Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Du 21 décembre au 27 décembre 2020, prévisions météo semaine 52


sebb
 Share

Recommended Posts

Posted
Soissons (02) - Cannes (06)
il y a 15 minutes, Kam93 a dit :

La tendance à la baisse continue, cette première incursion commence à être intéressante niveau masse d'air.

 

image.png.ba50dab3576fbccb55d5f25ea8ec1ef9.png


Exact ! A voir si cela nous permettra de voir tomber de la neige dans certains endroits le jour de Noël. Cela serait une belle surprise surtout après une année comme celle-ci. 
 

CEP, lui par exemple, a tendance à assécher assez rapidement la masse d’air tandis que GFS laisse présager encore un bel apport d’humidité pour le 25. 
 

Neige évidemment garantie pour les reliefs, y compris à très basse altitude. Pour les plaines, rien n’est encore certain malgré la présence d’une masse d’air bien fraîche.

 

Une tenue pourrait être envisagée (et espérée) sur la Lorraine, la Franche-Comté et la Bourgogne, mais il s’agit encore aujourd’hui d’un scénario très (TROP) optimiste ?!
 

Nous arrivons à J+4/5, les prévisions sont encore à affiner, à suivre dans les topics régionaux ! 
 

A+

Edited by Aleksi
  • J'aime 6
Link to post
Share on other sites

  • Replies 325
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Vivement que les anciens reviennent pour nous en dire plus.

Yop !   Résumé : Bien que l'échéance soit encore assez lointaine, les signaux vers une concrétisation hivernale s'affirme de plus en plus depuis ces dernières 72h. Il est encore tô

Certainement pas. La "nette douceur" sera pas loin des records, en cause une rivière atmosphérique, à la clé des températures exceptionnellement douces, et localement beaucoup d'eau. Plus de 100 mm en

Posted Images

Posted
Au NE de Pont de Beauvoisin Savoie, Alt. 280 m. Et fréquemment à Chambéry Centre-Ouest (270m), à 18 km Est à vol d'oiseau, trajets étagés entre 260 m et 630 m d'altitude, de part et d'autre de l'Epine / Chartreuse.

Pour illustrer le risque de neige pour Noël du NE au Centre-est que j'évoquais précédemment, avec quelques cms possibles en plaine, voici le dernier ICON. 

 

Certes, cela a encore le temps de bouger, en pire ou en mieux, mais le potentiel d'un Noël blanc existe pour ces régions de l'Est au Massif central 

 

iconeu-45-111-0_qep4.png

  • J'aime 7
Link to post
Share on other sites

Posted
Montreuil (93) ou Ciran (37)
Il y a 11 heures, Aleksi a dit :

 

Nous arrivons à J+4/5, les prévisions sont encore à affiner, à suivre dans les topics régionaux ! 

 

Rien n'empêche de poursuivre les analyses au niveau national sur ce topic, y compris jusqu'au CT.

  • J'aime 16
Link to post
Share on other sites

Il y aura du vent fort pour tout le monde ou presque à un moment ou à un autre durant les cinq derniers jours de la semaine (mercredi -> dimanche).

Le flux est dynamique avec un fort gradient thermique horizontal et vertical en altitude. Il faudra compter avec le vent « synoptique » que chacun peut suivre sur les cartes et les différentes manifestations d'échelles fines pour l'heure indirectement modélisées.

 

Mercredi / jeudi, évoqué dans le topic CT dédié, coup de vent sur le NW se prolongeant dans la nuit puis la matinée de jeudi jusqu'au NE avec de fortes rafales guidées par une ligne frontale froide. Le flux d'ouest en altitude est vu fort aussi plus au sud si bien que les crêtes cévenoles, alpines et du massif central pourraient connaître des rafales tempêtueuses.

Dans la nuit, le vent d'ouest soufflera en Méditerranée avant de fraîchir au NW.

