Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Du 28 Juin au 4 Juillet 2021, prévisions météo semaine 26


Recommended Posts

Posted
Samer 62830

 

Salut à tous je me permets donc d'ouvrir le topic pour cette semaine ( une grande première en même temps que tao lol dans la rédaction ) semaine qui n'a pas l'air de susciter l'intérêt et pourtant .. les modèles ne sont pas encore totalement en phase . D'abord sur GFS le Lundi on observe la GF sur le Royaume uni ..avec par la suite une légère poussée des HP et une anomalie sur le pays le mercredi avec des précipitations pour la moitié sud, nous aurions des températures proches des normales.
Sur CEP , l'anomalie en début de semaine se situerait plutôt sur le large de la Bretagne avant que celle-ci ne se comble sur la moitié nord du pays le jeudi, nous aurions des températures douces à chaudes et de l'humidité 
Sur Gem c'est différent aussi pour lui , la GF se positionne sur le Golfe de Gascogne pour faire du quasi su-place et de se combler par la suite le mercredi , derrière cela on aurait une poussée anticyclonique , températures en dessous des normales hormis sur la facade atlantique ... et UKMO à l'air d'etre entre CEP et GFS intéressant à suivre dans les prochaines MAJ , impossible de savoir encore le temps de la semaine ... Pouvez vous supprimer le topic que j'ai ouvert par ailleurs autant tout mettre sur celui ci ?

Etant amateurs en prévisions je laisse les connaisseurs en analyse à donner plus d'infos 

Bonne journée au plaisir de vous lire, 

Edited by Sebaas
  • J'aime 10
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites

Posted
Naillat, 360m, 23

Bonjour,

 

au début de la semaine la situation synoptique paraît relativement cernée par les modèles. Sur les moyennes, on aurait un anticyclone très en retrait sur l'océan et une circulation de bas géopotentiels sur le nord de l'Atlantique entre Groënland et Scandinavie.

 

500_moy.png?run=run00model

 

avg-500.png?run=run00model

 

Cette configuration ferait penser à un AR d'été au gré du gonflement des hauts géopotentiels. Pourtant, dans les détails qui apparaissent même sur les moyennes, on constate que des anomalies pourraient circuler entre les Açores et l'Europe occidentale. Ce sont ces anomalies qui devraient pimenter la prévision, en la rendant incertaine mais surtout en influençant le temps sensible de façon assez radicale, du bon coup de chaleur, à la fraîcheur humide en passant par des bouffées de chaleur orageuse. Les pistes sont ouvertes comme en témoignent les écarts types sur le secteur où évoluent ces perturbateurs de synoptique.

 

500_spr.png?run=run00model

 

Si je parle de perturbateurs de synoptique, c'est pour insister sur le fait qu'au delà des cadres généralement admis de l'organisation de la dynamique atmosphérique, des détails acteurs de petite dimension peuvent bouleverser temporairement les prévisions météorologiques sur des échelles spatiales et temporelles réduites ( 2-3 journées, Europe occidentale ). Ceci dit, en tenant compte de l'évolution des modèles depuis deux jours, je favoriserais l'option bouffées de chaleur orageuse suivie d'un comblement progressive des anomalies laissant une marge de progression à la chaleur en embuscade au sud.

 

Edit: grillé par @LEO24pendant la rédaction, il ne reste qu'à fusionner les sujets :D!

Edited by tao
  • J'aime 17
  • Merci 4
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

  • Sebaas changed the title to Du 28 Juin au 4 Juillet 2021, prévisions météo semaine 26
Posted
Samer 62830

Toujours de petites différences ce matin pour commencer la semaine entre CEP et les autres notamment GFS sur le placement de cette GF , elle donne du fil à retordre aux modèles et clairement le temps ne serait pas du tout le même , je mise sur l'européen pour des conditions chaudes et orageuses , nous devrions être fixé d'ici demain soir 

  • J'aime 2
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

Posted
La Seyne sur mer
il y a 26 minutes, LEO24 a dit :

Toujours de petites différences ce matin pour commencer la semaine entre CEP et les autres notamment GFS sur le placement de cette GF , elle donne du fil à retordre aux modèles et clairement le temps ne serait pas du tout le même , je mise sur l'européen pour des conditions chaudes et orageuses , nous devrions être fixé d'ici demain soir 

.

