Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Du 8 février au 14 février 2021, prévisions météo semaine 6


Recommended Posts

Posted
Saint-Quentin-de-Baron (33) & parfois Tertis-les-Bains (40)

Après ICON 18z, on observe un réajustement modéré chez GFS 18z en cours, avec un complexe dépressionnaire Atlantique qui est plus en retrait (c'est flagrant à 1,5 pvu), du coup les racines de l'AS sont moins prématuréments attaqués et ça semble s'élever vers le continent américain. 

 

Je doute néanmoins que d'un coup, GFS se réajuste vers CEP et surtout JMA mais il y a déjà des décalages et ajustements se rapprochant des européens. 

 

Quoique, sacré réajustement en fin d'échéance de ce topic en allant sur le suivant 🧐

Edited by DoubleKnacki
  • J'aime 11
Link to post
Share on other sites
  • Replies 701
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Kéké a craqué ce soir. Il me charge de vous laisser ce message : https://vocaroo.com/19JaswThXGcx   J'espère qu'on le récupèrera. Mais manifestement le flop l'a atteint. 

nota : les absents à cette réunion devront envoyer un justificatif à la direction d'Infoclimat.

Si la situation semble se décanter et favoriser une offensive particulièrement froide à J7/8, les réglages n'en demeurent pas moins fins. Et ça commence dès demain !!   => Lundi, l'Europe

Posted Images

Posted
Bois-de-Haye
Il y a 16 heures, faycal a dit :

On a quand même un très beau coup sur la moitié nord, le plus beau coup depuis l'hiver 2012-2013 je trouve. D'autant plus que C'était vraiment pas gagné au départ. 

Voici les températures prévues par UKMO jeudi matin, illustrant bien le potentiel de très fortes gelées avec moins de -20° modélisé en Lorraine, ce qui n'a rien de farfelu au vu de la situation. A prendre toutefois avec des pincettes, UKMO semble avoir une résolution un peu trop grossière pour ce genre d'exercice

GEM y va aussi bien fort avec quasiment toute la moitié nord sous les -10° 

image.png.f62f325c009fe0ac3e897f5e90b17920.png  

 

 

Pourquoi penses-tu que ce serait lié à une résolution plus grossière ? Sur l'horizontale, UKMO a une distance de ~ 10 km entre deux points de grille à la latitude de l'Europe (~ 9 km pour IFS), et en sortie on a une résolution de 17 km sur Meteorologix (46 km pour Arpege !). On retrouve régulièrement en ce moment chez UKMO des températures nocturnes à 2 m plus basses que pour les autres modèles en Scandinavie et Finlande par exemple, pas si éloignées des observations d'ailleurs. La T2M est un paramètre très sensible aux conditions de surface, aux flux radiatifs et turbulents, et elle n'est pas calculée sur un niveau natif. La résolution verticale joue un rôle. Par hypothèse, je dirais que ces différences sont dues aux paramétrisations physiques (schéma de surface, évaluation des flux) et à l'interpolation de la température entre la surface (skin T) et le premier niveau du modèle, particulièrement en situation d'inversion thermique.

  • J'aime 2
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites
Posted
St Germain les Corbeil
il y a 8 minutes, Cers a dit :

 

Pourquoi penses-tu que ce serait lié à une résolution plus grossière ? Sur l'horizontale, UKMO a une distance de ~ 10 km entre deux points de grille à la latitude de l'Europe (~ 9 km pour IFS), et en sortie on a une résolution de 17 km sur Meteorologix (46 km pour Arpege !). On retrouve régulièrement en ce moment chez UKMO des températures nocturnes à 2 m plus basses que pour les autres modèles en Scandinavie et Finlande par exemple, pas si éloignées des observations d'ailleurs. La T2M est un paramètre très sensible aux conditions de surface, aux flux radiatifs et turbulents, et elle n'est pas calculée sur un niveau natif. La résolution verticale joue un rôle. Par hypothèse, je dirais que ces différences sont dues aux paramétrisations physiques (schéma de surface, évaluation des flux) et à l'interpolation de la température entre la surface (skin T) et le premier niveau du modèle, particulièrement en situation d'inversion thermique.

