Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Previsions régions méditerranéennes - septembre 2020


Recommended Posts

Posted
Montreuil (93) ou Ciran (37)

J'ai précisé la chronologie dans ma note de service: entre dimanche 20 et jeudi 24 sur Hérault et Gard, balayant ensuite BdR et Vaucluse entre jeudi 24 et dimanche 27.

  • J'aime 1
  • Haha 9
Link to post
Share on other sites
  • Replies 146
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Bon les touristes : ça suffit de demander du  soleil en septembre !!!     Nous en septembre on veut des orages en V et des épisodes cévenols et puis c'est tout ! 

Les runs GFS de ces derniers jours pour l’épisode pluvieux :   

Des pluies, localement orageuses, sont quand même au programme de ces prochains jours. Le gros serait en mer malheureusement, toutefois, des bouffées devraient remonter et impacter tantôt LR et p

Posted Images

Posted
Marseille 8ème,altitude 9m
il y a 7 minutes, Sebaas a dit :

J'ai précisé la chronologie dans ma note de service: entre dimanche 20 et jeudi 24 sur Hérault et Gard, balayant ensuite BdR et Vaucluse entre jeudi 24 et dimanche 27.

Petite pensée à nos amis de la côte d'Azur 😆

Plus sérieusement je trouve UKMO 12z intéressant et finalement assez proche d'IFS 00z et D'ICON 12z sur le placement de la GF, tout n'est pas perdu ! 🤞 :)

 

  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites
Posted
Aubagne (Les Passons, à l'est) (13400)

Il ne faudrait pas se cacher : l'envie est là, c'est sûr, mais le contexte n'est pas favorable.

 

C'est un faux flux de SW, certes à courbure cyclonique, mais « continental ». Les basses pressions sur le golfe de Gascogne orienterait le vent en surface au SE apportant de l'humidité en BC. Ce serait ainsi une situation molle où l'orographie jouerait pleinement son rôle. Les orages sont loin d'être exclus, on resterait dans une dynamique faible où l'essentiel des ressources viendrait de la configuration de basses couches, encore très indéterminée mais sans soutien majeur en altitude. De plus, les chances de creusement en surface vers Lion sont minces dans cette configuration, ainsi le dynamisme resterait faible même en surface. Orages très pluvieux, localisés et beaucoup de grisailles.

 

IFS.png.02207a26864f90ab6ec03b6892d18d8a.png

 

L'espoir peut s'accrocher au modèle canadien : la GF maintient un gradient N/S permettant au flux de SW de garder une courbure cyclonique plus franche et plus humide. Peut-être même un creusement vers Lion si ça se maintient ! On se dirigerait alors vers une config très classique et très moyenne : orographie puis balayage orageux W/E.

 

GEM.png.9ec85d501434fe92492f5fe2ab92b4fb.png

 

Pour illustrer différemment la proposition canadienne, voici la fonction de répartition (cumulative distribution function, CDF) des pluies sur 24h vue par l'ensemble (GEPS = GEM ENS) pour Béziers qui présenterait le profil le plus favorable sur nos régions.

Sur l'axe horizontal, le cumul sur 24h. Sur l'axe vertical, la probabilité exprimée en %. Chaque ligne représente une échéance : turquoise pour H144 (cumul entre H120 et H144), vert foncé pour H168, etc.

Si on prend la turquoise, on a 90% de chances que le cumul sur 24h soit inférieur à 27 mm, 95% inférieur à 32mm  ou encore 85% inférieur à 12mm. (sur les fonctions de répartition, c'est toujours « une probabilité inférieure à une valeur »).

Ça permet entre autres de relativiser, en positif ou en négatif selon les circonstances, l'option choisie par le déterministe en recadrant dans son ensemble.

 

Beziers_cdf_rr.thumb.png.f51f9bcddbee07ae754b0b021aa03660.png

 

Une seule chose est sûre : les vacances de Sebaaas incitent à déborder du cadre du topic ! Mais ce n'est pas ma faute, c'est lui ! :D

 

En attendant, il fera chaud ...

Edited by _sb
  • J'aime 4
  • Merci 2
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Nîmes (30) secteur Ouest (Pompidou / Jaurès). Alt : 50 m.

