Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Du 14 septembre 2020 au 20 septembre 2020, prévisions semaine 38


Recommended Posts

Posted
ARITH Bauges/Savoie
Il y a 14 heures, TRINEON a dit :

Salut,
Toujours personne pour nous expliquer avec un langage accessible à tous pourquoi les perturbations finissent toujours sur l'Atlantique sans quasiment jamais arriver sur la France ?(et sans pleurnicher en accusant uniquement le réchauffement climatique...).
Merci !

Bin tu n'as qu'à nous expliquer toi ce phénomène si simple qu'est le pourquoi les perturbations passent en haut ou en bas, à droite ou à gauche de chez moi.

Cela m'intéresse car je manque d'eau.

Depuis que je m'intéresse à la météo et que je suis ce fil de discussion, j'ai progresser dans ma compréhension de ce que j'y lit, mon vocabulaire s'en trouve enrichi et c'est profitable.

Maintenant j'entrevois que certaines "synoptiques" sont plus ou moins évidentes à appréhender et à expliquer. Ce n'est pas un scénario de film.

Les intervenants nous offre un panel de niveaux techniques et intellectuels variés, de quoi satisfaire le niveau de pas mal de lecteurs dont je fais parti.

De plus, la pédagogie et la patience développée par certains prévisionnistes "amateurs" de ce fil est remarquable. 

Pour finir ma première intervention sur ce fil, merci à tous ceux qui nourrices notre curiosité météorologique.

🙂

Edited by hygrophore
  • J'aime 8
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites
  • Replies 157
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Bonjour,   à ce que je lis ici, si les sols et les rivières manquent d'eau, les métaphores grivoises ne sont pas en voie d'assèchement !   Sur les modèles, ce matin en version déte

Salut,   personne ne t'a jamais expliqué que ce n'est pas la taille qui compte...         

Bonjour ! Petit jeu, quel modèle va remporter la meilleure prevision pour ce week end ?  Réponse A (incontinence)   Reponse B (culotte humide)   Reponse C (protège s

Posted Images

Posted
Naillat, 360m, 23
Il y a 2 heures, M25 a dit :

une toute petite dépression comme ça c'est plutôt elle qui se fait pousser par les anticyclones je pense!!

Salut,

 

personne ne t'a jamais expliqué que ce n'est pas la taille qui compte... xD

 

 

 

 

  • Haha 21
Link to post
Share on other sites
Posted
Mauzun, Puy-de-Dôme (63), 600 m
Il y a 19 heures, TRINEON a dit :

Salut,
Toujours personne pour nous expliquer avec un langage accessible à tous pourquoi les perturbations finissent toujours sur l'Atlantique sans quasiment jamais arriver sur la France ?(et sans pleurnicher en accusant uniquement le réchauffement climatique...).
Merci !

 

Salut !

Petit HS de la part d'un lecteur assidu de ce topic (mais qui, partant de très très loin dans les matières scientifiques, n'apprend et ne progresse que très très lentement) : je comprends je crois une partie de ta question - en gros, est-ce qu'il existerait une "loi" permettant d'expliquer la récurrence du phénomène que tu évoques (toujours et jamais étant évidemment beaucoup trop fort non ?). Une loi "scientifique" si je comprends bien ta référence bizarre au "réchauffement climatique" - qui sous-entend peut-être qu'une explication ou un morceau d'explication qui ferait référence à l'évolution du climat contemporain serait "idéologique" et pas "scientifique" (distinction classique chez certains "climato-sceptique" soit dit en passant - je n'ai pas dit que tu l'étais, mais attention.. la pente est glissante ici).

Une loi "scientifique" qui expliquerait dans un "langage accessible" (??) le déplacement des perturbations sur "la France". La réponse est évidemment non (c'est un péquin moyen qui l'affirme :) on pourrait corriger en disant : elle existe peut-être, mais d'une part elle serait tellement "complexe" qu'effectivement elle ne ressemblerait plus du tout à une loi, et en tous cas, nul esprit humain actuellement n'est en mesure de l'énoncer sous une forme "simple" - on voit bien qu'il est probable que dans telle configuration climatique générale dans l'Atlantique nord tel ou tel phénomène a tant de chances ou de risques de se produire : mais je ne crois pas que c'est le genre de formulation qui te satisfasse).

