Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Du 11 janvier au 17 janvier 2021, prévisions météo semaine 2


Recommended Posts

Posted
Naillat, 360m, 23

Bonsoir,

 

et sinon pour demain, qui va oser tenter une ouverture objective du topic pour la semaine suivante.

Honnêtement, comme ça je dirais bien que le potentiel est le plus gros depuis des années, en même temps il se pourrait qu'il soit le plus mince, je sais que je ne fais pas avancer le truc mais en regardant les ensembles je ne trouve pas mieux...

 

500_moy.png?run=run12model

Edited by tao
  • J'aime 24
Link to post
Share on other sites

  • Replies 217
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Bonjour à toutes et tous, Je suis nouveau sur ce forum, j'interviendrai très très peu par manque de compétence au regard de tout ce que je peux lire, en revanche, je suis très régulièrement les d

Bonsoir,   Semaine de transition, entre la longue séquence avec air froid stagnant depuis le passage de Bella, et une semaine suivante où, pour la première fois de la saison, la probabilité

Il est normal que ce topic soit déserté et je le fais aussi. Il y a encore 4 jours, pour une éventuelle sortie de l'épisode froid, on avait la remontée de la dépression açorienne qui aurait pu no

Posted Images

Posted
Haute Joux, Les Fourgs 1140m

Je vous sens tendu 😂😂😂

Phase de transition, favorable aux montagnes, ensuite gros potentiel pour un premier flux de Nord neigeux en plaine, surtout moitié Est. 

Patience, enscep dans les starting-blocks 😜 désolé pour extrapoler, mais c'est la première fois qu'on a un potentiel sérieux 

EDM1-240_lhx7.gif

Edited by pablo25
  • J'aime 13
  • Merci 3
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Saint-Nizier du Moucherotte (Vercors) - 1170m
il y a 28 minutes, tao a dit :

Bonsoir,

 

et sinon pour demain, qui va oser tenter une ouverture objective du topic pour la semaine suivante.

Honnêtement, comme ça je dirais bien que le potentiel est le plus gros depuis des années, en même temps il se pourrait qu'il soit le plus mince, je sais que je ne fais pas avancer le truc mais en regardant les ensembles je ne trouve pas mieux...

 

500_moy.png?run=run12model


Oui, et d'ailleurs IFS est d'une remarquable stabilité. Ca fait 48h qu'il ne bouge pas. Il y a des atermoiements à petite échelle à moyen terme mais sans que cela ne soit en mesure de remettre en cause les grandes manœuvres à long terme.

Pour l'instant tout semble aligné :
-
enfin du froid à proximité de notre pays
- un jet qui pourrait plonger franchement vers le bassin Méditerranéen
- aucune anomalie parasite au voisinage des Açores qui pourrait redresser le flux sur le S de la France et tempérer le décrochage polaire

Après, IFS représente presque la sortie trop parfaite :D. Je pense qu'on ne tardera pas à retrouver sur le prochain topic les éléments perturbateurs classiques, dans l'ordre :
La petite teigne qui écrête la dorsale ; l'AG qui veut vivre le rêve américain ; le Labrador qui montre les dents...  :


gens-23-1-192_umc3.pnggens-1-1-240_qtz4.pnggens-10-1-204_szj3.png

Mais la certitude, c'est qu'on va entamer un énième topic intéressant à commenter cet hiver contrairement à ce que je pensais il y a quelques jours (tant mieux !). Et si ça se confirme, la plaine pourrait enfin avoir son mot à dire avec une résurgence de notre récurrence mais avec cette fois-ci du froid et un flux potentiellement plus polaire que maritime. To be continued ;).

Edited by Kyrion
  • J'aime 23
Link to post
Share on other sites

Posted
Meudon (92), altitude : 96 m

Effectivement le prochain topic risque d'être animé car en parcourant les 50 membres de l'IFS, on s'aperçoit non seulement que la tendance froide devient dominante pour la fin de la semaine prochaine mais également que les scénarios à VDF ont tendance à se multiplier à plus long terme. 

