'en tirer des conclusions ! 

On a connu par exemple des novembre froids suivis d'hiver froids (cf. 1985/1986), comme des novembre chauds suivis d'hivers chauds (cf. 1989/1990).

Et parfois des combinaisons opposées (cf. 1993/1994 avec novembre froid et hiver chaud et inversement 2009/2010 avec novembre chaud et hiver froid).

Au final, sur ces 30 années, on voit presque une équiprobabilité d'apparition de ces 4 combinaisons (juste un peu plus rare pour novembre chaud suivi d'hiver froid)

 

image.png.05c39ffba57b9256bdb892ccb7ef3064.png

 

On peut faire la même chose en décomposant chacun des 3 mois de l'hiver... (je vous laisse compter les points !)

Ces combinaisons très changeantes d'une année à l'autre sont directement liées à la succession très variable des différents types de circulation, elle même tributaire à échelle plus large des grands mouvements de l'atmosphère...

 

image.png.560dddf65609ef9068c9f508ceeee6cf.png

 

 

 

 

 

non mais tous ces histoires de novembre froid suivi d'un hiver doux ou autres sont totalement démodés et dépassés, ca ne fonctionne pas. Tout ceci est une invention produit par certains membres d'infoclimat apparu au milieu des années 2000. D'ailleurs, Treizevents était deja intervenu plus d'une fois sur ce sujet la, il faut passer à autre chose et arreter de revenir à chaque fois sur ce sujet.

Quand à l'hiver à venir, on prendra ce qui viendra, c'est dame nature qui décide et pas l'homme🤣

  • J'aime 5
  • Merci 1
  • Haha 4
Link to post
Share on other sites
à l’instant, mike a dit :

 

non mais tous ces histoires de novembre froid suivi d'un hiver doux ou autres sont totalement démodés et dépassés, ca ne fonctionne pas. Tout ceci est une invention produit par certains membres d'infoclimat apparu au milieu des années 2000. D'ailleurs, Treizevents était deja intervenu plus d'une fois sur ce sujet la, il faut passer à autre chose et arreter de revenir à chaque fois sur ce sujet.

Quand à l'hiver à venir, on prendra ce qui viendra, c'est dame nature qui décide et pas l'homme🤣

 

Tu as entièrement raison et on le sait depuis longtemps ! C'était le sens de ce post il me semble ?

Le rappeler c'est bien, avec des preuves c'est mieux (même si cela ne semble pas nécessaire pour les "vieux de la vieille" du forum bien sûr)🙂

  • J'aime 3
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Buhl-lorraine, Moselle ( 260 m )
il y a 11 minutes, sastrugis a dit :

 

Tu as entièrement raison et on le sait depuis longtemps ! C'était le sens de ce post il me semble ?

Le rappeler c'est bien, avec des preuves c'est mieux (même si cela ne semble pas nécessaire pour les "vieux de la vieille" du forum bien sûr)🙂

 

oui c'est le sens de mon poste bien sur :). Oui, les nouveaux ne le savaient pas forcément j'avoue

Link to post
Share on other sites

décembre Le courant perturbé océanique avec quelques épisodes de pluie et vent concernerait surtout les régions les plus au nord. Temps plutôt calme ailleurs. Dans ce contexte, le risque d'un épisode de froid marqué et prolongé semble limité (même si l'expérience en terme de tendance à long terme nous indique que le froid hivernal est moins facilement prévisible que la chaleur estivale).

janvier : Ce milieu d'hiver serait plutôt doux (a priori !), mais les nouvelles tendances sont plus humides et plus perturbées que les précédentes.

février : La tendance vers un hiver doux se confirmerait.

