Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Du 28 décembre au 3 janvier 2021, prévisions météo semaine 53


Recommended Posts

Posted
56800 Taupont, 61170 Marchemaisons
il y a 3 minutes, Nico36 a dit :

Je trouve la synoptique magnifique, mais ceci me rend triste :

On cherche les  -10°C à 850 hPa, ils sont vraiment loin, de petites bulles en Laponie, et sinon il faut partir en Sibérie.

 

 

 

 

 C'est bien ça qui me sidère aussi, mais bon les vieux vous parle d'un temps que .....................;.( je vous laisse la suite ) ;)

  • J'aime 7
Link to post
Share on other sites
  • Replies 605
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Je pense qu'il vaut mieux attendre le 0z du GFS de demain matin, voir s'il est confirmé par le 0z de CEP sur un éventuel décalage est ou ouest (répéter cette phrase 2 fois pour les 3 prochains jours m

Quoi qu'on en dise, le couplage des indices MIKE et PABLO est quand même favorable à des conditions hivernales sur la France la semaine prochaine :     Sortez les moufles et dépou

un commentaire des années 2000-2010 quand la modération était encore trop light? Sur un plan synoptique, c'est très très interessant et c'est vraiment rare début janvier sur nos derniers hivers (

Posted Images

il y a 1 minute, bernardt60 a dit :

 C'est bien ça qui me sidère aussi, mais bon les vieux vous parle d'un temps que .....................;.( je vous laisse la suite ) ;)

 

Peut être aussi que la synoptique est pas aussi bonne pour avoir les réserves aux bonnes endroits ....

  • J'aime 4
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
Posted
56800 Taupont, 61170 Marchemaisons
il y a 4 minutes, Barth61 a dit :

 

Peut être aussi que la synoptique est pas aussi bonne pour avoir les réserves aux bonnes endroits ....

 

Message bien compris ( entre Ornais ! )   ;)

Link to post
Share on other sites
Posted
Ecommoy (80-140M d'altitude), Sarthe
il y a 8 minutes, bernardt60 a dit :

 C'est bien ça qui me sidère aussi, mais bon les vieux vous parle d'un temps que .....................;.( je vous laisse la suite ) ;)


Je suis tout à fait d'accord qu'il y a possiblement une part du rôle du dérèglement climatique. 
Pour autant, comme ça a déjà été expliqué par certains sur le topic, comment voulez vous vous faire drainer du froid d'un endroit qui a subit une gros flux de sud pendant 6 jours?

anim_vek5.gif

gfsnh-15-48.png?12

 

 

Ce n'est qu'à 144h (un peut avant même) qu'on a une mise en place qui ferait que le froid pourrait se remettre en place en scandinavie mais les vivre sont coupés par des bulles anticycloniques

 

gfsnh-0-144.png?12

 

 

Ce n'est qu'à 192H que ça s'améliore enfin avec le glissement d'un drain sibérien, mais de toute façon le gros du froid est ailleurs dans le VP bien consistant:

gfsnh-0-192.png?12

 

gfsnh-1-192.png?12

 

 

Donc le raisonnement reste le même chercher du froid où il n'y en a pas il est là le problème ^^. On peut évoquer l'influence RC c'est indéniable, mais la majorité de ce qui se passe s'explique juste par la synoptique qui détruit la messe d'air Scandinave et des mers du dessus 

 

Edited by gugo
  • J'aime 5
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Remiremont - Porte des Hautes Vosges (400 m)
il y a 1 minute, Barth61 a dit :

 

Peut être aussi que la synoptique est pas aussi bonne pour avoir les réserves aux bonnes endroits ....

 

Quand on voit les anomalies positives jusqu'en Mer de Barents, et leur fâcheuse tendance à devenir chroniques, il y a quand même moyen de s'inquiéter sur la manière dont il nous est possible de bénéficier d'un drain froid .

Je sais bien que les réserves de froid n'ont pas eu le temps de s'y constituer, mais si on ne peut plus compter que sur un Moscou/Paris pour espérer tâter du -10°C à 850 hPa, on n'en n'est réduit qu'à peu de choses... 

