Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Du 18 janvier au 24 janvier 2021, prévisions météo semaine 3


Recommended Posts

il y a 5 minutes, Kyrion a dit :


A mon avis janvier 2018 et plus sûrement janvier 2017 où on avait assisté aussi à un beau décrochage sur les Balkans.
Mais là en l'occurrence ça me parait difficile d'en tirer quelque chose directement. Ca me semble plutôt de nature à tamponner l'advection douce qui se produira lorsque (si) le thalweg plonge vers la France. Tout le contraire de fin décembre où le flux de sud qui s'était redressé sur l'Europe centrale avait cisaillé rapidement l'alimentation froide entre Islande et nord R-U trop rapidement.

Ici ça peut basculer du mauvais côté à cause de mauvais réglages fins mais contrairement aux autres années où il fallait compter sur un concours de circonstances pour bénéficier d'une synoptique hivernale, ici il faudrait plutôt bénéficier d'un concours de malheureux de circonstances pour ne pas tirer profit au moins temporairement de cette synoptique.

 

Effectivement, en fin de 1ère de décade de janvier 2017 il y avait eu une situation similaire, même plus marquée que celle prévue dans 5 jours  !

 

image.thumb.png.89d3c1ef5faf43c7858fee6565a7d2c2.png

  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites
  • Replies 306
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Bonsoir,   C'est quoi cette réponse à un post étayé avec lequel on peut être en accord, avec lequel on peut être en désaccord, avec lequel on peut partager une partie des propositions? C'est

Déroulé de la semaine :   Lundi : La moitié nord se réveillera sous des nuages bas et des brouillards surtout sur la moitié est. En cours de journée, des éclaircies se dévoileront avant le

Pour apporter du baume au cœurs et de la bonne humeur, la nouvelle couverture de l'Hiverno'mag est parue 😊 :     Et ça promet !

Posted Images

GFS 12Z en retard sur le serveur de la NOAA/NCEP à cause d'un problème réseau sur leur supercomputer.
GFS 12Z is late on NOAA/NCEP server due to a network problem on their supercomputer.

  • Haha 6
Link to post
Share on other sites
Posted
Cherbourg-L'aigle
il y a 9 minutes, Iseran2019 a dit :

Cep évolue comme ce matin en blocage en GA sauf que le blocage s'isole de ses racines subtropicales. C'est la synoptique typique apportant des contrastes de températures importants entre le nord et le sud du pays lié à une barocline très basse en latitude. Au sein de la zone de conflit, le risque neigeux n'est généralement pas anodin. À largement confirmer, le blocage s'il se confirme pourrait aussi rapidement d'évacuer vers les hautes latitudes comme le modélise GFS. 

 

Oh bah là, aucun doute sur les PP d'une ligne Vanne-IDF pour du solide. Un peu comme décembre 2010 quoi :D 

 

Edited by Barth61
  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Cormeilles (27)
il y a 3 minutes, Sebaas a dit :

x 6!

Oui et pour écrire en plus n'importe quoi.  Je vois pas grand chose de neigeux sur le cep (c'est un flux très maritime tournant à l'ouest) avec comme l'avait souligné ciel d'encre un blocage trop à l'ouest qui évolue trop rapidement et qui est coupé de sa base. On pourrait deviner la suite du run avec un flux de sud ouest dépressionnaire.

Edited by Virgile
  • J'aime 1
  • Haha 5
Link to post
Share on other sites
Posted
Hermanville-sur-mer,Calvados(14),plage du débarquement SWORD,Normandie.
il y a 5 minutes, Iseran2019 a dit :

Cep évolue comme ce matin en blocage en GA sauf que le blocage s'isole de ces racines subtropicales. C'est la synoptique typique apportant des contrastes de températures importants entre le nord et le sud du pays lié à une barocline très basse en latitude. Au sein de la zone de conflit, le risque neigeux n'est généralement pas anodin. À largement confirmer, le blocage pourrait raussi rapidement d'évacuer vers les hautes latitudes comme le modélise GFS. 