Vous allez dire que c'est de la méthode Coué :D mais je pense qu'il faut attendre avant d'enterrer le potentiel de la fin du week-end (c'est vrai que l'échéance a été repoussée et qu'il va sans doute falloir patienter jusqu'à dimanche et lundi pour avoir de l'action).

 

L'énergie en jeu reste importante (tout comme l'advection chaude et humide) et la sortie de CEP / IFS (je ne sais jamais comment l'appeler, disons le modèle européen) de ce matin était quand même intéressante.

 

Ces cut-off un peu mou du genou sur le papier peuvent parfois créer de sacrés surprises localement.

Une dégradation de grande ampleur et généralisée est certes exclue mais à des échelles plus fines je ne suis pas sûr que ça soit si inintéressant que ça (possibilités d'orages potentiellement bien pluvieux).

 

A suivre, c'est mieux que rien !

  • J'aime 9
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Aubagne (Les Passons, à l'est) (13400)
Il y a 3 heures, Vincent_L a dit :

CEP / IFS (je ne sais jamais comment l'appeler

 

IFS :)

 

CEP (ou ECMWF) c'est comme si tu disais NCEP pour GFS, MF pour ARPEGE ou encore DWD pour ICON :D

 

Il y a 3 heures, Vincent_L a dit :

Ces cut-off un peu mou du genou sur le papier peuvent parfois créer de sacrés surprises localement.

Une dégradation de grande ampleur et généralisée est certes exclue mais à des échelles plus fines je ne suis pas sûr que ça soit si inintéressant que ça (possibilités d'orages potentiellement bien pluvieux).

 

Oui. C'est typique des configurations molles d'altitude.

Actuellement, la différence se fait encore et toujours sur les modélisations de surface, principalement l'interaction altitude / sol : là où il y a creusement près des Pyrénées, les RR modélisées s'affolent. Sinon, il ne se passe pas grand chose. On n'est pas plus avancé qu'il y a 3 jours !

 

Demain devrait permettre à mon avis d'avoir une idée suffisamment robuste de l'option gagnante. Puis on affinera les jours suivants avec l'arrivée des mailles fines.

 

On peut jouer gros, surtout à partir de lundi où la config d'altitude pourrait se coupler avec celle de surface. À croire que Sebaas et la foudre de Zeus ne font qu'un ! Il devrait poser des vacances plus souvent, et pourquoi pas déménager :D

  • J'aime 1
  • Merci 2
  • Haha 5
Link to post
Share on other sites
Posted
Aubagne (Les Passons, à l'est) (13400)
Le 11/09/2020 à 21:14, _sb a dit :

J'aimerais sincèrement me tromper sur ce coup là ...

 

Je ne me suis pas totalement trompé, la pluie ne s'est malheureusement pas invitée dès ce milieu de semaine. Toutefois, le temps pourrait s'agiter durant plusieurs jours à partir de dimanche, peut-être dès samedi près des Cévennes. Excepté l'orographie qui perdurerait sur les Cévennes et ses contreforts, plusieurs passages pluvio-instables semblent possibles.

J'espère que ce soir on pourra esquisser le type de configuration probable, à un épisode assez long ou à plusieurs bayages E->W.

 

Un épisode inciterait à réduire la durée de temps perturbé. En effet, cela impliquerait une GF plus incisive et un retrait plus franc des HG. Des balayages, au contraire, manifesteraient une GF peu mobile avec des HG résistants.

 

Le potentiel est très pluvieux (pas forcément en quantités généralisées) dans un cas comme dans l'autre, et possiblement venteux.

  • J'aime 6
Link to post
Share on other sites
Posted
Nîmes (30) secteur Ouest (Pompidou / Jaurès). Alt : 50 m.

On va attendre les mailles fines, mais outre les cumuls c'est une grosse situ à trombes / tornades vu l'énergie en jeu (manque peut être un peu d'air froid ?).

 

Et pour ceux qui veulent rigoler, le modèle suisse modélise 530 mm de cumul d'ici la fin de semaine prochaine sur la Petite Camargue (avec déjà 300 mm d'ici ce dimanche soir) :D

 

J'attends vendredi avec impatience pour voir ce que va nous proposer Arome à courte échéance...