Exactement, on a des scénarios différents selon qu'on regarde CEP, GEM ou GFS.

 

Pour mardi prochain, CEP et GFS-GEM c'est vraiment très différent. Avec GFS et GEM, c'est une certaine fraicheur, avec CEP, c'est la chaleur.

 

Et pour la suite, GFS accentue même la fraicheur et l'étend au sud.

 

CEP :

 

ECM0-144.GIF?23-12

 

GFS :

 

gfs-1-156.png

 

GEM :

 

gem-1-156.png

 

 

  • J'aime 7
Link to post
Share on other sites

il y a 36 minutes, LEO24 a dit :

Toujours de petites différences ce matin pour commencer la semaine entre CEP et les autres notamment GFS sur le placement de cette GF , elle donne du fil à retordre aux modèles et clairement le temps ne serait pas du tout le même , je mise sur l'européen pour des conditions chaudes et orageuses , nous devrions être fixé d'ici demain soir 

Le cep est completement isolé

 

GEM GFS et UKMO sont sur la même longueur, pluie et fraicheur pour la début de semaine au moins

  • J'aime 3
  • Merci 1
  • Haha 4
Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)
Il y a 3 heures, Avallon89 a dit :

Le cep est completement isolé

 

Fut un temps où je lisais tes posts avec intérêts. Désormais, tu es devenu caricatural.

Tu élimines d'emblée toutes modélisations qui ne s'orientent pas selon ce que tu veux affirmer.

Tu auras peut-être raison le jour venu, mais c'est tout sauf de la prévision. Plutôt de la désinformation.

 

La différence est en effet complète .... 500 km de décalage sur une GF à J6, c'est complètement abyssal !

 

500.png?run=run00model

 

500.png?run=run06model

 

Les mêmes structures, les mêmes dorsales, les mêmes deux blocs (HG subtropicaux et BG subpolaires), un simple décalage sur une GF qui permet deux temps sensibles opposés sur le pays. Pourquoi en éliminer complètement  un pour en favoriser un autre ?

Tu peux prendre les écarts-types, ceux d'IFS ENS augmentent sur la France, ceux de GEFS augmentent sur le proche-Atlantique ! Les deux ensembles proposent les deux options et ce n'est vraiment pas une surprise ! ;)

 

La récurrence se maintient depuis un long moment maintenant et cette semaine ne semble pas vouloir y déjuger. Et pour la fin de semaine, on peut observer des velléités de blocage scandinave une nouvelle fois ...

  • J'aime 12
  • Merci 9
Link to post
Share on other sites

Y'a 4 modeles qui voient la GF situé sur la Bretagne du pays ou en plein en son centre

 

Seul CEp le voit a 500 bornes à l'ouest. GFS persiste et signe dans le dernier run. Ça commence a devenir solide, surtout qu'il est appuyé par gem et ukmo

 

Si ca se confirme on en a pas fini avec les fortes pluies sur le territoire, avec en prime un risque d'inondation localement comme cette semaine, d'ailleurs l'anomalie de stt en forme de fer a cheval dans l'Atlatnque n'incite guere à l'optimisme pour la suite de 'l'été"

 

Edited by Avallon89
  • J'aime 4
  • Merci 1
  • Haha 5
Link to post
Share on other sites

Posted
Beauvoir mt st michel

Avallon89, le déterministe cep est certes isolé, mais son scénario est présent sur tous les ensemblistes, et pas marginalement. 
Par ailleurs tu fais de la "démocratie météo" : à savoir que le scénario isolé a tort. Lorsqu'il s'agit d'un des deux "poids lourds", que nous n'en avons que deux versions par jour au lieu de quatre, et que la visibilité est particulièrement délicate, cela n'est pas une garantie.

Je crois que c'est cela qui "titillait" _sb.