Quelques remarques :

1. Aucun langage scientifique n'est "accessible" en soi : tout dépend des compétences scientifiques justement de la personne qui en prend connaissance. Et le forum est intéressant de ce point de vue là justement. Tu auras noté que plus les topics abordent des temporalités longues (prévisions selon une progression à court terme, moyen terme, long terme, saisonnières voire "climatologiques" etc), plus ils font appel à un système météo élargi (un micro-climat, une région de France, l'Atlantique nord, la planète entière etc) et plus (en général) leur lecture est ardue. Parce que :

 

2. La météo (et la climato) est une science qui étudie des phénomènes se déroulant dans un système d'une très grande complexité (certains diraient "chaotique" c'est-à-dire des systèmes dynamiques très sensibles aux conditions initiales - "l'effet papillon" de Lorenz pour aller très vite). Et qu'on est contraint d'adopter une approche probabiliste (ce que font d'ailleurs la plupart des sciences contemporaines soit dit en passant).

 C'est-à-dire que les prévisions s'expriment forcément en terme de probabilité (et on notera que ce n'est pas parce que le phénomène envisagé est plus "large" - par exemple une prévi saisonnière - qu'il est plus "improbable" qu'un phénomène plus "localisé" (par exemple, la probabilité qu'il pleuve mardi sur le Haut-Forez)

 

3. Là je vais faire mon sociologue de comptoir, mais je crois qu'on touche ici à un problème de "réception" des résultats et des communications scientifiques qui déborde largement le domaine de la science du climat et de la météo. Une partie du "grand public" (confortée par certains médias et responsables politiques d'ailleurs) attend des sciences des résultats et des prévisions certaines (de la certitude) et ne se contente pas de (ou ne comprend pas, ou ne veut pas comprendre ce que signifie) "probabilités". On veut de la certitude, pas de l'incertain, de l'impossible, pas du possible. On veut, pour reprendre tes mots, du "toujours" et du "jamais", mais pas du "souvent" ou du "rarement" ou du "2 chances sur 5" etc. J'arrête là, parce que ça m'amènerait beaucoup trop loin (notamment du côté des relations entre le savant et la cité - pour faire écho à des problématiques contemporaines sans parler de la crise "actuelle" dont on ne doit pas parler ici :)).

Toujours est-il que je crois que la meilleure médecine contre cette obsession de la certitude, cette attente de loi et de simplicité, c'est précisément la lecture de ce topic (et d'autres topic de ce forum !). Si j'enseignais encore la philo, j'occuperai certainement une partie du cours d'épistémologie à la lecture assidue du topic MT ou LT :) Comme diraient mes maîtres en philosophie des sciences, vive la complexité ! Et merci donc à tous ceux qui le nourrissent sans compter leur temps !
 

Edited by un_Mauzunois
  • J'aime 17
Link to post
Share on other sites
il y a 37 minutes, M25 a dit :

 

 

Je pense que ça n'a aucun rapport! que ce n'est pas une dépression tropicale qui pousse un anticyclone qui pousse une goutte froide vers le sud!  une toute petite dépression comme ça c'est plutôt elle qui se fait pousser par les anticyclones je pense!!

pourquoi ce ne serait pas l'anticyclone sur l'Allemagne qui n'empêcherait pas plutôt la goutte froide de progresser vers la France alors??

 

 

 

Les processus dynamiques et physiques qui régissent l'évolution de l'atmosphère sont complexes. Et nous n'aurions pas besoin de nous appuyer sur des modèles numériques si c'était aussi évident. Les mouvements atmosphériques ne peuvent pas être compris à la seule analyse d'une carte du champ de géopotentiel ! Lorsqu'on s'exprime sur ce forum, il s'agit de faire une analyse descriptive dans un langage qui demeure compréhensible de tous. Oui, une petite anomalie tropicale a des effets sur le train d'ondes de Rossby. Oui, une dépression aussi petite soit-elle influence les champs météorologiques autour, et son environnement agit conjointement sur le comportement de cette perturbation. Quand une dorsale s'élève, un talweg s'étire en parallèle, et vice versa. Impossible de savoir qui est l'oeuf et qui est la poule en météo si je puis dire tant il y a d'interactions. La pression, le vent, la température, ... sont des variables intimement liées entre elles, leurs variations obéissent à des contraintes fortes. D'un point de vue purement dynamique, en restant très concis, les advections de tourbillon et de température ont par exemple un rôle majeur dans l'évolution des systèmes synoptiques. Pour approfondir, si toutefois ton bagage scientifique (mathématique) te le permet, je t'invite à consulter des cours de météorologie dynamique. Autrement,  @_sb maîtrise parfaitement le sujet et saura aussi t'éclairer avec beaucoup de pédagogie, si toutefois il daigne répondre à ton message dont je ne qualifierai pas le ton.

