Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Du 21 décembre au 27 décembre 2020, prévisions météo semaine 52


sebb
 Share

Recommended Posts

@Kyrion je suis d'accord en ce qui concerne la dépression acoreene j'étais pourtant le premier à dire qu'elle pourrait semer la zizanie....

 

Ce que propose IFS ce soir est intéressant, on assiste à la mise en place d'un GA (donc blocage) .

C'est encore très loin cela dit mais c'est encourageant et tend vers l' EPS monthly/weekly édité hier avec un bon déferlement froid en europe de l'ouest a prévoir après Noël.

  • J'aime 21
Link to post
Share on other sites

  • Replies 325
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Vivement que les anciens reviennent pour nous en dire plus.

Yop !   Résumé : Bien que l'échéance soit encore assez lointaine, les signaux vers une concrétisation hivernale s'affirme de plus en plus depuis ces dernières 72h. Il est encore tô

Certainement pas. La "nette douceur" sera pas loin des records, en cause une rivière atmosphérique, à la clé des températures exceptionnellement douces, et localement beaucoup d'eau. Plus de 100 mm en

Posted Images

Posted
Hermanville-sur-mer,Calvados(14),plage du débarquement SWORD,Normandie.
Il y a 20 heures, kéké a dit :

Ce que propose IFS ce soir est intéressant, on assiste à la mise en place d'un GA (donc blocage) .

 

Environ 30% des scénarios de l'EPS évoluent vers ce scénario:

 

xx_model-en-339-0_modez_2020121512_240_1431_310_m47.thumb.png.e9b3d14d781576f69f0ccefa9f20df8f.png

Edited by Nico 14
  • J'aime 5
Link to post
Share on other sites

Posted
Ecommoy (80-140M d'altitude), Sarthe

Bonsoir,

 

Petit BIM à cheval sur les deux topics, un temps bien perturbé, un épisode méditerranéen à suivre et ensuite un potentiel coup de froid plus ou moins incisif :)

https://www.infoclimat.fr/actualites/bim/13156/un-temps-perturbe-jusqu-au-week-end-avant-la-mise-en-place-d-un-temps-froid-pour-no-eumll.html

 

Gugo

Edited by gugo
  • J'aime 15
Link to post
Share on other sites

Posted
Montfort Le Gesnois (72)

Oui les scénarios qui envisageant un blocage progressent sur les dernières actualisations des modèles. Pour autant, on le sait tous, la situation reste très ouverte avec des scénarios qui vont, en gros, sur de la  faible ondulation évoluant rapidement vers une reprise de la circulation d'OSO au blocage plus ou moins massif. (scénario restant minoritaire comme indiqué plus haut).

Sur nos 3 déterministes, on a pour autant, de façon quasi simultanée la mise en place de 2 poussées méridiennes: une se mettant en place sur la côte ouest américaine, l'autre "lui répondant" sur l'ouest Atlantique.

Cette combinaison de poussées obligerait le talweg américain à faire une rotation sur lui-même et à rester majoritairement positionné sur le continent américain entre 144 et 192 heures.

Ce type de situation est par nature très propice à une amplification du phénomène d'ondulation sur l'Atlantique, mais ça, ce sont les grandes lignes.

On remarque à ce moment là, que dès qu'un scénario envisage qu'un train d'anomalies nord américain déborde trop massivement sur l'Atlantique obligeant le jet à reprendre une circulation ouest/est, la mécanique à blocage se grippe et on retombe alors très vite sur une circulation classique.

J'ai l'impression qu'on est loin d'y voir clair sur notre fin de semaine de topic au vu des réglages fins en jeu.

  • J'aime 24
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Posted
St Germain les Corbeil
Il y a 9 heures, sastrugis a dit :

Elle n'a pas fini de nous en faire voir cette dorsale !

Pas compatible comme toujours avec la reprise d'activité labradorienne, voire de plus loin encore !

J'ai l'impression que ce n'est pas ça le problème, l'activité labradorienne est bien faiblarde cantonnée au continent américain , schéma qui est favorable aux dorsale 

Le problème a plus l'air de venir des latitudes tropicales avec de fortes advections anticycloniques sur l'Atlantique tropicale et donc un anticyclone subtropicales très costauds. 