 

Pour Noël, Mistral et Tramontane souffleront probablement en tempête ou, au moins, en fort coup de vent, jusqu'en Corse. L'arrivée du déferlement arctique initiera une cyclogénèse active sur le golfe de Gênes avec un puissant gradient de pression en parallèle à la hausse du champ sur l'Atlantique. De très violentes rafales sont anticipables, à voir les modélisations plus fines, notamment de turbulences et de profils thermiques en BC.

 

Mistral et Tramontane continueraient de souffler jusqu'à samedi dans l'après-midi ou soirée, en même temps que se lèvera le vent en Manche, à l'avant d'un puissant système dépressionnaire vers l'Écosse. En effet, les HP régresseraient sur l'océan desserrant le gradient sur le sud alors que celui-ci opèreraient le changement inverse sur le nord du pays.

 

Dimanche, un front froid très actif traverseraient le pays. À l'avant, le vent de SW soufflera sur une large moitié nord du pays, possiblement en tempête sur la façade ouest et nord-ouest (UM (UKMO) et ICON notamment alors que GFS et GEM sont moins intenses, IFS en position intermédiaire). Une bascule au NW s'articulerait à l'arrière. ICON et UM envisagent un profil thermique plus instable ce qui augmente le risque, dans un contexte dynamique, de survenue de violentes rafales subsidentes. Étant à J6, il y a encore beaucoup de temps pour confirmer ou infirmer ces risques.

  • J'aime 12
Link to post
Share on other sites

Posted
Colombier (42) , Alt. 1030 m
Le 19/12/2020 à 22:41, gaet34 a dit :

On sera plus de 6°C au dessus des normales mardi. On ne sera certainement pas 6°C en dessous des normales en fin de semaine. Et même si c'était le cas, il faut garder à l'esprit qu'il y a une dissymétrie dans la variance de la distribution des températures hivernales, justement de par l'existence passée de vagues de froid. En gros, en hiver dans nos régions tempérées on peut avoir des accidents climatologiques qui peuvent conduire à des périodes jusqu'à 12°C sous les normales ; 12°C au-dessus, c'est impossible.

La journée la plus froide de l'année pourrait être samedi 26, voire dimanche 27, selon la sévérité des gelées matinales, avant tendance à un redoux par le nord, qui pourrait d'ailleurs donner un bref épisode de neige en plaine, à confirmer. La neige en plaine proposée par GFS le 25 je n'y crois pas, la masse d'air sera trop sèche. A la limite, trois flocons sous stratocumulus.

Pour la semaine, voici les anomalies de température probables:

Lundi 21 +4°C

Mardi 22 +7°C

Mercredi 23 +5°C

Jeudi 24 +1°C

Vendredi 25 -2°C

Samedi 26 -3°C

Dimanche 27 -3°C

 

 

J'ai pas fouillé en détail (ni bien loin), mais l'accident froid le plus marquant est début février 2012 avec plusieurs jours à -10 et +.

A l'opposé 2003, 2019 et 2020 n'affiche que des pointes à +/- +8°c et jamais sur grande période.

 

Pour l'instant les journées les plus froides de l'année sont le 21/01, 5, 7 et 9/12 avec 4.1°c d'ITN.

Sachant que fin décembre l'ITN 1981/2010 sur 7 jours est +/- 5°c, si on fait -3 samedi dimanche, on va exploser l'ITNn de l'année.

l'ITN du jour doit encore être provisoire mais il s'affiche à +2.4°C sur 1981/2010.

 

Pour l'instant la neige le 25 semble se confirmer jusque vers 400 m pour les massifs. En dessous hormis la Lorraine et la Bourgogne, pas beaucoup d'espoir. Bon pas de quoi sortir les skis non plus à basse altitude, à priori.

  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

Après le vent tout à l'heure, le risque de neige. (Post non exhaustif)

Jeudi soir :

Il est présent tout au long de la seconde moitié de la semaine, dès jeudi soir sur les collines normandes : flux de NNE en basses couches, T925 < 0, T850 entre -5 et -7°C, T500 vers les -25 / -30°C sous une atmosphère laminaire. L'air serait très sec au-dessus de 800 / 750 hPa, avec des chutes de neige de basses couches (St) permettant un saupoudrage.

