Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Du 1er février au 7 février 2021, prévisions météo semaine 5


Recommended Posts

il y a 12 minutes, _Iseran__ a dit :

Ce qui devient un peu frustrant est que les signaux vers une circulation beaucoup plus méridienne sur l'Atlantique sont systématiquement très forts à très long terme sur les ensembles mais n'arrivent absolument pas à se concrétiser en se rapprochant de l'échéance. 

Ce matin, la dominante océanique reste largement prépondérante au moins jusqu'en milieu de semaine. Seul GEM (voire GFS // dans une moindre mesure) modélise la persistance d'une bulle tiède entre Grande Bretagne et Islande qui favoriserait une synoptique à conflits neigeux à même le pays mais ce scénario est très minoritaire.

A plus longue échéance, on a bien la formation d'une dorsale sur l'Atlantique perceptible sur l'ensemble des modèles (ensemblistes compris) mais son extension vers les hautes latitudes et sa faculté à décrocher de l'air arctique parait à l'heure risque d'être compliquée. On remarque notamment qu'une partie des basses pressions polaires pourrait venir se repositionner entre Canada et Groenland ce qui n'est pas un élément propice à la formation d'une puissante dorsale ou d'un blocage dans cette zone géographique :

 

 h5.GIF

Oui mais on peut également le prendre dans l’autre sens (verre à moitié plein) a l’approche de l’échéance le zonal peine à maintenir une solide influence , des potentiels neigeux s’améliorent au dernier moment pour certaines zones du nord grâce à aux conflits ,

Je constate ce matin que le zonal peine encore à reprendre pleinement ses droits , toujours contrarié par de petits blocages entre Islande et mer de norvege permettant d’écouler parfois de l’air plus froid jusqu’en mer du nord , d’abaisser le zonal et de créer des conflits sporadiques sur le nord de la France dès la première ondulation .

On pourrait croire que cette mécanique prendra fin la semaine de ce topic après la « « tentative hivernale » du week end . (comme superbement expliqué par Kyrion )

Mine de rien , et mea culpa envers @jt75 , cela fait 4 jours d’hiver en Normandie, comme quoi il ne faut pas forcément des blocages dantesques pour connaître de jolies situations ...

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
  • Replies 415
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Ça commence a avoir de la gueule tout de même, si hier matin le début d'un commencement en était au stade embryonnaire, ce matin on commence a déjà distinguer les bras les jambes et la tête, pour auta

Salut,    mais non c'est @Virgile qui a agacé GFS à midi. L'autre, en bon américain, nous sort une réaction trumpienne, envoie la sauce, se trompe de cible et balance l'hiver en Europe ne sa

J'avoue ne pas avoir suivi les modèles à la perfection, ne pas avoir lu l'ensemble des échanges mais il est assez dommage de trouver ici une guéguerre qui a raison qui a tort... Pour mettre tout

Posted Images

Posted
Cormeilles (27)

Je reste sur ma position d'hier avec  un flux zonal  qui balaie tout et ceci sur l’ensemble de la semaine.  J'aime pas cette synoptique mais faut être pragmatique. Les échéances à  276 heures ne m’impressionnent plus depuis belle lurette.

le Flux d'ouest redevient puissant :

gfs-5-168.png

 

Quand je vois cela, je suis très très pessimiste:

ECH1-240.GIF?26-12

Où se concentre notre VP? dans le triangle Labrador-Groenland-Islande où cela permet de fructifier le courant zonal et empêcher toute dorsale comme on le voit sur la carte de remonter très nord (et je ne parle même pas de blocage).

  • Haha 9
Link to post
Share on other sites
il y a 48 minutes, Virgile a dit :

Je reste sur ma position d'hier avec  un flux zonal  qui balaie tout et ceci sur l’ensemble de la semaine.  J'aime pas cette synoptique mais faut être pragmatique. Les échéances à  276 heures ne m’impressionnent plus depuis belle lurette.

le Flux d'ouest redevient puissant :

gfs-5-168.png

 

Quand je vois cela, je suis très très pessimiste:

ECH1-240.GIF?26-12

Où se concentre notre VP? dans le triangle Labrador-Groenland-Islande où cela permet de fructifier le courant zonal et empêcher toute dorsale comme on le voit sur la carte de remonter très nord (et je ne parle même pas de blocage).

