Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Du 31 mai au 6 juin 2021, prévisions météo semaine 22


Recommended Posts

Bonjour, 

 

J'ouvre ce topic qui correspond à la toute fin de mois de Mai et surtout à la première semaine du mois de Juin. Une amélioration devrait se faire cependant bien que les toutes dernières modélisations soient moins favorables notamment CEP (par rapport à celui de ce matin), GEM et, dans une moindre proportion : GFS. 

Dans l'ensemble, après une période plutôt sec et douce le weekend du 29 et 30 mai, une nouvelle dégradation pourrait intervenir au passage d'une goutte froide voire d'un talweg. L'option majoritaire semble être une goutte froide tournoyant quelque part sur l'Europe de L'ouest. Selon son placement le temps sensible sera radicalement différent au niveau température (il semble que l'humidité soit presque acquise au vu des pressions inférieurs à 1013hPa dans la majorité des modélisations. 

Tour des modèles  :

GFS

 

Se modèle prévoit une baisse de géopotentiel et de pression pour le début de semaine avec un temps moite (gris et un peu humide) notamment vers le Grand Est. On notera de bas géopotentiels vers le Portugal. Ceux-ci pourrait permettre, à très peu de chose prêt, conduire à une pompe à chaleur (cf. figure 1). Cette situation semble s'éloigner au fur et à mesure des modélisations (cf. deuxième figure) avec des températures à 850hPa vu en baisse pour la toute fin du mois de mai. 

gfs-0-174.png.9dc9cef5f830cbaf8aaa51719848c171.png

 

Figure 1 (ci-dessus)

 

 

graphe9_10000___2.33936_48.8621_Paris.png.eb32d10134bc2d64cc69aae477d7ad44.png

 

Figure 2 (ci-dessus)

 

GFS envisage pour le milieu de semaine une goutte froide avec le creusement d'une dépression non négligeable sur le proche atlantique. Celle-ci pourrait tranverser la France en apportant une dégradation pluvio-instable pour ensuite se résorber petit à petit en europe centrale en laissant une sorte de marais barométrique. Pour le moment, à partir du 1er Juin, la masse d'air est envisagé dans les normes voire légèrement au dessus mais je ne serais pas surpris que cela soit revu à la baisse étant donné que les modélisations y voient désormais globalement la présence de basses pressions sur l'Hexagone. 

 

CEP 

 

GFS envisage une tentative de creusement (faiblesse en géopotentiels et pressions un peu moins élevées) (qui aurait pu plaire aux amateurs d'orages) en début de semaine mais sans réelle dynamisme pour mener à une dégradation orageuse (cf. figure 3).

ECM1-168.gif.140db94733acd61eec0e88b87a36d7cb.gif

Figure 3 (ci-dessus)

 

Par la suite, une goutte froide est envisagé de se former sur le sud de l'Islande  ce qui aurait pour conséquence d'apporter un temps moyen sur la France et bien médiocre près des Côtes de la Manche (frais et humide) (cf. figure 4). 

ECM1-240.gif.8cc408784df9fad7af50c389fd9dfa01.gif

 

Figure 4 (ci-dessus)

 

GEM:

 

GEM prévoit un début de semaine assez frais et nébuleux avec un peu d'humidité avec un flux mou de O-NO.  Pour le milieu de la semaine (maximum d'échéance du modèle, cf. figure 5), il est prévu la mise en place d'une petite dépression sur les iles britanniques, qui, avec le positionnement de l'anticyclone sur l'Atantique et la dépression sur l'europe centrale, va piloter un flux N-NO avec une baisse des températures plus marqué et plus d'humidité ; nous pourrions être à des températures très fraiches pour la saison.  On notera le risque de formation dans les prochaines modélisations d'une fusion BP britannique et sud groenlandaise  pouvant nous impacter durablement surtout au nord de la Loire avec la pluie ou la formation d'une dorsale à l'ouest de la BP britannique qui ferait un flux de N et risquerait de faire glisser pour un peu de temps la goutte froide sur l'hexagone. On retrouve ce risque sur la figure 5 (GEM) mais aussi sur la figure 4 (CEP).

 

gem-0-240.png.34c5fcf2977ed793fb11f92f8eab7414.png

 

Figure 5 (ci-dessus)

 

ICON:

ICON semble être plus optimiste que la plupart des autres modèles. Nous aurions un dégradé N-S qui se mettrait en place sous un flux de NO assez frais pour la saison. Malheureusement le modèle ne vas pas assez loin dans l'échéance pour savoir qui de la dépression ou l'anticyclone s'imposera en France mais on peut constater que la dépression islandaise se décalle sur l'ouest en se renforçant sur l'Islande. Les hautes pressions sur la France sembleraient perdre un peu de terrain par l'ouest (peut-être temporaire). Ce qui pourrait ne pas plaire aux amateurs d'orages c'est que les hautes pressions au nord de la norvege force les BP à pénétrer en direction du centre de l'Europe avec pour conséquence : grande fraicheur et humidité (cf. figure 6). 