  • J'aime 14
Link to post
Share on other sites

Posted
Bust, Alsace Bossue dpt 67 (alt 310m)

On a un eu un max de bol sur la première partie de notre hiver.

J'ai le sentiment que l'on se trouve à un tournant dans les prochains jours. 

Dans la première partie, le froid manquait pour les basses altitudes,  mais tout bénef en montagne.

Là le froid sera à nos portes, donc c'est super ouvert.

On verra bien ce que nous réserve la suite.

 

Edited by trugll
  • J'aime 9
Link to post
Share on other sites

Posted
Hermanville-sur-mer,Calvados(14),plage du débarquement SWORD,Normandie.

Pour info,l'IFS ce matin modélisait la même chose qu'arpège ce soir avec une couche au sol,il décale à l'est ce conflit ce soir.

De manière générale la synoptique la semaine prochaine est favorable au conflit de masses d'air est/ouest,la plupart des modèles l'envisagent.Il faut un minimum de recul forcément sur ces cartes qui sont là pour illustrer un potentiel,les prendre pour argent comptant à cette échéance est illusoire.

Sur l'IFS la moitié Est du pays présente plusieurs potentiels neigeux sérieux ce soir.

A plus long terme les clusters de l'EPS repartent sur un régime NAO- et le diagramme des T850 hpa à Paris reste sur une moyenne environ de -5°C jusqu'au 23 janvier,il devient donc probable de finir le mois sous les normes.

 

xx_model-en-339-0_modez_2021010900_123_15_155.thumb.png.651533ddfc49f0ee07e96ab7b0400431.pngxx_model-en-339-0_modez_2021010900_123_15_108.thumb.png.04c109479a3ce6e15f4e02f12983abf0.png

 

xx_model-en-339-0_modez_2021010912_174_1642_541.thumb.png.57d87678ba7a232817044ff414af3e43.pnggfs-6-168.png?12gem-2-168.png?12

 

  • J'aime 8
Link to post
Share on other sites

Posted
10km Poitiers Ouest (86)

Ce que j'illustre ici avec GFS 18Z va dans le sens de ce que disait déjà @Virgile précédemment, vers quelle tendance se diriger avec des cartes de ce genre  ? 🤔

 

gfs-0-174.png?18

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

Posted
Meudon (92), altitude : 96 m
Posted (edited)

GFS se dit : je mets un GA, un AA, un AS, une dépression au sud de l'Islande, une en Méditerranée , une pas trop loin des Açores et puis débrouillez vous...

En gros, il est paumé...

Edited by Iseran2019
  • Haha 17
Link to post
Share on other sites

Ce run 18z est plein d'espoir pour une fois qu'il n'est pas très hivernal sur la majorité du pays.

Par contre regarder le 850p sur ce run est assez impressionnant, des masses d'air froid partout à  nos portes et une chaudière sur le pays. 

Un run très prometteur...

  • Haha 5
Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)

Ce soir, je vais aborder la configuration de la semaine du topic avec IFS et GFS déterministes. En effet, au-delà des nuances et en oubliant leur caractère déterministe pour les besoins des illustrations, ils offrent deux visions radicalement différentes dont l'aboutissement pourrait être :

- le scénario IFS ;

- le scénario GFS ;

- un scénario intermédiaire et, si on souhaite maximiser ses chances, c'est là qu'il faut miser mais pour maximiser ses gains, les deux premiers outsiders sont indiqués :D

 

C'est le froid l'hiver que les bookmakers numériques semblent vouloir privilégier. Sans en faire une certitude ni une prévision robuste.

 


Dès H96, les différences s'exacerbent sur un petit bout de l'HN, entouré de noir :

 

ifsgfs96h.gif

 

Cela va avoir de l'influence sur la suite. IFS modélise la récurrence de HG développé sur ce secteur. GFS est beaucoup plus mou avec un gradient thermique affaibli. Si on regarde plus finement, on s'aperçoit que l'origine de cette différence se fait dans la gestion de l'anomalie méditerranéenne (FILOMENA).

