Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Coups de vent - saison 2020/2021


Recommended Posts

Il y a 4 heures, Julien42 a dit :

Et les diagrammes de phase viennent bien étayer tes propos, avec effectivement une séclusion chaude, avec donc un cœur froid symétrique qui devient coeur chaud asymétrique, pour devenir symétrique mais peu profond. 

 

 

Depuis 5-6  ans on observe au moins une fois par an ce phénomène qui conduit à des tempêtes subtropical ou tropical plus près de nos cotes et meme à des cyclones à la proximité des Açores.

Un exemple récent est la dépression subtropical Stéphanie en 2017 dans le golfe de Gascogne.

Les longs été avec fortes chaleurs durables et sèches impactent aussi nos cotes, nos mers et le proche atlantique cela ne fait aucun doute.

Il existe un lien flagrant entre l'occlusion d'une dépression frontale et les dépressions barotropes.

Via ce phénomène de séclusion chaude.

A l'intérieur de l'occlusion d'une dépression classique, si elle stagne sur des eaux assez "chaudes" ,l'instabilité générée et le mouvement cyclonique déjà induit par le phénomène d'occlusion, permettent de conserver une zone tourbillonnaire en son centre qui temporairement ne rencontre pas de cisaillement car elle est déjà située au centre d'un plus grand ensemble lui même cyclonique.

A notre latitude avec des eaux qui se réchauffent, plus le coeur de la dépression sera froid en altitude plus grande sera l'instabilité générée par des basses couches "tièdes" situées au niveau de la mer et plus l'énergie barotrope pourra prendre le relais pour alimenter la séclusion.

A nos latitude on peut observer des coeurs chauds plus ou moins symétriques et définis mais sans prendre le paramètre cisaillement et les autres facteurs défavorables en compte, plus ce coeur chaud sera profond plus il faudra des eaux chaudes pour continuer à alimenter la dépression barotrope, car l'instabilité est moindre avec un coeur chaud sur des eaux "tièdes" comparé à un coeur dépressionnaire bien froid .

 

Enfin.... c'est ce que je pense avoir compris.

 

  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites
  • Replies 490
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Bon, pour commencer, t'es pas modo sur le forum Infoclimat, et chacun s'exprime ici sans avoir de compte à rendre à Météo-France. Cela fait 15 ans que ce forum est fréquenté par du personnel MF (ou fu

Notre StatIC de Chausey va vraiment prendre cher pour sa première tempête, et par tous les quadrants! D'abord SE, puis quasi Est, puis au centre de la dép à possiblement moins de 970 hPa (!!!), p

Posted Images

Posted
Ardes-sur-Couze (63) 630 m
il y a 9 minutes, gustnado77 a dit :

Depuis 5-6  ans on observe au moins une fois par an ce phénomène qui conduit à des tempêtes subtropical ou tropical plus près de nos cotes et meme à des cyclones à la proximité des Açores.

Un exemple récent est la dépression subtropical Stéphanie en 2017 dans le golfe de Gascogne.

Les longs été avec fortes chaleurs durables et sèches impactent aussi nos cotes, nos mers et le proche atlantique cela ne fait aucun doute.

Il existe un lien flagrant entre l'occlusion d'une dépression frontale et les dépressions barotropes.

Via ce phénomène de séclusion chaude.

A l'intérieur de l'occlusion d'une dépression classique, si elle stagne sur des eaux assez "chaudes" ,l'instabilité générée et le mouvement cyclonique déjà induit par le phénomène d'occlusion, permettent de conserver une zone tourbillonnaire en son centre qui temporairement ne rencontre pas de cisaillement car elle est déjà située au centre d'un plus grand ensemble lui même cyclonique.

A notre latitude avec des eaux qui se réchauffent, plus le coeur de la dépression sera froid en altitude plus grande sera l'instabilité générée par des basses couches "tièdes" situées au niveau de la mer et plus l'énergie barotrope pourra prendre le relais pour alimenter la séclusion.

