Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Du 15 mars au 21 mars 2021, prévisions météo semaine 11


Recommended Posts

GFS // est de retour sur Meteociel,c'est toujours ça de pris. 

Une telle configuration en janvier ou février aurai été une véritable frénésie pour les hivernophiles. 

 

GFS n'y va pas de main morte non plus. 

gfs-0-192 (6).png

Screenshot_20210311_072715.jpg

  • J'aime 12
Link to post
Share on other sites

  • Replies 79
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

En février dans le topic sud-ouest, j'avais fait cette remarque :     Je pensais pas qu'on allait en faire une telle démonstration par l'exemple un mois plus tard...   Ap

Il faut dire qu'avec ces cartes on se croirait revenu au début des années 2000.    À l'heure où j'écris ces lignes, mon modem s'active.     

Une perturbation s’est enfoncée sur la France lundi, occasionnant des averses dans un flux de nord-nord-ouest assez frais. Un axe de talweg quasiment orienté ouest-est se dirige cette nuit vers l’Isla

Posted Images

Posted
Nastringues (24) & parfois Tercis-les-Bains (40)
Il y a 5 heures, Meteo411 a dit :

GFS // est de retour sur Meteociel,c'est toujours ça de pris. 

Une telle configuration en janvier ou février aurai été une véritable frénésie pour les hivernophiles. 

 

GFS n'y va pas de main morte non plus. 

gfs-0-192 (6).png

 

 

Bonsoir,

 

Oh tiens tiens, le fameux AS attendu depuis quand déjà 😆 ? Depuis la seconde décade de janvier, hors erreur de ma part, car sans cesse repoussé ou ne parvenant pas à se concrétiser, malgré de multiples tentatives dans les projections. Il ne serait pas étonnant, que cela... puisse enfin aboutir, en pleine seconde décade de mars 🤪. En effet, un ou deux mois en arrière, cela aurait pu être l'extase, néanmoins et malgré l'avancée dans la saison, un tel courant d'ENE avec le creusement au-dessus de la Med et cette AA-AS quasi-parfait, je pense que ça risquerait quand même " piquer " partout avec une bise légèrement 😆 refroidissante, des gelées parfois marquées et des Tx bien basses et que beaucoup d'hivernophiles ne vont pas cracher dessus !

Reste à affiner et à confirmer la vigueur et la durée de cette advection continentale, mais quand même aussi cette AS dans sa forme et son positionnement (il semble s'agir plus d'un oméga proche du pays chez CEP, que d'un AS).

  • J'aime 17
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Posted
La Grande-Motte (34)

L’ensemble GEFS suit largement GFS.

En ce qui concerne CEP, confirmation également avec un joli toboggan... 

 

 

7F250696-3A98-44B7-A506-09152EA26397.png

  • J'aime 6
Link to post
Share on other sites

Posted
Montfort Le Gesnois (72)

ça y est, y ralentit vraiment le Gulf stream :D

ECMOPEU12_168_1.png

  • J'aime 3
  • Haha 13
Link to post
Share on other sites

Posted
Saint-Hilaire-de-Riez (corniche vendéenne)

Il faut dire qu'avec ces cartes on se croirait revenu au début des années 2000. 

 

À l'heure où j'écris ces lignes, mon modem s'active. 

 

 

  • J'aime 3
  • Haha 21
Link to post
Share on other sites

Posted
Meudon (92), altitude : 96 m

Les modèles ont tellement accentué le refroidissement qu'il devient légitime d'évoquer une probabilité non négligeable de phénomènes hivernaux jusqu'en plaine au cours de la semaine prochaine. À largement confirmer mais la tendance s'affirme de plus en plus. 

  • J'aime 9
Link to post
Share on other sites

il y a 5 minutes, Ciel d'encre a dit :

Il faut dire qu'avec ces cartes on se croirait revenu au début des années 2000. 

 

À l'heure où j'écris ces lignes, mon modem s'active.

 

 

Oui Iseran, d'ailleurs CEP met un risque neigeux jusqu'en plaine du bassin Parisien aux Ardennes....