 

La présence de HG chez IFS bloque le noyau de BG sur l'Europe centrale alors que chez GFS celui-ci se décale tranquillement vers l'est.

 

gfsh132.png

 

Du côté de la sortie Pacifique, nous avons toujours une succession d'ondes sur les Rocheuses. GFS12Z en modélise une plus puissante à H132 pilotée par une dépression Aléoutienne vitaminée. Cette pulsion interagit ensuite avec une bulle subtropicale près du pole (2) et, dans un troisième temps, avec la remontée chaude atlantique s'isolant sur le Groenland (3).

 

Sur IFS, toutes ces interactions ne s'effectuent pas. Alors que d'autres apparaissent.

 

500.png?run=run12model

 

En conséquence, GFS propose un « magma » sans gradients définis du pôle au Labrador et à l'ensemble de l'Europe là où IFS opte pour un gradient thermique structurellement fort guidé par une puissante pulsion atlantique. Pulsion qui se renforcerait sur le topic suivant. Influence stratosphérique vue par IFS versus celle (non ?) vue par GFS ?

 


Je continue volontairement avec IFS, tout en précisant que c'est un choix arbitraire et assumé de ma part. Il ne représente pas forcément le scénario plus probable mais le scénario qui me semble le plus proche des évolutions récentes, aux réajustements inévitables près.

 

ifsens1.gif

 

Lundi, une nouvelle onde arrive sur le Labrador (rouge), l'anomalie méditerranéenne s'étire encore (jaune) de Gibraltar à l'Adriatique, un noyau de BG est dans les parages de la Scandinavie (vert) et la pulsion subtropicale atlantique de la fin du topic précédente finit de s’affaisser sur l'Europe occidentale.

 

Mardi, l'onde (rouge) se propage vers l'est levant une nouvelle dorsale vers l'Islande (blanc). L'anomalie méditerranéenne se redresse (orange) et se scinde, les BG investissent temporairement la Scandinavie (vert).

 

Mercredi, l'onde (rouge) continue de lever la dorsale (blanche) mais sans grande puissance. L'ex Filomena est désormais scindée : une partie file vers l'est, sous les HG, l'autre partie s'isole vers les Canaries. Les BG descendent vers l'Europe centrale (vert).

 

Jeudi, peu de changements structurels si ce n'est que les BG investissent l'Europe centrale. L'onde, manquant de puissance, commence déjà son comblement en remontant vers l'Islande.

 

Sur notre quadrant, le scénario est ficelé sur les grandes lignes, aussi bien chez GEM, GFS, ICON, JMA  ou encore ARPEGE, en limite d'échéance.


La seconde partie de la semaine, vue depuis le continent :

 

ifsens2.gif

 

Jeudi, on retrouve les éléments vus précédemment. Les BG sur l'Europe centrale font tourner leurs satellites et forcent quelque peu l'isolement d'une bulle anticyclonique sur la Scandinavie. Ces BG ne se décalent pas vers l'est, bloqués par des HG. L'Europe centrale peut se refroidir, comme cela a été mentionné par d'autres intervenants.

 

Vendredi, une seconde onde apparaît (double trait rouge). Samedi et dimanche, les BG tournent encore et toujours sur le continent. La seconde onde se scinderait en deux (?), une partie réalimentant les BG issus de la première onde, l'autre filant vers le SE, coupant l'alimentation scandinave et interagissant ensuite avec les BG continentaux pour un éventuel pont froid.

 

La différence avec une proposition comme celle de GFS (le 18Z emboîte le pas au 12Z) se fait une nouvelle fois sur le secteur Aléoutiennes / Rocheuses. La vigueur de ce couple chez GFS annihile les possibilités de jonction, la bulle froide arrivant sur le Labrador est trop puissante et traduit une proposition « classique » de la circulation d'ouest, en aval de la perturbation nord-américaine.

