Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Bilan de l'épisode méditerranéen Alpes-Maritimes (Alex) - octobre 2020


Recommended Posts

Posted
Nîmes (30) secteur Ouest (Pompidou / Jaurès). Alt : 50 m.
il y a une heure, RomainD a dit :

Quand c'est un pont romain endommagé, c'est que l'événement n'est pas banal

(Piémont de l'autre côté de la frontière) 

 

 

 

Simplement pour préciser qu'il ne s'agît pas d'un pont romain mais d'un pont daté du moyen-âge (et restauré au XVI ème siècle).

  • J'aime 5
  • Merci 2
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

  • Replies 161
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Je n'ai séjourné qu'une seule fois dans l'arrière pays niçois: c'était à l'occasion de notre rencontre nationale à la Croix-sur-Roudoule en février 2010: https://asso.infoclimat.fr/rencontres/detail.p

Ah oui là on gagne sérieusement en résolution!   Les photos sont incroyables, les dégâts sur les routes notamment , mais on voit aussi très bien les colonnes de secours et le nombre d'hélico

Un article de Pierre Carrega et Nicolas Michelot, très intéressant, et publié il y quelques jours : https://journals.openedition.org/physio-geo/12370 On reconnait la trame de P. Carrega, qui retr

Posted Images

Posted
Nantes (44) / Nice (06)

Quelques images de Breil-sur-Roya.

La Roya s'est élevée jusqu'au centre du village, haute de plusieurs mètres, autour de 8 mètres semble-t-il, à certains endroit de son lit.

C'est un charmant petit village très coloré, mais à l'architecture très marquée, qui a subi nombre d'événements, notamment sismiques, dans son histoire.

Screenshot_20201003-164029.jpg

Screenshot_20201003-165341.jpg

Edited by Fred06
  • J'aime 3
  • Merci 3
  • Surprise 12
Link to post
Share on other sites

Triste mais tellement logique ! La nature reprend ses droits un jour ou l’autre, ça devrait être interdit de vivre dans ces zones!!! Mais c’est pas le sujet ! Courage au 06 

 

Le vent se renforce ici, tempête de sud actuellement après le ciel bleu de la journée. 

Edited by GrandMottois
  • J'aime 3
  • Surprise 2
Link to post
Share on other sites

Posted
Nîmes (30) secteur Ouest (Pompidou / Jaurès). Alt : 50 m.
il y a 23 minutes, GrandMottois a dit :

Triste mais tellement logique ! La nature reprend ses droits un jour ou l’autre, ça devrait être interdit de vivre dans ces zones!!! Mais c’est pas le sujet ! Courage au 06 

 

Le vent se renforce ici, tempête de sud actuellement après le ciel bleu de la journée. 

 

Toi tu habites en front de mer non ? T'es autant si ce n'est davantage exposé... Si une tempête type Nov 1982 (ou plus intense, c'est tout à fait possible) se reproduit sur le Languedoc ça ne sera "pas triste" à la Grande Motte ou à Carnon :ph34r: On interdit toute habitation permanente de Leucate aux Ste Maries de la Mer ?

Par apport aux maisons qui sont le plus à risques : il y a déjà un dispositif, le fond Barnier, qui permet à l'Etat d'exproprier (contre indemnisation) les logements situés dans les zones les plus dangereuses pour détruire les constructions. Ça a été le cas pour des dizaines de maisons dans le Gard le long du Gardon ou du Vidourle, ou à Nîmes le long des cadereaux.

Mais on ne peut pas non plus vider des vallées ou des villes entières ! (A Nîmes plusieurs dizaines de milliers de personnes sont en zone à risque...).

  • J'aime 22
  • Merci 5
Link to post
Share on other sites

il y a 22 minutes, GrandMottois a dit :

Triste mais tellement logique ! La nature reprend ses droits un jour ou l’autre, ça devrait être interdit de vivre dans ces zones!!! Mais c’est pas le sujet ! Courage au 06 

 

Le vent se renforce ici, tempête de sud actuellement après le ciel bleu de la journée. 