T’es gonflé quand même de montrer une carte à 240h avec toujours autant d’assurance et de conviction 

3D132DE7-F09E-429B-A60E-D80468E99688.gif.cf2a716d7391d22b3a6b81de0bb83096.gif

  • J'aime 7
  • Merci 3
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Bouffémont (95) Val d'Oise 
il y a 15 minutes, kéké a dit :

T’es gonflé quand même de montrer une carte à 240h avec toujours autant d’assurance et de conviction 

3D132DE7-F09E-429B-A60E-D80468E99688.gif.cf2a716d7391d22b3a6b81de0bb83096.gif

Il y a un dilemme entre l’analyse de Virgile et celle de Blacksun (posté sur tendance de cet hiver) qui concerne cette période ...

 

Patric 

Link to post
Share on other sites
Posted
Nastringues (24) & parfois Tertis-les-Bains (40)

Comme si, la modélisation de l'énorme VDF hier chez GFS à des échéances astronomiques allaient persister au fil des runs. Rien de bien surprenant de passer de projections à tendance bien hivernale avec de grands mouvements à, des cartes bien moins engageantes les mises à jour suivantes. Surtout qu'à ce jeu-là, GFS // 00z propose d'ailleurs une très belle synoptique hors échéance du topic avec scission du VP en troposphère. Nul doute que ces prochains runs et jours à venir, le jeu de la montagne russe va certainement continuer... avec d'un coup du zonal, puis de vieilles ondulations et de l'autre, de beaux échanges méridiens. Cela n'enlève en rien les signaux visibles (et pour l'instant confirmé par le CEP weekly) depuis quelques jours à longue et très longue échéance, juste qu'il va falloir du temps avant que ça puisse se concrétiser et de stabiliser.

 

Après, peut-être que ça se fera ou pas, mais j'vois pas l'intérêt de surréagir au moindre sursaut dans la circulation atmosphérique bien au-delà de 200 voire 300h... tout au plus comme hier soir, on peut s'amuser pour " le fun " à se dire que " ce serait bien que ", mais ça reste du pur souhait. On se doutait bien que ce matin, tout allait probablement disparaître comme 9 fois sur 10.

 

Je pense que le supplice de l'attente de meilleures projections risque de durer probablement toute la semaine actuelle 😆.

Edited by DoubleKnacki
  • J'aime 5
  • Merci 6
Link to post
Share on other sites
Posted
Plaisance du Touch (31)
il y a 7 minutes, patric95 a dit :

Il y a un dilemme entre l’analyse de Virgile et celle de Blacksun (posté sur tendance de cet hiver) qui concerne cette période ...

 

Patric 

Il n'y a aucun dilemme... Je poste majoritairement sur la partie analyse strato car cela m'intéresse d'essayer de comprendre les interactions possibles de cette partie de l'atmosphère sur la tropo. Je ne cache pas être hivernophile et souhaiterait une bel épisode hivernal, mais tout en restant réaliste, je n'ai jamais prétendu croire dans le run GFS d'hier 12z. Comme si un modèle allait trouver l'exacte bonne synoptique à 360h, 15 jours...  J'ai dit que les tendances TLT des modèles illustraient les prévisions de CEP weekly d'hier soir (régime de blocage vu majoritaire en probabilités à partir du 6-8 Février). Les projections d'aujourd'hui sont moins favorables c'est indéniable, cela peut encore changer, mais c'est intéressant de voir si c'est parce que les modèles voient moins d'interaction strato-tropo potentielle, ou bien que si elle existe, et bien elle ne nous est pas favorable...

Comme il a déjà été rappelé, SSW, même propagatif à la tropo, ne signifie pas automatiquement vague de froid sur l'Europe et encore moins sur notre petit bout d'Europe...

  • J'aime 5
  • Merci 3
Link to post
Share on other sites
Posted
Cormeilles (27)

C'est gentil Patric 95 d'essayer de mettre la zizanie mais il n'y a aucun dilemme.  On ne parle pas de la même chose avec Blacksun et d’ailleurs, il  a posté sur un autre topic et sur le bon topic (je respecte ses analyses). Il regarde sur la partie stratosphère  pour avoir des signaux à LT sur les changements de régime. Et d'ailleurs, un changement ne signifie pas forcément changement sur le clocher de ton village.

