Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Recommended Posts

Bonjour à tous,

Je n'ai pas trouvé de topic sur l'influence des gigantesques incendies sur notre climat. Si j'ai mal cherché, n'hésitez pas à me renvoyer dans la bonne direction.

Je suis sur infoclimat depuis une 10aine d'années, mais je prends mon pied à lire les échanges, sans commenter... ou très peu, au niveau local (pas les compétences).

J'attends donc avec impatience vos prévisions sur les potentielles conséquences des incendies à répétition en Amérique du Nord.

Merci.

Link to post
Share on other sites
Posted
Location : Plaisance du Touch (31)

L'impact sur le climat se joue surtout indirectement à travers les émissions de CO2 provoquées par ces énormes incendies...

Pour les incendies historiques en Australie du début d'année, on a parlé de 400 millions de tonnes de CO2 émises au total. Les incendies américains vont certainement en avoir émis au moins autant... Il faut y ajouter ceux du bassin amazonien et de la Sibérie...

Les émissions annuelles ont été aux environs de 42-43 milliards de tonnes en 2019, le bilan des incendies pourraient s'élever au moins à 2 ou 3%, voire 5% de l'équivalent des émissions globales de l'année dernière, ce qui est énorme...

Les estimations de la baisse des émissions de CO2 sur l'année dues au COVID,  au niveau mondial, étaient il y a peu  de 6 à 8% par rapport à 2019.

Les incendies pourraient donc compenser en grande partie "l'effet bénéfique" de la pandémie sur les émissions en 2020...

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Le cercle vicieux des incendies en milieu forestier 

https://fr.euronews.com/2019/07/26/rechauffement-climatique-un-cercle-vicieux

Selon la couleur de la végétation il y a absorption du rayonnement solaire et plus les incendies affecte le couvert végétal plus la couleur deviendra brunâtre ou grise et plus la température s’élèvera, a rajouter que moins d'arbres = moins de captage du C02 et qui est réémis par les feux 

https://sciencepost.fr/une-quantite-record-de-co2-a-ete-liberee-par-les-incendies-qui-ont-touche-larctique-cet-ete/

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Location : Aubenas en Ardèche méridionale

au niveau local, il y a aussi un phénomène d'élévation des T° dans les endroits où les forêts ont été entièrement détruites par le feu (ou par la déforestation mécanique)

les forêts dispensent de l'humidité car les arbres rejettent de la vapeur d'eau et gardent le sol à l'abri du soleil ce qui permet de créer une certaine fraîcheur qui limite la montée des T° en journée.

en Amazonie, on ressent très bien la différence entre les zones boisées et les zones sans arbres, paturages pour le bétail, savanes, grandes cultures.

dans les zones couverte de forêt primaire, le T° de dépasse que très rarement 32°C et jamais 35°C. (sous le couvert des arbres ça plafonne à 30°C en saison sèche et à 26/27°C en saison humide)

à l'inverse, dans les territoires déboisés on peut atteindre les 37/38°C avec aussi une hygrométrie beaucoup plus basse. 

ce qui empêche la reconstitution de la forêt, la croissance des arbres survivants et provoque de nouveaux incendies.

les sols se dessèchent sous l'action du soleil et deviennent rapidement stériles, limitant ainsi la formation d'un couvert végétal qui pourrait maintenir l'humidité et couvrir la terre. lors des fortes pluies, le ravinement entraîne la terre dans les cours d'eau et abiment les racines des plantes.  

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...