Chutes de neige faibles sur les massifs de l'est, le Massif central et les hauteurs bourguignonnes sans doute.

Ces neiges s’intensifieraient et s'élargiraient vendredi.

  • J'aime 6
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Bust, Alsace Bossue dpt 67 (alt 310m)

A cheval sur les deux topics :

 

image.thumb.png.c84b70254cdcbd68382b9b004be5ff8c.pngjournée où les conditions seraient les plus froides sur l'épisode? A priori oui, et cela serait éphémère (1 ou 2 journées tout au plus), le comble c'est que cela se ferait dans un environnement asséché sur le pays :

image.thumb.png.ab9225b6d492fe309742ac7188adbb6f.png

 

Et par la suite, (topic suivant), le froid est aux abonnés absent.

Alors oui, dans le réglages fins, si précipitations avec des poches à -4°C, -5°C par moments, on peut sur un coup de bol, éventuellement être au bon endroit, au bon moment (je parle de neige en plaine) dans ces 10 prochains jours, mais ma foi, cela semble vraiment borderline de chez borderline:

image.thumb.png.24bd9dd8786ccdad76ff8e4c4b2d61f2.png

image.thumb.png.138072ed837b85c92ec8edfde9e320d8.png

La montagne, dès les basses altitudes, devrait quant à elle tirer son épingle du jeu.

Mais pour la plaine, j'ai vraiment l'impression que cette période où les projections semblaient alléchantes, avec une circulation hémisphérique plus qu'engageante , cela risque de se solder avec peanuts.

C'est clair que cela change tout de même des dernières périodes de Noel que l'on a connu, mais cela manque cruellement de froid sur notre cadran hémisphérique (comme début décembre en fait), et de peps, c'est bien molasson tout ça.

Edited by trugll
  • J'aime 13
Link to post
Share on other sites

Posted
Mouilleron le Captif (85) à 40km de l'Océan Atlantique et Peisey-Vallandry (73) 3 à 4 semaines par an

Pour dimanche matin soit dans 4 jours Arpège et GFS sont légèrement différents😅 quant au placement des bas géo, cela a un impact significatif sur notre zone géographique.

UKMO entre les 2, Navgem ressemblant à Arpège

 

 

 

 

gfs-0-114.png

 

 

 

 

 

 

arpegeeur-0-114.png

UW120-21.gif

navgem-0-120.png

Edited by F85
  • J'aime 4
  • Surprise 2
Link to post
Share on other sites

Posted
Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m

On se retrouve de nouveau avec une dorsale décalée vers l'ouest qui pointe plutôt sur le Groenland que sur l'Islande, sauf chez GFS, ça doit commencer a claquer du fessier même chez les plus optimistes je pense.xD

 

UN144-21.thumb.GIF.8c9b2882135c2e08bc9aa523c4165843.GIF

iconnh-0-144.thumb.png.3a169bf4f98e202da41ec3d31797176c.png

gfsnh-0-144.thumb.png.187b14cd2770e6741ca2058b86ea5962.png

Edited by cédric du Lot
  • Haha 10
Link to post
Share on other sites

Posted
Haute Joux, Les Fourgs 1140m

Navgem le grand gagnant, stable depuis 3j?😇

On n'a pas fini de stresser, on a l'impression d'être sur un skate avec ces pseudo décalages, ça me donne la nausée, de run en run😜

Edited by pablo25
  • Haha 10
Link to post
Share on other sites

Posted
Buhl-lorraine, Moselle ( 260 m )

La situation qui nous attend à la fin du mois ressemble étrangement à celle qui s'est produite à la mi-décembre 1916 à savoir une dépression polaire qui plonge un peu trop à l'ouest et avec les memes masses d'air. A l'époque, les masses d'air très froides n'étaient pas encore vraiment la sur l'Europe en début d'hiver. Mais comme quoi, cette situation n'est pas du tout inédite et peu importe que le climat soit plus chaud qu'il y a un siècle