  • J'aime 4
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Montpellier (Antigone)

Situation très intéressante pour samedi. La circulation d'une goutte froide aux abords de la péninsule ibérique trompe rarement en cette période de l'année. 

 

Arpège simule le développement de plusieurs méso-dépressions, près du littoral ou dans le golfe du Lion, le tout dans un contexte très instable ; si ça se stabilise Arome ne devrait pas être farouche !
 

  • J'aime 7
Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, Sudiste-34 a dit :

Situation très intéressante pour samedi. La circulation d'une goutte froide aux abords de la péninsule ibérique trompe rarement en cette période de l'année. 

 

Arpège simule le développement de plusieurs méso-dépressions, près du littoral ou dans le golfe du Lion, le tout dans un contexte très instable ; si ça se stabilise Arome ne devrait pas être farouche !
 

Effectivement, Arpège est très intéressant en proposant une dynamique favorable aux développements d’orages localement très pluvieux en plaine comme sur le littoral. À surveiller de près ! 

  • J'aime 7
Link to post
Share on other sites

Oui, 

 

Mais GFS a beaucoup rétrogradé la quantité de précipitation. Avec des pics à 80mm au total, habituez à voir plus pour des épisodes cévenol. 
 

Mais d’autre modèle avec une vision plus hard, prévois du 250mm notamment le modèle Suisse.

 

A voir dans les prochaines heures les quantités d’eau et dans quel secteur.

 

pour le moment c’est surtout le Nord de l’Hérault et le Nord du Gard qui peuvent être les plus touchés.

 

On va pouvoir enfin avoir du spectacle, rechargez vos réflexes et achetez vos Pop-corn 🍿, le spectacle peut être plus qu’intéressant.

 

image.gif.0273718588aabff7abaf77d29321264c.gif

Edited by Jeremy0502
Link to post
Share on other sites
Posted
Arêches (73) 1070 mètres. Béziers (34) 4 à 5 mois par an.
Il y a 4 heures, Jeremy0502 a dit :

Oui, 

 

Mais GFS a beaucoup rétrogradé la quantité de précipitation. Avec des pics à 80mm au total, habituez à voir plus pour des épisodes cévenol. 
 

Inutile de regarder de tels paramètres (cumul RR) sur un modèle à maille marge sur un tel épisode, d’autant plus quand la dynamique n’est pas essentiellement orographique et où l’on se dirige + vers un épisode méditerranéen (plaines et piemonts  en premières lignes au détriment du relief) qu’un cévenol.

 A cette échéance, les champs de forçage, d’eau précipitable, d’instabilité, de vent en basses-couches, de points de rosées .... restent les plus intéressants à analyser tout comme la situation synoptique. Tous ces éléments là demeurent favorables.

 

On va attendre AROME pour les cumuls de RR. Il pourra être décevant hein l’un n’empêche pas l’autre.

Mais bons nombres d’épisodes par le passé tôt dans la saison (septembre) ne payaient pas de mines sur des mailles larges avant qu’Arome ne rentre en jeu ( cf 30 septembre 2014 ou 13 septembre 2015)

Edited by metbeziers
  • J'aime 10
Link to post
Share on other sites
Posted
St Gély du Fesc- 10 km NNO de Montpellier- 125m

Mieux que les modèles...le retour de certains sur le forum incite à l'optimisme 😊.

 

Merci à vous pour vos interventions.👍

  • Haha 4
Link to post
Share on other sites
Posted
Beaulieu (20 kms au nord-est de Montpellier)

Salut à toutes et tous,

 

Il y a en effet quelques signaux intéressants quant au potentiel pluvieux, comme on peut l'illustrer ici avec ACCESS-G à gauche et UKMO à droite (Je ne connaissait pas ACCESS avant, je le découvre ce midi et je ne sais pas réellement ce qu'il vaut).

 

image.thumb.png.1bbb9c533bf2953b4a74bf03325d1f96.png

 

Enfin bref, à côté de ça, on notera qu'effectivement dans ce genre de configuration et surtout avec des indices d'instabilité aussi importants (variant de 1 000J/Kg comme Arpège à plus de 2 500J/Kg sur WRF), on peut facilement parier sur des orages assez violents, surtout que comme le précise Sudiste, on aurait la présence d'une méso dépression sur le Golfe du Lion.

