Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Tendances Printemps 2021


Clement89
 Share

Recommended Posts

Posted
Cherbourg-L'aigle
il y a 19 minutes, tao a dit :

Bonjour,

 

j'attends avec impatience la définition d'un printemps habituel.

Au niveau thermique, il s'éloigne moins de la moyenne que celui de l'an dernier pour ne citer que lui...

Si l'on passe sur des évènements auxquels chacun s'attache en fonction des lieux où il habite, des activités qu'il pratique et des centres d'intérêts qui l'animent les choses vont se compliquer et comme cela a été remarqué plus haut le biais subjectif va jouer son rôle. 

Quant à donner dans la subjectivité, je te livre ce qui devrait rester marquant pour moi: 

      - la faiblesse des précipitations durant les deux premiers mois avec un abaissement sensible du niveau des rivières.

      - les séquences de gel du mois d'avril.

      - la faible occurrence des situations orageuses.

 

 

 

 

 

Je crois que TreizeVents l'a mentionné, le pourquoi ce printemps n'est pas "habituel". ;) 

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

  • Replies 85
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

PS: afin d'évité une perte de qualité, j'ai pris des captures d'écran de ma tendance                                                issu du PDF suivant, les sources sont dedans (les 1,2,3 en expo

Je profite de ce bilan pour rebondir sur la discussion de l'autre topic (celui de l'été) et étoffer graphiquement les quelques messages que j'y ai mis.   Le problème aujourd'hui c'est qu'ave

En prenant un peu de hauteur, je trouve que ce printemps est surtout marqué par une domination comme on n'en n'avait plus vu depuis très longtemps des régimes de blocage en Atlantique nord. Moyennées

Posted Images

Posted
Naillat, 360m, 23
il y a 5 minutes, Barth61 a dit :

 

Je crois que TreizeVents l'a mentionné, le pourquoi ce printemps n'est pas "habituel". ;) 

Sur le plan synoptique sans aucun doute, j'avais lu et trouvé le propos très intéressant comme d'habitude, mais je n'ai toujours pas l'amorce d'une définition de ce qu'est un printemps habituel, tu t'y colles au niveau climatologique?

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

Posted
Cherbourg-L'aigle
à l’instant, tao a dit :

Sur le plan synoptique sans aucun doute, j'avais lu et trouvé le propos très intéressant comme d'habitude, mais je n'ai toujours pas l'amorce d'une définition de ce qu'est un printemps habituel, tu t'y colles au niveau climatologique?

 Arf, déjà faut se mettre d'accord sur le mot habituel, alors c'est sans moi les gars :D 

  • Haha 5
Link to post
Share on other sites

il y a 2 minutes, tao a dit :

définition de ce qu'est un printemps habituel

 

Un printemps ordinaire :D 

  • Haha 10
Link to post
Share on other sites

Posted
Cherbourg-L'aigle
à l’instant, Cers a dit :

 

Un printemps ordinaire :D 

Ordinaire et habituel, est ce vraiment la même chose ? Vous avez 4h. :D 

 

PS : tu veux enflammer le débat ?! grand fou ! :D 

  • Haha 6
Link to post
Share on other sites

Posted
Torfou, à la jonction 44-49-85
Il y a 1 heure, Barth61 a dit :

Ordinaire et habituel, est ce vraiment la même chose ? Vous avez 4h. :D 

 

PS : tu veux enflammer le débat ?! grand fou ! :D 

Un printemps predictible? 

Ok... [-->...

  • J'aime 2
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Aubenas en Ardèche méridionale
Il y a 7 heures, _sb a dit :

ce printemps fut un printemps : une saison de transition non linéaire entre l'hiver et l'été.

 

bé, ce serait pas ça la définition du printemps habituel que vous cherchez ?

 

perso (donc d'une façon subjective et axée sur les conséquences agricoles) je trouve que ce printemps (comme beaucoup de saisons ces dernières années) est caractérisé par de longues (interminables...) séquences de temps identique. 

du genre 15 jours d'affilée de vent du nord et de soleil, 10 jours d'affilée de bruine et de fraîcheur, etc... 

il me semble que le temps devient de moins en moins changeant. et comme on dit en agricole : un bon temps est un temps qui ne dure pas.

