Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Suivi de la tempête "Alex"


Sebaas
 Share

Recommended Posts

Posted
Varsovie-quartier Wola

La situation n'est pas historique en terme de rafales, mais en ce qui concerne Alex nous ferons les comptes mardi ou mercredi ! Il est possible que la Bretagne soit touchée 3 fois (avec un creusement secondaire dimanche), et d'ici mercredi les fronts pluvieux à répétition sur la quasi-totalité du territoire sont la principale menace !

  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites

  • Replies 591
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Apparemment, tu y as même perdu quelquechose ...

186km/h désormais sur Belle-Ile !!

Oui, voir topic prévisions.     Oui, voir topic prévisions     Non, voir topic prévisions

Posted Images

il y a 3 minutes, adriano50 a dit :

Bonjour,

 

La passion de chacun est en effet libre, et même si la plupart des gens préfère la neige, et ne comprennent pas ceux qui aiment les tempêtes, il est bon de savoir que les chutes de neige sont souvent à l'origine de plus de blessés voir plus de morts que les tempêtes en France .... (Accidents de la route, chute de piétons).

Mais cela se remarque moins car non spectaculaire (généralement pas de dégats visible) et les accidents sont peu médiatisés.

 

Sinon pour en revenir au sujet:

Le 44 n'a effectivement quasiment rien eu comme la Vendée, et le orange n'était pas justifié, les derniers modèles allaient plutôt dans ce sens d'ailleurs (hors grains), par contre la Manche a subit des vents de 100 a 115 dans toute ses terres et 120 à 140 km/h sur côtes et pas d'alerte. Mauvais point pour Meteo france pour ca mais bon point pour la vigi rouge localisée sur le sud Morbihan.

 

Niveau bilan général on reste sur une tempête relativement classique en terme de vent (malgré une pression très basse et gradient serré) avec une rafale max exceptionnelle de 186 km/h (presque 2 fois le vent moyen !).

La zone vraiment touché par du 120 a 140 reste vraiment très limité au sud Morbihan.

 

Merci à certaines personnes d'éviter à chaque tempête les comparaisons non appropriées avec 87 et 99 qui restent vraiment hors norme tant dans l'intensité (vent moyen de 140 a 170 sur les côtes en 87 et parfois plus de 120  dans les terres en 99) que dans l'étendu géographique

 

Attention, les vigilances vent ne concernent principalement que les terres. Pour les rafales côtières les seuils sont beaucoup plus élevés.

A ce titre, il est difficile de mettre 44 en jaune avec un département en rouge à côté, rien que pour des raisons purement géographiques sur les communes limitrophes (et leur armement "sécurité civile"). Pour le 85 à vrai dire je ne sais pas, le vent a été moindre que par exemple dans le 17.

Pour le 50, nous étions a priori en dessous des seuils orange, le seuil devant être atteint sur une "portion significative ou zone à enjeu" du département. Enfin, même si le 50 est en jaune, un bulletin SPEZF avait été amorcé : au niveau de la sécurité civile, le jaune était très orangé et la SC armée en conséquence ;)

  • J'aime 1
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Strasbourg-centre (soir&WE) / Gresswiller (jours ouvrés)
il y a 6 minutes, hma a dit :

Corrigez moi si je me trompe, mais j'ai quand même cette impression que le maximum de vent associé au sting jet n'est pas vraiment entré dans les terres. Certes le relief a sans doute joué un rôle, mais le propre du SJ et de sa composante verticale, c'est justement de pouvoir faire fi de la rugosité (ou en tout cas en être moins contrarié) et de pousser de très fortes rafales dans l'intérieur des terres. Ici, ça n'a pas vraiment été le cas, pas plus loin que Vannes.