 

De son côté, WRF NMM est un peu du même ordre que les deux modèles précédemment cités, avec une situation d'orages peu mobiles voire rétrogrades.

 

nmm-25-96-4.png?17-10

nmm-28-59-4.png?17-10

 

Sans oublié les forçages prononcés qui sont modélisés. A le voir, on peut penser à une situation qui peut devenir inquiétante localement, mais on a le temps d'y revenir.

 

nmm-15-58-4.png?17-10

 

Il n'y a plus qu'à attendre AROME qui nous donnera un début d'idée dans la soirée quant au début de cet évènement, mais je pense que pour un premier épisode, on peut être content !! D'autant que le mois d'octobre est souvent prometteur.

Aussi, les journées de lundi/mardi sont à suivre, bien que pour l'instant la situation soit loin d'être figée, l'épisode de samedi pouvant impacter sur le potentiel de l'épisode de ce début de semaine prochaine.

 

A ce midi, on peut miser sur des cumuls certainement très importants localement, mais je pense que de façon homogène, on resterait sur du classique, 20 à 50 mm.

  • J'aime 8
Link to post
Share on other sites
Posted
Nîmes (30) secteur Ouest (Pompidou / Jaurès). Alt : 50 m.

La PE d'Arpège donne un signal intéressant aussi en termes de cumul.

 

Les quantiles supérieurs (quantile 90% et max ) donnent un bon noyau > 200 mm sur les Cévennes et Piémont d'ici dimanche mi-journée (soit en 36 heures environ) signe que certains scénarios montent bien haut.

 

Même la moyenne des scénarios est généreuse.

 

Sur le modèle la proba de cumul > 100 mm est d'environ 50% sur E 34 / O 30

 

pearp-14-108-4-35_jzl3.png

 

C'est une situation à surprises, comme illustré dans le message précédent et et par d'autres intervenants ces derniers jours : flux assez mou, grosse CAPE, potentiel eau précipitable élevé --> pas mal d'ingrédients réunis.

 

Si la sauce prend ça pourrait être diluvien par endroits, on est pas sur un épisode généralisé mais certains secteurs pourraient prendre gros au gré des systèmes orageux potentiellement rétrogrades.

 

  • J'aime 9
Link to post
Share on other sites
Posted
Beaulieu (20 kms au nord-est de Montpellier)
il y a 1 minute, Vincent_L a dit :

La PE d'Arpège donne un signal intéressant aussi en termes de cumul.

 

Les quantiles supérieurs (quantiles 75 ou 90% ) donnent un bon noyau > 200 mm sur les Cévennes et Piémont d'ici dimanche mi-journée (soit en 36 heures environ) signe que certains scénarios montent bien haut.

 

 

Salut Vincent, merci pour ton message, est-ce accessible gratuitement ces cartes de probabilités ? Si oui aurais-tu un lien à me communiquer stp ? 

Link to post
Share on other sites
Posted
Nîmes (30) secteur Ouest (Pompidou / Jaurès). Alt : 50 m.
il y a 2 minutes, Episode cevenol a dit :

 

Salut Vincent, merci pour ton message, est-ce accessible gratuitement ces cartes de probabilités ? Si oui aurais-tu un lien à me communiquer stp ? 

 

Sur météociel : PE Arpège, j'ai ajouté une carte à mon message précédent.

  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
il y a 27 minutes, Vincent_L a dit :

La PE d'Arpège donne un signal intéressant aussi en termes de cumul.

 

Les quantiles supérieurs (quantile 90% et max ) donnent un bon noyau > 200 mm sur les Cévennes et Piémont d'ici dimanche mi-journée (soit en 36 heures environ) signe que certains scénarios montent bien haut.

 

Même la moyenne des scénarios est généreuse.

 

Sur le modèle la proba de cumul > 100 mm est d'environ 50% sur E 34 / O 30

 

pearp-14-108-4-35_jzl3.png

 

C'est une situation à surprises, comme illustré dans le message précédent et et par d'autres intervenants ces derniers jours : flux assez mou, grosse CAPE, potentiel eau précipitable élevé --> pas mal d'ingrédients réunis.