 

Sur ledit cep, la variation est d'ailleurs surtout valable pour le week end : ultérieurement, la goutte froide est rétrograde, elle repasse la Manche, en piteux état il est vrai, et finit par influencer quand même le temps dans le nord ouest. On peut donc très bien envisager une autre hypothèse que cet itinéraire rétrograde se durcisse (avec une goutte froide ne se comblant pas aussi vite), ce qui à ce moment rapprocherait fortement les modèles, avec simplement une variante chaude ce week end seulement. 

  • J'aime 6
Link to post
Share on other sites

Posted
56800 Taupont, 61170 Marchemaisons
il y a 4 minutes, Bruno 49 a dit :

Avallon89, le déterministe cep est certes isolé, mais son scénario est présent sur tous les ensemblistes, et pas marginalement. 
Par ailleurs tu fais de la "démocratie météo" : à savoir que le scénario isolé a tort. Lorsqu'il s'agit d'un des deux "poids lourds", que nous n'en avons que deux versions par jour au lieu de quatre, et que la visibilité est particulièrement délicate, cela n'est pas une garantie.

Je crois que c'est cela qui "titillait" _sb.

 

Sur ledit cep, la variation est d'ailleurs surtout valable pour le week end : ultérieurement, la goutte froide est rétrograde, elle repasse la Manche, en piteux état il est vrai, et finit par influencer quand même le temps dans le nord ouest. On peut donc très bien envisager une autre hypothèse que cet itinéraire rétrograde se durcisse (avec une goutte froide ne se comblant pas aussi vite), ce qui à ce moment rapprocherait fortement les modèles, avec simplement une variante chaude ce week end seulement. 

Il a volontairement "oublié" je crois le scénario minoritaire de GFS en juin 2019 et qui a eu raison ( mais il n'a pas été dans le sens qu'il aurait sûrement souhaité, en cela __sb a raison ;))

  • J'aime 4
  • Merci 1
  • Haha 4
Link to post
Share on other sites

Posted
St Germain les Corbeil
Il y a 1 heure, Avallon89 a dit :

Y'a 4 modeles qui voient la GF situé sur la Bretagne du pays ou en plein en son centre

 

Seul CEp le voit a 500 bornes à l'ouest. GFS persiste et signe dans le dernier run. Ça commence a devenir solide, surtout qu'il est appuyé par gem et ukmo

 

Si ca se confirme on en a pas fini avec les fortes pluies sur le territoire, avec en prime un risque d'inondation localement comme cette semaine

Quand on a un minimum d'expérience, on ne jette jamais CEP à la poubelle. De plus la météo, c'est du conditionnel surtout à J+5 dans ce genre de configurations de gouttes froides.  En l'occurrence, la goutte froide qui va transiter aux abords du pays pose encore de sérieux problème aux modèles :

gens-32-1-114.png

Personne n'a contredit le fait que la tendance majoritaire soit à la pluie et la fraicheur en début de semaine mais c'est loin d'être sur  comme on peut l'entendre sur tes posts . 

 

  • J'aime 11
Link to post
Share on other sites

Il y a 3 heures, faycal a dit :

c'est loin d'être sur  comme on peut l'entendre sur tes posts . 

Ce soir c'est désormais quasi-sûr et calé à présent. CEP, GEM et GFS sont totalement en accord et le panel suit avec des températures  proches de 4°C à 850hPa vers Pays de la Loire à Basse-Normandie en passant par la Bretagne (centre de la goutte-froide sur le massif armoricain). Comme une image vaut mille mots en voici les preuves.

Placement des centres d'actions

GFS :

gem-0-120.png.976d457072d5df43c5e1ee04df267ada.png

gfs-1-108.png.0af7c85f9fcea678e605a87b99386f89.png

 

CEP :

ECM1-120.gif.1220ba129bb77c1d5f4a7689634eb7e6.gif

ECM0-120-1.gif.fe19965cc2d1ca5fb939e754718b6cd7.gif

GEM :

gem-0-120.png.976d457072d5df43c5e1ee04df267ada.png

gem-1-120.png.102e3937b06a44bf0d12035f0c4bdb09.png

 

On notera dans le 12z le virage extrême de CEP qui semble ces derniers temps à être moins stable qu'avant.