Edited by kéké
  • J'aime 2
  • Haha 7
Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)

Je vais encore me faire lyncher (heureusement, pas sur le forum à la vue de tous ! :D ), certains sont d'humeur massacrante lorsqu'on les réveille 😛 !

Plus sérieusement (la météo est une chose bien trop sérieuse pour être laissée aux seuls météorologues !), je vois mal les conditions dantesques décrites, avec neiges en plaine.

Oui, c'est possible si une montagne de si atterrit sur les plaines :D : en altitude, flux de nord (pour un apport d'humidité) dynamique (pour une activité convective / frontogénèse), en surface, un flux continental  mais pas trop profond (pour du froid avec encore de l'humidité) pour ne citer que ces deux termes.

Pour l'heure, c'est pas trop mal mais, pour ne pas vendre du vent 😛 il me semble honnête d'ajouter que c'est pas encore être suffisant et que l'évolution tend à réduire les potentiels (sans les annuler, oui !).

 

Les advections douces de basses couches se multiplient, à l'instar d'IFS de ce soir (ci-dessous, à 925 hPa) avec des interactions hautes et basses atmosphères avec un Jet à forte composante méridienne (nord) : plus de 360 km/h pour ce même modèle en mer du nord par exemple. C'est du dynamisme que viendra - ou pas - le salut hivernal, pas du Z500 qui est vachement trompeur dans ce contexte où basses et hautes troposphères s'écartent. Encore une fois, mars (en deuxième quinzaine !) n'est pas janvier.

En parlant d'IFS, la version testing est un peu plus douce, en isolant temporaire une bulle froide sur la péninsule ibérique.

 

IFS_T925.thumb.png.5de8d5d1cf3ddf27f6dd68ced5563b05.png

 

GFS illustre aussi l'apport humide d'un flux de nord, avec cette langue bleue en mer du Nord et en Norvège qui va aborder la France les heures suivantes. La couleur bleue est lié à la flotte, faudrait faire mentir les cartes :D . S'il n'y a pas de décalages et que le dynamisme se maintient, l'hiver jouera un joli rôle, peut-être son plus beau de la saison. Si ...

 

hr_700.png?run=run18model

Edited by _sb
  • J'aime 20
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Palaja (Aude) - Contrefort des Corbières - Altitude 175m

Les modèles voient toujours un gros potentiel pour toute une moitié ouest du bassin méditerranéen sur la seconde moitié de semaine. 

Si neige il y a, les quantités pourraient être importantes dès la basse altitude.

 

GFS//

 

20210312_065226.jpg

 

 

 

GEFS qui voit l'épisode neigeux moindre mais voit un épisode pluvieux intense. Par exemple, samedi, précips sur 6h au paroxysme:

 

20210312_065244.jpg

 

Tout ça va se jouer à peu de choses en terme de t°. Il y a quand même un risque d'avoir quelque chose qui sort de l'ordinaire pour une deuxieme quinzaine de mars si la goutte froide ibérique ne s'éloigne pas trop au sud ou à l'ouest. A voir d'ici 2-3 jours...

 

Tous les massifs verraient de la neige.

Edited by Palaja11
  • J'aime 4
  • Haha 5
Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)

IFS voyait aussi de la neige en basse vallée du Rhône, ce n'est bien entendu plus le cas : la configuration synoptique n'est pas stabilisée, celle de surface l'est encore moins.

La descente froide est massive, entre des HP/HG sur l'Atlantique et des BP / BG sur l'extrême ouest asiatique. L'évènement en lui-même est robuste, son axe précis l'est moins et c'est lui qui va être déterminant sur le temps sensible.

 

On entre dans des échéances raisonnables. Les incertitudes résident entre Scandinavie et Espagne et bassin méditerranéen occidental. Exemple avec IFS 00Z : (couleurs violettes) à l'interface entre les deux centres d'actions. On remarque d'ailleurs que l'amplitude de la crête subtropicale comme celle du vaste thalweg polaire souffrent d'une incertitude minime. De ce côté, la configuration est claire.