Voici la vélocité potentielle prévue par GFS en début de semaine, on voit que le bassin antlantique est soumis à de fortes advections anticycloniques ,pris en sandwich par deux zones de convections, l'une dans le Pacifique et l'autre ,très intense dans, l'océan indien 

image.png

Cela est probablement la cause de ces HP impénétrables en Atlantique ouest compromettant la plongée des talweg en sortie d'Amérique . 

image.png.654f6b546c72734cc0c28b59c52f35f6.png

Au niveau de la circulation polaire, la situation est favorable à la mise en place d'un régime ondulatoire voire d'un blocage . C'est au niveau de la circulation tropicale  que ça bloque . Regardons ensemble ce qui se passe lorsque le premier talweg sort de l'Amérique pour gagner l'Atlantique :

anim_hdw3.gif  anim_nip8.gif

On voit très bien que le jet polaire ne parvient pas à descendre suffisamment en latitude et pour cause ce petit jet subtropical bien rectiligne au niveau de la Floride qui fait barrière.

Conséquence ? Le talweg n'a pas directement accès à l'air subtropical et donc ne soulève pas grand chose ;

gfsnh-4-216.png?12

 

 

 

Edited by faycal
  • J'aime 8
Link to post
Share on other sites

Si l'on regarde la pression au sud immédiat de l'Islande (60°N ; 20°O), la propagation vers le N d'une dorsale atlantique semble acquise dans tous les scénarios de GFS mais au-delà du 24/12 l'incertitude est complète (pour le moment le déterministe penche vers un effacement rapide et total mais il est très isolé dans son ensemble).

 

image.thumb.png.ed39a8778c5e30eebfdfda0b303f903b.png

 

Le déterministe du 24/12 montre bien le risque d'affaissement avec le creusement d'une profonde dépression entre Labrador et Islande qui se décalerait vers l'E dans les jours suivant.

image.png.d603946e3b36337146cd98c0df7d466a.png

 

 

En regardant les 3 derniers runs déterministes de GFS pour le 24/12 (0, 6 et 12Z), avec le décalage à l'E et le creusement de ces BP/BG nord américains, on sent que l'hypothèse du "rabot nordique" se fait de plus en plus prégnante, laissant moins de chance à la dorsale de se stabiliser et d'induire une coulée froide vers l'Europe occidentale

 

image.thumb.png.50c9ff40a2d4e26d374acac8e5cb44f4.png

 

Edited by sastrugis
  • J'aime 6
  • Haha 2
Link to post
Share on other sites

Posted
Bagnolet (93) ; Altitude : 120m

Très joli blocage sur le 18z de GFS

 

image.png.769efcc055d155d7f7c65a52a99520f8.png

 

Cette fois ci on est à J+11, il y'a du progrès ! 😅

  • J'aime 5
  • Haha 8
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Marcq en Baroeul (59) / Lille Métropole

GFS 18Z nous envoie du rêve comme régulièrement ahah.

gfs-0-264_ftz2.png

gfs-1-276_qyq0.png

 

EDIT : devancé par @Kam93 ^^

Edited by HetWeer59
  • J'aime 11
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Cévennes - Joyeuse - Alt: 187 m

C'est encore plus beau en vidéo.

Allez pour garder une trace dans le topic, ça risque fort de disparaitre demain matin :

 

anim_inr9.gif

  • J'aime 16
  • Haha 5
  • Surprise 2
Link to post
Share on other sites

Posted
Nastringues (24) & parfois Tertis-les-Bains (40)

Un truc comme ça, c'est totalement indécent, surtout de nos jours... 😱

 

Du pur Porn-Hiverno 🥵... et ça ose nous faire ça, avec un 18z forcément ! Là, une telle synoptique comme ça qui se fait et le serveur d'IC crash... 😂. C'est pas du février 2012, mais bon en terme de sensations...

