Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Du 22 février au 28 février 2021, prévisions météo semaine 8


Recommended Posts

issu du Sahara la poussiere vera bien du pays, alors qu'une partie se déplace vers l'Amerique, une autre devrais tour a tour circuler depuis la France en scandinavie de là prendre le chemin de la circulation zonale d'ouest en franchissant des milliers de km jusquau Japon.

 

esperons qu'il ne pleuve pas car la pluie risque de precipiter avec elle pas mal de boue!

 

anim_tta5.gif

  • Merci 3
  • Surprise 3
Link to post
Share on other sites
  • Replies 94
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

C'est un peu comme si la nature reprenait ses droits en ayant tenté de nous faire plaisir en période de RC "bon écoutez les gars et les filles, on vous a donné vous les passionnés des belles condition

Après une semaine franchement hivernale sur les 2/3 du pays, une semaine à venir probablement estivale, la dernière semaine de notre hiver météo sera-t-elle juste banale ?   Concernant le dé

La goutte froide isolée dans son océan anticyclonique va donner du fil à retordre, d'une part parce qu'elle est de petite échelle, d'autre part parce qu'elle va s'isoler dans un environnement barotrop

Posted Images

Posted
Meudon (92), altitude : 96 m

La situation est désormais très limpide. On est parti pour des conditions anticycloniques durables qui devraient largement déborder sur le prochain topic. Le rafraichissement du prochain du week-end est en train de peu à peu s'amenuiser au profit de températures restant très agréables surtout les après-midis. Donc soleil et douceur devraient finir par s'imposer partout en cours de semaine et pour une durée indéterminée...

Edited by _Iseran__
  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites
Posted
Massif du Jura // La-Chaux-de-Gilley (25), 895m (Village Alt. mini/maxi : 880-1120m)
il y a 19 minutes, _Iseran__ a dit :

La situation est désormais très limpide. On est parti pour des conditions anticycloniques durables qui devraient largement déborder sur le prochain topic. Le rafraichissement du prochain du week-end est en train de peu à peu s'amenuiser au profit de températures restant très agréables surtout les après-midis. Donc soleil et douceur devraient finir par s'imposer partout en cours de semaine et pour une durée indéterminée...

Schéma devenu classique ces dernières années et qui préfigure, peut être, la tendance de l'été prochain ( oui je sais c'est largement hors topic 😁) mais c'est juste pour souligner ces récurrences de longues périodes sèches et très douces où caniculaires suivant la saison qui font suite à des intermèdes plus ou moins humides et frais/froid. Ce sont là les marqueurs de notre nouveau climat. 

  • J'aime 15
Link to post
Share on other sites

Bon on ne va pas non plus faire le bilan du printemps et de l'été un 20 février 😵. Ce genre de situation est d'habitude fréquent en décembre et donne de grosses inversions en plaine et de la douceur en montagne. Cette année aucune période d'inversion 'a eu lieu en décembre, janvier et jusque mi février et le nombre de jour froid en altitude (inférieur à -5) est assez important par rapport aux hivers précédents et certainement au dessus des normes, mais avec un flux d'ouest en basse couche qui a prédominé donc pas de grands froids au sol et beaucoup de pluie/neige

 

Dommage qu'on soit fin février, une forte période froid d'inversion aurait succédé a la vague de froid européenne comme début janvier 1971 , mais c est ainsi

 

Ce que je veux dire c'est que cette situation synoptique se serait produite début janvier on aurait pas vu la douceur en plaine , surtout apres un flux d est de plusieurs jours en basse couche

 

Deuxio, les modèles voient ce soir une continentalisation du flux à la fin d échéance et depuis plusieurs jours sur l'Europe et la France et + encore pour les premiers jours du printemps météo. les courbes de gefs le montrent depuis plusieurs jours ainsi que GEm ce soir. Donc gare au retour de baton l'air froid et la neige au sol sont encore en embuscade sur la Russie

