Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Tendances été 2021


Recommended Posts

Il y a 6 heures, bernardt60 a dit :

Cherchez où se situe notre fameux été "pourri" 2021, il y en a qui vont être surpris de le trouver là où il est !

 

 

 

 

Merci Bernardt60.

 

Pour moi, cet été est particulièrement représentatif du réchauffement climatique, bien plus que les 5 étés derniers.

Les 5 étés derniers ont été chauds et parfois caniculaires, mais loin, très loin derrière 2003.

 

Cet été 2021 est, du point de vue thermique, devant tous les étés plus pluvieux que la moyenne. Il est premier.

Malgré une synoptique qui aurait dû nous donner des moyennes de températures particulièrement basses, et bien maintenant, de telles configurations, en particulier sur les Tn, nous donne de la douceur.

On aura plus chaud, dans les années à venir, que les étés 2017, 18, 19, ou 20 c'est maintenant gravé dans le marbre.

Mais je me demande si, à présent, on peut faire plus froid que cet été 2021.

 

  • J'aime 11
Link to post
Share on other sites

  • Replies 160
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Merci pour ce topo qui colle assez avec l'impression que j'ai sur cet été. Pour compléter cette analyse au niveau synoptique, voici une analyse par approche statistique de cette première partie d

Je vais apporter un regard un peu différent, mais si je devais caractériser cet été, je dirais qu'on ne doit pas être bien loin du schéma banal de l'été pourri / maussade dans un climat réchauffé.

Allez, histoire de voir avec quel dé pipé on part sur cet été 2021, voici ce que donne l'équivalent du tableau posté en intro du topic hiver, réadapté pour l'été. Ça avait plutôt bien marché pour l'hi

Posted Images

Posted
Aubagne (13400)

Je suis d'accord avec toi 13V sur le possible ras le bol de "l'été n'a pas été aussi pourri", sous-entendu "aussi pourri que vous le ressentez".

C'est néanmoins dangereux car cela participe au discours de défiance ambiant sur ce qui est scientifique, logique, rationnel, etc. Chacun a un avis sur tout, et c'est bien humain : la météo comme le reste. Ce ressenti individuel est de plus en plus valorisé comme devenant une vérité. Les exemples que tu cites de Mme Michoupouy sont parfaitement justes. Ce sont des faits qu'elle a observé. Chacun finit par s'arroger le titre d'expert ou, plus précisément, de juge et c'est là, à mon humble avis, que ça devient plus grave. Ce que disent les scientifiques (ou toute personne ayant une réflexion rationnelle sur le sujet) devient sujet à caution : « ils disent mais moi j'ai bien observé que ...  donc je me méfie (pourquoi disent-ils ça alors que je vois le contraire, c'est louche !) ». Puis après la méfiance vient l'opposition et le rejet.

Tu l'écris aussi, sur la nécessité d'avoir des références communes pour pouvoir comparer. Et, in fine, agir.

Mais cette nécessaire comparaison référencée devient caduque lorsqu'elle est soumise à l'observation individuelle (et au ressenti basé sur quelques faits marquants pour la personne). « Pourquoi comparer mon observation avec des références déconnectées de mon propre environnement ? » Non, la comparaison se fera avec les ressentis passés.

D'où ma boutade l'autre jour sur l'écriture de 60 millions de bilans !

Le subjectif est humain, et est nécessaire. Aucun souci avec donc.

Le danger est non seulement de mélanger subjectivité et objectivité sans un minimum de garde-fous mais aussi et surtout de soumettre l'objectivité collective à la subjectivité individuelle.

 

À titre individuel ( 😛 ), cet été est tout à fait acceptable : il a fait chaud, très chaud par moments bien que moins chaud que ces dernières années. Il a très peu plu, ce fut largement sec et l'ensoleillement a été très généreux. Pourquoi mon ressenti vaudrait moins que celui d'un Rennais par exemple ? « Attends, toi t'es en région méditerranéenne, c'est pas représentatif de ce qu'a vécu les 4/5 de la France !! » Et je pourrais répondre : « Nope, mon ressenti a la même valeur que le tien ! ». Et là, on voit de suite qu'il est nécessaire d'élargir puis d'avoir des références. Le discours individuel de Mme Michoupouy est valable face à un autre discours individuel (sa voisine, son fils expatrié, ...) mais son discours (*) ne vaut rien dès que la communication n'est plus individuelle.

EDIT : d'où l'importance des rappels comme celui de Gaétan, cité par Bernard.

 

(*) : son discours ne vaut plus rien mais son ressenti "pourri" reste tout à fait valable, discours et ressenti ne sont naturellement pas les mêmes choses.

Edited by _sb
  • J'aime 6
Link to post
Share on other sites

Posted
Gambais (78) - Altitude : 100 m et Guyancourt (78) pour le travail
Il y a 1 heure, _sb a dit :

Je suis d'accord avec toi 13V sur le possible ras le bol de "l'été n'a pas été aussi pourri", sous-entendu "aussi pourri que vous le ressentez".

