Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Saison orageuse 2020 - Sud de la France et Italie


Recommended Posts

Posted
Grasse (06), 300m d'alt.

L’année 2020 se termine et la saison orageuse s’apaise petit à petit dans le Sud-Est. Si sur le reste du pays fut au final très peu concerné par les orages de très belles situations se sont fait voir.

Janvier :

Il n’est pas rare que les premières dégradations orageuses se produisent durant cette période près de la Méditerranée avec quelques clichés ramenés chaque année durant ce mois d’hiver.

Quelques orages s’étaient déclenchés en soirée du 17 janvier sur le littoral es Alpes-Maritimes, mais la forte humidité en basse couche avait empêché d’obtenir des clichés vraiment intéressants.

Une dizaine de jours plus tard c’est dans l’Hérault qu’une situation intéressante se profilait. Des orages sont prévus en pleine nuit du 26 janvier, accompagnés d’une petite dynamique et d’une instabilité suffisante pour assurer un beau petit spectacle hivernal.
Ce fut le cas avec plusieurs heures d’orages grêligènes sur le centre du département jusqu’au petit matin. Quelques clichés intéressants comme cet orage circulant sur Palavas :

1/
Image


Février/Mars/Avril : Anticyclone + Covid + Manque de dynamique générale, on oublie cette période.

Mai :

La fin du confinement coïncidait parfaitement avec le retour de l’instabilité dans le Sud-Est. Dès le soir du retour à la liberté les premiers orages purent être observés sur le Sud-Est du Var. Néanmoins la situation ne fut pas très photogénique…

Pas de problème car dès le lendemain une autre situation intéressante se profilait pour le Sud du Var avec la remontée d’orages à l’étage moyen en fin de nuit sur cette zone. Placement parfait au-dessus de Toulon pour observer un magnifique orage venant s’échouer sur la zone :

2/
Image


Moins d’une semaine plus tard ce fut au tour des orages diurnes de faire leur retour. Après de longues heures d’attente sur l’Ouest Var de puissants orages se sont formés en fin d’après-midi lors de la rupture du couvercle dont une supercellule très active ayant donné plus de 15cm de grêle près de Barjols.

3/
Image


Fin mai ce fut au tour de l’Est Var d’être concerné par de beaux orages en fin de journée, capturé près du Muy.

4/
Image

 


Juin :

Le mois de Juin se montre généralement très actif en région PACA avec des orages diurnes devenant plus récurrents et actifs parfois entrecoupés de dégradation méditerranéenne.

Le 9 Juin de l’air froid déborde d’Italie et engendre la formation de puissants orages diurnes entre l’Est Var et le 06. Quelques bons impacts furent capturés près de Fayence en cours d’après-midi :

5/
Image

En soirée un potentiel orageux était envisageable entre la Ligurie et le 06 en liaison avec la coulée d’air froid arrivant sur la méditerranée. Ayant de la famille à la maison je ne surveillais la situation que du coin de l’œil. Pourtant en soirée des cellules isolées se formèrent devant Monaco tout en se décalant vers Nice. Un peu pris de cours j’optais pour un point de vue proche de chez moi, la suite de la soirée fut mémorable :

6/
Image


7/
Image


Le lendemain de nouveaux orages diurnes photogéniques frappaient l’Est du Var et les Alpes-Maritimes, vu du vieux Cannet des Maures dans le Var :

8/
Image

La suite du mois fut tout aussi instable mais trop fraîche pour la formation d’orages très organisés. Je ne retiendrai que ce puissant orage venant s’échouer sur les gorges de la Siagne en fin de journée du 16 Juin :

9/
Image

 


Juillet :

Ce mois fut bien plus calme dans la région et sur une bonne partie du pays d’ailleurs.
Le 1er Juillet je décidais d’aller me balader dans les Alpes, un risque orageux concernant la région. En fin de journée j’observais un bel orage multicellulaire au Nord de Dignes dans un secteur très peu urbanisé :

10/
Image

Le coucher de soleil qui suivi fut particulièrement plaisant :

11/
Image

Quelques semaines plus tard, des orages circulant au Nord de la région me donnaient l’occasion d’allier sprites (une première pour moi), orages lointains et comète Néowise :

12/
Image

 


Août :

Ce mois d’août restera comme l’un des plus photogéniques de ces dernières années entre PACA et l’Italie !

