Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Du 28 décembre au 3 janvier 2021, prévisions météo semaine 53


Recommended Posts

Posted
Pierrelatte (confluent 26/07/30/84)

Finalement on a pas avancé depuis ce matin ce qui est normal vu l'échéance.

Le probleme reside toujours au niveau de la seconde pulsion au niveau vers terre neuve, selon si elle a la capacité à s'élever ou si le flux d'ouest la bloque dans son ascension.

Edited by serge26
  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites
  • Replies 605
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Je pense qu'il vaut mieux attendre le 0z du GFS de demain matin, voir s'il est confirmé par le 0z de CEP sur un éventuel décalage est ou ouest (répéter cette phrase 2 fois pour les 3 prochains jours m

Quoi qu'on en dise, le couplage des indices MIKE et PABLO est quand même favorable à des conditions hivernales sur la France la semaine prochaine :     Sortez les moufles et dépou

un commentaire des années 2000-2010 quand la modération était encore trop light? Sur un plan synoptique, c'est très très interessant et c'est vraiment rare début janvier sur nos derniers hivers (

Posted Images

Bonsoir,

si nous ne nous focalisons pas sur le déterministe (moins "bon" dans le 12Z), à partir du 28/12 (ce topic), ce que l'on voit bien dans l'ensembliste de GFS c'est une concentration plus importante de scénarios à BG entre le 28 et le 31/12. Maintenant, pour l'obtention de conditions hivernales (au sens froid et humide a priori), cela sera à voir en fonction de la position de ces BG pour envisager l'origine et la trajectoire +/- océanisée de la masse d'air.

 

image.thumb.png.af3d5e14cb15706b319e1b728da482ce.png

 

 

Cela étant dit, comme il n'y a pas que GFS dans la vie des modèles, il est utile de présenter ce qu'en "pense" son compère canadien GEM...

Pas très réjouissant... mais dans ce cas-là on se dit toujours que vu les échéances.................

 

image.thumb.png.80a5c77a9b002520c89d27e2a9c64512.png

 

Edited by sastrugis
  • J'aime 3
  • Haha 2
Link to post
Share on other sites
Posted
oyeu 38 terre froide (580M d'altitude)
il y a 21 minutes, sastrugis a dit :

Bonsoir,

si nous ne nous focalisons pas sur le déterministe (moins "bon" dans le 12Z), à partir du 28/12 (ce topic), ce que l'on voit bien dans l'ensembliste de GFS c'est une concentration plus importante de scénarios à BG entre le 28 et le 31/12. Maintenant cela sera à voir en fonction de la position de ces BG pour envisager l'origine et la trajectoire +/- océanisée de la masse d'air.

 

image.thumb.png.af3d5e14cb15706b319e1b728da482ce.png

 

 

Cela étant dit, comme il n'y a pas que GFS dans la vie des modèles, il est utile de présenter ce qu'en "pense" son compère canadien GEM...

Pas très réjouissant... mais dans ce cas-là on se dit toujours que vu les échéances.................

 

image.thumb.png.80a5c77a9b002520c89d27e2a9c64512.png

 

En même temps gem nous a jamais fait un coup de maître a ce que je sache!!! Non?? 

  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Toujours une énorme différence entre l'américain et l'européen qui restent sur leurs positions. Pour Noel, on avait aussi cette confrontation et le cep semble gagner.

Pour GFS, l'advection chaude est très puissante mais extrêmement lointaine qui  coupe la circulation d'ouest.

gfsnh-0-198.png?12

Résultat : rien en France avec un temps à peine frais , océanique et humide.

 

Sur le cep, au niveau du Groenland, la circulation zonale n'est pas coupée. L'anticyclone qui se transformerait en AA reste assez proche de notre pays et permettrait aux anomaliess arctiques de débouler en flux de nord/nord ouest sur la France.

