Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Recommended Posts

Il y a 1 heure, Embâcle a dit :

 

Il va probablement falloir fouiller dans les archives de 2011 et chercher à la lettre "R" pour Rolf. Je crois que c'est de ce système qu'il s'agissait. Très maladroitement décrit par bon nombre de médias comme un "épisode cévenol".... 😴

 

Au passage avons nous un organisme qui compte prendre en charge l'observation et le baptême de ces systèmes "hybrides" en Méditerranée? Les noms tout comme les unités de mesure ont tendance à se multiplier et amènent beaucoup de confusion. La tendance est sans surprise à un réchauffement du bassin méditerranéen et il serait bien que les choses soient traitées de façon rigoureuse pour mieux préparer les populations à de tels phénomènes.

Il n'y a réellement que Estofex qui semble faire un suivi assez poussé, pas d'institution officielle.

Pour le nom, c'est pour l'instant "Udine" pour l'université de Berlin et "Ianos" pour les services météo grecs.

  • J'aime 4
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
  • Replies 67
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Il y a des tempêtes tropicales atlantiques qui ont déjà tiré une bien plus laide tronche que la présentation du système ce soir. Ca ne veut pas forcément dire qu'il a déjà ses caractéristiques subtrop

On peut donc déjà garder cette image (13h UTC) dans les archives.

Je me pose également la question. Si on suit le scénario proposé par Icon, on a clairement un coeur chaud qui se propage jusqu'en moyenne troposphère et le centre dépressionnaire qui devient relativem

Posted Images

Posted
Montreuil (93) ou Ciran (37)
il y a 20 minutes, Sebaas a dit :

 

J'ai souvenir oui, mais pas la date en tête, il va falloir descendre dans les archives... j'ai souvenir également d'un phénomène bien costaud modélisé sur Bastia, mais qui avait avorté.

 

https://forums.infoclimat.fr/f/topic/1205-prévisions-dans-les-régions-méditerranéennes/?page=15&tab=comments#comment-2491632

 

  • Merci 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Aubagne (Les Passons, à l'est) (13400)

Outre les modèles principaux, les MOLOCH vont également dans le sens d'une intensification rapide du phénomène.

Vendredi 00h UTC, le vent moyen à 10m dépasserait les 100 km/h sur le quadrant WSW. La pression atteindrait les 990 hPa chez MOLOCH-IFS (998 hPa pour MOLOCH-GFS). Le cœur chaud est modélisé chez les deux modèles avec des plages très sèches à 500 hPa. Plus de 100 mm/6h sur le quadrant NW, avec des pointes > 200 mm / 6h. La trajectoire prend une composante nord un peu plus prononcée pour la version IFS mais moins que la modélisation d'IFS.

 

MOLOCH 06Z avec les conditions initiales imposées par IFS 00Z, la version imposée par GFS 00Z est à peine moins forte.

 

wind10.jpg

 

 

SYS4e forcée sur IFS 00Z :

 

2020091800mapwsareanort.gif

 

SYS4e forcé sur COSMO M (Méditerranée) qui envisage un phénomène moins violent :

 

2020091800mapwsareaeast.gif

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Namur (Liège pour le travail, et fréquemment ailleurs en Wallonie), Sedan à l'occasion

Il y a des tempêtes tropicales atlantiques qui ont déjà tiré une bien plus laide tronche que la présentation du système ce soir. Ca ne veut pas forcément dire qu'il a déjà ses caractéristiques subtropicales, mais avec la convection qu'il génère, il a les bonnes cartes en main pour y aller.

 

A comparer avec l'image du début d'après-midi.

Capture d'écran 2020-09-16 17.37.48.png

Capture d'écran 2020-09-16 14.08.36.png

  • J'aime 13
Link to post
Share on other sites
Posted
Montreuil (93) ou Ciran (37)

Arpège a mis du temps pour modéliser le phénomène, mais ça commence à venir

 

5f623e6b0dc27_carte.jpg

 

5f623f3aeafde_carte.jpg

  • J'aime 5
Link to post
Share on other sites
Posted
Namur (Liège pour le travail, et fréquemment ailleurs en Wallonie), Sedan à l'occasion

Arpège semble effectivement vouloir tenter de "subtropicaliser" le bazar. Le coeur chaud est assez ténu, mais on note des maxima de vent dans les basses couches (caractéristique typique des cyclones tropicaux). Ca se note surtout sur le flanc ouest (première image à gauche) et le flanc sud (seconde image à gauche). Les deux autres quadrants sont moins typiques, le système conserve donc une certaine asymétrie, constat renforcé par le centre dépressionnaire incliné vers le nord avec l'altitude.