On commence le 4 août, un retour d’Est est envisagé dans la nuit entre Ligurie et 06, situation classique et potentiellement très photogénique. Après un début particulièrement poussif, la fin de nuit offrira de magnifiques cellules entre le littoral et l’Est des Alpes-Maritimes :

13/
Image


14/
Image

Le 16 août, une dégradation diurne intéressante se présente près du Verdon. Là encore l’après-midi fut poussive avec des cellules désorganisées et peu photogéniques. Il faudra attendre la soirée pour voir une cellule se démarquer sur le plateau de Valensole. Moment particulièrement plaisant autour d’une petite bière en terrasse à Aiguines, appareils photo posés au bord de la route.

15/
Image

Deux semaines plus tard c’est au tour du Golfe de Gênes de s’agiter. L’une des situations que nous attendions depuis plusieurs années avec une convergence marquée se mettant en place en début de matinée sur la ville. Tous les éléments étaient réunis pour observer un outbreak de trombes.

Ce fut effectivement le cas avec 13 trombes photographiées le long des côtes, toutes adoptant des formes différentes et tailles, un grand moment !

16/
Image

17/
Image

La foudre fut aussi esthétique en fin d’orage :

18/
Image

SI je pensais que quelques jours plus tard un spectacle encore plus extraordinaire allait s’offrir à nous sur le même secteur..


Septembre :

Nous en venons donc à Septembre, mois habituellement très actif en termes d’orage sur le Sud-Est, le début de la haute-saison qui nous avait bien déçus ces dernières années. Tout ceci allait changer en 2020.

Le 7 Septembre, une dégradation similaire à celle du 29 août se met en place sur Gênes, bien que plus isolé, le risque orageux s’annonce très intéressant et nous surveillons également un risque de trombe nocturne. Nombre de chasseurs allaient assister à un des orages de l’année en Europe cette nuit là ..

19/
Image

20/
Image

L’article dédié sur chasseurs d’orage pourra vous en apprendre plus sur cette cellule orageuse exceptionnelle, photographiée de nombreux angles différents par bon nombre de chasseurs.

Deux semaines plus tard c’est cette fois-ci côté français qu’une situation potentiellement violent se met en place. Dans la nuit du 19 au 20 une ligne orageuse intense devrait remonter vers les littoraux avec un risque tornadique marqué à la clef. Un placement dans la zone la plus tornadique de France s’imposait donc, et celui-ci fut réussi avec l’observation d’une tornade nocturne près de Hyères :

21/
Image

La suite de la nuit fut également intéressante avec l’évacuation de la ligne stroboscopique vers l’Est du Var, vu de Sainte-Maxime :

22/
Image

Sainte-Maxime fut à nouveau à l’honneur le soir même avec une convergence des vents très marquée dans le Golfe de Saint-Tropez couplée à une forte instabilité. J’avais prévu de partir sur la zone en toute fin de journée mais quelques signalements de trombes en fin d’après-midi sur la zone m’obligeaient à partir en trombe de la maison en fin d’après-midi. J’arrivais donc dans le secteur pile au moment de la mise en place des premiers orages.