 

icon-0-180.png.2c479361a3b04c2a20f947409ad05cc3.png

 

Figure 6 (ci-dessus)

 

JMA:

 

JMA prévoit le passage d'une dépression modérée sur le nord de la France apportant un temps très mitigé et frais avec un flux de NO à l'arrière (cf. figure 7).

 

J264-21.gif.811758cbd409d3232b49ce567f231ed9.gif

 

Figure 7 (ci-dessus)

 

En résumé :

 

Cette première semaine de juin qui était attendue initialement bien estivale (un coup de chaleur avait été envisagé) s'est retrouvé finalement juste douce et maintenant en s'approchant de l'échéance, il semblerait que l'on se dirige vers une première semaine de juin à l'opposé de ce qui était attendu soit avec un temps frais et assez humide. Bien que cela puisse changer, il est désormais probable que ce scénario soit retenu en raisons de la bonne concordance entre les différents modèles, du fait que l'on soit dans un certaines récurrences et que l'échéance rapproche. Par ailleurs, l'indice PNA semble connaître une nouvelle baisse significative (à confirmer) début juin. NAO qui était vu légèrement positif semble à nouveau être prévu retourner dans le négatif ce qui serait favorable aux hautes pressions vers les zones arctiques et donc la descentes des basses pressions sur l'Europe (de manière générale).

 

En vous souhaitant une excellente semaine  :)

 

Bien chaleureusement,

 

 

Link to post
Share on other sites

Posted
Samer 62830

Pas très d'accord avec toi , le temps pourrait être de plus en plus chaud au fur et à mesure où on avancerait dans les dates du topic , tout dépend de 1 du comportement des gouttes froides et de la barrière anticyclonique qui s'étend des Acores et à la Scandinavie. Pour l'instant selon GFS pour le début du topic nou serions en plein milieu entre l'AS et la goutte froide sur le proche Atlantique donc temps de saison , doux sans plus .. selon CEP c'est un peu différent , on est sous influence anticyclonique avec jonction AA-AS avec une brèche qui s'ouvrirait en milieu de semaine au nord sur les iles britanniques et GEM est proche du CEP 

  • J'aime 2
  • Haha 1
  • C'est corrigé 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Pamiers (09)

Plutôt d'accord avec Leo24. 

Si on regarde les températures à 850 hPa on voit que ca monte bien jusqu'à 16°C (dans le sud ouest) et plus généralement partout sur le pays. 

Ca durerait jusqu'à vendredi prochain. 

  • J'aime 3
  • Haha 4
Link to post
Share on other sites

16 °C sur le pays ?

 

Par pitié, arrêtez de faire des prévisions déterministes à de telles échéances ...

 

EDM0-192.GIF?25-12

 

EEM0-192.GIF?25-12

 

 

 

render-gorax-blue-008-6fe5cac1a363ec1525

 

 

 

  • J'aime 8
  • Merci 3
Link to post
Share on other sites

Posted
Beauvoir mt st michel

Va pour l'écart-type et l'ensembliste cep Cers, mais sur le 6z GEFS, l'ensembliste moyen à 240 tourne vers les 13° dans le sud ouest à cette même échéance de 240 heures (16° sur les Pyrénées à 228h), c'est quasi 5° de plus que l'ensembliste cep que tu cites, il y a bien une possibilité encore pour la chaleur de s'inviter dès la semaine prochaine. J'attends les prochains ensemblistes avec impatience pour voir si la fracture entre le cep et GEFS persiste.

  • J'aime 5
  • Haha 2
Link to post
Share on other sites

Posted
L'abergement Sainte Colombe, Saône et Loire (71), 206m

Sur son run 12z, GFS décale très nettement ouest la GF par rapport à son 6z en l'isolant près des Açores, son ensemble GEFS le suit également ce qui limiterai grandement le risque de réel dégradation orageuse sur le pays contrairement au 6z mais après nous connaissons bien les modèles qui ont beaucoup de mal à gérer les GF, il même encore avoir des déclage à CT alors à LT n'en parlons même pas :

 

gfs-0-150.png?6gfs-0-144.png?12

gens-31-1-144.pnggens-32-1-144.png

 

