Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Du 29 mars au 04 avril 2021, prévisions météo semaine 13


Recommended Posts

Posted
Naillat, 360m, 23

Bonjour,

 

à l'ouest rien de nouveau?

 

Une dorsale garantissant un flux de sud-ouest anticyclonique donc un temps calme et doux en début de semaine, mais au jeu des échanges méridiens un système qui pourrait basculer. Au gré des ondulations les modèles laissent entrevoir pour la toute fin du mois de mars et début du mois d'avril l'option d'un talweg se rapprochant par l'Atlantique enserré entre deux pulsions, l'une vers les abords du Groenland, l'autre vers l'Europe centrale. Ce n'est pas très net en version ensembliste, mais la trace d'un talweg se dessine: 

500_moy.png?run=run00model

 

 

Si cette évolution venait à se confirmer, elle pourrait bousculer un peu l'apathie dans laquelle semble nous plonger les modèles par un retour d'un cyclonisme porté par des bouffées toujours douces mais plus humides.

  • J'aime 4
  • Merci 3
Link to post
Share on other sites

Posted
Paris 75105, LagardeFreinet-Var, Pontarlier-Doubs, Fresse/Moselle-Vosges

Oui  une grande douceur serait de mise en début de période, a contrario la fin de période montre certains modèles évoquer des signaux de rafraichissement important, voire de réel refroidissement.

par exemple GFS 6Z.

Et aussi ECMWF qui montre  une tendance vers une baisse sensible des T en début Avril.

 

A suivre ...

 

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)

Tout à fait, on rentre dans le printemps : les échanges méridiens sud -> nord et nord -> sud s'exacerbent, on le voit avec la carte de @tao, ça ressemble à des mammatus ! Le VP est encore actif et les déferlements polaires potentiellement forts. C'est un signal général, il est plus probable que la réalité sera plus nuancée.

On aurait pour l'heure une large dominance des HG en chef d'orchestre sur l'Atlantique. Une première partie de semaine en mode " NAO+ ", très douce, voire chaude sur le SW, la question humide restant encore en suspens ; puis une seconde partie en mode " AR " avec une élévation des HG vers l’Islande pilotant un déferlement sur l'Europe, apportant des conditions bien plus fraîches, à éventuellement froides.

  • J'aime 4
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Naillat, 360m, 23
il y a une heure, _sb a dit :

puis une seconde partie en mode " AR " avec une élévation des HG vers l’Islande pilotant un déferlement sur l'Europe, apportant des conditions bien plus fraîches, à éventuellement froides.

J'ai un peu négligé cette option de refroidissement, elle existe bien sur les ensembles, mais pour le moment me semble assez aléatoire et montre une grande sensibilité à l'éclatement de la prévision. On pourra vérifier s'il s'agit d'un simple transit de talweg au rythme des ondulations ou bien un système qui se consolide. Pour le moment au niveau ensembliste le doute s'accroit après le 30 mars.

 

1956330978_EPSbourges.PNG.e8b6801daf02d38d9921d06ad398def2.PNG

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)

Oui, les axes de la dorsale et du déferlement ne sont pas encore précisés. Du coup, en un point, les valeurs sont éclatées => le nombre de possibilité est important.

En revanche, la hausse nette du champ de pression sur l'Atlantique me semble robuste depuis quelques sorties. Cette hausse pilote une orientation méridienne du flux nord -> sud.

Grosso modo, si l'axe de hautes pressions est sur le proche Atlantique, l'axe froid se situerait sur l'Europe centrale. Si cet axe se situe plus au large, pointant vers l'Islande, l'Europe occidentale serait impactée.

 

Illustration avec les différents clusters de GEFS : sur chaque groupe, les HG dominent sur l'océan. La composante nord est plus ou moins prononcé suivant l'axe principal. C'est la même chose avec IFS ENS (lien).