 

ps2png-gorax-blue-001-6fe5cac1a363ec1525f54343b6cc9fd8-ODAirT.thumb.png.1e2fadb98d42592c053e045ba4af7358.png

 

Donc, au niveau de l'interface, l'axe polaire devient important, avec son orientation plus ou moins franche vers l'Espagne lors de son déferlement en Méditerranée qui impliquera un creusement dans ce secteur :

- pompe à froid : sur l'Italie, ce creusement canaliserait une partie du drain froid sur le pays.

GFS  6Z illustre la possibilité intéressante avec un flux de basses couches continental peu profond : l'humidité resterait ainsi présente et s'inviterait par l'Allemagne, concernant une large partie est du pays, jusqu'au Massif central et les Pyrénées. La neige tomberait probablement aux basses altitudes. En plaine, des manifestations plus ou moins instables pourraient ou non donner des surprises. Comme c'est limite comme profil thermique, je trouve inutile de préciser davantage le potentiel solide.

 

Trajectoire de la masse d'air dans une configuration de ce type : le trajet continental est limité, suffisant pour advecter une part du froid de la descente polaire tout en gardant de l'humidité du trajet maritime précédent.

 

700_2.png

 

Même run même échéance : l'humidité aborde la France par l'est. Possibilité de retour d'est aussi en Méditerranée occidentale.

 

hr_700.png

 

 

- pompe à chaud : si le creusement méditerranéen / isolement s'effectue vers l'Espagne, ce sera une advection douce et humide sur une large partie sud. Dégradation importante sur le sud possible. Si la partie nord ne serait pas concernée, elle serait indirectement impacté par une descente polaire plus éloignée et une plus grande influence de la mer du Nord.

 

Pour l'heure, après un passage pluvieux lundi, on peut envisager un temps devenant progressivement plus froid et sec en milieu de semaine, de façon temporaire. De l'ouest, voire du sud-ouest, le flux basculera progressivement au nord, puis au nord nord est. A partir de jeudi, on entrerait grosso modo dans ces deux options.

 

Un élément à peu près sûr sans trop de risque de se prendre une gamelle : un changement de temps majeur ! :D Et celui durerait jusqu'au week-end.

 

 

 

 

 

 

Edited by _sb
  • J'aime 14
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous,

 

Concernant cette coulée froide, GFS // est toujours très esthétique... (encore une fois, dommage que cela ne soit pas arrivé en janvier ou février...), mais de belles potentialités froides et humides sont possibles.

A voir la suite dans le prochain épisode....  

le delire 1.png

le delire.png

  • J'aime 5
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Paris (Jourdain)

GFS // à 144h, pas commun l'extension de l'isobare 1035 hPa ! Un run probablement trop beau pour être vrai, même si la Pmer d' ICON à 144h n'est pas trop éloignée avec des pressions >1030 hPa des îles britanniques au nord de la Scandinavie. Pour autant on sent bien que l'atteinte des anomalies basses circulant sous le blocage de la Scandinavie vers la France est encore hypothétique.

gfs-0-144.png

  • J'aime 10
Link to post
Share on other sites

il y a 55 minutes, Meteo411 a dit :

Bonjour à tous,

 

Concernant cette coulée froide, GFS // est toujours très esthétique... (encore une fois, dommage que cela ne soit pas arrivé en janvier ou février...), mais de belles potentialités froides et humides sont possibles.

A voir la suite dans le prochain épisode....  

le delire 1.png

le delire.png

C'est vraiment un cas d'ecole du Moscou-Paris avec des lignes semblant quasi tracé à la main  allant de Moscou à Paris en épousant la forme des côtes nord de l'Europe or scandinavie.

Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)

Je suis le premier à souhaiter ardemment une offensive hivernale et neigeuse mais l'envie ne doit pas faire basculer dans la désinformation. Il y a risque pour l'heure de neige en plaine durant la seconde moitié de semaine, et ce risque est très faible.

