Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Du 25 janvier au 31 janvier 2021, prévisions météo semaine 4


Recommended Posts

Posted
Saint-Nizier du Moucherotte (Vercors) - 1170m

Il est temps d'ouvrir ce topic qui va déjà nous emmener en février. Alors que le précédent était la propriété des hivernophiles, celui-ci pourrait bien marquer le retour en grâce des tempêtophiles et autres amateurs d'embruns ;).
 

Pour revenir aux cartes, la synoptique a déjà été esquissée par d'autres intervenants sur le topic précédent et on peut dire raisonnablement qu'on connait déjà la trame du début de topic. Cette synoptique va être pilotée par 2 grands ensembles que sont ces bas géopotentiels circulant sous le reliquat de notre blocage Groënlandais et par ces hauts géopotentiels fortement présents et dynamiques au sud. Le tout avec une bonne capacité du courant jet à traverser notre pays en ne se redressant qu'aux abords de l'Europe centrale (flèche orange) :


1668872074_Capturedecran2021-01-17a07_13_10.png.3e811a94464ee8c645a896b45ff52efb.png500_spr.png?run=run00model

 

Globalement, c'est une synoptique qui ne présente pas une grande incertitude prévisionnelle désormais mais qui en terme de temps sensible va être fortement conditionnée par la latitude exacte du rail dépressionnaire. On voit sur la carte d'écart-type que l'incertitude est centrée sur la France, cela laisse augurer des sorties qui pourront encore faire varier la nature du flux dominant dans une fourchette allant du SO au NO.

Ce courant jet capable de traverser le continent à une latitude particulière basse va constituer un terreau favorable aux creusements d'anomalies dépressionnaires sources de conditions météo souvent tempétueuses au nord et probablement humide un peu partout. Ces anomalies vont également être probablement un bon moteur à des advections très douces, l'origine caribéenne de la masse d'air favorisant un potentiel précipitant important :

1980480348_Capturedecran2021-01-17a07_31_35.png.0b2ce3d1ee33e5e70864b15f693382c7.pngte_850.png?run=run00model

 


Si on sait à peu près à quoi va ressembler le début de topic, cela semble plus flou pour la suite même si on a des signaux de fond qui semblent exclure des échanges méridiens importants (flux de N/S) et probablement aussi les flux continentaux (E/NE/SE). On pourrait cependant assister à un léger ralentissement de la circulation Atlantique avec un affaiblissement progressif du réservoir de bas géopotentiels sur l'Atlantique et une hausse du champ de géopotentiels sur l'Amérique du nord :

Lundi 25 - dimanche 31 :

naefsnh-0-0-192_fsu8.pngnaefsnh-0-0-336_lzd1.png

 

Comment cette évolution pourrait se manifester en terme de temps sensible ? Trop tôt pour le dire mais on peut quand même noter que le signal d'une présence de bas géopotentiels à proximité immédiate de notre pays reste forte, y compris à très long terme. En moyenne, cela laisse supposer un schéma NAO- dominant avec fortes précipitations + dynamisme ; éventuellement une ouverture en fin de topic en faveur d'une dorsale Atlantique plus présente (Atlantic ridge : plus frais et plus sec, AF ?).

Bref, un topic sous le signe de l'alternance avec une dominante douce, pluvieuse et venteuse. L'incertitude de la limite barocline présente tout l'intérêt de celui-ci puisqu'elle conditionnera l'altitude de la limite pluie/neige, l'intensité des coup de vent et des précipitations. Tempêtes, inondations, giboulées à l'arrière des perturbations, fortes chutes de neige > 1500m > 2000m ? Voici un peu le florilège d'éléments qu'on pourra surveiller ces prochains jours. Un topic différent des précédents mais pas inintéressants ;).