 

La synoptique n'est pas idéale pour déboucher sur une vague de froid compte tenu de la répartition des masses d'air froid au niveau de l'Hémisphère Nord depuis le début de la saison, mais c'est peut être aussi ce qui rend possible ce genre de configurations :|.

On ne va pas se mentir non plus, l'air froid (comme le disait @cédric du Lot l'autre jour, il nous faut le chercher avec les dents ces dernières années :/

  • J'aime 11
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Meudon (92), altitude : 96 m
il y a 30 minutes, Barth61 a dit :

 

Peut être aussi que la synoptique est pas aussi bonne pour avoir les réserves aux bonnes endroits ....

Oui à mon sens, la synoptique joue un rôle.

 

ECE1-192_key5.GIF

 

Si on prend l'exempe du CEP à 192 h, on remarque la présence d'un beau blocage anticylonique entre Islande et Scandinavie. Sur le flanc sud du blocage, le flux d'est circule jusqu'en France. Or, les masses d'air advectées à 850 hpa sont très peu froides. Une des raisons de ce peu de froid est que le flux d'est passe par des zones géographiques situées à des latitudes pas très élevées et surtout sous l'emprise des hauts géopotentiels (Ukraine, Turquie) où il n'y a donc aucun froid en altitude. Depuis le début de la saison hivernale, on remarque qu'on a toujours cette poche de HP qui traine sur l'Europe de l'est qui empêche l'installation des bas géopotentiels. En temps normal, à cette saison, le froid d'altitude se génère sur place et s'amplifie à condition que le flux continental se maintienne plusieurs jours. La question est de savoir si le RC est la cause de ces synoptiques moins aptes à engendrer du froid d'altitude car il me semble que ces situations à belles synoptiques sur le papier mais qui s'avèrent décevantes sur le terrain ont tendance à se répéter au cours des derniers hivers (février 2017 parmi les exemples les plus récents).

Edited by Iseran2019
  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites
Posted
Ecommoy (80-140M d'altitude), Sarthe
il y a 29 minutes, Lolox a dit :

 

Quand on voit les anomalies positives jusqu'en Mer de Barents, et leur fâcheuse tendance à devenir chroniques, il y a quand même moyen de s'inquiéter sur la manière dont il nous est possible de bénéficier d'un drain froid .

Je sais bien que les réserves de froid n'ont pas eu le temps de s'y constituer, mais si on ne peut plus compter que sur un Moscou/Paris pour espérer tâter du -10°C à 850 hPa, on n'en n'est réduit qu'à peu de choses... 

 

La synoptique n'est pas idéale pour déboucher sur une vague de froid compte tenu de la répartition des masses d'air froid au niveau de l'Hémisphère Nord depuis le début de la saison, mais c'est peut être aussi ce qui rend possible ce genre de configurations :|.

On ne va pas se mentir non plus, l'air froid (comme le disait @cédric du Lot l'autre jour, il nous faut le chercher avec les dents ces dernières années :/

Je suis tout à fait d'accord avec ce que tu évoques. 

Mais quand on regarde un peu, la situation est quand même particulièrement ancré depuis début novembre sur les secteurs que tu évoques. Du 05 novembre au 25 décembre:

 

compday.aZMaDsyCDx.gif

 

 

compday.en15JsrV0F.gif

 

Les zones qui nous intéressent sont totalement réchauffés par un AR. Jamais les réserves de froid n'ont pu s'installer dans les parage. 
Alors est-ce dû au RC ce big AR? J'en suis peu convaincu car ce phénomène n'a pas forcément eu autant lieu ces dernières années (à moins que je me trompe). C'est juste un fait synoptique de la fin automne début hiver. A moins que quelqu'un nous prouve que c'est dû au RC cette situ...? 
Je suis le premier à évoquer l'urgence climatique etc, mais il ne faut pas voir non plus RC partout, il y a 40 ans une situation du type aurait aussi détruit et empêché toute formation de la masse d'air dans les parages . Après peut être il y aurait eu 1-2 (3?) de moins à 850 sur la zone mais ce n'est pas que pour ça clairement qu'on joue avec du -6-8 seulement dans le cas d'une légère (qui plus est) continentalisation... 