 

c'est signé je vous laisse deviner qui

Edited by sebinnis
  • Haha 17
Link to post
Share on other sites
il y a une heure, sebinnis a dit :

décembre Le courant perturbé océanique avec quelques épisodes de pluie et vent concernerait surtout les régions les plus au nord. Temps plutôt calme ailleurs. Dans ce contexte, le risque d'un épisode de froid marqué et prolongé semble limité (même si l'expérience en terme de tendance à long terme nous indique que le froid hivernal est moins facilement prévisible que la chaleur estivale).

janvier : Ce milieu d'hiver serait plutôt doux (a priori !), mais les nouvelles tendances sont plus humides et plus perturbées que les précédentes.

février : La tendance vers un hiver doux se confirmerait.

 

c'est signé je vous laisse deviner qui

Facile à trouver 😄 ! J'attends de voir comment il va réagir si par hasard une séquence à la novembre/décembre 2010 se profile (peu probable j'en conviens, mais bon...). Mais pour l'instant la Nina ne semble pas nous aider particulièrement, attendons de voir si une récurrence s'installe pour Novembre.

  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites
Posted
Aubagne (Les Passons, à l'est) (13400)

Synthèse LaMMA :

 

lamma_t.png.657f197d18a0848d022dffd5745636cf.png

 

 

lamma_rr.png.e2af8a8667fabc184863ebe2fa0ca094.png

 

 

Rouge : anomalies de T > 1 °C (ref : 81-10)

Gris : anomalies de T entre -1 et +1°C

Bleu : anomalies de T < -1°C

 

Brun : anomalies < -2 jours avec pluies

Gris : anomalies comprises entre -2 et +2 jours avec pluies

Vert : anomalies > 2 jours avec pluies

 

L'ENSO, outre les fantasmes, compose avec les autres forçages et sans grandes surprises, la première partie de l'hiver serait la plus favorable hivernophilement avec des ouvertures en flux de NW et peut-être en flux de N à NE. En seconde moitié de saison, nous serions dans une dominante zonale avec douceur et humidité.

 

D'une première moitié avec flux peu ou prou méridiens (qui peuvent tout aussi bien être de nord que de sud !...), nous basculerions ensuite en flux zonaux, conformément à la maturité de l'épisode ENSO et à un VPS qui est de plus en plus vu compact.

Cependant, là encore, ces grandes lignes directrices peuvent être mises à mal par des évènements encore indéterminés et influant sur une fréquence supérieure : un SSW (les fameux !), une onde de Roosby bien phasée, un bassin arctique (re/dé)mobilisé, ...

 

Pour le seul mois de décembre et plus concrètement, il me semble que les tendances sont à un déficit pluviométrique sur une large partie de l'Europe occidentale sauf NW et à un excédent pluviométrique sur l'Europe du SW : les HG modélisés sur l'Europe orientale et nordique favorise des vents d'est à sud-est. Ils favorisent aussi des BG  vers l'Espagne ou les Canaries permettant d'espérer quelques bons arrosages. Côté températures, ça me paraît plus délicat : les masses d'air seraient douces mais avec une dominance anticyclonique, la vigueur du flux peut rapidement devenir déterminante pour les T de surface. Flux faibles => phénomènes fréquents d'inversions ; flux moins faibles => phénomènes plus rares d'inversions et températures douces.

 

sst_Europe_ens_anom_2020_10_l2.thumb.png.2bc384690d1dc61aecbda9398a725f15.png

 

De cette carte (OSTIA / Met'Off), j'en déduis la dominance de HG sur l'océan (AA) avec flux de SW sur l'Europe. Mais je peux me tromper. Les hautes valeurs sur la Baltique m'interpellent aussi. Indices et modèles seront mis à jour prochainement d'autres intervenants plus compétents éclaireront les analyses, ce n'est pas simple. :)

 

figure4-1.thumb.png.cf496e27dd2b79ee10ec2dda00175e20.png

  • J'aime 7
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Entrelacs/Albens73410 400M tout rond

Jan 2021

ECMWF SEAS5 a mis a jour ces prévis et elles ont évoluées...................dans le mauvais sens évidemment.

