Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Coups de vent - saison 2020/2021


Recommended Posts

Oui c’est vrai qu’il est assez isolé et le scénario d’un fort coup de vent semble plus crédible.

Attention néanmoins aux rafales convectives sous activités localement orageuses.

Si Arome a tendance parfois à exagérer, les autres modèles à mailles fines sous-estiment souvent ce type de rafales. 

Edited by Normand dit
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
  • Replies 750
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Bon, pour commencer, t'es pas modo sur le forum Infoclimat, et chacun s'exprime ici sans avoir de compte à rendre à Météo-France. Cela fait 15 ans que ce forum est fréquenté par du personnel MF (ou fu

Notre StatIC de Chausey va vraiment prendre cher pour sa première tempête, et par tous les quadrants! D'abord SE, puis quasi Est, puis au centre de la dép à possiblement moins de 970 hPa (!!!), p

Posted Images

Posted
Hermanville-sur-mer,Calvados(14),plage du débarquement SWORD,Normandie.

Les valeurs dans les terres du déterministe me paraissent aussi excessive.La PE modère ces valeurs,l' endroit le plus exposé semble être la façade occidentale du département de la Manche en particulier la partie nord,pour le paramètre vent mais aussi submersion:

 

pearome-52-45-1-22.png?14-09pearome-52-45-1-23.png?14-09

  • J'aime 1
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Variscourt (02)-61m- Les Rousses (39)-1120m- Tournefeuille (31) 150m

Bonjour à tous :)

 

Scénario intéressant sur le papier qui mérite quelques précisions : les rafales les plus fortes ne sont pas attendues par le gradient de pression seul : il permet cependant d'assurer des rafales minimales comprises entre 80 et 90 km/h. Une fois le thalweg évacué dans la soirée de Dimanche, les valeurs diminueront progressivement.

 

2 zones à surveiller :

-Passage du front froid matinal très musclé (vitesses verticales très marquées sur toute la verticale) avec un aspect convectif (MUCAPE dépassant les 100 J/kg). Les rafales seront donc très ponctuelles, dépassant les 100 km/h.

-Passage d'un deuxième "front froid" : celui-ci arrive en fin d'après-midi associé à une anomalie d'altitude particulièrement dynamique : comma cloud en vue avec une forme arquée liée à cette anomalie ? Là Arome a des raisons de pousser les rafales jusqu'à 140 km/h avec une potentielle intrusion sèche de moyenne troposphère.

  • J'aime 6
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Image WV à 13 h ce samedi, on identifie très bien :

 

- l'anomalie au voisinage de l'Irlande ;

- l'anomalie et l'intrusion d'air sec (noir foncé) plus à l'ouest au-dessus de l'Atlantique, qui sera à l'origine de ce coup de vent.

 

K6Vcc4sikawS3

 

 

A comparer avec une carte de l'altitude de la surface 1.5 PVU par exemple, où l'on retrouve exactement ces deux anomalies :

 

arpegeeur-4-6.png?6

  • J'aime 7
Link to post
Share on other sites
il y a 58 minutes, Matt392 a dit :

Bonjour à tous :)

 

Scénario intéressant sur le papier qui mérite quelques précisions : les rafales les plus fortes ne sont pas attendues par le gradient de pression seul : il permet cependant d'assurer des rafales minimales comprises entre 80 et 90 km/h. Une fois le thalweg évacué dans la soirée de Dimanche, les valeurs diminueront progressivement.

 

2 zones à surveiller :

-Passage du front froid matinal très musclé (vitesses verticales très marquées sur toute la verticale) avec un aspect convectif (MUCAPE dépassant les 100 J/kg). Les rafales seront donc très ponctuelles, dépassant les 100 km/h.

-Passage d'un deuxième "front froid" : celui-ci arrive en fin d'après-midi associé à une anomalie d'altitude particulièrement dynamique : comma cloud en vue avec une forme arquée liée à cette anomalie ? Là Arome a des raisons de pousser les rafales jusqu'à 140 km/h avec une potentielle intrusion sèche de moyenne troposphère.

Oui en effet, Arôme réagit avec excès sur les rafales au sol conséquemment à l'intrusion d'air très sec à 700 hpa et à un fort gradient de ThetaE lié à de l'air très froid à 500 hpa. C'est notamment sous les averses convectives (potentiellement orageuses) que ce risque est le plus probant.