 

GFSOPEU12_192_1.png

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Bust, Alsace Bossue dpt 67 (alt 310m)
il y a 50 minutes, Big-Winter a dit :

Schéma devenu classique ces dernières années et qui préfigure, peut être, la tendance de l'été prochain ( oui je sais c'est largement hors topic 😁) mais c'est juste pour souligner ces récurrences de longues périodes sèches et très douces où caniculaires suivant la saison qui font suite à des intermèdes plus ou moins humides et frais/froid. Ce sont là les marqueurs de notre nouveau climat. 

Et à ce rythme l'excédent pluviométrique de début d'année sera vite balayé.

  • J'aime 3
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Cormeilles (27)

C'est un peu comme si la nature reprenait ses droits en ayant tenté de nous faire plaisir en période de RC "bon écoutez les gars et les filles, on vous a donné vous les passionnés des belles conditions synoptiques hivernales depuis Noel et en même temps de la flotte en veux tu en voilà." " Maintenant La rigolade est terminée les gars (et les filles) et on reprend le schéma habituel en mettant même les bouchées doubles car il y a des anomalies positives thermiques à respecter dans le cahier des charges". Donc voilà la sécheresse et des températures printanières à gogo pour les 10-15 prochains jours au moins.

Je me prends pour un porte parole d'IC "Mme la nature, sur le deuxième point (les pp), on a été servi mais on connait vos excès sur la sécheresse et un printemps très sec apporterait de gros problèmes. Et sur le premier point, même si vous avez fait des efforts (INCOMMENSURABLE?) personne ne se souviendra dans 5 voir dans 3 ans, voir l'année prochaine des épisodes de froid ou de neige."

Mais tout va bien, les gens sont heureux et dans les JT, on les entend exprimer leur bonheur "quelle joie de connaitre de telles températures fin février" ai je entendu d'une demoiselle ce midi.

Ca peut être agréable sur un week end ou 2-3 jours, c'est juste pas logique sur 15 jours mais je suis devenu fataliste et la cause du RC est perdue.

Peut être ce seront les mêmes en Avril qui vont pleurer car leurs plantes, fleurs et arbres fruitiers auront grillés avec de gelées tardives. Moi, j'ai arrêté tout jardinage même en Normandie car chaque année, c'est pareil avec une nature en éclosion fin février/mars pour se faire ratatiner en avril.

  • J'aime 24
  • Merci 14
  • Haha 9
  • Surprise 2
Link to post
Share on other sites
Il y a 17 heures, trugll a dit :

Et à ce rythme l'excédent pluviométrique de début d'année sera vite balayé.

 

Aie aie, la culture de l'instant le mal du siècle 🤨

 

Quand on regarde les diagrammes pour le centre de la France on s'aperçoit que le temps sec ne va pas s'installer tout le printemps, ca commence déjà a bien s'agiter, donc on va certainement avoir un changement de régime pour le début du printemps météorologique

 

image.thumb.png.f6b2ac2b111dd000794448567c9d63a1.png

 

Si on pouvait dans un monde idéal éviter de faire le bilan des saisons avant qu'elle commencent...

 

Les températures en altitude n'ont rien d'incroyables, c est le flux rapide de sud qui provoque ces températures, on a deja eu du +15 en décembre avec du gel en plaine

Edited by Avallon89
  • J'aime 4
  • Merci 1
  • Haha 3
Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Hilaire-de-Riez (corniche vendéenne)
Il y a 16 heures, Avallon89 a dit :

Bon on ne va pas non plus faire le bilan du printemps et de l'été un 20 février 😵. Ce genre de situation est d'habitude fréquent en décembre et donne de grosses inversions en plaine et de la douceur en montagne. Cette année aucune période d'inversion 'a eu lieu en décembre, janvier et jusque mi février et le nombre de jour froid en altitude (inférieur à -5) est assez important par rapport aux hivers précédents et certainement au dessus des normes, mais avec un flux d'ouest en basse couche qui a prédominé donc pas de grands froids au sol et beaucoup de pluie/neige