Avant :

ECM0-144.gif.a17611d4f2b4786c72d6042d20c5ec1e.gif

maintenant :

ECM0-120-1.gif.fe19965cc2d1ca5fb939e754718b6cd7.gif

Le temps Lundi prochain sera frais et humide avec peut-être quelques coup de tonnerre mais pas de véritables orages.

gem-0-120.png

Link to post
Share on other sites

Posted
Cherbourg-L'aigle

La "guerre-guerre" des égos partie 1 ? :D

 

Force est de constaté tout de même, que depuis hier, et surtout avant hier, l'option goutte froide venant prés du pays puis sur le pays a pris du galon, et est devenu le scénario majoritaire, même si quelques scénarios et/ou CEP de ce matin envisageaient quelque chose d'un peu plus estival.

C'est même d'ailleurs le CEP qui a fait rentrer cette goutte froide sur la France, et limite UKMO et GFS étaient plus estival, il y a 2/3 jours en arrière. Une valse des modèles, c'est vrai, mais aussi une option qui devient majoritaire au fil du temps...  Et ce soir, je crois que les carottes sont cuites, enfin plutôt lavées !

CEP enfonce le clou, et rejoint UKMO/GFS, et sauf revirement de situation, on se dirige vers un temps humide a nouveau, et des températures, enfin, plus "fraiches" ou du moins +/- dans les normes.

 

On remarquera que la tendance de MF d'un été chaud se confirme bien, mais il ne sera certainement pas sec, après un mois de Juin très copieusement humide, et ce n'est pas encore finit. Ce temps humide risque de persister jusqu'à début juillet.

 

Edited by Barth61
  • J'aime 5
  • Merci 1
  • Haha 1
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)

La présence d'humidité n'a jamais été remise en cause. Ni même l'éventualité de la fraîcheur sur une partie de la France. Les propos péremptoires sans argumentation sont une autre chose. :D

 

La présence fréquente de l'humidité pourrait contribuer à une forte nébulosité, éventuellement accompagnée de pluies et/ou d'orages, trop tôt pour le définir à ce stade.

Cette forte nébulosité a une conséquence sur le niveau des températures : on peut tabler sur une anomalie négative sur Tx (ensoleillement faible) et une anomalie positive sur les Tn (rayonnement réfléchi et piégé) => des Tm dans les normes.

EFI T2m d'après IFS ENS 12Z de lundi à samedi : rien de significatif ni en termes de chaleurs ni en termes de froid. Bien sûr, nous sommes loin d'une canicule comme nous avions (presque) pris l'habitude de voir modéliser ces derniers étés.

 

IFS_EFI_T2m.thumb.png.aae101f2bfc62b072b85183b143a85fd.png

  • J'aime 9
  • Merci 1
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Toulouse, fontaines/Bayonne, en plein ICU, bien trop loin de mes chers reliefs tarnais et cevenols
Il y a 1 heure, Barth61 a dit :

La "guerre-guerre" des égos partie 1 ? :D

 

J ai une question peut être un peu bête, mais au moins sur le point sus-mentionné je vais mettre tout le monde d accord😅

 

La GF a pas l'air très creuse, enfin je trouve, donc un rien de variation pourrait impacter les flux en surface, n y a il pas une part d incertitude sur sa capacité a apporter du frais en BC du coup ? 

par exemple Gefs est légèrement au dessus de son ensemble pour la pression sur Toulouse le 28

Screenshot_2021-06-23-22-45-09-159_com.android.chrome.png.5afd4c7d8b97fdeb64fcee8212271921.png

 

Du coup il voit moins de vent en BC que son ensemble (j'aurais aimé avoir la composante lattitudinale du vent aussi je trouve pas l outil)

Screenshot_2021-06-23-22-46-07-460_com.android.chrome.png.c8f32da8f927a7440dafcd1f6e46662e.png

J espère ne pas avoir dit une grosse annerie, vous pouvez vous moquer le cas échéant ça restera un plaisir de vous lire 😄

 

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)

Le décalage de la GF permet d'envisager deux types de temps opposés (chaud humide, frais humide). À cette échéance, un tel décalage est fréquent. Ce soir, les modèles principaux se rangent sur une option, oui. Et ? La messe est dite c'est ça ? Ce soir, c'est exactement comme sur les modélisations « chaudes » : 4 dorsales et 3 gouttes froides de l'Atlantique à la Caspienne. Une question de réglages entre l'une et l'autre option.