 

Edited by NIKO34
Link to post
Share on other sites
Posted
Aubagne (Les Passons, à l'est) (13400)
Il y a 2 heures, Matt392 a dit :

Passage d'un deuxième "front froid" : celui-ci arrive en fin d'après-midi associé à une anomalie d'altitude particulièrement dynamique : comma cloud en vue avec une forme arquée liée à cette anomalie ?

 

Pour les personnes qui découvrent (très rarement cité sur le forum je crois), voici une explication à la fois physique et pratique pour les repérer avec de nombreux schémas et images (en anglais) : http://www.eumetrain.org/satmanu/CMs/Comma/

Une structure convective en arc qui peut se développer en arrière d'un front froid.

 

Boulogne.thumb.png.dfd88013e55cd9a574ff202c08e9eb63.png

 

 

Le_Havre.thumb.png.363b76590ed406bdd5c3652c8bb2d9c2.png

  • J'aime 2
  • Merci 3
Link to post
Share on other sites
Posted
Sainte-Maure-de-Touraine (37) ( 30km au Sud de Tours)

Coup de vent modéré à fort sur le Nord-Ouest du pays :

 

Sur l'Atlantique, le contexte est dominé par l'étendue d'un vaste complexe dépressionnaire sur le Nord du bassin. On peut distinguer 2 dépressions qui évoluent sur l'extrémité Nord d'une puissante branche de courant jet située sous les moyennes latitudes. La première dépression près de la Grande-Bretagne apporte un premier front qui s'étire des îles Britanniques jusque sur le Nord de la péninsule Ibérique, celui-ci présente une faible organisation avec la persistance de hautes-pressions plus à l'Est sur le continent.

 

A l'arrière, on retrouve une seconde dépression qui présente une organisation plus importante avec une cyclogenèse un peu plus marquée, c'est celle-ci qui va nous intéresser pour demain Dimanche. Les dernières imageries montrent clairement un début d'enroulement signalant le creusement de la dépression, les dernières analyses révèlent que l'anomalie d'altitude interagit directement avec la dépression de surface matérialisée par un amas convectif en forme de virgule. Sur l'imagerie vapeur d'eau, on peut clairement distinguer l'intrusion d'air sec (zone à fort tourbillon) au sein de la dépression, le contexte au sol est donc dominé par un fort gradient horizontal de tourbillon potentiel. 

 

1607397782_Sanstitre.thumb.png.776d1d67a5c5c20d28882d3f60da3184.png

 

A partir de demain, le minimum devrait venir onduler entre notre pays et la Grande-Bretagne avant de remonter plus au Nord, on se retrouve dans un schéma typique de cyclogenèse en air froid. 

 

Le noyau de tourbillon associé au minimum actuel devrait s'intensifier d'ici la journée de demain dans l'air froid, ce tourbillon se déplace vers de l'air plus chaud à l'avant et se développe grâce à l'interaction avec l'anomalie d'altitude très marquée au niveau de la Tropopause. Cependant, l'interaction entre l'anomalie d'altitude et de basses-couches ne semble pas assez prononcée pour l'apparition d'un creusement près du sol même si l'on remarque une forte courbure des isobares près du sol, la zone barocline est située bien plus à l'avant servant plus particulièrement à l'organisation d'une puissante frontogenèse au sein d'un important gradient de Theta'E à 850 hPa. Ce qui va accentuer la force de ce coup de vent, c'est l'arrivée d'une branche de courant jet très dynamique couplée à une forte intrusion d'air sec à l'étage moyen ainsi que de l'air froid présent à 500 hPa, de plus, on peut également voir des vents forts entre la basse et la moyenne altitude. 

 

nmm-14-29-0.thumb.png.54c98cfdf48c76f0449b0aae89d0c129.png

 

nmm-5-29-0.thumb.png.9dfeff1ef562bc13f1ec9c2d80566a9f.png

 

Dun point de vue global, le minimum dépressionnaire devrait passer sur la Grande-Bretagne alors que les hautes-pressions tentent de faire de la résistance sur le continent Européen, ce qui occasionne un gradient de pression marqué et notamment sur le Nord-Ouest de notre pays. 