A nos latitude on peut observer des coeurs chauds plus ou moins symétriques et définis mais sans prendre le paramètre cisaillement et les autres facteurs défavorables en compte, plus ce coeur chaud sera profond plus il faudra des eaux chaudes pour continuer à alimenter la dépression barotrope, car l'instabilité est moindre avec un coeur chaud sur des eaux "tièdes" comparé à un coeur dépressionnaire bien froid .

 

Enfin.... c'est ce que je pense avoir compris.

 

C'est cela. Sauf que avec un cœur symétrique peu profond on ne peu pas entièrement parler de fonctionnement barotrope car il réside encore une poche d'air froid au niveau de la tropopause. Dans les cyclones tropicaux, le cœur est chaud et profond jusqu'à la tropopause ce qui engendre une diffluence à haute altitude et une circulation cyclonique ce qui n'est pas le cas pour les systèmes subtropicaux. Toutefois, avec Alex et cette seclusion chaude, on sera bien sûr un système subtropical à cœur chaud symétrique peu profond due à l'intrusion d'air chaud en basse couche dans le cœur du système (séclusion chaude). 

  • J'aime 2
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Fouesnant (29) - études à l'ENM Toulouse

Niveau intensité on semble se caler vers Zeus (6/03/2017) voire un poil au dessus. Elle avait surpris au levée du jour avec un Sting jet sur la pointe Finistère et le Morbihan : 193km/h à Camaret, 190 à Ouessant, 154 à Penmarch, 129 à Quimper. 

 

La zone visée serait ici une bande entre Auray et Redon, visant Rennes. Avec 150 à 170km/h sur les côtes, loc 180 sur Belle Île, Quiberon.. Puis 120 à 130km/h dans les terres du 56, 100 à 120 sur le 35 et nord 44. 

Edited by ninofishing
  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Montreuil (93) ou Ciran (37)
il y a 21 minutes, ninofishing a dit :

Niveau intensité on semble se caler vers Zeus (6/03/2017) voire un poil au dessus. Elle avait surpris au levée du jour avec un Sting jet sur la pointe Finistère et le Morbihan : 193km/h à Camaret, 190 à Ouessant, 154 à Penmarch, 129 à Quimper. 

 

La zone visée serait ici une bande entre Auray et Redon, visant Rennes. Avec 150 à 170km/h sur les côtes, loc 180 sur Belle Île, Quiberon.. Puis 120 à 130km/h dans les terres du 56, 100 à 120 sur le 35 et nord 44. 

 

ça sent la citation interne MF ça, fais gaffe nino ;)

 

Bon par contre sur cette base, je pense que Toulouse claque le rouge pour 56 et 35 - les chutes d'arbres vont être un facteur aggravant et le risque pour les personnes et les biens (+ réseau EDF) devient trop important pour rester sur du orange. Pour rappel, le rouge-vent c'est en principe à partir de 160 sur les côtes et 130 dans les terres. Alors certes on est en Bretagne (ce qui tend à relever un peu le critère), mais le feuillage l'abaisse significativement.

 

Petite carte de front issue de l'AEMET

 

 

2020093012+036_ww_g1x0a2c1.gif

  • J'aime 10
Link to post
Share on other sites

Outre un creusement qui s'annonce exceptionnellement rapide (~ 39 hPa en 24 h pour ICON par exemple), je trouve cette tempête quelque peu inhabituelle, de par la structure qu'elle devrait adopter et ce phénomène de méso-échelle potentiellement violent sur 56 et PDLL dans la nuit de jeudi à vendredi. Des vents en mesure d'atteindre 200 km/h à 10 m au large et de dépasser 150 km/h en zone côtière dans un cours laps de temps, c'est assez extraordinaire ! Quiberon, Belle Ile, Vannes et j'en oublie, en point de mire.

  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites
Posted
Bussac-sur-Charente (17)

Attention également au front froid au Sud de la dépression qui devrait toucher le 49,85,79 17 voir même le 33, celui-ci serait associé à des cisaillements parfois très marqués en basse couche ainsi qu’une instabilité faible à modérée.

Il faudra donc surveiller les fortes rafales convectives ( voir même quelques phénomènes tourbillonnaires ) qui pourraient survenir localement au passage de ce front froid.


nigl.png

Edited by Tomdu17
  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites

Purée, c'était pas prévu mais une affaire familiale me fait partir dès demain matin à Redon en train pour 4 jours !