  • J'aime 2
  • Merci 1
  • C'est corrigé 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)

Je suis parfaitement d'accord avec 13V. Ce sont les faits et ce printemps est synoptiquement différent de la plupart des printemps précédents (cette esquive pour éviter l'emploi du mot habituel ! :D ). Comme sont les faits d'une anomalie thermique nationale proche de -0.5°C, d'un ensoleillement excédentaire et d'un déficit pluviométrique.

 

Par ailleurs, « inhabituel » n'est pas (encore ?) synonyme de « pourri » et le fait que ce printemps soit synoptiquement « inhabituel » (je l'ai dit ! :D ) n'implique pas qu'il soit « pourri ».

Avec les anomalies de flux de nord maritimes comme montrées par 13V, l'inhabituel serait plutôt de n'avoir qu'une si faible anomalie thermique, autant d'ensoleillement et si peu de pluies.

Le Soleil déjà haut durant cette saison découple largement la configuration d'altitude de ses effets en surface.

 

J'entends bien que la représentativité de l'indice thermique national puisse être améliorée ainsi que la façon dont il est communiquée.

Pour autant, vous n'allez pas me faire croire que toutes ces stations sont situées dans des micro-climats et que le temps des 99 autres % du territoire était froid, pluvieux et sans soleil !!

 

Plus de 99% du territoire a connu un excédent d'ensoleillement. Ce sont plutôt les printemps précédents qui vous ont gâtés pourris ! 😛

 

E15mcRlXsAIvbpp.thumb.png.c6ba1bd45dfef8959c2cac5192ab2111.png

  • J'aime 10
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites

J'ai souvent tendance à dire qu'une saison habituelle, c'est celle dont personne ne se souviendra dans 10 ans, et que personne ne citera jamais dans des comparaisons climatologiques.

 

Pour tous ceux qui ont un minimum de mémoire climatologique, si je vous parle du printemps 2013, vous allez instinctivement vous en souvenir comme un printemps particulièrement pourri, le plus moche depuis le début de ce siècle. Ou même si vous ne vous en rappelez pas, et que vous allez vagabonder dans les archives des mois passés à la recherche d'exemples de printemps frais et moches, vous tomberez forcément dessus et vous en ferez un élément de comparaison. 2013 n'a pas été un printemps habituel.

 

Que les printemps 2014 ou 2015, pourtant plus récents, sauf à être une climatothèque vivante je ne suis pas sûr que quelqu'un ici soit capable de se souvenir instinctivement de leur bilan, et quel que soit l'analogue ou le printemps remarquable que vous pourriez rechercher dans les archives sur un critère quelconque, vous ne retomberez jamais dessus. Ils ont été habituels.

 

[Pardon, j'arrête là avec le HS].

  • J'aime 6
Link to post
Share on other sites

  • 3 weeks later...
Posted
Nanterre Parc / Grande Arche (92) Altitude: 58 m

Bonjour, 

 

une synthèse climatologique du printemps à l'échelle du pays:

 

https://www.meteo-paris.com/actualites/bilan-meteo-et-climatique-du-printemps-2021-l-un-des-plus-frais-depuis-30-ans

 

En résumé, un printemps globalement frais et plutôt sec.

 

Bon dimanche.

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Je profite de ce bilan pour rebondir sur la discussion de l'autre topic (celui de l'été) et étoffer graphiquement les quelques messages que j'y ai mis.

 

Le problème aujourd'hui c'est qu'avec l'évolution climatique, ça devient de plus en plus un exercice d'équilibriste de faire un bilan thermique dans la mesure où selon la période de référence, les conclusions peuvent être diamétralement opposées, en particulier quand on est à l'échelle de la saison (plus la période considérée est longue, plus la dispersion est faible, et donc plus l'évolution climatique pèse lourd).

 

Partons donc du bilan "standard" de ce printemps par rapport à la moyenne de référence encore officiellement en vigueur : 1981-2010.