Cette carte vaut pour la température au ras des pâquerettes pour janvier mais février est de même.Seul décembre s'en sort un peu.

les cartes des géopotentiels nous montrent également des HG a gogo en Europe centrale et Scandinavie mais mal positionné.(je vous invite a aller voir)

Enfin tout ça pour dire circulez y a rien a voir.

  • Merci 2
  • Haha 3
Link to post
Share on other sites
Posted
Aubagne (Les Passons, à l'est) (13400)

Ça fait un moment que janvier et février sont prévues avec une moyenne thermique excédentaire. C'était la période entre grosso modo la mi-novembre et début janvier où les configurations sont les plus ouvertes. Puis une moyenne sur un mois ne fournit aucune information sur 5 jours.

  • J'aime 5
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Col de l'arzelier Edeweiss Isère (38) 1208 m alt

Bonjour,

 

Au vu de vos échanges et des dernières sortie des différents modèle.

On vois une énorme Anticyclone sur l Europe sur une long duree.

Cette configuration m inquiète pour l avenir de notre prochaine hivers en moyenne montagne.( Alpes)

Il y a t il d autre indice favorable pour décembre?

Bonne journée a tous

  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Bussy Saint Georges

En poursuivant sur ECMWF, voici Novembre puis Décembre. 
 

Pour Nov, le constat est simple et ce que nous connaissons actuellement va sans doute se poursuivre encore un bon moment. 
Sécheresse et douceur au programme, sauf si situation à inversion. 
Attention tte fois à d’éventuels épisodes Méditerranéens. 
Évolution AR/NAO- en fin de mois ? 
 

Pour Décembre et comme ça l’a été relaté plus haut, le mois de l’hiver semblant le plus ouvert. C’est notamment au niveau de la carte des ano de PPs qu’il faut regarder.

On partirait sur un mois relativement humide à l’échelle du pays et a priori dans les normes niveau T. 

 

Cependant il est à signaler un zone « sèche » entre Groenland/Islande/Açores. Ce qui pourrait se traduire par des périodes Anticyclonique dans ces zones. Régime AR/NAO-. Flux orienté N polaire maritime dominant ? 

 

Pour Janvier/Février (pas mit les cartes) constat assez implacable. NAO+ humide et doux à première vu pour le moment. En attendant peut être une évolution favorable avec un forçage sur une Nina EP ? Affaire à suivre. 

 

CF5355C7-AD8F-4444-AB69-EA28FD83EBFB.jpeg

54228544-F26D-400E-9FE6-A8F9D4ECB61F.jpeg

  • J'aime 6
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Aubagne (Les Passons, à l'est) (13400)
Il y a 1 heure, titi77 a dit :

Évolution AR/NAO- en fin de mois ? 

 

Réponse de MF, où le champ est ouvert : un AR pourrait succéder au blocage scandinave avec une NAO+ sur les talons alors que le blocage pourrait revenir au premier plan en décembre.

 

MF_regimes.png.a4bf3e658db93020275d99b0bd414aca.png

Quant à ECMWF, la réponse actuelle est celle de la NAO+ avec un BL en embuscade.

 

ps2png-gorax-green-004-6fe5cac1a363ec1525f54343b6cc9fd8-iFZFWX.png.a01b9b52dc44a052b15af6b86278ccfb.png

 

 

Perso, chercher un signal haute fréquence (une configuration hivernale sur quelques jours) sur des champs basses fréquences me paraît relever de la chimère.

 

Edited by _sb
  • J'aime 1
  • Surprise 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Buhl-lorraine, Moselle ( 260 m )

en tout cas, pour le moment, le scénario de pression de ECMWF sur la période de nov/dec/jan va avoir beaucoup du mal à se réaliser. C'est la période qui était, selon ce modèle censé être la plus propice à des formations de blocages sur les latitudes nordiques notamment grâce à novembre et décembre. Mais quelque chose va faire clairement capoter tout ca c'est la fameuse stratosphère qui est exceptionnellement froide pour un début novembre, certainement même au niveau des records

 

[Zonal mean wind and fluxes in 60° N]