 

Si on se fie aux modélisations brutes (la neige à H180 ! 😛 ), IFS 12Z ne met pas de la neige un peu partout. Il en saupoudre sur les 2/3 est du pays entre 0 et 0.5 cm. Autant dire rien du tout à de telles échéances. Ce sont surtout le reliefs, Alpes au premier chef, qui seraient en tête de gondoles. Le « problème » d'IFS ce soir est le manque d'humidité. On peut l'oublier, il est utile de le rappeler : pour qu'il neige, il faut du froid, c'est vrai. Il faut aussi de l'humidité. :)

Le sud, et particulièrement le sud-est, est privilégié par cette mouture d'IFS grâce à un apport humide méditerranéen. Mais là, il faut des réglages fins inaccessibles à cette échéance et ces cartes brutes avec neige quasi sur les littoraux, c'est davantage un effet de maille qu'un potentiel.

 

GEM 12Z est encore plus pingre que l'européen pour la même raison : l'apport humide est inférieur au modèle précédent. Alpes, Jura, Vosges, Massif central... seraient gagnants.

 

GFS 12Z est un peu plus humide grâce à un parcours moins continental. Du coup, il est aussi plus doux. Pas de bol :/

 

Quant à UKMO 12Z, son échéance est trop courte, l'humidité n'a pas le temps d'arriver.

 

Le point commun a toutes ces modélisations est le froid, au moins au-dessus de 850 hPa. En-dessous, on reste tributaire de paramètres encore mal dégrossis à cette échéance.

Donc, point positif pour les hivernophiles dont je fais parti : le froid est présent en altitude. Il manque : l'assurance du froid en basses couches et la présence suffisante d'humidité.

 

 

Avant ça :

 

Lundi :

Des pluies sur la grande partie du pays, excepté le midi méditerranéen où continueront de régner Mistral et Tramontane. Ces pluies seront plus abondantes de la Belgique et l'Allemagne jusqu'au Massif central et aux Alpes.

Les températures seront fraîches souvent sous les 10°C à la mi-journée, sous d'importantes nébulosités et une ambiance très humide.

Le vent de NW serait suffisamment sensible en toutes zones pour accentuer la sensation hivernale ou, tout au moins, franchement automnale. Près de la Grande bleue, le vent soufflera fort, autour de 60 à 80 km/h.

 

PPVJ89.thumb.gif.ad840b3e01441b23a154756a84e332d7.gif

 

Mardi :

Le temps restera humide mais les précipitations s'évacueraient progressivement vers l'est. Toutefois, on peut envisager un maintien d'un temps faiblement perturbé, surtout au nord de la Loire.

Les températures seraient encore fraîches mais leurs remontées seraient déjà perceptibles sur la façade atlantique, davantage en Aquitaine. Près de la Méditerranée, le foehn permettrait aux secteurs sous le vent de regagner des seuils bien doux.

Mistral et Tramontane se renforceraient à cause d'un gradient de pression plus resserré.

 

GFS 12Z est un des modèles les moins doux pour cette journée. On y observerait encore une large poche froide un grand quart nord-est alors que la douceur tente timidement d'aborder la Bretagne.

 

te_850.png?run=run12model

 

 

Mercredi :

 

Le temps s'assèche, nébulosités persistantes ou averses résiduelles ne sont pas exclues. Voire même une tentative frontale sur le nord-ouest du pays avec le passage d'anomalies thermiques en altitude. On entre en effet dans les prémisses du déferlement polaire qui longeraient nos frontières de l'est avec les incertitudes citées plus haut. Il existe aussi une possibilité de retour d'est en Méditerranée où le vent tournerait à l'est près de l'Italie.

Les gelées matinales pourraient réapparaître sur les régions frontalières. Leurs extensions jusqu'à la tranche centrale du pays sont encore très incertaines. À la mi-journée, associées à un vent de nord, les températures seraient très basses près des frontières de l'est et baisseraient sur la plupart des régions.

 

 

Jeudi et les jours suivants :

 

Le froid pourrait s'accentuer et se maintenir jusqu'au week-end au moins. C'est une option, comme décrite précédemment.

Le temps se dégraderait par l'est, du nord au sud.

Le vent de NE renforcerait les sensations hivernales.

La neige ferait sa réapparition, possiblement en abondance, sur les massifs, surtout de l'est (des Vosges aux Alpes méridionales), dans une moindre mesure sur le Massif central et les Pyrénées.

Mistral et Tramontane se calmeraient.