Nous avons vu que l'anomalie était de -0.6°C. Je vais ici parler en anomalies normalisées, mais c'est un détail, d'autant que par coïncidence l'écart-type étant de 1°C, on est également à -0.6 écart-types d'anomalie.

Chaque point rouge représente l'anomalie sur la période calendaire (début mars -> fin mai), et chaque point noir l'anomalie sur 3 mois glissants centrés sur cette saison :

 

image.thumb.png.bc4d4660adf973449db33e5cbaa5fecc.png

 

Déjà on peut dire que -0.6 écart-types, ce n'est pas très bas : dans la référence 1981-2010, on pourrait considérer ce printemps comme relativement habituel thermiquement. Mais pourtant sur le graphique, on voit bien qu'on est dans les plus basses valeurs des dernières décennies. A l'inverse, si on regarde la période 1921-1980, nous sommes à peu près dans la moyenne.

 

Si on représente ça sous forme d'histogramme, effectivement le printemps 2021 semble se fondre à peu près au milieu de la distribution des 100 dernières années :

 

image.thumb.png.c2016e23bc5054addccfdb261b300bf8.png

 

Mais cet histogramme confirme le problème : la distribution n'est pas centrée sur zéro. Utiliser cette référence introduit un biais pour qualifier les anomalies d'une partie de la série. Cela devient très clair si l'on rajoute la courbe théorique de la loi normale que nos anomalies sont censées suivre :

 

image.thumb.png.61c13dd12a05a84a96d89335b57e8bb0.png

 

Comment s'en sortir ? Ce biais étant du à l'évolution climatique de fond qui fait dériver la distribution, nous pouvons la modéliser par un filtre long terme comme représenté ici :

 

image.thumb.png.5ea559ccb97b484cbbad5de450cee372.png

 

Si on corrige chacun des points du graphique de cette tendance long terme, nous voici ramenés à une série stationnaire qui montre l'écart des anomalies par rapport au climat "du moment" :

 

image.thumb.png.3ccc006f3528adebabf1dd021695500b.png

 

Et l'histogramme des anomalies confirme l'approche, puisqu'on se retrouve alors avec une distribution qui colle beacoup mieux avec la courbe théorique (les irrégularités sont dues au nombre limité d'échantillons, si on prend l'année complète, voire les anomalies mensuelles, par exemple, c'est encore plus "lisse") :

 

image.thumb.png.dc20460e1cce98d648f83a778213c702.png

 

Et là on voit que par rapport au "climat actuel", le printemps 2021 semble plutôt bien frais. Rappelez-vous que la probabilité d'occurrence est tout simplement donnée par l'aire sous la courbe de la densité de probabilité. Voilà d'où vient ce chiffre de 2.5 % d'avoir une anomalie saisonnière inférieure ou égale à ce qu'on a eu cette année :

 

image.thumb.png.829ce8c265d0cea3e76caa4515964c3b.png

 

Maintenant que l'on a vu comment aborder les anomalies de manière cohérente dans un contexte de climat changeant, il est intéressant de revenir sur la série brute pour mettre ça un peu en perspective.

Si on revient la période 1921-1980 que l'on peut qualifier d'"avant RC", un printemps aux Tm équivalentes à celui de 2021 aurait été juste dans la moyenne, avec pas moins de 56% de chance d'être plus frais !

 

image.thumb.png.54c30e7d964b546040b5f6f1fd955328.png

 

Si on saute en avant vers la période 1981-2021, dans ce contexte, les températures du printemps 2021 auraient déjà paru plus fraiches mais pas tellement inhabituelles, puisqu'on avait encore 28% de chance d'être plus frais :

 

image.thumb.png.46f7d5476280ac0138e415d0103943a0.png

 

Et enfin dans climat extrapolé de 2021, on retrouve notre probabilité qui tombe à 2.5%, et surtout une distribution théorique qui diverge complètement des observations passées. Pourtant, si on mettait en pause le RC aujourd'hui et qu'on attendait assez longtemps, l'histogramme finirait en principe par s'aligner sous la courbe rouge :

 

image.thumb.png.bd1cf28f0e1040a2f86d6f0f40bc122d.png

 

  • J'aime 17
  • Merci 10
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...