 

 

ERA_1_1916121012_1.png

ERA_1_1916121012_2.png

  • J'aime 8
  • Merci 2
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Buhl-lorraine, Moselle ( 260 m )

incroyable, arpège reste totalement déconnecté de GFS et UKMO ce soir. C'est quand meme fou que les modèles pataugent autant comme ca sur une si courte distance

Sur ce modèle, on pourrait envisager limite une tempete sur la moitié nord avant la coulée d'air polaire

 

 

arpegeeur-0-114 (1).png

  • J'aime 6
  • Haha 2
Link to post
Share on other sites

Posted
Haute Joux, Les Fourgs 1140m

Bah si Mike fouille pour faire des recherches archéologiques météo afin de nous rassurer, on est au bout du bout.... 😜

Le souci avec cette bulle de VP entre 2 antis est de finir sur le radeau de la méduse à contempler les blocages qui nous entourent sans un flocon en plaine 🤪

  • Haha 8
Link to post
Share on other sites

Posted
Nastringues (24) & parfois Tercis-les-Bains (40)

Je trouve que même si dans un premier temps et jusqu'aux tous derniers jours de l'année, ce contexte à venir n'est pas encore très franc (sauf localement) sur le côté hivernal des choses et, de ce que " tout le monde " ou presque attends, qu'il y aura sans doute " des surprises " dans le tas et au fil des jours, en arrivant dans le court et très court terme. Ceci, notamment via des chutes de neige qui auront certainement la possibilité, bien entendu essentiellement sur la moitié Nord du pays, de se produire par effet d'isothermie et dans les éventuels retours d'occlusion, qui se feront certainement au passage de petites dépressions au comportement sans doute très aléatoire, dans une synoptique atypique et pas modélisée depuis un certain nombre d'hivers.

 

Quand on prend de la hauteur à l'échelle de l'HN (ça fait du bien de prendre un peu de hauteur que de se fixer à l'échelle du l'Europe et du pays), force est de constater que le vortex polaire pourrait rester déstabilisé bien au-delà des échéances maximales de l'ensemble de nos modèles et ça, ça laisse de nombreuses portes ouvertes pour obtenir une multitude de scénarios, qui changeront enfin d'une patate vissée sur le pays ou au zonal que nous avons subis à de maintes reprises, ces derniers hivers. Il n'y a donc rien de surprenant à cette instabilité apparente des modèles et aux changements plus ou moins profonds que nous observons au fil des runs. On sent, que c'est juste le gros bordel et qu'il manque juste " le bon chef d'orchestre " pour donner une dynamique à tout ça.  Alors que l'ambiance ne soit pas très hivernale dans le sens des températures relevées et observées sur le plancher des vaches, c'est certes dommage, comme le fait qu'un certain nombre de régions auront probablement des pluies froides, mais ça ne m'inquiète pas plus que ça perso. On dirait un peu que l'atmosphère mijote quelque chose et ne fait que se dégager un peu le terrain...

Alors oui ce n'est pas encore l'extase (et je pense être bien placé pour devoir l'accepter), mais pour l'instant l'horizon est vraiment et concrètement dégagée, alors même s'il faut patienter, surtout que nous sommes en début d'hiver, je pense qu'il y a matière à se satisfaire un minimum de projections actuelles.

 

PS : je me suis planté de topic, c'était un message destiné à la semaine prochaine...

Edited by DoubleKnacki
  • J'aime 15
Link to post
Share on other sites

Posted
Pontarlier centre-ville 820 m, doubs

Je valide tes propos double Knacki, il y aura des surprises c'est certain, à la différence d'une patate, et les modélisations sont très alléchantes je trouve, mais tant que nous ne serons pas fixés pour la fin de semaine il sera compliqué de savoir le temps qu'il pourrait faire la semaine prochaine, c'est tout l'intérêt du suivi des modèles en ce moment, on ne sait pas et on sera fixés au dernier moment. Savourons déjà le retour de l'agitation qui semble acté et le retour à des températures, à minima, dans les normales.

