Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Tendances Printemps 2021


Clement89
 Share

Recommended Posts

Tout à fait, les manches courtes et les barbecue dès la fin-mars mi-avril sur le nord du pays ont devoyé la perception de cette saison.

 

En fait on retrouve un véritable printemps tel qu'il existait «avant» (pas forcément lointain, ne serais ce que dans les années 90). Saison traite avec coups de froids réguliers, coups de chauds éphémères voir inexistants où premier mai rimait plus souvent avec k-way et cheminée. Le charme du printemps mouillé et frais, mais lumineux! Un prélude un peu frileux à l'été, indispensable pour goûter aux délices des chaleurs estivales dont nous sommes aujourd'hui gavés. 

 

Le printemps 2021 ne sera probablement qu'une éphémères parenthèse, comme l'écho d'un passé récent, une relique climatologique.

 

 

  • J'aime 13
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

  • Replies 85
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

PS: afin d'évité une perte de qualité, j'ai pris des captures d'écran de ma tendance                                                issu du PDF suivant, les sources sont dedans (les 1,2,3 en expo

Je profite de ce bilan pour rebondir sur la discussion de l'autre topic (celui de l'été) et étoffer graphiquement les quelques messages que j'y ai mis.   Le problème aujourd'hui c'est qu'ave

En prenant un peu de hauteur, je trouve que ce printemps est surtout marqué par une domination comme on n'en n'avait plus vu depuis très longtemps des régimes de blocage en Atlantique nord. Moyennées

Posted Images

Posted
Soissons (02)
Il y a 12 heures, TreizeVents a dit :

 

Même s'il se terminait sur une Tm nationale de 13,8° qui en ferait le second mois de mai le plus froid des trente dernières années, le printemps 2021 serait néanmoins plus chaud que tous les printemps de la décennie 1970.

 

Même si on peut discuter des détails qui pourraient nous conduire à relativiser la remarque que je viens de faire (la fréquences des gelées dans la moitié nord depuis début avril a quand même été exceptionnelle, et les printemps des décennies 1960 / 1970 / 1980 ont été particulièrement frais par rapport aux décennies précédentes), cela n'enlève rien à sa véracité de fond.

 

Ce que j'aurais plutôt tendance à dire, c'est que les printemps se sont tellement réchauffés à partir des années 1990 - c'est d'ailleurs la saison qui s'est le plus réchauffée en moyenne en France depuis les années 1960 - que cela fausse toutes nos perceptions et que les rares printemps qui arrivent encore à nous sortir un bilan un tant soit peu frais et/ou maussade nous paraissent très, trop vite pourris.

Juste pour imager les choses en deux comparaisons choc : sur les 32 dernières années, les trois quarts des printemps ont atteint ou dépassé les 12.2° de Tm nationale, valeur qui n'avait été atteinte qu'une seule fois, et de peu, sur les 26 années précédentes. Et sur les 32 dernières années on a eu un seul printemps avec une Tm nationale inférieure à 11.3°, alors que cette valeur n'était dépassée qu'une année sur trois sur les 26 années précédentes.

Avec le RC on n'a pas des printemps automnaux, on s'est seulement trop vite habitués au chaud.

 

Oui tout à fait, ma dernière phrase était plus une boutade qu'autre chose, mais je reconnais qu'on se laisse facilement avoir par le ressenti immédiat sans prendre de recul avec ces statistiques qui sont, par définition, totalement objectives et implacables ! Après je pense que le printemps 2013 était sans doute le seul vraiment déficitaire de ces 20-25 dernières années (-1,3°C d'anomalie selon MF) mais effectivement, on peut penser que ce type de printemps était plutôt courant dans les années 70. Désormais un tel déficit sur une saison entière apparaît hautement improbable, mais bon, sait-on jamais ?

Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)
Posted (edited)
Il y a 4 heures, greghouse33 a dit :

on peut penser que ce type de printemps était plutôt courant dans les années 70.

 

Non, il ne s'agit pas ici de « pouvoir penser que », d'émettre une hypothèse ou d'évoquer une éventualité qui sous-entendrait une façon personnelle d'interprétation.