 

Néanmoins pour donner un d'espoir, on notera que dans le panel GEFS 18z, l'élévation d'une dorsale à partir du 23/12 devient quand même majoritaire dans les scénarios et largement plus de la moitié des scénarios pour le jour de Noël, propose une évolution plus ou moins hivernale.

 

Faut-il y croire un peu ou, sacrifier un poulet avant de dormir ? 

 

j3z6.jpg

Edited by DoubleKnacki
  • J'aime 4
  • Merci 1
  • Haha 36
Link to post
Share on other sites

Posted
Pontault combault (ouest 77),travail paris 12

Bonsoir. 

Certe, le déterministe gfs est "isolé" dans le bas mais il y a, tout de même, pas mal de courbes bien froides, aux alentours de -5°c (voir plus bas) à 850 hpa à partir du 25.

 

graphe_ens3_zly7.gif

 

Quelques choses de sympa est, peut être, en cours de préparation aux alentour de Noël 😁. Les différents runs nous envoient en tout cas des signaux 🤔😁 avec une forme de répétions . A voir ce qu'il en restera dans les prochains jours mais une offensif hivernale entre les 2 fêtes est d'actualité ce soir (nuit). En tout cas de quoi rêver un peu 🙄👍

 

Bonne nuit et prenez soin de vous. 

  • J'aime 8
  • Haha 2
Link to post
Share on other sites

Posted
Nancy (54) ; Veneux-les-Sablons (77)

Il est à noter que le scénario de GFS 18Z est en plus ultra neigeux sur tout le pays... Rarement vu un run pareil ! 😍

 

Il a clairement sa place dans les archives ! ☃️

 

Il est quand même dans le bas de son ensemble et l'échéance est déraisonnable ! 😅

  • J'aime 5
  • Haha 2
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites

Posted
La Rosière Montvalezan(1850m d'altitude ) et St Bonnet Le Château(870m)

Bonjour, 

Comme on pouvait s'y attendre ce matin, retour a la réalité avec une dorsale qui se fait exploser par les BP situées au sud du Groenland, du coup pas de dorsale et pas de blocage donc.

 

gfs-0-192.png?0

 

Néanmoins le frais sera bien là :

 

gfs-1-222.png?0

 

Sur GEM c'est très compliqué aussi

 

gem-0-240.png?00

 

 

 

 

 

Edited by HauteTarentaise73
Link to post
Share on other sites

Posted
Grenoble Centre (Jaurès-Aigle)

Cela ressemble tout simplement au scénario du CEP d'hier soir. L'avenir de la première pulsion est réglé depuis au moins hier, c'est son renouvellement par l'Ouest Atlantique qui est en jeu, ainsi que la capacité de l'ex-anomalie açorienne à se déplacer vers l'Europe au lieu de plonger en thalweg vers les ibériens et de renforcer un AE qui nous serait défavorable pour la suite.

 

Pour la suite justement, cela nous amène vraiment loin : il se peut que le robinet labradorien ne laisse passer que de faibles dorsales, alimentant l'Europe au compte-goutte en décrochages polaires. Il est encore trop tôt pour savoir si la seconde pulsion sera plus durable.

Edited by jtomtom
  • J'aime 7
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites

il y a 54 minutes, jtomtom a dit :

Cela ressemble tout simplement au scénario du CEP d'hier soir. L'avenir de la première pulsion est réglé depuis au moins hier, c'est son renouvellement par l'Ouest Atlantique qui est en jeu, ainsi que la capacité de l'ex-anomalie açorienne à se déplacer vers l'Europe au lieu de plonger en thalweg vers les ibériens et de renforcer un AE qui nous serait défavorable pour la suite.

 

Pour la suite justement, cela nous amène vraiment loin : il se peut que le robinet labradorien ne laisse passer que de faibles dorsales, alimentant l'Europe au compte-goutte en décrochages polaires. Il est encore trop tôt pour savoir si la seconde pulsion sera plus durable.

