Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Du 15 février au 21 février 2021, prévisions météo semaine 7


Recommended Posts

  • Replies 299
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Bonsoir,   je ne voudrais pas laisser penser que j'ai quelque chose contre ton petit doigt ( mais un peu quand même  ). Ce que je pourrais reprocher à ton petit doigt c'est de toujours point

Les Icéens en ce moment même 😁 :    

Oui, je ne vois pas ce que Régis Crépet vient faire là dedans en plus...

Posted Images

Posted
Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m

Les sorties de ce matin placent le sud-est du pays comme les derniers concernés par le froid d'altitude en début d'échéance, cependant aucuns creusements ou "pompe a froid" n'est modélisée en Méditerranée.

 

graphe9_10000___7.26302_43.7167_Nice.gif.862e89a652afdd4c81f95d768aa25eba.gif

 

A comparer avec Paris (pour @Chris of Auriol (13);)) le froid d'altitude dégage dés le début du week-end a venir, cependant la rose de vents maintient une composante continentale au sol jusqu'a lundi, le thermomètre décollerait donc lentement , plus franchement mardi.

 

graphe3_10000___2.33936_48.8621_Paris.gif.32210d2483d773742de04b098a368a49.gif

graphe7_10000___2.33936_48.8621_Paris.gif.622edea91f24f378a2cb72c3cd93d56c.gif

 

 

Et dans le sud-ouest qui n'a jamais été concerné donc ou nous n'avons jamais "espéré",  il y'a un risque la semaine prochaine qu'un Autan durable se mette en place (attention graphes a vomir dignes d'une fin mars).

 

graphe3_10000___1.43491_43.6034_Toulouse-2.gif.b5181f657570889fd05829f73ea12334.gif

graphe11_10000___1.43491_43.6034_Toulouse.gif.fd695066c31f10ace2e291d06dc05d90.gif

 

A signaler que toutes les modélisations vont en s'asséchant sauf sur la Bretagne, donc difficile là de suite d'encore d'imaginer un flux d'ouest humide déferlant sur le pays a long terme, ça vire en tout cas en altitude plein sud-ouest dés le début de l'échéance avec l'approche d'un talweg Atlantique.

 

image.png.e15274130b7e867df3bd8e4d10a65dca.png

image.png.d4207ada07a35dd25a1dfd4b35f6d72d.png

Edited by cédric du Lot
  • J'aime 9
  • Merci 1
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

Posted
St Germain les Corbeil

Certes le début de semaine signerait sûrement un net redoux sur le pays. Cependant le régime blocage devrait résister avec une imposante crête d’altitude sur l’Europe. 
Quand à la circulation dépressionnaire elle resterait assez basses en latitude sur l’Atlantique , le vortex polaire peinant à regagner le Groenland, favorisant l’émergence de puissante dorsale relimantant le blocage. Dans ces conditions une nouvelle invasion sibérienne sur l’Europe est loin d’être exclu, en effet l’échéance est encore lontaine , et les cartes ont encore énormément le temps de bouger. Quel modèle voyait une semaine aussi glacial sur la moitié nord il y a 10 jours ? Ils prévoyaient tous un flux d’ouest perturbé. 

Edited by faycal
  • J'aime 7
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites

il y a 56 minutes, cédric du Lot a dit :

Les sorties de ce matin placent le sud-est du pays comme les derniers concernés par le froid d'altitude en début d'échéance, cependant aucuns creusements ou "pompe a froid" n'est modélisée en Méditerranée.

 

graphe9_10000___7.26302_43.7167_Nice.gif.862e89a652afdd4c81f95d768aa25eba.gif

 

A comparer avec Paris (pour @Chris of Auriol (13);)) le froid d'altitude dégage dés le début du week-end a venir, cependant la rose de vents maintient une composante continentale au sol jusqu'a lundi, le thermomètre décollerait donc lentement , plus franchement mardi.