Edited by Virgile
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Hilaire-de-Riez (corniche vendéenne)

On perçoit toujours un pseudo blocage sur le nord-est Atlantique, qui force le courant perturbé zonal vers nos latitudes, sans que cela ne débouche sur quoique ce soit de durablement hivernal sur nos contrées (au sens de "durablement froid, au delà de quelques jours").

 

Sur NAEFS, on devine le signal d'une possible bascule nordique en fin d'échéance (à l'image de celle probable le week-end prochain), mais, rien de plus. La rythmique des dernières semaines tend à se répéter. C'est une récurrence qui semble s'être installée. 

 

naefs-0-0-192_gdi5.png

naefs-0-0-252_ibc7.png

 

 

Quand finira donc cette récurrence ? Va t-elle nous suivre jusqu'à la fin de l'hiver ? La question est là. 

 

 

Edited by Ciel d'encre
  • J'aime 4
  • Merci 3
Link to post
Share on other sites
Posted
Cherbourg-L'aigle

Ah ce soir, les hautes anomalies seraient potentiellement intéressés par la Mer du Nord/Scandinavie quand on voit GFS, GFS// et GEM. A voir CEP.

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Nanterre Parc / Grande Arche (92) Altitude: 58 m

Salut, 

 

en tout cas ce n'est pas avec les déterministes GFS que l'on va pouvoir se faire une idée sur la synoptique de fin de topic.

 

Parce que entre ça:

 

image.png.5c89ff7361770aa93f59e2fdc0c9e496.png 

et ça:

 

image.png.4d41d588afb8463da02fc317b302e031.png

 

J'ai du mal à voir la cohérence.

 

Bref, mieux vaut attendre l'ensembliste.

  • J'aime 4
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Posted
St Germain les Corbeil

Les  deux clés de ce topic semblent être :

+Cette petite crête d'altitude (WCBH) au niveau de l'Islande. Beaucoup de cheveux vont tomber de par sa faute (là où il en reste bien sur ). Certaines sorties envisagent une interaction avec l'anticyclone arctique, d'autre la voit stagner sur l'Atlantique jusqu'à interagir avec une dorsale subtropicale . 

image.png.b1d737d418f42f1859984816def07e1b.png

+ce noyau de vortex polaire à l'est du Groenland qui ne sait pas trop où aller.  Son interaction avec les anomalies dépressionnaire barocline aura de grandes conséquences . Sur la carte ci -dessous , une interaction privilégié avec l'anomalie américaine favoriserait un net ralentissement du flux zonal atlantique , alors qu'une interaction avec la dépression sur Terre-Neuve signerait probablement la poursuite de la récurrence actuelle .

image.png.c43a220d5215e959681c72ca120e3041.png

 

Pour illustrer plus grossièrement mon blabla , GFS6z favorisait une nette intercation du VP avec l'anomalie atlantique , alors que GFS 12z favorise une interaction sur l'Amérique et beaucoup plus timide sur l'Atlantique . Voici le résultat :

gfsnh-0-270.png?6    gfsnh-0-264.png?12

 

 

  • J'aime 7
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

En gros pour résumer le GFS 12z est bien plus hivernophile avec la dorsale se formant par la non liaison (fragile)entre la dépression au sud du groenland et celle sur l'europe centrale et l'interaction AA et AI permettant de faire une dorsale des Açores à l'islande (flux de nord sur l'Hexagone).

Au-delà de 240h comme ici, : hypothétique.

Entre 180 et 240h à suivre ;

En deçà de 180h d'échéance : sérieux. 

En deçà de 80h : souvent quasi acquis à acquis.

Nous sommes >240h.

Edited by Turquoise_ExNico41
Link to post
Share on other sites
Posted
Naillat, 360m, 23
il y a 7 minutes, faycal a dit :

une interaction privilégié avec l'anomalie américaine favoriserait un net ralentissement du flux zonal atlantique , alors qu'une interaction avec la dépression sur Terre-Neuve signerait probablement la poursuite de la récurrence actuelle .