Tout cela demande confirmation.

 

 

850_moy.png

 

Edited by _sb
ortho
  • J'aime 16
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites

Posted
Naillat, 360m, 23
Il y a 9 heures, GrandMottois a dit :

CEP 

 

GEM

 

GFS

 

UKMO 

 

Et?

 

Une grande partie des gens qui fréquente ce forum est capable de voir les mêmes projections et attend sans doute un avis, une option, une prise de position, une explication... Comme ça, je dirais que la synoptique se précise mais que les détails divergent.

 

Si une goutte froide venait à stationner durablement sur le pays elle pourrait refroidir les basses couches, des régions pourraient connaître les dernières sensations hivernales, mais si elle transite, les températures certes baisseraient mais la dynamique pourrait ne pas être assez nordique pour installer de vraies giboulées. Au fond, le refroidissement garde le cap, mais il me semble que les chances que l'on puisse observer une réelle offensive hivernale comme en avril 86, par exemple perd du terrain pour la plaine.

Par contre en montagne, dès des altitudes assez modestes, le potentiel pour un retour de l'hiver est réel et pourrait ne pas être simplement temporaire et semblerait pouvoir s'installer sur plusieurs journées.

Au cœur de l'hiver, une continentalisation comme celle proposée par les modèles est sans doute une valeur sûre pour observer un bon coup de froid, la saison avançant, la perte de dynamisme pourrait laisser place à de bonnes gelées matinales en fonction de conditions locales, mais inhiber les chances de voir de la neige, des averses intenses finissant en grésil et abaissant la température de façon très sensible à leur passage.

 

Comme @_sbl'écrit depuis quelques jours, il est important de regarder la synoptique à l'aune de l'avancée de la saison. Froid pour un début de printemps, cela se confirme, offensive hivernale, cela reste à être confirmé.

Edited by tao
  • J'aime 7
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Posted
La Grande-Motte (34)
il y a 4 minutes, tao a dit :

Et?

 

 

 


Et je publie les cartes des principaux modèles car beaucoup sont un peu perdu sans météociel. 
Et je ne prendrai pas le risque de faire quelconque analyse car pas assez calé dans ce domaine, encore moins sur le topic LT, je ne pense pas que cette partie du forum soit réservée simplement aux experts? 

  • J'aime 5
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)

Pour illustrer peut-être plus facilement ce « problème » avec l'humidité, voici la modélisation d'IFS ENS 00Z qui n'est ni le modèle le plus pingre ni le plus généreux mais se situe dans la moyenne. Peu importe que la France ne soit que partiellement représentée. À gauche, le quantile 75, à droite, le quantile 100 (scénario maximal donc) pour la journée de jeudi. La modélisation pour vendredi est très similaire, tout au plus le Q100 augmente les RR en Méditerranée.

On voit clairement qu'il manque de l'humidité dans la plupart des scénarios et que celle-ci n'est présente que dans un nombre très limité de scénario de l'ensemble (le Q75 reste sec).

 

IFS_Q75_100.png.dc1b1a833a4c03d1c822aabe4ff59735.png

 

@GrandMottois : bien évidemment, ce n'est surtout pas réservé aux experts, il n'y aurait personne ! En revanche, sans être calé comme tu dis, quelques phrases d'accompagnement ne seraient pas de refus. Et chacun peut le faire, quelque soit son niveau. :)

  • J'aime 10
Link to post
Share on other sites

Posted
Naillat, 360m, 23
il y a 3 minutes, GrandMottois a dit :


Et je publie les cartes des principaux modèles car beaucoup sont un peu perdu sans météociel. 
Et je ne prendrai pas le risque de faire quelconque analyse car pas assez calé dans ce domaine, encore moins sur le topic LT, je ne pense pas que cette partie du forum soit réservée simplement aux experts? 

C'est bien pour cela que je demandais ton avis et osais donner le mien... ^_^

 

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

Salut à tous,

 

Situation hivernale confirmée à partir dufu milieu de la semaine prochaine.