 

Edited by gugo
  • J'aime 5
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Fontenay-sous-Bois

Exactement. Quand on voit des cartes avec du -16 à -18°C qui campe sur un quart nord-est il y a même pas 3 ans, on voit que l'absence de drain froid est plus due au "pas de chance" synoptique de cette fin 2020 qu'à autre chose :

https://www.meteociel.fr/modeles/archives/archives.php?mode=0&month=2&day=27&year=2018&map=0&hour=0&type=ncep

 

Certes ça n'a rien donné au sol, mais là encore ça n'était pas faute d'air froid en altitude !

  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites
Posted
Buhl-lorraine, Moselle ( 260 m )
il y a 8 minutes, gugo a dit :

Je suis tout à fait d'accord avec ce que tu évoques. 

Mais quand on regarde un peu la situation est quand même particulièrement ancré depuis début novembre sur les secteurs que tu évoques. Du 05 novembre au 25 décembre:

 

compday.aZMaDsyCDx.gif

 

 

compday.en15JsrV0F.gif

 

Les zones qui nous intéressent sont totalement réchauffés par un AR. Jamais les réserves de froid n'ont pu s'installer dans les parage. 
Alors est-ce dû au RC ce big AR? J'en suis peu convaincu car ce phénomène n'a pas forcément eu autant lieu ces dernières années (à moins que je me trompe). C'est juste un fait synoptique de la fin automne début hiver. A moins que quelqu'un nous prouve que c'est dû au RC cette situ...? 
Je suis le premier à évoquer l'urgence climatique etc, mais il ne faut pas voir non plus RC partout, il y a 40 ans une situation du type aurait aussi détruit et empêché toute formation de la masse d'air dans les parages . Après peut être il y aurait eu 1-2 (3?) de moins à 850 sur la zone mais ce n'est pas que pour ça clairement qu'on joue avec du -6-8 seulement dans le cas d'une légère (qui plus est) continentalisation... 

 

 

 

je suis entièrement d'accord à 100% avec cette analyse. C'est justement devenu un problème de nos jours, les gens exagèrent énormément avec le réchauffement climatique c'est un truc de fou. Juste pour remémorer la mémoire de certains ici. Non non c'était pas il y a 100 ans mais belle et bien en 2018. Il aurait pas fallu avoir ca en janvier, certains seraient déjà décédés

 

 

CFSR_1_2018022706_2.png

Edited by mike
  • J'aime 3
  • Merci 1
  • Haha 2
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites

Je pense qu'il ne faut pas trop regretter amèrement l'absence de froid en altitude vers les contrées continentales. Ces réserves se feront naturellement dès que ça se débloquera par là-bas car même la France peut se refroidir d'elle-même sans une bulle chaude ni un flux d'ouest au-dessus de sa tête. 

Et ça sera intéressant d'ailleurs de voir ce que ça pourra donner puis de faire le bilan quand ça sera terminé (ça commence à peine et on ne sait quand ça se terminera donc on a le temps).

On a par conséquent potentiellement un cas d'école en perspective sur la capacité du froid à se générer tout seul, c'est pile le bon moment/la bonne saison. Les -6 à -8° à 850 hPa arriveront probablement à se constituer en deuxième partie d'échéance et les températures baisseront alors progressivement. 


Avec le 18z de GFS ce soir en tout cas on est toujours dans du beau potentiel hivernal même si le sud n'est pas avantagé par le risque de redoux si les basses pressions en Atlantique tentent le rapprochement vers notre petite bulle froide.
En tout cas l'AI est une option qui a souvent réussi pour blanchir certaines contrées de l'hexagone.

gfs-0-168.png?18

Edited by Couril29
  • J'aime 11
Link to post
Share on other sites
Posted
Montfort Le Gesnois (72)

Qui a dit qu'il ne pouvait plus y avoir de vagues de froid en France de nos jours?