J'ai peu de souvenir de grosses tempêtes la bas...

1987 etait plus au nord.

Il y a eu la tornade de 1998 qui reste dans toutes les mémoires.

https://www.lesechos.fr/1998/01/la-bretagne-subit-une-tempete-presque-aussi-forte-quen-1987-783817

 

Je vous raconterais...

 

  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites
Posted
Plaisance du Touch (31)

Evènement potentiellement exceptionnel sur le Morbihan, d'une intensité pouvant s'approcher de la grande tempête du 15/16 Octobre 1987, dont les dégâts que j'avais pu constater dans la région lorientaise à cette époque m'avaient marqués..

AROME assez flippant ce soir pour Belle-Ile, la presqu'île de Quiberon, Vannes, le Golfe du Morbihan et ses alentours, où les ports n'ont pas de digues aussi hautes que sur les ports donnant sur le plein Océan, car ne subissant jamais de très fortes houles, ça risque d'être la pagaille et gare aux phénomènes de submersion...

Si ces intensités se confirment demain, on ne voit pas comment MF peut ne pas mettre le rouge pour le 56, et peut-être aussi pour le 35, attention au 44 aussi qui est en limite...

 

Phénomène aggravant pour les côtes sud bretonnes, les rafales seront de secteur inhabituel (ouest/nord-ouest) alors que les vents tempêtueux sont plutôt de sud-ouest, voire ouest/sud-ouest... Les dégâts sur la végétation et sur le réseau EDF n'en seront que supérieurs, avec bien sûr le fait que les arbres aient encore leurs feuilles...

On va voir tout à l'heure suit CEP suit AROME et confirme son scenario très violent de ce matin...

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Montreuil (93) ou Ciran (37)
il y a 7 minutes, boitotau a dit :

on parle d'ouragan a ce niveau ? 

 

Alors on va aussi arrêter de confondre les notions et relancer la sujet pour la 100ème fois : ouragan c'est 12 Bt, et ils seront atteints localement en mer.

 

5f74c40d9a410_carte.jpg

 

Mais rien à voir avec l'hurricane. https://fr.wikipedia.org/wiki/Échelle_de_Beaufort

  • J'aime 11
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Désolé je me suis mal exprimé, oui on parle bien d'une tempête pour vendredi, ce qui me dérange c'est la comparaison avec 1987.  Fin HS. 

Edited by boitotau
Correction orthographe
  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

Moi ça me rappel Xyntia tant dans la trajectoire que dans l'intensité

heureusement que la marée est moindre sinon on se retrouverait 

avec pratiquement le même scénario.

Je ne compare pas mais ça me rappel de mauvais souvenirs et demain

sera une dure journée afin de rapatrier notre troupeau en urgence qui ce

trouve sur une zone humide fortement exposée. 

  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Tauxigny 37310 Sud-Est Touraine 93m

pour le département du morbihan ça pourrait être dévastateur ! 160/170 km/h pour l'île de quiberon 140 km/h pour la ville de vannes ! 130/140 km/h dans les terres du 56 

 

1842171134_tlchargement(6).thumb.png.20267eb69fc2bdcbe972e8d0b84fb384.png

plus loin les rafales resteront puissantes dans les terres entre 110 et 120 km/h sur rennes pareil pour dinan et arvranches dans la manche 

329955531_tlchargement(7).thumb.png.14fa122332dcb60bcdecaca8d0e0bf49.png

si les modèles ne bougent pas les dégâts s'annoncent conséquents sur les infrastructures réseau électrique (enedis)

télécommunications et sur la nature avec des arbres qui ont encore leurs feuilles !

 

Link to post
Share on other sites
il y a 24 minutes, marco44 a dit :

Moi ça me rappel Xyntia tant dans la trajectoire que dans l'intensité

heureusement que la marée est moindre sinon on se retrouverait 

avec pratiquement le même scénario.

Je ne compare pas mais ça me rappel de mauvais souvenirs et demain

sera une dure journée afin de rapatrier notre troupeau en urgence qui ce

trouve sur une zone humide fortement exposée. 