Bien sûr un tel décalage change du coup totalement la synoptique qui vient après, ce qui cause donc une fiabilité restant très limité des modèles en ce moment avec en plus des écarts-types parfois assez élevé comme ci-dessus et ci-dessous :

 

gfs-0-174.png?6gfs-0-198.png?6

gfs-0-168.png?12gfs-0-192.png?12

gens-31-1-168.pnggens-31-1-192.png

gens-32-1-168.pnggens-32-1-192.png

 

A voir la suite des 12z, notamment CEP et son ensemble qui n'était pas trop prometteur non plus pour une ou des potentiels dégradations orageuses lors de leur 0z

 

(Excusez moi d'avance si vous trouvez des erreurs dans ce que j'ai dit, je débute encore dans la prévision LT, si vous avez des remarques n'hésitez pas à me les faire parvenir ;))

  • J'aime 7
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites

Posted (edited)
Il y a 1 heure, Bruno 49 a dit :

Va pour l'écart-type et l'ensembliste cep Cers, mais sur le 6z GEFS, l'ensembliste moyen à 240 tourne vers les 13° dans le sud ouest à cette même échéance de 240 heures (16° sur les Pyrénées à 228h), c'est quasi 5° de plus que l'ensembliste cep que tu cites, il y a bien une possibilité encore pour la chaleur de s'inviter dès la semaine prochaine.

 

Ai-je dit le contraire?

Edited by Cers
ortho
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Hermanville-sur-mer,Calvados(14),plage du débarquement SWORD,Normandie.

En effet @matheo7125,sans aller jusqu'à 240h les moyennes EPS et GEFS reflètent assez tôt 144/168h une différence de taille au niveau de la synoptique avec une gestion différente de ces talwegs et de leurs isolations ou non vers les Açores.Le panel de l'Américain(12z) penche franchement pour le cut-off contrairement à l'Européen(0z) qui modélise une gestion plus zonale du talweg.ICON et GEM ne nous donnent pas plus d'informations car ils sont aussi divisés,bref patience.Il semble quand même peu probable avec l'avancé dans la saison que les températures reviennent jusqu'à des valeurs que nous connaissons en ce moment.

 

gens-31-1-192.pngEDM1-192.GIF?25-12

 

 

 

 

  • J'aime 5
Link to post
Share on other sites

Posted
Beauvoir mt st michel
il y a 41 minutes, Cers a dit :

 

Ai-je dit le contraire?

Non, mais tu semblais reprocher à ceux qui parlaient de chaleur de ne voir que les déterministes. Or ce n'était pas le cas.

Sinon, cep rejoint nettement gfs, contre Ukmo (en extrapolant d'ailleurs) et JMA/GEM. J'attends l'ensembliste du cep, si les deux poids lourds sont d'accord déterministe + ensembliste,  l'arrivée de la chaleur deviendrait moins hypothétique. Restera les écarts-types, notamment sur le positionnement de la goutte froide susceptible de couper en deux l'AA et de nous envoyer la partie chaude à la figure.

  • J'aime 6
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m
il y a 22 minutes, Bruno 49 a dit :

 

Sinon, cep rejoint nettement gfs,

 

Tu trouves? Qu'ils se rejoignent(ou se ressemblent) pourquoi pas, mais c'est a plus de 200h, l'inconvénient est que dés lundi ils sont quelques peu différents, GFS étire déja un talweg vers les Açores décalant la dorsale pratiquement a même le pays alors que la circulation Atlantique est plus zonale chez l'européen nous plaçant toujours sous quelques effluves continentales.

 

ECM1-144.gif.ee102ddaecf44daaa81281b81f64d9c3.gif   ECM0-144.gif.610bd7be59cef73f670e2c46d57d7680.gif

 

gfs-0-144.png.ca03a412ac9774995b6d7f0875941ffd.png    gfs-1-144.png.e0cbea96746526c6647e3bdcc04f18ae.png

  • J'aime 6
Link to post
Share on other sites

Posted
L'abergement Sainte Colombe, Saône et Loire (71), 206m

Bon CEP et son ensemble c'est pas ça qui est ça encore pour les orages, avec GF bien éloigné des côtes européennes et bien rapproché des Açores...

Il va falloir espérer de beau décalage est pour satisfaire tout les orageophiles, mais tout reste possible vu la pénibilité qu'on les modèles à gérer les GF ^_^

  • J'aime 1
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Beauvoir mt st michel

Oui cédric, mais cette différence c'est le positionnement de la goutte froide sur le flanc sud de l'AA qui me semble la provoquer, et elle a un grand effet par la suite. Cers avait raison de citer les écarts-types, il va falloir voir ce qu'ils donnent tout particulièrement à cet endroit.