 

Au contraire chez IFS, la relative faiblesse du couple permet aux anomalies de couper les HG atlantiques et d'établir cette jonction. Un des effets stratosphériques est peut-être là, je ne sais pas.

 

Ce post n'est pas pleinement objectif. Il se pourrait d'ailleurs que l'apparent magma des sorties de GFS sur notre quadrant provient de sa moindre capacité à prendre des influences venant d'en haut : il les perçoit sans aucun doute mais possiblement de façon dégradée. Hypothèse de ma part...

 

En tout cas, les probabilités hivernales s'accentuent alors qu'on se dirigeait plutôt vers une normalisation.

=> Ces probabilités hivernales ne concerneraient pas que le froid, en terme de masses d'air, mais également le dynamisme : au froid s'ajouterait cette fois de l'agitation selon les critères hivernaux : vents et précipitations excédentaires. Les modélisations de la PWAT, plus représentative que les RR à ces échéances, des ensembles dont IFS ENS sont encourageantes. Et ce dynamisme débuterait sa traduction concrète sur l'ouest du continent durant la seconde partie du topic.


Je trouve la modélisation de MF cohérente avec ce qui précède : une NAO- en phase de croissance (HG coupés par des BG de faibles envergures).

 

regimesmf.png

Edited by _sb
  • J'aime 13
  • Merci 21
Link to post
Share on other sites

Posted
Briançon (05) 1260m

Bonsoir,

 

Semaine de transition, entre la longue séquence avec air froid stagnant depuis le passage de Bella, et une semaine suivante où, pour la première fois de la saison, la probabilité de "vraie" vague de froid ne sera pas nulle. A part l'Ariège qui grâce à des sols enneigés mardi, a pu cocher tout juste la vague de froid départementale jeudi, à l'échelle du pays ce n'en est pas une. Il a fallu attendre aujourd'hui pour que Strasbourg observe son premier faible jour de gel depuis le 27 décembre, par exemple.

 

Je vous propose une approche synoptique à partir des PE GEFS de ThetaE.

L'idée dominante, est qu'on va observer un redoux, culminant selon les régions entre mercredi et jeudi (voire vendredi sur extrême SE).

Ce redoux va s'effectuer au passage de perturbations alimentées en air doux océanique, d'où le choix de la ThetaE. 

Ces perturbations, visibles en ondes thermiques (gradient positif de ThetaE), gagnent depuis les îles britanniques, mais vont buter sur un air froid et sec antérieur. (faible ThetaE).

Pas moins de 3 ondes, de plus en plus alimentées, viendront buter sur l'air froid en place, entre dimanche soir et jeudi. Ici le diagramme d'ensemble de Brest, avec trois marches d'escalier,  demain soir, mardi matin et mercredi-jeudi, la dispersion augmentant au fur et à mesure. Ensuite, le grand flou, pas de signal.

brest.gif.2b9ab7a162767ec994c7d43e2434bdad.gif

Plus on ira vers l'est, plus l'air froid antérieur résistera, occasionnant des phénomènes glissants (d'ouest en est, classiquement, pluie, verglas, neige), comme l'illustre cette coupe Le Havre -Strasbourg mardi matin. Cette répartition pluie - verglas - neige n'est d'ailleurs pas stationnaire, et évolue en fonction du déplacement de l'onde thermique, et de son activité.

coupearpegefr_313_248_588_284_66_0_1000_250.png.c0269858bd95f31808080c790d57fa7c.png

Même diagramme GEFS en ThetaE pour Strasbourg, où l'on voit que la première onde est quasi imperceptible. Beaucoup plus d'incertitudes entre les deux et troisièmes, notamment sur l'activité du front froid, et le gradient d'air chaud ensuite.

stras.gif.0d251fe90885200b95583c839a324481.gif

 

Plus au sud, les ondes circuleront dans des champs plus anticycloniques, et donc l'air froid des fronts froids ne gagneraient pas. Redoux plus lent mais s'effectuant de jour en jour. En régime de nord-ouest, pas de RR près de la Méditerranée, un temps plus ensoleillé et plus doux (tx approchant 14-15°C).