 

Hier soir, au moment où la pointe nuageuse visait Belle-Ile, l'espace à son avant, au départ bien dégagé, s'était déjà bien encrassé. Les températures renseignées sur base des images infrarouge notaient un refroidissement notable: on est passé d'une dizaine de degrés (soit un ciel pratiquement dégagé) à des températures comprises entre 0 et -10°C, chose que j'attribue à la formation de nuages de basse altitude. En clair, il y avait déjà un bon paquet de stratus et de stratocumulus dans la zone d'action du sting jet. Je m'étais même posé la question quelques minutes avant les 186 km/h de Belle-Ile, mais au vu de ce qu'il s'est passé dans les dizaines de minutes suivantes, je fais l'hypothèse que le SJ était déjà en cours d'essoufflement à son arrivée sur les côtes du Morbihan. Il a juste eu le temps de taper Belle-Ile avant de perdre son influence avec la surface j'ai l'impression.

 

Vraisemblablement, les terres ont échappé à son paroxysme qui a sans doute eu lieu en mer. Il n'est pas illusoire d'imaginer que les 200 km/h aient pu être atteints au large, même à 10 ou 20 km à peine de Belle-Ile.

Je ne suis pas expert mais si on regarde l'animation radar de la nuit, on voit de peu après le passage sur Belle-Île, on perd la forme "queue de scorpion" des PP et que les PP prennent une forme circulaire autour de creux dépressionnaire. Est-ce que ça expliquerait ce que tu écris?

 

Sinon, pour les historiens, avez-vous en tête d'autres tempêtes faisant demi-tour comme Alex aujourd'hui? Car un triple impact d'abord sur le Morbihan, un autre à venir sur les Côtes d'Armor et ensuite sur la Charente-Maritime, ça doit être rare?

Link to post
Share on other sites

Posted
Namur (Liège pour le travail, et fréquemment ailleurs en Wallonie), Sedan à l'occasion
il y a 1 minute, RomainD a dit :

Je ne suis pas expert mais si on regarde l'animation radar de la nuit, on voit de peu après le passage sur Belle-Île, on perd la forme "queue de scorpion" des PP et que les PP prennent une forme circulaire autour de creux dépressionnaire. Est-ce que ça expliquerait ce que tu écris?

 

Sinon, pour les historiens, avez-vous en tête d'autres tempêtes faisant demi-tour comme Alex aujourd'hui? Car un triple impact d'abord sur le Morbihan, un autre à venir sur les Côtes d'Armor et ensuite sur la Charente-Maritime, ça doit être rare?

 

En effet, c'est la suite. Quand les nuages commencent à aller franchement s'enrouler autour du centre (et les précipitations qui vont avec), c'est que le sting jet, s'il a eu lieu, est déjà terminé depuis un moment.

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

il y a 1 minute, RomainD a dit :

Je ne suis pas expert mais si on regarde l'animation radar de la nuit, on voit de peu après le passage sur Belle-Île, on perd la forme "queue de scorpion" des PP et que les PP prennent une forme circulaire autour de creux dépressionnaire. Est-ce que ça expliquerait ce que tu écris?

 

Sinon, pour les historiens, avez-vous en tête d'autres tempêtes faisant demi-tour comme Alex aujourd'hui? Car un triple impact d'abord sur le Morbihan, un autre à venir sur les Côtes d'Armor et ensuite sur la Charente-Maritime, ça doit être rare?

Bonne journée,

 

J'ai posé la question concernant ton explication. Il ne me semble pas dans les anales météorologiques que ce type de phénomène, enfin son comportement ait déjà eu lieu... Une première ?? 

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Montreuil (93) ou Ciran (37)

Après 5h de coupure, le courant vient de revenir chez ma soeur à Mohon, Nord Morbihan.

 

Quelques km + au sud, retour de la station de St Malo des 3 Fontaines, après 8h de coupure: https://www.infoclimat.fr/observations-meteo/temps-reel/saint-malo-des-trois-fontaines/00086.html

  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites

il y a 19 minutes, adriano50 a dit :

Le 44 n'a effectivement quasiment rien eu comme la Vendée, et le orange n'était pas justifié

 

Il y a 1 heure, El' Coco a dit :

Le 44 fidèle à sa réputation. Rien de particulier sur le département, rafale maxi de 75km/h sur Nantes, et du très classique sur la côte. Vigilance injustifiée pour ici, et craquage de pas mal de modèles pour le secteur.