 

Dommage qu'on soit fin février, une forte période froid d'inversion aurait succédé a la vague de froid européenne comme début janvier 1971 , mais c est ainsi

 

Ce que je veux dire c'est que cette situation synoptique se serait produite début janvier on aurait pas vu la douceur en plaine , surtout apres un flux d est de plusieurs jours en basse couche

 

Deuxio, les modèles voient ce soir une continentalisation du flux à la fin d échéance et depuis plusieurs jours sur l'Europe et la France et + encore pour les premiers jours du printemps météo. les courbes de gefs le montrent depuis plusieurs jours ainsi que GEm ce soir. Donc gare au retour de baton l'air froid et la neige au sol sont encore en embuscade sur la Russie

 

GFSOPEU12_192_1.png

 

Je ne sais pas quelles "explications" tu nous trouveras dans 10 ans. Mais ça s'annonce drôle. :D

 

Non mais vous comprenez, les vents de nord-est en blocage scandinave qu'on a au mois de juillet avec 12°c à 850hpa, si vous les placez au solstice d'hiver c'est glacial ! Mais voilà, pas de chance : on se tape des flux de sud à 12°c à 850ha en plein mois de janvier. C'est une coïncidence malheureuse. 

 

 

il y a 11 minutes, Avallon89 a dit :

 

 

 

Si on pouvait dans un monde idéal éviter de faire le bilan des saisons avant qu'elle commencent...

 

 

Si tu pouvais éviter de sous-entendre qu'elles commencent alors qu'elles se terminent sur le plan calendaire de l'hiver météorologique. 

 

 

Edited by Ciel d'encre
  • J'aime 1
  • Haha 14
Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Nizier du Moucherotte (Vercors) - 1170m
Il y a 1 heure, Ciel d'encre a dit :

 

Je ne sais pas quelles "explications" tu nous trouveras dans 10 ans. Mais ça s'annonce drôle. :D

 

Non mais vous comprenez, les vents de nord-est en blocage scandinave qu'on a au mois de juillet avec 12°c à 850hpa, si vous les placez au solstice d'hiver c'est glacial ! Mais voilà, pas de chance : on se tape des flux de sud à 12°c à 850ha en plein mois de janvier. C'est une coïncidence malheureuse.

 

Si tu pouvais éviter de sous-entendre qu'elles commencent alors qu'elles se terminent sur le plan calendaire de l'hiver météorologique. 

 

 


Surtout que ça fait 1 semaine qu'on est en flux de S/SO avec thalweg à proximité de la France... Quelle que soit la période, le mercure aurait flambé.
Et il n'y a pas besoin de remonter à très loin pour trouver quelque chose de similaire... janvier 2019 vs situation actuelle :

gfs-0-30_jya0.pnggfs-0-54_izx7.png

Et regardons ce qu'a donné cette période anticyclonique au cœur du mois de janvier à Nancy-Essey, hotspot à inversion (et sans soleil svp) :

653085225_Capturedecran2021-02-21a13_25_41.png.f5fc4a79ebb8b2de4518e14700fd9a07.png

Le mois a émargé à > +2° par rapport à la moyenne des Tm.

Bref, la situation des 7 derniers jours n'était absolument pas propice aux inversions généralisées et on va conserver ce dynamisme en flux de SO au moins jusqu'en milieu de semaine prochaine. Ensuite, effectivement ça semble se stabiliser avec une hausse du champ de pressions à même l'Europe occidentale mais c'est loin.

Donc au final 10j de températures hors normes qu'on ne doit pas un manque de bol calendaire mais juste à une synoptique caniculaire quelle que soit la période envisagée. Et froid de basse couche ou non, quand c'est dynamique sur l'Atlantique, le froid se dissipe très rapidement (cf : topic Allemagne), au mieux ça permet de gagner quelques jours.