Diagramme de Marseille : peu d'informations à retirer dessus, l'ambiance se radoucira également. mars.gif.79b7275e3c2e4a3c28863b0b23c61dda.gif

 

Diagramme de Bordeaux : après le redoux, la majeure partie des scénarios ne descendent pas aussi bas qu'avant le redoux ; le sud-ouest garderait une influence océanique, après une séquence froide plus marquée qu'ailleurs.bdx.gif.4b54b6d17be27cd2def02d7892cfcbaf.gif

 

Autre manière de faire une prévision, après le synoptique, le suprasynoptique, ici l'anomalie de Z500 sur 5 jours, de lundi midi à samedi midi, qui montre le schéma de dorsale atlantique en place. Logique de retrouver une tendance au redoux moins marquée au nord-est qu'ailleurs, un temps sec près de la Méditerranée, et plus pluvieux au sud-ouest.

gfs-ens_z500aMean_eu_3.thumb.png.60187dc178465a2acd59f4b82a7c19db.png

 

 

  • J'aime 36
  • Merci 12
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)

Merci Gaétan pour ton post complémentaire et résolument opérationnel ! :)

  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites

Posted
Cherbourg-L'aigle

C'est assez marrant, comment la synoptique ressemble à celle que l'on a depuis un moment. Une tentative d'AS +/- réussie, avant montée de HP sur l'Atlantique plus tard.

 

Mais dans le détail, il y a toujours des différences dés 96h sur la crête des hautes anomalies vers la Mer du Nord. CEP/Arpége toujours plus incisif avec un flux de plus en plus continental. Le redoux plus marqué à l'Ouest qu'à l'Est sera assez vite balayé par ce temps de nouveau frais/froid.

GFS continue petit à petit de se rapprocher de CEP. UKMO faisant aussi un pas vers le CEP.

 

Comme rien n'est encore bien calé, nous avons vraiment de tout. Des scénarios à la GFS avec un temps contrasté entre l'Ouest et l'Est, en passant par CEP qui voit un temps frais/froid partout, à des scénarios encore un peu plus incisif sur GEFS. 

D'ailleurs la moyenne CEP n'arrête pas de sérieusement mettre le flux de + en + continental :

7EDM1-120.GIF?10-12

 

Assez beau. Par contre, ce sera juste un passage d'AS avant une pulsion sur l'Atlantique à nouveau.

 

Si on compare avec GEFS moyenne :

 

gens-31-1-120.png

 

Sur l'ensembliste CEP, il doit avoir pas mal de scénario froid pour la France.

Edited by Barth61
  • J'aime 7
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites

Posted
Troche - Altitude 410m / Montmorillon - Altitude 100m / Lagrand - Altitude 600m
Il y a 9 heures, gaet34 a dit :

Bonsoir,

 

Semaine de transition, entre la longue séquence avec air froid stagnant depuis le passage de Bella, et une semaine suivante où, pour la première fois de la saison, la probabilité de "vraie" vague de froid ne sera pas nulle. A part l'Ariège qui grâce à des sols enneigés mardi, a pu cocher tout juste la vague de froid départementale jeudi, à l'échelle du pays ce n'en est pas une. Il a fallu attendre aujourd'hui pour que Strasbourg observe son premier faible jour de gel depuis le 27 décembre, par exemple.

 

Je vous propose une approche synoptique à partir des PE GEFS de ThetaE.

L'idée dominante, est qu'on va observer un redoux, culminant selon les régions entre mercredi et jeudi (voire vendredi sur extrême SE).