 

Maintenant, penchons-nous sur les différents scénarios proposés par les modèles principaux, on remarquera une forte différence en regardant les PE d'AROME et ARPEGE :

 

AROME 12z : Dans un premier temps, on note un renforcement graduel des rafales de vent entre ce soir et la nuit prochaine en faveur d'un flux de Sud-Ouest ce renforçant ; des rafales jusqu'à 80-90 km/h sont attendus dans les terres de la Bretagne au Nord-Pas-de-Calais. Ce n'est qu'en fin de matinée de Dimanche que le coup de vent en lui même devrait nous concerner. Les premières fortes voir violentes rafales semblent se produire entre Basse-Normandie et Bretagne, avec des pointes jusqu'à 110-120 km/h sur les côtes et caps exposés ; dans les terres, les rafales pourront très localement atteindre les 90-100 km/h entre la Bretagne et la Basse-Normandie, et plus généralement 80-90 km/h de la Haute-Normandie au Nord-Pas-de-Calais. Ces rafales vont progressivement rentrer dans les terres avec les premiers 60-70 km/h sur les Pays-de-la-Loire, le Centre, le bassin Parisien et la Picardie. Jusqu'en fin d'après-midi, ces rafales pourraient se renforcer près des côtes de la Manche avec du 110-120 km/h en pointe (pourquoi pas plus sur les caps exposé comme le cap de la Hague ?), les 80-90 km/h se généralisent de la Bretagne au Nord-Pas-de-Calais en passant par la Picardie, et les 70-80 km/h peuvent être atteints entre les Pays-de-la-Loire et le Centre. Dans le courant de la soirée, on peut remarquer un couloir venteux très fort qui passe sur le Nord-Pas-de-Calais avec des rafales pouvant atteindre les 100-110 km/h dans les terres, et jusqu'à 120-130 km/h près des côtes (si ce n'est plus du côté des caps). Des pointes jusqu'à 80-90 km/h ne sont pas à exclure entre les Pays-de-la-Loire, le Centre et le bassin Parisien au passage du front froid et des fortes averses. Les 70-80 km/h peuvent s'étendre jusque sur les régions du Nord-Est, mais ça restera assez localisé. 

 

- ARPEGE 12z: Le modèle ARPEGE est beaucoup moins violent que le modèle AROME, le gradient de pression semble déjà beaucoup moins marqué. On resterait dans des valeurs classiques à savoir du 90-100 km/h près des côtes de la Manche, jusqu'à 80-90 km/h de la Bretagne au Nord-Pas-de-Calais, et jusqu'à 70-80 km/h localement entre les Pays-de-la-Loire, le Centre, le bassin Parisien et la Picardie. 

 

- ICON 12z : ICON se range un peu plus du côté du modèle AROME, même s'il ne voit pas la même étendue des rafales dans les terres. On retrouve bien un axe de vent fort à violent près des côtes de la Manche, à savoir 110-120 km/h et plus de 130 km/h au Nord de la Bretagne. Dans les terres, les 80-90 km/h semblent se cantonner aux littoraux avec des pointes à 100 km/h dans les endroits exposés, dont le Nord-Pas-de-Calais qui semble encore une fois le plus exposé au risque. Encore plus loin dans les terres, les rafales restent modestes, autour de 60-70 km/h.

 

Pour finir, on notera la forte activité pluvieuse attendue au sein du front froid. A l'arrière, le ciel de traîne s'annonce très dynamique avec l'arrivée de l'air froid en altitude, les rafales les plus fortes sont attendues justement sous ces violentes averses ; ce ciel de traîne mais également le front froid, seront également confrontés à une petite instabilité de la masse d'air (MUCAPE jusqu'à 100-200 j/kg près des côtes).

 

1721532720_Sanstitre2.thumb.png.48af1a139cddd23073490f2e8bdb62bb.png

 

857391177_Sanstitre3.thumb.png.c070e669c130dbdc7fc688fa39d5572f.png

  • J'aime 4
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites

Je complète s'agissant de la perturbation responsable du coup de vent prévu demain. Si l'atmosphère est effectivement barocline avec un courant jet bien établi à l'heure qu'il est, le gradient thermique autour de l'anomalie de surface reste en revanche modéré. On a bien une advection froide de W-NW, la constitution d'une limite secondaire mais déjà un caractère d'occlusion. Le CEP avait même classé à 00 UTC ce minimum en barotropic low. En fait, les gradients de température les plus forts en surface se rencontrent plus au sud et à l'est, avec une véritable zone frontale (gradient prononcé de theta-e ci-dessous aujourd'hui à 12 UTC) présentant quelques ondulations, jusqu'en Europe occidentale. C'est d'ailleurs sur cette vague que devrait surfer l'ex-cyclone ETA qu'on devine tout à gauche de la carte au sud de Terre-Neuve, et qui lèvera à l'avant une puissante dorsale anticyclonique jusqu'en Europe de l'Ouest en début de semaine prochaine.