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

Posted
Hermanville-sur-mer,Calvados(14),plage du débarquement SWORD,Normandie.

@_sb en a déjà parlé,mais la synoptique nous offre un autre potentiel hivernal ,le paramètre vent ne serait pas négligeable et il pourrait être même au premier plan.

 

UKMO et CEP:

 

xx_model-en-339-0_modgbr_2020122212_114_15_93.thumb.png.30daf7ec17b11f99769a7de01b1c3487.pngxx_model-en-339-0_modgbr_2020122212_126_15_93.thumb.png.461a73b4ca33bcc3ba6643d01a95b9f4.pngxx_model-en-339-0_modgbr_2020122212_132_15_93.thumb.png.c087620dc12dcc6a9b534e35ae5f6637.png

 

xx_model-en-339-0_modez_2020122212_114_15_93.thumb.png.627ae7ecf1ae5cc72798e99cb9dd6873.pngxx_model-en-339-0_modez_2020122212_120_15_93.thumb.png.7f4ffe89594e5c56eb2cd6bd2d03c58a.png

 

 

387352717_Sanstitre1.jpg.32ae4b10cd1862ff17bd094e9f8001f3.jpg

 

 

 

Edited by Nico 14
  • J'aime 9
  • C'est corrigé 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Bust, Alsace Bossue dpt 67 (alt 310m)

Ouh la, on recommence à parler de portes, on sort des similitudes d'il y à un siècle,  on a Pablo en mode stress,  c'est pas bon, mais pas bon du tout 😁

  • J'aime 1
  • Haha 13
Link to post
Share on other sites

La rivière atmosphérique (AR) qui circule actuellement sur une bonne partie nord du pays : ces valeurs ne sont pas exceptionnelles, cependant, à la vue de la saison, c'est suffisant pour donner des pluies durables sur le pays plusieurs jours de suite (du 20 au 24).

L'IVT est le marqueur-clé des AR, il s'agit d'une intégration verticale du flux humide entre deux niveaux de pression (le plus souvent entre 1000 et 300 hPa, le maxi se situant généralement entre 900 et 700 hPa, guidé par un front froid), d'où l'unité en kg de vapeur d'eau transportée par mètre et par seconde. Les couleurs représentent la magnitude et les flèches le vecteur (magnitude + direction du flux). On y voit aussi l'anomalie qui a levé le drain sur le centre de l'océan. Ces AR, toujours à l'avant d'un front froid, marque ainsi aussi le secteur chaud que nous subissons et, par conséquent, la limite froide situé à son amont immédiat. On aperçoit également un autre drain, plus puissant, en direction de l'Islande, toujours à l'avant d'un front froid, matérialisant la seconde pulsion chaude et, juste derrière, la pulsion froide suivante qui nous concernerait ce week-end.

 

GFS_IVT_20221222_aneu_6h.gif

Edited by _sb
  • J'aime 15
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites

Certains les connaissent sûrement mais je suppose que beaucoup les méconnaissent ou ignorent comment interpréter ces outils climato-statistiques fournis publiquement par ECMWF pour la prévision à CT et MT du côté des ensembles. Un petit tuto d'initiation avec la situation pour samedi :)

 

Cet outil permet d'évaluer l'évolution des modélisations et l'intensité de trois phénomènes météorologiques de base, d'un point de vue probabiliste.

Typiquement, si une modélisation particulière se maintient de run en run, si elle décroît, si elle s'intensifie, ...

 

Pour y accéder, deux moyens :

- la nouvelle interface : https://apps.ecmwf.int/webapps/opencharts

puis cliquez sur une carte qui vous intéresse. Choisissez une échéance inférieure à H132 (au-delà, ce n'est pas public). Puis cliquez sur un point qui vous intéresse sur la carte. Une fenêtre se superposera. Dans le menu déroulant en haut à gauche, choisissez « ENS EFI-CDF Diagram ». L'affichage ressemblera à celui ci-après.