 

Bonjour,

 

111 km/h à St Nazaire (44), encore 93 km/h au relevé de 00 UTC, même si cela n'a effectivement rien d'exceptionnel pour une station côtière.

 

Après, c'est toujours facile de dire qu'une vigilance orange était justifiée ou injustifiée quand les événements sont passés. Justifiée, elle l'était à mon avis de par le risque de vents forts, tout autant que pour d'autres départements placés en orange.

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

Posted
Saint-Jean-des-Bois, dans l'Orne, à 500 mètres de la Manche et 4 km du Calvados.

Depuis hier 13h00, de gros cumuls sur les Côtes d'Armor :

63,4 mm à Paimpol.

54,6 à l'aéroport de St-Brieuc-Armor. (Attention, il est largement à l'ouest de l'agglomération et pas dans la ville).

53,3 mm à Bréhat.

52,8 mm à Ploubazlanec.

47,8 mm à Lanleff.

46,2 mm à Plestin-les-Grèves.

43,7 mm à Lannion.

42,5 mm à Quinténic.

40,7 mm à Ploumanac'h.

35,6 mm à Belle-Isle-en-Terre.

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Saint-Herblain (44)
il y a 8 minutes, Cers a dit :

 

 

Bonjour,

 

111 km/h à St Nazaire (44), encore 93 km/h au relevé de 00 UTC, même si cela n'a effectivement rien d'exceptionnel pour une station côtière.

 

Après, c'est toujours facile de dire qu'une vigilance orange était justifiée ou injustifiée quand les événements sont passés. Justifiée, elle l'était à mon avis de par le risque de vents forts, tout autant que pour d'autres départements placés en orange.

Je pense qu’on s’est mal compris. Dans mon message je disais simplement que la vigilance n’était pas justifiée dans le sens où les seuils n’ont pas du tout été atteins sur le departement. Ce n’est pas du tout une critique envers MF, et je l’ai déjà précisé, qui n’avait pas d’autres choix que de sortir le orange au vu des modélisations et du département voisin qui était en rouge. Fin du HS pour ma part.

Edited by El' Coco
Link to post
Share on other sites

Posted
Vaux sur Seulles (Calvados)
il y a 14 minutes, yayathe a dit :

Attention, les vigilances vent ne concernent principalement que les terres. Pour les rafales côtières les seuils sont beaucoup plus élevés.

A ce titre, il est difficile de mettre 44 en jaune avec un département en rouge à côté, rien que pour des raisons purement géographiques sur les communes limitrophes (et leur armement "sécurité civile"). Pour le 85 à vrai dire je ne sais pas, le vent a été moindre que par exemple dans le 17.

Pour le 50, nous étions a priori en dessous des seuils orange, le seuil devant être atteint sur une "portion significative ou zone à enjeu" du département. Enfin, même si le 50 est en jaune, un bulletin SPEZF avait été amorcé : au niveau de la sécurité civile, le jaune était très orangé et la SC armée en conséquence ;)

Salut,

Pour le 50 c'était clairement orange, les faits sont la, les erreurs arrivent.

Quasiment tout le département a subit des vents à plus de 100 et parfois 110 au sud, il y a eu du orange pour moins que ca parfois

terres :

Pontorson 114

Cerisy 107

 

Cotes

Granville 142

Saint Vaast 133

Barfleur 147

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

il y a 4 minutes, El' Coco a dit :

Je pense qu’on s’est mal compris. Dans mon message je disais simplement que la vigilance n’était pas justifiée dans le sens où les seuils n’ont pas du tout été atteins sur le departement. Ce n’est pas du tout une critique envers MF, et je l’ai déjà précisé, qui n’avait pas d’autres choix que de sortir le orange au vu des modélisations et du département voisin qui était en rouge. Fin du HS pour ma part.

 

Si, j'avais bien compris ! :) Je rebondissais juste succinctement à ce propos, fin de la discussion.