Ce redoux va s'effectuer au passage de perturbations alimentées en air doux océanique, d'où le choix de la ThetaE. 

Ces perturbations, visibles en ondes thermiques (gradient positif de ThetaE), gagnent depuis les îles britanniques, mais vont buter sur un air froid et sec antérieur. (faible ThetaE).

Pas moins de 3 ondes, de plus en plus alimentées, viendront buter sur l'air froid en place, entre dimanche soir et jeudi. Ici le diagramme d'ensemble de Brest, avec trois marches d'escalier,  demain soir, mardi matin et mercredi-jeudi, la dispersion augmentant au fur et à mesure. Ensuite, le grand flou, pas de signal.

brest.gif.2b9ab7a162767ec994c7d43e2434bdad.gif

Plus on ira vers l'est, plus l'air froid antérieur résistera, occasionnant des phénomènes glissants (d'ouest en est, classiquement, pluie, verglas, neige), comme l'illustre cette coupe Le Havre -Strasbourg mardi matin. Cette répartition pluie - verglas - neige n'est d'ailleurs pas stationnaire, et évolue en fonction du déplacement de l'onde thermique, et de son activité.

coupearpegefr_313_248_588_284_66_0_1000_250.png.c0269858bd95f31808080c790d57fa7c.png

Même diagramme GEFS en ThetaE pour Strasbourg, où l'on voit que la première onde est quasi imperceptible. Beaucoup plus d'incertitudes entre les deux et troisièmes, notamment sur l'activité du front froid, et le gradient d'air chaud ensuite.

stras.gif.0d251fe90885200b95583c839a324481.gif

 

Plus au sud, les ondes circuleront dans des champs plus anticycloniques, et donc l'air froid des fronts froids ne gagneraient pas. Redoux plus lent mais s'effectuant de jour en jour. En régime de nord-ouest, pas de RR près de la Méditerranée, un temps plus ensoleillé et plus doux (tx approchant 14-15°C).

Diagramme de Marseille : peu d'informations à retirer dessus, l'ambiance se radoucira également. mars.gif.79b7275e3c2e4a3c28863b0b23c61dda.gif

 

Diagramme de Bordeaux : après le redoux, la majeure partie des scénarios ne descendent pas aussi bas qu'avant le redoux ; le sud-ouest garderait une influence océanique, après une séquence froide plus marquée qu'ailleurs.bdx.gif.4b54b6d17be27cd2def02d7892cfcbaf.gif

 

Autre manière de faire une prévision, après le synoptique, le suprasynoptique, ici l'anomalie de Z500 sur 5 jours, de lundi midi à samedi midi, qui montre le schéma de dorsale atlantique en place. Logique de retrouver une tendance au redoux moins marquée au nord-est qu'ailleurs, un temps sec près de la Méditerranée, et plus pluvieux au sud-ouest.

gfs-ens_z500aMean_eu_3.thumb.png.60187dc178465a2acd59f4b82a7c19db.png

 

 

C'est quand plus compliqué que ça je trouve pour qualifié cet épisode qui est quand même hivernal. On observe quand même certains jours sans dégel ce qui n'est pas non plus anodin sans être exceptionnel.

J'ai envie de dire, heureusement que la nébulosité à éviter aux températures de bien plonger la nuit même si part endroit c'est bien descendu.

 

Pour en revenir au topic avant de regarder une possible zone de conflit entre jeudi et la fin de semaine, il a déjà un redoux encore mal cerné mardi entre le Nord Est et les régions autour du Massif Central. Celui devrait donné de la neige une bonne partie de la journée et/ou de la pluie verglaçante selon les endroits. Le froid de basse couche persistant un long moment en l'absence de flux dynamique au sol.

 

 

  • Haha 4
Link to post
Share on other sites

Pas très excitant les runs de ce matin. D'abord ils confirment le grand redoux du milieu de semaine (à Paris, entre 6 et 12°C jour et nuit durant au moins 72 h...), et ils sont très incertains ensuite avec malgré tout une tendance commune à un retour au calme anticyclonique froid mais sans plus.