 

- l'ancienne interface : https://www.ecmwf.int/en/forecasts/charts/catalogue/

puis cliquez sur une carte qui vous intéresse. Choisissez une échéance inférieure à H132 (au-delà, ce n'est pas public). Puis cliquez sur un point qui vous intéresse sur la carte. Une fenêtre se superposera.

Sous le bouton OK, choisissez « EFI-CDF ». L'affichage ressemblera à celui ci-après.

 

Certaines fonctions spécifiques n'apparaissent que dans l'une ou l'autre des interfaces mais c'est à la marge.

Par exemple, vous pourrez changer directement de lieu en renseignant un nom de localité ou des coordonnées depuis l'ancienne interface, mais ce ne sera pas possible depuis la nouvelle : il faudra fermer et recliquer.


 

 

Un point dans le SW. les coordonnées s'affichent en haut et la validité des graphes aussi. Comme indiqué, on est sur la journée du samedi 26 décembre.

 

CDF-EFI-SW.thumb.png.2b5d61ce5ba0a04e4065f60e2c1cfdf7.png

 

On a 3 lignes contenant deux graphes : à gauche, la fonctions de distributions cumulatives des probabilités. Sous ce nom barbare, on trouvera une première interprétation facilement accessible. À droite, se trouve l'EFI qui permet de quantifier l'intensité d'un phénomène (très proche de 1 (100%) = évènement de nature historique, 0 : évènement dans la stricte moyenne climatique).

 

La première ligne concerne les précipitations pour la journée considérée, la seconde le vent, la troisième, les températures.

 

La description sera peut-être rébarbative mais nécessaire (et courte !). On passera ensuite à une première interprétation que chacun peut réaliser facilement avec un peu d'habitude.

 

- les graphes CDF :

Au-dessus de chaque graphe CDF (ceux de gauche), on a les valeurs min et max climatologiques.

La ligne droite représente la moyenne climatique calculée (une fonction de distribution tend toujours vers 1 (100%)).

Les lignes colorées représentent les résultats obtenus pour chaque run (l'actuel et les précédents).

 

- Les graphes EFI (ceux de droite) :

En haut, les valeurs de l'EFI (- à 1 ou -100% à 100%)

À gauche, les intitulés des runs : pour le run de ce soir (12Z), la journée de samedi est la prévision de 60 à 84h qui sera de couleur rouge, couleur que l'on retrouve sur le graphe CDF.

Pour le run précédent (aujourd'hui 00Z), c'est la prévision 72-96h. Et ainsi de suite jusqu'à H132. On peut ainsi, selon l'échéance choisie, avoir tout le tableau rempli.

Sur la droite du graphe est affichée la valeur de l'EFI (exemple : 25% = 0.25)

 

Voilà, la description est finie. :)

 

Comment interpréter ?

 

A/ Les précipitations (1ere ligne) :

 

À gauche, toutes les lignes se superposent. À droite, tous les EFI sont identiques.

=> les modélisations des 5 runs n'a pas bougé, on peut supposer qu'elle est solide (éventuellement à nuancer avec d'autres paramètres si besoin).

À droite, toutes les courbes sont verticales, au-dessus de la valeur 0. Il ne devrait donc pas pleuvoir.

 

B/ Le vent (2e ligne) :

 

Les courbes CDF se lisent ainsi pour la courbe rouge du dernier run : l'ensemble donne 0% de probabilité d'un vent < 5 m/s, 40% qu'il soit < 7 m/s, 80% < à 8 m/s et 100% < 10 m/s. Cette lecture brute doit ensuite être comparée aux évolutions et aux autres paramètres.

 

Comme précédemment, les courbes de la CDF se superposent et à devenir de plus en plus verticales au fil des runs (correspondances des couleurs avec le graphe EFI). Cette verticalité indique une faible dispersion dans l'ensemble. Au contraire, plus la courbe est « oblique », plus la dispersion augmente au sein du run de l'ensemble.

L'EFI tend à diminuer (-0.19 à -0.1 (-19% à -10%)). Ce n'est pas significatif mais toutefois on sera très proche de la normale climatique et donc probablement un vent faible.
 