EDIT : je supprime ce matin ce que j'avais répondu hier soir, le message de Barth61 ayant été modéré entre temps

 

Il y a 8 heures, Matpo a dit :

La GF a pas l'air très creuse, enfin je trouve, donc un rien de variation pourrait impacter les flux en surface, n y a il pas une part d incertitude sur sa capacité a apporter du frais en BC du coup ? 

 

Nous ne sommes plus en hiver, en effet. Ce sera son dynamisme et sa capacité à générer un profil humide dynamique qui influencera le niveau des températures en surface.

Edited by _sb
  • J'aime 6
  • Merci 1
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Baurech (20km au S de Bordeaux)

Les gouttes froides... la prévision qui donne des coups de chaud dans les prévisions et jette un froid sur le forum. L'inverse fonctionne aussi.

Même sur le court terme, tout n'est pas calé et cela peut parfois s'avérer être un vrai casse-tête.

Aujourd'hui en ressortirait le scénario suivant :

- Du samedi 25 au lundi 28 Juin : Dégradation orageuse généralisée. Par le sud-ouest samedi, du sud-ouest au nord dimanche et sur l'est lundi. Arrivée d'un air plus frais par le nord-ouest dès samedi 26, sur tout l'ouest dimanche et maintien de la chaleur sur l'extrême est et sud-est lundi.

 

- Du mardi 29 au jeudi 1er juillet : Temps frais et instable sur l'ensemble du pays. Instabilité sans doute plus prononcée sur l'extrême est du pays et les massifs montagneux en lien avec un air plus chaud qui circule en Europe Centrale et Europe du sud. Risque orageux donc plus prononcé sur ces régions. Sur la moitié nord, ciel de traîne actif en lien avec une anomalie froide d'altitude très peu mobile. Temps maussade et plus frais sur un grand quart nord-ouest. Le sud-ouest verrait quelques éclaircies plus nombreuses tandis que le sud-est bénéficierait d'un temps sec et assez chaud. Températures fraîches du côté des maximales, de saison pour les minimales voire un peu au-dessus. Globalement températures en léger retrait ou dans les normales pour cette période

 

Du vendredi 2 juillet au dimanche 04 juillet : La goutte froide toujours très peu mobile continuerait à se combler progressivement. Instabilité en baisse partout mais encore présente surtout sur la moitié nord et nord-est du pays. Marais barométrique qui deviendrait de plus en plus anticyclonique. Assèchement de la masse d'air probable avec retour des éclaircies traduisant une remontée des températures maximales, on pourrait donc repasser légèrement au-dessus des normales sur cette fin de semaine. Eventuellement une poussée de HG par le sud en toute fin de période, cela pourrait être synonyme de températures nettement plus élevées pour la suite...

 

Comme dit, on joue avec des cut-off donc tout reste à confirmer. C'est une trame générale juste.

 

 

  • J'aime 20
  • Merci 5
Link to post
Share on other sites

Posted
La Seyne sur mer

Les jours passent et les modèles varient très peu.

 

Ils semblent d'accord pour des températures de saison (voire moins dans le nord) et un peu de chaleur au sud mais rien d'excessif.

 

Je laisse à d'autres le soin de parler des possibles précipitations.

 

Mercredi :

 

ECM0-96.GIF?26-12

 

gfs-1-102.png

 

Dimanche

 

ECM0-192.GIF?26-12

 

gfs-1-204.png

 

 

  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites

Posted
Beauvoir mt st michel

Il y a quand même un accord sur une amélioration en fin de semaine. Grosse incertitude à compter du dimanche 4 sur la solidité de la dorsale, une circulation, poussive mais efficace, sous GA restant possible, visible surtout sur le contrôle GEFS 0z (on continue à y avoir des projections de hp inhabituelles dans la durée - depuis avril! - à hauteur du sud Groënland, CEP 0z déterministe étant plus timoré sur leur extension). La France restant alors un des rares endroits à l'abri de la chaleur alors qu'elle en est environnée, avec par exemple un début d'été torride sur l'Europe orientale et centrale, et des coups de boutoir venant de la Tunisie, brûlante (trouvé un bulletin automatique pointant 49° à Kairouan au tournant du mois Météo 1 - 7 jours)  menaçant l'Italie.