Edited by Kyrion
  • J'aime 26
  • Merci 7
Link to post
Share on other sites
  • Kyrion changed the title to Du 25 janvier au 31 janvier 2021, prévisions météo semaine 4
  • Replies 213
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Malgré l'arrêt (temporaire ? ) des ondulations , le VP ne semble pas se reconcentrer contrairement à ce qui était majoritairement pressenti il y a quelques jours .  Cette semaine pourrait n'être

Je te fais la suite* : - Split du VP avec la double poussée Atlantico-Pacifique - Frigo Sibérien qui déferle sur la France => février 1956 * Pour les adeptes du 1er degré

Il est temps d'ouvrir ce topic qui va déjà nous emmener en février. Alors que le précédent était la propriété des hivernophiles, celui-ci pourrait bien marquer le retour en grâce des tempêtophiles et

Posted Images

Merci @Kyrion pour ce tableau de la situation qui, contrairement au précédent topic au même moment de l'analyse, n'a que peu de risque/chance de changer son fusil d'épaule tant cela parait bien huilé dans des mécanismes qui ont fait leur preuve depuis des années et des années et encore des années ! Pour enfoncer le clou, une vue de tous les modèles disponibles à J+7 (samedi 23/01, fin du prochain topic) montre que sans aucune exception ils projettent globalement la même carte. S'en est même troublant (tout le monde s'est copié dessus ???).

 

La bulle d'air relativement chaud sur le NE canadien est partout présente, comme le cœur du VP principal sur l'Asie orientale et l'Europe occidentale dans un afflux de composante ouest.

 

Bien entendu, à ces échéances lointaines, on peut certes pinailler sur la provenance exacte du flux qui nous affectera à l'échelle du pays (de SO doux à NO frais, les 2 possiblement bien arrosés avec leurs caractéristiques dépressionnaires dominantes) mais ce n'est, il me semble, qu'un épiphénomène à préciser d'ici quelques jours (liés à la rythmique et au positionnement des perturbations en résonnance du chapelet des BG traversant l'Atlantique). 

 

image.thumb.png.9dc475ffd9946fb88a467e9c895ee3d3.png

Edited by sastrugis
  • J'aime 7
  • Merci 1
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Cormeilles (27)

Je suis d'accord avec Sastrugis. La fiabilité est de 4/5 voir même de 5/5 pour tout le topic vu la concordance des modèles même à LT. Après le petit rafraichissement du prochain week end et début de semaine prochaine, on pourrait monter un cran concernant la douceur comme l'avait signalé ciel d'encre avec de l'air d'origine tropical.

gem-1-222.png?00

La zone barocline devrait donc forcément remonter en corrélation avec la remontée proportionnelle de notre anticyclone des Açores.

Là on passerait dans une NOA+ durable

ECH1-240.GIF?17-12

Edited by Virgile
  • J'aime 6
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Hilaire-de-Riez (corniche vendéenne)
Il y a 4 heures, Kyrion a dit :

Il est temps d'ouvrir ce topic qui va déjà nous emmener en février. Alors que le précédent était la propriété des hivernophiles, celui-ci pourrait bien marquer le retour en grâce des tempêtophiles et autres amateurs d'embruns ;).
 

Pour revenir aux cartes, la synoptique a déjà été esquissée par d'autres intervenants sur le topic précédent et on peut dire raisonnablement qu'on connait déjà la trame du début de topic. Cette synoptique va être pilotée par 2 grands ensembles que sont ces bas géopotentiels circulant sous le reliquat de notre blocage Groënlandais et par ces hauts géopotentiels fortement présents et dynamiques au sud. Le tout avec une bonne capacité du courant jet à traverser notre pays en ne se redressant qu'aux abords de l'Europe centrale (flèche orange) :


1668872074_Capturedecran2021-01-17a07_13_10.png.3e811a94464ee8c645a896b45ff52efb.png500_spr.png?run=run00model

 

Globalement, c'est une synoptique qui ne présente pas une grande incertitude prévisionnelle désormais mais qui en terme de temps sensible va être fortement conditionnée par la latitude exacte du rail dépressionnaire. On voit sur la carte d'écart-type que l'incertitude est centrée sur la France, cela laisse augurer des sorties qui pourront encore faire varier la nature du flux dominant dans une fourchette allant du SO au NO.