 

GEFS_Z500_cluster_020421.png

 

 

System 7, le modèle (sub)saisonnier de MF voyait les choses un peu différemment :

-> on a bien une début de semaine chaud, avec un régime NAO+ (rouge), caractéristique d'une dorsale directe vers l'Europe, amenant un flux de SW anticylonique.

-> Ensuite, le modèle admet un blocage hivernal (bleu), c'est-à-dire des pressions relativement plus hautes sur la Scandinavie et des pressions plus basses en Méditerranée apportant un flux zonal inversé (=> continental, froid ou chaud en cette saison).

-> Alors que l'AR, en orange, avec une dorsale haute sur l'Atlantique, ne se manifesterait que plus tard, lors du topic suivant.

À noter qu'IFS ENS EXT de lundi est dans la même optique.

Cependant, les régimes hivernaux perdent en pertinence en avançant dans la saison.

 

regimes_MF_20210322.png.3e4dc50bc083cb860a2e2f25c7ca9644.png

 

EDIT : le froid est relatif dans ces modélisations. La première partie de semaine est prévue largement au-dessus des normes. La seconde est prévue plus fraîche : simple retour aux normes ou sous les normes ? D'autant qu'en cette saison, une masse d'air froide d'altitude sèche impactera beaucoup moins en journée.

 

Edited by _sb
  • J'aime 6
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Bonjour, 

 

Nous parlons beaucoup de la période très douce à venir pour la semaine prochaine, mais nous pourrions tomber de très très haut avec un début avril très froid pour la saison, et de plus les modèles semblent s'accorder. 

 

J'ai pris l'exemple de Chartres avec une baisse drastique de la moyenne GEFS à 850 hPa pour début avril. Certes ce n'est pas inédit mais quand même rare pour le souligner. 

 

La seconde carte démontre la moyenne des scénarios de l'américain, où l'on constate une belle continentalisation du flux. 

 

A voir si cela se confirme, car CEP et son ensemble sont un peu plus timides que l'américain. 

graphe3_10000___1.50662_48.4475_Chartres (2).png

gens-31-1-240 (1).png

  • J'aime 10
  • Merci 2
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)
Il y a 7 heures, Meteo411 a dit :

où l'on constate une belle continentalisation du flux

 

Bonsoir,

 

Pas si simple. D'une part, il n'y a pas de continentalisation du flux mais un flux maritime, sur la carte postée et cette composante maritime est inchangée ce soir, tant chez IFS que GFS ou GEM, avec quelques nuances anecdotiques à cette échéance. D'autre part, même en plein hiver, il n'aurait pas fait si froid : la neige en plaine aurait été probable au nord, mais pas assurée. En avril, du -35, peut-être -40°C en T500 mais plus probablement -30°C, ne sera pas assez intense, piloté par un flux maritime de surcroît, pour refroidir les basses couches. Ça pourrait donner quelques situations convectives intéressantes selon la configuration en basses couches.

 

Si l'humidité s'en mêle, une option qui prend de la hauteur de plus en plus, il fera froid, surtout en journée. Ce sera un froid de printemps, si j'ose dire. Les amplitudes thermiques seraient faibles : entre 0 et 5°C la nuit, entre 5 et 10°C en journée, pour donner un ordre d'idée. Avec des passages pluvieux. Pas printanier, certes. Des chutes de neige possibles vers 1000m (un ordre d'idée, non une prévision).

 

=> Ce qui est probable en revanche, et c'est peut-être ce que tu sous-entendais, est le différentiel entre le début de semaine, très doux, voire chaud dans le sud-ouest et la fin de semaine, fraîche. Dit autrement, l'anomalie est surtout positive, de +6 à+10°C, en début de semaine ! Et « seulement » de -2 à -5°C en fin de semaine, sachant que la prévision du coup de chaud de début de semaine est bien plus robuste :)

 

EFI des Tx par IFS 12Z :

 

ps2png-gorax-green-003-6fe5cac1a363ec1525f54343b6cc9fd8-m_r5Rd.png.b0a6f1688654156cf450a38fca92cd3c.png

 

On remarquera que l'EFI sur Tn ne présente rien de particulier : la faible humidité de l'air garantit un refroidissement nocturne radiatif moyen important, avec des températures qui s'abaisseront. Contrairement à la fin de semaine, les amplitudes thermiques seront fortes.