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)

Les différences sont en effet importantes et deux scénarios se dégagent. Ces deux scénarios se retrouvent dans les différentes sorties. Malgré tout, à ce stade, on a ce schéma-type sur la semaine :

Sur Reykjavík et Dublin, le changement du gris (début) au noir (fin) indique l'évolution au cours de la semaine. Pour Paris, Berlin et Lisbonne, les évolutions ne sont pas significatives, surtout au vues des échéances. Le rond indique la température moyenne de la masse d'air.

Une pulsion subtropicale s'élève, plus ou moins, de la péninsule ibérique vers la mer du Nord. Une puissante bulle froide persiste tout en régressant vers le nord sur l'Islande. Elle advecte de l'air froid vers les îles britanniques. Vers les pays baltes, une autre bulle froide advecte de l'air froid sur l'Europe centrale.

On se doute que si la pulsion chaude faiblit, les masses d'air subpolaire n'auront aucun mal à établir une nouvelle tête de pont. C'est pourquoi j'ai mis un rond vert sur Paris, ni froid ni doux mais indéterminé.

 

IFSENS.png.a3cd8c11a742b6f9c5bf6eef079f2493.png

 

Sans que le modèle soit d'une grande importance, le scénario 1 (c'est arbitraire) est celui choisi par IFS ENS 00Z. Le scénario 2 est choisi par GEFS 06Z. Encore une fois, on retrouve ces deux scénarios, avec variantes, chez tous les modèles et toutes les sorties. Je garderai les mêmes illustrations où l'on voit clairement (sans mélange comme avec les diagrammes) l'ensemble des scénarios sur la semaine. Ça permet aussi une comparaison plus facile.

 

- Reykjavík :

  • Scénario 1

Les BG sont très prononcés puis régresse progressivement durant la semaine pour terminer en zone « neutre » :

 

Reykjavik_IFSENS_Z500.png.d5ce152c0682bd5256d3f547c085be87.png

  • Scénario 2

Les BG sont moins profonds et l'évolution vers une influence subtropicale est plus assumée :

 

Reykjavik_GEFS_Z500.png.3787fc0243fbfccbea7109f057132f61.png

 

- Dublin

  • Scénario 1

L'influence faiblement polaire est présente en début de semaine, l'influence subtropicale prend le dessus en fin de semaine.

Bien que les BG s'éloignent, la masse d'air reste particulièrement froide, la barocline restant encore basse.

 

Dublin_IFSENS_Z500.png.1c5e19bde7853ab0ad553d1aa853576a.png

Dublin_IFSENS_T850.png.c3272544ffe4d8ca840681478d37b59a.png

  • Scénario 2

L'influence subtropicale est omniprésente en s'affaiblissant légèrement. Par rapport au scénario 1, les HG protègent du déferlement froid, avec une barocline plus haute en latitude.

 

Dublin_GEFS_Z500.png.dc1dd35864196a14b4509bfeaa2e0894.png

Dublin_GEFS_T850.png.cf122defb7b5e84007d68c0d40a9fc9b.png

 

- Berlin

  • Scénario 1

En marge des BG orientaux, Berlin est sur le flanc aval de l'influence subtropicale, en descente nordique. La masse d'air reste fraîche, voire froide, avec une dorsale plus éloignée permettant une influence des BG plus importante que dans le scénario 2.

 

BERLIN_IFSENS_Z500.png.67d8f291da48725cc89bdf3a0465b097.png

BERLIN_IFSENS_T850.png.a3b69868bcb922db5de157465ae2d32e.png

 

 

  • Scénario 2

Assez similaire au scénario 1, avec une pulsion chaude un peu plus proche. Grâce à une dorsale plus proche, la masse d'air reste fraîche mais sans les excès du scénario 1.

 

BERLIN_GEFS_Z500.png.53f8a2570eb50741bf1df608e68e96f0.png

 

BERLIN_GEFS_T850.png.59c2a8612965c698713d8a64766b6473.png

 

- Lisbonne

  • Scénario 1 & 2

Rien à dire, les HG subtropicaux règnent sans le moindre partage ! On note néanmoins que la masse d'air n'est pas pour autant très chaude, plutôt conforme à la saison, car d'origine plus océanique que continentale.

 

Lisbonne_IFSENS_Z500.png.14f77d55a406fce996210f10c557d6f7.png

 

Lisbonne_IFSENS_T850.png.5882a0a314f3f4fc4e41cd096e2c2d8c.png

 

 

 

Et pour la France ? Avec l'exemple de Paris, la moitié nord étant plus à risques que la moitié sud :

 

Le scénario 1 maintient le risque de récurrence en ce début de juin, avec une énième déferlement frais / froid, que ce soit par le NW, via l'Irlande, que par le NE, via l'Allemagne. La masse d'air resterait donc froide bien qu'en cette saison, le sol se réchauffe très vite.