 

Oui sur l'IFS comme sur GEM le blocage parvient à se constituer avec plus ou moins de solidité,malgré tout je pense que l'on en a pas fini avec cette anomalie et qu'on risque de voir passer divers scénarios.En attendant GFS,je pense que l'on pourrait retourner sur une synoptique de circulation d'anomalie basse sous blocage.

Une Filomena à la Française?:D

  • J'aime 1
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Cherbourg-L'aigle
il y a 5 minutes, Virgile a dit :

Oui et pour écrire en plus n'importe quoi.  Je vois pas grand chose de neigeux sur le cep (c'est un flux très maritime tournant à l'ouest) avec comme l'avait souligné ciel d'encre un blocage trop à l'ouest qui évolue trop rapidement et qui est coupé de sa base. On pourrait deviner la suite du run avec un flux de sud ouest dépressionnaire.

 

Certes, mais une dép bien placée, et on en reparle.

 

Bref, on avance pas des masses pour le moment.

Edited by Barth61
  • J'aime 6
Link to post
Share on other sites
Posted
Cormeilles (27)
il y a 7 minutes, Nico 14 a dit :

 

Oui sur l'IFS comme sur GEM le blocage parvient à se constituer avec plus ou moins de solidité,malgré tout je pense que l'on en a pas fini avec cette anomalie et qu'on risque de voir passer divers scénarios.En attendant GFS,je pense que l'on pourrait retourner sur une synoptique de circulation d'anomalie basse sous blocage.

Une Filomena à la Française?:D

Ya rien de comparable avec Filomena en Espagne qui je le rappelle est une remontée d'une dépression açorienne rencontrant de l'air froid continental installé sur l'europe de l'ouest. Là, y aurait même pas de froid installé sur notre pays (tout juste une fraicheur ...) donc la pluie qui arriverait par l'ouest resterait de la pluie. Ca s'est pour le cep. Pour GEM, on peut espérer un régime de giboulées comme en fin décembre.

ECF4-240.GIF?11-0

Edited by Virgile
  • J'aime 2
  • Haha 4
Link to post
Share on other sites
Posted
Hermanville-sur-mer,Calvados(14),plage du débarquement SWORD,Normandie.
il y a 1 minute, Virgile a dit :

Ya rien de comparable avec Filomena en Espagne qui je le rappelle est une remontée d'une dépression açorienne rencontrant de l'air froid continental installé sur l'europe de l'ouest. Là, y aurait même pas de froid installé sur notre pays (tout juste une fraicheur ...) donc la pluie qui arriverait par l'ouest resterait de la pluie. Ca s'est pour le cep. Pour GEM, on peut espérer un régime de giboulées comme en fin décembre.

 

J'ai pas dit qu'on en était là mais que la configuration pouvait évoluer vers un tel scénario.Et non la pluie ne resterait pas de la pluie sur l'Est du pays mais quelle importance vu l'échéance?Pour le GEM je suis d'accord.

 

xx_model-en-339-0_modez_2021011112_234_15_155.thumb.png.0490f0d5316c36a696ef0440d9d4630d.png

 

  • J'aime 5
Link to post
Share on other sites
Posted
Montfort Le Gesnois (72)

 

 

Dans la situation synoptique proposée, il y a une conjonction d'éléments qui ne sont pas si communs en début d'échéance à 150 h:

 

image.thumb.png.9c7891bc0fb5fc7949f8f45d156e8989.png

 

 

- le décrochage d'un gros morceau de vortex en provenance de Sibérie  se dirigeant jusque sur la Russie occidentale et poussé vers l'Ouest par de petites branches du jet inversées, l'inertie étant encore en cours à ce moment là

- une poussée méridienne puissante en direction du Groenland 

Ce schéma de base est assez solide, c'est un cadre relativement stable comme l'a précisé Tao dans son post de ce midi.