 

Oui et non ... comme tout phénomène naturel il y a des cycles de survenue ... là on est clairement sur du centennal ... voir bien plus peut être. Doit on mettre en place des mesures de maitrise de l'urbanisation sur des phénomènes arrivant 1 fois sur 100 par an ( peut être moins encore). La mémoire collective est une chose ... les contraintes d'urbanisation en est une autre. On est d'ailleurs plus dans une problématique de principe de précaution (doit on l'appliquer sur de tels phénomènes ?)

 

La nature ne reprend pas ses droits car (a priori) ces cours d'eau n'ont pas été détourné. Lorsqu'on regarde les cartographies on note qu'il y a peu d'habitation autour de la rivière et que celles ci sont en hauteur pour leur majorité... (c est d'ailleurs monnaie courante dans ces régions). Doit on être encore plus prudent ??


On est juste face a un phénomène réellement exceptionnel ... et il y a des choses contre lesquelles l'Homme ne peut peut être pas lutter ??

 

Il faut maintenant espérer qu'a l'image de la foudre, le ou les prochains épisodes ne concernent pas cette même région.

 

Courage a tous les concernés et impliqués

  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites

il y a 7 minutes, Guillaume0383 a dit :

 

Oui et non ... comme tout phénomène naturel il y a des cycles de survenue ... là on est clairement sur du centennal ... voir bien plus peut être. Doit on mettre en place des mesures de maitrise de l'urbanisation sur des phénomènes arrivant 1 fois sur 100 par an ( peut être moins encore). La mémoire collective est une chose ... les contraintes d'urbanisation en est une autre. On est d'ailleurs plus dans une problématique de principe de précaution (doit on l'appliquer sur de tels phénomènes ?)

 

La nature ne reprend pas ses droits car (a priori) ces cours d'eau n'ont pas été détourné. Lorsqu'on regarde les cartographies on note qu'il y a peu d'habitation autour de la rivière et que celles ci sont en hauteur pour leur majorité... (c est d'ailleurs monnaie courante dans ces régions). Doit on être encore plus prudent ??


On est juste face a un phénomène réellement exceptionnel ... et il y a des choses contre lesquelles l'Homme ne peut peut être pas lutter ??

 

Il faut maintenant espérer qu'a l'image de la foudre, le ou les prochains épisodes ne concernent pas cette même région.

 

Courage a tous les concernés et impliqués

Par contre, des évacuations préventives, des routes à circulation regulee en cas d'alerte rouge,ça pourrait s'imaginer. 

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

C'est quand même vraiment exceptionnel...

Mais le lit d'une rivière est souvent bien plus large qu'on l'imagine.

Dans la vidéo de la maison cernée puis emportée, ce qui me frappe est l'isolement et l'aspect récent de cette construction...

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

il y a 24 minutes, coolidge a dit :

Par contre, des évacuations préventives, des routes à circulation regulee en cas d'alerte rouge,ça pourrait s'imaginer. 

Je suis d accord avec toi... surtout dans les AM et le Var 

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

il y a 18 minutes, anecdote a dit :

C'est quand même vraiment exceptionnel...

Mais le lit d'une rivière est souvent bien plus large qu'on l'imagine.

Dans la vidéo de la maison cernée puis emportée, ce qui me frappe est l'isolement et l'aspect récent de cette construction...

Sur la carte IGN 1950, la maison (l'étoile) est clairement sur un lit secondaire... sur une crue forte mais pas dévastatrice comme celle-ci, forte probabilité qu'ils auraient eu les pieds dans l'eau... donc à voir le PLU de l'époque de la construction (et de celle juste en aval) mais l'historique du lit de la rivière aurait du allumer tous les voyants au rouge lors de la demande de permis de construire !!

path828.png

  • J'aime 7
  • Merci 4
Link to post
Share on other sites

Posted
Nice (06)-Corniche Fleurie / parfois Saint-Félix de Lodez (34)

Finalement environ 50mm à mon pluvio pour l'épisode à Nice-Ouest, incroyablement contrastant avec les valeurs dans l'arrière-pays ou il est localement tombé 10 fois plus. Images et vidéos effroyables qui circulent et tournent en boucle depuis hier soir sur les médias et réseaux sociaux, je suis horrifié. L'épisode a été parfaitement anticipé par MF et le préfet à mis le paquet pour protéger la population (fermeture des écoles, sms de prévention etc), malgré tout ça encore des drames humains mais on touche probablement à l'asymptote de la prévention. 