Bref un enchaînement banal pour un hiver.

Rien d'extraordinaire non plus sur l'Europe centrale et de l'Est.

Edited by anecdote
  • J'aime 1
  • Merci 1
  • Haha 23
Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous, j'ai pris pas mal de plaisir à vous lire et cela m'a rappelé de grands moments passés ici il y a quelques années.

 

Les modèles du matin sont incertains il me semble encore, avec un grand écart type sur ECMWF et GFS pour la période allant jusqu'au 15. Le signal est clairement hivernal sur le fond pour ECMWF, mais comme vous le signalez tous (ceux qui prennent le temps de nous abreuver, pas les sceptiques habituels hein...) , l'incertitude est trop grande sur le placement à court terme (jeudi pour la première bifurcation visible si je ne m'abuse) avant de pouvoir commencer à travailler avec plus de visibilité.

 

Grand merci à tous, encore une fois pour la clarté  de vos discours !

  • J'aime 2
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites

Posted
Portugal(sesimbra)

GEM est encourageant ce matin avec une montée de géopotentiel sur le Groenland

 

 

GEMOPEU00_180_1.png

 

 

avec une descente polaire pour le topic suivant

GEMOPEU00_240_1.png

Edited by gigi2004
  • J'aime 5
Link to post
Share on other sites

Posted
Meudon (92), altitude : 96 m

GFS 6Z rejoint totalement le CEP avec continentalisation en fin de semaine, assez marquée dans le NE. Il voit même l'édifice un peu plus à l'ouest que l'européen :

 

gfs-0-138.png

Edited by Iseran2019
  • J'aime 10
Link to post
Share on other sites

Posted
Cherbourg-L'aigle

Etonnant ! GFS rejoint donc CEP.

 

En réalité, nous avons pleins de petits détails qui sont favorables, et ce blocage naissant, n'est toujours pas très bien modélisé par les modèles. Attention aux surprises quand même.

Mais on sent qu'après un lundi froid, un redoux entre mardi/jeudi, le froid revient.

 

A suivre GEFS.

  • J'aime 7
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Cherbourg-L'aigle

Je vais ajouter deux points :

 

* Le premier, c'est l'intensité de la première pulsion vers la Scandinavie, où il y a encore des variations entre les modèles. CEP/Arpège les plus puissants, GFS milieu, et UKMO moindre.

 

* Le deuxième point, la deuxième pulsion venant de l'Atlantique. Plus ça va, et plus cette deuxième pulsion est décalé légèrement vers l'Ouest. Plus elle sera à l'Ouest, mieux ce sera pour nous. En image :

 

image.thumb.png.2a0a37ca526d58e79fa8b332c92e7a94.png

 

Le GFS 00z ne voyait pas trop cette pulsion (image de droite). Le GFS 06z, voit cette pulsion. Le CEP voit cette petite pulsion depuis plusieurs runs déjà. Ce matin, il est un peu plus Est que GFS 06z, mais son ensemble suggère qu'il suit majoritairement le GFS 06z. 

 

Si ce soir, on arrive encore à avoir quelques kilomètres vers l'Ouest, ça pourrait devenir intéressant.

  • J'aime 9
  • Merci 3
Link to post
Share on other sites

Posted
35680 Vergéal

Le risque comme souvent dans ce genre de configuration c'est des dorsales un peu trop accrochées à la France pour que celle-ci profite pleinement des coulées est et nord européenne. Un peu comme les modèles l'envisagent ce matin. Un AA qui se "dorsalise" un peu Trop sur l'ouest du pays. A voir comment ca évolue.

Edited by math92
  • J'aime 2
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

Il y a 1 heure, anecdote a dit :

Pas très excitant les runs de ce matin. D'abord ils confirment le grand redoux du milieu de semaine (à Paris, entre 6 et 12°C jour et nuit durant au moins 72 h...), et ils sont très incertains ensuite avec malgré tout une tendance commune à un retour au calme anticyclonique froid mais sans plus.

