Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Du 18 janvier au 24 janvier 2021, prévisions météo semaine 3


Recommended Posts

  • Replies 306
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Bonsoir,   C'est quoi cette réponse à un post étayé avec lequel on peut être en accord, avec lequel on peut être en désaccord, avec lequel on peut partager une partie des propositions? C'est

Déroulé de la semaine :   Lundi : La moitié nord se réveillera sous des nuages bas et des brouillards surtout sur la moitié est. En cours de journée, des éclaircies se dévoileront avant le

Pour apporter du baume au cœurs et de la bonne humeur, la nouvelle couverture de l'Hiverno'mag est parue 😊 :     Et ça promet !

Posted Images

Posted
Ecommoy (80-140M d'altitude), Sarthe

Rebonsoir,


BIM à cheval sur le topic précédent (épisode neigeux samedi notamment évoqué) et ce topic https://www.infoclimat.fr/actualites/bim/13191/possible-episode-neigeux-samedi-avant-un-retour-de-la-pluie-et-de-la-douceur-debut-de-semaine-prochaine.html

 

C'est quand même bien le bazar à prévoir ce topic! Jusqu'à mercredi le temps sensible en France semble à peu près clair mais ensuite ce n'est plus trop le cas... On est sur JMA/GFS vs GEM/GFS dur de se prononcer sur UKMO...

 

 

Il y a 1 heure, Virgile a dit :

Mr le Professeur 😉, un anti de surface n'existe pas puisque votre anti arctique de surface provient d'une pulsion chaude de fin d'année qui s'est isolé. Il est contrairement à ce que vous dites pas du tout inerte et se déplacera au fil du temps. Vous auriez pu prendre le cas du Groenland même en cas de vortex polaire concentré avec parfois des pressions élevées au sol, ça aurez été plus crédible.

J'ai quelques doutes sur le fin d'année quand je vois le VP en début d'année :D . Mais si tu le dis!

gfsnh-0-6.png?12

 

Et non ça ne vient pas après, aucun isolement concret. Et puis même je réitère, si ça serait un "vrai" anti alors il aurait des DAM bien plus  haute sur le 1.5PVU.

 

gfsnh-0-6.png?12

anim_hvh6.gif

 

Citation

Sur l'Europe du sud est, la remontée des Hauts géopotentiels n'est pas si facile à voir et le maximum de pression au sol ne correspond pas à + fort des géopotentiels mais au + fort de la coulée froide à 850 hpa, un hasard ?

Ce n'est pas un anti thermique en Europe du sud-est sinon on aurait pas des Dam aussi haut. Il y a toujours un décalage entre la zone des Dam et la zone des pressions. C'est plus ou moins marqué mais c'est flagrant à tous les endroits de l'Hémisphère... une dépression aussi il y a ce genre de décalages notamment quand elle circule très vite. 

 

Enfin bref ce n'est rien...:ph34r:

Et je ne suis le professeur de personne, ce rôle est bien trop compliqué de nos jours avec les élèves dissipés :D 

 

 

il y a une heure, Run999H a dit :

Désolé du HS, j’aimerais bien savoir sur quels critères sont calculés les performances. A priori calculé sur les geopotentiels Z500 mais dans tout l’hémisphère ? Des points stratégiques ?

Si on prend par exemple la pointe sud du Groenland, on verrait des résultats de réussite similaires pour GFS et CEP car à peu près identiques à 144h, or, ils n’ont rien à voir.

Bref, je reste légèrement dubitatif sur ces résultats meme si je suis assez OK, GEM est un modèle que je suis régulièrement et que j’estime performant. 

Oui ici c'est HN général en z500, il me semble c'est la totalité. Je suis d'accord qu'en prenant des zones géo précise les diff ne seraient surement pas les mêmes. J'ai jamais pris le temps de chercher des stats sur des endroits précis. Ca doit probablement exister mais faut le prendre le temps de chercher ça!

Le site des graphs: https://www.emc.ncep.noaa.gov/gmb/STATS_vsdb/

 

Edited by gugo
  • J'aime 6
Link to post
Share on other sites
il y a 28 minutes, gugo a dit :

Ca doit probablement exister mais faut le prendre le temps de chercher ça!

 

Le site des graphs: https://www.emc.ncep.noaa.gov/gmb/STATS_vsdb/

 

Ah j’imagine mais si je demande c’est que je n’ai pas envie de chercher 😂

 

Sinon, GFS 18z est un entre deux entre GFS 06Z et 12Z. Ça ne file pas trop en blocage inaccessible mais ça redécale plus à l’Ouest quand même. 
 