Noter cependant GEM  0z qui nous renvoie à une situation classique de plein été autour de 30° pour le week end, avec comme par hasard dans ce cas une reprise de la circulation dépressionnaire tout aussi classique  à l'est du Labrador. Où l'on voit que la suite de notre été semble vraiment liée à la fin ou non de ces récurrences de pics de géopotentiels sur un axe Açores/parages de l'Islande.

 

Edited by Bruno 49
  • J'aime 10
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites

Bonsoir, au fur et à mesure des réactualisations il semblerait que l'on se dirige vers un week-end prochain plutôt pluvieux (pas encore vraiment modélisé dans les prévisions à 7 jours) en raison de la dépression du proche Atlantique qui est vu plus fort et plus à l'est (plus proche de la France).

 

Evolution de GEM (décalage ouest et baisse de BP)

gem-0-180.png.f2d3b0ace7141a95c4d773bbde4ff637.png

gem-0-168.png.a796ddb4a1ead5c688001522134c945c.png

 

Pour CEP dans une moindre mesure (leger décalage est mais pression similaire)

ECM1-168-1.gif.5809e58d78b65ef2085ae1d72ef8184e.gif

ECM1-192.gif.da6f25abc39c7b9372b9c3fc78e3eae7.gif

 

C'est également le cas pour GFS (pression un peu plus basse et décalage vers la France)

gfs-0-174.png.8aa5ca42ea4dad46978d8cc194fd2d4d.pnggfs-0-168.png.e6f6b14db9d2943be7146a2502f23f87.png

 

En conséquence en plus du risque de temps mitigé, cela pourrait sérieusement  limiter la migration des hautes pressions acoriennes chez nous qui devraient prendre le relais. 

 

Pourquoi souvent ces décollages "Est" pour les modèles alors que les modèles devraient être indépendant entre eux et se decaller aléatoirement à l'ouest ou l'est avec le temps ?

Edited by Turquoise_ExNico41
Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)
Il y a 1 heure, Turquoise_ExNico41 a dit :

les modèles devraient être indépendant entre eux et se decaller aléatoirement à l'ouest ou l'est avec le temps ?

 

Pour ma part, je suis bien content que les modèles ne se décalent pas aléatoirement à l'ouest ou à l'est au fur et à mesure des échéances. Les modèles ne sont pas chapeautés par la Française des jeux. :D

S'ils se décalent tous dans une même direction, c'est que grosso modo la phase d'assimilations dont en grande partie les observations, permet une prévision avec une sensibilité plutôt faible aux conditions initiales (à affiner avec les ensembles entre autres). Par conséquent, une prévisibilité supérieure, une confiance relativement accrue à échelle synoptique. Les cartes que tu montres nous placerait au niveau d'un col entre plusieurs centres d'actions. Cela implique en revanche une sensibilité locale haute (échelle du pays) selon l'axe et la position du col : flux cyclonique ou anticyclonique par exemple.

Si on regarde les ensembles, notamment américains et européens, sur plusieurs sorties, moyennes et écarts-types évoluent très peu : le col est maintenu avec une faible dispersion.

 

=> On garderait ainsi le cap vers un week-end globalement chaud, avec dégradé classique NW / SE :

- NW plus ou moins frais selon la position finale du col : plus ce dernier se décalera vers l'est, plus le NW sera frais. Et inversement. De plus, étant en amont du col, l'humidité sera plus importante ; des précipitations, plutôt orageuses si le col est proche ou stratiformes s'il est plus éloigné, sont envisageables.

- SE probablement chaud et sec, en aval du col. Éventuellement avec une évolution orageuse diurne marquée si le col tend à se diriger vers l'ouest (restes d'air froid antérieur d'altitude vers l'Europe centrale et du sud).

  • J'aime 11
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Y a beaucoup trop d'air froid à haute altitude modélisé pour le week end prochain. Consequence beaucoup d'orages, de pluie, de grele encore à prevoir. A cette saison les gouttes froides sont la configuration la plus dangereuse notamment en montagne.