Cela dit, du côté de Nice je trouve qu'il y avait encore beaucoup trop de monde sur les routes, je suis rentré hier vers midi pour me "mettre à l'abri" comme le recommandait la vigi rouge et tous les panneaux routiers sur les grands axes (+ radios, médias etc), et bien le soir je peux vous dire que ça circulait encore pas mal du côté de chez moi...

 

La loi des séries quand même, 3 vigi rouges en 1an pour les Alpes-Maritimes, la météo s'acharne et les périodes de retour qu'on imagine encore aujourd'hui centenale deviendront peut-être du simple décennal d'ici quelques années avec le RC, car clairement il apparait évident que les eaux de mer anormalement chaudes dans le coin n'ont pu qu'aggraver le potentiel précipitant de cet épisode, on a l'impression de vivre des épisodes dramatiques tous les ans désormais, avec des records qui sautent avec des facilités déconcertantes. Elle est probablement là, la vraie et terrifiante manifestation du RC dans ses dimensions les plus spectaculaires, au delà des canicules et de l'absence de neige... 

 

Bon courage à tous les sinistrés, il va en falloir du temps à tous ces merveilleux villages du Mercantour avant de se relever... 

  • J'aime 15
  • Merci 3
Link to post
Share on other sites

Cet evènement a occasioné des dégats probablement pire que ceux provoqués lors par exemple de la crue torrentielle de Vaison - la romaine . Dans le cas présent ce sont de nombreux ponts ansi que des km de routes qui ont été emporté .2 Vallées auraient été particulièrement concerné .Plusieurs Villages presque detruit plus d' autres isolés durablement .  Ce sont quasiment des milliers de personne qui risque de devoir etre durablement relogé ( en raison notamment de nombreux sites devenus innaccessibles ) . Peut-etre , en quelque sorte , des réfugiés climatiques . 

  • J'aime 1
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites

Posted
Montreuil (93) ou Ciran (37)
Posted
Nice-Cimiez, alt 95m
il y a 25 minutes, CP3 a dit :

Cet evènement a occasioné des dégats probablement pire que ceux provoqués lors par exemple de la crue torrentielle de Vaison - la romaine . Dans le cas présent ce sont de nombreux ponts ansi que des km de routes qui ont été emporté .2 Vallées auraient été particulièrement concerné .Plusieurs Villages presque detruit plus d' autres isolés durablement .  Ce sont quasiment des milliers de personne qui risque de devoir etre durablement relogé ( en raison notamment de nombreux sites devenus innaccessibles ) . Peut-etre , en quelque sorte , des réfugiés climatiques . 

 

Les dégâts sont effectivement colossaux, sur des secteurs extrêmement étendus, bien plus étendus que pour la catastrophe de Vaison-la-Romaine, par exemple. 

 

La basse vallée de la Tinée, la vallée de la Vésubie et celle de la Roya sont particulièrement sinistrées. Inondations centennales, glissements de terrain, coulées de boue, routes effondrées, voitures et maisons emportées... De vastes zones ont connu des précipitations de l'ordre de 300mm à plus de 500mm en seulement une quinzaine d'heures. De telles valeurs en un temps si bref sont très rares en France métropolitaine, même dans les Cévennes. 

 

La maison d'un ami à Roquebilière a été inondée, plus d'1m d'eau dans la maison. De nombreux meubles et effets personnels emportés. Lui et sa famille ont été évacués à temps. Mais quelle désolation quand il est revenu sur les lieux :(

 

De nombreux villages et hameaux sont coupés du monde, sans route praticable, sans eau, ni électricité, ni téléphone... Courage ce soir aux (dizaines de?) milliers de sinistrés. 

 

Il va falloir énormément de temps pour panser les plaies. Quant au bilan humain, j'ai bien peur qu'il s'alourdisse fortement... 

  • J'aime 5
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Nice-Cimiez, alt 95m
il y a 17 minutes, Sebaas a dit :

 

Merci pour le partage. 