 

470482183_00_5(1).gif.169f6ec359d3dd091421e000d3a3eeb7.gif

 

 

L'amplitude de notre onde reste assez faible. Les cartes ci-dessous indiquent l'intensité des advections chaudes (rouge) et froides (bleu) à 850 hPa et 500 hPa respectivement. On repère bien l'advection froide dans les niveaux inférieurs, par contre l'advection différentielle de température à l'avant est négative :

 

20111418_1412.gif

 

20111418_1412.gif

 

 

L'anomalie d'altitude surmonte voire dépasse à la tropopause déjà la petite anomalie de surface, une situation qui devient défavorable à son amplification dans un premier temps. Il faut attendre une interaction qui débute ce soir avec une perturbation déjà présente à proximité de l'Irlande, pour voir un creusement supplémentaire et un accroissement des contrastes au fur et à mesure du déplacement vers l'est. Le gradient de pression est initialement assez fort, et d'autres processus de plus fine échelle contribueront à la génération de fortes rafales demain. On peut imaginer néanmoins ce à quoi aurait pu conduire une cyclogenèse prévue nettement plus marquée.

 

00_1.gif.92657f00533dc4a9a8548f48d6ad748c.gif

 

12_1.gif.bbd03e279e6bc7332e64af0985c92678.gif

 

 

La frontogenèse devrait considéablement se renforcer. La carte n'est pas très jolie, mais c'est pour donner une idée des gradients prévus demain sur notre pays, au passage du front froid. A l'arrière, une seconde limite dans l'air froid instable, pouvant s'apparenter à un comma cloud à l'imagerie, juste à l'avant de l'axe du talweg d'altitude dans une région de forte ATA et en aval d'une profonde anomalie de basse tropopause :

 

arome-5-30-0.png?14-17

 

Les conséquences en terme de précipitations, modérées à localement fortes le long d'une étroite bande frontale puis au passage de l'autre limite :

 

arome-1-31-0.png?14-17

 

 

Et puis le vent puisqu'on est quand même sur le topic "coups de vent" :D  Le renforcement de celui-ci s'annonce potentiellement important, avec des rafales prévues en mer nettement au-dessus de 120 km/h par AROME :

 

arome-11-30-0.png?14-17

 

Je rajoute que la moitié nord de la France de façon générale aura le droit à de bonnes rafales au-dessus de 60 km/h, et jusqu'à plus de 90-100 km/h le long des côtes de la Manche voire sur l'extrême nord du pays :

 

aromehd-52-38-0.png?14-16

 

 

Edited by Cers
  • J'aime 4
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Sainte-Maure-de-Touraine (37) ( 30km au Sud de Tours)
il y a une heure, Cers a dit :

Il faut attendre une interaction qui débute ce soir avec une perturbation déjà présente à proximité de l'Irlande, pour voir un creusement supplémentaire et un accroissement des contrastes au fur et à mesure du déplacement vers l'est.

 

On se retrouve en effet dans un contexte d'interaction entre une anomalie d'altitude et un front, ce qui conduit plus généralement à une cyclogenèse modérée. On a déjà notre vaste front froid au sein d'une onde barocline qui devrait se mettre de plus en plus à onduler. 

 

Pour compléter tes dires, j'apporte une petite illustration pour aller plus loin. Sur l'imagerie vapeur d'eau, j'ai couplée avec la direction du courant jet à 300 hPa (lignes marrons), la 1.5 PVU (lignes roses) et la MSLP (isobares noires). Le courant jet passe directement au travers du centre dépressionnaire, même si son axe le plus fort se situe plus au Sud, l'anomalie d'altitude se trouve à l'aval de l'anomalie de surface mais attention, les imageries vapeur d'eau subissent un effet d'advection de la vapeur d'eau par le flux, ce qui peut générer un décala vge avec les gradients horizontaux du champ de PV (j'ai fais un encadré pour montrer de quelle zone je parle).