Edited by Kyrion
  • J'aime 14
Link to post
Share on other sites

Suite à la propagation d’un train d’ondes de Rossby depuis le Pacifique excité mi-février (ce qu'on peut vérifier sur un diagramme de Hovmoller), un talweg atlantique de grande amplitude s’étire ce dimanche en direction du Maroc, tandis qu’une dorsale est positionnée à l'est, en Europe centrale. Le talweg est caractérisé par des valeurs modérées de vorticité absolue, en relation avec la courbure cyclonique du flux et un fort cisaillement horizontal de vent. Les advections QG de vorticité permettent la propagation du talweg d’ouest en est. La convergence des vecteurs Q (plages colorées en vert sur la seconde carte) indique les zones de forçage favorables ce soir aux mouvements ascendants et nuages, globalement situées en aval de l’axe du talweg. Les forçages les plus intenses se rencontrent à priori de l'Algérie au nord de l'Espagne et au Golfe de Gascogne.

 

EU_500vortadv_20210221_0000_018.png

 

EU_qvec700_20210221_0000_018.png

 

La baroclinie se matérialise par une zone frontale s’étendant depuis la péninsule Ibérique jusqu’en Scandinavie. La côte atlantique est ainsi influencée par un front quasi-stationnaire, donnant quelques pluies en Bretagne. La nuit prochaine et plus généralement demain, la circulation en basses couches va légèrement déformer les isentropes, et la perturbation affectera l’ouest et le sud de la France.

 

satvis-12-15.jpg

 

fax24s.gif?21-6

 

 

Cette configuration synoptique permet des échanges méridiens de chaleur, des transferts de vorticité potentielle et entraîne également le transport d’aérosols désertiques à des latitudes septentrionales (comme cela a déjà été mentionné). Ci-dessous, une animation de l'épaisseur optique des poussières de sable sur 48 heures.

 

anim_wgq8.gif

 

L'image composite ci-dessous reflète Les concentrations en poussières dans l'atmosphère :

 

latest-dust.png

 

Revenons à la situation synoptique. Le talweg est forcé à l’ouest par un flux rapide à courbure anticyclonique. Sa longueur d’onde diminue et en début de semaine et il évolue par l’isolement d’un minimum devenant autonome (goutte froide) vers l’Algérie. Mardi, les advections de vorticité anticyclonique engendrent une remontée du champ de pression sur la France, en même temps que la goutte froide s’enfonce petit à petit dans la zone subtropicale nord-africaine. On peut remarquer l’intensification du tourbillon absolu à mesure que l’anomalie cyclonique progresse vers le sud (carte ci-dessous). L'accentuation du cyclonisme peut être attribuée d’une part à la compensation de la réduction du paramètre de Coriolis f, et d’autre part à l’activité du système (en particulier, la convergence et les ascendances étirent les tubes de vorticité). En gagnant toutefois une région désertique, pauvre en humidité, les précipitations s’amenuisent.

 

NATL_500vortadv_20210221_0000_060.png

 

En Europe centrale et du sud, l’anticyclone parallèlement se renforce jusque mercredi à tous les niveaux.

 

ECE1-72.GIF?21-12

 

ECE0-72.GIF?21-12

 

 

