Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Du 14 septembre 2020 au 20 septembre 2020, prévisions météo semaine 38


tao
 Share

Recommended Posts

  • Replies 157
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Bonjour,   à ce que je lis ici, si les sols et les rivières manquent d'eau, les métaphores grivoises ne sont pas en voie d'assèchement !   Sur les modèles, ce matin en version déte

Salut,   personne ne t'a jamais expliqué que ce n'est pas la taille qui compte...         

Bonjour ! Petit jeu, quel modèle va remporter la meilleure prevision pour ce week end ?  Réponse A (incontinence)   Reponse B (culotte humide)   Reponse C (protège s

Posted Images

On conserve le même pattern dominant, à savoir une goutte froide située jeudi/vendredi plutôt vers l'ouest de la péninsule Ibérique, et des hauts géopotentiels de l'Europe à la Scandinavie. La localisation de la GF reste incertaine et il faudra attendre encore un peu avant que les choses se précisent, néanmoins les écart-types se réduisent de l'Italie à la Mer de Norvège. Le scénario GFS doit avoir une probabilité entre 10 et 15 % dans les ensembles, je ne serais pas étonné que l'américain rejoigne ses compères. UKMO, ICON, IFS et GEM, outre quelques nuances (mais pouvant avoir des répercussions à l'échelle d'un pays !), sont relativement proches l'un de l'autre. Idéalement, pour occasionner des remontées instables et des précipitations notables sur une partie de la France, il faudrait par exemple que la GF vienne en fin de semaine se positionner sur l'Espagne ou dans le golfe de Gascogne. C'est peut-être le "meilleur" scénario qu'on puisse espérer, mais ce n'est pas du tout gagné. :) Ensuite, je verrais bien une situation de blocage et une GF peu mobile se comblant progressivement (mais où ? encore faudrait-il d'abord mieux cerner l'évolution en milieu de semaine ...).

 

En résumé, çà reste loin, on patauge un peu mais la synoptique se dessine petit à petit. Temps très chaud et sec à prévoir, partout en début d'échéance, puis outre les éventuels déclenchements orographiques la possibilité en seconde partie de semaine de conditions graduellement plus instables/humides sur la façade Atlantique et au sud, toujours dans un contexte de masse d'air (trop) chaude pour un mois de septembre. Le potentiel de précipitations significatives me semble quand même pas énorme (pour ne pas dire faible) jusqu'à vendredi, toutefois un petit décalage longitudinal de la GF aurait nécessairement des conséquences en terme de temps sensible à l'ouest de la France. Pour quelques détails à l'échelle synoptiques, çà peut virer à quelque chose de plus humide ou des conditions demeurant relativement sèches. Ailleurs en revanche, dans le nord-est notamment, on pourra toujours ouvrir la bouche jusqu'au weekend mais on risquera davantage de gober une mouche que de capturer une goutte d'eau. :D 

 

Affaire à suivre !

 

 

ps2png-gorax-green-001-6fe5cac1a363ec152

 

 

EDM100-168.GIF?11-12

 

 

 

Edited by Cers
  • J'aime 12
Link to post
Share on other sites

Pour compléter tout ce qui a été déjà écrit :

 

À court terme :

 

De plus en plus chaud ce week-end et ce début de semaine. Pas de pluies significatives, excepté de l'évolution diurne très limitée, principalement sur les reliefs du SE.

Outre les Tx, les Tn seront aussi à surveiller :

 

T2m pour dimanche et lundi en milieu d'après-midi selon IFS : la chaleur se généralise à l'ensemble du pays.

 

ifst2m-h63-h87.gif

 

T2m pour lundi matin, toujours avec IFS 00Z : les températures matinales pourraient se révéler tropicales dès lundi sur un tiers sud.

 

 

ifst2m-h78.png

 

 

- Sur la semaine :

 

La chaleur persisterait sur la semaine, avec quelques nuances possibles selon les régions ou les jours. Elles se maintiendraient à un niveau très supérieur pour la saison, par endroit au-dessus d'une norme de juillet.