 

On constate plusieurs choses

- cet épisode a, outre le Var côté français, généré des crues terribles dans tous les fleuves côtiers de la Riviera du Ponent en Ligurie. 

- la traînée de boue est encore plus importante à l'embouchure de la Roya qu'à celle du Var, ce qui laisse imaginer les dégâts dans cette vallée, notamment à l'embouchure à Vintimille... 

- a-t-on déjà connu des épisodes diluviens si violents sur un secteur aussi étendu ? 

Entre les Alpes-Maritimes, la Ligurie et le Piémont, il y a de très vastes zones où l'on a dépassé les 250mm...

  • J'aime 5
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites

Posted
Nantes (44) / Nice (06)
il y a une heure, ToNy06 a dit :

 

Merci pour le partage. 

 

On constate plusieurs choses

- cet épisode a, outre le Var côté français, généré des crues terribles dans tous les fleuves côtiers de la Riviera du Ponent en Ligurie. 

- la traînée de boue est encore plus importante à l'embouchure de la Roya qu'à celle du Var, ce qui laisse imaginer les dégâts dans cette vallée, notamment à l'embouchure à Vintimille... 

- a-t-on déjà connu des épisodes diluviens si violents sur un secteur aussi étendu ? 

Entre les Alpes-Maritimes, la Ligurie et le Piémont, il y a de très vastes zones où l'on a dépassé les 250mm...

 

Salut Tony,

Merci pour tes commentaires. Je pense que l'on ressent en quelque sorte un besoin d'expression qui est essentiel pour absorber cet épisode lourd.

 

Au début des années 2010, on commençait à se poser la question sur les événements très notables qui se déroulaient en Ligurie, la région transfrontalière voisine, où des épisodes assez équivalents à celui-ci prenaient formes, de manière plus ou moins localisée, sur des secteurs délimités, avec une tendance à la répétition bien anormale, variant d'un lieu à un autre. Les tout premiers épisodes de ce genre ont surpris avec des périodes de retour au-delà du centennal avec des cumuls incroyables (plusieurs centaines de mm en peu de temps) et puis une forme à la tendance répétitive s'est installée assez effroyablement sur cette région en une quinzaine d'années, chaque épisode présentant des durées de retour de 50 à plus de 100 ans. L'explication d'une amplification des convergences de flux entre Tramontane ligure et sirocco lié au RC s'est détachée.

À ce jour difficile de s'imaginer que cela s'étende plus à l'Ouest du Golfe de Gènes.

Edited by Fred06
  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites

Posted
Nîmes (30) secteur Ouest (Pompidou / Jaurès). Alt : 50 m.
Il y a 1 heure, ToNy06 a dit :

 

- a-t-on déjà connu des épisodes diluviens si violents sur un secteur aussi étendu ? 

Entre les Alpes-Maritimes, la Ligurie et le Piémont, il y a de très vastes zones où l'on a dépassé les 250mm...

 

 

L'extension spatiale de cet épisode est en effet immense.

 

En septembre 2002 c'est la totalité du département du Gard qui avait reçu le déluge  + des portions de l'ouest du Vaucluse (secteur d'Orange), du Sud de la Lozère et de l'Ardèche (et un petit bout de l'est de l'Hérault). 

 

On est dans quelque chose de similaire voire sans doute plus étendu hier !

  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites

Il y a 5 heures, Vincent_L a dit :

 

Toi tu habites en front de mer non ? T'es autant si ce n'est davantage exposé... Si une tempête type Nov 1982 (ou plus intense, c'est tout à fait possible) se reproduit sur le Languedoc ça ne sera "pas triste" à la Grande Motte ou à Carnon :ph34r: On interdit toute habitation permanente de Leucate aux Ste Maries de la Mer ?

Par apport aux maisons qui sont le plus à risques : il y a déjà un dispositif, le fond Barnier, qui permet à l'Etat d'exproprier (contre indemnisation) les logements situés dans les zones les plus dangereuses pour détruire les constructions. Ça a été le cas pour des dizaines de maisons dans le Gard le long du Gardon ou du Vidourle, ou à Nîmes le long des cadereaux.