 

Paris_IFSENS_T850.png.5a12b365c9d2079aa8010b30a2978722.png

 

Côté précipitations, sans surprises avec une influence dépressionnaire, celles-ci seraient fréquentes, avec une possible accalmie relative en fin de semaine grâce à une remontée lente et laborieuse des HG subtropicaux.

 

Paris_IFSENS_RR.png.02c60e56e42c3138a1e520cd5831b81d.png

 

En effet, le Z500 reste assez faiblard, surtout en début de semaine (influence Islandaise). L'ensemble tend à une remontée des pressions en fin de semaine par le sud mais cela reste encore timide.

 

Paris_IFSENS_Z500.png.5a51fec355734279d7b1fe0a6fd17e01.png

 

Le scénario 2 permet d'évoquer non pas un temps estival mais un temps plus clément, avec une influence anticyclonique supérieure et des températures de saison, plus élevées au sud, plus fraîches encore au nord. Sans être extraordinaires, les T850 sont plus proches des normes d'un début juin que pour le premier scénario.

 

Paris_GEFS_T850.png.4a10f755561a49a808659f8261275e58.png

 

Sous l'influence de la dorsale, le temps serait nettement plus sec avec une possibilité orageuse en seconde partie de semaine grâce à l'approche d'un thalweg atlantique (visible avec la baisse du champ sur Dublin, ci-dessus).

 

Paris_GEFS_RR.png.bfece0f955740c391f945ccca6a0971b.png

 

La différence est flagrante avec le scénario 1 : les HG remontent solidement sur la France.

 

Paris_GEFS_Z500.png.586e27f0bb58c209692a5a2ada4d1c31.png

 

 

 

=> Donc, pour l'heure, pas encore l'été.

-> Le scénario 1 garde les ingrédients qui alimentent notre printemps. Temps frais à froid, fréquemment humide, avec un dégradé N/S assez marqué.

-> Le scénario 2 tente de rompre cette récurrence en proposant une configuration de transition vers un temps plus chaud, moins humide et potentiellement plus orageux.

 

Vu l'entrée en juin, je vais dire que le scénario 2 tient la corde ; la climatologie permet de peser dans la balance !   

  • J'aime 14
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites

Posted
L'abergement Sainte Colombe, Saône et Loire (71), 206m
Posted (edited)

Sur les 6z et 12z, GFS a bien décalé est la GF ce qui pourrait permettre d'avoir une ou plusieurs dégradations orageuses au cours de la semaine prochaine cependant sur GEFS la GF reste encore un plus ouest par rapport à son déterministe :

 

gfs-0-168.png?12gens-31-1-168.png

 

Quand au 12z de CEP, la GF a aussi tendance à décaler est mais tout de même un plus modérément que GFS avec une tendance à se rapprocher de l'ensemble GEFS aussi, en bref pour les orages il y a du mieux, mais il faut surtout pas s'extasié car on peut toujours faire mieux comme toujours faire moins bien, en bref avec cette histoire du positionnement de la GF, on n'est pas prêt d'être fixé encore...

 

ECM1-168.GIF?26-0

Edited by matheo7125
  • J'aime 7
Link to post
Share on other sites

Posted (edited)
Il y a 13 heures, matheo7125 a dit :

par rapport à son déterminant

 

déterministe

 

----------

 

La moyenne de la prévision d'ensemble montre un talweg atlantique et une probable advection chaude sur la France la semaine prochaine. Nous quitterions probablement notre ciel de traîne récurrent pour laisser place à des périodes ensoleillées. Surtout, les températures deviendraient printanières voire seraient en mesure d'atteindre un niveau franchement estival si l'on en croît les diagrammes. Il n'y a pas tellement d'intérêt à analyser le moindre décalage longitudinal ou temporel à moyen terme d'une goutte froide ou du talweg. La moyenne cache différents scénarios. Il est effectivement possible qu'un contexte favorable à des orages se mette en place, on peut toujours l'évoquer mais il est tôt pour en discuter à ce stade. Lorsque l'écoulement synoptique sera connu, il conviendra alors d'analyser si oui ou non les ingrédients propices à une convection profonde sont réunis par endroits. L'éventuelle dégradation orageuse pourrait aussi se faire attendre. Après une période fraîche et humide, un temps plus sec sera de toute façon bienvenu. La propagation zonale des anomalies, leur comblement ou au contraire leur intensification par interaction avec l'environnement, entre les basses couches et la surface, la vigueur et l'influence des hauts géopotentiels nord-africains et j'en passe sont autant de facteurs sources d'incertitude à moyenne et longue échéance.