 

graphe3_10000___2.33936_48.8621_Paris.gif.32210d2483d773742de04b098a368a49.gif

graphe7_10000___2.33936_48.8621_Paris.gif.622edea91f24f378a2cb72c3cd93d56c.gif

 

 

Et dans le sud-ouest qui n'a jamais été concerné donc ou nous n'avons jamais "espéré",  il y'a un risque la semaine prochaine qu'un Autan durable se mette en place (attention graphes a vomir dignes d'une fin mars).

 

graphe3_10000___1.43491_43.6034_Toulouse-2.gif.b5181f657570889fd05829f73ea12334.gif

graphe11_10000___1.43491_43.6034_Toulouse.gif.fd695066c31f10ace2e291d06dc05d90.gif

 

A signaler que toutes les modélisations vont en s'asséchant sauf sur la Bretagne, donc difficile là de suite d'encore d'imaginer un flux d'ouest humide déferlant sur le pays a long terme, ça vire en tout cas en altitude plein sud-ouest dés le début de l'échéance avec l'approche d'un talweg Atlantique.

 

image.png.e15274130b7e867df3bd8e4d10a65dca.png

image.png.d4207ada07a35dd25a1dfd4b35f6d72d.png

 

Salut Cédric,


C'est précisément pour cela que je me suis vu cordialement insister il y a 2 jours...

 

Voir fleurir dans 95% des analyses avec des diagrammes de Paris représentant l'hexagone ou dans les 5% des cas comme hier notamment 3 diagrammes en délaissant à 100% le SE qui depuis le départ est vu en point de mire avec une très bonne fiabilité, c''est à mon sens pas évocateur de l'ensemble du terrtoire.. si l on veut vraiment considérer cette échelle sur le topic..

 

Cela n en demeure pas moins que mon petit avis.. à partager ou pas..😉😊

 

Concernant l'évolution/tendance, les decalages à l'Est se poursuivent avec seule 2 branches aux ramifications continentales subsistantes : le NE et... le SE + Corse. Tout cela annihilant tte amorce de creusement/cyclogenese (au mieux une petite instabilité sur CA et Corse).. 

 

L'activité sur l'atlantique a semble t il une nouvelle fois était sous estimée par l'ensemble de nos modèles.. aboutissant à cette situation.. 

 

Edited by Chris of Auriol (13)
  • J'aime 4
  • Merci 4
Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous. Gfs, Ukmo, Cep, Gem, au revoir l'espoir d'une vague de froid, triste habitude surtout pour mon secteur (centre ouest), au moins j'ai eu plaisir à vous lire au cours des derniers jours. Petite question, à l'heure actuelle vu la configuration, est-il encore possible selon vous que d'ici le week-end un creusement méditerranéen se mette en place?  Un grand merci à vous tous Double knacki, Iseran, Gugo, Cedric, Couril et surtout à mon idole Virgile. 

  • Haha 3
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Saint Germain du Corbeis (61)

Bonjour, 

Sur le continent Américain, la situation dans le sud Des USA (Texas particulièrement) et le Nord du Mexique pourrait être particulièrement remarquable en ce début de semaine

Par contre cette congifuration, est inquiétante pour la Baie d'Hudson (qui voit déjà depuis qq jours, des prémices de régression de sa surface et de sa concentration de Glace) et pour Baffin.

Bonne journée.

 

 

 

gfsna-1-144.thumb.png.9ffa59a81f2e6e66ad3b73a1b9f92018.pnggfsna-15-150.thumb.png.be5bfd775ac147fc48e628bfe3b482ac.png

  • J'aime 3
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Saint-Nizier du Moucherotte (Vercors) - 1170m

Ca évolue défavorablement parce que notre pays a toujours été à la limite mais finalement la synoptique n'a pas fondamentalement changée en 48h. Moins que je ne l'aurais pensé si on compare les sorties. Entre samedi et ce matin, le placement des grands acteurs reste le même et on n'a pas assisté à une rupture dans les modélisations :

ECH1-168_phk3.GIFECH1-120_ucm1.GIF

Si on devait chercher une explication je pense qu'une partie de notre "malheur" se situe côté Canada/Labrador. En soi, l'activité Atlantique n'est pas un facteur limitant pour un AS, au contraire c'est ce qui permet sa genèse mais ici c'est la nature de cette activité Atlantique qui a été mal anticipée.