ECH1-216.GIF?19-0

Même ci les cartes ne sont plus aussi idylliques qu'hier soir cela resterait bien + hivernal avec une possibilité de neige même en plaine au passage de front secondaires ou giboulées.

GEM est du même acabit que le cep en moins bien.

Nogaps lui voit les HP s'ancrer sur notre pays.

JMA, un compromis entre GFS et le CEP

Icon un flux d'ouest anticyclonique.

Beaucoup trop de versions.

 

  • J'aime 8
  • Merci 3
  • Haha 3
Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, pit38 a dit :

En même temps gem nous a jamais fait un coup de maître a ce que je sache!!! Non?? 

Certains disent - en configuration hivernale - que ce sont toujours les scénarios les plus mauvais qui finissent par se réaliser. 

Certes on peut les cacher sous la nappe mais il est quand même utile de savoir ce qu'ils ont à nous apprendre sur le champ des possibles !!! Non ???

  • J'aime 6
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Virgile a dit :

Toujours une énorme différence entre l'américain et l'européen qui restent sur leurs positions. Pour Noel, on avait aussi cette confrontation et le cep semble gagner.

Pour GFS, l'advection chaude est très puissante mais extrêmement lointaine qui  coupe la circulation d'ouest.

 

Résultat : rien en France avec un temps à peine frais , océanique et humide.

 

Sur le cep, au niveau du Groenland, la circulation zonale n'est pas coupée. L'anticyclone qui se transformerait en AA reste assez proche de notre pays et permettrait aux anomaliess arctiques de débouler en flux de nord/nord ouest sur la France.

 

Même ci les cartes ne sont plus aussi idylliques qu'hier soir cela resterait bien + hivernal avec une possibilité de neige même en plaine au passage de front secondaires ou giboulées.

GEM est du même acabit que le cep en moins bien.

Nogaps lui voit les HP s'ancrer sur notre pays.

JMA, un compromis entre GFS et le CEP

Icon un flux d'ouest anticyclonique.

Beaucoup trop de versions.

 

 

A mon humble avis, ça sent le compromis entre les modèles ! Et je pense qu'il peut être pas mal le compromis !!

  • J'aime 9
Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Barth61 a dit :

 

A mon humble avis, ça sent le compromis entre les modèles ! Et je pense qu'il peut être pas mal le compromis !!

 

Je n'ai pas de souvenir de bons compromis (cf. rappel du post plus haut du principe du scénario le plus pourri qui l'emporte !)

J'espère que nous pourrons faire un précédent toutefois 🤨

  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites
Posted
Buhl-lorraine, Moselle ( 260 m )
il y a 3 minutes, Barth61 a dit :

 

A mon humble avis, ça sent le compromis entre les modèles ! Et je pense qu'il peut être pas mal le compromis !!

 

justement c'est exactement à quoi je pensais. Un juste milieu entre GFS ( faisant plonger le flux dépressionnaire nordique trop vers l'océan) et CEP la faisant plonger beaucoup plus à l'est sans blocage sur le Groenland. A noter que ca bouge encore pour noel. CEP voit un flux de NE potentiellement très froid et sans dégel sur une bonne partie de l'Est de la France voire meme de la neige jusqu'en plaine la nuit du 24 au 25  et le 25 en journée sous la traine

  • J'aime 13
Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Quentin-de-Baron (33) & parfois Tertis-les-Bains (40)

Il est évident qu'un mixte entre GFS et CEP serait très bien. Dans l'état actuel des choses, entre échéances lointaines et multiples configurations proposées, c'est du domaine du possible. J'aurais beaucoup plus de craintes de terminer avec une version à la GEM par exemple, si nous étions autour de " 120h et moins ", de l'échéance et de sa mise en place franche.

 

Tiens, d'ailleurs l'évolution du CEP 12z ce soir, me rappelle une belle désillusion d'un certain janvier 2019 pour ceux qui s'en souviennent 🤮. De belles et grosses dorsales avec des beaux blocages, pour accoucher d'une vieille dorsale arrondie, du même acabit. La différence, c'est que le foirage s'était produit à une échéance plus réduite...

