Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Recommended Posts

Salut l'équipe.

Je suis passionné de photographie liées à la météo (trombes marines orages etc...).

Je voudrais avancer dans ma connaissance de l'anticipation des phénomènes orageux et je voulais savoir s'il existait un tuto quelque part sur ce forum?

J'arrive à lire des cartes, comprendre un Mucape mais quand on me parle de croiser avec le cisaillement ou d'autres cartes je nage.

Qui aurait la gentillesse extrème de me guider?

 

Merci pour votre retuor et bon week end.

 

Fred

Link to post
Share on other sites

Super réponse Cers!

Puisque tu partages entre autre un document provenant de Keraunos, j'en profite pour rebondir avec une question qui n'est pas totalement hors-sujet et qui me brulait les lèvres sur le thème going beyond MUCAPE. On voit bien dans le document de Keraunos qu'ils prennent  le temps d'introduire la CAPE pour différentes parcelles (SBCAPE, MLCAPE, MUCAPE), mais en pratique sur leur site, ils n'affichent graphiquement que la MUCAPE. Même problème pour Météociel qui ne représente également que la MUCAPE uniquement pour la plupart des modèles qu'ils ont à leur disposition. Il y a bien une exception ici ou là (la MLCAPE uniquement cette fois pour COSMO), mais la MUCAPE semble dominer le paysage.

Sait-on pourquoi il y a ce tropisme pour la MUCAPE au détriment des autres formes de CAPE?

Edited by Pansa
Link to post
Share on other sites

J'aurais tendance à dire que la MUCAPE, bien qu'elle ne constitue pas forcément la forme de CAPE la plus représentative, a quand même l'avantage de pouvoir être utilisée quelque soit la situation (en gardant à l'esprit comment le paramètre est construit, et ses limites). Dans des conditions instables classiques d'été, la SBCAPE pourra être assez proche de la MUCAPE, tandis que la MLCAPE permettra d'avoir une connaissance réaliste de l'énergie disponible pour la convection. En présence d'une couche instable au-dessus d'une inversion thermique par exemple, il faudra utiliser la MUCAPE. Qu'en penses-tu ?

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Aubagne (Les Passons, à l'est) (13400)

Comme Cers, la MUCAPE est plus « facile » dans le sens où elle tend à fournir un potentiel (indépendamment du potentiel que la CAPE représente) alors que l'interprétation de la SBCAPE est plus dépendante d'autres facteurs.

Link to post
Share on other sites

Indépendamment des sources d'erreurs qui peuvent parfois orienter un choix en faveur d'une CAPE plutôt qu'une autre, la MUCAPE donne le potentiel du scénario le plus optimiste, qui est quand même assez peu souvent réalisé par chez nous. L'utiliser dans tous les scénarios, c'est constamment sur-estimer le potentiel orageux.

La MUCAPE est généralement utilisé pour la convection nocturne ou d'altitude, ou en présence d'une couche d'inversion. La MLCAPE est préférée en conditions mélangées, autrement dit surtout en saison chaude l'après-midi. Ca donne souvent une idée du scénario le plus réaliste pour cette saison en cet instant de la journée.

 

Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Pansa a dit :

Indépendamment des sources d'erreurs qui peuvent parfois orienter un choix en faveur d'une CAPE plutôt qu'une autre, la MUCAPE donne le potentiel du scénario le plus optimiste, qui est quand même assez peu souvent réalisé par chez nous.

 

Quelles sont les différentes sources d'erreurs? Est-ce nécessairement seulement liés à l'observation? 

 

Il y a 3 heures, Pansa a dit :

 

 

L'utiliser dans tous les scénarios, c'est constamment sur-estimer le potentiel orageux.

 

Dans un sens oui mais est-ce qu'il est possible si ces sources d'erreurs ne sont pas utilisées à bon escient de sous estimer un scénario? Les orages dévastateurs qui se sont déjà produits par le passé et qui ont été mal anticipés sont dus à quoi? 