Bonjour,

 

Xynthia à frappé le centre de la France avec du 135 km/h donc non, je ne pense pas que la trajectoire soit la même 

Bon courage pour la suite 

 

Link to post
Share on other sites
Posted
Hermanville-sur-mer,Calvados(14),plage du débarquement SWORD,Normandie.

Le CEP et UKMO 12z sont proches 150 à 160 km/h sur les côtes et 120 à 130km/h dans les terres:

 

xx_model-en-339-0_modez_2020093012_39_1146_93.thumb.png.2642c3cb6af15e205fb6564bb050dbb3.pngxx_model-en-339-0_modgbr_2020093012_39_1146_93.thumb.png.d938bc8f222bdd6d4aed3e1cc6cd460a.pngxx_model-en-339-0_modgbr_2020093012_42_1146_93.thumb.png.1ec987482fa77400492aeaf1fdf6c190.png

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Hermanville-sur-mer,Calvados(14),plage du débarquement SWORD,Normandie.
il y a 1 minute, nicolass a dit :

On descend à quelle pression sur CEP12z ?

 

xx_model-en-339-0_modez_2020093012_43_1146_149.thumb.png.b159bd3ec8ff15ae9d71b0c23443810c.png

  • J'aime 2
  • Merci 1
  • Surprise 3
Link to post
Share on other sites
Posted
Megève (1106 m)/Saint-Gervais (808 m) en semaine - Samoëns (716 m) les WE
il y a 1 minute, Nico 14 a dit :

 

xx_model-en-339-0_modez_2020093012_43_1146_149.thumb.png.b159bd3ec8ff15ae9d71b0c23443810c.png

 

Ah oui quand même :o 

 

Pas de lien immédiat avec le vent à 2 m mais bon, impressionnant !

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Hermanville-sur-mer,Calvados(14),plage du débarquement SWORD,Normandie.
il y a 22 minutes, nicolass a dit :

Ah oui quand même :o 

 

Pas de lien immédiat avec le vent à 2 m mais bon, impressionnant !

 

La nouvelle StatIC de Chausey pourrait d'ailleurs y enregistrer un record de basse pression qui pourrait durer assez longtemps!!

Edited by Nico 14
  • J'aime 7
Link to post
Share on other sites
Posted
Aubagne (Les Passons, à l'est) (13400)

L'intrusion sèche caractéristique qui vient s'enrouler, ici de part et d'autre du cœur dépressionnaire :

 

coupearome_24_338_318_339_35_1_1000_250_

 

 

La coupe verticale du champ de vent. Les fortes valeurs autour du cœur mais aussi les fortes subsidences dans les lignes de grains à l'arrière risquent d'en surprendre plus d'un !

 

coupearome_24_338_318_339_35_5_1000_250_

coupearome_24_338_318_339_35_2_1000_250_

 

minicartewrf.png.0fc418f5bae2a9cdb346c848f9757337.png

 

Les lignes de convergence / divergence des grains. Les valeurs du tableau de droite correspondent à ceux du point orange (velivole.fr).

 

aroconvcoupevent.png

  • J'aime 15
  • Merci 3
Link to post
Share on other sites
Posted
Beauvoir mt st michel
Il y a 1 heure, Sebaas a dit :

 

 

 

sur cette base, je pense que Toulouse claque le rouge pour 56 et 35 - les chutes d'arbres vont être un facteur aggravant et le risque pour les personnes et les biens (+ réseau EDF) devient trop important pour rester sur du orange. Pour rappel, le rouge-vent c'est en principe à partir de 160 sur les côtes et 130 dans les terres. Alors certes on est en Bretagne (ce qui tend à relever un peu le critère), mais le feuillage l'abaisse significativement.

On n'oublie pas le plus grave😋 : cette tempête pourrait s'en prendre au logement de notre trésorier bernard60, morbihanais de fraîche date, et ça c'est d'évidence une vigilance rouge violet, on n'attaque pas IC impunément!

Edited by Bruno 49
  • Haha 15
  • Surprise 3
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...