Ce type de phrase est une erreur courante. Quand c'est volontaire (rhétorique du doute), c'est même une faute.

Edited by _sb
Link to post
Share on other sites

Le 08/05/2021 à 23:05, thib91 a dit :

Tout à fait, les manches courtes et les barbecue dès la fin-mars mi-avril sur le nord du pays ont devoyé la perception de cette saison.

 

En fait on retrouve un véritable printemps tel qu'il existait «avant» (pas forcément lointain, ne serais ce que dans les années 90). Saison traite avec coups de froids réguliers, coups de chauds éphémères voir inexistants où premier mai rimait plus souvent avec k-way et cheminée. Le charme du printemps mouillé et frais, mais lumineux! Un prélude un peu frileux à l'été, indispensable pour goûter aux délices des chaleurs estivales dont nous sommes aujourd'hui gavés. 

 

Le printemps 2021 ne sera probablement qu'une éphémères parenthèse, comme l'écho d'un passé récent, une relique climatologique.

 

 

 

 

Oui sauf que il y a eu une rupture depuis mars et on le voit dans les temperatures oceaniques aussi bien dans l'Atlantique que dans le pacifique ou la différence est énorme avec la periode 2015/2020. La variabilité naturelle existe toujours on le voit ce printemps par rapport a celui de l'an dernier. Et il ne faut pas croire que les été vont être caniculaire indéfiniment, il est possible que l'été 2021 marque aussi une rupture avec les été depuis 2015.

 

Ce n'est peut être pas qu'une parenthèse mais l'entrée dans une periode naturellement plus fraiche tout simplement ...

  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites

Posted (edited)

Bonjour, pour ceux pour qui ça intéresse (même si ce n'est pas du grand beau temps), Guillaume Séchet et Dorian Dziadula @Cyclone30à fait un article concernant les deux dernières semaines de mai en évoquant se retournement de veste avec un mois de mai qui devrait se boucler avec un déficit de -2°C en plus d'être bien humide.

Une saison complète sous les normes serait une première depuis 2016 (5ans). Il faudrait remonter à 2013 pour avoir une saison au moins aussi froide. Cependant le déficit saisonnier du printemps météorologique tournerait autour de 1°C contre 2,3°C en 2013. 

https://www.meteo-paris.com/actualites/pluie-et-fraicheur-une-seconde-partie-de-mai-toujours-aussi-maussade

 

Edited by Turquoise_ExNico41
Link to post
Share on other sites

Posted
Montreuil (93) ou Ciran (37)
il y a 1 minute, Turquoise_ExNico41 a dit :

M. Séchet à fait un article

 

Pas tout seul, avec @Cyclone30!

  • C'est corrigé 1
Link to post
Share on other sites

Le 10/05/2021 à 11:13, Avallon89 a dit :

 

 Et il ne faut pas croire que les été vont être caniculaire indéfiniment, il est possible que l'été 2021 marque aussi une rupture avec les été depuis 2015.

 

Ce n'est peut être pas qu'une parenthèse mais l'entrée dans une periode naturellement plus fraiche tout simplement ...

 

C'est clair que l on ne peut que connaitre de temps à autre des étés moins chauds que ces 5 dernières années. La pente du RC n'est pas de 2 degrés par décennie !

 

Mais si période fraîche il y a, elle restera modeste ( Arkus pourrai nous calculer ce qui est encore possible en 2021 ) et se fera autour du climat actuel très (trop) réchauffé. 

  • J'aime 1
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

Le 10/05/2021 à 11:13, Avallon89 a dit :

 

Oui sauf que il y a eu une rupture depuis mars et on le voit dans les temperatures oceaniques aussi bien dans l'Atlantique que dans le pacifique ou la différence est énorme avec la periode 2015/2020.

 

On va le faire en mode interactif, tout le monde peut participer :

 

 

Atl.thumb.png.d5e753c17ce6fd7dcc8a2f832498d50e.png

 

 

J'ai pris les dernières données disponibles, celles arrêtées au mois d'avril. La dernière barre du diagramme c'est donc bien les données 2021.