 

Les précipitations seraient absentes, hormis quelques évolutions diurnes sur les reliefs. Peut-être en toute fin de semaine, à partir de vendredi ou samedi sur le SW et samedi ou dimanche sur le SE, une dégradation orageuse est envisageable ; cela reste hypothétique mais le risque (positif ou négatif, c'est selon) est présent.

 

5f5b81973de75_ifsrr7d.png

 

Le flux d'est et les pressions élevées laissent peu de places au doute pour les 5 premiers jours couverts par ce topic.

 

 

- Évolutions des modélisations :

 

Pour le week-end, les modélisations évoluent progressivement, tous les modèles explorant tour à tour une piste. Cependant, si des différences persistent, elles s'amenuisent.

 

Chez IFS, si on excepte la sortie 00Z de mercredi (en rouge), les 00Z depuis mardi se stabilisent avec formation, avec des nuances, d'un dipôle axé Portugal / mer du Nord tandis que le thalweg issu des BG groënlandais régresse au fur et à mesure des sorties. L'axe du dipôle bouge plus en latitude qu'en longitude. Comme souligné précédemment, plus l'anomalie basse du dipôle sera sud, moins les précipitations seront présentes et plus la chaleur se maintiendra par dominance d'un flux d'est à sud-est sec. Et inversement.

 

ifscmpgp168h.png

 

 

Les sorties 12Z d'IFS sont plus instables (ce qui est assez récurrent) et illustrent les ambiguïtés sur la position de l'anomalie froide (GF) que les 00Z réduisent.

IFS n'ayant pas toujours raison, loin s'en faut, la comparaison directe multi-modèle montre l'incertitude : IFS en noir, GFS en bleu, ICON en vert et GEM en orange pour leur 00Z respectifs.

On a un solide noyau de HG de la mer du Nord à la mer de Norvège. Une GF entre Açores et Ibérie et une descente froide s'amorce en direction de l'Europe centrale depuis le NW russe. Cette configuration est anticipable depuis au moins lundi ; il n'y a pas eu d'évolutions majeures depuis. Comme ces GF, on tourne en rond avec l'espoir de leur influence directe ! À mon avis, la danse de la pluie a plus de chances de fonctionner avec l'atmosphère qu'avec les modèles ! :D

On remarque toutefois l'interaction thalweg / GF atlantiques. Cette liaison plus ou moins ouest (GEM versus GFS, avec IFS et ICON en intermédiaire) marque aussi l'influence des restes de l'anomalie tropicale, déjà dans la circulation d'ouest (GEM) ou y entrant à peine (GFS, IFS). Le phasage avec la restructuration due au passage de l'onde se fait - ou pas - à ce niveau.

Le potentiel humide est présent. Le potentiel sec est là aussi.

En revanche, le potentiel chaud se meut de plus en plus en certitude.

 

5f5b87b169914_allcmpgp168.png

  • J'aime 13
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites

Posted
Naillat, 360m, 23
Il y a 5 heures, HauteTarentaise73 a dit :

Çà y est cette fois-ci GFS fait un sacré pas vers les autres modèles

Salut,

 

non toujours pas...

 

gfs-0-144fkk9_mini.png        UW144-21juz9_mini.png            icon-0-144kqz9_mini.png

  • J'aime 6
Link to post
Share on other sites

Bon et bien voilà Ukmo Icon arpège enfoncent le clou  pendant que Gfs dort .

Bonjour le flux d’est le temps sec et tout le tintouan même à l’ouest , même au sud si ça se trouve ...quelle plaie, ça va bien avec le covid et les feux en Californie tiens ! 

Edited by kéké
  • J'aime 4
  • Haha 6
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites

il y a 11 minutes, tao a dit :

 

Il dort et j'en rêve -_-...

J’ai envie d’aller sous la couette là...

Et l’autre coco l’anticyclone qui est prêt à migrer vers l’ouest histoire de bien tout bloquer , ça va durer longtemps cette histoire ? 
on dirait ...

Gem le maître va bien nous confirmer cela et hâte de voir ecmwf qui va finir d’achever les travaux.

Faut être accroché depuis plus d’un an pour garder la « flamme » de cette passion allumée !

 

[Bureau des plaintes off]

Ps: gem lui nous décale la goutte froide de 500km a l’est histoire de maintenir un bout du mirage .