Les advections sont faibles dans cette zone, l’atmosphère y est peu barocline. Cependant, il est intéressant d’analyser l’évolution lagrangienne des particules d’air sur 72 heures entre ce dimanche et mercredi. Sur la figure ci-dessous, on peut constater que de très nombreuses parcelles d’air atteignant l’Europe centrale à 3000  m d’altitude (~ 700 hPa) mercredi à 00 UTC proviennent de latitudes plus basses. En remontant vers le nord, ces particules acquièrent du tourbillon anticyclonique dans un mouvement subsident. Il s’agit là de subsidence de grande échelle, très faible devant le vent horizontal, et dont on peut calculer l’ordre de grandeur d’après les données de la figure : W ~ H / T ~ (5500 – 3000) / (72 x 3600) = 10^-2 m/s = 1 cm/s.  En supposant par ailleurs que ces particules conservent leur tourbillon absolu lors de leur déplacement vers le nord, la vorticité relative doit diminuer pour compenser l’augmentation de f. Même si elle ne suffit pas à expliquer le renforcement de la circulation anticyclonique, cette variation est de (df/dy) v ~ 10^-10 s-2, correspondant à une diminution de ~ 2.6 x 10-5 s-1 de la vorticité en l’espace de trois jours.

 

194350_trj001.jpg.0090371e613d5ba07b5a0a269a75c294.jpg

 

La subsidence a un effet de compression et de réchauffement adiabatique. Juste pour donner une idée, en négligeant les variations de température dues aux autres facteurs, une subsidence de 1 cm/s peut conduire malgré tout à un réchauffement en 24 heures de (9.8 – 6) x 10^-3 x 10-^2 x 24 x 3600 ~ 3 °C (dans cette expression, l’advection thermique verticale due au gradient vertical de température moyen de - 6 K/km compense en fait le réchauffement adiabatique de +9.8 K/km).

 

En milieu de semaine, un nouveau talweg progresserait vers l’est tout en remontant vers le nord du fait d’une structure dissymétrique (courant-jet plus fort sur le bord est), ce qu’on appellerait en anglais un lifting trough. Malgré tout, ce talweg devrait nous apporter à minima un ciel plus nuageux, particulièrement à l'ouest du pays (deuxième figure ci-dessous, prévisions ICON de la nébulosité jeudi).

 

NATL_250wnd_20210221_0000_084.png

 

 

icon-11-102.png?21-06

 

A l’arrière enfin, les advections recomposeront un anticyclone de surface en seconde partie de semaine, à l’origine d’un changement de flux, et les températures pourraient baisser un peu sans que çà ne se ressente franchement en surface. L'ambiance resterait printanière.

 

EDE1-144.GIF?21-12

 

 

En conclusion, on s'oriente vers une semaine globalement sèche, très douce pour la période concernée. Juste pour exemple, diagramme GEFS des T2M + précipitations à Paris :

 

graphe6_10000___2.33936_48.8621_Paris.gi

 

 

 

Edited by Cers
  • J'aime 12
  • Merci 5
Link to post
Share on other sites
Posted
Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m
Il y a 7 heures, Avallon89 a dit :

 

Aie aie, la culture de l'instant le mal du siècle 🤨

 

Quand on regarde les diagrammes pour le centre de la France on s'aperçoit que le temps sec ne va pas s'installer tout le printemps, ca commence déjà a bien s'agiter, donc on va certainement avoir un changement de régime pour le début du printemps météorologique

 

image.thumb.png.f6b2ac2b111dd000794448567c9d63a1.png

 

Si on pouvait dans un monde idéal éviter de faire le bilan des saisons avant qu'elle commencent...

 

Les températures en altitude n'ont rien d'incroyables, c est le flux rapide de sud qui provoque ces températures, on a deja eu du +15 en décembre avec du gel en plaine

 

J'ai personnellement beaucoups de mal avec les personnes qui écoutent leur petit doigt, d'autant plus quand il leur sert de girouette, mouillé et bien orienté il indique que le vent vient du sud actuellement mais il est vrai qu'en l'orientant dans l'autre sens il indiquera le nord...

 

Après que l'essentiel de la semaine se soit déroulé sous un flux de S/SW il y'a toujours ce petit changement a l'horizon du week-end prochain de basculer sous quelque chose de plus continental, ça ne sera pas la révolution pour autant, pas de flotte évidemment et un thermomètre qui garderai une certaine retenue(évidemment très relative), pour l'essentiel seules les nuits redeviendraient plus fraiches, a envisager aussi le retour de la crasse nuageuse vers le nord-est voir le nord du pays dans son ensemble.