On est passé en quelques sorties d'un mouvement légèrement oscillatoire à une composante véritablement zonale sur l'Atlantique. Le mouvement ondulatoire avec ce thalweg côté américain favorisait progressivement une baisse du cyclonisme sur l'Atlantique avec une tentative d'isolement en goutte froide (gauche). Depuis quelques sorties, le contraire se produit avec une disparition de tout creusement sur la côte est et une alimentation continue en anomalie basse qui conduit le rail dépressionnaire à progresser inlassablement vers notre pays (droite) :

gfsnh-4-162_jtw2.pnggfsnh-4-108_wpa3.png

On peut aussi noter une branche parasite du jet entre Islande et Grande-Bretagne qui limite l'amplitude du blocage et qui n'existait pas sur les sorties "favorables".

Je pense qu'il reste encore une petite marge d'ajustement de l'autre côté de l'Atlantique susceptible d'observer le retour d'un mouvement un peu plus ondulatoire avec corrélativement une meilleure propagation des anomalies hautes entre Islande et Scandinavie :

EEH1-144_zml4.GIF

L'échéance approchant, l'occurrence de retrouver les belles modélisations d'il y a 48h pour le début de ce topic est désormais faible. Mais disons qu'il reste encore une petite marge justifiant de regarder les prochaines sorties ;).
 

Edited by Kyrion
  • J'aime 9
  • Merci 3
Link to post
Share on other sites

Mise à part les quelques runs froids entre vendredi et dimanche qui ont entretenu l'espoir des hivernophiles, on voit clairement que l'air océanique / espagnol semble peu à peu gagner la partie à partir de la fin de semaine (la question maintenant est de savoir dans quelle mesure et avec quelle intensité), mais nous aurions à minima des T°C de saison ou très légèrement en dessous à partir de lundi prochain partout en France.

L'AS devrait se retracter progressivement et le froid reculer vers l'Europe de l'est tout en perdant de son intensité.

 

J'ajouterai en prime qu'on entends parler de la mise en place d'un Moscou - Paris sur certains sites météo régionaux, soit nous ne regardons pas les mêmes cartes soit il doit y avoir une autre ville de Moscou quelque part en Espagne....

Edited by marouane
  • J'aime 2
  • Haha 8
Link to post
Share on other sites

il y a 11 minutes, marouane a dit :

Mise à part les quelques runs froids entre vendredi et dimanche qui ont entretenu l'espoir des hivernophiles, on voit clairement que l'air océanique / espagnol semble peu à peu gagner la partie à partir de la fin de semaine (la question maintenant est de savoir dans quelle mesure et avec quelle intensité), mais nous aurions à minima des T°C de saison ou très légèrement en dessous à partir de lundi prochain partout en France.

L'AS devrait se retracter progressivement et le froid reculer vers l'Europe de l'est tout en perdant de son intensité.

 

J'ajouterai en prime qu'on entends parler de la mise en place d'un Moscou - Paris sur certains sites météo régionaux, soit nous ne regardons pas les mêmes cartes soit il doit y avoir une autre ville de Moscou quelque part en Espagne....

Bonjour. Les scénarios déjà entrevus hier se  concrétisent sur les runs de ce jour....Peut être mais le nombre incalculable sur la possibilité d'une VDF sur tous supports médiatiques depuis 1 mois est affolant....Bref, besoin de sensationnalisme...

Pouvons nous tirer un trait sur cet hiver?

 

  • J'aime 2
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites

il y a 23 minutes, undertaker a dit :

Bonjour. Les scénarios déjà entrevus hier se  concrétisent sur les runs de ce jour....Peut être mais le nombre incalculable sur la possibilité d'une VDF sur tous supports médiatiques depuis 1 mois est affolant....Bref, besoin de sensationnalisme...

Pouvons nous tirer un trait sur cet hiver?

 

 

 

Bonjour,

 

Cela me semble un peu prématuré de "tirer un trait" sur cet hiver. Bien que les dernières modélisations ne soient pas encourageantes pour la poursuite du froid. L'échéance demeure néanmoins encore assez lointaine et de surcroit, nous avons assisté à pas mal de revirements de situations ces derniers temps.