 

449913467_Sanstitre4.thumb.png.7b1ba4ee3ed45b98dcb4294473bbc2c7.png

 

1908047682_Sanstitre7.thumb.png.0dde0ec134fca2b99b3794a5ebb08cc7.png

 

Mais la situation reflète très bien le schéma d'interaction entre une anomalie d'altitude et un front, sur les modèles, on retrouve une organisation nuageuse renforcée qui s'est développée dans la traîne du front présent un peu plus à l'avant, ce qui devrait être considérer comme un front froid secondaire et c'est celui-ci qui devrait être responsable de ce fort coup de vent près des côtes de la Manche (voir carte nébulosité WRF 10km).

 

En prenant comme référence la latitude 48N, j'ai établi une coupe verticale pour la situation prévue à 6h demain matin, et on remarque clairement la survenue d'un dipôle ascendances-subsidences lors du couplage entre l'anomalie d'altitude et de basses-couches, la configuration laisse apparaître tout de même un risque de creusement en surface, ce n'est pas à négliger je pense. 

 

1328179203_Sanstitre6.thumb.png.207e2855af9e8aa1a6e32698ec4832e6.png

 

1076399255_Sanstitre5.thumb.png.0171a6954f84423271a9b762807d3222.png

Edited by Météodu37
  • J'aime 6
Link to post
Share on other sites

@Météodu37 ce sera à confirmer à l'imagerie dans les heures à venir, mais je dirais qu'on retrouve ce soir une interaction graduellement plus favorable entre l'anomalie d'altitude (bien visible au canal WV) et l'anomalie de tourbillon en surface à l'ouest des îles britanniques. Pour illustrer, j'ai représenté sur une carte des champs prévus à 300 hPa et de MSLP grosso modo la position de l'anomalie d'altitude (cercle rouge) et les deux anomalies de surface où pointent les flèches noires. A gauche, 19 h ce soir, la perturbation de pression initiale se situe en amont de l'anomalie d'altitude : l'interaction est négative. C'est ce qu'on voit sur l'image WV dans ton message. On voit cependant que l'anomalie de tropopause arrive en amont de l'autre dépression de surface, en faveur d'une interaction positive, ce que souligne la seconde carte à 1 h la nuit prochaine avec une intensification du creusement.  

 

Tempete14-11-20.gif.fca9b4ca3440836ca6f6e180eaabaceb.gif

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Sainte-Maure-de-Touraine (37) ( 30km au Sud de Tours)

Vigilance orange vagues-submersion pour 5 départements entre la Bretagne et le Nord-Pas-de-Calais. 

 

[déplacé en observations]

 

Côté modélisations, on peut remarquer une étendue un peu plus prononcée des rafales dans les terres de la part d'AROME, mais les vents les plus forts se cantonnent tout particulièrement près des côtes (110-120 km/h d'une manière générale), il est suivi plutôt de près par le modèle Allemand ICON. Le Nord-Pas-de-Calais semble un peu moins concerné, les derniers runs suggéraient un épisode de vent fort à violent d'ici la soirée et nuit prochaine sur cette région. ARPEGE reste toujours plus bas par rapport au modèle AROME avec du 100-110 km/h sur les côtes Nord de la Bretagne, et du 90-100 km/h sur l'ensemble du littoral de la Manche et sur l'estuaire de la Loire. 

 

 

Link to post
Share on other sites

Toujours de très fortes rafales attendues ( on peut même parler de tempête) sur les côtes du Nord-Ouest avec le nouveau run de Arome (06z)

 

premier coup de vent actuellement en mer qui va touché le département de la Manche avec rafales attendues à 110/120 km/h, peut-être très localement 130km/h ...

 

l'animation du 1er coup de vent :

Arome

anim_dea8.gif

 

Arpège

anim_ldt6.gif

 

Arpège prévoit des rafales moins importantes ne dépassant que rarement localement les 100 km/h sur ce premier coup de vent...

 

fortes rafales attendues sur plus de 2h sur le 50, également de bonnes rafales 

 

Pour le 2ème coup de vent, toujours bein puissant en touchant encore le département de la Manche, ainsi que le pas-de-Calais, ainsi que les côtes du N-O, ce coup de vent est attendue avec un grain ( peut-être orageux même ...)