 

anim_isb8.gif

Edited by cédric du Lot
  • J'aime 6
  • Haha 5
Link to post
Share on other sites

Rhooo...vous êtes méchant avec les hivernophiles printanier...😄

Bref j'avoue que la douceur actuelle à l'air bien ancré et que les gens vont vite s'y habituer ! J'espère qu'il n'y aura pas de temps extrême par la suite car les mois de février doux me font toujours un peu peur même si cela ne veut rien dire pour la suite ! 

Edited by newlook05
  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, newlook05 a dit :

Rhooo...vous êtes méchant avec les hivernophiles printanier...😄

Bref j'avoue que la douceur actuelle à l'air bien encré et que les gens vont vite s'y habituer ! J'espère qu'il n'y aura pas de temps extrême par la suite car les mois de février doux me font toujours un peu peur même si cela ne veut rien dire pour la suite ! 

 

Moi j'espère surtout qu'ils ont un bon détachant !

 

image.png.c8f4a32c8cf4a9e6ad79ad773f4382ea.png

Edited by sastrugis
  • J'aime 4
  • Haha 18
Link to post
Share on other sites
Posted
Aix en Provence
il y a 2 minutes, newlook05 a dit :

... que la douceur actuelle à l'air bien encré

 

...à l'ancre de tes yeux comme dirait l'autre...:)

Sinon, pour moi, c'est tous les mois doux qui sont là pour faire un peu peur ! ou pas, mais pour alerter a minima.

Moi, je suis hivernophile pascal...c'est pour les tisons que je dis ça...

  • J'aime 2
  • Haha 3
Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Nizier du Moucherotte (Vercors) - 1170m

Fin de topic qui pourrait être notablement plus fraiche qu'envisagée il y a encore quelques jours.
L'intrusion de cette goutte froide en lien avec le thalweg qui va traverser la France les prochaines 48h se confirme et va rafraîchir notablement la masse d'air en altitude :


500.png?run=run00model850.png?run=run00model

On va continuer à baigner dans un océan de hautes pressions mais la France va devenir un petit îlot de fraicheur avec des températures qui se rapprocheront des normales. Au moins au niveau des Tx. En temps sensible, le passage de cette petite goutte froide va se traduire par le retour d'un temps nuageux, -très- faiblement humide avec Tx normales ou basses et Tn plutôt douces dans un contexte peu dynamique sur l'ensemble du pays.

GFS et IFS ne sont pas tout à fait raccord quant à l'ampleur de cette goutte froide. Le premier la voit impacter faiblement le pays là où le second a tendance à la voir tartiner plus généreusement le pays de nuages bas. Essentiellement du N-E au C-E. La bise qui fera son retour à compter de vendredi va aussi tempérer la sensation de douceur hors normes des derniers jours sur une large moitié nord du pays.

Timing parfait pour nous "pourrir" le w-e ^_^ :

838081776_Capturedecran2021-02-23a09_47_25.png.5f0afbdd3b7d1643f57aabf150fb80f6.pngvent.png?run=run00model
 

Edited by Kyrion
  • J'aime 6
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

Comme prévu, une circulation anticyclonique se développe en Europe centrale et du sud, et l’Europe de l’ouest est aujourd’hui sous l’influence d’une advection de PV < 0. Une masse d’air très doux accompagne cette anti-cyclogenèse, ~ 6-10 °C à 850 hPa. Sur l’Atlantique, l’atmosphère est plus barocline, avec ce mardi un talweg piloté par un fort courant jet des Açores aux Iles Britanniques. Les advections de température et de vorticité entretiennent le système et sa propagation vers l’est (non montré).