Edited by kéké
  • J'aime 9
  • Haha 2
Link to post
Share on other sites

il y a 26 minutes, kéké a dit :

gem lui nous décale la goutte froide de 500km a l’est histoire de maintenir un bout du mirage

 

Oui, encore que même ce décalage aurait finalement assez peu de conséquences sur la France. 

 

gem-21-210.png?12

 

Voici ICON ...

 

icon-12-180.png?11-12

 

 

C'est dingue l'obstination de GFS lequel demeure très isolé, le run de contrôle et ni l'ensemble d'ailleurs ne vont pas dans son sens :

 

gfs-0-144.png?12

 

gens-21-1-144.png

 

gens-0-1-144.png

  • J'aime 2
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites

Posted
Bugey - Dombes (01)

Salut,
Toujours personne pour nous expliquer avec un langage accessible à tous pourquoi les perturbations finissent toujours sur l'Atlantique sans quasiment jamais arriver sur la France ?(et sans pleurnicher en accusant uniquement le réchauffement climatique...).
Merci !

gem-0-120.jpg

  • J'aime 2
  • Haha 1
  • Surprise 2
Link to post
Share on other sites

il y a 26 minutes, TRINEON a dit :

Toujours personne pour nous expliquer avec un langage accessible à tous pourquoi les perturbations finissent toujours sur l'Atlantique sans quasiment jamais arriver sur la France ?(et sans pleurnicher en accusant uniquement le réchauffement climatique...).

 

Les mouvements qui animent l'atmosphère ne permettent pas à ces perturbations d'arriver jusqu'à la France.

Si tu veux plus d'explications, il faudra immanquablement aller vers davantage de technicités. Il y a déjà beaucoup d'explications qui sont données. Alors, en attendant qu'un ICéen présente toutes les qualités que tu demandes, tu peux toujours poser une (ou des) questions sur ce qu'un intervenant a écrit. Probablement que ceux qui postent ici ne sont pas compréhensibles par tous mais le ton et le sous-entendu (et hors sujet) que tu emploies n'incitent pas à faire un effort.

 

il y a 25 minutes, daviddu84 a dit :

CEP semble suivre l'ensembe GEFS pour vendredi 

 

IFS ce soir est cohérent avec l'option anomalie tropicale près de Terre-neuve qui lève une dorsale sur l'Atlantique, et cette dorsale écrase la GF vers le sud en plus de réduire son intensité dans un environnement où les pressions montent encore d'un cran.

 

 

500.png?run=run12model

Edited by _sb
  • J'aime 13
  • Merci 5
Link to post
Share on other sites

Posted
Bugey - Dombes (01)
il y a 13 minutes, _sb a dit :

 

Les mouvements qui animent l'atmosphère ne permettent pas à ces perturbations d'arriver jusqu'à la France.

Si tu veux plus d'explications, il faudra immanquablement aller vers davantage de technicités. Il y a déjà beaucoup d'explications qui sont données. Alors, en attendant qu'un ICéen présente toutes les qualités que tu demandes, tu peux toujours poser une (ou des) questions sur ce qu'un intervenant a écrit. Probablement que ceux qui postent ici ne sont pas compréhensibles par tous mais le ton et le sous-entendu (et hors sujet) que tu emploies n'incitent pas à faire un effort.

 

Désolé pour le ton peut être un peu provocateur mais je suis le forum depuis pas mal de temps et le phénomène que je décris semble suivre un schéma "répétitif".
Cela ne semble pas être dû au "hasard"...
J'ai regardé pas mal d’archives relatives à d'autres années très sèches (notamment certaines datant de la fin des années 80 qui m'avaient déjà "agacé") mais cet été 2020 cela semble particulièrement marqué. J'a bien noté ça et là des commentaires au sujet du phénomène "Atlantique low", mais il m'est compliqué de comprendre un scénario scientifique ... et non purement idéologique.