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Posted
La-Chapelle-Saint-Florent (49)

Clair que cette tempête a quelque chose d'assez particulier et inédit. Tôt dans la saison, à un comportement de type "explosif" qui nait très proche des côtes (ce qui rajoute beaucoup d'incertitudes sur son comportement et la valeur des vents localement), ce qui de mémoire n'était jamais arrivé aussi proche pour des tempêtes de cette ampleur et une trajectoire ensuite durable sur la France en faisant une boucle pour revenir vers le Sud-Ouest. Sans compter l'épisode méditerranéen sévère qu'il engendre par effet ricochet.

 

Il y a donc quelque-chose d'assez inédit quand même dans les valeurs de vents relevés dans le Centre-Ouest (du fait donc qu'elle est né très proche des côtes je pense). Entre le 180km/h relevé à Belle-île et le 47km/h max relevé à ma station par exemple (Est 44), il n'y a pourtant que 150km de distance (j'ai fait le calcul). C'est quand même assez incroyable cet écart. En tant que conducteur scolaire, nous avons reçu de nombreux avertissements SMS pour notre tournée ce matin, avec l'interdiction de nous garer cette nuit sous des arbres et le fait d'être extrêmement vigilent sur la route ce matin. Donc ce matin quand j'ai vu les valeurs de ma station de cette nuit, j'ai assez ri. 😅

  • J'aime 10
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

il y a 41 minutes, hma a dit :

Corrigez moi si je me trompe, mais j'ai quand même cette impression que le maximum de vent associé au sting jet n'est pas vraiment entré dans les terres. Certes le relief a sans doute joué un rôle, mais le propre du SJ et de sa composante verticale, c'est justement de pouvoir faire fi de la rugosité (ou en tout cas en être moins contrarié) et de pousser de très fortes rafales dans l'intérieur des terres. Ici, ça n'a pas vraiment été le cas, pas plus loin que Vannes.

 

Hier soir, au moment où la pointe nuageuse visait Belle-Ile, l'espace à son avant, au départ bien dégagé, s'était déjà bien encrassé. Les températures renseignées sur base des images infrarouge notaient un refroidissement notable: on est passé d'une dizaine de degrés (soit un ciel pratiquement dégagé) à des températures comprises entre 0 et -10°C, chose que j'attribue à la formation de nuages de basse altitude. En clair, il y avait déjà un bon paquet de stratus et de stratocumulus dans la zone d'action du sting jet. Je m'étais même posé la question quelques minutes avant les 186 km/h de Belle-Ile, mais au vu de ce qu'il s'est passé dans les dizaines de minutes suivantes, je fais l'hypothèse que le SJ était déjà en cours d'essoufflement à son arrivée sur les côtes du Morbihan. Il a juste eu le temps de taper Belle-Ile avant de perdre son influence avec la surface j'ai l'impression.

 

Vraisemblablement, les terres ont échappé à son paroxysme qui a sans doute eu lieu en mer. Il n'est pas illusoire d'imaginer que les 200 km/h aient pu être atteints au large, même à 10 ou 20 km à peine de Belle-Ile.

Depuis que je m'intéresse à la météorologie (15 ans) et avec le cas d'école de 1987, il y a toujours un truc qui se vérifie pour savoir si la tempête va être violente lorsqu'elle rentre dans les terres bretonnes :

C'est la température pour la saison !

Ca se vérifie à chaque fois et la nuit dernière n'y a pas échappé.

Hier soir l'air n'étais pas si doux/chaud que ça. 12°C de mémoire. Pour un mois d'Octobre c'est pas top. Une tempête qui arrive sur un air aussi "froid" ne peut que s'affaiblir.

Je m'explique en détail :

Pour qu'une tempête soit violente, il lui faut de l'énergie. Sur l'océan elle en a un paquet car l'eau a une inertie énorme. Hier l'océan en face le morbihan était à 16-17°. Ce qui est suffisant pour la saison vue le contraste avec les gouttes froides en haute altitude.