 

Options possibles pour participer façon réseaux sociaux :

 

1.png.5dd5a90875e958d56e5f17eaea14cfeb.png --> Effectivement, je suis d'accord, je vois bien une rupture flagrante en 2021 par rapport à la période 2015-2020.

2.png.fd5c2aa6de4f7a2c307563027cb0cd55.png  --> Une rupture, quelle rupture ?

 

  • J'aime 1
  • Merci 1
  • Haha 12
  • C'est corrigé 1
Link to post
Share on other sites

Posted (edited)
il y a 28 minutes, TreizeVents a dit :

 

On va le faire en mode interactif, tout le monde peut participer :

 

 

Atl.thumb.png.d5e753c17ce6fd7dcc8a2f832498d50e.png

 

 

J'ai pris les dernières données disponibles, celles arrêtées au mois d'avril. La dernière barre du diagramme c'est donc bien les données 2021.

 

Options possibles pour participer façon réseaux sociaux :

 

1.png.5dd5a90875e958d56e5f17eaea14cfeb.png --> Effectivement, je suis d'accord, je vois bien une rupture flagrante en 2021 par rapport à la période 2015-2020.

2.png.fd5c2aa6de4f7a2c307563027cb0cd55.png  --> Une rupture, quelle rupture ?

 

A l'est des Etats unis, cela favorise les situation de nao négative selon la noaa

 

https://www.ospo.noaa.gov/Products/ocean/sst/anomaly/

 

Bien sur depuis 1996 l'AMO est très positive sur l'Atlantique et cela jusqu'à 2035 au moins, et on le voit sur le graphique, ce qui démontre  la force des variations naturelles, pic de l"AMO en 2019 donc pour le moment.

 

http://la.climatologie.free.fr/amo/amo.htm

 

Et AMO negative durant les années 70, et durant les premières années du 20 e

Edited by Avallon89
  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

Posted (edited)

Les institutionnels sont parfois à la ramasse...

 

T2M_MF7_Anono_20210301_Europe_LT2.gif.228a18ae5095b848fd9f384d350201b2.gif

 

 

Fred Decker au 15 avril....

 

Screenshot_2021-04-17-23-37-51-1.png.b7d11ff5f7de5c14fbfbeab64d5db22e.png

 

 

Et les anomalies actuelles en Europe....

 

AT2m_Europe_190521_0.gif

Edited by th38
  • J'aime 12
  • Merci 3
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites

Posted (edited)
Le 17/04/2021 à 10:46, RidersOnTheStorm a dit :

La fraicheur de ce mois d'avril ne serait qu'une parenthèse selon les modèles saisonniers.

 

Pour mai, retour à des températures nettement supérieures à la normale

 

Je suis absolument bluffé par le succès des prévisions saisonnières. 😛 

Edited by Cers
  • Merci 1
  • Haha 5
Link to post
Share on other sites

@th38 comparer une prévision émise mi-Mars a une prévision émise mi-Avril, c'est quand même proche d'une certaine malhonnêteté intellectuelle. Fred Decker est loin d'être un prince des prévisions saisonnières vu comment il bidouille un peu ses pourcentages de réussite comme il l'entend pour faire passer la pilule.

Link to post
Share on other sites

🤐

 

http://seasonal.meteo.fr/sites/data/Modeles/MF7/previ/202104/T2M_MF7_Anono_20210401_Europe_LT0.gif

http://seasonal.meteo.fr/sites/data/Modeles/MF7/previ/202105/T2M_MF7_Anono_20210501_Europe_LT0.gif

à l’instant, MidiPy a dit :

@th38 comparer une prévision émise mi-Mars a une prévision émise mi-Avril, c'est quand même proche d'une certaine malhonnêteté intellectuelle. Fred Decker est loin d'être un prince des prévisions saisonnières vu comment il bidouille un peu ses pourcentages de réussite comme il l'entend pour faire passer la pilule.

 

http://seasonal.meteo.fr/sites/data/Modeles/MF7/previ/202104/T2M_MF7_Anono_20210401_Europe_LT1.gif

  • J'aime 1
  • Haha 4
Link to post
Share on other sites

Posted (edited)
Il y a 2 heures, MidiPy a dit :

@th38 comparer une prévision émise mi-Mars a une prévision émise mi-Avril, c'est quand même proche d'une certaine malhonnêteté intellectuelle. Fred Decker est loin d'être un prince des prévisions saisonnières vu comment il bidouille un peu ses pourcentages de réussite comme il l'entend pour faire passer la pilule.