 

 

21060212_2612.gif

 

 

21060212_2612.gif

 

Edited by Cers
  • J'aime 6
  • C'est corrigé 1
Link to post
Share on other sites

Posted
St Germain les Corbeil
Posted (edited)

L'été semble être à l'heure, la circulation zonale encore bien active et méridionale ces dernières semaines va peu à peu s'essoufler laissant place à un circulation molle. La cellule subtropicale reprendrait ses droits sur l'Europe avec un temps probablement bien lumineux et une nette augmentation des températures.

La petite goutte froide se baladant au large du Portugal sera surement la clé de cette semaine. Celle ci pourrait redresser le flux en cours de semaine avec potentiellement une accentuation de la chaleur puis une déstabilisation la masse d'air plus ou moins marqué selon l'interaction que cette goutte froide aura avec la circulation polaire plus au nord. Cet interaction est importante sur UKMO, inexistante sur CEP, GFS est un bon compromis entre les deux. 

gfs-0-174.png?12 

Etant dans la période de l'année la plus favorable, un risque orageux se profile pour le milieu de semaine. A confirmer. 

La possibilité d'une circulation continental fraiche et humide sous le blocage semble s'effacer ce soir, ce serait donc une belle semaine en perspective. 

 

 

 

 

 

Edited by faycal
  • J'aime 17
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Comme GEM le voit depuis plusieurs jours, le temps deviendra de plus en plus orageux et assez chaud (en faite autour des normales de saison) à l'avant d'un thalweg en milieu de semaine. les runs de gfs sont de plus en plus humide sur le Territoire et des mardi sur le Sud ouest

 

Une situation tres intéressante se profilé donc pour les chasseurs d'orages et ca fera du bien d'enfin couper le chauffage la nuit

 

GFSOPEU06_132_1.png

Modele GFS - Carte prévisions

 

 

En revanche la relative fraicheur devrait revenir par l'ouest en fin de semaine avec un plus ou moins zonal qui reste necore à confirmer vue l'échéance

 

 

 

GEMOPEU00_180_1.pngGFSOPEU06_186_1.png

  • J'aime 4
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

Posted (edited)

Ce soir par rapport aux premiers ensembliste GEFS d'hier (où seul 4 scénarios envisageait un baisse marque de températures début juin après une période assez courte de chaleur) les scénarios de rafraîchissement  ont prit du galon et il semble presque acquis que le week-end suivant (pas celui qui vient mais celui d'après) s'annonce assez frais. Voici le 12z d'aujourd'hui.

graphe3_10000___2.33936_48.8621_Paris-1.png.c12119424d670241d80b999c330bd9ec.png

 

alors qu'hier le 18z.

graphe3_10000___2.33936_48.8621_Paris.png.c84cc230935006fc712b06c7629db9d6.png

 

Et encore ceux hier matin avait que 4 scénarios de baisse vers le 4-5 juin, la grande majorité des scénarios étaient entre 8 et 14°C à 850hPa. Dommage qu'on ne puisse accéder à l'historique  gefs.

À défaut d'ensemblistes  à plus de 24h voici la comparaison du gefs 0z hier et le gefs 12z aujourd'hui :

gfs-15-264.png.211835861cdfb2add71154ca0a8ac500.png

gfs-15-228.png.8ca10fe2e566f950999ff8d4f2d3acb1.png

 

la conclusion  est sans appel: le week-end suivant est prévu bien plus frais qu'envisage initialement. Cela était prévisible prévisible regardant les autres modèles que gefs allait évoluer défavorablement.

 

Édit : le climatologue-météorologue Cyril Duchesne prévoit une baisse pour la deuxième semaine du mois de juin. 

 

Pour le week-end suivant GEM et CEP sont plus favorable aux orages (chaleur et Humidité) mais dans tous les cas une dégradations semble probable.

Edited by Turquoise_ExNico41
Link to post
Share on other sites

Posted (edited)
il y a une heure, Turquoise_ExNico41 a dit :

...

la conclusion  est sans appel: le week-end suivant est prévu bien plus frais qu'envisage initialement. Cela était prévisible prévisible regardant les autres modèles que gefs allait évoluer défavorablement.

...

 

Sans appel à H+250 ?...pour un déterministe......et c'était prévisible prévisible....?