 

En tout cas, presque un monde entre les deux moyennes aux mêmes échéances :

 

c6uv.gif

 

cxj8.png

Edited by DoubleKnacki
  • J'aime 7
Link to post
Share on other sites
Posted
Montfort Le Gesnois (72)

Le dernier CEP me semble en fait à mi chemin entre GFS et GEM avec une sorte de scénario intermédiaire, scénario hivernal sans excès comme le précise Virgile.

Petite parenthèse régionale, ces scénarios en flux de NNO sont souvent favorables aux collines normandes d'un point de vue hivernal et dans ce cas, l'hiver s'arrête parfois quasiment au pas de ma porte moi qui habite un poil plus au sud de cette région :P.

Bref, c'est vrai qu'on n'a beaucoup d'incertitudes mais que la position haute d'une dorsale sur l'Atlantique (+ ou moins hein ^_^) reste le scénario (très) majoritaire.

Maintenant quand je regarde la dimension de l'advection froide qui parviendrait jusqu'à nous selon le scénario CEP, ça reste tout de même modeste (1000 km de large?), les décalages peuvent sacrément changer la donne si le décrochage ne vient pas de très haut.

Edited by lame2
  • J'aime 6
Link to post
Share on other sites
Posted
4 km au sud de Houdan 78
il y a 1 minute, lame2 a dit :

Le dernier CEP me semble en fait à mi chemin entre GFS et GEM avec une sorte de scénario intermédiaire, scénario hivernal sans excès comme le précise Virgile.

Petite parenthèse régionale, ces scénarios en flux de NNO sont souvent favorables aux collines normandes d'un point de vue hivernal et dans ce cas, l'hiver s'arrête parfois quasiment au pas de ma porte moi qui habite un poil plus au sud de cette région :P.

Peu être pourriez vous développe ds les topic régionaux il me semble que l on habite pas très loin ! 
 

bravo pour toute ces expertise Meteo 

Link to post
Share on other sites
Posted
Hermanville-sur-mer,Calvados(14),plage du débarquement SWORD,Normandie.

Bien que moins esthétique que GFS,IFS ce soir est plus efficace pour des sensations hivernales néanmoins les ensembles ne suivent toujours pas et j'ai bien peur qu'ils sonnent bientôt la fin de la récréation.

 

gens-21-1-228.pngEDM1-216.GIF?19-0

Edited by Nico 14
  • J'aime 3
  • Haha 3
Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Hilaire-de-Riez (corniche vendéenne)

J'aime bien consulter NAEFS pour les échéances lointaines. 

Ce qui me marque sur la dernière sortie c'est, d'une part, l'intensité de l'anomalie positive prévue persister au dessus de l'Atlantique, et d'autre part, sa latitude qui n'est pas si élevée que cela puisqu'elle ne concerne que le sud du Groenland. J'en déduis que la circulation ondulatoire qui va se mettre en place autour de Noël ne devrait pas déboucher sur des crêtes très marquées vers les latitudes arctiques. La circulation d'O va rester forte au dessus du Groenland, où l'on voit d'ailleurs une anomalie négative de températures (fort gradient thermique probable au sud du Groenland).  

 

naefs-0-0-300_sdw0.png

naefs-0-1-300_dwt1.png

 

En aval de ces ondulations au dessus de l'océan, au gré des anomalies basses venues des latitudes boréales, le courant perturbé de NO à O qui va concerner la France devrait donc piloter une masse d'air polaire très océanisée, favorable à la neige en montagne, à la pluie froide en plaine. 

 

Ce signal persiste jusqu'aux limites des échéances du modèle. On tient peut-être une configuration qui pourrait durer. Il n'est pas interdit de penser qu'une troisième ondulation puisse engendrer quelque chose d'hivernalement plus consistant dans les premiers jours de janvier. Mais c'est loin...