 

GFS // suggère une version différente que IFS avec maintien de la dorsale et alimentation continentale via 2 pulsions conduisant à un blocage

Edited by Chris of Auriol (13)
  • J'aime 4
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites

Posted
Paris (Jourdain)

Ce matin c'est IFS qui à 120h érige une dorsale de compétition entre l'Atlantique, la mer de Norvège et la Mer de Barents avec la 1035 hPa qu'on peut suivre quasiment de façon continue.

ECMOPEU00_120_1.png

  • J'aime 12
Link to post
Share on other sites

Posted
Cormeilles (27)

Plus grand monde ici mais c'est vrai qu'on est bien avancé dans la saison et pourtant on a la plus belle condition synoptique+ réserve de froid de l'hiver prévue

ECMOPEU00_144_1.png

Mais nous sommes mi mars et méteociel est en panne.

La semaine prochaine mais cela a commencé ce week end , on serait en dessous des normes de saisons évidemment surtout dans la 2 ème partie de semaine où la neige pourrait refaire son apparition en plaine (et pas uniquement dans l'est) mais c'est à confirmer.

Il n'y a plus que les mois de printemps (mars, avril ou mai) où l'on peut espérer depuis quelques années être sous les normes.

 

 

  • J'aime 17
  • Haha 1
  • C'est corrigé 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)

Sur cette seule sortie d'IFS, le scénario est l'un des meilleurs hivernophilement parlant. La dorsale montrée par @fran39 est intéressante pour l'humidité en permettant à celle-ci de s'infiltrer facilement sur l'Europe occidentale via la mer du Nord. En revanche, pour le froid, elle est trop proche et seules les frontières de l'est bénéficieront directement de la coulée polaire.

Ensuite, le décalage vers la Scandinavie du noyau subtropical est le second volet de l'intrigue. Entre ce noyau et le thalweg polaire qui s'étire en direction de l'Espagne, le flux s'oriente au NE à tous les étages, bien plus froid que sur les dernières sorties. Avec près des T500 proches de -40°C sur le golfe de Gascogne et une épaisseur entre 516 et 520 dam sur le NW accompagnant ce flux, les gelées seraient sévères.

 

Ci-dessous, deux jours plus tard, à 700 hPa, le flux général est clairement identifiable. Le mouvement pseudo-circulaire autour du cœur du thalweg positionné sur les Pyrénées permet à l'humidité résiduelle du premier acte d'être réalimentée. Les régions de l'est, de l'Alsace et la Lorraine jusqu'à PACA seraient les mieux placées pour du solide, ainsi que de la Bretagne aux Hauts de France au plus froid et bénéficiant de l'influence de la Manche.

Sera-ce le scénario final ? L'échéance est lointaine encore, IFS ENS 00Z maintient les grandes lignes.

 

IFS_R_UV700.thumb.png.5355d8c4610764c35766f8635669c1b1.png

 

De façon plus globale, sans s'arrêter à l'IFS du matin, c'est le maintien de l'évolution comme souligné par Chris, du caractère hivernal, notamment par la présence de plus en plus massive des BG sur ou proche de la France.

Pour le week-end, les divergences sont encore fortes, entre affaissement lent du noyau subtropical sur l'Europe forçant la masse d'air à se réchauffer et à s'assécher d'une part, et isolement des BG en Méditerranée dirigeant un flux d'est frais et humide sur le sud, plus froid et plus sec au nord, d'autre part.

 

L'EFI des T2m calculé par IFS 00Z (moyenne des jours 5 à 7). Malgré les valeurs d'altitudes et l'excellence du scénario, au sol, l'EFI reste inférieur supérieur à -0.7, situation pouvant être inhabituelle. L'avancée dans la saison n'y est évidemment pas étrangère. À droite la Q10 climatique calculée (T2m des 10% les plus froids).

 

IFS_EFI_T2m.thumb.png.736669e193ff7c9b02d7e0c412837a81.png

 

Vus les centaines de sites qui proposent des cartes pour l'Europe des modèles présents sur meteociel et même d'autres modèles et d'autres paramètres, les prévisions peuvent continuer à s'élaborer ! Heureusement ! :D

Edited by _sb
  • J'aime 13
  • Merci 3
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...