 

 

Il y a 3 heures, Pansa a dit :

 

La MUCAPE est généralement utilisé pour la convection nocturne ou d'altitude, ou en présence d'une couche d'inversion. La MLCAPE est préférée en conditions mélangées, autrement dit surtout en saison chaude l'après-midi. Ca donne souvent une idée du scénario le plus réaliste pour cette saison en cet instant de la journée.
 

 

Quelles sont les types de configurations donnant lieu à une convection plutôt nocturne , des phénomènes convectifs relatant davantage de conditions mélangées etc...? Et surtout point plus délicat à comprendre pour la majorité des gens quelles sont les sources qui produisent ces configurations et quelles sont leurs erreurs et comment les anticiper au mieux? Bien entendu le lapse rate doit certainement jouer beaucoup. 

Link to post
Share on other sites

Oui, je parlais bien d'erreur en lien avec les observations. Par exemple, la première mesure (celle en surface) d'un radiosondage provient souvent d'une station de surface. Il arrive souvent que ces capteurs soient mieux calibrés pour mesurer la température et le vent, mais tolèrent une assez grande incertitude sur le point de rosée, car secondaire. Ca peut produire une grosse discontinuité sur le profil d'humidité sur un radiosondage, comme illustré sur la figure ci-dessous (entourée en rouge). Dans ce cas, on ne pourra pas vraiment utiliser la MLCAPE, car elle aura été contaminée par l'erreur en surface. Donc il vaut mieux ici privilégier la SBCAPE ou MUCAPE.


f2wd2.gif.2aad6b8cd45442d2da706441419760ef.gif

La question sur la sous-estimation est une bonne question. Le problème de la sous-estimation ne provient surement pas uniquement du mauvais usage d'un indice de CAPE, mais plutôt de la mauvaise estimation (par le modèle et par l'humain) d'un grand nombre de paramètres (mauvaise prédictibilité statistique d'un évènement principalement, importance de l'environnement local, la topographie, du bon au mauvais phasage des ingrédients ou mauvais zonage/timing par le modèle).

Pour la convection nocturne, le principal ingrédient est des fortes valeurs de lapse rate.

Link to post
Share on other sites

L'idéal est de connaître à la fois la MUCAPE et la MLCAPE, en plus d'avoir accès au sondage. Si on se réfère uniquement à la MUCAPE, le potentiel orageux s'en trouve couramment sur-estimé et c'est effectivement à prendre en compte. Dans ce cas, l'estimation de la MLCAPE vient enrichir la prévision : une MLCAPE élevée qui serait par exemple peu inférieure à la MUCAPE confirme un fort potentiel. Si seule la MLCAPE est connue, le risque est au contraire de sous-estimer notablement l'instabilité convective. La nuit, la MLCAPE et la SBCAPE pourront être nulles malgré la possibilité d'une MUCAPE > 0 en cas d'instabilité au-dessus de la couche d'inversion. En bref, la MUCAPE, la SBCAPE et la MLCAPE se complètent l'un et l'autre, la MUCAPE renseignant sur le potentiel maximal indépendamment de la situation météo. En gardant à l'esprit naturellement que l'existence d'un potentiel ne présage en rien l'utilisation effective de celui-ci pour la convection.

 

De manière générale, il faut aussi penser que, entre autres :

 

- la MUCAPE et la MLCAPE peuvent se calculer de manières un peu différentes, avec l'application ou non de corrections ;

- la parcelle, la couche atmosphérique qui sera soulevée, son épaisseur, ne sont pas connues ;

- une mauvaise estimation de l'humidité se répercutera sur la CAPE dans une CLA diurne bien mélangée, parfois de façon importante ;

- les indices de soulèvement permettent en complément de qualifier l'instabilité convective.

Edited by Cers
Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Fredmu a dit :

Merci beaucoup tout le monde!

Je vais potasser du Keraunos ce soir!

Bonne journée

Et encore merci.

Fred

 

Salut ,

 

La doc de keraunos est très succincte, c'est juste une description de quelques champs utilisés en prévision des orages. Par exemple si des notions telle que le cisaillement te pose problème il faudra nécessairement potasser le livre proposé, ou autre chose ;)

Link to post
Share on other sites
  • 1 month later...

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...