 

 

Edited by Ciel d'encre
  • J'aime 8
Link to post
Share on other sites
Posted
Montfort Le Gesnois (72)

Merci Yann pour ce post, comme je vois que tu ne nous sors pas un petit tube de 85 avant le 18z, je m'y colle avec une petite entorse, le tube est de 84. Je me rappelle l'avoir écouté en janvier 85 dans la voiture de ma mère, nous roulions sur les routes enneigées, c'était un autre monde. 9_9 Que le 18z soit avec nous B|

 

  • J'aime 10
  • Haha 3
  • Surprise 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Brive (19) // Lyon 7ème (69)

Fidèle à sa tradition, le 18z de gfs envoie un sacré run remarquable avec un petit pas vers l'européen dans le sens où la dorsale s'élève moins franchement dans un premier temps, ce qui a pour conséquence que le décrochage est ramené bien plus vers nous par rapport aux runs précédents du gfs

 

gfs-0-198.png?18

 

c'est limite au niveau de la température évidemment, mais avec le dynamisme d'une telle situation, il va sans dire que des surprises sont possibles par la suite ici ou là en plaine y compris pour le centre et l'est plutôt

 

La suite, plutôt anecdotique compte tenu des divergences à 200h, est une petite merveille pour les amateurs de sensations froides avec des petits épisodes neigeux un peu partout à très (très) basse altitude dans une ambiance bien fraiche à froide au gré des réalimentations 

anim_eby7.gif

 

L'ensemble américain suit son déterministe dans cette évolution vers un décrochage assez massif vers l'Europe de l'ouest,

gens-31-1-192.png

CEP n'en est pas forcément très loin ce soir quand on voit son run à 192h ECM1-192.GIF?19-0

 

mais l'activité dépressionnaire est un poil trop forte par la suite pour un isolement type gfs 

ECM1-216.GIF?19-0

 

Enfin on peut noter que JMA suit GFS ce soirJ204-21.GIF?19-12

 

GEM NAVGEM sont très prudents (gros fail sur Navgem), et GEM est un CEP bien plus timoré et moins incisif avec un bref écoulement assez rapidement évacué.

 

Les incertitudes restent très fortes ce soir, par rapport au comportement et l'élongation de la dorsale, de l'ampleur du décrochage (et d'un possible isolement?) et de sa trajectoire, mais tous les espoirs restent aussi permis !

 

 

 

 

 

Edited by FSnow
  • J'aime 20
Link to post
Share on other sites
Posted
Montfort Le Gesnois (72)

Les modèles ont tendance ce matin à opérer un rapproché par rapport à la configuration proposée par GFS (qui lui est constant dans les grandes lignes depuis 7 runs consécutifs).

La modélisation majoritaire envisage maintenant de manière assez solide la mise en place d'une dorsale dont la crête irait gratter le Groenland (plus ou moins) pour opérer un décrochage arctique qui se dirigerait ensuite vers l'Europe occidentale.

Les conséquences à l'échelle de la France sont pour autant encore très floues (pluie froide, pluie-neige, ou neige seule?), on l'a déjà dit, même si le décrochage généré sera d'origine arctique, il soulèvera plus ou moins des masses d'air Atlantiques en aval de sa descente en fonction de sa trajectoire et de la cyclogenèse qu'il générera.

On voit d'ailleurs bien la langue douce s'infiltrant en aval de la descente polaire sur GFS  notamment: 

gfs-6-180_yze9.png

 

C'est sans doute, dans un 2ème temps, lorsque la dorsale aura terminé son ascension et que le flux se redresserait plus au nord (de façon plus ou moins temporaire) que les phénomènes hivernaux pourraient se concrétiser plus franchement en plaine.

A ce moment là, se posera également la question de la solidité de cette dorsale et de son renouvellement ou de son affaissement.