 

Merci de me citer, ça donne un peu d'humilité

Mais ce message date de plusieurs années, et la prévision mi-avril était pour le mois d'avril en question...

Edited by th38
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Il y a 2 heures, th38 a dit :

 

Merci de me citer, ça donne un peu d'humilité

Mais ce message date de plusieurs années, et la prévision mi-avril était pour le mois d'avril en question...

J'ai pas tout compris dans cette histoire mais je me suis clairement emmêler les pinceaux là. Oubliez ce que j'ai dit.

  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Posted
56800 Taupont, 61170 Marchemaisons

On peut commencer à passer au bilan de ce printemps même s'il reste encore 10 jours , instructif avec ses disparités régionales et surtout avec ce mois de mai qualifié régulièrement de "pourri", côté ensoleillement et pluviométrie effectivement pour @Ralala78 ce fut vraiment un printemps pourri  ! :D

 

 

  • J'aime 6
  • Merci 1
  • Haha 3
Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)

Effectivement, syndrome de représentation où l'inconscient désire être en tee shirt autour de barbeuq'. -0.5°C, ce n'est pas une saison particulière froide :D même si c'est devenu inhabituel :/ . Quant aux pluies, à part un petit tiers est du pays à relativiser, elles sont déficitaires (et l'excédent d'ensoleillement illustre bien que les nuages n'ont pas autant dominé !). Les pluies ont eu le mauvais goût de tomber souvent le week-end, là où tee shirt et barbeuq' auraient pu être de sortis, faussant la réalité. Un printemps globalement un peu frais, avec des coups de chaud et de froid (+ de 27°C début avril en Bretagne !) et sec.

Pour moi, ce printemps fut un printemps : une saison de transition non linéaire entre l'hiver et l'été. ;)

  • J'aime 10
  • Merci 3
  • Haha 3
Link to post
Share on other sites

Posted (edited)

Et pourquoi ne pas parler du duo avril et mai et surtout mai qui va être tres en dessous des normales avec seulement 2 jours au dessus des normes sur 21 jours pour le moment.

 

Evidemment que le ressenti est pas terrible surtout avec la fraicheur d'avril et les gelées du debut de mois + le nombre important de gélées cumulés sur les 2 mois.

 

Donc 2/3 du printemps froids avec tres peu de jour de douceurs, non ce n'est pas un printemps habituel

 

D'ailleurs dans son tweet le monsieur de météo france élude le mois de mai 2013 très froid et humide, on le voit sur le graphique, il est dans le peloton des plus froids, et je me rappel très bien de ce mois très humide avec chauffage jussu'a la fin de mois, guère différent de 1984 dans le ressenti

Edited by Avallon89
  • J'aime 2
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

Posted
56800 Taupont, 61170 Marchemaisons
Il y a 1 heure, _sb a dit :

Effectivement, syndrome de représentation où l'inconscient désire être en tee shirt autour de barbeuq'. -0.5°C, ce n'est pas une saison particulière froide :D même si c'est devenu inhabituel :/ . Quant aux pluies, à part un petit tiers est du pays à relativiser, elles sont déficitaires (et l'excédent d'ensoleillement illustre bien que les nuages n'ont pas autant dominé !). Les pluies ont eu le mauvais goût de tomber souvent le week-end, là où tee shirt et barbeuq' auraient pu être de sortis, faussant la réalité. Un printemps globalement un peu frais, avec des coups de chaud et de froid (+ de 27°C début avril en Bretagne !) et sec.

Pour moi, ce printemps fut un printemps : une saison de transition non linéaire entre l'hiver et l'été. ;)

 

Et oui !

C'est vrai que ce mois de mai sans le comparer à mai 1984 ( oh quel sacrilège MF et moi en les relayant ont fait là en osant la comparaison avec mai 1984 !, heureusement que la guillotine n'existe plus ! 🤣) tranche avec mai de l'an dernier, mais bon mai 2010, mai 2013, mai 2016 ce n'était pas terrible non plus .