Arome :

anim_wzd7.gif

 

Sous le grain de grosses rafales peuvent être prévues ...

anim_ngk4.gif

Arpege 

anim_wjr1.gif

 

sur arpege les côtes de la Manche pourrait essuyer des rafales à 100km/h voir plus localement sur les cotes

 

 

on constate que arome voit de plus grosses rafales que arpege, tout cela reste à suivre ... :) 

 

Excellent dimanche !! ;) 

 

 

 

  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
  • 3 weeks later...
Posted
Sainte-Maure-de-Touraine (37) ( 30km au Sud de Tours)

Situation potentiellement intéressante à suivre sur les prochaines réactualisation pour la journée de Jeudi, la survenue d'une dépression sous nos latitudes qui devrait soit traverser la Manche ou le Nord-Ouest du pays (cyclogenèse typique d'air froid). 

 

On ne semble pas s'attendre à grand chose pour le moment, ce qu'on peut dire selon les premiers scénarios, c'est que les rafales pourraient atteindre les 100 km/h près des côtes Atlantique ; ainsi que l'établissement d'un axe de vent fort allant du Sud-Ouest au Nord-Est avec du 70-80 km/h d'une manière globale (et des pointes à 90 km/h plus localement, surtout près des reliefs du Morvan ou encore des Vosges). 

 

500.png.3c924a8a7dc80251adef9321d92c0e54.png

 

rafales.thumb.png.18e0fd1f353e50c587533e61fcf4b8cd.png

 

Second coup de vent attendu près des côtes Atlantique pour la journée de Samedi, avec la descente d'une nouvelle dépression depuis la Grande-Bretagne. Pour le moment, les rafales restent cantonnées près des côtes pouvant atteindre les 80-90 km/h (pourquoi pas plus sur les caps exposés). 

 

1109450659_Sanstitre.thumb.png.dff3f03cdad9111719dad1cdf1535e3e.png

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Fouesnant (29) - études à l'ENM Toulouse

Pas de tempête mais un coup de vent à fort coup de vent associé à cette impressionnante dépression pour la journée de jeudi. Les vents moyens vus par Arôme sont compris entre 70 et 85km/h en mer sauf sous les grains. En rafales on monte régulièrement à 100-110km/h de la pointe bretonne à la Corogne, la zone est remarquablement étendue. Par contre on n'est sûrement pas à l'abri de rafales convectives bien plus fortes. On pourrait sûrement titiller les 130km/h sous grains sur la côte et 110km/h dans les terres du Centre Ouest. aromehd-52-48-0.thumb.png.343b55f981b4fd862e10614a913cf269.png

 

À noter un train de houle assez inhabituel, normal vue la configuration aussi inhabituelle. 6 à 8m de Nord-nord-ouest plongeant sur la côte Nord espagnole. Ça aurait pu être dramatique en grandes marées pour une zone relativement protégée des grandes houles d'ouest. 

 

 

fr.png

  • J'aime 6
Link to post
Share on other sites
Posted
Nanteuil-les-meaux

Bonjour, 

 

A surveiller les températures on en oublierait presque le risque de coup de vent. Dans un complexe dépressionnaire de basse pression sur la France le risque de vent violent à tempête augmente sensiblement sur les scénarios avec reprise de courant Atlantique et flux d'Ouest, une anomalie semble vouloir se développer directement en sortie du courant Jet sur l'atlantique, jet qui est vu se renforcer sensiblement en direction des les côtes Françaises la semaine prochaine. L'anomalie est visible dès 120h. Fort contraste thermique et jet en ligne droite de prévu pour le moment (par GFS), un vaste rail dépressionnaire est possible dans cette configuration (gfs et gem)

 

Ceci dit c'est encore loin, et plus indécis qu'en temps normal avec notre goutte froide national.

à voir si le risque persiste sur les prochaines sortie

 

1749018907_tempetegfs.png.bcefd8fd38106cb01a7427b66e688f45.png

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Fouesnant (29) - études à l'ENM Toulouse

    Effectivement les signaux de reprise du zonal sont là depuis quelques jours mais pour le moment pas de creusement dangereux à nos latitudes en vue. L'échéance reste assez importante cela dit, on n'est pas à l'abri d'une petite bête d'ici là. 