 

 

Avant cela, lundi et mardi s'annoncent très doux et ensoleillés en journée, assez frais et clair la nuit. Les 25°C pourrait être atteint dans le sud-ouest et la barre des 20°C serait franchie par endroit au nord.

 

Mercredi est plus indéterminé. Un front froid est prévu, abordant la France par le nord. Pas mal de modélisations envisagent son intensification sur le pays mais la situation est loin d'être claire.

Jeudi est tout aussi flou.

Durant ces deux jours, les incertitudes demeurent essentiellement sur l'Atlantique : dorsale ou thalweg, voire goutte froide ?

 

De vendredi à dimanche, l'incertitude devient faible sur l'océan, dominé par les hauts géopotentiels. Elle s'accroît fortement sur la mer du Nord où l'avancée du thalweg polaire est très débattue.

Les spaghettis illustrent ce débat : on perçoit bien l'enfoncement polaire en direction de la France mais son avancée, tant vers l'ouest que vers le sud, n'est pas du tout maîtrisée. La poussée subtropicale en direction de l'Islande est moins hésitante.

Le scénario « noir » englobe Bretagne, Baléares et Sardaigne, le « violet » se limite à une ligne Cherbourg - Annecy et le « rouge » nous ignore complètement en coupant l'Allemagne en deux.

p-spaghetti-500.png?run=run12model

Edited by _sb
  • J'aime 20
  • Merci 1
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

Posted
montois (Donnemarie-dontilly) dans l'Est 77, paris 7 parfois
Il y a 16 heures, _sb a dit :

 

 

Avant cela, lundi et mardi s'annoncent très doux et ensoleillés en journée, assez frais et clair la nuit. Les 25°C pourrait être atteint dans le sud-ouest et la barre des 20°C serait franchie par endroit au nord.

 

 

Ça sent quand même-comme à l'habitude-l'épisode remarquable à exceptionnel de fin de mois qui réduit voire annule la possibilité d'un mois sous la norme. 

Pq pas 24 à 25 degrés à Paris, la masse d'air est impressionnante. 

 

Gfs est assez extrême dans l'interruption soudaine de la bulle chaude mercredi. Mais ça bouge pas mal. 

 

 

Edited by edd
  • J'aime 9
Link to post
Share on other sites

Posted
Pontault combault (ouest 77),travail paris 12

Bonjour. 

Le week end prochain risque d'être, relativement, plus hivernal avec des gelées le matin,des températures maximales inférieur à 10 surtout dans le nord et un temps possiblement maussade (désolé je n'arrive a télécharger les cartes depuis météociel 🤔😁). A voir si l'hiver n'a pas dit son dernier mot 😉 même si, je pense, que beaucoup d'entre nous  espère l'installation des beaux jours une fois pour toute en cette période difficile 😁

 

Prenez soin de vous. 

  • J'aime 4
  • Merci 1
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Naillat, 360m, 23

Bonsoir,

 

pas simple ces échanges très méridiens au printemps.

Un début de semaine marqué par une douceur remarquable, la suite est encore soumise à discussion en fonction de la forme et de la zone ciblée par le talweg décroché par les anomalies nordiques. Il est possible d'alterner le chaud et le froid sur des zones géographiques restreintes, seul le potentiel de précipitation se confirme: plutôt faible!

  • J'aime 10
Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)

Oui, début et milieu de semaine très doux à chaud et sec. On se dirige vers un épisode chaud remarquable avec des 25°C peut-être franchis au nord de la Loire, de la Vendée aux Pays de Loire et au Centre. Sur le SW, la probabilité est bien plus élevée.