 

 

Edited by lame2
  • J'aime 21
Link to post
Share on other sites
Posted
Mouilleron le Captif (85) à 40km de l'Océan Atlantique et Peisey-Vallandry (73) 3 à 4 semaines par an

Ce matin à 144h j'ai l'impression que c'est la petite anomalie au centre Atlantique qui entraine une gestion différente de la remontée des HG vers le Groenland

 

Chez CEP/UKMO elle est quasi inexistante, chez GEM elle est très au sud, mais sur GFS elle est plus Nord et plus creusée. De fait elle arrive à couper les hauts géo qui n'ont d'autre choix que de se redresser vers le Groenland. Chez CEP elle ne coupe pas les hauts géo qui restent unis sur l'Atlantique.

 

 

gem-0-144.png

gfs-0-144.png

ECM1-144 (1).gif

ECM1-144.gif

 

 

GFS vs CEP 24h plus tard....

gfs-0-168.png

ECM1-168.gif

Edited by F85
  • J'aime 7
Link to post
Share on other sites
Posted
St Georges sur Loire (49), 15 km à l'ouest d'Angers.

Nette amélioration de CEP et de GEM quand même en comparaison d’hier soir sur la solidité de la dorsale même si elle s’affaisse relativement rapidement. On peut espérer gratter des phénomènes hivernaux un peu plus généralisés. 
 

CEP

 

image.gif.546b6280dfbd42736d834cc325658938.gif

 

VS hier soir

 

image.gif.04b23daa1388dc0227b9feb4d27dab93.gif

 

Et GEM ce matin

 

image.png.be039fa44f0d614c68457ee668edfc5a.png

 

VS hier soir

 

image.png.aa446a81d43032de7a5f7f7ce4782584.png

 

En espérant que tout ceci s’améliore encore, vu l’échéance on peut y croire. Ça peut aussi s’empirer évidement, 2020 oblige. 🤦‍♂️

 

GFS reste le plus généreux en terme de dorsale. Elle résiste plus longtemps mais envoie un air aussi nettement plus maritime dans un premier temps, sans doute insuffisant pour une bonne partie de la plaine globalement mais ça tournerait bien probablement au fil des heures. Mais bon l’horizon est lointain et il semble encore bien seul sur ce scénario. 
 

On a l’air de tendre vers un compromis. A suivre au prochain épisode. 😎

 

Vivement ce soir pour le bide intersidéral avec un bel AF. 

 

 

Edited by dudule
  • J'aime 4
  • Haha 14
Link to post
Share on other sites
Posted
Naillat, 360m, 23

Bonjour,

 

jour d'ouverture de topic et déjà trois pages O.o!

 

Pour le début de semaine si l'on se réfère aux ensembles, le signal est largement partagé, à savoir l'installation d'une belle montagne de hauts géopotentiels sur l'Atlantique. Deux visions des choses s'opposent pourtant. Sur GFS, et à ce titre l'ensemble est très clair, l'élévation gagne la zone sud Groenland/Islande, le flux en aval se redresse pour prendre une courbure de plus en plus nordique. Qui dit courbure nordique dit flux gagnant en composante polaire au fil des jours: 

 

 

avg-500.png?run=run00model

Sur la moyenne IFS, la dorsale fait le dos rond, et malgré l'épaisseur des géopotentiels ne gagne pas autant en latitude, le flux touchant les côtes occidentales de l'Europe garde une composante franchement maritime, c'est typiquement une situation propice à une agitation fraîche, bon arrosage et ventilation en plaine et neige en montagne parfois à des altitudes assez basses. 

 

500_moy.png?run=run00model

 

Les moyennes me semblent garder leurs caractéristiques propres par la suite. Les déterministes au fil des jours devraient préciser les choses, ils tendront vers un flux plus nordique ou plus océanique en fonction de la respiration des amas de hauts géopotentiels. Mais en version déterministe, je ne vois pas d'amélioration du côté d'IFS qui perd le peu d'aspect continental qu'il parvenait à conserver temporairement hier soir, le flux s'accélère et la courbure est sans appel: 

 

vent_850.png

 

  • J'aime 11
Link to post
Share on other sites
Posted
Hermanville-sur-mer,Calvados(14),plage du débarquement SWORD,Normandie.