Bref un enchaînement banal pour un hiver.

Rien d'extraordinaire non plus sur l'Europe centrale et de l'Est.

 

je crois que tu as très très mal regardé les modeles ce matin 🤪

 

On a un énorme potentiel, avec déjà un refroidissement des jeudi par l'est et une arrivé du vortex polaire sur la Scandinavie et la Russie après le 15 qui est responsable de l enorme incertitude depuis hier, deja gfs est completement paumé avec un changement radical de scenario en 24 heures par rapport aux européens

 

Pour le redoux, il sera tres temporaire et limité au nord ouest

 

Les masses d'air en provenance de l'extrême orient russe sont bien froides et c'est pas tout les ans que t'as une masse d'air comme ca au dessus de nos tètes avec un vortex inexistant

 

GFSPARAEU06_180_2.png

 

 

GFSPARANH06_180_1.png

Edited by Avallon89
  • J'aime 4
  • Merci 2
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

Si l'on regarde la masse d'air à 850 hPa, les 3 modèles principaux sont maintenant à peu près en phase sur ce topic, à quelques détails près sur les positions.

On voit bien la rythmique de formation des dorsales sur l'Atlantique et leur propagation/écrasement vers l'Est (n° 0-1-2-3) en arrivant sur le continent, en lien avec la masse froide stationnant sur l'Europe Centrale. Dans ce système, la France serait à partir de vendredi à nouveau dans une arrivée d'air plus froid/frais mais en marge du gros de l'air froid car aucune dorsale n'apparait pour le moment suffisamment costaude et suffisamment à l'Ouest pour former un blocage nordique qui pourrait davantage profitable aux hivernophiles français. Des conditions thermiques très différentes sont possibles en fonction du décalage des éléments précités. Un net gradient ouest/est également. 

 

image.thumb.png.5e5e4c417aa8bc8e278a9da4d4714eab.png

Edited by sastrugis
  • J'aime 14
  • Merci 4
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Nancy (54) ; Veneux-les-Sablons (77)

Un peu de convivialité, pour illustrer l'important conflit de masses d'air qui aura lieu en fin de semaine à nos frontières et qui est source d'importantes incertitudes, encore, bien visibles sur les ensembles :

 

image.png.2e8a9b2b61c847f1e356702ad76d7cc8.png

 

Je conçois que c'est du régionalisme et que cela a moins d'incidence sur le temps sensible à l'échelle nationale, mais en ce qui concerne le quart nord-est, voici l'écart que ça donne, pour la même date, au niveau des Températures à 2m, sur l'ensemble GEFS :

 

image.png.e0835f23e12dcc2300a44c2595a0d22f.png

 

Autrement dit : 🤪

 

Inspiré par le post de @faycal du 3 décembre 2020 ! 😉

Edited by LuckyFrenchy117
  • J'aime 6
  • Haha 4
Link to post
Share on other sites

Posted
Cormeilles (27)

Franchement, les incertitudes se sont envolées pour cette semaine.  Demain dernière journée froide avant un redoux important mardi apportant pluie et neige temporaire dans le nord est.

Mercredi : le front pluvieux devrait stagner de la Normandie aux alpes à cause de l'air froid sur l’Europe central dont l'Allemagne.

Jeudi : le front très lent devrait se décaler entre le nord est et les alpes avec une possibilité de neige sur les frontières belges là où le froid résiste.

Entre vendredi et dimanche: flux d'est sec et froid avec des sévères gelées où l'on pourrait descendre sous les -10 degrés dans l'est.  C'est bon, on peut fermer le topic. 😆

 

Edited by Virgile
  • J'aime 3
  • Merci 1
  • Haha 9
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites

  • Sebaas changed the title to Du 11 janvier au 17 janvier 2021, prévisions météo semaine 2

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...