 

arpegeeur2-0-6.png?6

 

arpegeeur-1-6.png?6

 

Une goutte froide parviendrait ensuite à s’isoler au voisinage du Portugal et du Maroc, tandis qu’une vaste zone frontale s’étendrait jeudi/vendredi jusqu’en Europe du nord. Le front à caractère froid serait peu actif. Néanmoins, sous l'influence d'un talweg dont l'évolution à l'échelle disons sub-synoptique comporte encore quelques incertitudes et de ce front, nous aurions des nuages nombreux sur la France et peut-être même quelques pluies par endroits, notamment sur le nord-est tel que prévu par ARPEGE entre autres. En effet, en dépit de conditions anticycloniques en surface, la courbure cyclonique du flux et la déformation des isentropes seront des facteurs qui pourront renforcer quelque peu l'activité du front en Allemagne et sur le nord de notre pays.

 

Ci-dessous, on visualise : 

 

- la signature du talweg en tourbillon, lequel s'accentue un peu au nord de la France ;

- les forçages induits (convergence des vecteurs Q en vert => mouvements ascendants en aval de l'axe du talweg, divergence des vecteurs Q en brun => mouvements descendants) 

 

EU_500vort_20210223_0000_081.png

 

 

EU_qvec700_20210223_0000_081.png

 

 

Pluies vendredi matin dans le nord-est (prévisions WRF Météociel) :

 

nmm-1-75-0.png?23-10

 

 

L’isolement possible d’un noyau d’air froid d’altitude ces prochains jours complique effectivement un peu la prévision à l'échelle sous-synoptique. Il y a encore des divergences sur ce point qui seront levées prochainement, autant en terme d'occurrence, de position et de timing : goutte froide sur le Bretagne dès vendredi (ICON 6 Z), goutte froide sur le pays (GEM, IFS 0 Z) ou dans le sud-est, en Méditerranée plus tard, pas de goutte froide (UKMO et ARPEGE 0 Z) ? Beaucoup de possibilités à priori. Bien qu'il ne faille sûrement pas s'attendre à de grands bouleversements, cela est naturellement susceptible d'impacter dans certains secteurs la météo et le ressenti.

 

Prévisions GFS 0Z pour illustration, avec une petite anomalie dans le sud-est samedi (forte signature en vorticité) :

 

EU_500vort_20210223_0000_108.png

 

 

Ce à quoi peut mener l'isolement "précoce" d'une goutte froide vendredi sur le nord-ouest (prévisions ICON ce matin) :

 

iconeu-1-87-0.png?23-11

 

 

 

 

A l'arrière du talweg, les advections QG reconstituent un puissant anticyclone et la situation évolue vers un blocage :

 

EU_slpthickadv_20210223_0000_108.png

 

 

Après une première partie de semaine très douce, on devrait observer une baisse de température mais on voit bien que l’incertitude liée notamment à ce talweg et cette éventuelle goutte froide se répercute sensiblement sur le champ de température en basses couches. Certes, au mieux, on se rapprocherait par endroit des normales de saison, mais la masse d’air resterait globalement encore assez douce.

 

Sur le diagramme de Nancy, baisse de température, signaux de pluie vendredi :

 

render-gorax-blue-007-6fe5cac1a363ec1525

 

 

Sur le diagramme de Toulouse, la dispersion est évidente en fin de semaine :

 

render-gorax-blue-002-6fe5cac1a363ec1525

 

 

  • J'aime 6
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

T° remarquables sur toute l'Europe aujourd'hui : le froid résiste uniquement au-delà de la frontière russe, avec encore de -10 à -20°C alors que la douceur a envahi le continent jusqu'en Pologne (17°C à Varsovie cet après-midi), aussi chaud que sur les côtes méditerranéennes du Maroc à l'Egypte !