 

J'ai quand même l'impression  que maintenant parce que l'on parle de réchauffement climatique, il faut systématiquement que les printemps soient beaux et chauds avec un "joli" moi de mai, c'est vrai que certains médias n'y sont pas étrangers non plus à cette vue idyllique du printemps .

 

Mais ce mythe du joli mois de mai ce n'est pas nouveau, combien de fois j'ai entendu quand j'étais môme grands-parents et parents se plaindre du printemps et dire '" on n'a plus de beaux printemps et de "jolis" mois de mai" , bon c'était bien avant que l'on parle de réchauffement climatique .

 

C'est vrai que revenir une fois  à un printemps courant de ces années là et ne pas pouvoir profiter des terrasses  c'est un sacrilège ! :P

Par contre quand ça vient après des non hivers qui sont plutôt des automnes prolongés (là je crois qu'il faut remonter loin pour trouver un hiver inférieure à la moyenne saisonnière 1981-2010) , bien sûr que ça fait mal sur le plan agricole  .

  • J'aime 7
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous,

Devant de tels chiffres je m'interroge sur la valeur des températures moyennes en tant qu'indicateur fiable du climat de tel ou tel mois ou saison. Pour m'en tenir à ma région, les Pyrénées Atlantiques et les régions au sud de la Garonne, les températures moyennes de mars ont terminé en très légère anomalie positive à la faveur de 3 journées exceptionnellement chaudes en fin de mois mais le restant du mois est (beaucoup) plus frais, et il a failli en être de même en avril. Les services météo seraient parfois bien inspirés de publier les températures médianes mensuelles ou saisonnières en complément des moyennes. Car dans le sud-ouest, presque tout le monde a déjà oublié l'éphémère coup de chaleur de fin mars et à fortiori de début-mai et presque tout le monde se souviendra de ce printemps 2021 comme désespérément frais, surtout  au moment des semis. Ce qu'il fut en grande partie. Bonne journée à tous.

Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)
il y a une heure, Avallon89 a dit :

Et pourquoi ne pas parler du duo avril et mai et surtout mai qui va être tres en dessous des normales avec seulement 2 jours au dessus des normes sur 21 jours pour le moment.

 

Evidemment que le ressenti est pas terrible surtout avec la fraicheur d'avril et les gelées du debut de mois + le nombre important de gélées cumulés sur les 2 mois.

 

Donc 2/3 du printemps froids avec tres peu de jour de douceurs, non ce n'est pas un printemps habituel

 

1- La discussion porte sur le printemps qui comprend, jusqu'à preuve du contraire, 3 mois : mars, avril et mai.

2- As-tu simplement regardé les cartes provisoires de MF que Bernard a relayé ?

Il est toujours possible de faire l'autruche et de ne se plier qu'à son propre ressenti... Sans oublier que le ressenti est une chose, la réalité en est une autre ;)

 

Dans mon post, seules ma première et dernière phrase, bien encadrées, présentent un caractère subjectif.

 

@Cristau de Hauguernes : on peut bien entendu discuter du bien-fondé de tel ou tel procédé, d'ajouter d'autres paramètres ou points de vue. Nul doute d'ailleurs que MF a a déjà sous la main tes suggestions et on pourrait leur suggérer de les publier au même niveau. Cependant, pour pouvoir faire des comparaisons réalistes et fiables, il est aussi nécessaire de garder une méthodologie. Autrement, la signification est perdue et on reste au seul ressenti, donc à la subjectivité.

  • J'aime 7
Link to post
Share on other sites

à l’instant, _sb a dit :

Autrement, la signification est perdue et on reste au seul ressenti, donc à la subjectivité.

Je suis d'accord, sauf que la température médiane d'un mois ou d"une saison n'est pas de la subjectivité et peut dans quelques cas s'avérer bien plus fidèle à la réalité qu'une moyenne. Donner 15 degrés de températures maximales moyennes en mars pour une localité parce qu'on aura connu 27 journées autour de 13 degrés de températures maximales et les 4 dernières à 28,5 , de mon point de vue çà mériterait d'être complété. Quand dans la plupart des cas les moyennes sont amplement suffisantes.