Edited by th38
  • J'aime 10
  • Haha 3
Link to post
Share on other sites

Posted
Beauvoir mt st michel
Posted (edited)

Pour les orages je trouve qu'on est loin d'être fixés, tant sur la chronologie (il y avait hier des possibilités brutales dès mardi sur gfs notamment, mais souvent il fallait attendre le week-end) que sur la réalité (la goutte froide a de plus en plus de mal à traverser le nord ouest de la France et tend à passer de plus en plus au large en s'affaiblissant, cela ressemble plus à du marais barométrique).


Le risque de chaleur lourde appelant des orages se déclenchant finalement peu ou pas dans une masse d'air un peu trop homogène thermiquement est à envisager aussi. La chaleur nocturne va être le point le plus spectaculaire à partir du milieu de semaine après presque deux mois de soirées inhabituellement fraîches qui facilitaient grandement l'acceptation des couvre-feu! là, le 9 juin va paraître bien long à attendre...

Edited by Bruno 49
  • J'aime 7
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Cherbourg-L'aigle
Il y a 18 heures, Avallon89 a dit :

Comme GEM le voit depuis plusieurs jours, le temps deviendra de plus en plus orageux et assez chaud (en faite autour des normales de saison) à l'avant d'un thalweg en milieu de semaine. les runs de gfs sont de plus en plus humide sur le Territoire et des mardi sur le Sud ouest

 

Une situation tres intéressante se profilé donc pour les chasseurs d'orages et ca fera du bien d'enfin couper le chauffage la nuit

 

 

En revanche la relative fraicheur devrait revenir par l'ouest en fin de semaine avec un plus ou moins zonal qui reste necore à confirmer vue l'échéance

 

 

 

Ce que je vois, ce sont des Hautes pressions revue à la baisse, et sans doute plus d'humidité que prévu dans une atmosphère douce.

Mais les modèles ont encore du mal à voir quelle sera l'intensité de la dégradation, même si ce matin, GFS et UKMO tendent vers des BP plus présentes, qui remonteraient de l'Espagne.

 

Sinon, la phrase en gras me choque ! Je suis à Cherbourg, et Mai a été froid, même Avril où il a gelé à plusieurs reprises. On a décidé de couper le chauffage dés milieu/fin Avril. Un pull et tu survis ;) Surtout je vois pas l'utilité du chauffage la nuit quand tu es dans ton lit !

  • J'aime 9
  • Merci 3
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites

Posted
L'abergement Sainte Colombe, Saône et Loire (71), 206m
Posted (edited)

Se dirige t'on vers de possibles dégradations orageuses au cours de la semaine prochaine ?

 

A en croire les runs 0z des modèles ce matin, on pourrait dire que oui, on distingue même deux dates intéressante pour de potentiels dégradations orageuses qui sont mardi et jeudi :

- La première serait mardi à cause d'un talweg évoluant près des côtes européennes qui reprendra par ailleurs la goutte froide qui c'était isolé entre le Portugal et les Açores, attention néanmoins car il peut encore avoir de belle divergence entre les modèles qui globalement suive plutôt bien leurs ensembles en général, c'est pour ça que pour les détails on repassera encore un peu plus tard :

 

gfs-0-96.pngECM1-96.GIF?28-12

 

- La seconde serait jeudi qui pourrait peut être concerné une plun grande partie du pays sera à cause d'une goutte froide évoluant elle aussi près des côtes européennes mais il y a encore de grosse incertitude quand à son placement mais aussi son intensité, les divergences entre les modèles y sont encore un peu plus net (normal vu l'échéance) et GFS et CEP sont là aussi encore suivis par leur propre ensemble globalement :

 

gfs-0-120.pngECM1-144.GIF?28-12

 

La semaine prochaine, il pourrait donc avoir 2 dégradations orageuses avec des orages de saison et épars pouvant également éclaté le reste de la semaine mais tout ça reste bien au conditionnel puisque rien n'est encore fixé, les changements peuvent être encore nombreux à ces échéances encore plus quand il s'agit de goutte froide qui sont en jeux comme ces deux cas ci-dessus mais on notera que globalement depuis plusieurs runs consécutif CEP à clairement tendance à rejoindre GFS petit à petit.