C’est quelque part le scénario Virgugo. Une part de vérité chez les deux peut être ? 

  • Haha 11
Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Hilaire-de-Riez (corniche vendéenne)
il y a 9 minutes, Run999H a dit :

Ah j’imagine mais si je demande c’est que je n’ai pas envie de chercher 😂

 

Sinon, GFS 18z est un entre deux entre GFS 06Z et 12Z. Ça ne file pas trop en blocage inaccessible mais ça redécale plus à l’Ouest quand même. 
 

 

 

La différence entre les runs réside de plus en plus entre, soit un courant d'O au sud du GA, soit un courant de SO au sud du même GA. 

On a (en gros) le choix entre le frais, ou le doux (à très doux). Dans tous les cas ce serait un temps humide. Les reliefs sont sur la sellette : soit beaucoup de neige à moyenne altitude (dans la 1ère option), soit une fonte accélérée jusqu'à moyenne altitude (dans la 2ème option). 

 

Les GA sont vraiment des configurations redoutables, souvent décevantes pour les temps hivernaux. 

 

 

Edited by Ciel d'encre
  • J'aime 8
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Cherbourg-L'aigle
Il y a 8 heures, Ciel d'encre a dit :

 

La différence entre les runs réside de plus en plus entre, soit un courant d'O au sud du GA, soit un courant de SO au sud du même GA. 

On a (en gros) le choix entre le frais, ou le doux (à très doux). Dans tous les cas ce serait un temps humide. Les reliefs sont sur la sellette : soit beaucoup de neige à moyenne altitude (dans la 1ère option), soit une fonte accélérée jusqu'à moyenne altitude (dans la 2ème option). 

 

Les GA sont vraiment des configurations redoutables, souvent décevantes pour les temps hivernaux. 

 

 

 

Eh oui. Ce matin, les modèles commencent à s'accorder sérieusement. Le flux dépressionnaire va nous rendre visite pendant un moment après.

  • J'aime 1
  • Haha 1
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites

Si on regarde à l'échelle hémisphérique, le signal sur la fin de ce topic (et toute la fin du mois de janvier par extrapolation vu l'inertie d'un tel système s'il vient à se confirmer) parait assez clair : reconcentration du VP ! C'est flagrant chez GEM et CEP, encore un peu indécis chez GFS (il faudrait juste attendre encore quelques jours pour refermer la nasse des BG polaires autour des lambeaux de HG coupés de leurs racines tropicales). Reste à savoir maintenant si un forçage stratosphérique peut inverser le cours des choses, car pour l'européen et l'américain au moins, il n'y aurait pas de "gagnants" et de "perdants" des effets contrastés longitudinalement du SSW : tout le monde à la sauce zonale ! (avec ses micro ondulations pour varier du frais au doux)

 

image.thumb.png.3bfe9718988c4bf1f50a035fb5523187.png

Edited by sastrugis
  • J'aime 4
  • Haha 4
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites

@sastrugisExact malgré une petite tentative de rechauffement stratosphérique le VP se reconstituerait et serait plus froid. Cela pourrait être cohérent avec les modélisations saisonnières prévoyant une deuxième partie d'hiver bien plus douce (fevrier notamment). 

Ce matin, il semble acté que le temps tourne en milieu de semaine prochaine à un flux océanique très doux de SW. 

La cohérence des modèles est bonne.

Pour étayer mon propos, cf. figures ci-dessous. C'est quasi du copier coller sur plusieurs jours en plus jusqu'à fin d'échéance.

GFS pour le vendredi 22 janvier.

gfs-0-192.png.3c57e48c7a5cf2fd706c2e2854614da0.png

 

CEP pour le dimanche 24 janvier.ECM1-240.gif.17592680826d1ba617b74135ba9ef3e5.gif

 

La faute ? La liaison de la dépression scandinave et celle du Labrador lié notamment à l'impuissance de l'AA. En effet celui-ci est trop étalé sur le Maghreb empêchant de faire barrière à la dépression venant du Labrador qui, de fait, sans dorsale va pouvoir être alimenté sur sa partie nord en air froid et sur sa partie sud en air chaud favorisant le creusement dépressionnaire et entretenant la machine. L'absence de dorsale va empêcher le blocage momentané de la dépression scandinave empêchant un flux de Nord humide et froid sur la France.  De plus on loupe aussi la possible mise en place à plus long terme d'une VDF. La dépression aurait pu migrer ensuite en Méditerranée notamment vers la Grèce ou Turquie (pressions moins hautes) et permettre l'installation entre la Groenland et Norvège nous permettant de faire une pompe à froid avec la position de la dépression. Il n'en sera rien du coup et l'installationbdu flux zonal va aider à faire reconstituer le VP et limiter les melanges air froid et air doux qui vont entretenir la machine labradorienne à dépression et vice-versa.