Avec cet air sec, les minimales seront plus proches des normales.

Il est d'ailleurs intéressant de remarquer que les Tn s'envolent sur l'océan, notamment de l'Irlande à l'Espagne, contrairement au continent, en raison justement de l'humidité bien plus forte.

 

Avec un flux de sud, les T850 s'approchent des seuils estivaux et des effets de foehn sont anticipables sur le SW, le nord du Massif central, le centre-est...

Avec ce flux, ce sont les régions méditerranéennes qui scoreraient le moins et des entrées maritimes / brouillards pourraient s'y inviter la nuit !

 

850.png?run=run12model

 

La seconde partie de la semaine reste peu claire bien que la tendance semble être au décalage est de la descente polaire si bien que seule une partie nord de la France connaîtrait une intermède dans les normes thermiques. En restant sous ou à proximité du dôme de HG, la masse d'air advectée resterait sèche. Seule la façade est, de l'Alsace à PACA, gagnerait de l'instabilité.

 

500.png?run=run12model

 

Une seconde pulsion froide est modélisée. L'intrusion subtropicale en mer de Baffin visible sur la carte ci-dessus inciterait les BG au nord de l'Islande à descendre sur l'Europe. Ce serait pour le début de la semaine suivante => appel du pied pour que quelqu'un ouvre le topic suivant ! :)

Edited by _sb
  • J'aime 18
  • Merci 5
Link to post
Share on other sites

Ce matin, après la vague de douceur annoncée  un rafraîchissement retardée  devrait avoir lieu entre le 2 et 3 avril puis un nouveau refroidissement par la suite. Cela se fera en toboggan à bosse.

On pourrait plonger sous les -5 à 850hPa avec risque de giboulées.

graphe3_10000___2.33936_48.8621_Paris-3.png.369cb88cdd23f08716951745c7320411.png

Le tobbogan avec le flop dans l'eau liquide ?😁

images.jpeg-1.jpg.c6efaa59dc54737d4b9813d6ffc17f7d.jpg

Edited by Turquoise_ExNico41
Link to post
Share on other sites

il y a une heure, DEOS-Chasertornado59 a dit :

Un blocage anticyclonique insolite et battant des records de pression maximale début Avril 

image.thumb.png.178494844994f27e40695cd290af4d8f.png

 

Attention, la partie du Groenland concernée par l'anticyclone est située à 2-3 km d'altitude. La pression dite de surface est en fait la pression réduite au niveau de la mer à partir de la relation hypsométrique : ce n'est pas la pression qu'on mesurerait avec un baromètre. L'erreur de calcul est potentiellement grande pour des altitudes aussi élevées. En pratique, la réduction de la pression au niveau de la mer marche bien au-dessous de 600-800 m. En conclusion, la valeur de pression maximale affichée ici pour le Groenland est totalement aberrante. On observe le même genre de chose sur d'autres zones montagneuses du globe comme l'Himalaya, ou la structure du champ de pression mer modélisé ne reflète pas correctement la réalité.

  • J'aime 10
  • Merci 7
Link to post
Share on other sites

Posted
Toulouse, fontaines/Bayonne, en plein ICU, bien trop loin de mes chers reliefs tarnais et cevenols
Il y a 10 heures, Cers a dit :

 

Attention, la partie du Groenland concernée par l'anticyclone est située à 2-3 km d'altitude. La pression dite de surface est en fait la pression réduite au niveau de la mer à partir de la relation hypsométrique : ce n'est pas la pression qu'on mesurerait avec un baromètre. L'erreur de calcul est potentiellement grande pour des altitudes aussi élevées. En pratique, la réduction de la pression au niveau de la mer marche bien au-dessous de 600-800 m. En conclusion, la valeur de pression maximale affichée ici pour le Groenland est totalement aberrante. On observe le même genre de chose sur d'autres zones montagneuses du globe comme l'Himalaya, ou la structure du champ de pression mer modélisé ne reflète pas correctement la réalité.

