Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Soirée spéciale tornade ce 12/10 a 21h00 sur RMC story


Recommended Posts

Salut.


J'ai regardé. Quelques belles images mais aussi beaucoup de plutôt moches (les tornades en images de synthèse). J'ai regretté qu'ils recyclent trop souvent les mêmes images de tornades pour décrire tout un tas d'épisodes différents. On a du voir certaines images quinze fois au moins.

 

Par contre, au niveau des explications scientifiques, on restait dans les poncifs habituels (le fameux conflit entre les masses d'air, le courant jet décrit presque comme un des ingrédients principaux pour les tornades...) et c'était parfois complètement à la ramasse. Seuls le type du Ladhyx et celui de la NOAA étaient au dessus. Mais bon, je suis toujours content de voir quelques images de tornades malgré tout.

Edited by Pansa
Link to post
Share on other sites
Posted
Bergerac (24)

J'aime pas ce genre de docus. Le montage sous acide (à l'arrache, avec des effets visuels et des transitions en excès), le ton ultra sensationnaliste, les explications scientifiques datées. Y a aucune finesse, ça laisse pas de place à la contemplation, à l'atmosphère…

Mais bon, RMC est ses docus sensationnalistes américains là.

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
il y a 53 minutes, Damia a dit :

J'aime pas ce genre de docus. Le montage sous acide (à l'arrache, avec des effets visuels et des transitions en excès), le ton ultra sensationnaliste, les explications scientifiques datées. Y a aucune finesse, ça laisse pas de place à la contemplation, à l'atmosphère…

Mais bon, RMC est ses docus sensationnalistes américains là.

 

Y'avait mieux dans la soirée :

https://rmcstory.bfmtv.com/la-science-des-forces-de-la-nature_968/les-ultra-cyclones_12126/

Link to post
Share on other sites
Le 13/10/2020 à 11:36, Pansa a dit :

J'ai regardé. Quelques belles images mais aussi beaucoup de plutôt moches (les tornades en images de synthèse). J'ai regretté qu'ils recyclent trop souvent les mêmes images de tornades pour décrire tout un tas d'épisodes différents. On a du voir certaines images quinze fois au moins.

 

De mon côté on va dire qu'en tant que passionné j'ai plutôt été comblé par les images n'ayant pas eu la chance de résider à Guingamp ( #ironie). 

 

 

Le 13/10/2020 à 11:36, Pansa a dit :

 

Par contre, au niveau des explications scientifiques, on restait dans les poncifs habituels (le fameux conflit entre les masses d'air, le courant jet décrit presque comme un des ingrédients principaux pour les tornades...) et c'était parfois complètement à la ramasse. Seuls le type du Ladhyx et celui de la NOAA étaient au dessus. Mais bon, je suis toujours content de voir quelques images de tornades malgré tout.

 

 

Il me semble d'ailleurs que le terme conflits de masses d'airs est qualifié d'assez fallacieux par les scientifiques américains ( mais peut-être pas seulement) pour expliquer la formation des tornades et des orages violents. Mais du coup est-ce qu'il y a des explications à cela surtout qui seraient abordables pour le commun des mortels ? 

Link to post
Share on other sites

Dave Schultz a écrit un papier sur la question il y a un moment. L'argument pour s'affranchir de l'explication en terme de conflit des masses d'air était le suivant :

 

  • Le concept de conflit de masse d'air insiste beaucoup sur le gradient horizontal de température à échelle synoptique, mais c'est problématique car :
  1. Les zones avec des forts gradients horizontaux de températures ne sont pas propres aux environnements supercellulaires.
  2. Les zones de forts gradients sont plus propices au développement de ligne de grain que de supercellules. Autrement dit, les zones où le conflit entre les masses d'air est le plus fort n'est pas nécessairement favorable pour supporter le développement de supercellules et de tornades.
  3. La direction pertinente est la verticale davantage que l'horizontale, puisque c'est la superposition verticale qui est cruciale.
  4. A l'échelle de l'orage, les facteurs empiriques les plus discriminants pour la formation de tornades sont un LCL (lifted condensation level) bas (indicateur d'un haut taux en humidité dans la couche de surface), et le cisaillement en surface. Donc encore une fois, le conflit des masses d'air n'est pas vraiment pertinent.

Schultz préconisait simplement de rappeler les ingrédients, plutôt que de parler du conflit de masses d'air. Par exemple, dire simplement que les orages tornadiques sont le résultats de la colocalisation verticale entre air sec en altitude dont la température décroit vite selon la verticale (lapse rate) provenant par exemple d'Afrique du nord, avec de l'air humide et chaud en surface en provenance de l'Atlantique tropical qui constituent les ingrédients pour produire des orages. Puis rappeler les ingrédients spécifiques favorables aux orages qui produisent les tornades : des variations importantes de la direction et magnitude du vent selon la verticale dans les premiers kilomètres de l'atmosphère, combinés à une humidité très importante en surface.


 

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...