 

UW144-21.gif.4eaf41c9e20f806cb5b42e21f43884fe.gif

 

C'est vraiment dommage hivernophilement avec ce SSW, de plus on espérait hier soir que les modèles prétendent petit à petit vers un régime à dorsale avec un air arctique sur la France. Mais entre le soir et le matin il y a souvent des désillusions. C'était l'occasion avec ce VP mal en forme. 

 

 

Edited by Turquoise_ExNico41
Link to post
Share on other sites
Posted
Ecommoy (80-140M d'altitude), Sarthe
il y a 31 minutes, sastrugis a dit :

Si on regarde à l'échelle hémisphérique, le signal sur la fin de ce topic (et toute la fin du mois de janvier par extrapolation vu l'inertie d'un tel système s'il vient à se confirmer) parait assez clair : reconcentration du VP ! C'est flagrant chez GEM et CEP, encore un peu indécis chez GFS (il faudrait juste attendre encore quelques jours pour refermer la nasse des BG polaires autour des lambeaux de HG coupés de leurs racines tropicales). Reste à savoir maintenant si un forçage stratosphérique peut inverser le cours des choses, car pour l'européen et l'américain au moins, il n'y aurait pas de "gagnants" et de "perdants" des effets contrastés longitudinalement du SSW : tout le monde à la sauce zonale ! (avec ses micro ondulations pour varier du frais au doux)

 

Bonjour sastrugis

 

Je resterai un peu prudent quand même, ça fait maintenant 1 mois qu'on a souvent des tendances à LT/TLT de reconcentrassions/restructurations plus ou moins définitive, ça a légèrement été le cas en début de mois mais ça n'a pas duré.

Les ensembles à la même échéance nous laissent beaucoup plus de doute que les DET ;)

gensnh-31-1-240.png

 

EDH1-240.GIF?14-12

 

 

EDH1-240.GIF?14-12 

 

gensnh-21-1-240.png

 

Sans parler des ET! Il y a plusieurs scénarios avec le maintient d'élévation dans le Pacifique et en atlantique. Maintenant il est clair que c'est à suivre et que ça va bien finir par arriver cette "refermeture des portes" mais je resterai prudent personnellement. On a tous cru à la fin des haricots en début de mois et ça s'est vite rouvert, sans compter que là c'est encore très incertain ;) 

 

EEH1-240.GIF?14-12

gensnh-32-1-240.png

 

 

Pour ce qui est de la stratosphère, on peut avoir bon espoir que le déplacement du VPS vers l'Eurasie provoquant une absence de vent sur l'Atlantique/Amérique (ça fait un petit moment qu'on en parle mais ce déplacement a été pas mal reporté) favorise un ralentissement tropo sur ces zones:

gfsnh-17-240.png?0

 

 

CEP va aussi dans le sens du déplacement du VPS vers l'Eurasie

ecmwf10f240.png

 

Maintenant faut il encore que la répercussion est lieu (ce qui n'est pas automatique, comme les antibiotiques!), ici à 240h ce n'est pas encore flagrant mais on peut distinguer une certaine neutralité sur la latitude 60 mais rien de transcendant (en même temps si d'autres zones sont très active au niveau dépressionnaire comme l'Eurasie le moyennage peut provoquer une certaine neutralité sur les graph). A notre latitude on voit quand même une positivité assez nette... 
Soit il n'y aura rien, soit il faut laisser un peu plus de temps sachant que la déplacement se fait vers 192-240h. C'est encore indécis et rien ne sert de trop se baser sur un run de DET pour déterminer la répercussion. 

image.png.231094bdd34e05d6151079b9f2a06ac7.png

 

 

 

Sur ce topic je ne pense pas que la strato influencera le dénouement. Par contre sur le suivant il faudra suivre la présence ou non de répercussion en troposphère de ces ralentissements. Si c'est le cas alors le topic reste d'être animé... Si ce n'est pas le cas il est possible que l'on est un retour du zonal ou une situation un peu transitoire comme la semaine dernière et ce début de semaine. 