Merci pour ces explications. 

Du coup pour toi quel modèle serait le meilleur à cet exercice de prévision de température en situation d’inversion ?

Edited by faycal
  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Asnelles/mer plages du Débarquement Pays du Bessin Calvados Normandie
il y a une heure, darkslitter a dit :

Arome revoit ses  prévisions plus au nord. 

aromehd-45-35-0_nmy8.png

Non plus sud justement. Ici c'est le 00Z et non le 6Z qui est plus sud 😉

Link to post
Share on other sites
Posted
15 km à l'est de Dijon
Le 08/02/2021 à 12:04, JOJO_KERMIT a dit :

 

Le panache aujourd'hui pour comparaison, montrant l'incertitude de la prévision d'ensemble.

 

Panache_Dijon_Tmini_08022021.jpg

 

On poursuit la série avec le panache des Adaptations statistiques basées sur Prevision d'ensemble Cep vers Dijon. Run du 9 à 00h.

ça descend vers -10°C mais la certitude s'améliore pour la fin du coup de froid dès lundi.

 

 

Panache_Dijon_Tmini_09022021.jpg

  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites
Posted
Bois-de-Haye
il y a 49 minutes, faycal a dit :

Merci pour ces explications. 

Du coup pour toi quel modèle serait le meilleur à cet exercice de prévision de température en situation d’inversion ?

 

C'est difficile à dire, il faudrait entre autres confronter régulièrement les prévisions des modèles et les observations, connaître certains biais et il y a beaucoup de paramètres qui entrent en considération. Avec ses températures < -20 °C toutefois peu probables jeudi dans le nord-est de la France, UKMO modélisait forcément des inversions. Mais d'une part la couche d'inversion quand elle est présente peut être très fine dans ces cas là (~ 10 à 50 m près du sol, c'est aussi pourquoi le calcul de la T2M est délicat) et d'autre part le vent dans la couche limite de surface a son rôle à jouer, comme la nébulosité. Quand il y a du vent, le refroidissement près du sol est moindre car le brassage va dans le sens d'une homogénéisation et empêche la constitution d'une couche d'inversion. Contrairement à la T850 dans l'atmosphère libre, prévoir correctement la T2M peut représenter dans certaines situations un véritable challenge car nécessitant une bonne représentation des processus physique à la surface et influencée par de nombreux facteurs météorologiques et locaux.

  • J'aime 7
Link to post
Share on other sites
Posted
Aubagne (Les Passons, à l'est) (13400)

J'ajouterais que l'idéal serait d'avoir les niveaux de modèle et non une sélection de niveaux de pression. D'une part car ils sont natifs et d'autre part car la résolution verticale est incomparablement plus fine. C'est possible avec certains modèles à condition de savoir utiliser des logiciels qui ouvrent et traitent les GRIB sources. Sinon, IFS peut être une première idée puisque sur le site d'ECMWF, les cartes des T1000, T925, .. sont accessibles (idem pour le vent et l'humidité) : ça permet d'affiner un peu plus la prévi.

 

EDIT : AROME sur le site de MF propose les T entre 2 et 3000m en AGL... (" visualisation WMS ")

https://donneespubliques.meteofrance.fr/?fond=produit&id_produit=131&id_rubrique=51

Edited by _sb
  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Quentin-de-Baron (33) & parfois Tertis-les-Bains (40)

Bonjour,

 

Au travers des réajustements, tant que sur la forme, le positionnement, l'inclinaison et l'étirement de la pulsion, sans obtenir de grands changements dans le fond dans un premier temps, il est possible visiblement de gagner en résistance de l'air froid, notamment sur la moitié Est du pays, comme à l'image du dernier GFS 12z pour la semaine du topic et surtout d'Arpège 12z qui ne cesse de voir la structure et donc les centres d'actions, toujours plus à l'Ouest que les autres modèles :