Bonsoir,

 

je ne suis pas certain de ce que tu as voulu dire avec la récurrence actuelle. Pour moi, si on parle de récurrence, c'est un renouvellement d'une circulation type. Depuis un mois et même depuis le début de l'hiver avec la séquence AR de début décembre, nous sommes en gros sur des pulsions atlantiques alternant AR/NAO- avec des formes différentes en fonction d'éventuelles portes atlantiques sous les dômes de hauts-géopotentiels. Donc, si on évoque une récurrence, ce serait l'anémie de la circulation classique océanique. J'aurais peut-être écrit l'inverse ^_^.

  • J'aime 1
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites
Posted
St Germain les Corbeil
il y a 9 minutes, tao a dit :

Bonsoir,

 

je ne suis pas certain de ce que tu as voulu dire avec la récurrence actuelle. Pour moi, si on parle de récurrence, c'est un renouvellement d'une circulation type. Depuis un mois et même depuis le début de l'hiver avec la séquence AR de début décembre, nous sommes en gros sur des pulsions atlantiques alternant AR/NAO- avec des formes différentes en fonction d'éventuelles portes atlantiques sous les dômes de hauts-géopotentiels. Donc, si on évoque une récurrence, ce serait l'anémie de la circulation classique océanique. J'aurais peut-être écrit l'inverse ^_^.

Par récurrence actuelle , je voulais parler de la situation qui perdure depuis l'effondrement du blocage de début janvier , c'est à dire  une circulation zonale basse typique du régime AO- avec de fréquentes anomalies anticycloniques aux hautes latitudes .  Je dis ça car dans tous les cas très peu de scénario entrevoit le retour d'une circulation océanique classique .

Edited by faycal
  • J'aime 3
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Cormeilles (27)

Il y a une nouvelle option qui se met en place, c'est l'arrivée du printemps avec un flux de sud sur un flux d'ouest qui vient buter avec un blocage sur la mer de Norvege

gfs-0-210.png?12

gem-0-204.png?12

A suivre!

Edited by Virgile
  • Haha 9
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites
Posted
St Georges sur Loire (49), 15 km à l'ouest d'Angers.
il y a 3 minutes, Virgile a dit :

Il y a un nouvel option qui se met en place, c'est l'arrivée du printemps avec un flux de sud sur un flux d'ouest qui vient buter avec un blocage sur la mer de Norvege

gfs-0-210.png?12

gem-0-204.png?12

A suivre!


Faudrait savoir mon bon Virgilounet ! Je croyais que tu nous voyais un flux   d’ouest sans aucune contestation possible à 240h ! 🙃😜

  • J'aime 4
  • Merci 2
  • Haha 8
Link to post
Share on other sites
Posted
Nastringues (24) & parfois Tertis-les-Bains (40)

Bonsoir,

 

Importante concordance entre GEM 12z et le GFS // 12z avec l'étirement et l'investissement des hautes pressions vers les hautes latitudes quasiment dès le début de ce topic, puis tout au long. C'est encore bien loin, chaotique et peu fiable, mais on se retrouve encore ce soir avec les ingrédients dans les grandes lignes, pouvant aboutir à une signature hivernale (pouvant, ça ne veut pas dire que ça serait forcément le cas), sans rentrer dans les détails. Le GFS actuel, évolue différent avec plutôt une jonction et une réalimentation de la bulle tiède qui se sera échappée auparavant vers l'Islande, avec une timide pulsion, qui parviendra néanmoins à favoriser une coulée bien froide vers la fin de la période de ce topic. Ce qui est amusant, c'est qu'il reprend dans les grandes lignes, en grande partie la projection du CMA matinal 😆.

 

Le seul point plus positif, c'est qu'en gagne d'un coup du temps au niveau des échéances, puisque ces mouvements de grande amplitude, sont maintenant proposés tout juste au-delà des 192h, voire un peu avant... c'est déjà mieux que de taper dans du 300h 😆. Bon, pas d'emballement, parce que ça ne m'étonnerait pas de retrouver d'un coup du flux d'Ouest dans les prochaines projections, puis à nouveau le même type de synoptique... et ça n'est pas prêt de se caler avec quelques temps je pense, hors surprise et soudaine illumination des modèles avec emballement dans les ensembles.