Rien est joué bien au contraire le determiste GFS est haut dans son ensemble, beaucoup de scénarios vers les -5 encore. Le froid semble acquis à partir du 25, ensuite c’est hors topic mais ça peut très bien tourner pour la première semaine de janvier. A suivre mais très passionnant comme situation.                             PS: L’européen ce matin est juste magnifique, une dorsale bien solide et consolidé par une autre à l’arrière. Ça monte bien haut tout ça. 

Edited by PSG8375
  • J'aime 3
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Montfort Le Gesnois (72)

Le sort de la 1ere pulsion n'est peut-être pas aussi bouclé que cela, le très récent 18z GFS qui revêt certes souvent un côté OVNI 👽, construisait son magnifique blocage à partir de cette pulsion (située vers 144h environ).

Le CEP de ce matin, en cours de sortie envisage lui aussi, semble t-il un bel avenir à cette pulsion qui pourrait préparer le terrain pour la suite.

Quoiqu'il en soit, la situation est loin d'être maîtrisée et cette pulsion initiale joue un rôle très important, on le voit aussi sur GFS et GEM ce matin où elle est rapidement limitée dans son extension vers les hautes latitudes par un jet d'ouest qui empêche son amplification, la mise en place d'un blocage ensuite est alors très compliquée.

En tous cas, les scénarios évoluant en blocage sont toujours présents ce matin, moins sur le Groenland, plus vers l'Islande et la mer de Norvège. Ces blocages lorsqu'ils se concrétisent sont souvent très froids et plus durables mais ils sont très compliqués à appréhender par les modèles. On voit aussi que sans évoluer vers un blocage, la génération de plusieurs pulsions pourrait évoluer vers une ondulation plus ou moins durable (CEP), l'omni présence des HP devient de plus en plus la norme. Bref, sans surprise, on a encore une multitude de scénarios.

L'accouchement d'une petite souris est évidemment toujours possible.

Edited by lame2
  • J'aime 24
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

il y a 9 minutes, lame2 a dit :

Le sort de la 1ere pulsion n'est peut-être pas aussi bouclé que cela, le très récent 18z GFS qui revêt certes souvent un côté OVNI 👽, construisait son magnifique blocage à partir de cette pulsion (située vers 144h environ).

Le CEP de ce matin, en cours de sortie envisage lui aussi, semble t-il un bel avenir à cette pulsion qui pourrait préparer le terrain pour la suite.

Quoiqu'il en soit, la situation est loin d'être maîtrisée et cette pulsion initiale joue un rôle très important, on le voit aussi sur GFS et GEM ce matin où elle est rapidement limitée dans son extension vers les hautes latitudes par un jet d'ouest qui empêche son amplification, la mise en place d'un blocage ensuite est alors très compliquée.

En tous cas, les scénarios évoluant en blocage sont toujours présents ce matin, moins sur le Groenland, plus vers l'Islande et la mer de Norvège. Ces blocages lorsqu'ils se concrétisent sont souvent très froids et plus durables mais ils sont très compliqués à appréhender par les modèles. On voit aussi que sans évoluer vers un blocage, la génération de plusieurs pulsions pourrait évoluer vers une ondulation plus ou moins durable (CEP), l'omni présence des HP devient de plus en plus la norme. Bref, sans surprise, on a encore une multitude de scénarios.

L'accouchement d'une petite souris est évidemment toujours possible.

 

Tout à fait Lame2 ! Que dire de plus ?

Sur GEFS, on a pas moins de 14/15 scénarios qui voient bien une pulsion/blocage sur l'Islande. Soit la moitié des scénarios. Je pense que l'on se dirige vers ce type de blocage, si blocage il y aura bien-sûr. A suivre l'ensemble CEP de ce matin.

 

PS : C'est mon blocage préféré :)

  • J'aime 4
  • Haha 2
Link to post
Share on other sites

Posted
Hermanville-sur-mer,Calvados(14),plage du débarquement SWORD,Normandie.

Oui malgré les déterministes GFS et GEM qui nous invitent à la prudence avec une accélération du courant d Ouest, l augmentation des scénarios de blocage sur l EPS d hier soir est consolidée par cette nouvelle sortie d IFS .Par ailleurs GEFS et GEPS reprennent aussi souvent ce type de scénarios de blocage sur leur dernière sortie.