  • J'aime 6
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Saint-Hilaire-de-Riez (corniche vendéenne)
Il y a 1 heure, Kyrion a dit :



L'échéance approchant, l'occurrence de retrouver les belles modélisations d'il y a 48h pour le début de ce topic est désormais faible. 

 

Il faut savoir parler de manière franche : les chances sont désormais nulles. Ce n'est pas parce qu'il y a 3 scénarios sur 30 qui se battent en duel dans une optique de blocage nordique avec retour d'Est que ces chances ne sont que "faibles". Les modèles ont pataugé pendant 72h sur l'évolution à venir. Celle-ci est maintenant claire et (hélas) pas dans le sens souhaité par les hivernophiles.  

 

Ce n'est pas grave ! Le temps, sans âme, avance sans se soucier de nos états d'âme. :)

 

Edited by Ciel d'encre
  • J'aime 6
  • Merci 2
  • Haha 3
Link to post
Share on other sites

Posted
Saint Valery en Caux (côte 76)

Je ne suis pas d'accord avec toi Ciel D'encre.

La probabilité est mince, mais pas nulle. Beaucoup se rappelle de l'exemple de 2012 où février devait être plié après le premier sursaut. Seulement à 48h de l'échéance du redoux que les choses ont changé et radicalement.

Les modèles se sont améliorés depuis certes. mais je dirai que tant que l'on a pas passé le gros coup de neige sur le NO, qu'on aura pas eu les grosses gelées jusqu'à jeudi, que le doute persistera.

Il n'est pas impossible qu'une dépression se sente obligée de passer au Sud du froid et relancer un peu la machine. Le flux de Sud pour éliminer du froid, ça n'a jamais vraiment fonctionné du premier coup.

Alors certes, je te rejoins sur les 3 scénarios sur 30 qu'en théorie c'est plié, en termes probabiliste. Mais je suis pas sur que les 30 soient habitués à traiter ce genre de cas.

A mon humble avis, il y a encore 30-40% de chance que ça change favorablement, et on ne le verra pas avant demain soir.

Il y a 2 mentales dans notre cas:

- Si on est théoricien + statisticien, tu as raison à 100%.

- Si on est expérimental, alors il y a de l'espoir jusqu'à jeudi matin (je parle hors SO)

 

PS: c'est ça mon analyse !!! 😄

 

  • J'aime 2
  • Haha 3
Link to post
Share on other sites

Posted
Cormeilles (27)
il y a 26 minutes, Ciel d'encre a dit :

 

Il faut savoir parler de manière franche : les chances sont désormais nulles. Ce n'est pas parce qu'il y a 3 scénarios sur 30 qui se battent en duel dans une optique de blocage nordique avec retour d'Est que ces chances ne sont que "faibles". Les modèles ont pataugé pendant 72h sur l'évolution à venir. Celle-ci est maintenant claire et (hélas) pas dans le sens souhaité par les hivernophiles.  

 

Ce n'est pas grave ! Le temps, sans âme, avance sans se soucier de nos états d'âme. :)

 

En prévision météorologique, la certitude n'existe pas (surtout après 96 heures) et elle est à bannir. Remplace les chances sont désormais nulles par les chances sont très très très très très très très très très très minces.😉 Sinon on va te clouer au pilori si un miracle arrivait.

Edited by Virgile
  • J'aime 2
  • Merci 1
  • Haha 5
Link to post
Share on other sites

Posted
Cormeilles (27)
il y a 7 minutes, Ciel d'encre a dit :

 

Au chevet de quelqu'un à qui il reste 5 minutes à vivre, tu peux toujours lui dire de profiter des 5 minutes qui restent et qu'un nouveau traitement peut être trouvé dans cet intervalle. Ou alors il vaut mieux l'accompagner dans son agonie en lui tenant la main. J'opte pour la 2ème option. 

 

Toute proportion gardée, bien entendu. Mon post n'est qu'une image. 