Oui force est de constater que GFS reste très stable sur son mouvement ondulatoire,son ensemble suit et que les décrochages sur IFS et GEM sont revus plus imposant sur ces deux déterministes ce matin.On voit aussi que quand le décrochage est plus Arctique que maritime avec un certain dynamisme une masse d'air propice aux phénomènes hivernaux pourrait parvenir jusqu'à nous un peu comme le scénario GEM ce matin.Cette mécanique très esthétique reste encore lointaine et le traditionnel décalage Est reste toujours d'actualité,l'EPS continue ce matin de voir majoritairement un décrochage plus maritime et des HG plus près de nous.

Edited by Nico 14
  • J'aime 5
Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Nizier du Moucherotte (Vercors) - 1170m


Je me permets de citer le message posté en réponse dans un autre topic mais qui a plutôt sa place ici ;). C'est vrai qu'on se répète un peu mais c'est difficile d'aller vraiment chercher du froid :

 

Citation

Mais, avoue qu'on a une situation plus classique de NO sans butée sur AE. Comme j'ai dit sur le topic massif, je suis davantage serein pour la suite avec le VP de dimanche soir qui va encore décaler un peu Est (pas trop espérons ?) . Les grands gagnants seront nos 2 massifs, avec AN bien sûr. 

Pour Noël, la plaine verra quelques flocons et 5cm à 500m sur ce flux de nord. De bonnes gelées sous inversion dimanche matin. 


 

Justement, je n'en suis pas sûr et j'en avais parlé un peu sur le topic long terme en effectuant un petit comparatif avec 2010 (comparaison pas forcément judicieuse avec une situation aussi extrême dans un sens favorable) ; mais j'ai l'impression que cette synoptique reste structurellement défavorable à la plaine puisque pour l'instant le courant d'ouest empêche l'établissement d'un bloc froid sur l'Europe occidentale. Autant, je sais que les réserves froides peuvent vite être balayées, autant le fait qu'on ait pour le moment pas le moindre blocage sur l'Europe va être probablement défavorable même avec un éventuel creusement Méditerranéen.

On ne s'en rend pas suffisamment compte sur la carte des géopotentiels mais il n'y a strictement aucune masse d'air froide sur l'Europe et on a  pour l'instant beaucoup de chance de se retrouver sur la trajectoire des décrochages (T° à 500 hPa) :

gfsnh-13-192_cub5.png

Ce qui modère mon enthousiasme pour l'instant même si les cartes sont plaisantes, c'est que même avec ce décrochage, on conserve une circulation d'O/SO sur une grande partie de l'Europe. Il nous manque cette branche du jet plongeant vers la Méditerranée qui pourrait couper la circulation d'ouest et faire la liaison avec la branche qui circule sur le Maghreb. On ne voit ça nulle part pour l'instant :

gfseu-4-192.png.9f007f353d7a30d64602b2b761d6623c.png

Ce n'est pas pour rien qu'on ne trouve sur les diagrammes que peu de scénarios sous les -5° à 850 hPa. Quand bien même il y aurait tentative de continentalisation, on se retrouve avec ce redressement du flux sur l'Europe centrale qui coupe l'alimentation continentale. Tant que l'on aura cette branche parasite (flèche rouge), on ne basculera pas vers quelque chose de très froid :

gfsnh-5-258.thumb.png.96ab8a21b89208defdafe67e80a9de0f.png

 

MAIS, j'insiste, ça n'exclut aucunement des phénomènes hivernaux, y compris en plaine. Les chutes de neige par -10° chez nous ce n'est pas la norme mais cette absence de froid préexistant et de continentalisation, même temporaire, augmente les conditions à réunir pour en observer. Mais elle reste du domaine du possible, ce n'était pas toujours le cas ces dernières années ;).