A partir de là, l'hivernophile même peu imaginatif construit facilement la suite des événements et envisage aisément le dipôle magique qui se construirait avec un blocage ancré sur le Groenland et les masses d'air glaciales qui déborderaient allègrement à n'en plus finir jusque sur la France.

On remarque tous que nos modèles n'envisagent pas pour le moment massivement ce scénario.

Ils hésitent, pédalent, avancent, reculent et surtout, ont énormément de difficultés à envisager un scénario majoritaire.

La PE reste très éparpillée sur les conséquences du schéma initiale car, d'une part, le point de départ dont on parle se situe déjà assez loin dans l'échéance (j+7) et d'autres part, le comportement des anomalies basses Atlantiques qui interagiraient plus ou moins à un moment ou un autre avec le vortex Sibérien sont mal appréhendées par les modèles plus tôt encore dans l'échéance (120 h par exemple):

 

image.png.48d0af4c4573bcb31814bd9431d37bea.png

 

 

D'ailleurs ces interactions sont à double tranchant car elles auraient vocation à "attirer" les anomalies sibériennes vers nous dans leur parcours vers l'ouest, mais elles auraient aussi tendance à soulever des anomalies de tourbillon subtropicales dans notre direction (du coup au fil des sorties on souffle "le chaud et le froid" voire les 2 à un moment ou un autre)

 

En tous cas, il me paraît prématuré de parler de temps sensible en France pour la semaine du topic. 

Pour autant, devant les mouvements amples issus du schéma initial et de leur inertie, je serai étonné qu'à un moment où un autre le vaste morceau de vortex ne  déborde pas au moins temporairement jusqu'à nous.

Nous ne sommes pas face à un simple décrochage polaire temporaire et savoir qu'il peut être à un moment ou un autre en partie piloté par des anomalies Atlantiques qui ont vocation à venir vers nous milite en ce sens.

 

 

  • J'aime 42
  • Merci 6
Link to post
Share on other sites

Sans occulter le scénario flux d’ouest sous blocage ou scénario doux voire très doux, je suis complètement OK avec l’analyse de Lame ci-dessus. Tous les éléments en jeu doivent à mon avis amener à la prudence sur le type de temps et on rentre dans des considérations bien trop prématurées à mon sens.

Quand on voit les réajustements et parfois conséquents sur le court terme depuis quelques semaines, je ne m’aventurerais pas à donner un type de temps pour la semaine et même dès son début. 
Je trouve que les signaux hivernaux sont encore bien présents, autant que les signaux doux agités. 

  • J'aime 5
  • Merci 3
Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Hilaire-de-Riez (corniche vendéenne)
il y a 27 minutes, Run999H a dit :

 

 

Quand on voit les réajustements et parfois conséquents sur le court terme depuis quelques semaines, je ne m’aventurerais pas à donner un type de temps pour la semaine et même dès son début. 
 

:D (Je te taquine)

 

 

Edited by Ciel d'encre
  • Haha 3
Link to post
Share on other sites
Posted
Ecommoy (80-140M d'altitude), Sarthe

  Bonsoir,

Il y a 2 heures, lame2 a dit :

 

D'ailleurs ces interactions sont à double tranchant car elles auraient vocation à "attirer" les anomalies sibériennes vers nous dans leur parcours vers l'ouest, mais elles auraient aussi tendance à soulever des anomalies de tourbillon subtropicales dans notre direction (du coup au fil des sorties on souffle "le chaud et le froid" voire les 2 à un moment ou un autre)

 

En tous cas, il me paraît prématuré de parler de temps sensible en France pour la semaine du topic. 

En tous cas, il me paraît prématuré de parler de temps sensible en France pour la semaine du topic. 

Pour autant, devant les mouvements amples issus du schéma initial et de leur inertie, je serai étonné qu'à un moment où un autre le vaste morceau de vortex ne  déborde pas au moins temporairement jusqu'à nous.