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

Posted
Gambais (78) - Altitude : 100 m et Guyancourt (78) pour le travail
Il y a 2 heures, bernardt60 a dit :

On peut commencer à passer au bilan de ce printemps même s'il reste encore 10 jours , instructif avec ses disparités régionales et surtout avec ce mois de mai qualifié régulièrement de "pourri", côté ensoleillement et pluviométrie effectivement pour @Ralala78 ce fut vraiment un printemps pourri  ! :D

Effectivement, bien trop ensoleillé à mon goût même si c'était pire l'année dernière. L'avantage cette année, c'est que je n'étais pas confiné chez moi à subir ces journées de ciel bleu et de soleil morose, au bureau, j'ai une petite fenêtre et je ne vois le soleil que le matin. Mai est le mois le plus pluvieux du printemps en RP, mais l'inconscient collectif bien matraqué par les médias le voit comme un mois de soleil et de chaleur ...

  • J'aime 6
Link to post
Share on other sites

En prenant un peu de hauteur, je trouve que ce printemps est surtout marqué par une domination comme on n'en n'avait plus vu depuis très longtemps des régimes de blocage en Atlantique nord. Moyennées depuis le 1er mars, les anomalies de géopotentiels à 500 hPa font transparaître une situation inhabituellement anticyclonique sur le nord Atlantique / sud Groenland, et inversement des conditions inhabituellement dépressionnaires du côté de la Scandinavie :

 

Geo500.png.7c3221e023a9fabb4e5179ac16986388.png

 

 

Je parle bien ici du printemps dans son ensemble. D'un point de vue autocentré sur la France, on a un peu envie de séparer les conditions de mars (plutôt banal) de celles d'avril, mais mars 2021 est très clairement dans le même schéma général qu'avril. La seule différence entre les deux, c'est qu'en mars les blocages étaient plus occidentaux, avec des décrochages froids qui ont davantage visé l'Europe centrale pendant que la France n'était que partiellement et ponctuellement affectée sur sa frange est. En avril les blocages se sont décalés vers l'ouest, nous plaçant plus directement sous le robinet froid. Mars à gauche, avril à droite :

 

 

Geo2.thumb.png.a982d311a8bc5e011f5ad410e4e506d4.png

 

 

 

Traduction logique sur les cartes d'anomalies de vent méridien (nord/sud) depuis le 1er mars : on observe une anomalie négative très nette au dessus de l'Europe, qui traduit une présence inhabituellement marquée des vents de secteur nord, et qui nous indique que le robinet arctique a particulièrement arrosé le vieux continent en ce printemps 2021.

 

VentM.png.9edf5d158ba2b7bbbe7322f5fa7f519a.png

 

 

Au regard de ce constat, pour trouver un analogue au printemps 2021, il faut remonter à rien de moins que 1955. Pour dire que cela faisait quand même longtemps qu'on n'avait pas observé un tel schéma.

 

 

1955.png.1932d13c22e76c1da3e2632c7e8a6964.png

  • J'aime 16
  • Merci 3
Link to post
Share on other sites

Posted
Naillat, 360m, 23
Il y a 3 heures, Avallon89 a dit :

non ce n'est pas un printemps habituel

Bonjour,

 

j'attends avec impatience la définition d'un printemps habituel.

Au niveau thermique, il s'éloigne moins de la moyenne que celui de l'an dernier pour ne citer que lui...

Si l'on passe sur des évènements auxquels chacun s'attache en fonction des lieux où il habite, des activités qu'il pratique et des centres d'intérêts qui l'animent les choses vont se compliquer et comme cela a été remarqué plus haut le biais subjectif va jouer son rôle. 

Quant à donner dans la subjectivité, je te livre ce qui devrait rester marquant pour moi: 

      - la faiblesse des précipitations durant les deux premiers mois avec un abaissement sensible du niveau des rivières.

      - les séquences de gel du mois d'avril.

      - la faible occurrence des situations orageuses.

 

 

 

 

  • J'aime 5
  • Merci 3
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...