 

  • J'aime 11
Link to post
Share on other sites
Posted
St Pierre Du Chemin Centre Est 85 en limite 79
Il y a 16 heures, TRINEON a dit :

Salut,
Toujours personne pour nous expliquer avec un langage accessible à tous pourquoi les perturbations finissent toujours sur l'Atlantique sans quasiment jamais arriver sur la France ?(et sans pleurnicher en accusant uniquement le réchauffement climatique...).
Merci !

 

Hello, 

 

probablement en bonne partie en raison du combo Coriolis + plaque continentale. Relief + effet diurne sur sol, offrent une résonance de flux suffisante pour 'bloquer' les talwegs à nos portes par interaction quand le courant jet polaire est trop mou sur sa position zonale pour autoriser la frontogénèse sur nos contrées. L'étude de l’occurrence du régime AL est donc très intéressante pour notre climatologie, la question porte sur le balisage qui permet d'y confondre ou non une synoptique.

 

En ultra lissage, les anticyclones concernent donc plus les bordures Ouest des continents.

 

  • J'aime 7
  • Merci 1
  • Haha 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Bugey - Dombes (01)
il y a 11 minutes, sebb a dit :

Hello, 

 

probablement en bonne partie en raison du combo Coriolis + plaque continentale. Relief + effet diurne sur sol, offrent une résonance de flux suffisante pour 'bloquer' les talwegs à nos portes par interaction quand le courant jet polaire est trop mou sur sa position zonale pour autoriser la frontogénèse sur nos contrées. L'étude de l’occurrence du régime AL est donc très intéressante pour notre climatologie, la question porte sur le balisage qui permet d'y confondre ou non une synoptique.

 

En ultra lissage, les anticyclones concernent donc plus les bordures Ouest des continents.

 

Bonjour et merci pour tes éléments de réponse.
Je partage en effet cette analyse même si je n'ai pas le recul et les mots pour l'expliquer de la sorte.
J'ai effectivement abordé ce sujet à plusieurs reprises cet été car il me semble que cette "configuration" se répète d'une façon régulière depuis l'été 2015.
Enfin une réponse qui ne ne fait ni dans la morale ni dans l'idéologie !
Il y a en effet quelques spécialistes sur le forum...
Encore merci !

  • Haha 3
Link to post
Share on other sites
Posted
Bugey - Dombes (01)
Il y a 2 heures, hygrophore a dit :

Bin tu n'as qu'à nous expliquer toi ce phénomène si simple qu'est le pourquoi les perturbations passent en haut ou en bas, à droite ou à gauche de chez moi.

Cela m'intéresse car je manque d'eau.

 

Je n'ai pas dit qu'il s'agit de quelque chose de simple, j'ai simplement évoqué le fait d'apporter des éléments et des hypothèses accessibles !
Pour la flotte, je pense que presque tout le monde en manque...

  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Mauzun, Puy-de-Dôme (63), 600 m
Il y a 3 heures, TRINEON a dit :

Enfin une réponse qui ne ne fait ni dans la morale ni dans l'idéologie !

 

Le seul qui ait fait dans ce que tu appelles "la morale" (??) et "l'idéologie" ??) sur ce topic, c'est toi.

Edited by un_Mauzunois
  • J'aime 7
Link to post
Share on other sites

Pour en revenir aux prévisions de la semaine prochaine, une évolution progressive en faveur d'un temps instable et plus humide reste plausible le weekend prochain, toujours dans un contexte de masse d'air bien chaude pour septembre étant donné la configuration envisagée.