Mais pour qu'elle continue d'être puissante, l'air du front chaud à l'avant ne suffit jamais !!! Elle a besoin de se nourrir de "l'inertie des terres". C'est à dire l'énergie disponible dans le sol. La quantité d'énergie est beaucoup plus faible dans les terres qu'en mer mais ce n'est pas négligeable. Une tempête qui arrive sur un sol froid s'affaiblira inévitablement. C'est pour cela que les rafales de vents étaient beaucoup moins fortes après quelques kilomètres dans les terres.

Hier toute la journée, les températures étaient faiblardes. Du coup les terres n'ont pas accumulé d'énergie.

Pour la tempêtes de 1987, la veille, il avait fait chaud et lourd. C'est à dire que non seulement il y avait de l'énergie grâce à la température, mais le taux d'humidité devait être élevé, ce qui augmentait le stockage d'énergie dans les terres et donc augmentait l'inertie pour la tempête qui allait déferler.

Voilà le raisonnement que je m'applique depuis 15 ans et ça marche à chaque coup. Tous les autres paramètres sont secondaires mais restent tout de même importants puisque c'est eux qui déclenche le phénomène. Mais pour entretenir la tempête dans les terres, c'est indispensable qu'il y aie cette chaleur dans les terres les jours précédents, et surtout la veille.

Edited by Miles TEG
  • Merci 3
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Strasbourg-centre (soir&WE) / Gresswiller (jours ouvrés)

-43 hPa en 24h

Pas loin du "double explosif" 😛 

 

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

il y a 4 minutes, adriano50 a dit :

Salut,

Pour le 50 c'était clairement orange, les faits sont la, les erreurs arrivent.

Quasiment tout le département a subit des vents à plus de 100 et parfois 110 au sud, il y a eu du orange pour moins que ca parfois

terres :

Pontorson 114

Cerisy 107

 

Cotes

Granville 142

Saint Vaast 133

Barfleur 147

Aie,

 

Je vois déjà que l'on n'a pas la même définition des stations que l'on peut considérer côtières ou terrestres... Et pour les deux cas, c'est hors vigi. orange. Il y a peut-être eu du orange pour moins que cela dans le passé, et c'est dommage.

Pour être complet, les max du 50 cette nuit, en km/h, avant la ville le type OMM de la station :

 

3 Saint Vaast 134

1 Sainte Marie du Mont 96

0 Pte de la Hague 93

1 Pontorson 114

2 Longueville 108

3 Granville 142

1 Gouville 106

0 Gonneville 100

3 Gatteville le Phare (Barfleur) 147

3 Cherbourg 96

 

1 Cerisy 107

 

Un peu plus loin, dans l'ouest 14:

Livry 90

Vire 77

 

Ouest 61:

Flers 72

 

 

 

 

Link to post
Share on other sites

il y a 11 minutes, DEOS-Chasertornado59 a dit :

Vu sur BFM un membre du forum ? :D 

 

On dirait qu'il est parti faire de la spéologie avec son équipement (lumière frontale) : pratiquer l'exploration des profondeurs de la tempête Alex :D 

  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

Pour tirer un bilan de cette tempête nommée Alex, le phénomène est sans commune mesure avec les événements qui se sont passés en 1987 et 1999 en terme d'échelle et de puissance. Pour cause, la vitesse de déplacement de cette dépression et l'absence de remontée rapide de la pression à l'arrière en sont en partie la raison. Comme quoi, seule la valeur de pression et la baisse associée, même rapide, ne justifient pas tout. Le sting jet est finalement le seul élément de ce qui composa les fameuses tempêtes de 1999 et 1987 qui fût présent cette nuit. Cela n'enlève en rien le caractère toutefois exceptionnel de la tempête Alex sur certains endroits!!

Edited by Stanislas
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Treffléan, Vannes, Groix (56)

Des dégâts au parc de Branfere (56) https://www.facebook.com/157017877680665/posts/3321046731277748/?sfnsn=scwspmo

 

Du côté de Surzur, plusieurs arbres de tombés et beaucoup de branches sur les départementales ce matin. 

  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...