On constate juste que lorsque le flux s'oriente un temps soit peu au SSO sur la France, les températures s'envolent généralement assez facilement et que lorsque le flux prend une composante nordique ou continentale, les températures ont beaucoup plus de mal à baisser rapidement.

En faisant simple et même sans doute simpliste, on peut juste remarquer que les masses d'air froides descendent moins souvent moins densément en latitude et vice versa pour les masses d'air chaudes. 

Du coup les synoptiques favorables le sont souvent moins ou mettent du temps à l'être. Bref ce débat est un peu stérile dans un contexte où quotidiennement on constate simplement en observant notre environnement les effets du RC.

Pour en revenir à notre situation, GFS nous donne une autre variante du devenir possible de notre dorsale qui là évoluerait en magnifique blocage situé en Mer de Norvège. Mais on serait à l'échéance du prochain topic sous l'influence des anomalies basses Atlantiques circulant en dessous et finissant par ramener à terme de l'air plus doux vers nous ( on serait situé trop bas en latitude pour en profiter= ce serait pas un drôle de pied de nez ça :D:(.

 

Edited by lame2
  • J'aime 16
Link to post
Share on other sites
Posted
Paris II & VIII (occasionnellement Besançon)

Pour ceux que la discussion des derniers messages intéresse, je conseille de se plonger dans ce sujet et de plutôt poursuivre l'échange là-bas ou d'ouvrir un topic approprié. :) 

 

 

@mike tes cartes ne sont pas un contre-exemple à l'influence du RC : personne n'a dit qu'il était impossible de choper de belles masses d'air aujourd'hui, seulement que ça demande des synoptiques de mieux en mieux huilées (comme celles que tu présentes sur tes cartes, justement) et que c'est un des facteurs qui font qu'on se retrouve avec des T850 très en dessous de ce que la synop suggère.

On ne va pas faire comme si l'Arctique en position latérale de sécurité, ou les mers nord-européennes en surchauffe permanente était complètement étrangères le temps en France/Europe par... flux polaire maritime.

 

Et réciproquement, qu'il fait moins froid à "synoptique égale". Alors certes, ce ne sont peut-être que quelques degrés sur la T850 comme le concède @gugo, mais c'est loin d'être négligeable, et la semaine qui arrive risque d'en être une belle illustration dans pas mal de coins !

 

Edit : devancé par lame2. Je laisse quand même le lien vers le sujet de TreizeVents, et je vous laisse à vos analyses passionnantes de cette situation qui l'est tout autant !

 

Edited by Barry
  • J'aime 10
  • Merci 4
Link to post
Share on other sites
Posted
Brive (19) // Lyon 7ème (69)

Comme signalé précédemment le GFS du soir semble un peu s'entêter dans un scénario malgré tout intéressant, et s'isole de son ensemble, qui, lui, fait un relatif pas vers CEP

 

La faute toujours à cette intéraction sur le déterministe

 

gfs-0-144_tzv6.png

 

L'ensemble lui ne l'entend pas de cette oreille

 

gens-31-1-144_dmm5.png

 

le déterministe est donc assez isolé de son ensemble mais traduit cependant un réel risque, et vu à quel point la situation se joue à un fil, et qu'on connaît bien ce souci récurrent, méfiance méfiance..

Edited by FSnow
  • J'aime 5
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

Petit résumé du passage en cours de Bella

La pression mer de La Hague (point jaune sur la carte) a chuté de presque 60 hPa entre avant-hier et ce matin (surcote statique du niveau de la mer de 60 cm !)

La dépression s'étend sur près de 50° de latitude, de la Mer du Groenland (Sud de Svalbard) jusqu'à l'Afrique du Nord

 

image.png.bdd605da203def21b9681f5d146063b8.png

  • J'aime 12
Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Nizier du Moucherotte (Vercors) - 1170m
il y a 19 minutes, sastrugis a dit :

Petit résumé du passage en cours de Bella

La pression mer de La Hague (point jaune sur la carte) a chuté de presque 60 hPa entre avant-hier et ce matin (surcote statique du niveau de la mer de 60 cm !)