Edited by TRINEON
  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

il y a 26 minutes, TRINEON a dit :

Salut,
Toujours personne pour nous expliquer avec un langage accessible à tous pourquoi les perturbations finissent toujours sur l'Atlantique sans quasiment jamais arriver sur la France ?(et sans pleurnicher en accusant uniquement le réchauffement climatique...).
Merci !

gem-0-120.jpg

 

Probablement un cycle sec avec une récurrence des circulations atmosphériques peu favorables à des arrosages réguliers sur le pays. Il y a eu des périodes probablement aussi sèches et bien ensoleillées sur plusieurs années entre les années 20 et 40.

 

Nous sommes donc peut-être dans un cycle similaire de grande amplitude temporelle (+ de 50 ans). Reste à savoir si le RC joue son rôle dans les schémas de circulation atmosphérique mais seul le temps nous le dira.

 

En revanche ce qui est certain c'est qu'à période sèche «équivalentes» à celles du passé, il fait désormais bcp plus chaud (en.moyenne +2° pour les étés hors régions côtières), et cela change bcp de chose pour la végétation et les sols qui s'assechent bcp plus rapidement.

  • J'aime 9
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

il y a 23 minutes, Sebaas a dit :

Bon je pose ça là, ça se passe de commentaire.

 

Yep c'est du sérieux, MF sort ce soir un beau 35° généralisé de Bourges à Reims en passant par Paris pour lundi, 34° à Metz et Charleville.

Et ce serait sur la durée en plus avec probablement plus de 30° de dimanche à jeudi voir vendredi du centre est au nord est.

Edited by Sebaas
retrait image quotée (lisibilité)
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Pour une mi-septembre, ça commence à faire beaucoup .... :/

Si l'échéance permet d'espérer grappiller deux ou trois degrés en moins, on peut aussi en ramasser un ou deux de plus le jour J. La tendance est implacable avec un flux de S puis de SE sec. La constitution d'un blocage scandinave, c'est le tout ou rien. Le contexte plaide pour le rien. On verra le verdict...

  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites

Posted
Naillat, 360m, 23
Il y a 11 heures, TRINEON a dit :

Désolé pour le ton peut être un peu provocateur mais je suis le forum depuis pas mal de temps et le phénomène que je décris semble suivre un schéma "répétitif".
Cela ne semble pas être dû au "hasard"...

Bonsoir,

 

tu as posé cette question à plusieurs reprises au cours de l'été. Le constat initial n'est peut-être pas aussi tranché que tu sembles le penser:

 

350694577_rgime11_09.PNG.2eb35cdfda2480fc52922d0ad02a2222.PNG

 

C'est bien le régime AR qui a dominé, on en a parlé souvent. Ceci n'a pas empêché une pluviométrie faible, des températures élevées.

Beaucoup de réponses t'ont été apportées, certes pas forcément directement par une citation de tes posts Certains intervenants ici, font preuve d'une démarche didactique très enrichissante, il faut faire les efforts pour lire, relire, essayer de comprendre et interroger sur un mode un peu moins fermé.

Il ne faut pas oublier que l'immense majorité des gens participant à ce forum sont des amateurs comme toi...

 

Ensuite, si tu n'es pas satisfait des réponses que tu pourras piocher au fil des contributions, personne ne t'empêche d’échafauder, étayer des hypothèses que tu pourras partager et donc discuter. Il ne faudrait pas que ton entêtement à poser une question relative à des phénomènes météo qui nous interrogent tous passe pour une incapacité à lire les réponses faîtes.

Edited by tao
  • J'aime 12
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites

Posted
La Rosière Montvalezan(1850m d'altitude ), St Bonnet Le Château(870m)

Bonjour, 

 

Pour la fin de semaine, 

 

Ce matin GEM reste droit dans ses bottes avec un isolement de la GF sur l'Atlantique, qui nous influencerai même plus, ou presque pour le weekend, hormis peut-être le littoral Atlantique, tout dépendra de son positionnement bien entendu.

La France serait soumis, comme toute la semaine ) a un flux de Sud vigoureux et chaud, voir très chaud pour la saison.