Merci @Cers

Néanmoins, si on atteint pas la valeur modélisé par GFS, peut-on approcher les 1083hpa sibérien record absolu pour le moment, comme signalé sur un autre topic (carte insolite) ? 

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

Posted
St Germain les Corbeil

C'est fou comment le rafraichissement continental de vendredi s'est attenué au fil des mises à jours. A l'inverse la douceur (voire la chaleur) du début de semaine persisterait jusqu'à Jeudi au nord de la Loire. Les maximales serait particulièrement élevés pour la saison , parfois proche des records mensuels notamment entre le Centre-ouest et la Bretagne. Quelques records mensuels pourraient tomber mercredi et jeudi sur ces régions. 

 

  • J'aime 6
Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)
Il y a 1 heure, Matpo a dit :

Néanmoins, si on atteint pas la valeur modélisé par GFS, peut-on approcher les 1083hpa sibérien record absolu pour le moment, comme signalé sur un autre topic (carte insolite) ? 

 

Non. De l'ordre de 1050, peut-être 1060, faudrait faire le calcul précisément. D'ailleurs, il me semblait avoir vu passer un patch sur ces zones (Antarctique, Groenland, hauts plateaux, ...) mais c'était peut-être expérimental.

L'altitude du Groenland varie la plupart du temps entre 850 et 750 hPa hors bordures.

  • J'aime 3
  • C'est corrigé 1
Link to post
Share on other sites

Il y a 3 heures, Matpo a dit :

Merci @Cers

Néanmoins, si on atteint pas la valeur modélisé par GFS, peut-on approcher les 1083hpa sibérien record absolu pour le moment, comme signalé sur un autre topic (carte insolite) ? 

 

Il faut bien comprendre que les valeurs de pression mer (MSLP) à cette altitude sont à prendre avec des pincettes. On ne peut pas comparer comme çà un record sibérien avec une pression mer au Groenland.

 

La pression diminue avec l'altitude : pour une même valeur du géopotentiel à 850 hPa dans un anticyclone par exemple, la pression mesurée dans le port de Marseille avec un baromètre et la pression mesurée à 300 m d'altitude dans une station de l'arrière pays méditerranéen seront différentes. Dans cet exemple, on ramène alors la pression mesurée à la station au niveau de la mer pour pouvoir comparer en s'affranchissant des effets liés à l'altitude, en appliquant l'hypothèse hydrostatique à l'atmosphère standard. Mais cette correction est valable pour des stations d'altitude inférieures au kilomètre.

 

Sans détailler les calculs, la relation hydrostatique après intégration entre le niveau de la mer et l'altitude Z donne :

 

MSLP = pression x [ 1 - (gradient vertical de température) x Z / T ] ^ Y

 

où Z est l'altitude de la station, T la température en Kelvin et Y est un coefficient positif égal à 5.25 pour l'atmosphère standard (gradient vertical de température égal à - 6.5 °C / km).

 

Prenons un point situé au Groenland, vers 3000 m d'altitude. En ce point, voici les données de pression et de température modélisées par GFS ce weekend :

 

* à l'instant t, 691 hPa et -45 °C

* à l'instant t + 6 h, 696 hPa et -53 °C

 

Si on calcule la pression mer à partir de la formule précédente, on obtient :

 

MSLP (t) = 691 x [ 1 + 0.0065 x 3000 / (273 - 45) ] ^ 5.25 = 1063 hPa

MSLP (t+6h) = 696 x [ 1 + 0.0065 x 3000 / (273 - 53) ] ^ 5.25 = 1087 hPa

 

Autrement dit, pour une augmentation de pression de l'ordre de 5 hPa près du sol associée à une baisse de température, la MSLP varie de +24 hPa en 6 h ! Une telle anti-cyclogenèse est bien sûr irréaliste. Le gradient de température entre 0 et 3 km d'altitude est complétement fictif. Si on considérait l'atmosphère isotherme, on trouverait encore des valeurs différentes.