Mais on ne peut pas non plus vider des vallées ou des villes entières ! (A Nîmes plusieurs dizaines de milliers de personnes sont en zone à risque...).


Completement d’accord ! Oui je suis en front de mer, gros risque un jour ou l’autre évidement j’en suis conscient. 
Mais le fait de faire des zones habitables proche d’une rivière j’ai jamais compris, comme les commerces d’ailleurs ( ANDUZE il y’a qlq jours ) . Mais ça restera un éternel débat. 

Link to post
Share on other sites

il y a une heure, Vincent_L a dit :

 

L'extension spatiale de cet épisode est en effet immense.

 

En septembre 2002 c'est la totalité du département du Gard qui avait reçu le déluge  + des portions de l'ouest du Vaucluse (secteur d'Orange), du Sud de la Lozère et de l'Ardèche (et un petit bout de l'est de l'Hérault). 

 

On est dans quelque chose de similaire voire sans doute plus étendu hier !

1999 a aussi couvert une très grande surface, des PO à l'Aveyron, avec plus de 200mm sur 7000km2 ☠️

http://www.keraunos.org/actualites/faits-marquants/1990-1999/orages-pluie-inondations-12-13-novembre-1999-aude-corbieres-tarn-crues-exceptionnelles.html

Edited by MCVulcain
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Il y a 15 heures, GrandMottois a dit :

Triste mais tellement logique ! La nature reprend ses droits un jour ou l’autre, ça devrait être interdit de vivre dans ces zones!!! Mais c’est pas le sujet ! Courage au 06 

 

 

Probablement... mais en même temps ça en fait des secteurs d'habitations près de cours d'eau en zone escarpée à démolir... ça dépendra de l'occurrence de ce genre de tragédie. Sûrement une question de délai, si ça se présentait tous les 5 ans, le raisonnement de masse ne serait pas le même que le seul fatalisme, et l'option amélioration des mesures d'évacuation. Si c'est tous les 100 ans, alors tu auras la réponse de Vincent_L qui me semble pertinente.

 

Petit HS en passant, car j'ai l'impression de retrouver Xynthia ici il y a quelques années dans un autre registre , au final je crois que c'est de l'ordre de 1300 maisons qui ont été démolies ensuite, à vérifier précisément.

 

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

Posted
SAINT-JEAN-EN-ROYANS (26- Drôme ) (230m)

La route du Tunnel/Col de Tende va être compliquée à rétablir..

201004021334737663.jpg

 

Et le Pont du Bourg Neuf donnant accès au vieux village de Tende.. (Avant / Après)

201004021334238816.jpg

 

Saint Dalmas de Tende.. les trains ont peut y mettre également une croix dessus.

20100402223471443.jpg

 

Piene Basse (Breil sur Roya direction Vintimille)

201004022233795539.jpg

 

Et enfin une photo des dégâts à La Brigue. (Ici c'est la rivière Levensa)

201004021334528389.jpg

 

 

Le rétablissement des routes/Ponts va être très très long. Aucun accès à ses villages n'est possible à part en hélicoptère ou en train jusqu'à Breil sur Roya. ( et encore c'est compliqué).

 

Edited by Royans26
  • J'aime 7
  • Surprise 11
Link to post
Share on other sites

Posted
Varces allières et risset (38) 274m

Saint Martin Vésubie j'ai mis des numéros comme points de repère. Pour info le 1 c'est la Gendarmerie.

 

gendar.thumb.jpg.861345148b9ce4d7e03a38efb89bedb0.jpg

 

699297087_gendmap.thumb.PNG.6cdc5b04bba48c10d223e8aa3107d160.PNG

  • J'aime 8
  • Merci 4
  • Surprise 6
Link to post
Share on other sites

Posted
Piémont pyrénées centrales
Il y a 1 heure, Royans26 a dit :

Le rétablissement des routes/Ponts va être très très long. Aucun accès à ses villages n'est possible à part en hélicoptère ou en train jusqu'à Breil sur Roya. ( et encore c'est compliqué).

Merci pour le reportage, les dégâts sont impressionnant, on a du mal à deviner par où ils vont commencer !!

''Piene basse'' et le ''tunnel de Tende'', là les experts géologues et TP, vont se gratter la tête un moment, à mon avis !