 

Edited by Kyrion
  • J'aime 31
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites
il y a 33 minutes, Kyrion a dit :


Je me permets de poster ici le message posté dans un autre topic mais qui a plutôt sa place ici. C'est vrai qu'on se répète un peu mais c'est difficile d'aller vraiment chercher du froid :

 

 

Oui et non. Déjà, il est toujours bon de revenir un peu dans les échéances rapprochées. (+144h). On voit ce matin, que les différences s'amenuisent de plus en plus sur cette élévation de cette première dorsale. C'est surtout sa fin de comportement qui est à l'origine des différences pour plus tard. (En partie)

 

En effet, sur CEP et UKMO, le reste de blocage va jusqu'en Allemagne, et la dépression venant du Groenland est obligé d'avancer dans un flux d'Ouest en Est plus longuement, avant de pouvoir décrocher en direction de l'Europe de l'Ouest. Ainsi, on a bien une dorsale qui monte dans les +168/192h, en même temps que ce complexe dépressionnaire plus à l'Est que GFS, descend. On se retrouve donc dans un flux de N dynamique et froid. Sur le CEP, dés le milieu de journée, la neige s'invite sur le Nord et l'Est rapidement.

 

GFS, lui, voit la fin de la première pulsion plus à l'Ouest, et atteint seulement la France dans son prolongement. La dépression Groenlandaise peut alors décrocher un peu plus tôt que sur CEP/UKMO, d'où un temps un peu moins froid. MAIS, GFS rectifie le tire doucement lui aussi, et il est beaucoup moins maritime qu'hier soir. La neige et le froid s'installant beaucoup plus vite sur ce run sur un grand quart N/NE.

 

GEM, lui, est un peu seul dans son scénario. La première pulsion est vue résister jusqu'en Scandinavie à 144h, laissant ainsi le complexe dépressionnaire être obligé d'avancer vers l'Est encore plus longuement que CEP. Mais lui aussi, tend à rectifier le tire depuis hier soir.

 

Le deuxième point d'incertitude, c'est l'extension de cette pulsion vers le Groenland. En effet, il y a deux points importants : le premier, le comportement du complexe dépressionnaire en Amérique, le deuxième, l'extension de la petite anomalie douce vers la Sibérie, pouvant favoriser l'élévation de la dorsale en Atlantique.

Je vous laisse deviné qui est le plus favorable (GFS), et le moins favorable (GEM).

 

Toutefois, CEP améliore son extension de cette anomalie douce vers le Groenland, favorisant, une dorsale Atlantique plus costaud. GEM, qui part de loin par rapport à hier, fait aussi un bon pas ce matin. On voit d'ailleurs que l'ensemble CEP est meilleure qu'hier soir. Sur GEFS, n'en parlons même pas, il est encore meilleur. D'ailleurs si on devait trier les scénarios on aurait :

* GFS : 37%

* CEP : 36%

* GEM : 7%

* Capotage : 20%

 

Ainsi, la tendance de fond est clair. Le risque de capotage n'est pas à exclure encore. Mais si tout se passe bien, pour moi, on aura un compromis entre CEP et GFS, avec un flux de Nord sympathique => froid et neige, puisqu'on sera dans le bon axe. A suivre !

 

PS : J'ai regardé à +216h, environ 36% des scénarios sont bon au niveau froid et T850 => scenario CEP et/ou GFS

Edited by Barth61
  • J'aime 8
  • Merci 4
Link to post
Share on other sites

Clairement, l’espoir d’un épisode hivernal se profile : l’alignement des modèles ne laisse que peu de doute ; pas de vague de froid brutale  mais un refroidissement progressif et finalement remarquable  au regard de la douceur actuelle .