 

C/ La température moyenne (la 3e ligne si vous suivez correctement !) :

 

Là encore, les courbes sont homogènes, relativement obliques, un peu moins pour la rouge par exemple (dernier run) ce qui est assez cohérent avec l'avancée dans l'échéance (la dispersion diminue en se rapprochant du jour J). Si on lit les extremas sur l'axe horizontal, on observe que la dispersion s'effectue entre environ 0°C et 4 ou 5°C de Tm. La « rectitude » de l'oblique informe que la dispersion est plutôt homogène, c'est-à-dire qu'il n'y a pas de valeurs particulières. De plus, étant à gauche de la courbe noire matérialisant la moyenne climatique, on en déduit aisément qu'on serait en-dessous des normes. Le point d'intersection, vers 15% (axe vertical) pour 1°C de Tm (axe horizontal) donne également une indication sur l'intensité de l'évènement.

 

On retrouve ces éléments ces éléments sur le graphe EFI, plus pertinent pour évaluer l'intensité. On a la stabilité des valeurs qui signifie là encore une bonne solidité des modélisations (toujours pareil, à nuancer éventuellement avec d'autres outils). Autour de 0.4, l'EFI informe que l'évènement ne sera pas sévère. À celui qui analyse de prévoir le ressenti ou les effets en fonction, par exemple, des températures actuelles, comme ici, avec une baisse brutale des T et donc un ressenti important même si climatologiquement ce n'est pas remarquable.

 

 

 

Maintenant, c'est pour le SE :

 

On remarque une évolution plus importante entre modélisations pour le vent mais sans significations particulière, la valeurs restent faibles, en-dessous des normales.

Pour les Tm, l'intensité par rapport à la climatologie, serait un peu plus élevée par rapport au SW, avec des valeurs proches de 0.6, soit un évènement relativement inhabituel pour la saison.

Entraînez-vous ! :)

 

CDF-EFI-SE.thumb.png.15b16c133f38f71d86b2f66a16d9b74b.png

 

Pour le NE :

La dispersion est assez importante pour le vent en rafales, avec des courbes assez penchées, entre 6/8 m/s et 16/20 m/s, avec une moyenne entre 40 et 60% vers 10/15 m/s soit un vent sensible malgré tout (40 à 50 km/h).

Associé à des températures stables dans les modélisations et légèrement inférieures aux normales, le ressenti serait bien plus froid que la température réelle.

 

CDF-EFI-NE.thumb.png.b54cdb9828549b9e3d5d4239f664246a.png

 

 

Pour le NW du pays :

 

Précipitations et températures dans les normes et une modélisation venteuse stable et sensible.

 

CDF-EFI-NW.thumb.png.1582d5e6c76d22f6be278158cefcfd63.png

 

Le centre :

 

Je ne dis plus rien ... 😛

 

CDF-EFI-CENTRE.thumb.png.5a16c8a386b538610c8dfce97f66281e.png

 

 

 

Enfin, un dernier pour la route : c'est pour cette journée du 23/12, quelque part dans le centre-ouest du pays.

On observe une modélisation plus instable de la composante vent tout au long des 10 derniers runs, à comparer avec l'observation (je ne vais pas tout faire ! :D )

 

CDF-EFI_actu.png.6c3346904fe971f1d04bee79f2f41e62.png

 

 

Voilà, j'espère n'avoir pas fait le « prof » car ce n'est pas du tout mon intention (et je n'en ai pas les compétences !), mais vous avoir donné envie et les moyens pour mettre le pied à l'étrier comme on dit vers des outils disponibles et moins standards, utiles et pertinents. :)

 

  • J'aime 8
  • Merci 16
Link to post
Share on other sites

Posted
Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m

La perturbation qui va débarquer dimanche et qui devrait traverser le pays jusqu'a lundi va drainer pas mal de douceur a l'avant, la neige risque de se cantonner assez haut jusqu'a lundi matin sur les massifs, je dirais au dessus des 1000 a 1200m sur Massif-central et Vosges, 1500m au mieux du Jura aux Alpes du nord et aux Pyrénées, l'air froid n'arrivant qu'en cours de journée de lundi.