 

image.png.0653b7854087f9ee9f3378dce51bf4d7.png

  • J'aime 6
Link to post
Share on other sites
Posted
Briançon (05) 1260m

La goutte froide isolée dans son océan anticyclonique va donner du fil à retordre, d'une part parce qu'elle est de petite échelle, d'autre part parce qu'elle va s'isoler dans un environnement barotrope et un peu faire sa vie. Plus tard au printemps, ce serait une situation pluvio-orageuse passionnante.

A cette époque de l'année, cela risque d'être des pluies continues et abondantes par accumulation sur le bord nord-est de la cyclogénèse de surface, par convergence mais aussi avec un peu de Cape : air doux advecté sur la partie est du minimum de surface, soit à l'aplomb de l'air froid d'altitude.

 

ARP pour illustrer en tpw850 avec une cyclogénèse à ce niveau là

arpege-5-63-0.thumb.png.539a4f68e706e91fad926024773b8074.png

 

Une situation bien fragile, à la prévisibilité bien médiocre. En PVU, on voit pour vendredi matin l'anticyclogénèse sur les îles britanniques "couper le cordon" du tourbillon potentiel avant d'isoler cette goutte froide. La rupture avec le talweg principal scandinave et cut-off portugais de plus grande échelle est quasi-simultanée ici. Une advection de tourbillon négatif plus forte et/ou un retard de chronologie et c'est un autre tourbillon (portugais ? danois ?) qui influence plus fortement cette mini-goutte froide. Pourquoi pas imaginer un isolement plus au sud, ou plus à l'est ?

arpegeeur-4-45.png.d4553daa8cc0a3f13c6bfbaa2ff5997f.png

La prévision déterministe donne ainsi un cumul ponctuel de ~60 mm au nord des Pays de Loire.

arpege-25-84-0.thumb.png.b94c0f72b7d83dbddd370fb63076e3ee.png

Il est impossible de se fier à un tel scénario.

L'ensembliste en Qmax montre l'étendue des possibilités de forts cumuls, de l'est de la Bretagne au Massif Central et à la Beauce, et même quelques scénarios qui arrosent copieusement l'est des Alpes !

A voir, c'est forcé avec le run de 6z, donc pas la même base de départ que le déterminsite.

pearp-25-90-0-44.thumb.png.c20c92a14b3652a6850ca2fb35a9a6e4.png

 

Ce n'est évidemment pas réaliste, mais cela permet de visualiser l'incertitude spatiale d'un scénario dont le cumul max est à peu près le même partout : tout plein de pastilles à 60 mm...

 

Dans cette situation d'imprévisibilité, le Q75 est bien faiblard, et vise plutôt l'est de la Bretagne.

pearp-25-90-0-42.thumb.png.931e542cc158294e11b98a93399a3d78.png

 

Résumé : celui qui annoncera 60 mm quelque part a de bonnes chances de se tromper de localisation : fausse alerte ; celui qui annoncera 5-10 mm en moyenne aura juste, mais loupera un événement significatif quelque part.

 

Bref, c'est bien intéressant, et ça changera de la douceur des derniers jours ;)

 

Edited by gaet34
  • J'aime 31
  • Merci 2
  • Haha 2
Link to post
Share on other sites

A l'échelle européenne, on voit se profiler le changement par une dynamique d'ouest le dernier bastion de froid russo-finnois est attaqué par l'air doux piloté par l'AE tandis que des entrées océaniques se manifestent par l'Atlantique, canalisées entre un AA positionné sur ses Açores d'origine et un chapelet de D subpolaires des côtes canadiennes à la Mer de Norvège.

 

image.thumb.png.69c4e1390a295ad6f0e466a67a05a449.png

 

Moscou, et plus largement toute la Russie occidentale, s'apprêtent à sortir d'une longue période de grand froid : le dégel est maintenant imminent, quelques dizaines de km plus à l'Ouest seulement...

 

 

image.thumb.png.f9f757240d3849feae545536e183bc7e.png

 

 

Edited by sastrugis
  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...