Ce courant jet capable de traverser le continent à une latitude particulière basse va constituer un terreau favorable aux creusements d'anomalies dépressionnaires sources de conditions météo souvent tempétueuses au nord et probablement humide un peu partout. Ces anomalies vont également être probablement un bon moteur à des advections très douces, l'origine caribéenne de la masse d'air favorisant un potentiel précipitant important :

1980480348_Capturedecran2021-01-17a07_31_35.png.0b2ce3d1ee33e5e70864b15f693382c7.pngte_850.png?run=run00model

 


Si on sait à peu près à quoi va ressembler le début de topic, cela semble plus flou pour la suite même si on a des signaux de fond qui semblent exclure des échanges méridiens importants (flux de N/S) et probablement aussi les flux continentaux (E/NE/SE). On pourrait cependant assister à un léger ralentissement de la circulation Atlantique avec un affaiblissement progressif du réservoir de bas géopotentiels sur l'Atlantique et une hausse du champ de géopotentiels sur l'Amérique du nord :

Lundi 25 - dimanche 31 :

naefsnh-0-0-192_fsu8.pngnaefsnh-0-0-336_lzd1.png

 

Comment cette évolution pourrait se manifester en terme de temps sensible ? Trop tôt pour le dire mais on peut quand même noter que le signal d'une présence de bas géopotentiels à proximité immédiate de notre pays reste forte, y compris à très long terme. En moyenne, cela laisse supposer un schéma NAO- dominant avec fortes précipitations + dynamisme ; éventuellement une ouverture en fin de topic en faveur d'une dorsale Atlantique plus présente (Atlantic ridge : plus frais et plus sec, AF ?).

Bref, un topic sous le signe de l'alternance avec une dominante douce, pluvieuse et venteuse. L'incertitude de la limite barocline présente tout l'intérêt de celui-ci puisqu'elle conditionnera l'altitude de la limite pluie/neige, l'intensité des coup de vent et des précipitations. Tempêtes, inondations, giboulées à l'arrière des perturbations, fortes chutes de neige > 1500m > 2000m ? Voici un peu le florilège d'éléments qu'on pourra surveiller ces prochains jours. Un topic différent des précédents mais pas inintéressants ;).

 

Il a tout dit. Je pense qu'on peut fermer le topic et passer au suivant. 

 

 

 

Le schéma global est bien cerné et, en effet, c'est plutôt sur les détails que l'on peut échanger. 

En début de période (lundi), de l'air froid pourrait résister un peu sur un petit quart nord-est de la France, à la faveur du maintien temporaire d'un Jet de NO. Mais la suite ne fait guère d'illusion car la poussée de l'air d'origine tropicale par l'Atlantique est forte. 

 

gfs-5-198_gtx7.png

 

Pour l'instant, il semble que les modèles projettent une zone barocline assez élevée en latitude, plutôt axée vers les îles Britanniques (comme l'illustre bien le GFS6z). Dans ce cas, les épisodes pluvio-venteux, dans une ambiance très douce, concerneraient surtout la partie septentrionale de la France. Une partie méridionale (1/4, 1/3 ?), éloignée de ce courant perturbé, pourrait baigner dans une douceur plus sèche...pré-printanière. 

 

gfs-13-252_wwa0.png

 

À plus longue échéance (astronomique, certes), on voit bien la continuation de ce rail Bahamas - golfe de Gascogne. 

 

gfsnh-13-300_weg1.png

 

On peut anticiper une fonte accélérée du manteau neigeux, des risques d'avalanches et de crues. 

 

 

 

 

 

 

Edited by Ciel d'encre
  • J'aime 8
  • Merci 1
  • Haha 3
Link to post
Share on other sites
Posted
Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m

En mode "recherche de signaux" on peut même envisager qu'a terme la possibilité d'un AF avec des racines solidement implantées sur l'Afrique du Nord n'est pas nulle, la situation pourrait s'y prêter avec une circulation Atlantique bien redressée et des BP nordiques qui se relâchent un peu trop sur Albion et le tour est joué...