 

iconeu-0-180.png?12-00

 

ps2png-gorax-green-002-6fe5cac1a363ec152

  • J'aime 8
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Certain modèle commence à rejoindre l’hypothèse de Gfs que certain l’étiqueter de têtu . Le seul face a tous. 😀

 

Gfs prévois une bonne saucée sur l’ensemble Cévenol, Gard, Héraut, Lozère de vendredi à Dimanche, ainsi que sur les plaines Gardoise.

 

Entre 100-150mm, c’est vrai que c’est loin, mais bon première épisode Cévenol de l’année? Affaire à suivre...😉


 

Par ailleurs MeteoConsult en parle vaguement et parle d’une fiabilité de 60%:

 

 

https://actualite.meteoconsult.fr/actualite-meteo/2020-09-12-14h05/meteo-prochain-week-end---chaleur-et-orages-au-programme-56262.php

Edited by Jeremy0502
Link to post
Share on other sites
Posted
Touraine (37) et Plateau des Bornes (74) 950m

Si on veut parler de saucée cévenole, le cumul prévu sur la semaine par IFS est pas mal également.
On est loin de l’échéance d’un tel épisode, mais la synoptique pourrait s’y prêter. 
 

 

622534AA-43D8-432D-B439-FCD40F6A2A32.jpeg

  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites
il y a 16 minutes, Idéfix37 a dit :

Si on veut parler de saucée cévenole, le cumul prévu sur la semaine par IFS est pas mal également.
On est loin de l’échéance d’un tel épisode, mais la synoptique pourrait s’y prêter. 
 

 

622534AA-43D8-432D-B439-FCD40F6A2A32.jpeg


IFS prévois effectivement de plus gros cumul, mais plus pour, sauf qu’il prévoit plus sur les plaine De l’Hérault.

 

Nous sommes à J-6 de ces prévisions, dans quelques jours nous seront si la porte est ouverte, et que je puisse enfin m’installer au Signal de Ventalon (Lozere) pour photographier le tout 🤪!

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
il y a 24 minutes, Idéfix37 a dit :

Si on veut parler de saucée cévenole, le cumul prévu sur la semaine par IFS est pas mal également

 

Oui, la situation synoptique pourrait s'y prêter ! :)  L'ensemble tend d'ailleurs à crédibiliser cette possibilité (~ 50 % des membres, avec bien sûr des nuances en terme de localisation et d'intensité). Cela dépendra en partie du placement exact de la goutte froide.

 

Dans le cas ci-dessous par exemple qui correspond au déterministe, le contexte devient favorable à un temps plus humide sur la France le weekend :

 

ECE1-192.GIF?12-12

 

Une situation telle que la suivante en revanche ne l'est pas :

 

navgemeu-0-180.png?12-14

  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites
Posted
Aubagne (Les Passons, à l'est) (13400)
Il y a 11 heures, M25 a dit :

Je pense que ça n'a aucun rapport! que ce n'est pas une dépression tropicale qui pousse un anticyclone qui pousse une goutte froide vers le sud!  une toute petite dépression comme ça c'est plutôt elle qui se fait pousser par les anticyclones je pense!!

pourquoi ce ne serait pas l'anticyclone sur l'Allemagne qui n'empêcherait pas plutôt la goutte froide de progresser vers la France alors??

 

Salut M25 !

J'ai déjà expliqué plusieurs fois ce type d'interactions et d'autres l'ont également fait. On est sur un forum, on vient par envie, par plaisir, on partage, etc. Des fois, je reprends volontiers, j'essaie de changer les mots, de prendre un autre angle d'approche, etc. D'autres fois, je n'ai pas envie et ce soir je n'ai pas envie. C'est pas contre toi, ce soir, je n'ai pas la tête à ça. ;)

 

Simplement, pour répondre rapidement quand même à ta question : oui, tu as en partie raison. Les hautes pressions sur l’Allemagne et la Baltique bloquent l'avancée de la GF vers le nord-est. Oui, vers le nord-est ! Allemagne et Baltique se trouvant au nord-est de la GF. Vue la muraille de hautes pressions et le fait que ce dôme de HG et la GF entretiennent des relations intimes (si si ! méthodologiquement parlant ils sont liés !), effectivement, elle ne passera pas par là, en tout cas, pas dans cette échéance.