 

O-E.png.6d358e3738064588ebc304cd34973d26.png

 

 

N-S.png.d307f18016e8c41428942e7e26129b58.png

 

 

  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites
Posted
Aubagne (Les Passons, à l'est) (13400)
Il y a 2 heures, Embâcle a dit :

On peu apercevoir les bandes pluvieuses l'enrouler à proximité du cœur dépressionnaire sur le radar italien:

https://www.3bmeteo.com/radar/italia/protezione+civile

 

Le lien d'origine avec plus d'options :)

http://www.protezionecivile.gov.it/attivita-rischi/meteo-idro/attivita/previsione-prevenzione/centro-funzionale-centrale-rischio-meteo-idrogeologico/monitoraggio-sorveglianza/mappa-radar

 

La météo grec a émis une alerte rouge :

http://www.emy.gr/emy/en/warning/weather_warnings_html?type=EDKF&number=4&language=gr

 

OpenWRF envisage une large plage au-dessus de 75 nœuds en rafales, effectivement sur le quadrant SW

 

gust20200916002020091800-or8.png

 

Le WRF de Keraunos prévoit des rafales > 140 km/h sur le flanc ouest là encore, et entre 100 et 250 mm.

Tandis que le WRF ARW des partenaires Meteonetwork.it tout comme celui de la météo san marinaise modélise en premier lieu sur le flanc ouest puis le flanc sud des vents moyens > 110 km/h

 

wrfsudwind10m.jpg

 

wrf_MMP_sud.000017.png.7c8f8f861703bf2f767e02121c551010.png

 

wrf_NSTP_sud.000017.png.ee0b74d02aa19605fb11313f8fc3f98c.png

 

Le radar de l'aéroport de Malte est HS depuis mi-juillet, c'est bien dommage.

  • J'aime 3
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

En tous cas d'après le diagramme de GFS, on a déjà un système avec un coeur chaud qui s'affirme progressivement. 

 

15.phase1.png

 

15.phase2.png

 

 

 

Source : http://moe.met.fsu.edu/cyclonephase/index.html

 

J’ajouterai également que la divergence d'altitude est très bonne en ce moment, par contre les cisaillements sont encore trop prononcés (ils devraient cependant largement faiblir prochainement). La convergence en basses couches devrait également s'améliorer. On a là potentiellement un beau petit système subtropical à surveiller!

 

Edited by Kev
  • J'aime 2
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Lyon-Villeurbanne

Je ne sais pas ce que vaut vraiment ICON 7km pour un phénomène comme ça mais c'est le plus extrême des modèles, il voit une pression minimum de 972hPa il me semble, un vent moyen jusqu'à 140Km/h et rafales jusqu'à 210Km/H donc un ouragan de catégorie 1  avant de s'écraser au sud de la grèce et mourir très rapidement  quelques heures plus tard

 

A noter aussi que notre dépression stationnaire au large de l'Espagne commence aussi a avoir son cœur qui se réchauffe de lui même...

Link to post
Share on other sites
Posted
St Cyprien / Andrézieux-Bouthéon (42) à 400m

N'aurai t-on pas un système purement tropical temporairement? En y regardant le diagramme de phase, on y constate que la courbe fait un tour dans le quadrant cœur chaud symétrique profond. 

Link to post
Share on other sites
Posted
Namur (Liège pour le travail, et fréquemment ailleurs en Wallonie), Sedan à l'occasion

Je me pose également la question. Si on suit le scénario proposé par Icon, on a clairement un coeur chaud qui se propage jusqu'en moyenne troposphère et le centre dépressionnaire qui devient relativement vertical.

 

Pour que le système devienne vraiment tropical, il faut que l'anomalie chaude du centre dépressionnaire se propage jusqu'à la tropopause et y établisse un anticyclone d'altitude, avec un flux sortant (que l'on repère entre autres par les faisceaux de cirrus sortant sur les images satellites).

 

Le problème est de savoir concrètement ce qu'il se passe au sommet de Ianos. On n'a pas de sondage, et les modèles sont avares en données de géopotentiel et températures à 300 hPa et environ. Le seul champ que je connaisse est sur Wetter3, et c'est tiré de GFS. On y voit (ou plutôt distingue) pas vraiment d'anticyclone d'altitude, mais plutôt une légère dépression d'altitude (le 952 dam près du centre). Par contre, il semble y avoir un environnement bien chaud (c'est relatif évidemment) au niveau du système, sans doute lié au dégagement de chaleur latente lié à la convection.

 

Je n'irais donc pas jusqu'à dire que ça devient tropical, mais nous aurions là un système subtropical particulièrement bien élaboré.

 

18_28.gif

  • J'aime 7
  • Merci 3
Link to post
Share on other sites

La convection reprend du service notamment vers le centre du système, l'évolution risque d'être intéressante aujourd'hui. On y voit de belles lignes de convergences à proximité avec une meilleure symétrie.

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

J'avais rarement observé une structure aussi esthétique en Méditerranée. Le dernier balayage d'ASCAT confirme une belle symétrie et montre un renforcement des vents. Dommage qu'on ait pas d'avion de reconnaissance à envoyer là-dedans pour avoir des données plus précises.

 

WMBas158.png.0ad81d9aa296f7e2956b646e554c4bce.png

  • J'aime 5
Link to post
Share on other sites

Cela commence à avoir une très belle forme depuis une heure, avec la convection qui parvient de plus en plus à s'enrouler autour du centre dépressionnaire sur le quadrant Est, et le début de l'apparition d'un "oeil". Les prochaines heures s'annoncent intéressantes !