 

Bonne journée!

Gugo

  • J'aime 11
  • Merci 3
Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Hilaire-de-Riez (corniche vendéenne)
il y a 55 minutes, sastrugis a dit :

Si on regarde à l'échelle hémisphérique, le signal sur la fin de ce topic (et toute la fin du mois de janvier par extrapolation vu l'inertie d'un tel système s'il vient à se confirmer) parait assez clair : reconcentration du VP ! C'est flagrant chez GEM et CEP, encore un peu indécis chez GFS (il faudrait juste attendre encore quelques jours pour refermer la nasse des BG polaires autour des lambeaux de HG coupés de leurs racines tropicales). Reste à savoir maintenant si un forçage stratosphérique peut inverser le cours des choses, car pour l'européen et l'américain au moins, il n'y aurait pas de "gagnants" et de "perdants" des effets contrastés longitudinalement du SSW : tout le monde à la sauce zonale ! (avec ses micro ondulations pour varier du frais au doux)

 

image.thumb.png.3bfe9718988c4bf1f50a035fb5523187.png

 

Ce matin, les choses sont claires, en effet. 

Pour la semaine de ce topic, on peut s'attendre à un retour de conditions océaniques douces et pluvieuses insufflées par un courant de SO. Les réglages plus fins portent encore sur : 1. Un rafraichissement temporaire qui n'est pas à exclure à la faveur d'une légère ondulation du flux. 2. Un épisode de vent fort paraît possible si la circulation devenait plus dynamique. En tout cas, nous pouvons redouter une fonte marquée de la neige sur les massifs à basse et moyenne altitudes, ce qui, conjugué aux pluies, pourrait dangereusement gonfler certains cours d'eau.  

 

 

 

Edited by Ciel d'encre
  • J'aime 9
  • Merci 1
  • Haha 1
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Paris 75105, LagardeFreinet-Var, Pontarlier-Doubs, Fresse/Moselle-Vosges
il y a une heure, Ciel d'encre a dit :

 

Ce matin, les choses sont claires, en effet. 

Pour la semaine de ce topic, on peut s'attendre à un retour de conditions océaniques douces et pluvieuses insufflées par un courant de SO. Les réglages plus fins portent encore sur : 1. Un rafraichissement temporaire qui n'est pas à exclure à la faveur d'une légère ondulation du flux. 2. Un épisode de vent fort paraît possible si la circulation devenait plus dynamique. En tout cas, nous pouvons redouter une fonte marquée de la neige sur les massifs à basse et moyenne altitudes, ce qui, conjugué aux pluies, pourrait dangereusement gonfler certains cours d'eau.  

 

 

 

 

 

On peut le redouter certes, mais les modèles n'indiquent pas que cela soit vraiment le cas. En basse altitude vers 6, 700m le risque est évidemment bien plus marqué mais au dessus, en moyenne altitude, il semble qu'il y aura plutôt alternance entre liquide / solide à l'avantage du solide blanc.  Donc en l'état actuel des modèles, j'ai tendance à penser que le bilan en termes d'épaisseur du manteau neigeux sera du même ordre que maintenant sur les massifs  de l'Est au-dessus de 1000m.

Evidemment ce serait une autre histoire si ce  que prévoit le déterministe GFS  se réalisait après la période de ce post ...😒

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
St Germain les Corbeil

La zone barocline semble remonter de plus en plus au fil des mises à jour . En effet la masse d’air sibérienne resterait très  en retrait de l’Europe contrairement à ce qui était envisagé il y a quelques jours et pour cause cet emballement dépressionnaire au niveau de la mer du nord qui risque de bien compiquer un possible déferlement glacial sur le vieux continent .

La tendance très humide ne change pas , le risque de crue sera à surveiller comme l’a mentionné ciel d’encre . Par contre au niveau des températures , la douceur pourrait être au rendez vous même si de gros refroidissement reste possible à l’arrière des dépressions .

  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites

La tournure des projections pourrait laisser entrevoir une remontée de l'indice NAO dans sa prochaine sortie basée sur l'ensembliste GEFS.

On ne parlerait même plus de circulation océanique sous GA 

Edited by Jack75
  • J'aime 1
  • Haha 9
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites
il y a 25 minutes, Jack75 a dit :

La tournure des projections pourrait laisser entrevoir une remontée de l'indice NAO dans sa prochaine sortie basée sur l'ensembliste GEFS.