 

Edit: L ensemble Européen est très partagé peut-être même plus qu'hier entre cette reprise du flux d ouest et les scénarios de blocage.

Edited by Nico 14
  • J'aime 5
Link to post
Share on other sites

Posted
Grenoble Centre (Jaurès-Aigle)

Je suis d'accord avec vous, je disais simplement que cette première pulsion n'allait pas suffire et qu'elle avait besoin d'être relayée (comme cela a déjà été montré hier soir). Une première phase d'affaissement est bien possible, au gré du passage d'une dernière petite branche du jet, avant son redressement.

  • J'aime 7
Link to post
Share on other sites

Salut à tous 😉,

 

J'ai hésité à poster hier soir après la sortie esthétique ++ 😃 de GFS 18Z...

 

A cette échéance (> à J+10), les analyses "run by run" sont certes porteuses d'ingrédients nouveaux mais participent souvent à des conclusions ouvertes aux 4 vents.. 

 

En prenant plus de hauteur, que se soit de par la vision hémispherique, les indices, la synthèse de nos modèles phares et leurs ensembles, le tout conjugué à des cartes projetant (notamment ECMWF et CFS) les anomalies de pressions et températures, on ne peut que converger vers un potentiel hivernal débutant à partir de Noël avec une récurrence méridienne autorisant plusieurs tentatives pour parvenir au graal... et ce avec des perspectives incluant la 1ere décade de Janvier (ref weekly ECMWF au dela du topic)

 

Sans faîre preuve de frilosité exacerbée, notons qu'on est en face une situation pas vue depuis des années.. 

 

Et bien évidemment, à confirmer au travers la fenêtre de tir de cette fin de topic 😉

 

  • J'aime 14
  • Merci 3
Link to post
Share on other sites

Posted
Naillat, 360m, 23
Il y a 1 heure, Nico 14 a dit :

Edit: L ensemble Européen est très partagé peut-être même plus qu'hier entre cette reprise du flux d ouest et les scénarios de blocage.

Bonjour,

 

effectivement en passant les membres de l'ensemble, il apparaît clairement que le sort de la deuxième advection de hauts géopotentiels n'est pas réglé. L'écart type explose dans la zone entre Groenland et Royaume Uni en raison du delta qui existe entre bas géopotentiels correspondant à une reprise du jet et hauts géopotentiels qui installeraient une synoptique entre AR bien costaud et NAO-.

Par contre au niveau moyenne l'ensemble ne bougerait pas tellement en fin d'échéance avec environ -2 °C à 850 hPa au centre de la France, c'est très stable depuis hier: 0z d'hier et celui d'aujourd'hui:

 

 

33945227_ensembleIFS15_120z.PNG.94901dc746efc90b324e0cbecea112fd.PNG949963667_ensembleIFS16_120z.PNG.8eebddfe8d4ed2772e10e2c14fb9535b.PNG

 

Cette moyenne est une confirmation du signal de fond sans que l'on ne tienne encore le scénario final puisqu'en fonction des ajustements, les variations ultérieures pourraient être importantes. On conserve ce qu'avait précisé @Kyrion, à savoir un vortex troposphérique chahuté, les modalités étant propres à chaque déterministe en fin d'échéance:

 

ECH101-240fyr4_mini.png     gfsnh-12-240uoa3_mini.png    gemnh-12-240gnd9_mini.png 

Edited by tao
  • J'aime 9
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Baurech (20km au S de Bordeaux)

Globalement d'accord avec tout ce qui a été dit plus haut.

Malheureusement on connaît la fâcheuse tendance du 18Z à nous sortir ses plus belles cartes : GFS et ses travers.

Ce matin retour à la réalité avec une première pulsion qui se fait balayer rapidement et qui peine à dégager les hautes latitudes sur GFS et GEM (bien que quelques différences entre ces deux modèles)

Sur CEP et probablement UKMO, ce balayage est moins franc sur l'ouest Atlantique et à 144h on note déjà de grosses différences entre CEP et GFS et probablement encore plus sur UKMO.