Edited by pene-r
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Posted
L'Isle d'Abeau (38) - 255 m // Lyon 6
Il y a 21 heures, cirrus007 a dit :

 

La loi des séries quand même, 3 vigi rouges en 1an pour les Alpes-Maritimes, la météo s'acharne et les périodes de retour qu'on imagine encore aujourd'hui centenale deviendront peut-être du simple décennal d'ici quelques années avec le RC, car clairement il apparait évident que les eaux de mer anormalement chaudes dans le coin n'ont pu qu'aggraver le potentiel précipitant de cet épisode, on a l'impression de vivre des épisodes dramatiques tous les ans désormais, avec des records qui sautent avec des facilités déconcertantes. Elle est probablement là, la vraie et terrifiante manifestation du RC dans ses dimensions les plus spectaculaires, au delà des canicules et de l'absence de neige...

 

Salut cirrus,

 

Je rebondis sur ton message, sur le passage en gras.

(Car sur le reste, je ne peux qu'être d'accord bien sûr).

_sb avait posté une carte qui montrait justement que la mer n'était pas spécialement chaude. Mais on constate en effet une bande de quelques km sur la CA plus chaude. Tu parles de ça ? Une bande si "étroite" peut influencer à ce point un épisode ?

En tout cas, on peut se demander ce que ça aurait donné avec une mer plus chaude sur une plus grande superficie encore.

 

Le 02/10/2020 à 16:39, _sb a dit :

En tout cas, on voit une nouvelle fois qu'il est nul besoin d'avoir une Méditerranée chaude pour avoir des pluies diluviennes ...

 

Temperature-de-surface--obs-_Carte-2D_Surface_Mer-Ligure_20201001.png.7638290c3c0cf026bf94f7647062028f.png

 

 

Une pensée pour les sinistrés, c'est vraiment terrible, voir sa maison disparaître, perdre un voisin qui se réfugiait chez lui...

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)
Il y a 2 heures, Mica a dit :

_sb avait posté une carte qui montrait justement que la mer n'était pas spécialement chaude. Mais on constate en effet une bande de quelques km sur la CA plus chaude.

 

Ce 2 octobre, au nord du 41°N (passant entre Corse et Sardaigne grosso modo), la SST était de 18 à 22°C, au sud, de 22 à 24°C pour des anomalies globalement négatives :

 

sstmed021020.png

 

20201002_ANA.png.de909e0124240a491d2043e5dd91e636.png

 

Le 19 septembre dernier, sur Lion, les SST allaient de 20 à 22°C et, plus au sud, de 23 à 26/27°C pour des anomalies positives :

 

sstmed190920.png

 

20200919_ANA.png.61ce64e859e00fac1243c362348c28b2.png

 

Bien sûr, il faut regarder les SST sur l'ensemble du parcours maritime (ici, en Méd, éventuellement aussi sur l'Atlantique selon la configuration, notamment lorsque celui-ci passe par Gibraltar sans qu'il se soit asséché au-dessus de l’Afrique du nord par exemple).

Dans les deux cas, les pluies diluviennes se sont produites apportant un cumul max similaire. La SST joue en apportant plus ou moins d'humidité et de chaleur à une masse d'air qui contient déjà une certaine quantité d'humidité et de chaleur. Ce qui importe, c'est la quantité d'eau précipitable que contient le flux au-dessus de nos régions (PWAT) et, naturellement, la synoptique associée. La SST est une variable d'ajustement sans qu'il soit certain qu'une mer plus chaude eut donné, dans ces mêmes conditions, un cumul encore supérieur. En revanche, dans les deux cas, les convergences humides stationnaires ont joué un rôle fondamental. Je ne serais pas surpris qu'inconsciemment ou non, ces convergences humides modélisées du 19/09 qui se sont retrouvées modélisées ce 02/10, aient participé à la réaction plus rapide de MF (vigi rouge).

 

2020100212mepwat.png

 

2020091906mepwat.png

  • J'aime 6
  • Merci 6
Link to post
Share on other sites

  • Sebaas changed the title to Bilan de l'épisode méditerranéen Alpes-Maritimes (Alex) - octobre 2020

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...