 

 

gens_panel_ypv0.png

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Hilaire-de-Riez (corniche vendéenne)

Vous dites n'importe quoi. Le courrier Vendéen (récemment acheté par Pablo25) annonce l'arrivée du Vortex polaire. 9_9

 

courrier_vendeen_ydz4.png

  • J'aime 2
  • Haha 29
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Bouffémont (95) Val d'Oise 
il y a 10 minutes, cédric du Lot a dit :

En mode "recherche de signaux" on peut même envisager qu'a terme la possibilité d'un AF avec des racines solidement implantées sur l'Afrique du Nord n'est pas nulle, la situation pourrait s'y prêter avec une circulation Atlantique bien redressée et des BP nordiques qui se relâchent un peu trop sur Albion et le tour est joué...

 

 

gens_panel_ypv0.png

J’y crois moyen à l’AF durable car le zonal demeurera bas et on voit bien que les signes d’ondulation même faible restent de mise même pour cette période.

 

Où en sera t-on Au niveau hémisphérique pour cette semaine? Peut-on y voir des signaux d’évolution pour la suite?

 

Patric 

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m
il y a 49 minutes, patric95 a dit :

J’y crois moyen à l’AF durable car le zonal demeurera bas et on voit bien que les signes d’ondulation même faible restent de mise même pour cette période.

 

 Oui m'enfin croire ou ne pas croire on s'en fout un peu, a pratiquement 10 jours d'échéance l'essentiel est de tirer la substantifique moelle de ce que proposent les modèles en faisant le tour du panel des possibilités, et l'AF en est une même si elle n'est pas dominante aujourd'hui.

On fait la même chose a TLT avec une dorsale Atlantique ou un bout de vortex en approche, on décortique, on suppute, on imagine, parfois on tombe juste avec le bon scénario, parfois non...balayer d'un revers de la main les choses qui ne nous "plaisent pas"par croyance ou aveuglement volontaire n'empêchera en aucun cas qu'elles pourront se produire.

  • J'aime 12
  • Merci 3
Link to post
Share on other sites
Posted
Un hameau de la commune de Ruynes-en Margeride, Cantal, 920 mètres d'altitude
Il y a 2 heures, cédric du Lot a dit :

 Oui m'enfin croire ou ne pas croire on s'en fout un peu, a pratiquement 10 jours d'échéance l'essentiel est de tirer la substantifique moelle de ce que proposent les modèles en faisant le tour du panel des possibilités, et l'AF en est une même si elle n'est pas dominante aujourd'hui.

On fait la même chose a TLT avec une dorsale Atlantique ou un bout de vortex en approche, on décortique, on suppute, on imagine, parfois on tombe juste avec le bon scénario, parfois non...balayer d'un revers de la main les choses qui ne nous "plaisent pas"par croyance ou aveuglement volontaire n'empêchera en aucun cas qu'elles pourront se produire.

Supputer n empêche rien non plus..... 

 

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Nizier du Moucherotte (Vercors) - 1170m

Perso j'ai aussi un peu de mal à voir un AF s'installer durablement, la synoptique pour l'instant ne m'y parait pas propice.
Je pense que ce qui risque de nous préserver de cette éventualité, c'est cette branche du jet qui pour l'instant est vue systématiquement casser et plonger sur les Balkans. La présence d'un petit blocage côte Russe ne doit pas y être pour rien. Il canalise une masse d'air polaire sur le continent européen qui ne s'évacue pas si facilement par l'est :

1196138952_Capturedecran2021-01-17a17_35_48.thumb.png.6049376609cc4e43cb658f7a49e8fca1.pnggfsnh-5-234_gij7.png

 

Cela permet au moins d'empêcher temporairement le déferlement d'anomalies hautes sur le continent européen et cette trame est commune au moins à IFS et GFS.
 