Nous ne sommes pas face à un simple décrochage polaire temporaire et savoir qu'il peut être à un moment ou un autre en partie piloté par des anomalies Atlantiques qui ont vocation à venir vers nous milite en ce sens

 

Je suis totalement d'accord avec ton analyse. La synoptique générale semble à peu près maitrisé jusqu'à 192h. 
Mais des détails fins (en particulier les fameuses anomalies Atlantiques que tu évoques) c'est un vrai bastringue et dès 96-120H.

Si on reprend les DET pas un seul n'est en accord total avec l'autre à 144h, on ne retrouve que de petits accords par si par là. Pour mieux se rendre compte je me suis amusé à faire un tableau comparatif  :

 

Facteur d’ouest en est

Débordement dépressionnaire Américain

Qualité de la pulsion anticyclonique

Isolement de la goutte froide vers les Açores

Qualité du décrochement dépressionnaire

Proximité/

Interaction bloc Scandinave

GFS

Faible

Très limité

Absence d’isolement, interaction ensuite 

Faible et peine à se faire à cause d’un fort creusement provoquant une dorsale Espagnol. Ouest Islande

Très éloigné

GFS//

Modéré

Très limité

Inexistante

Assez faible et peine à se faire également pour les mêmes raisons que GFS. Ouest Islande

Eloigné

CEP

Modéré

Limité

Isolement présent, GF conséquente

Assez faible mais glisse correctement, seulement à l’ouest de l’Islande à 144h

Eloigné

UKMO

Faible au sud mais fort au large de la Scandinavie

Limité

Absence d’isolement

Assez massif et devrait se faire facilement (absence de dorsale Espagnol, déjà proche de l'Irlande) 

Proche

GEM

Modéré

Très solide

Isolement présent, GF faible

Conséquent et déjà bien entamé la descente (au niveau de l’Irlande

Très proche

JMA

Assez marqué au sud

Solide

Inexistante

Faible mais déjà au niveau de l’Irlande

Proche

 

 

On constate 4 choses:

  1. Que plus la vitesse de la descente du décrochement est rapide plus la proximité du bloc Scandinave est flagrante on le voit avec GEM/UKMO/JMA. Le fameux effet "aimant"
  2. Qu'il n'y a pas de lien entre le débordement dépressionnaire Américain et la qualité d'élévation de la dorsale (on l'avait déjà deviné hier en regardant les ensembles, on voyait que le degré du talweg n'influençait pas trop. Par contre il est possible qu'à 240-264h ces petites différences jouent mais pas trop à 192-216h on dirait, le VP Canadien s'auto alimente)
  3. Que plus la pulsion est bonne plus la situation est intéressante (mais ça c'est pas trop un scoop :D )
  4. Que la possible goutte froide des açores n'influence peut être pas autant qu'on ne le pense la tournure. Sur JMA elle est inexistante et pourtant la tournure finale moins bonne que GEM (parce que le décrochement est faible ). Sur GFS// également elle est inexistante mais fort creusement et la position ouest Islande de la dépression qui est censé se décrocher fausse la chose . Sur CEP l'isolement a lieu comme GEM mais ça ne tourne pas aussi bien car tout simplement la dépression est encore qu'à l'ouest de l'Islande. Il n'y a que GFS qui voit une vraie interaction ensuite favorisant son scénario bien malheureux.
     

On peut en déduire par ce 4 que l'influence de la GF est faible dans la tournure synoptique. J'étais le premier à la zieuter lors des 12z mais avec du recul j'ai le sentiment qu'elle ne joue pas trop le rôle de perturbateur qu'on pourrait lui donner. Après il n'est pas impossible que cela change d'ici quelques runs, mais j'ai constaté un peu le même phénomène sur les panels donc... ;). Le seul cas où elle pourrait poser problème c'est dans une situation GFS on le voit sur le panel. Pour autant je ne suis même pas sûr que ce soit la GF tel quel qui fait mal tourner GFS mais plutôt la dorsale à l'avant qui bloque la dépression et donc favorise la relation avec le genre de talweg/GF (C'est encore plus flagrant sur le 18z)
Par contre l'influence du placement/vitesse du décrochement est primordial car il va attirer plus vite le bloc Scandinave si ça va plus vite (1.), on aurait aussi une plus grande facilité à l'élévation ouest atlantique solide et massive (3., on le voit avec CEP GEM, GFS et son // proposent de hautes élévations mais pas solide avec une largeur faible ).