La dépression s'étend sur près de 50° de latitude, de la Mer du Groenland (Sud de Svalbard) jusqu'à l'Afrique du Nord

 

 

 


Merci ! Je me demande d'ailleurs l'occurrence d'une telle chute ? Ca doit être très peu fréquent.

J'ai eu une grosse inquiétude en voyant qu'il n'y avait aucun message ce matin. Puis je suis allé voir IFS, j'en reviens apaisé ^_^.

Edited by Kyrion
  • J'aime 3
  • Merci 1
  • Haha 10
Link to post
Share on other sites

Trop tôt pour savoir si cet épisode sera classé en vague de froid par MF.

en tout cas en terme de modélisation rien à avoir avec le Moscou - Paris de février 2018 ; le froid est beaucoup moins étendu cette fois-ci (il ne concerne que la partie occidentale de l'Europe), du coup si le flux se continentalise les 2 et 3 janvier (l'option privilégiée par GFS pour le moment) ça nous viendra seulement d'Allemagne ; bon comme cela tombe sur les journées les plus courtes, il fera sans doute bien froid, mais c'est + lié au calendrier et au sacré concours de circonstance qu'autre chose ; la même synoptique passé le 15 février ne donnerait pas du tout le même ressenti que février 2018. 

du froid sur toute l'Europe + au moins l'ouest de la Russie au même moment c'est surtout ça à mon sens qui devient très compromis, on le voit bien avec les zones bleues (sur les cartes d'anomalies de T) qui sont de plus en plus éparpillées, est-ce à cause du RC ou non, je ne sais pas mais c'est plausible. 

Edited by sebinnis
  • J'aime 5
Link to post
Share on other sites
Posted
Brive (19) // Lyon 7ème (69)

Pour les régions de l'Ouest, même si c'est encore loin, il conviendra de regarder un éventuel creusement pour Vendredi et Samedi

 

Ce matin, on retrouve cette idée sur Gem, Icon et Gfs qui font transiter une petite dépression le long de l'arc Atlantique 

 

GFS : 

anim_eoq6.gif

 

avec un air froid assez présent à l'arrière pour des précipitations solides

 

anim_aml9.gif

 

GEM est dans la même idée

 

gem-0-138_ayf6.png

 

ICON est ce matin le plus prometteur avec une trajectoire généreuse pour les personnes de l'arc atlantique, du nord-ouest jusqu'au sud-ouest

 

anim_sza1.gif

anim_jlo9.gif

 

Evidemment, tout ceci a largement le temps de bouger, dans un sens comme dans l'autre, il faudra surveiller ce potentiel lors des prochaines sorties, voir si ce creusement se confirme, et si oui, sa trajectoire. C'est en tout cas un certain potentiel, certes encore très flou, pour l'ouest

 

  • J'aime 9
Link to post
Share on other sites

Juste pour le plaisir des yeux !

Une image prise cet après-midi dans le visible (la nuit arrive par le NE) où l'on voit l'enroulement de la perturbation sur la France et l'énorme coulée d'air froid et instable qui dévale sur l'Atlantique.

Edit Comme le faisait remarquer @bernardt60 dans le topic du NO, il y a un grand décalage géographique entre le cœur de l'enroulement sur l'image (en Région Centre) et le cœur de la dépression au niveau du sol (sur la Normandie).

 

 

image.thumb.png.c28e8d6f718a0758c404a8cb1dcc939a.png

Edited by sastrugis
  • J'aime 18
Link to post
Share on other sites
Posted
Hermanville-sur-mer,Calvados(14),plage du débarquement SWORD,Normandie.
Il y a 7 heures, Avallon89 a dit :

Pour dimanche on voit de plus en plus un scenario de retour d est

 

Retour d'est aussi sur le CEP:

 

xx_model-en-339-0_modez_2020122812_144_15_310.thumb.png.d196f790a9f286d12d480fb561101352.pngxx_model-en-339-0_modez_2020122812_150_15_108.thumb.png.80da429db58f9d263b4a39fbb9cc7eba.png