 

  gem-0-204.png?00

 

Sur UKMO, c'est le même programme ( très légèrement plus à l'Est ... ) 

 

Modele UKMO - Carte prévisions

 

ICON très ressemblant à UKMO ( peut-être encore plus à l'Est que le précédent ... ) 

 

icon-0-180.png?12-00

 

Et bien entendu, notre GFS qui continue à faire sa tête de mule ( vraiment bizarre qu'il s'entête depuis plusieurs jours, une idée derrière la tête ? ) : 

 

gfs-0-180.png?0

 

GEFS reste (beaucoup) plus proche des autres modèles

 

gens-0-1-192.png

 

Et CEP ressemble beaucoup aux restes ...

 

ECM1-168.GIF?12-12

 

Ce qui ferait : CEP/GEM/ICON/GEFS/UKMO  //// GFS

Edited by HauteTarentaise73
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Bonjour les bronzés,

Vous allez être content pour le camping (moins pour ceux qui travaillent) : GFS emboîte le pas vers les autres modeles en tendant à dessiner une goutte froide (et non plus un talweeg) qui se postionnerait à proximité du Portugal bien qu'elle soit encore assez à l'Est. Cela permettrait une petite prolongation pour un temps sec et chaud. Pour marquer le but, il suffirait d'un nouveau décalage pour un positionnement au milieu entre le Portugal et les Açores. Mais ça ne plairait pas à tout le monde notamment ceux qui aiment ou ont besoin d'eau.

gfs-0-132.png.a5aa4f2105bb18de1a4b3f6cb0c7677c.png

 

 

  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites

Posted
Beauvoir mt st michel

Peu de changement ce matin malheureusement, chaleur restant élevée après le coup de chalumeau du lundi, et pluies de plus en plus limitées en rêve à l'option gfs. Pour mesurer ce qui attend les gens masqués dans les grandes villes, sur le déterministe gfs à dix jours, le moins chaud de tous les modèles et donc le plus fragile, pas une température de fin de nuit en plaine en dessous de 15° sur 240 heures. En même temps, c'est pas comme si on était à la mi-septembre... 

Seule concession à l'oxygène, sans doute un bon vent thermique l'après-midi avec la consolidation du flux d'Est à Sud-Est, mais qui va rebooster la sécheresse de surface ou plus.

 

Après lundi, donc, rien de folichon pour les passionnés comme pour les gens ordinaires : chaleur restant forte donc pénible en ville au travail mais sans record après lundi, pas vraiment de pluies sérieuses pour l'agriculture, chasseurs d'orage pas du tout assurés de travailler,  enfin première salve des grandes marées d'équinoxe - qui avaient le mérite de tomber un week end - plus ou moins lamentable (mer plate peut-être chaotique croisée sur les rares littoraux plein Est, peu pou pas de surcote ou de sous cote...). 

 

Seuls les seniors en congés en bord de mer tirent leur épingle du jeu. Mieux vaut pour eux rester doublement à l'abri de la chaleur comme du virus après tout, pour ceux qui ont la chance de pouvoir le faire.

 

 

Edited by Bruno 49
  • J'aime 7
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Il y a 14 heures, _sb a dit :

 

 

IFS ce soir est cohérent avec l'option anomalie tropicale près de Terre-neuve qui lève une dorsale sur l'Atlantique, et cette dorsale écrase la GF vers le sud en plus de réduire son intensité dans un environnement où les pressions montent encore d'un cran.

 

 

500.png?run=run12model

 

 

Je pense que ça n'a aucun rapport! que ce n'est pas une dépression tropicale qui pousse un anticyclone qui pousse une goutte froide vers le sud!  une toute petite dépression comme ça c'est plutôt elle qui se fait pousser par les anticyclones je pense!!

pourquoi ce ne serait pas l'anticyclone sur l'Allemagne qui n'empêcherait pas plutôt la goutte froide de progresser vers la France alors??

 

Regarde, là on voit qu'il n'y a pas d'ouragan ou dépression tropicale qui pousse l'anticyclone et pourtant la goutte froide ne vient pas vers la France..

http://www.meteociel.fr/modeles/gfse_cartes.php?ech=6&code=0&mode=0&runpara=1

 

Edited by M25
  • Haha 4
  • Surprise 3
Link to post
Share on other sites

  • Sebaas changed the title to Du 14 septembre 2020 au 20 septembre 2020, prévisions météo semaine 38
  • Sebaas locked this topic
Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...