Bref, peu étonnant d'avoir des ensembles avec de tels écart-type avec une explosion du tube dès 150h (je prends Paris mais c'est partout pareil):

graphe_ens3_mig4.png

Diagramme GEFS

 

Faites vos jeux! Hormis GFS où je suis peu convaincu de son scénario de creusement extrême (Européens/GEM/JMA ne le voient pas) le reste c'est ouvert.

Faites de doux rêves avec un GFS18z qui on l'espère sera bien sympathique!

Bonne soirée

Gugo

 

Edited by gugo
  • J'aime 5
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Maximin (5 km de la frontière 60-95)
Il y a 8 heures, Emmanuel Pont-Aven a dit :

A 240h, c'est bien loin mais il y aurait comme une tendance globale... L'hiver n'est pas terminé 🙂

ECM1-240.gif

gem-0-204.png

gfs-0-240.png

 

+240h :)

Si tu veux de vraies sensations fortes, pousse à +300h -_-

gens-22-0-300.png

  • Haha 5
  • Surprise 4
Link to post
Share on other sites

Bonsoir, on constate au fur et à mesure des Run des scenarios qui globalement deviennent de moins en moins hivernales. 

Hier sur le 18z, les scenarios très hivernales étaient nombreux et la moyenne oscillait autour de -5°C entre le 16 et 25 janvier après une chute à -6/-7°C. 

 

graphe3_10000___2.33936_48.8621_Paris.png.c0e00624f4b3423de336aa7db52e5fe4.png

 

Aujourd'hui ce n'est plus la même musique, on tourne vers du -2°C en moyenne. Comme souvent, malgré une solidité de la modélisation (correlation globalement bonne entre les 30 perturbations) de la veille, en arrivant vers l'échéance, on se dirige droit vers un temps finalement de moins en moins froid. Je ne serais pas étonné que demain, l'épisode de froid se soit évaporé avec du 0°C minimum en moyenne à 850 hPa. 

 

 graphe3_10000___2.33936_48.8621_Paris.gif.cde20aadfb7ba58cf5cbe7862b89dde2.gif

Link to post
Share on other sites
Posted
St Germain les Corbeil
il y a une heure, Turquoise_ExNico41 a dit :

Bonsoir, on constate au fur et à mesure des Run des scenarios qui globalement deviennent de moins en moins hivernales. 

Hier sur le 18z, les scenarios très hivernales étaient nombreux et la moyenne oscillait autour de -5°C entre le 16 et 25 janvier après une chute à -6/-7°C. 

 

 

 

Aujourd'hui ce n'est plus la même musique, on tourne vers du -2°C en moyenne. Comme souvent, malgré une solidité de la modélisation (correlation globalement bonne entre les 30 perturbations) de la veille, en arrivant vers l'échéance, on se dirige droit vers un temps finalement de moins en moins froid. Je ne serais pas étonné que demain, l'épisode de froid se soit évaporé avec du 0°C minimum en moyenne à 850 hPa. 

 

 

Il est vrai que les scénarios froids sont moins nombreux ce soir. Par contre la fiabilité est , depuis le début absolument catastrophique donc il fallait s'attendre à ce genre de retournement de situation . Même les prévisions sur le topic précedent restent délicates à +96h ...