Quelques minutes plus tard, ayant traversé les cellules pour me placer dans l’air plus sec, je me retrouvais face à un des plus beaux spectacles que j’ai pu observer en plus de 10 ans de chasse :

23/
Image

5 trombes simultanées étaient visibles au plus fort de la convergence dont certaines très proches des côtes. Un peu plus tard après la tombée de la nuit de beaux impacts de foudre frappaient le Golfe :

24/
Image

Le lendemain, quelques orages résiduels transitaient dans le Golfe de Gênes en pleine nuit :


25/
Image

De magnifiques orages concernèrent le littoral Varois en fin de nuit, trop fatigué des derniers jours de travail je manquerais cependant le spectacle.
Pas de problème car l’instabilité persistait sur PACA avec à nouveau de beaux orages le lendemain soir sur le Sud du Var.
Impact extranuageux devant le Cap Sicié :

26/
Image

Cellule plus tardive sur la même zone :

27/
Image

Cette dégradation mis fin à plusieurs jours d’orages en continu sur la région, longtemps que nous n’avions pas connu une instabilité aussi récurrente !

Octobre :

Octobre semblait continuer sur la lancée de septembre avec une instabilité persistante, notamment en première partie de mois. Les Alpes-Maritimes allaient d’ailleurs connaître l’une des catastrophes du siècle en journée du 2…

Deux jours plus tard après un retour au calme relatif de petites cellules orageuses transitaient au large de l’Esterel :

28/
Image


Le 11 Octobre un retour d’Est potentiellement très actif était envisagé pour le 06. Ce type de dégradation ayant la cote en ce moment, bon nombre de chasseurs se retrouvaient sur le terrain de la région Niçoise à l’Esterel.

Après plusieurs d’attente à discuter en pleine nuit, la situation s’activait plus franchement au lever du jour de Nice à Antibes, s’en suivi plus de 4 heures d’orages avec des cumuls à nouveau importants dans le secteur d’Antibes.

29/
Image

Le lendemain l’instabilité persistait grâce à l’air froid toujours présent dans la région. De magnifiques orages très électriques ont transité en soirée sur le littoral des Alpes-Maritimes :

30/
Image

3 jours plus tard de nouveaux orages étaient envisagés en pleine nuit, ayant d’abord été retissant à chasser car prenant la route des vacances le lendemain matin tôt, le radar allait me convaincre de tenter le déplacement et d’assumer une nouvelle nuit blanche. Bien m’en a pris avec de magnifiques cellules orageuses stationnaires derrière les îles d’Hyères durant plus de 5 heures.

31/
Image

32/
Image

La suite fut plus calme et le nouveau confinement n’arrange pas les choses. Voilà donc pour cette saison 2020 un peu spéciale mais définitivement prolifique ! 26 trombes observées et 5 tornades observées en près de 40 chasses réussies, un rendu particulièrement plaisant !

Quelques orages restent possibles d’ici la fin de l’année dans la région, espérons encore des clichés avant la nouvelle année !

  • J'aime 12
Link to post
Share on other sites
Posted
La Londe les Maures

Magnifique Tristan! Merci d'avoir pris le temps de poster ce reportage  :)

 

L'année 2020 n'aura pas donné énormément d'orages, mais bon Dieu qu'ils étaient esthétiques sur la CA!

 

A bientôt sur le terrain j’espère..!

Link to post
Share on other sites
Posted
Nîmes (30) secteur Ouest (Pompidou / Jaurès). Alt : 50 m.

Encore une superbe moisson !

 

Pour ma part, outre les extranuageux, j'aime beaucoup les impacts diurnes des photos 8 et 9 et ceux fantastiques de la 18 à Gênes. Quelle beauté.

Link to post
Share on other sites
Posted
Illkirch-Graffenstaden (143 m) et Entzheim (149 m)

Finalement 2020 n'aura pas une année à oublier pour tout le monde !

En tout cas, merci pour ce beau récapitulatif : les photos 17 et 18 sont vraiment superbes 😃

Link to post
Share on other sites

Tout simplement grandiose Tristan! Entre les extranuageux, trombes multiples, tornade et autres ramifiés diurnes... tu nous offres une série féerique! La diversité de tous les plus beaux phénomènes orageux réunis en une saison, chapeau bas!

 

En espérant quelques belles surprises hivernales entre Corse et continent lorsque l'air froid décidera de migrer au-dessus de notre belle Méditerranée...;)

Edited by lorenzo83
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...