Tu constateras aisément que le nord-est n'est pas le sud :) Le sud est plus ouvert pour la GF ...

 

Citation

IFS ce soir est cohérent avec l'option anomalie tropicale près de Terre-neuve qui lève une dorsale sur l'Atlantique, et cette dorsale écrase la GF vers le sud en plus de réduire son intensité dans un environnement où les pressions montent encore d'un cran.

 

Ce soir, on observe un timing un peu plus resserré : du coup, malgré l'anomalie tropicale, la levée de la dorsale est en partie contrariée par cette GF portugaise (basiquement : la distance entre l'ano tropicale et la GF est réduite => moins de place pour la dorsale). Quelque part, c'est une sorte de combat entre l'ano tropicale qui a le pouvoir de lever cette dorsale et la résistance de la GF. Le tout est arbitré par les HG allemends.
 

 

Autre volée, à voir ce que la descente subarctique sur le flanc est des HG germano-baltiques peut interagir sur le SE de l'Europe : une faiblesse relative du champ de pression en Méditerranée, tel un coin enfoncé dans les HG, permet d'envisager l'hypothèse d'une régression (relative ?) des HG et une avancée de la GF portugaise (ou une réalimentation de celle-ci via un thalweg atlantique). C'est ce qu'illustre les cartes de @Cers ci-dessus. Cela reste une hypothèse plausible mais qui n'est, à cette heure, pas solidement étayée.

 

Quant à l'éventualité d'un épisode cévenol, ça fait un petit moment que la possibilité existe : ces épisodes tiennent souvent à des réglages d'horloger. J6/J8, c'est presque le prochain millénaire pour ce type de config !! :D 

 

Il y a 8 heures, TRINEON a dit :

Bonjour et merci pour tes éléments de réponse.
Je partage en effet cette analyse même si je n'ai pas le recul et les mots pour l'expliquer de la sorte.

 

Chouette ! :)

Je n'aurais jamais pu te répondre ! Car j'ai eu beau relire le post de Sebb, je ne le comprends pas ! Et « les anticyclones concernent donc plus les bordures Ouest des continents.  » ne se révèle pas que depuis 2015, c'est une généralité (tout à fait vraie) qui fait que l'anticyclone des Açores est connu depuis des siècles.

  • J'aime 5
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Bugey - Dombes (01)
Il y a 11 heures, _sb a dit :

 

Chouette ! :)

Je n'aurais jamais pu te répondre ! Car j'ai eu beau relire le post de Sebb, je ne le comprends pas ! Et « les anticyclones concernent donc plus les bordures Ouest des continents.  » ne se révèle pas que depuis 2015, c'est une généralité (tout à fait vraie) qui fait que l'anticyclone des Açores est connu depuis des siècles.

C'est la configuration de la photo ci-dessous dont il est question dans le post.
Il me semble que celle ci est observée assez souvent ces 5 ou 6 dernières années en été et à l'automne.

gfs-12-36.jpg

  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites
Posted
montois (Donnemarie-dontilly) dans l'Est 77, paris 7 parfois

Et un ensembliste américain à encadrer pour Paris. 

Le scénario le plus chaud et le plus sec l'a encore emporté.

Il faudrait voir si un tel diagramme s'est déjà vu aussi tardivement ! 

 

 

 

 

graphe3_1000_481_320___.png

  • J'aime 6
Link to post
Share on other sites
Posted
Montreuil (93) ou Ciran (37)

Pour les archives, à la veille d'un lundi qui va faire tomber encore quelques records

 

indexArome.thumb.png.723081d751892a3c9cd1b1955dc59f06.png

 

 

  • J'aime 6
Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, edd a dit :

Il faudrait voir si un tel diagramme s'est déjà vu aussi tardivement

Fin septembre 2011 si je me souviens.

Les masses d'air à 850p peuvent être encore très élevées comme en mars pour l'inverse. C'est surtout l'énergie du soleil qui décline, on va taper du 34° sur Paris mais sur une durée bien plus courte que en juillet.