Ces incertitudes très marqués sont caractéristiques des situation A0 fortement négative, les gouttes froides , les dorsales et talwegs de courte longueur d'onde , les anticyclone thermiques , ce sont tant de phénomènes de petites échelles qui donne du fil à retorde au modèles . Celle ci nous affecte d'autant plus que le pays sera situé en plein au niveau de la zone barocline .

gens-32-1-186.png  EEM1-192.GIF?11-0

Ces incertitudes de petites échelles se multiplient rapidement à courte échéance pour causés à moyen et long terme d'énormes incertitudes sur la circulation  général . La prévision de l'AO en témoigne :

ao.sprd2.gif

Dans ce contexte , bonne chance pour faire une prévision . 

 

 

Edited by faycal
  • J'aime 2
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Nancy (54) ; Veneux-les-Sablons (77)

L'histoire d'ajouter le brin d'optimisme que GFS 18Z ne nous a, pour une fois, pas fourni (bien au contraire même)... On se dirige vers une situation où le risque de grand froid est à présent plus limité, mais où le risque de puissants conflits de masses d'air est bien présent ! 😁

 

Au sol c'est passer d'un froid vif et sec à un temps plutôt doux mais pouvant cacher de brusques changements de température favorables à de l'agitation pluvieuse ou neigeuse en fonction des positionnements... Pour beaucoup un seul gros épisode de neige est plus intéressant que dix jours d'un froid sec sans précipitations à la février 2012 ! 👌 C'est en ce sens là que les dernières actualisations ne sont pas non plus si mauvaises...

 

De plus, comme dit et redit par les autres intervenants du topic, l'incertitude est telle qu'on est pas à l'abri d'une bonne surprise en approchant de l'échéance... C'est encore loin, on est pas encore dans la situation du potentiel qui disparaît à J-3, laissant aucun espoir derrière lui ! 😏

Edited by LuckyFrenchy117
  • J'aime 2
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Montfort Le Gesnois (72)

 

 

On remarque que la PE est très éclatée ce matin, encore plus qu'hier et que la volatilité devient forte à partir du 18 janvier.

De ce point de vue le diagramme de Toulouse est assez édifiant. Il fait penser aux diagrammes nord Américains,:

image.png.18c26785de11b031095bb9cd6d7c906c.png

 

J'aurais pu prendre le diagramme de Paris qui propose 30°C de différence à 850 hpa entre le scénario le plus froid et le plus doux mais il est un peu moins spectaculaire :D 

Les amateurs d'hiver peuvent se consoler en se disant que pas mal de scénarios envisagent que le vortex sibérien pourrait finir par nous rendre une visite plus ou moins longue et/ou plus ou moins intense (quelque fois extrême d'ailleurs) mais que le processus est parfois long voire très long.

Ils peuvent aussi s'inquiéter en voyant beaucoup de scénarios doux ou très doux avec beaucoup de variation et que certains d'entre eux envisagent un bel isolement d'une bulle chaude sur le Groenland mais nous mettant sur toute l'échéance à l'écart du décrochage continental (P24 par exemple) qui nous positionne essentiellement en flux de SO sous influence des anomalies basses circulant sous le "blocage".

Bref, sans surprise, on n'est pas plus avancé ce matin, on va serrer les fesses encore un bon moment nous qui les avons souvent entre 2 chaises :DxD

 

Edited by lame2
  • J'aime 25
  • Merci 3
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m

Heureusement que les scénarios intermédiaires existent car pour l'heure sur les déterministes la frustration est a son comble, il n'y à guère ce matin que GEM qui tente le coup (mais la dorsale est toujours une dorsale), chez l'américain et l'européen cette bulle chaude qui s'isole sur le Groenland coupée de ses racines nous met toujours en proie de ce que peut mijoter l'Atlantique et ce n'est pas très rassurant.

 

ECH1-192.GIF.png.da25342627b8dac6e5b29aee798167fc.pnggemnh-0-192.png.08f6f422cd78a0dd5ce4a5954884eaa5.pnggfsnh-0-192.png.37ec6c37f51dd5b2ed3daf46a700b602.png

 

Et le // entretien ce risque que l'Atlantique reprenne la main.