 

[ECMWF 240 hours forecast from November 05 2020 12 UTC to November 15 2020 12 UTC: 5 hPa geopotential and temperature]

 

 

Les modèles ont capté ce signal avec un tourbillon polaire qui va rester dans un endroit habituel c'est à dire le Groenland augmentant la gradient de pression avec un jet fort sur l'atlantique. Tout tentative de blocage aux hautes latitudes seront à chaque fois inhibés. On assiste depuis 2014 à un renforcement inhabituelle des températures froides dans la haute stratosphère en milieu/fin d'automne provoquant ces hivers doux sur l'Europe. Je cherche encore à savoir pourquoi la stratosphère s'est tant refroidit. Peut être l'effet fonte de la banquise selon certains chercheurs italiens où les parties libres de glace permettraient aux dépressions de se former plus facilement, ca reste néanmoins encore à prouver sur une échéance plus longue...

  • J'aime 3
  • Surprise 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Bussy Saint Georges
il y a 5 minutes, _sb a dit :

 

Réponse de MF, où le champ est ouvert : un AR pourrait succéder au blocage scandinave avec une NAO+ sur les talons alors que le blocage pourrait revenir au premier plan en décembre.

 

MF_regimes.png.a4bf3e658db93020275d99b0bd414aca.png

Quant à ECMWF, la réponse actuelle est celle de la NAO+ avec un BL en embuscade.

 

ps2png-gorax-green-004-6fe5cac1a363ec1525f54343b6cc9fd8-iFZFWX.png.a01b9b52dc44a052b15af6b86278ccfb.png

 

 

Perso, chercher un signal haute fréquence (une configuration hivernale sur quelques jours) sur des champs basses fréquences me paraît relever de la chimère.

 


Intéressant de constater aussi que le régime NAO- semble vraiment en retrait sur ces projections. Mauvais signe. 

Link to post
Share on other sites

Toutes vos contributions me font dire que c'est presque limpide et on connaît la chanson depuis plusieurs années déjà. Patate anticyclonique douce probablement pour les 3/4 de novembre, puis retour d'un zonal actif doux et humide au pire anticyclonique en décembre (?).

 

Rien de réjouissant pour ce début d'hiver quasiment plié.

 

On a mangé notre pain blanc entre 2005 et 2013.

  • J'aime 6
  • Merci 1
  • Haha 5
Link to post
Share on other sites

On en reviendra toujours au même pour cet hiver, il n y aura pas de signal en faveur du froid en moyenne. Mais cet hiver jusqu'ici restait quand même relativement ouvert. Le signal NAO + en seconde partie d'hiver apparait déjà depuis un moment et n'est pas une surprise. Alors oui cet hiver à toute les chances d'être plus doux que la normale, et on en a pris l'habitude même si on voudrait du froid. Ces prévisions à long terme nous informent toutefois de la tendance basse fréquence la plus plausible mais il y a toujours une alternance de régimes, ça n'empêche en rien l'installation d'un épisode hivernal de plusieurs jours au coeur de décembre ou janvier, par exemple. Et cela nous pourrons le prédire qu'une semaine à l'avance ! Il faut aussi garder à l'esprit je pense les limites de la prévision saisonnière en Europe, et les consulter en prenant un peu de recul.

  • J'aime 10
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Naillat, 360m, 23
il y a une heure, mike a dit :

On assiste depuis 2014 à un renforcement inhabituelle des températures froides dans la haute stratosphère en milieu/fin d'automne provoquant ces hivers doux sur l'Europe. Je cherche encore à savoir pourquoi la stratosphère s'est tant refroidit

Bonsoir,

 

j'ai un trou de mémoire, mais une hypothèse est passée il n'y a pas longtemps sur le forum qui expliquait ces basses températures en stratosphère par le réchauffement climatique en troposphère avec étude(s) à l'appui. Je ne trouve plus le post...