Dans la vie de tous les jours, on entend plutôt l'inverse, combien de collègues à qui j'ai dû dire que l'été n'était pas pourri et que ce qu'ils recherchaient en définitive c'est le climat de l'Afrique du Nord, mais ce n'est pas notre climat notamment ici en RP. Il n'y a qu'ici que j'entends à raison que l'été n'a pas été aussi pourri. Sur des jeunes générations, cela ne me dérange pas, mais sur des générations comme la mienne voire des plus anciens, je suis effaré par leur peu de mémoire, voire mémoire tronquée. Et même avec des chiffres des années passées, en gros, on me rétorque qu'ils sont faux. Vivement que je parte m'isoler si tout se passe bien à St-Pierre et Miquelon ou en Islande pour ne plus entendre ces inepties ...

  • J'aime 7
  • Haha 2
Link to post
Share on other sites

Posted
Aubenas en Ardèche méridionale
Il y a 11 heures, _sb a dit :

Chacun finit par s'arroger le titre d'expert ou, plus précisément, de juge et c'est là, à mon humble avis, que ça devient plus grave. Ce que disent les scientifiques (ou toute personne ayant une réflexion rationnelle sur le sujet) devient sujet à caution : « ils disent mais moi j'ai bien observé que ...  donc je me méfie (pourquoi disent-ils ça alors que je vois le contraire, c'est louche !) ». Puis après la méfiance vient l'opposition et le rejet.

 

moi ce qui me gène, comme dans beaucoup de domaine, c'est l'absence totale de nuance. c'est noir ou blanc, le gris n'existe pas, choisit ton camp camarade !

ici on a soit ceux qui se défient de la science et rejettent tout en bloc, considérant que tout discours scientifique est fait de mensonges et de propagande, soit ceux qui prennent tout discours scientifique pour parole d'évangile, vérité indiscutable assénée par "ceux qui savent" (à savoir ceux qui ont le bon diplôme et le bon métier)

on est soit sensé et raisonnable, soit complotiste. comme au temps de l'urss on était soit un patriote soit un ennemi du peuple (je caricature bien sûr...)

mais il me semble que l'on est en droit de se poser des questions, de douter, de chercher à voir se qui se joue parfois derrière un discours scientifique.  

les scientifiques sont des êtres humains, ils peuvent se tromper (l'histoire des sciences donne à ce niveau de multiples exemples)

bien entendu, à l'inverse, il me semble aussi que le premier quidam venu n'a pas la compétence pour juger d'une affaire scientifique et qu'il faut respecter l'opinion de ceux qui ont pris la peine d'étudier sérieusement le sujet pendant des années et des années.

mais je pense que l'on peut respecter la parole scientifique tout en gardant à son égard un esprit critique. je n'aime pas l'infantilisation des masses à qui l'on demande d'écouter et de croire, point barre...

ce qui m'agace aussi c'est lorsqu'on fait semblant de ne pas voir le pourquoi du rejet et de la méfiance. cela fait partie d'un sentiment global d'être le dindon de la farce dans un monde d'inégalités et d'injustices socio-économiques croissantes. mais on n'arrive là dans le politique et je n'irait donc pas plus loin puisque ça n'a pas sa place ici...    

bref, je ne cautionne pas les discours de comptoirs qui jettent la pierre à tout discours "officiel" mais je pense qu'il est dangereux de vivre dans une société sans nuance avec le camp de ceux qui pensent blanc contre le camp de ceux qui se pensent noir. dangereux aussi de ne pas s'interesser au pourquoi de l'opinion d'en face et de simplement utiliser l'invective sans se pencher sur les arguments. il faut se parler et s'écouter. je trouve que notre société est là sur une mauvaise pente. 

 

  • J'aime 7
  • Surprise 2
Link to post
Share on other sites

En fait je ne vois pas pourquoi on discute de l'avis de Mme Michu sur le forum d'IC. On est tous au courant des biais cognitifs entre spécialistes et quidam et ce sur n'importe quel sujet un peu complexe ou disons qui demande un minimum de temps à appréhender. Cela à toujours été ainsi même il y a 50 ans, il y a juste un effet echo lié à Internet mais au final qu'importe..Je pense que la plupart des personnes fréquentant le forum souhaite avoir ici un éclairage différent plus pointu, et que l'on ne s'attarde justement pas trop sur l'avis de Mme Michu😉.

 

 

Edited by thib91
  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

Posted
montois (Donnemarie-dontilly) dans l'Est 77, paris 7 parfois

Oui je pense aussi qu'on s'en fiche de comment les gens ont trouvé l'été.

On s'en tient aux faits, aux relevés, aux chiffres. C'est un été plutôt humide et a peu près normal thermiquement. Point barre.

Il prouve aussi les très sérieuses limites de nos prév saisonnières comme déjà évoqué ici.

 

L'évènement ce n'est pas ça, l'évènement c'est qu'il casse la récurrence des 5 ovnis 2015 à 2020, et on commençait à se demander si ça pouvait encore être possible.

 

Donc j'ai envie de dire, Ouf de soulagement car c'est un bref répit pour la végétation et ça limite un peu la casse de toute façon enclenchée.  On verra si les prochains été restent dans cette tendance "normale" dans un climat réchauffé ou au contraire nous refont des blocages brûlants et arides.