Cette première dorsale ne ferait pas toute la différence mais contribuerait à rendre la seconde pulsion bien plus esthétique en toute fin d'échéance et c'est pas exemple ce que montre CEP déterministe ce matin.

 

Bien trop d'inconnues encore pour savoir à quelle sauce nous allons être mangés MAIS en reprenant IFS mensuel qui ne fait que donner une tendance, on sent bien que les modèles semblent vouloir suivre cette voie. Les hautes latitudes risquent de s'en prendre plein la tête avec de puissantes dorsales qui n'ont qu'un but : rejoindre les latitudes nordiques. Ca, on le voit depuis quelques jours maintenant. Au passage, il y a quelques années en arrière, passer 168-192h on ne regardait même plus les cartes tellement elles ne voulaient rien dire. Aujourd'hui, si on prend les archives de l'ensembliste américain depuis 4-5 jours, on voit bien qu'il y avait un signal fort de dorsales survitaminées aux échéances lointaines (240-280h voire plus) en atlantique sans en connaître les conséquences. Bien entendu, à ne pas prendre au pied de la lettre mais on ne peut plus dire que tout est délirant sur ces lointaines échéances.

 

Bref, l'essai ne sera probablement pas transformer par cette première dorsale mais on voit bien qu'il y en a d'autres qui vont suivre derrière et ce assez rapidement. Pour en revenir au rapprochement IFS mensuel et les sorties du jour, on a l'impression que la mécanique pourrait être longue à se mettre en place mais que ces échanges méridiens pourraient apparaître durables. Là encore, sur les lointaines échéances on peut voir que les ensemblistes font perdurer cette mécanique à fortes dorsales qui conduiront ou non à des blocages.

 

J'ose le dire mais je pense qu'on part sur un scénario hivernal durable. Sans embûche, probablement pas mais le zonal ou flux de sud-ouest dynamique durable semble loin de tout ça aujourd'hui.

  • J'aime 25
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites

Sur la période de "vision" commune à CEP et GFS (jusqu'au 25/12), les ensemblistes des deux modèles semblent en phase pour une tendance au refroidissement à partir du 21-22/12... dont l'intensité est encore à préciser (d'anecdotique à forte) car cette période correspond également à la fin du tube unique qui coure jusqu'au 20/12. Les possibles sont encore vastes (comme celui envoyé par le 18Z de GFS hier soir !) et il faudra certainement attendre jusqu'à J-5 pour être fixé sur l'avenir réel des conséquences de la poussée HP/HG sur l'Atlantique. Tiendra, tiendra pas ???

 

Pour compléter la vision de ces ensemblistes, ci-dessous avec en plus GEM qui confirmerait les grandes options de ses collègues américain et européen.

 

image.thumb.png.8cfb59578c43f9093123da87be33d88a.png

 

Edited by sastrugis
  • J'aime 5
  • Haha 1
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Hermanville-sur-mer,Calvados(14),plage du débarquement SWORD,Normandie.
il y a 5 minutes, Run999H a dit :

Au passage, il y a quelques années en arrière, passer 168-192h on ne regardait même plus les cartes tellement elles ne voulaient rien dire. Aujourd'hui, si on prend les archives de l'ensembliste américain depuis 4-5 jours, on voit bien qu'il y avait un signal fort de dorsales survitaminées aux échéances lointaines (240-280h voire plus) en atlantique sans en connaître les conséquences. Bien entendu, à ne pas prendre au pied de la lettre mais on ne peut plus dire que tout est délirant sur ces lointaines échéances.

 

Je partage complètement cet avis surtout quand tous les ensembles convergent vers un même signal.Il sera intéressant d'ailleurs d'analyser ce que donnera cette corrélation avec l'EPS mensuel après l'évènement.C'est à la fin du bal qu'on paie les musiciens😄.

  • J'aime 9
  • Haha 2
Link to post
Share on other sites

  • Sebaas changed the title to Du 21 décembre au 27 décembre 2020, prévisions météo semaine 52
  • Sebaas locked this topic
Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...