 

arpege-17-84-0.thumb.png.c8edaa398e55a293877dbeabf251f15d.png

arpege-17-90-0.thumb.png.38269c501e91f5ee989d2b2c60ba68c4.png

 

Ça c'est l'exemple d'arpège, GFS est nettement plus optimiste et c'est presque un euphémisme de dire ça car il a même 12h d'avance sur l'arrivée du froid, gros écarts encore a une échéance très courte...

 

image.thumb.png.ab33061cfd76a47af9b1312fb87e326d.png

 

Qui aura raison???

Edited by cédric du Lot
  • J'aime 7
Link to post
Share on other sites

Posted
Bust, Alsace Bossue dpt 67 (alt 310m)
Il y a 2 heures, cédric du Lot a dit :

La perturbation qui va débarquer dimanche et qui devrait traverser le pays jusqu'a lundi va drainer pas mal de douceur a l'avant, la neige risque de se cantonner assez haut jusqu'a lundi matin sur les massifs, je dirais au dessus des 1000 a 1200m sur Massif-central et Vosges, 1500m au mieux du Jura aux Alpes du nord et aux Pyrénées, l'air froid n'arrivant qu'en cours de journée de lundi.

 

 

 

 

S'il daigne bien se pointer....incroyable comme tout ceci n'arrive pas à drainer plus de froid sur le pays.

Au mieux on tourne sporadiquement à du -6°C éphémère..

Pour la neige en plaine on peut effectivement repasser si on reste dans ces projections.  

Edited by trugll
  • J'aime 3
  • Merci 1
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m
il y a 8 minutes, trugll a dit :

 

Au mieux on tourne sporadiquement à du -6°C éphémère..

Pour la neige en plaine on peut effectivement repasser si on reste dans ses projections.  

 

Ça devrait tout de même être suffisant au moins pour la moitié nord du pays pour observer quelques phénomènes hivernaux la semaine prochaine avec qui plus est un géopotentiel bien bas ,  il n'y a pas de soucis non plus a se faire pour les massifs au dessus de 500m ou une couche devrait même se pérenniser, pour les plaines du sud il y'a déjà moins a espérer mais il n'en a jamais vraiment été question.

Edited by cédric du Lot
  • J'aime 6
Link to post
Share on other sites

Posted
Chamalières - parc bargoin alt. 530m
il y a 5 minutes, cédric du Lot a dit :

 

Ça devrait tout de même être suffisant au moins pour la moitié nord du pays pour observer quelques phénomènes hivernaux la semaine prochaine avec qui plus est un géopotentiel bien bas ,  il n'y a pas de soucis non plus a se faire pour les massifs au dessus de 500m ou une couche devrait même se pérenniser, pour les plaines du sud il y'a déjà moins a espérer mais il n'en a jamais vraiment été question.

Pour les massifs de l'est, Jura, Vosges, et alpes du nord probablement.

Pour les Pyrénées et le massif central, la LPN devrait être sensiblement plus haute, autour de 700 ou 800 dans le massif central probablement.

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m
il y a 30 minutes, Pikalivin a dit :

 

Pour les Pyrénées et le massif central, la LPN devrait être sensiblement plus haute, autour de 700 ou 800 dans le massif central probablement.

Hum en effet pour la couche au sol, la LPN devrait tout de même se situer vers les 500m le plus souvent.

 

Edit/ arpège semble tout de même finalement très isolé pour dimanche, CEP donne des signaux de neige jusqu'en plaine du massif central au nord-est et même en plaine iséroise...

 

us_model-en-087-0_modez_2020122400_90_15_108.thumb.png.83ce22635c4b92d220ef8bfbff8f2711.png

Edited by cédric du Lot
  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites

  • Sebaas changed the title to Du 21 décembre au 27 décembre 2020, prévisions météo semaine 52
  • Sebaas locked this topic
Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...