  • J'aime 4
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Ecommoy (80-140M d'altitude), Sarthe

Bonsoir,

 

Le creusement dépressionnaire s'affirme pour jeudi avec un potentiel neigeux dans le NE selon ICON/ARËGE

iconeu-1-49-0.png?29-10

 

 

Mais on va suivre avec attention le front occlus qui est pour l'instant mal maitrisé, là où ARPEGE voit rien, ICON voit un front perceptible et un second  en descente vers le SO 

iconeu-1-81-0.png?29-10

 

iconeu-1-111-0.png?29-10

 

 

On a GFS// - CEP qui semblent tabler sur un front occlus assez sérieux pour la Normandie, nord PDLL et Centre plus à l'écart:

unknown.png?width=816&height=579

gfseuw-2-84.png?6

 

 

Situation à suivre car le creusement principal et le creusement secondaire qu'on voit sur la seconde carte de ICON sont très mal maitrisés encore

 

Edited by gugo
  • J'aime 9
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Hermanville-sur-mer,Calvados(14),plage du débarquement SWORD,Normandie.

Retour d'Est neigeux dans le sud sur CEP dimanche:

 

xx_model-en-339-0_modez_2020123012_87_15_108.thumb.png.dc519bab34bd0fc6c2b6fea2195cc124.png

  • J'aime 1
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Aubagne (Les Passons, à l'est) (13400)

Je viens de réaliser un BS pour l'épisode hivernal qui débute : https://www.infoclimat.fr/bulletin-special-356-temps-hivernal-durable-froid-et-neiges.html

Vue l'heure tardive, il est plus succinct que ce que j'avais envisagé mais le suivi pourra s'effectuer. :) 

  • J'aime 5
  • Merci 3
Link to post
Share on other sites
Posted
Hermanville-sur-mer,Calvados(14),plage du débarquement SWORD,Normandie.

Les modèles maintiennent un épisode de retour d'est neigeux ce matin du NE au SO du pays pour le week-end. 

Edited by Nico 14
Link to post
Share on other sites

Au terme de ce mois de décembre 2020, quelques constats thermiques.

La période "froide" de l'entre Noël et jour de l'An s'est avérée relativement anodine en plaine, de l'ouest à l'est, comme du nord au sud. Un retour dans les normes de saison, sans plus et pas suffisant pour contrebalancer un mois encore globalement très excédentaire (entre +1 et +2°C par rapport à la Normale 1981-2010). C'est flagrant pour l'indicateur "gelée", très rares en raison de l'humidité, des nuages et du vent (un AF aurait eu plus d'efficacité sur ce paramètre !). Le "décrochement" d'un morceau de VP, associé à une alimentation polaire maritime, a donné de la fraîcheur et de l'instabilité (et beaucoup d'eau pour certains), synoptique profitable aux montagnes et très ponctuellement dans le temps et dans l'espace à quelques collines. Sans surprise pour ce type de masse d'air.

La fin de cette année engage sur une tournure plus continentalisée et donc froide (modérément), voire des épisodes de neige au contact des masses d'air froide et humide ? (emplacement à préciser en fonction du positionnement des centres d'action). Mais le montage reste très fragile car la bascule de l'AA-AG et son effilochement laisse planer des doutes sur sa capacité à retenir l'activité dépressionnaire nord-atlantique et/ou la remontée d'air doux par le sud.

 

edit : à LT, CEP nous rejoue la coulée maritime mais avec une continentalisation plus rapide du flux à l'arrière. Pour GFS, la dépression ne descend pas suffisamment pour en bénéficier (dans l'afflux d'air tropical maritime en provenance des Açores).

A J+10, on a le temps de voir... A suivre !

 

 

image.thumb.png.7df1656c5931db314dbfccb597a136c1.png

Edited by sastrugis
  • J'aime 5
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
  • Sebaas changed the title to Du 28 décembre au 3 janvier 2021, prévisions météo semaine 53

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...