 

 

Edited by edd
  • J'aime 9
Link to post
Share on other sites

Posted
Saint-Genest Malifaux, Pilat, (Haute)-Loire : 1024 m Expo sud du Meygal à la Perdrix en passant par le Mézenc

Je tombe par hasard sur ce topic mais trouve le débat intéressant. Car cette notion de mesure m'intéresse d'ailleurs aussi professionnellement dans d'autres domaines scientifiques (météorologie vs métrologie ! il n'y a qu'une lettre de différence). On a longtemps rejeté la subjectivité comme n'étant pas digne de la science. Nonobstant la subjectivité y a parfaitement sa place ; d'ailleurs elle s'analyse, se mesure, se travaille, se compare, se met en équation... au même titre que toute autre donnée. Ce qui change c'est simplement l'outil de mesure. Et je suis là bien @boubou07

 

Les gens ont forcemment une impression du temps qu'il fait (je ne parle pas de leur impression du temps qu'il a fait ou du temps qu'il fera qui se rapproche en effet parfois du charlatanisme voire du complotisme). Parfois cette impression correspond à des données plus objectives, parfois non. Mais c'est justement - notamment la discordance - ce qui est intéressant à analyser, comme pour toute autre science humaine.

 

Edited by Sylane
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Paris (Jourdain)
Il y a 16 heures, TreizeVents a dit :

 

Je pense qu'il ne faut néanmoins pas oublier que dans l'esprit de la majorité des gens, l'été, c'est juillet et août.

Oui et pour une proportion d'entre eux entre le 14 juillet et le 15 août !

 

Il y a 16 heures, TreizeVents a dit :

 

Ce n'est certainement pas une ode à la paresse intellectuelle ou à la médiocrité, mais dans les nombreux articles ou tweets que j'ai pu voir sur le sujet de cet été, si je ne remets absolument pas en cause le fond de leur constat (cet été n'était pas si moche - j'ai eu l'occasion moi même de faire un message la dessus plus haut dans ce fil), je comprends quelque peu l'étonnement, pour ne pas dire souvent l'exaspération, que l'on pouvait parfois retrouver dans les commentaires.

 

J'ai pu le constater moi-même :). Dans un tweet (dont je remets une des images montrées en bas) où je montre des températures moyennes sur Juin/Juillet... Mais comme chacun sait le paramètre température moyenne n'est pas un indice d'estivalité (Tmax, Soleil et Pluviométrie plus appropriés...) et avec des tweets on s'expose à des raccourcis... même si on précise par la suite... il y a des gens qui ne comprennent pas, d'autres qui ne veulent pas comprendre, une minorité qui est irrécupérable (mauvaise foi). La communication là-dessus n'est vraiment pas évidente et je le referais pas de la même façon... On y a vu de la condescendance...("citadin hors-sol") Je suis bien conscient de la saison / année catastrophique des apiculteurs (mon père et grand-père), de certains agriculteurs, des jardiniers... à cause des pluies trop abondantes et récurrentes...

 

Bref, s'en tenir aux faits :).

E87DTfNWEAARdRF.png

Edited by fran39
  • J'aime 9
Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)

Pour le coup, je n'ai pas fait noir et blanc, j'ai mis énormément de gris.  Ce que je trouve dangereux, c'est lorsque la subjectivité individuelle (le ressenti par définition propre à chacun) est élevée au rang d'objectivité collective. Ce qui fait que cette objectivité collective devient soumise aux subjectivités diverses de tout le monde. Pour le reste, la subjectivité fait partie de l'humain ...

De plus, j'ai bien écrit que j'élargissais à toutes les personnes ayant une réflexion construite, rationnelle, critique, pas uniquement aux scientifiques et encore moins aux personnes possédant un certain diplôme ou savoir.

Enfin, je pense aussi aux nombreux lecteurs anonymes. Parmi eux, on a aussi des Mr et Mme Michu qui regardent leurs observations locales de faits qu'ils trouvent marquants comme étant des vérités s'appliquant à l'ensemble du pays. Aucune raison d'ignorer ces personnes.

Bref, c'est HS et j'arrête ici.

  • J'aime 5
Link to post
Share on other sites

Posted
Aix en Provence
Le 03/09/2021 à 13:49, _sb a dit :

... Pour le reste, la subjectivité fait partie de l'humain ...

J'avoue n'avoir rencontré, des plus ou moins proches, uniquement une tendance attestant que l'été avait été pourri...qu'ils viennent du nord, de l'ouest, d'ailleurs et même ceux qui sont passés par le SE, ils m'ont tous dit : "Eté pourri". Je n'ai jamais relevé leur propos...d'ailleurs, pour ma part, j'ai tellement apprécié cet été par ici (et par ailleurs en vacances) que m'engager à ergoter sur le seuil de pourrissement de l'été m'a échappé.

Mais après, tout, on modélise bien un windchill, un humidex...alors pourquoi pas un "ressenti d'été pourri" comme indicateur ! :) 

Modélisation simplino-latinste : nulla canicula  = aesta putrida !

  • J'aime 3
  • Haha 4
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...