Même si les 30 scénarios de GEFS voyaient aucune condition hivernale à 144-240 heures, on ne peut pas utiliser en météorologie, la certitude mais juste le conditionnel. Mais là, il y a 2-3 scénarios qui voient autre chose comme celui là:

gens-21-1-240.png?6

Qu'est ce qu'on fait? on dit que c'est un bug et que ça n'existe pas?? c'est pas possible.

Pourtant, c'est dommage car on est d'accord pour affirmer que la tendance ultra majoritaire est la fin de la période hivernale en début de topic avec un flux qui s'orienterait sud/sud ouest sans que le flux d'ouest dépressionnaire parvienne à balayer notre continent. C'est juste une question de nuance.

Edited by Virgile
  • J'aime 6
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Saint-Hilaire-de-Riez (corniche vendéenne)
il y a 13 minutes, Virgile a dit :

Même si les 30 scénarios de GEFS voyaient aucune condition hivernale à 144-240 heures, on ne peut pas utiliser en météorologie, la certitude mais juste le conditionnel. Mais là, il y a 2-3 scénarios qui voient autre chose comme celui là:

gens-21-1-240.png?6

Qu'est ce qu'on fait? on dit que c'est un bug et que ça n'existe pas?? c'est pas possible.

Pourtant, c'est dommage car on est d'accord pour affirmer que la tendance ultra majoritaire est la fin de la période hivernale en début de topic avec un flux qui s'orienterait sud/sud ouest sans que le flux d'ouest dépressionnaire parvienne à balayer notre continent. C'est juste une question de nuance.

 

 

Je suis d'accord sur le fond. Mais tu connais comme moi le forum. La situation est décevante il ne faut pas créer de faux espoirs. Si on se place sur le strict plan météorologique, on ne peut pas dire "les chances sont nulles". Mais si on se place du côté du psychologique et du réalisme, il vaut mieux l'annoncer.

 

Rien ne dit que, plus tard, d'ici quelques jours, les modèles ne montreront pas d'autres signaux sérieux pour une autre échéance

 

L'hiver n'est pas terminé. 

 

 

Edited by Ciel d'encre
  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

Quand on regarde les 30 scénarios de GEFS 6Z, il y a environ 1/3 de scénarios alternatifs par rapport au scénario vers lequel semblait converger les déterministes ce matin :  notamment des retours de gouttes froides par l'Est ou le Sud-Est du pays, des maintiens de légers flux d'Est, des interactions entre anomalies basses Atlantiques et anomalies centre-européenne réalimentant le blocage plus au Nord. Bref, même si ce n'est pas la tendance majoritaire, ces alternatives sont à prendre en considération et peut-être même qu'elles prennent un peu du galon.

  • Merci 3
Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)

On peut également regarder les choses d'une autre façon : le blocage scandinave n'a été vu que durant une assez courte fenêtre de modélisations. En revanche, la dorsale est présente depuis un bail. Durant environ une semaine, la dorsale se décale d'environ 1000 km vers l'est, ce qui est vraiment faible (exemple ci-dessous qui est juste un ... exemple entre H84 ET h240). On a, je trouve, une grande stabilité des centres d'actions depuis plusieurs jours. Pour ma part, cette robustesse me semble plus pertinente que les quelques scénarios qui vont dans un sens ou dans un autre de telle ou telle sortie de tel ensemble. ;)

C'est-à-dire qu'on reste sous l'influence directe de la dorsale : elle se décale de 500 km, on garde une évolution froide ; elle se décale de 1000 km, on évolue vers une configuration locale douce ... Je schématise mais c'est l'idée. Bien difficile de dire avec un aplomb argumenté vers quel côté la balance va pencher !

 

500.png?run=run06model

 

500.png?run=run06model

  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites

Il y a 4 heures, Virgile a dit :

Même si les 30 scénarios de GEFS voyaient aucune condition hivernale à 144-240 heures, on ne peut pas utiliser en météorologie, la certitude mais juste le conditionnel. Mais là, il y a 2-3 scénarios qui voient autre chose comme celui là:

gens-21-1-240.png?6

Qu'est ce qu'on fait? on dit que c'est un bug et que ça n'existe pas?? c'est pas possible.