 

Les valeurs obtenues ici par le calcul sont cohérentes avec ce qui est modélisé par GFS, mais les données en tant que telles ne sont pas interprétables, il ne faut en tout cas pas y prêter d'attention particulière. Comme dit _sb, si on voulait absolument comparer, on serait plus proche de 1060 hPa que de 1090 hPa.

 

gfs_2021-03-30-00Z_114_87.989_293.727_56

 

gfs_2021-03-30-00Z_120_87.989_293.727_56

 

 

    

Edited by Cers
  • J'aime 2
  • Merci 7
Link to post
Share on other sites

Bonsoir.

Ce soir potentiel gros flop de descente hivernale qui risque de se produire. GEFS augmente de 5 degrés en un run pour le froid passant de -5 à 0. Exit la neige plaine.

Le 6z.

graphe3_10000___2.33936_48.8621_Paris-4.png.421445aa8c1fbcefd3c218f99b7ce9f4.png

Le 12z

graphe3_10000___2.33936_48.8621_Paris-5.png.966cf1b3ddf6159149e94b92eef66cce.png

 

Cela était prévisible avec les quelques scénarios minoritaires au dessus (le pire l'emporte souvent), vu le RC, les tentatives avortés énigmes fois. 

En revanche les précipitations ne faiblissent pas. Potentiels orageux ?

Link to post
Share on other sites

Posted
Paris II & VIII (occasionnellement Besançon)
Il y a 2 heures, Turquoise_ExNico41 a dit :

Bonsoir.

Ce soir potentiel gros flop de descente hivernale qui risque de se produire. GEFS augmente de 5 degrés en un run pour le froid passant de -5 à 0. Exit la neige plaine.

 

[...]

 

Cela était prévisible avec les quelques scénarios minoritaires au dessus (le pire l'emporte souvent), vu le RC, les tentatives avortés énigmes fois. 

En revanche les précipitations ne faiblissent pas. Potentiels orageux ?

 

Pour notre affaire, ça tient probablement plus à des réajustements synoptiques moins favorables au froid en France qu'à une réelle édulcoration du froid de départ.

GFS et son ensemble ont eu tendance à décaler à l'Ouest aujourd'hui, se rapprochant des sorties de CEP qui sont restées plus stables jusqu'à présent. Le plongeon froid ne serait plus dirigé en plein sur nous mais plutôt vers l'Irlande puis le proche Atlantique ; je n'ai pas l'impression d'avoir vu la masse d'air froid initiale se faire raboter à la base.

 

Agriculteurs et jardiniers ont encore au moins quelques mauvais jours à passer, pour surveiller la confirmation du scénario avec décrochage dans l'Atlantique ou au contraire des décalages l'Est...

 

 

  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites

Posted
St Germain les Corbeil
Le 30/03/2021 à 11:40, faycal a dit :

 Quelques records mensuels pourraient tomber mercredi et jeudi sur ces régions. 

 

Je m’excuse d’avoir été si naïf, des records il y en eut à la pelle, ce mercredi 31 mars fut l’après midi de mars la plus chaude de l’histoire climatologique française.

Jai comme l’impression que les modèles sous estiment souvent la chaleur en début de printemps, j’avais remarqué la même chose en avril 2020 mais aussi en février dernier.

  • J'aime 7
Link to post
Share on other sites

Posted
Marcq en Baroeul (59) / Lille Métropole

Températures maximales

 

Je pense que dans les Hdf, quasiment chaque station a battu son record mensuel et souvent 2 fois de suite (mardi & mercredi).
Mis à part dans le sud Est, une carte comme ça, on change la date pour juillet que les températures seraient encore au dessus des moyennes.

  • J'aime 9
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...