On ne parlerait même plus de circulation océanique sous GA 

Ah les indices de Jack ... comme fin Décembre, toujours objectif, pas provocateur non non 😇

Plus sérieusement on sent globalement le vortex se reconstituer mais prudence , ça bouge beaucoup à ce niveau, et l'impact local peut également bouger de manière conséquente même si la tendance est clairement au flux d'ouest comme le souligne ciel d'encre .

Edited by kéké
  • J'aime 4
  • Merci 3
Link to post
Share on other sites
Posted
Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m
il y a une heure, Jack75 a dit :

La tournure des projections pourrait laisser entrevoir une remontée de l'indice NAO dans sa prochaine sortie basée sur l'ensembliste GEFS.

On ne parlerait même plus de circulation océanique sous GA 

 

L'as tu seulement regardé? 

 

gens_panel_mxy0.png

 

Tu reconnais donc qu'intrinsèquement elle est dépendante de l'ensembliste GEFS, alors l'utiliser seule a des fins de prévision comme tu le fais souvent  sert et amène quoi? 

Si le flux d'ouest doit reprendre du service (et on en parle déjà) on le saura bien avant que la NAO devienne positive, la preuve elle est toujours faiblement négative.

 

Edited by cédric du Lot
  • J'aime 4
  • Merci 4
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

Ahhhh décidément on aura beau avoir des HP qui remontent, un SSW et on arrive toujours à se choper la douceur.... 

Pas de grands changements le flux  O dominera avec un zone barocline encore plus nord 

  • J'aime 1
  • Merci 1
  • Haha 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Plaisance du Touch (31)
il y a 4 minutes, cédric du Lot a dit :

 

L'as tu seulement regardé? 

 

gens_panel_mxy0.png

 

Tu reconnais donc qu'intrinsèquement elle est dépendante de l'ensembliste GEFS, donc l'utiliser seule a des fins de prévision comme tu le fais souvent  sert et amène quoi? 

Si le flux d'ouest doit reprendre du service (et on en parle déjà) on le saura bien avant que la NAO devienne positive, la preuve elle est toujours faiblement négative.

 

Et toujours pas sur l'ensembliste GEFS 6z de  très nette restructuration du vortex troposphérique à très long terme, et un certain nombre de scenarios ébauchent des dorsales ou des tentatives d'AS à l'échéance, ou au delà de la période considérée par ce topic. J'entends par là, plus de scenarios que dans une situation NAO+ où l'on a pas eu de forçage particulier sur le vortex polaire et où 1 ou 2 scenarios de ce genre traînent toujours sur GEFS à TLT... Là au moins 1/3 des perturbations "tentent"à nouveau quelque chose, signal à suivre...

 

Et malgré son âge... NAOmie "campe" belle...😁

  • J'aime 1
  • Haha 5
Link to post
Share on other sites
Posted
St Germain les Corbeil

*Modéré

 

Le retour d’un vortex polaire concentré semble pour moi trop tôt à évoquer , on assisterait plutôt à un déplacement du VP du pacifique vers l’Atlantique avec des ondulations qui après avoir concerné majoritairement l’Atlantique depuis des semaines basculerait côte pacifique .  Cependant le bout de VP le plus costaud resterait a priori côté Sibérie , ce qui défavorise pour l’instant la mise en place d’une récurrence NAO++ .

 

  • J'aime 4
  • Merci 1
  • Haha 2
  • C'est corrigé 1
Link to post
Share on other sites
il y a une heure, faycal a dit :

*Modéré

 

Le retour d’un vortex polaire concentré semble pour moi trop tôt à évoquer , on assisterait plutôt à un déplacement du VP du pacifique vers l’Atlantique avec des ondulations qui après avoir concerné majoritairement l’Atlantique depuis des semaines basculerait côte pacifique .  Cependant le bout de VP le plus costaud resterait a priori côté Sibérie , ce qui défavorise pour l’instant la mise en place d’une récurrence NAO++ .

 

 

 

Oui effectivement c est plutôt un déplacement du vortex a nouveau vers la Sibérie qu'une reconcentration, au contraire il sera éclaté en 3 parties avec des HP sur l'arctique...

 

C'est pour cette raison que je ne crois absolument pas a une installation du zonale sur le long terme

 

 

GFSPARANH06_144_1.png

 

 

GFSOPNH06_180_1.png

 

GFSPARANH06_210_1.png

 

 

 

Edited by Avallon89
  • J'aime 3
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Clermont-Ferrand

Il faudra quand même surveiller le risque de petites bombinettes avec rail dépressionnaire positionné très Sud. Ca manquera pas d'énergie ni de dynamisme et on commence à voir poindre notamment sur GFS // 6z, ce risque. On aura sûrement quelques surprises quand on arrivera sur le CT.