Pourtant, c'est dommage car on est d'accord pour affirmer que la tendance ultra majoritaire est la fin de la période hivernale en début de topic avec un flux qui s'orienterait sud/sud ouest sans que le flux d'ouest dépressionnaire parvienne à balayer notre continent. C'est juste une question de nuance.

 

De manière générale, ce n'est pas lassant d'aller chercher toutes les 6 heures le scénario le plus improbable ? C'est quoi deux scénarios sur trente pour toi ? Dans l'ensemble, ton scénario doit avoir une probabilité inférieure à ~ 7 %.  Ce n'est pas qu'il faut l'exclure totalement, mais à un moment donné il faut aussi raisonner en terme de probabilité, il y aura toujours des extrêmes modélisés à moyen/long terme. Tu peux passer la vie entière à te dire que le scénario isolé XX de l'ensemble à J+10 est possible, mais çà n'a aucune valeur. Si on déterminait par exemple la fonction de densité de probabilité dans l'est de la France pour le champ de température, la valeur correspondant à cette situation synoptique serait située très en dehors de l'intervalle de confiance. J'ai cru comprendre par ailleurs que tu n'aimais pas beaucoup la moyenne (je me trompe peut-être), et pourtant c'est - sous réserve de considérer également les écart-types bien sûr - un indicateur intéressant à moyenne échéance pour tenter de dégager une tendance, car retenant les aspects les mieux prévisibles de l'ensemble. De toute évidence, comme tu le rappelles, il n'y a aucune certitude en météorologie mais l'emploi du conditionnel n'empêche pas à une analyse moins superficielle des champs des modèles. Le topic des souhaits a été créé pour partager nos envies.

Edited by Cers
  • J'aime 3
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Nastringues (24) & parfois Tertis-les-Bains (40)

De nouveaux réajustements modérés à nouveau pour la semaine du topic sur les dernières mises à jour avec une gestion différente de la pulsion prenant plus une forme d'oméga, plus à l'Ouest avec une baisse dans le régime atlantique, permettant une tentative de réalimentation du blocage, par l'Ouest. C'est net chez GFS 12z et même si absolument loin d'être suffisant, cela peut toujours être suffisant pour maintenir une ambiance calme, assez sèche et fraîche à froide, d'Ouest en Est du pays.

 

 

yb3t.png

 

 

A force de réajuster petit à petit (pas comme dans les 00z de ce matin), rien n'exclu à terme, l'apparition d'une nouvelle possibilité des BP continentales de glisser à nouveau sur le flanc orientale de la pulsion et de parvenir, peut-être pas sur le pays (le chemin me paraît difficile et long), mais plus à proximité, avec des conditions hivernales anticycloniques, fraîches à froides pour les 3/4 de la France. UKMO 12z propulse aussi la pulsion très au Nord de la Scandinavie, mais l'ensemble reste encore trop à l'Est. Il n'y a que Arpège 12z encore ce soir, en fin d'échéance du précédent topic, qui laisse penser, que ça suite pourrait être des plus favorables, mais il ne s'agit là que d'une hypothèse.

 

Perso, à nouveau en cette fin d'après-midi, je ne suis pas convaincu d'une arrivée en force de l'air doux partout et d'un flux de Sud-ouest en aval du blocage et d'un ensemble qui cède sous la pression des attaques venues de l'Atlantique, tant que les modèles n'arrêteront pas de faire pousser le champignon de hautes pressions, dans tous les sens.

Edited by DoubleKnacki
  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites

il y a 1 minute, DoubleKnacki a dit :

De nouveaux réajustements modérés à nouveau pour la semaine du topic sur les dernières mises à jour avec une gestion différente de la pulsion prenant plus une forme d'oméga, plus à l'Ouest avec une baisse dans le régime atlantique, permettant une tentative de réalimentation du blocage, par l'Ouest. C'est net chez GFS 12z et même si absolument loin d'être suffisant, cela peut toujours être suffisant pour maintenir une ambiance calme, assez sèche et fraîche à froide, d'Ouest en Est du pays.