    Mais déjà on peut signaler l'épisode venteux lié au passage d'une dépression sur le Sud du Golf de Gascogne pour demain en fin de journée. Arôme met du 100 à 110km/h sur les côtes des Pyrénées Atlantiques et de la Gironde, la zone de vent fort est peu étendue et la dépression arrive en phase de comblement donc on perd vite en valeur dans les terres, néanmoins les 100km/h ne sont pas impossible localement. arpege-2-39-0.thumb.png.222ec1b4cf6f8ed352173ec75ebdb120.pngaromehd-52-41-3.thumb.png.1c34ef9a5915955505a3383a71646509.png

 

Edited by ninofishing
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Fouesnant (29) - études à l'ENM Toulouse

À surveiller pour mardi/mercredi prochain : creusement secondaire très au sud du vaste système dépressionnaire qui va occuper l'Atlantique Nord. Pour l'instant les modèles le font remonter trop à l'ouest pour vraiment impacter la France mais il faudra suivre l'évolution des modèles. Sur le dernier gfs c'est pas loin de la Bretagne :

114-289.thumb.gif.4c64cf6ab0a830f46d759eec2d5a691f.gif

 

Icon :

 

iconeu_euw-11-120-0.png

  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites
Posted
Hermanville-sur-mer,Calvados(14),plage du débarquement SWORD,Normandie.

C'est minoritaire pour le moment comme scénario mais ICON insiste pour voir l'anomalie de surface venant des Açores se creuser et donc un risque de coup de vent à tempête est présent pour le 24.D'autres déterministes reprennent ce scénario au gré des sorties et le scénario apparait aussi sur les ensembles,à suivre:

 

anim_qgb4.gificoneu-52-120-0.png?19-10

Edited by Nico 14
  • J'aime 5
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Hermanville-sur-mer,Calvados(14),plage du débarquement SWORD,Normandie.

Arpèpe se met à son tour à creuser l'anomalie et modélise un bon coup de tabac sur les côtes de la Manche et NO du pays:

 

anim_mgu5.gifarpege-52-93-0.png?20-16

 

Edit: ICON

 

anim_ldj9.gificoneu-52-96-0.png?20-16

Edited by Nico 14
  • J'aime 6
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Hermanville-sur-mer,Calvados(14),plage du débarquement SWORD,Normandie.

IFS s'y met aussi,avec sur cette sortie plutôt le sud de la Bretagne dans le viseur

 

xx_model-en-339-0_modez_2020122012_78_15_149.thumb.png.95a5e68a3fd769f6dde97390196927d8.pngxx_model-en-339-0_modez_2020122012_78_15_93.thumb.png.196f84af0444713fa930cf048209c8fd.png

Edited by Nico 14
  • J'aime 1
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Fouesnant (29) - études à l'ENM Toulouse

   Certaines sorties cette semaine nous proposaient un creusement assez virulent pour provoquer un bon coup de vent hivernal, depuis les modèles s'étaient un peu ravisés et effectivement ça se réactive ce soir sur GFS, ARP et même CEP. L'interaction barocline semble tout de même assez fragile, sur certains runs ça prend, sur d'autres non. Le Jet est très irrégulier, cassant, ça ne favorise pas non plus la cyclogenèse. On imagine mal un creusement très virulent là dedans mais à suivre en effet ! 🙂

  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites
Posted
Hermanville-sur-mer,Calvados(14),plage du débarquement SWORD,Normandie.

L'épisode venteux se confirme sur le NO Arpège et ICON voient le plus fort des vents lors de la bascule en flux de nord sur les côtes de la Manche,IFS avec une trajectoire plus méridionale plutôt dans le secteur Ouest Sud-Ouest pour le sud de la Bretagne.Cette anomalie marquera la transition entre notre épisode de douceur et la mise en place de la synoptique hivernale,avec une chute brutale du thermomètre :

 

anim_osu2.gif anim_nka0.gif

 

arpege-52-85-0.png?21-04iconeu-52-87-0.png?21-04xx_model-en-339-0_modez_2020122100_69_15_149.thumb.png.e44338988646d76df1aa1d042cbb99e8.pngxx_model-en-339-0_modez_2020122100_69_15_93.thumb.png.9f837b07e411ba30aaba2492d37e56e3.png

Edited by Nico 14
  • J'aime 1
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Nanteuil-les-meaux

Icon est légèrement différent, zone d'impacte plus Nord  avec potentiel vent violent jusqu'en IDF, ça reste tout de même classique pour les côtes et les terres

 

iconeu-52-78-0.thumb.png.9e65c031d2682d90c751badb86a11449.png

Edited by ava77
Link to post
Share on other sites
Posted
Hermanville-sur-mer,Calvados(14),plage du débarquement SWORD,Normandie.

Il y a encore des scénarios plus costaud avec une interaction barocline plus prononcée sur les PE,il va falloir surveiller cette anomalie:

 

gens-25-1-66.pnggens-10-1-66.pnggens-2-1-60.png

  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...