Edited by matheo7125
  • J'aime 11
Link to post
Share on other sites

Posted
Nastringues (24) & parfois Tertis-les-Bains (40)
Posted (edited)

Bonjour,

 

Au regard des dernières mises à jour de nos principaux modèles, en moyenne, on semble réellement s'acheminer sur une semaine, d'abord dominée en partie par un contexte de marais barométrique plutôt rapidement à tendance dépressionnaire (et un peu dynamisé) en première partie de semaine, avec probablement déjà de l'instabilité pouvant se manifester ici et là, d'abord sur la moitié Sud du pays, puis peut-être plus vers les régions centrales et plus au Nord, ensuite. De l'instabilité sous forme d'ondées et d'orages ponctuels dans l'air assez chaud, pouvant visiblement se manifester que ce soit en journée et parfois durant les nuits. En effet et même en première partie de semaine, la situation ne serait pas si " molle " que cela, entre creusement de quelques minimums de surface et remontés " de quelques relatifs forçages dans un flux d'altitude, néanmoins mal défini. Que ce soit CEP, ARP ou GFS, on sent qu'entre lundi et mercredi déjà, le tonnerre pourrait retentir, d'abord et prioritairement au Sud et au Sud-ouest, là où les paramètres sembleraient les plus en phase.

 

Pour la seconde partie de semaine, le flux pourrait plus vigoureusement se redresser au secteur Sud-ouest voire SSW en altitude, en amont d'un talweg qui pourrait évoluer en cut-off sur le proche atlantique, avec un air toujours chaud et probablement lourd selon les journées et les endroits, allant certainement jusqu'à l'émergence de pulsions orageuses plus ou moins actives, au gré de l'importance des advections chaudes, humides et instables, conjuguées à la dynamique d'altitude, qui sera amplement suffisante pour ravir les chasseurs d'orages. Prévisibilité plus limitée pour la week-end prochain notamment je trouve, avec tout au tas de scénarios possibles, allant d'une nouvelle hausse des champs de pressions, à un nouveau contexte de marais barométrique, avec pourquoi pas un balayage d'Ouest en Est qu'on ne peut pas exclure. On devrait garder cependant en moyenne généralement une masse d'air très douce à chaude (sans pour autant partir dans des excès trop marqués, car parfois tempérés par les nébulosités et précipitations instables associées) parfois assez brassée au gré des dégradations instables passagères.

 

Un contexte météo qui pourrait en ravir plus d'un je pense (hors passionnés de fraîcheur humide), sans parler à la place de qui que ce soit je le précise, car il risque dès lors y avoir de l'animation dans l'air et le risque d'une période " trop sèche sur la durée et beaucoup trop chaude " ne me semble pour le moment peu probable, même s'il fera par moment chaud et lourd bien entendu selon les journées. Surtout que, il n'y a véritablement que dans le Sud et le Sud-ouest que l'air chaud sera le plus sensible, alors que partout ailleurs, les Tx pourraient souvent se situer vers 20 à 25°c, voire moins selon les journées.
 

Edited by DoubleKnacki
  • J'aime 18
Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)

D'accord avec vous. J'émettrais une réserve sur le flux de SW à SSW en milieu de semaine. Ce n'est pas forcément si clair : ce flux peut très bien se révéler sec, sans dégradation orageuse (uniquement peut-être des évolutions diurnes sur les reliefs). Il y a en effet une tendance à l'élévation des HG en latitudes qui oseraient désormais franchir l'Espagne et la Méditerranée. En d'autres termes, le thalweg resterait à distance du pays.

 

GEFS comme IFS ENS le soulignent dans leurs écarts-types :

 

500_moy.png

 

500_spr.png

  • J'aime 6
Link to post
Share on other sites

Posted
Nastringues (24) & parfois Tertis-les-Bains (40)
Posted (edited)

C'est vrai @_sb, on sent au travers des moyennes GEFS et CEP, que l'approche (l'attaque) du talweg atlantique (ou bien d'une éventuelle GF) ne semble pas acquise et aussi marquée (évidente) que le suggèrent pour l'instant, les déterministes pour la fin de semaine, avec un flux pouvant plus durablement rester " bien chaud " et plus sec dans l'ensemble, même si la façade Ouest serait comme très souvent, tout de même plus facilement concernée par d'éventuelles bouffées instables, que la façade Est, ça c'est évident( voire que les régions centrales). Ce qui ressort en tout cas, c'est que l'anticyclone va aller se positionner (se développer) vers ses quartiers habituellement estivaux (entre la GB et les pays scandinaves), obligeant comme très souvent dans ce cas de figure, le jet à se courber et se redresser pour s'orienter logiquement au secteur SW, en aval des hautes pressions, freinant ainsi talwegs et dépressions dans leur course et plaçant le pays sous des effluves réchauffées, provenant de l'Afrique et de la péninsule ibérique.

 

Pas trop de doutes pour l'instant, on peut aller jusqu'à dire que l'été (le temps estival) s'installe, au travers de la synoptique révélatrice, à venir.

Edited by DoubleKnacki
  • J'aime 10
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...