 

GEM en tout cas veut aussi tenter quelque chose à la fin de son échéance, du moins, à l'échelle de l'HN :

 

jtk0.png

Edited by DoubleKnacki
  • J'aime 4
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Meudon (92), altitude : 96 m
il y a 11 minutes, dudule a dit :


Faudrait savoir mon bon Virgilounet ! Je croyais que tu nous voyais un flux   d’ouest sans aucune contestation possible à 240h ! 🙃😜

C'est pour cela qu'il évoque un flux de sud sur un flux d'ouest... 

Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, _Iseran__ a dit :

C'est pour cela qu'il évoque un flux de sud sur un flux d'ouest... 

Autant admettre que ça bouge quand même beaucoup pour l’instant et que le zonal n’est pas encore acquis pour cette semaine point !

  • J'aime 4
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Naillat, 360m, 23
il y a 23 minutes, faycal a dit :

Par récurrence actuelle , je voulais parler de la situation qui perdure depuis l'effondrement du blocage de début janvier , c'est à dire  une circulation zonale basse typique du régime AO- avec de fréquentes anomalies anticycloniques aux hautes latitudes .  Je dis ça car dans tous les cas très peu de scénario entrevoit le retour d'une circulation océanique classique .

Donc on pourrait dire, qu'après un court intermède de circulation très sud sous blocage, on reviendrait vers la récurrence xD!

  • J'aime 2
  • Haha 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Nastringues (24) & parfois Tertis-les-Bains (40)

Fait intéressant dans le panel GEFS 12z : la persistance d'une bulle tiède ou d'une " trace ", nommé ça comme vous le voulez (plus ou moins marquée selon les perturbations), vers les parages de l'Islande dans un peu plus de la moitié des scénarios, issue l'étirement d'un panache de la petite dorsale qui devrait légèrement onduler dans le flux pour le week-end qui arrive :

 

0fnr.png

 

Sauf disparition prochaine, elle pourrait avoir un rôle à jouer car pouvant être réalimenté puis se lier à la future petite ondulation qui pourrait être soulevée en sortie de Terre-Neuve en milieu de topic. Un élément important, peut-être à suivre ! Elle est aussi de la partie chez GEM et le GFS //, mais en ayant pour destination une latitude un peu supérieure à la Scandinavie. Cette trace à 1.5 PVU étant aussi visible chez ICON et NAVGEM.

 

EDIT : devancé par @faycal il y a 1h environ sur ce détail, j'avais pas vu...  🙂

Edited by DoubleKnacki
  • J'aime 5
Link to post
Share on other sites
Posted
Cormeilles (27)

Mon message a été effacé mais pour répondre à Dudule, il y a les différentes options des modèles et la prévision qui est le scénario choisit et je ne change pas d'option pour la semaine prochaine avec un flux d'ouest doux et humide.

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Aubagne (13400)

Plutôt que flux d'ouest, trop lié à « zonal » / « turbo zonal », je qualifierai la semaine comme étant un probable retour à une circulation d'ouest, c’est-à-dire sans un élément bloquant sur l'Atlantique ou l'Europe. Nous aurions une très classique succession de crêtes et de creux => alternance de flux de NW et de SW.

L'incertitude demeurerait  sur l'amplitude de ces déferlements de HG et de BG, ce qui se traduit par la nature des écarts-types. Les principaux modèles semblent s'accorder sur ce point. Les nuances entre modélisations permettent ensuite un panel de situations plus ou moins contrastées en terme de temps sensible.

 

La T850 est caractéristique et illustre à merveille ces successions :

 

850_moy.png?run=run12model

 

 

Les écarts-types sont sensiblement de même nature sur les principaux ensembles (européens, américains et canadiens) malgré l'échéance : la structure est définie selon eux, seules les amplitudes partagent leurs membres respectifs. En d'autres termes, l'incertitude se situe sur les intensités des anomalies chaudes et froides successives.

 

 

850_spr.png?run=run12model

 

spr-850.png?run=run12model

Quant à l'humidité, les modélisations de PWAT suggèrent des flux de SW humides, voire très humides et des flux de NW plutôt secs. On resterait donc sur un même type de séquence, avec des pluies au moins dans les normales sinon excédentaires, de la neige en moyenne montagne et des traînes plus ou moins actives suivant l'amplitude de la crête suivante.

=> temps océanique marqué par une succession franche de flux (d'où ma distinction avec flux d'ouest qui n'indique pas ce caractère tranché).

  • J'aime 5
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...