 

 

anim_axw3.gif

 

 

D'ailleurs, il reste toujours le plus optimiste sur une nouvelle propagation des anomalies basses continentales sur le flanc orientale de la tentative d'AS en fin d'échéance du modèle et du topic. Alors que je pensais aujourd'hui en voyant les déterministes matinaux, à une dorsale de plus en plus repoussée vers l'Est et inclinée, force est de constater qu'à nouveau, les hautes pressions se hissent plus vers les hautes latitudes ou, le drain froid est modélisé couler plus à l'Ouest ou encore, l'activité dépressionnaire baisse d'un régime.

 

Peut-être que cela va pouvoir au moins favoriser la persistance de l'air frais à froid sur une partie du pays en condition anticyclonique, avec un temps souvent sec, des gelées matinales et des Tx peu élevées, du moins sur une moitié Nord et Est du territoire.

Edited by DoubleKnacki
  • J'aime 8
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Naillat, 360m, 23

Bonsoir,

 

une carte de températures à la mi-journée aujourd'hui qui permet de comprendre, les désaccords, les oppositions des prévisionnistes sur les topics long terme. Quand notre pays se trouve au carrefour de diverses influences, ce n'est pas toujours évident d'être précis: 

 

 

60242c8df28ff_france1012pnglive-60242b67

 

La France coupée en deux!

 

Il est tout à fait possible que des les jours à venir ces gradients marqués se prolongent selon des axes différents. Et, si la neige s'en mêle, c'est encore une autre histoire!

Cependant, ceci ne justifie en aucun cas l'abus de l'usage du petit doigt mouillé ;)! Cela pourrait être pris pour de l'auto satisfaction...

 

Edited by tao
  • J'aime 20
  • Merci 2
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

De nouvelles chutes de neige dans le nord-ouest, des conditions souvent ensoleillées à l'est et au sud du pays, et un contraste thermique nord-sud toujours aussi saisissant à mi-journée. C'est pas courant d'avoir globalement aussi froid en Bretagne près de l'océan qu'ailleurs au nord à l'intérieur des terres.

 

france_11_12.png?live-60255db3ccbca

Edited by Cers
carte
  • J'aime 18
Link to post
Share on other sites
Posted
Aubagne (Les Passons, à l'est) (13400)

Aujourd'hui à 18h UTC.

lignes brunes = vent à 700 hPa

barbulles : vent à 950 hPa

plages de couleurs : contenu en eau des nuages (mm)

 

ajouts :

ligne orange : démarcation flux continental / océanique à 700 hPa

ligne bleue : démarcation flux continental / océanique à 950 hPa

flèches oranges : flux à 700 hPa

flèches bleues : flux à 950 hPa

 

La différence flagrante de l'avancée du froid « de basses couches » vers l'ouest et réciproquement, l'avancée vers l'est du flux d'altitude, accompagnée d'une humidité plus élevée.

 

image.thumb.png.8e83e861444577e4ad2c3b71d33406a9.png

  • J'aime 8
  • Merci 4
Link to post
Share on other sites

Jolie confrontation entre la D atlantique à 952 hPa et l'anticyclone scandinave à 1045 hPa. Entre les deux les fronts viennent s'empiler sur la France, avec des situations de conflit de masses d'air sur un axe NO/SE. Les langues d'air doux océaniques plus légères grimpent facilement au-dessus de l'air froid et dense des basses couches : attention au verglas ! Pour la suite, on imagine bien que la bataille semble vouloir redonner la main à l'océan... mais au sol pas évident de préciser le timing exact de l'ouverture atlantique vu la résistance parfois mal maîtrisée des hautes pressions continentales et de l'écoulement d'air froid et sec même sur une faible épaisseur...