Je prends peut-être l'exemple extrême, mais on me semble bien loin d'une situation NAO+ classique avec succession de vagues subtropicales des Caraïbes à l'Oural :

gfsnh-0-108_mmc0.pnggfsnh-4-108_hci0.png

Si la cyclogenèse Labradorienne venait à se renforcer et à perdurer alors effectivement les masses d'air polaires pourraient être évacuées de l'Europe centrale mais je n'ai pas l'impression que ça soit si dynamique que cela à long terme sur l'Atlantique. En tout cas, il n'y a pas d'unanimité pour l'instant :

1293582913_Capturedecran2021-01-17a10_29_05.png.7fe46df2498ceb3f764be60469236504.png

Edited by Kyrion
  • J'aime 9
Link to post
Share on other sites
Posted
74450 Saint Jean-de-Sixt

Les petites anomalies dépressionnaires circulent encore trop vite d’Ouest en Est pas dit que le petit « coup de haute pression » arrive à s’imposer. 

GEM les rabote même et laisse sous entendre une suite bien plus méridienne.

GFS semble aussi réduire fortement en les décalant bien plus à l’ouest et tendrait à suivre GEM en moins ouvert.

 

C’est quand même pas souvent que les éléments vont dans notre sens hivernophilement parlant quand on a des perspectives d’AF a ressenti printanier à moyen/long terme... 

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m
Il y a 1 heure, ecir a dit :

Supputer n empêche rien non plus..... 

 

 

Je suis tout a fais d'accord, sauf que visiblement certaines "supputations" passent mieux que d'autres, il y'a une semaine personne n'a remis en cause la possibilité d'une sévère coup de froid qui pourtant ( a notre échelle) n'a pas franchement été modélisé par un déterministe mais plutôt par des scénarios d'ensemble, en revanche évoquer un AF ça pose curieusement beaucoup plus de problèmes alors qu'il est au même niveau de modélisation.

  • J'aime 7
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Paris 75105, LagardeFreinet-Var, Pontarlier-Doubs, Fresse/Moselle-Vosges

ce qui se passe sur le déterministe 12z GFS est qu'il paraît se former une espèce de pseudo zone HG ou anti en mer de Barents qui permet de faire coulisser l'air froid directement en direction de l'Europe.

Ce qui évidemment est susceptible de réjouir les hivernophiles de tout poil :) certes ce n'est qu'un run, mais peut être bien un premier signal pour que l'on ait finalement pas si longtemps que ça de  l'air des Caraïbes )

 

image.png.fca5d8bcce23dc7f6b39f96561122633.png

 

 

résultat 48h après:

image.png.32ee8701ec02c49078ef7def39dc6482.png

 

 

 

 

 

 

 

  • J'aime 11
  • Haha 1
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Bouffémont (95) Val d'Oise 
Il y a 4 heures, cédric du Lot a dit :

 Oui m'enfin croire ou ne pas croire on s'en fout un peu, a pratiquement 10 jours d'échéance l'essentiel est de tirer la substantifique moelle de ce que proposent les modèles en faisant le tour du panel des possibilités, et l'AF en est une même si elle n'est pas dominante aujourd'hui.

On fait la même chose a TLT avec une dorsale Atlantique ou un bout de vortex en approche, on décortique, on suppute, on imagine, parfois on tombe juste avec le bon scénario, parfois non...balayer d'un revers de la main les choses qui ne nous "plaisent pas"par croyance ou aveuglement volontaire n'empêchera en aucun cas qu'elles pourront se produire.

Quand je dis « j’y crois moyen »ce n’est pas basé sur des impressions mais sur une configuration qui a mes yeux n’induit pas un AF à venir.😒

On voit bien que des ondulations sont tout à fait possible et prêts à déstabiliser un éventuel AF durable.

 

Patric 

 

  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites
Posted
Saint Leu La Foret (95), altitude 70 mètre.
à l’instant, Pansa a dit :

Juste au passage, un AF c'est quoi?

Anticyclone Français. 

  • J'aime 1
  • Merci 3
Link to post
Share on other sites
Posted
Bois-de-Haye
il y a 30 minutes, Pansa a dit :

Juste au passage, un AF c'est quoi?

 

Merci Pansa, je me demandais aussi.

 

Autant, l'anticyclone des Açores (abrégé AA je crois ici) ou la dépression d'Islande ont un sens statistique puisqu'il s'agit en l'occurrence de modes de variabilité de la NAO. Par contre je ne comprends pas le terme d'anticyclone français. Si par ailleurs le centre d'action a une influence sur notre pays, il concerne une échelle spatiale bien plus large.