Edited by Jack75
Link to post
Share on other sites
Posted
Pontault combault (ouest 77),travail paris 12
il y a 4 minutes, Jack75 a dit :

Fin septembre 2011 si je me souviens.

gfs-2011092818-0-6_xka3.png

 

gfs-2011092818-9-18_rfp5.png

 

J'arrive pas à avoir gefs mais fin septembre 2011 fut effectivement très sec et chaud 

  • J'aime 1
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
il y a 36 minutes, Jack75 a dit :

Fin septembre 2011 si je me souviens.

Les masses d'air à 850p peuvent être encore très élevées comme en mars pour l'inverse. C'est surtout l'énergie du soleil qui décline, on va taper du 34° sur Paris mais sur une durée bien plus courte que en juillet.

 

Une masse d'air aussi chaude en mars que ce qu'on peut connaître en septembre, je demande à voir ! :)  Si les températures restent élevées en septembre, c'est que les masses d'air qui nous atteignent par le biais de la circulation atmosphérique ont pu se réchauffer tout l'été. Il faut du temps pour que les masses d'air se forment et changent de propriétés, il y a une inertie (la réponse de l'atmosphère aux forçages radiatifs est décalée). D'où d'ailleurs des températures en moyenne plus hautes en juillet/août, soit 4 à 6 semaines environ après le solstice d'été. Pour prendre l'exemple de Nancy en mars, le mois que tu évoques : Tx moy de 12-13 °C en dernière décade, record à 24.3 °C. Les températures de fin mars (pente ascendante) sont grosso modo équivalentes à celle d'une fin octobre (pente descendante).

 

il y a 57 minutes, vda77 a dit :

J'arrive pas à avoir gefs mais fin septembre 2011 fut effectivement très sec et chaud

 

Oui, il faisait vraiment chaud en Europe pour une fin septembre / début octobre 2011. Pourquoi donc GEFS ? :) 

 

Attention mieux vaut prendre les analyses, plutôt que les prévisions. ;) 

 

2011092912_3.gif

 

2011092912_17.gif

 

  • J'aime 6
Link to post
Share on other sites
Posted
La Rosière Montvalezan(1850m d'altitude ) et St Bonnet Le Château(870m)

Bonjour, 

 

Rien est joué encore pour la fin de semaine :

On sent que sa se rapproche mais il ne resterait plus grand chose de la goutte froide ... Qu'en pensez vous,  avec de telles cartes peut-on réellement parler de dégradation généralisée ? 

Seulement pour le Sud du pays, et encore ? ...

 

gens-0-1-156.png

 

 

gfs-0-156.png?0

 

 

gem-0-156.png?00

 

Modele UKMO - Carte prévisions

Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Cers a dit :

 

Une masse d'air aussi chaude en mars que ce qu'on peut connaître en septembre, je demande à voir !

Je parlais de masses froides pour mars.😉

  • J'aime 2
  • C'est corrigé 1
Link to post
Share on other sites

Bonjour !
Petit jeu, quel modèle va remporter la meilleure prevision pour ce week end ? 

Réponse A (incontinence)

C592BA7C-99A6-4F4B-9CF3-EAA41C830425.png.02e2328472e942487f15c3193c08e529.png

 

Reponse B (culotte humide)

2EFE390A-23E4-4C23-B97C-FA544D71FCCE.png.cbad689c2289e6f7eb39f0830e44dd09.png

 

Reponse C (protège slip)

D93E07E9-44D5-495A-9EE2-97E64319D7C9.gif.45c178b7996aa1535370cea32193aec5.gif

 

Reponse D (Infection urinaire)

0BB597FA-6184-4FF4-84E7-812497A5194E.png.07e7aebe59cbff5ad0e6ac1a73b21cb1.png

 

J’ai mon idée mais je dis rien 🤫

 

 

 

Edited by kéké
  • Haha 17
  • Surprise 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Hermanville-sur-mer,Calvados(14),plage du débarquement SWORD,Normandie.

Ton protège slip n'est pas des plus efficaces @kéké🙂.Plus sérieusement le potentiel de dégradation instable entrevu en milieu de semaine dernière déjà est toujours présent sans qu il ne puisse être encore confirmé car ça diverge encore dans la modélisation de la goutte froide comme illustré ci-dessus. 

 

20200914_073740.jpg

Edited by Nico 14
  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...