 

image.png.5f7aeb183cf705f1b57735db2ab892d9.png

Edited by sastrugis
  • J'aime 9
Link to post
Share on other sites
Posted
L'Oudon, entre Saint-Pierre-sur-Dives et Livarot, Pays d'Auge (Calvados)
Il y a 1 heure, sastrugis a dit :

Pour la suite, on imagine bien que la bataille semble vouloir redonner la main à l'océan... mais au sol pas évident de préciser le timing exact de l'ouverture atlantique vu la résistance parfois mal maîtrisée des hautes pressions continentales et de l'écoulement d'air froid et sec même sur une faible épaisseur...

 

 

 Je n'ai pas du tout cette impression en regardant les modèles. Après une petite faiblesse et quelques tentatives d'incursions humides atlantiques en début de semaine entre lundi et mercredi dans l'ouest ce sont bien les hautes pressions qui semblent ensuite facilement gagner la bataille en s'installant largement et solidement sur tout le pays.

  • J'aime 3
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Aubagne (Les Passons, à l'est) (13400)

Ça dépend de qu'on appelle par redonner la main à l'océan. Mais @sastrugis signifie la plus grande probabilité pour rester dans les limites du topic ou presque : une perte progressive inéluctable de l'influence continentale, d'abord en altitude puis en surface. En altitude, le flux tend à s'orienter au SW de plus en plus profondément. En surface, de l'est, le flux passerait au sud-est puis au sud/sud-ouest.

Les conditions resteraient anticycloniques mais l'origine de la masse d'air n'aurait plus rien à voir.

  • J'aime 3
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Posted
dordogne grottes de lascaux

bonjour, effectivement pour la fin du prochain topic et le suivant la masse d'air va se radoucir , en changeant de flux sud sud est ,  et s'asséchée , pour une fois cet hiver , l'OCEAN va perdre la bataille . on le voit bien sur ce run . Un possible rafraichissement par la suite, reste a confirmer.

anticyclone.png

Link to post
Share on other sites

La dépression atlantique a bien du mal à avancer... Voici la rétro trajectoire du cœur dépressionnaire sur ces 2 derniers jours (de 6h en 6h, de 18 UTC le 10/02 à 18 UTC le 12/2). Depuis hier elle n'arrive pas à franchir le 30ème degré de longitude Ouest et aurait même tendance à repartir vers l'Ouest depuis ce matin. En face, sur le vieux continent, notre AS toujours imperturbable ! Paradoxalement c'est vraisemblablement ce recul qui va signer l'arrêt de nos conditions continentalisées de la partie N du pays car cela va permettre la propagation d'air doux sud atlantique de progresser à l'avant avec des systèmes dépressionnaires secondaires plus "véloces" qui tendraient de prendre le chemin de la Mer de Norvège.

 

image.thumb.png.9b9b761d7241eaff1fba427c944a9ab2.png

  • J'aime 4
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Aubagne (Les Passons, à l'est) (13400)
il y a 24 minutes, sastrugis a dit :

Paradoxalement c'est vraisemblablement ce recul qui va signer l'arrêt de nos conditions continentalisées de la partie N du pays car cela va permettre la propagation d'air doux sud atlantique de progresser à l'avant avec des systèmes dépressionnaires secondaires plus "véloces" qui tendraient de prendre le chemin de la Mer de Norvège.

 

En animation avec GFS 12Z pour les 60 prochaines heures (par pas de 6h également) : les petites anomalies périphériques qui gravitent autour du centre principal quasi immobile et en lent comblement, accompagnés de systèmes frontaux (rouge et bleu) se dirigeant vers les îles britanniques (où il pleuvra beaucoup) puis le sud de la Norvège et accessoirement notre façade atlantique. On remarquera aussi le bref passage d'une anomalie en Méditerranée responsable d'une dégradation ce week-end mais trop sud probablement trop au sud pour véritablement exposé notre sud-est.