 

 

gens-18-1-252.png

  • J'aime 7
Link to post
Share on other sites
Posted
Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m
Il y a 2 heures, patric95 a dit :

Quand je dis « j’y crois moyen »ce n’est pas basé sur des impressions mais sur une configuration qui a mes yeux n’induit pas un AF à venir.😒

On voit bien que des ondulations sont tout à fait possible et prêts à déstabiliser un éventuel AF durable.

 

Patric 

 

 

Ça me plait plus!;) juste une chose, je n'ai pas parlé d'un AF durable (c'est toi qui l'a ajouté) et j'ai juste évoqué le fait que c'était un scénario qui existe mais minotairement.

Je suis d'accord @Cers, il y' a dans AF un certains barbarisme, un blocage anticyclonique français conviendrait mieux (même si  c'est loin d'être parfait).

Edited by cédric du Lot
  • J'aime 6
Link to post
Share on other sites
Posted
Aubagne (Les Passons, à l'est) (13400)

L'AF est, comme énoncé par Cédric, un néologisme du forum pour signifier une grosse bulle subtropicale anticyclonique indéboulonnable qui influence durablement le pays : suivant l'époque : stratus, brouillards, inversions... :D

 

La peau de l'ours pourrait se révéler celle d'un gnou ou d'un loup, je trouve que c'est quand même osé d'affirmer que la synoptique globale est cernée de J+8 à +15.

Oui, une ceinture zonale semble se mettre en place sur l'ensemble de l'HN, faiblement ondulant sur l'Atlantique avec hausse relative de la barocline pouvant augurer d'un temps progressivement cyclonique.

Ce serait d'ailleurs, avec un peu de retard, concordant avec les projections saisonnières qui esquissaient un temps doux océanique pour la seconde moitié de l'hiver.

 

Pour autant, et sans remettre en cause la qualité des interventions précédentes, je resterais vigilant sur le Pacifique où les incertitudes croissent brutalement durant le topic et où des velléités de fortes ondulations sur le Pacifique-est (notamment fameuse interaction Aléoutiennes - Rocheuses) sont encore modélisées sur les ensembles.

 

ps2png-gorax-blue-008-6fe5cac1a363ec1525

  • J'aime 5
  • Merci 3
Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Hilaire-de-Riez (corniche vendéenne)
il y a 25 minutes, _sb a dit :

 

 

La peau de l'ours pourrait se révéler celle d'un gnou ou d'un loup, je trouve que c'est quand même osé d'affirmer que la synoptique globale est cernée de J+8 à +15.

 

 

Il me semble que, sur un forum, on peut "oser" sans prendre des risques démesurés et sans craindre des railleries si les propos sont étayés. 

 

Si la synoptique zonale semble cernée pour les dix prochains jours, les détails peuvent être discutés.

 

naefs-0-0-240_qyu7.png


Une forte advection douce en flux de SO est très probable en début de période.

 

naefs-0-1-240_ccz6.png

 

Par la suite, un abaissement de la zone barocline pourrait se dessiner, les températures revenir dans les moyennes saisonnières (par le nord), et la circulation perturbée zonale gagner en dynamisme. Un épisode venteux semble possible à cet horizon. 

 

naefs-0-0-288_kva5.png

 

Qui aime le froid peut espérer son retour en fin de période. Mais, pour l'instant, ce n'est pas le scénario qui prévaut. 

 

 

 

 

 

 

Edited by Ciel d'encre
  • J'aime 1
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Aubagne (Les Passons, à l'est) (13400)

Euh ... je n'ai jamais écrit qu'il ne fallait pas oser, simplement que c'est osé. Et j'ai clairement écrit que je ne remettais pas en question les analyses précédentes. Ça me paraissait pourtant clair.

Ensuite, j'apporte une argumentation sur le fait que cette synoptique huilée et « climatologique » n'est peut-être pas aussi certaine que cela.

  • J'aime 3
  • Merci 4
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...