Edited by tao
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Naillat, 360m, 23
il y a 14 minutes, tao a dit :

 

à supprimer, merci, édition délicate...^_^

Edited by tao
Link to post
Share on other sites
Posted
Buhl-lorraine, Moselle ( 260 m )

Pour moi perso, les blocages nordiques ,si il y en a, devraient davantage se produire uniquement en décembre. Mais janvier et février, c'est clairement une NAO/AO+ qui devraient prendre place. Douceur des températures devraient donc logiquement régner pendant ces deux mois. Reste à savoir où plongera le jet pour déterminer le rail tempetueux car il se pourrait aussi que les conditions anticycloniques prédominent sur l'Europe du sud.

Tout ceci accentué par la Nina mixte de prévu pour cet hiver

  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Buhl-lorraine, Moselle ( 260 m )

voila ce que donnerait une Nina mixte ( mélange mixte/CP) pour l'europe

 

décembre:

 

Screen%2BShot%2B2020-11-03%2Bat%2B12.52.03%2BPM.png

 

janvier

 

 

Screen%2BShot%2B2020-11-03%2Bat%2B1.42.09%2BPM.png

 

février

 

 

Screen%2BShot%2B2020-11-03%2Bat%2B1.50.09%2BPM.png

Edited by mike
Link to post
Share on other sites
Posted
Sassenage 38 (207 m / NO Grenoble)

On aura tout vu sur ce topic ! Même @mike prêche le camp des rouges !

 

Les gars nous ne sommes que début novembre, soyons optimistes ! Puis il y a une belle période anticyclonique s'ouvrant, et qui va certainement nous octroyer de superbes gelées blanches assez généralisées d'ici, dirons-nous, une quinzaine de jours. Bientôt des 0°C ~ -1°C le matin, et de jolis 15°C l'aprèm, c'est class quand même. D'ailleurs c'est déjà d'actualité par endroits. Bandes de veinards ! 🙂

 

Bon, ensuite place au courant d'ouest à SO bien établi et durant quelques mois, car toutes les bonnes choses ont une fin, et quoi de plus normal que d'avoir une variabilité climatique sensible dans notre pays, caractéristique de nos hivers depuis pas mal d'années consécutives maintenant. Du sud, du SO, du sud... 🙂

 

Et peut-être alors, j'ai bien dit peut-être, je m'avance sans doute en disant ça (je suis un éternel optimiste), oui peut-être arriverons-nous à être en dessous des 2°C d'excédents sur l'ensemble de la période hivernale ! Chuuut 😏

Mais voyez-vous je n'ose y penser, c'est trop d'émotions qui me submerge d'un seul coup... 

 

 

Edited by robi38
  • J'aime 3
  • Haha 6
Link to post
Share on other sites
il y a 58 minutes, robi38 a dit :

On aura tout vu sur ce topic ! Même @mike prêche le camp des rouges !

Il sera impossible de contester les résultats à la fin de l'hiver pour le coup :D

Question de béotien : à partir de quand la période pour le calcul des anomalies va-t-elle changer de décade ?

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Plaisance du Touch (31)
Il y a 2 heures, tao a dit :

Bonsoir,

 

j'ai un trou de mémoire, mais une hypothèse est passée il n'y a pas longtemps sur le forum qui expliquait ces basses températures en stratosphère par le réchauffement climatique en troposphère avec étude(s) à l'appui. Je ne trouve plus le post...

Si on y réfléchit, si les GES en troposphère permettent de réémettre vers la surface une partie du rayonnement que cette surface renvoie vers l'espace, c'est donc un flux d'énergie qui n'atteint plus la stratosphère et qui donc en toute logique se refroidir... On voit que le vortex polaire boréal  atteint des températures très froides à 10hPa depuis quelques années au coeur de l'hiver (souvent -84 voire -88°C). La question est : est ce qu'il y a un refroidissement mesurable à tous niveaux de la stratosphère, et si oui est-il permanent comme le réchauffement en troposphère ?

  • J'aime 5
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...