  • J'aime 3
  • Merci 1
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Plaisance du Touch (31)
il y a une heure, clem11 a dit :

Il faudra quand même surveiller le risque de petites bombinettes avec rail dépressionnaire positionné très Sud. Ca manquera pas d'énergie ni de dynamisme et on commence à voir poindre notamment sur GFS // 6z, ce risque. On aura sûrement quelques surprises quand on arrivera sur le CT.

Oui, rappelons nous que Xynthia est également sortie d'une situation NAO-, fin février 2010, se formant près des Acores ! 

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Paris 75105, LagardeFreinet-Var, Pontarlier-Doubs, Fresse/Moselle-Vosges

Faut reconnaître que pour le début de période du début du post,  chaque nouvelle sortie consécutive de gfs  présente un caractère de plus en plus laid et doux comme le démontre encore le 12Z, et même seulement à 78h la T850  0° ou -5°  est décalée  de plus de 500km à l'est du territoire par rapport au 6z ...

  • J'aime 1
  • Haha 2
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Meudon (92), altitude : 96 m

Finalement cela continue de bouger et le scénario du GA est en train de s'effacer. On assiste plutôt à un repositionnement plus à l'est et moins haut en latitude des hauts géopotentiels qui pourraient finir pour ramener de l'air plus frais en seconde partie de semaine :

 

UW144-21_gfz9.GIF

Cette configuration rend la fin d'échéance assez ouverte je trouve après un mardi/mercredi sans doute bien doux et humides.

Edited by _Iseran__
  • J'aime 8
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Brive (19) // Lyon 7ème (69)

Effectivement, comme @_Iseran__ l'a bien souligné, la situation continue d'évoluer à moyen terme avec toujours de grosses différences

 

GEM 144H : reprise claire du zonale et d'un flux d'ouest plutôt dynamique

 

gem-0-144.png?12

 

Ukmo 

UW144-21.GIF?14-17

 

le blocage résiste davantage, on peut se demander à quel point l'interaction aurait eu lieu et surtout si elle allait laisser place à un vrai flux d'ouest (type gem?) ou si d'autres poussées d'HP auraient pu être possibles

 

Car en effet, c'est ce que suggèrent les GFS (dét et parallèle) ce soir à plus long-terme, et qui est intéressant

 

gfs-0-192.png?12

 

l'intéraction n'est plus si évidente ce soir à long-terme sur ces modèles, si bien que de nouvelles élévations apparaissent

 

le // gfs-0-192.png?12

 

avec d'ailleurs, par la suite, la nouvelle mouture de l'américain qui fait complètement exploser le VP avec une puissante pulsion côté pacifique

 

gfsnh-0-246.png?12

 

Sur gem à LT, le VP se reconstitue assez aisément. En tout cas, ça semble encore ouvert à LT, dans tous les sens.

 

Bref, à suivre en attendant CEP, et surtout dans cette situation très indécise, les différents ensembles !

 

 

Edit : GEFS s'améliore, 

gens-31-1-192.png

 

Vu comme ça on se dit, bon c'est pas fou non plus, mais on se doute bien que certains scénarios doivent être très intéressants

 

gens_panel_wac4.png

 

c'est en effet le cas avec des scénarios qui voient une nouvelle dorsale à long terme en augmentation par rapport à ce matin. Bref, la zone atlantique et groenlandaise va être à suivre attentivement.

 

Edited by FSnow
  • J'aime 10
  • Merci 5
Link to post
Share on other sites

La synoptique modélisée hier par GFS 12z avec une belle dorsale ayant pour conséquence un flux de nord qui avait totalement disparue des radars est reprise de manière plus éloquente sur l'ensembliste GEFS avec une dorsale anticyclonique beaucoup plus costaud, la situation est encore loin d'être terminée, la preuve :

gens-0-1-252 (2).png

gens-0-1-240 (3).png

  • J'aime 1
  • Merci 1
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Cormeilles (27)

GEFS nous fait le coup depuis 3 jours. Le run de 12 z redonne de l'espoir et celui du 00z le contraire. D'ailleurs, c'est très courant et on dit souvent run du soir, run de l'espoir ; run du matin, run chagrin. Et en plus c'est vrai.

  • J'aime 5
  • Haha 3
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...