 

Capture d’écran 2020-09-17 à 13.32.27.png

  • J'aime 9
Link to post
Share on other sites
Posted
Lyon-Villeurbanne

Icon 7 continue de voir la tempête passer au stade ouragan cat 1.

Techniquement sur l'echelle Dvorak Udile se situerait a 4.5 voir 5 si on se réfère qu'a Icon avec un creux a 969hPa

 

ça sera donc le 1er médicane le plus puissant de ces XX dernières années ?!

D'ailleurs, Rolf était a 3.5 sur l'echelle de Dvorak et en plein novembre avec une mer bien + froide (20°C si je me souviens). Udile évolue sur du 27°C donc assez chaud pour bien l'alimenter

Link to post
Share on other sites

Je ne sais plus si on l'a déjà partagé, mais Keraunos à ouvert un Suivi Temps Réel pour cet évènement :

http://www.keraunos.org/actualites/fil-infos/2018/septembre/depression-subtropicale-medicane-tropical-like-cyclone-TMS-TLC-16-18-septembre-grece

 

MàJ de 14h :

Citation
Point du 17 septembre à 14h :
Les dernières données satellite estiment les vents entre 40 et 50 noeuds au sein du medicane, toujours bien organisé en ce début d'après-midi. L'imagerie satellite visible montre par ailleurs que la convection concerne durablement trois des quatre quadrants de Ionas avec des orages persistants.
 
depression-subtropicale-medicane-tropica
 
 
Les dernière sortie du modèle ARW en résolution 2 km envisage des rafales de vent jusqu'à 200 km/h en mer (il en est de même sur d'autres modèles à mailles plus larges) :
 
depression-subtropicale-medicane-tropica
 
 
Prochain point en début de soirée du 17 septembre

 

Edited by quentinrey
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Aubagne (Les Passons, à l'est) (13400)

ICON est en effet violent avec des rafales dépassant les 200 km/h en mer mais aussi les îles ioniennes. T500 entre 0 et -2°C, tourbillon maximal symétrique et verticalité (devers < 0.25°). Faibles cisaillements. Pression < 980 hPa.

Côté précipitations, des pointes > 400 mm sur cet évènement, en mer et en terre vers la Thessalie (proche des 500 mm).

 

Il y a 4 heures, hma a dit :

Je me pose également la question. Si on suit le scénario proposé par Icon, on a clairement un coeur chaud qui se propage jusqu'en moyenne troposphère et le centre dépressionnaire qui devient relativement vertical.

 

Pour que le système devienne vraiment tropical, il faut que l'anomalie chaude du centre dépressionnaire se propage jusqu'à la tropopause et y établisse un anticyclone d'altitude, avec un flux sortant (que l'on repère entre autres par les faisceaux de cirrus sortant sur les images satellites).

 

xxmodel-en-999-9-zzmoddeu202009170618501

 

xxmodel-en-999-9-zzmoddeu202009170618501

 

Toujours ICON, avec un RS simulé pour la même échéance, d'abord sur le flanc ouest de l'œil puis à 0.25° vers l'ouest :

 

progsoundingmoddeu3604295011202009170618

 

progsoundingmoddeu3244295011202009170618

 

EURO4 est à peine moins violent, avec des rafales atteignant les 200 km/h en mer et les 180 km/h sur les îles, pour une pression entre 980 et 985 hPa. Cumul RR entre 400 et 500 mm sur les mêmes secteurs qu'ICON.

ICON est nativement non-hydrostatique (ce n'est pas un sous-process comme chez IFS et GFS par exemple) qui peut expliquer son « emballement » peut-être bien anticipé.

 

Les MOLOCH maintiennent le cap vu hier.

Les différents WRF consultés sont un cran en dessous, avec des rafales max comprises entre 140 et 160 km/h, ce qui est déjà pas mal !

 

Enfin, le système évolue sur des eaux chaudes, entre 25 et 27.5°C en surface et entre 22 et 26°C à 30m de profondeur. À confirmer, mais il me semble qu'il y a un tourbillon marin en (quasi) permanence dans ce secteur, précisément au niveau de l'anomalie froide (~18°C) à l'est de Malte. J'ignore si sa présence peut avoir un impact sur le medicane.

 

2020091700maptareanortz0001.gif

 

2020091700maptareanortz0030.gif

  • J'aime 8
Link to post
Share on other sites
Le 16/09/2020 à 13:34, willi a dit :

Pour @Sebaas je crois que le système prévu sur bastia c'était début octobre 2015 et qui au final avait provoqué l'orage catastrophique des AM.

 

De memoire c'était la veille du fameux 3 octobre 2015 sur la Côte d'Azur et elle s'est éteinte dans le golfe de Gênes..

 

Facteur aggravant des inondations du lendemain car localement 80 à 100mm de pluie etaient tombés en 24h sur le bassin Cannois..

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Malgré un affaiblissement temporaire dans la partie sud, la convection fait désormais quasiment tout le tour, et on distingue bien la divergence d'altitude avec l'étirement radial des cirrus sur la partie sud, dans le sens anticyclonique.  On a affaire à une belle bête!

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...