 

gfsnh-0-192.thumb.png.218534eea1487c7d00794a8b5944d15f.png

Edited by cédric du Lot
  • J'aime 7
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Meudon (92), altitude : 96 m
il y a une heure, cédric du Lot a dit :

Heureusement que les scénarios intermédiaires existent car pour l'heure sur les déterministes la frustration est a son comble, il n'ya guère ce matin que GEM qui tente le coup (mais la dorsale est toujours une dorsale), chez l'américain et l'européen cette bulle chaude qui s'isole sur le Groenland coupée de ses racines nous met toujours en proie de ce que peut mijoter l'Atlantique et ce n'est pas très rassurant.

 

ECH1-192.GIF.png.da25342627b8dac6e5b29aee798167fc.pnggemnh-0-192.png.08f6f422cd78a0dd5ce4a5954884eaa5.pnggfsnh-0-192.png.37ec6c37f51dd5b2ed3daf46a700b602.png

 

Et le // entretien ce risque que l'Atlantique reprenne la main.

 

gfsnh-0-192.thumb.png.218534eea1487c7d00794a8b5944d15f.png

Oui les déterministes ne sont guère favorables à un écoulement froid sur la France au moins dans un premier temps. Ukmo qui s'arrête à 144h est à ranger du côté de GFS voire pire car plus à l'ouest. On retrouve une certaine récurrence des modèles à privilégier des descentes froides très à l'ouest dans l'océan à l'image de ce qui c'était passé début et fin décembre. Cette tendance semble même accentuée à la vue des modélisations actuelles. Les ensembles traduisent une certaine incertitude, attendons encore un peu avant d'enterrer l'affaire. 

Edited by Iseran2019
Link to post
Share on other sites

 

Sur gfs, c'est une pulsion des HP au niveau du Maghreb /Espagne qui enpeche la plongée des BP et donc un flux pluw nordique. 

Décidément l'Espagne 😕

gfs-0-174_qrk6.png

  • Haha 5
Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Nizier du Moucherotte (Vercors) - 1170m

La moyenne d'IFS ens semble tout de même tempérer un peu l'interaction excessivement occidentale du déterministe :

500.png?run=run00model500_moy.png?run=run00model

Je n'ai pas regardé en détail le panel et le déterministe doit nécessairement emmener avec lui un certain nombre de scénarios mais ça ne semble pas être encore totalement calé. C'est une lapalissade que de dire ça mais il va être intéressant de voir si les déterministes restent sur cette option dans les prochaines sorties et plus important encore, dans quelle mesure ils rallieront les perturbations avec eux.

Sur GEFS non plus ce n'est pas limpide même si on a une tendance :

p-spaghetti-500.png?run=run00model
C'est vrai qu'il y aurait de quoi laisser un gout amer si on venait à passer à côté de tout événement hivernal avec une telle synoptique hémisphérique :


500.png?run=run00model

Edited by Kyrion
  • J'aime 10
Link to post
Share on other sites

Depuis hier, l'option GA est devenue majoritaire mais non soutenue par les ensemblistes et des tubes complètement ouverts.

 

Seuls GEM, NAVGEM + JMA 12Z continuent de modéliser l'option dorsale polaire maritime sur l'hexagone.

 

UKMO amorce la dorsale de façon fragile et qui plus trop à l'ouest pour augurer une véritable option hivernale. 

  • J'aime 1
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Marcq en Baroeul (59) / Lille Métropole

Moi je me dis que c'est pas plus mal que cela soit trop modélisé à l'ouest pour l'instant parce que nous connaissons tous ces décalages à l'est quand l'échéance approche ! :D

 

Sinon c'est toujours un plaisir de vous lire depuis plusieurs semaines maintenant avec toute cette agitation :). Donc merci à vous tous pour ces interventions pertinentes ! 