 

Si la sauce prend ça pourrait être diluvien par endroits, on est pas sur un épisode généralisé mais certains secteurs pourraient prendre gros au gré des systèmes orageux potentiellement rétrogrades.

 

En effet Vincent, la dégradation ne sera probablement pas généralisée,  loin de là. Mais les orages potentiels pourraient être forts avec une faible mobilité induisant des cumuls horaires possiblement marqués, en plaine comme près du littoral. C’est surtout ce paramètre qui est pour moi à surveiller ! 

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

Ca fait plaisir à lire ces derniers échanges ! :D Et merci pour la qualité des interventions !
Je vais enfin pouvoir ressortir mon Réflex pour photographier autre chose que la Lune  😎

 

MF a d'ailleurs mis à jour son bulletin de prévision des phénomènes dangereux :

image.thumb.png.5d7622e2b810e5bf9f6d0f2c3baab772.png

 

image.thumb.png.899e1c618105bdf7e0dad401fa226fca.png

Edited by quentinrey
  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites
Posted
Arêches (73) 1070 mètres. Béziers (34) 4 à 5 mois par an.
il y a 21 minutes, quentinrey a dit :

Ca fait plaisir à lire ces derniers échanges ! :D Et merci pour la qualité des interventions !
Je vais enfin pouvoir ressortir mon Réflex pour photographier autre chose que la Lune  😎

 

MF a d'ailleurs mis à jour son bulletin de prévision des phénomènes dangereux :

Et je rajoute à ça le flash info qu'ils viennent de publier sur le phénomène à venir : 

 https://meteofrance.com/actualites-et-dossiers/actualites/prévisions/de-fortes-pluies-attendues-ce-week-end-sur-les-cevennes

 

Ils évoquent d'ailleurs " Les plus gros cumuls de pluies concerneront le relief. Jusqu'à 150 à 180 mm de pluies sont attendues localement sur l'épisode "
Plus gros cumuls sur les reliefs ? Pourquoi pas, mais je reste persuadé que si difficultés il y a ; elles concerneraient plutôt les zones de basse-altitude.

  • J'aime 1
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Posted
La Grande-Motte (34)

D’accord avec toi, plus gros cumuls sur l’épisode probablement oui en Cévennes. 
Mais à la vue des sorties du jour, il y’a un risque que ça dégénère en plaine ou même sur le littoral pour la journée de samedi! 
 

Pour les autres jours, là le littoral semble être un peu plus à l’écart avec même pas mal d’éclaircies.

 

En attendant AROME. 

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Aubagne (Les Passons, à l'est) (13400)
Il y a 2 heures, Episode cevenol a dit :

(Je ne connaissait pas ACCESS avant, je le découvre ce midi et je ne sais pas réellement ce qu'il vaut)

 

C'est un très bon modèle : ACCESS-G (G pour Global, il y a la version R, pour Régional). Il est basé sur une version précédente d'UKMO (c'est le cœur d'UKMO version N-1 si je ne dis pas de bêtises). Il est développé par le bureau australien de météorologie (BOM) qui lui ajoute des modules et des post-traitements complémentaires. En revanche, s'il est performant sur l'Océanie et le Pacifique logiquement, pour l'Europe il n'est pas optimisé.

 

Par rapport aux modélisations précédentes où la dynamique d'altitude était faiblarde, le surcroît de dynamisme et lé décalage est de la GF tend à creuser en surface entre Catalogne et Lion. De fait, si l'apport chaud et humide s'accentue, le flux de BC (SE) s'accélère dans le même temps. Les Cévennes sont ainsi davantage exposées aux cumuls. En revanche, la porte est toujours ouverte pour des orages locaux très pluvieux et venteux sur les littoraux et les plaines intérieures au gré de convergences dans un contexte très humide (PWAT). De nombreuses plages sèches en moyenne troposphère circuleraient. À mon avis, il est trop tôt encore malheureusement toutefois l'évolution va dans le bon sens :) 

  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites
  • Sebaas locked this topic
Guest
This topic is now closed to further replies.
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...