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Quentin-de-Baron (33) & parfois Tertis-les-Bains (40)

Je trouve personnellement le GEM un peu plus intéressant, même sur la durée que CEP ce matin. Sur le Canadien le flux de Nord et temporairement plus dynamique et incisif et plus froid que l'européen, avec même si c'est à prendre avec beaucoup de recul vu l'échéance, une masse d'air passagèrement favorable à du solide si précipitations, jusqu'en plaine avec plus de facilité que l'européen et son flux plus radouci de No (ou NNO). 

 

De plus en fin d'échéance, la même mécanique semble se mettre en place, au loin vers Terre-Neuve, avec le renouvellement d'une pulsion. Chez CEP, pour moi ça semble un peu le bidonnage avec une dorsale qui pourrait s'effondrait ou se décaler vers l'est trop prématurément... bref, je ne suis pas trop fan de l'européen. 

 

Enfin sur le coup j'ai peut être un mauvais ressenti sur CEP, je sais pas.. 

 

Pour GFS on ressent très doucement un petit rapprochement vers GEM et CEP, ce qui semble effectivement laisser penser comme évoqué par certains, un scénario intermédiaire final possible, plus favorable et hivernal que chez le Canadien et l'européen, mais avec une dorsale moins sur-vitaminée, même si l'ensemble semble insistant sur l'oméga. Néanmoins chez GFS, malgré une masse d'air banalement froide à 850 hpa, il suffit de consulter l'iso 0c, ainsi que la température à 500 hpa et de voir que l'épaisseur 528 sera bien présente pour se rendre compte que du solide en plaine, au moins sous giboulées ou fronts froids secondaires ce sera largement possible ça et là. Les reliefs pourront se gaver jusqu'à, très basse altitude. 

Edited by DoubleKnacki
  • J'aime 6
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Buhl-lorraine, Moselle ( 260 m )
il y a 6 minutes, DoubleKnacki a dit :

Je trouve personnellement le GEM un peu plus intéressant, même sur la durée que CEP ce matin. Sur le Canadien le flux de Nord et temporairement plus dynamique et incisif et plus froid que l'européen, avec même si c'est à prendre avec beaucoup de recul vu l'échéance, une masse d'air passagèrement favorable à du solide si précipitations, jusqu'en plaine avec plus de facilité que l'européen et son flux plus radouci de No (ou NNO). 

 

De plus en fin d'échéance, la même mécanique semble se mettre en place, au loin vers Terre-Neuve, avec le renouvellement d'une pulsion. Chez CEP, pour moi ça semble un peu le bidonnage avec une dorsale qui pourrait s'effondrait ou se décaler vers l'est trop prématurément... bref, je ne suis pas trop fan de l'européen. 

 

Pour GFS on ressent très doucement un petit rapprochement vers GEM et CEP, ce qui semble effectivement laisser penser comme évoqué par certains, un scénario intermédiaire final possible, plus favorable et hivernal que chez le Canadien et l'européen, mais avec une dorsale moins sur-vitaminée, même si l'ensemble semble insistant sur l'oméga. Néanmoins chez GFS, malgré une masse d'air banalement froide à 850 hpa, il suffit de consulter l'iso 0c, ainsi que la température à 500 hpa et de voir que l'épaisseur 528 sera bien présente pour se rendre compte que du solide en plaine, au moins sous giboulées ou fronts froids secondaires ce sera largement possible ça et là. Les reliefs pourront se gaver jusqu'à, très basse altitude. 

 

 

rien de surprenant de voir le solide jusqu'en plaine malgré les vents de sud-ouest sous la dépression car tout simplement on aurait un bout du vortex polaire descendre sur la France avec de l'air très froid à très haute altitude ( -30/-35°) ce qui fait que l'iso se retrouverait plus bas très logiquement et comme les nuits sont très longues, ca favoriserait la baisse du mercure plus facilement que si on était en février

  • J'aime 10
Link to post
Share on other sites
  • Sebaas changed the title to Du 28 décembre au 3 janvier 2021, prévisions météo semaine 53

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...