  • J'aime 5
  • Haha 4
Link to post
Share on other sites
Posted
Hermanville-sur-mer,Calvados(14),plage du débarquement SWORD,Normandie.
il y a 24 minutes, Kyrion a dit :

Je n'ai pas regardé en détail le panel et le déterministe doit nécessairement emmener avec lui un certain nombre de scénarios mais ça ne semble pas être encore totalement calé. C'est une lapalissade que de dire ça mais il va être intéressant de voir si les déterministes restent sur cette option dans les prochaines sorties et plus important encore, dans quelle mesure ils rallieront les perturbations avec eux.

 

C'est le scénario plus représenté dans cet ensemble dispersé environ 40%:

 

617013515_Sanstitre1.jpg.e7d9490f6fd808e849ac602545645ca0.jpg

 

Après on a 2 groupes de scénarios très proches avec une dorsale moins occidentale et pas ou peu d’interactions avec les BG(environ 44%):

 

914372139_Sanstitre2.jpg.7f6fd51017fdae485926d949445cb718.jpg

 

Sur les cartes d'anomalies on commence à distinguer l’interaction,les conséquences sont diverses et à double tranchant mais attendons de voir quel scénario va l'emporter avant de les évoquer:

 

anim_pys8.gifanim_yoj8.gif

 

 

 

  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites
Posted
Meudon (92), altitude : 96 m
Il y a 2 heures, Kyrion a dit :

La moyenne d'IFS ens semble tout de même tempérer un peu l'interaction excessivement occidentale du déterministe :

500.png?run=run00model500_moy.png?run=run00model

Je n'ai pas regardé en détail le panel et le déterministe doit nécessairement emmener avec lui un certain nombre de scénarios mais ça ne semble pas être encore totalement calé. C'est une lapalissade que de dire ça mais il va être intéressant de voir si les déterministes restent sur cette option dans les prochaines sorties et plus important encore, dans quelle mesure ils rallieront les perturbations avec eux.

Sur GEFS non plus ce n'est pas limpide même si on a une tendance :

p-spaghetti-500.png?run=run00model
C'est vrai qu'il y aurait de quoi laisser un gout amer si on venait à passer à côté de tout événement hivernal avec une telle synoptique hémisphérique :


500.png?run=run00model

Effectivement l'ensemble CEP incite à la prudence tant le positionnement de la dorsale / GA sur l'Atlantique est mal cerné. En parcourant l'ensemble, on retrouve majoritairement 3 groupes de scénarios :

- scénario où la dorsale évolue rapidement en GA, l'édifice est particulièrement fragile et la cheminée de HP sur l'Atlantique se fracture rapidement au point que les anomalies basses Atlantiques et polaires interagissent avec pour effet un flux de SO doux et humide par chez nous en même temps que la bulle de HP sur le Groenland s'évacue rapidement vers le pôle. C'est le scénario GFS 12z et 18z d'hier (15% des membres).

- scénario à GA qui s'isole rapidement de ses racines subtropicales mais sans interaction entre anomalies basses polaires et Atlantiques, le GA est donc plus durable. Le GA est cependant positionné très à l'ouest favorisant le gros de la descente arctique dans l'océan. Le nord du pays est en marge de la coulée froide alors que le sud est clairement situé dans l'air doux et humide (25% des membres). C'est le scénario CEP d'hier soir et ce matin.  Dans cette configuration synoptique, les régions les plus septentrionales peuvent éventuellement tirer profit d'une zone barocline très basse en latitude sujette à l'initiation de creusements susceptibles d'entrainer des conflits neigeux alors que le sud de la Loire baignerait dans la douceur.

- scénario à GA / dorsale Atlantique repositionné plus à l'est que dans les deux situations précédentes, nous plaçant plus directement dans l'advection froide et humide depuis le pôle, au moins temporairement et de manière généralisée (scénario GEM 12z d'hier, 50% des membres dont le run de contrôle).

 

Edited by Iseran2019
  • J'aime 8
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...