 

Bref pas le moment d'aller se balader ne haute montagne. [Hors sujet]

 

Comment voulez vous qu'avec du  -15/ -20 degrés à 5000 mètres le temps soit stable avec cette différence de temperature avec les basses couches surchauffées par un soleil au maximum de sa puissance ?

 

Modele GFS - Carte prévisions

  • J'aime 3
  • Haha 3
Link to post
Share on other sites

Il y a 6 heures, Avallon89 a dit :

Comment voulez vous qu'avec du  -15/ -20 degrés à 5000 mètres le temps soit stable avec cette différence de temperature avec les basses couches surchauffées par un soleil au maximum de sa puissance ?

 

[Mode humour on]

 

Notez quand même qu'Avallon nous prévoit des "basses couches surchauffées", donc de la chaleur au niveau du plancher des vaches.

Connaissant le personnage, on peut faire une croix dans le calendrier :D

 

[Pardon, je sors]

  • Haha 13
Link to post
Share on other sites

Posted
Cherbourg-L'aigle
Le 26/06/2021 à 11:37, Bruno 49 a dit :

Il y a quand même un accord sur une amélioration en fin de semaine. Grosse incertitude à compter du dimanche 4 sur la solidité de la dorsale, une circulation, poussive mais efficace, sous GA restant possible, visible surtout sur le contrôle GEFS 0z (on continue à y avoir des projections de hp inhabituelles dans la durée - depuis avril! - à hauteur du sud Groënland, CEP 0z déterministe étant plus timoré sur leur extension). La France restant alors un des rares endroits à l'abri de la chaleur alors qu'elle en est environnée, avec par exemple un début d'été torride sur l'Europe orientale et centrale, et des coups de boutoir venant de la Tunisie, brûlante (trouvé un bulletin automatique pointant 49° à Kairouan au tournant du mois Météo 1 - 7 jours)  menaçant l'Italie.

Noter cependant GEM  0z qui nous renvoie à une situation classique de plein été autour de 30° pour le week end, avec comme par hasard dans ce cas une reprise de la circulation dépressionnaire tout aussi classique  à l'est du Labrador. Où l'on voit que la suite de notre été semble vraiment liée à la fin ou non de ces récurrences de pics de géopotentiels sur un axe Açores/parages de l'Islande.

 

 

L'impression que l'amélioration .... est de moins en moins nette pour le week-end à venir !

  • J'aime 2
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

Posted
56800 Taupont, 61170 Marchemaisons
il y a 18 minutes, Barth61 a dit :

 

L'impression que l'amélioration .... est de moins en moins nette pour le week-end à venir !

Donc la prévision n'est qu'une affaire d'impression !

  • J'aime 2
  • Haha 3
Link to post
Share on other sites

il y a 8 minutes, Barth61 a dit :

 

L'impression que l'amélioration .... est de moins en moins nette pour le week-end à venir !

 

Cela reste très incertain sur la pénétration ou non d'une nouvelle masse d'air océanique à l'horizon du week-end en effet, encore que ce risque était déjà assez présent sur les ensemblistes depuis plusieurs jours même s'il n'était pas forcément illustré jusqu'à présent par les déterministes. La sortie du CEP de ce matin illustre bien ce potentiel, avec un beau déferlement susceptible de donner un week-end franchement pas estival sur les deux tiers du pays :

 

 

vent_850.png?run=run00model

 

 

 

La sortie de ce soir de GFS penche sur le même scénario, à l'inverse du déterministe précédent :

 

 

vent_850.png?run=run12model

 

 

 

La situation n'est cependant pas franchement calée, car malgré la balance des déterministes sur les ensemblistes cela continue d'hésiter assez franchement. Sur les spaghettis de GEFS, la courbure générale reste orientée au sud-ouest et rien n'est gagné ni perdu pour les régions du nord. A rajouter au fait qu'Ukmo et GEM restent également, pour le moment (?), sur une tendance plus estivale sur l'essentiel du pays (sauf extrême nord-ouest as usual).

 

 

p-spaghetti-500.png

  • J'aime 7
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...