 

GFS_a.gif

Edited by _sb
  • J'aime 5
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, _sb a dit :

 

En animation avec GFS 12Z pour les 60 prochaines heures (par pas de 6h également) : les petites anomalies périphériques qui gravitent autour du centre principal quasi immobile et en lent comblement, accompagnés de systèmes frontaux (rouge et bleu) se dirigeant vers les îles britanniques (où il pleuvra beaucoup) puis le sud de la Norvège et accessoirement notre façade atlantique. On remarquera aussi le bref passage d'une anomalie en Méditerranée responsable d'une dégradation ce week-end mais trop sud probablement trop au sud pour véritablement exposé notre sud-est.

 

Merci @_sb pour cette animation qui conforte mon analyse "à l'ancienne", à partir des seules cartes synoptiques "vraies" en temps réel (comme au "bon vieux temps" des BQR 😉 )

Juste pour retrouver le plaisir d'être surpris par l'évolution inattendue des cartes, sur les bases de la méthode des analogues et sans les simulations numériques (même si elles sont bien plus performantes au-delà de quelques jours).

[ fin de HS ] 

  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites
Posted
Aubagne (Les Passons, à l'est) (13400)

J'espère ne pas avoir casser ton plaisir alors :)

  • Haha 3
Link to post
Share on other sites
Posted
Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m

C'est la journée du grand nettoyage (de printemps?) de ce qu'il reste d'air froid en altitude, la seule poche de résistance est comme prévue dans le sud-est du pays.

 

anim_pva2.gif

 

Une semaine pile poil après son arrivée.

 

anim_nfj4.gif

 

 

Le gel se fera plus rare dés la nuit prochaine après qu'aujourd'hui le dégel ai quasiment gagné toutes les plaines.

 

anim_ary8.gif

 

 

Edited by cédric du Lot
  • J'aime 12
Link to post
Share on other sites

Puisque la date de ce topic arrive sa fin, et que la métaphore musicale est de mise, on pourrait aussi évoquer une célèbre chanson de Barbara "Göttingen" (Goettingen), hymne à la paix et à l'amitié franco allemande : pour le coup, nos voisins n'ont cependant pas été très partageur pour la VDF qui là-bas a pris tout son sens ! 15 cm de neige au sol, des ciels clairs et des temps calmes la nuit ont permis d'atteindre des valeurs nocturnes remarquables et même exceptionnelles par leur répétition depuis une semaine  4 Tn inférieures à -20°C !!!

 

 

image.thumb.png.0befca9744f493e6e8865d08211e727e.png

 

Edited by sastrugis
  • J'aime 17
  • Surprise 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Nizier du Moucherotte (Vercors) - 1170m

Merci pour ce retour climato Sastrugis.

N'empêche, si on va être classiquement les premiers à subir le redoux dès demain, celui-ci concernera également l'Allemagne et poussera jusqu'en Europe centrale.
Or il y a encore quelques jours, les modèles voyaient persister des conditions anticycloniques avec potentiellement renouvellement de la masse d'air froide en altitude. Je ne sais pas où se situe cette VDF allemande dans leur climato mais si cela s'était produit cela lui aurait probablement donner encore une autre dimension en l'inscrivant dans la durée.

Sortie du jour vs celle de mardi pour la semaine prochaine :

gfs-6-78_rho6.pnggfs-6-198_crv9.png

Probablement qu'on aurait touché du doigt quelque chose de potentiellement exceptionnel voire mémorable sur une frange nord du pays. Finalement, ce fut -très- intense mais relativement bref.

Edit : Si j'étais taquin avec nos amis du SO je dirais que les -23,8° ne sont pas loin de représenter la somme de toutes les Tn négatives de Toulouse Blagnac depuis le début de l'hiver :D.

Edited by Kyrion
  • J'aime 3
  • Haha 6
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...