 

 

yb3t.png

 

 

A force de réajuster petit à petit (pas comme dans les 00z de ce matin), rien n'exclu à terme, l'apparition d'une nouvelle possibilité des BP continentales de glisser à nouveau sur le flanc orientale de la pulsion et de parvenir, peut-être pas sur le pays (le chemin me paraît difficile et long), mais plus à proximité, avec des conditions hivernales anticycloniques, fraîches à froides pour les 3/4 de la France. UKMO 12z propulse aussi la pulsion très au Nord de la Scandinavie, mais l'ensemble reste encore trop à l'Est. Il n'y a que Arpège 12z encore ce soir, en fin d'échéance du précédent topic, qui laisse penser, que ça suite pourrait être des plus favorables, mais il ne s'agit là que d'une hypothèse.

 

Perso, à nouveau en cette fin d'après-midi, je ne suis pas convaincu d'une arrivée en force de l'air doux partout et d'un flux de Sud-ouest en aval du blocage, tant que les modèles n'arrêteront pas de faire pousser le champignon de hautes pressions, dans tous les sens.



On a beaucoup parlé en amont de la mise en place du blocage de cette semaine, de la resistance du froid (souvent pas bien anticipée par les modèles). Les réajustement, ne sont-ils pas liés également à ce phénomène - Le froid étant très présent sur toute l'Europe avec des sols enneigés ?  

 

Link to post
Share on other sites

Ok pour GFS qui se réajuste favorablement mais GEM continue sur sa lancée de ses derniers runs et amplifie l'invasion des dépressions atlantique et dès l'entrée du topic nous serions soumis à un flux de Sud Ouest ca cafouille donc encore sur la position et l'ampleur du blocage 
L'AS ne tiendra pas bien longtemps

  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

Il y a 3 heures, _sb a dit :

C'est-à-dire qu'on reste sous l'influence directe de la dorsale

 

Ouep, le Hovmoller illustre également cette relative stationnarité de la dorsale influençant l'Europe.

A l'ouest une composante sud du flux, à l'est une composante nord (flèches vertes).

 

 

1804720102_v_200.total_30_30N-60N(5).thumb.png.e380960c9ae73579eddfb83de6e1011b.png

 

 

  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

L'évolution (légère) de GFS 12 Z par rapport au 6 Z était déjà perceptible sur le GEFS 6 Z avec un petit tiers de scénarios qui mettaient en évidence la possibilité d'une légère persistance d'un flux d'Est à Sud-Est.  D'ailleurs sur le GEFS 12 Z des écarts types assez importants concernent l'Est de la France alors que sur le 6 Z ces mêmes hésitations concernaient davantage l'Italie. Cela peut permettre d'émettre des doutes sur l'arrivée aussi franche de l'air doux par flux de Sud-Ouest. Alors, certes, ce n'est pas le retour de modélisations idylliques mais ça a le mérite de maintenir un peu de suspense pour une partie du territoire.     

  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites

Posted
Nastringues (24) & parfois Tertis-les-Bains (40)

En effet, ça laisse du suspens, on est pas pour l'instant sur une dorsale qui se couche totalement en 3 runs (ce qui est souvent le cas quand ça vire dans le mauvais sens).

 

GEFS 12z se réajuste forcément, avec en première partie du topic, du foirage à la version GEM 12z, d'autres scénarios proches du déterministe voire plus favorables à une invasion froide plus persistante ou incisive sur l'Est principalement et quelques scénarios minoritaires (même un poil plus nombreux que dans le 06z) parvenant à orienter la poche d'air froid vers ou sur nous.

 

La moyenne à T850 hpa se refroidie un peu, mais ce n'est dû qu'à ce réajustement global, qui ne cesse de varier de run en run, sans pouvoir concrètement se fixer dans un sens ou dans l'autre. On a envie de dire " c'est bon, on stop là et on passe à autre chose " mais ça semble plus compliqué car au regard des réactualisations et des ensembles, un doute subsiste.

Edited by DoubleKnacki
  • J'aime 2
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites

Oui, le panel GEFS laisse un peu d'espoir pour la suite avec le maintien du blocage... Et l'air froid qui est toujours en embuscade et surtout aucun flux d'ouest en vue contrairement à GEM. Donc à suivre. 

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...