Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Prévoir la taille des grêlons


Recommended Posts

Bonsoir connaîtriez vous un site ou une astuce  pour  connaître la taille des grêlons et prévoir leur arrivée le site allemand meteologic et malheureusement payant sous abonnement 😔 merci 

Link to post
Share on other sites

Posted
Gambais (78) - Altitude : 100 m et Guyancourt (78) pour le travail
Il y a 2 heures, baro54 a dit :

Bonsoir connaîtriez vous un site ou une astuce  pour  connaître la taille des grêlons et prévoir leur arrivée le site allemand meteologic et malheureusement payant sous abonnement 😔 merci 

Que l'on puisse prévoir le risque de grêle, je veux bien, par contre la taille des grêlons, je suis plus que dubitatif !

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

il y a 49 minutes, Ralala78 a dit :

Que l'on puisse prévoir le risque de grêle, je veux bien, par contre la taille des grêlons, je suis plus que dubitatif !

Merci Le site meteologix.com radar allemand 

Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)

Prévoir et observer (selon un algo d'après les données radar) sont deux choses différentes.

On peut prévoir un risque de « petites grêles » ou de « grosses grêles » mais de là à prévoir leurs tailles ... d'autant que les grêlons ne passent pas dans un calibre avant de tomber.

Link to post
Share on other sites

il y a 9 minutes, _sb a dit :

Prévoir et observer (selon un algo d'après les données radar) sont deux choses différentes.

On peut prévoir un risque de « petites grêles » ou de « grosses grêles » mais de là à prévoir leurs tailles ... d'autant que les grêlons ne passent pas dans un calibre avant de tomber.

Merci  plus l' intensité et forte plus les grêlons sont gros ? 

Link to post
Share on other sites

Posted
Sainte-Maure-de-Touraine (37) ( 30km au Sud de Tours)

Tout d'abord, grâce à un radar à réflectivités dBZ, la grêle se trahit par les plus fortes réflectivités de la palette disponible. Les intensités sont d'autant plus fortes que les grêlons sont gros. D'une manière générale, il faut retenir que des réflectivités supérieurs à 55/60 dBZ constituent une forte suspicion de grêle. 

 

Pour ma part avec un ami qui m'a filé le tuyau, j'utilise la méthode de Fawbush-Miller qui peut donner une idée (à prendre avec des pincettes tout de même) sur la taille des grêlons en fonction de plusieurs paramètres, je dois avouer que la plupart du temps, ça reste globalement vrai mais il arrive également que ce ne soit pas toujours vrai évidemment, c'est encore un domaine de prévision expérimental. 

 

Aucune description disponible.

 

Sur un RS présent dans la zone où de la grêle serait probable, je trace l'isotherme -5°C,puis je trace l'Isobare -5°C à l'endroit ou l'Isotherme à coupé la courbe de température à l'air libre, ce qu'il me donne un triangle au sein de la CAPE qui ce nomme HCAPE pour (Hail Available Potential Enregie). Ensuite je me sers du diagramme ci-dessus en prenant la base du triangle au ordonnées puis la hauteur du triangle sur les abscisses (la hauteur correspond à 1 carreau = 100 m soit 10 hPa). Après le cisaillement du vent rentre en compte, le niveau de l'EL aussi etc.. C'est pour cela qu'on peu donner juste une fourchette de grosseur du genre = 4 à 6 ou 7 à 9 cm etc.. La CAPE peut aussi servir à évaluer la vitesse d'ascension des particules, plus l'indice est élevé plus l'ascendance est forte, donc le grêlon a le temps de faire plusieurs allers-retours dans le nuage en grossissant progressivement avant d'être trop lourd pour être retenu et retomber.  La présence d'overshoot démarque bien aussi le potentiel violent des futurs orages sur le RS. 

 

Le diagramme donne la taille en Inch donc en pouce sachant que 1 Inch = 2,54 cm. Cette méthode complète vachement les coupes verticales et les cartes, et ça permets une localisation des risques un peu plus précise même si ça reste encore expérimental et à ne pas utiliser au pied de la lettre encore une fois. 

Link to post
Share on other sites

il y a 4 minutes, Météodu37 a dit :

Tout d'abord, grâce à un radar à réflectivités dBZ, la grêle se trahit par les plus fortes réflectivités de la palette disponible. Les intensités sont d'autant plus fortes que les grêlons sont gros. D'une manière générale, il faut retenir que des réflectivités supérieurs à 55/60 dBZ constituent une forte suspicion de grêle. 

 

Pour ma part avec un ami qui m'a filé le tuyau, j'utilise la méthode de Fawbush-Miller qui peut donner une idée (à prendre avec des pincettes tout de même) sur la taille des grêlons en fonction de plusieurs paramètres, je dois avouer que la plupart du temps, ça reste globalement vrai mais il arrive également que ce ne soit pas toujours vrai évidemment, c'est encore un domaine de prévision expérimental. 

 

Aucune description disponible.

 

Sur un RS présent dans la zone où de la grêle serait probable, je trace l'isotherme -5°C,puis je trace l'Isobare -5°C à l'endroit ou l'Isotherme à coupé la courbe de température à l'air libre, ce qu'il me donne un triangle au sein de la CAPE qui ce nomme HCAPE pour (Hail Available Potential Enregie). Ensuite je me sers du diagramme ci-dessus en prenant la base du triangle au ordonnées puis la hauteur du triangle sur les abscisses (la hauteur correspond à 1 carreau = 100 m soit 10 hPa). Après le cisaillement du vent rentre en compte, le niveau de l'EL aussi etc.. C'est pour cela qu'on peu donner juste une fourchette de grosseur du genre = 4 à 6 ou 7 à 9 cm etc.. La CAPE peut aussi servir à évaluer la vitesse d'ascension des particules, plus l'indice est élevé plus l'ascendance est forte, donc le grêlon a le temps de faire plusieurs allers-retours dans le nuage en grossissant progressivement avant d'être trop lourd pour être retenu et retomber.  La présence d'overshoot démarque bien aussi le potentiel violent des futurs orages sur le RS. 

 

Le diagramme donne la taille en Inch donc en pouce sachant que 1 Inch = 2,54 cm. Cette méthode complète vachement les coupes verticales et les cartes, et ça permets une localisation des risques un peu plus précise même si ça reste encore expérimental et à ne pas utiliser au pied de la lettre encore une fois. 

Merci pour cette explication technique mais bien complexe .Mais comment le radar allemand lui a la possibilité de mesurer la taille des grêlons ?

Link to post
Share on other sites

il y a 3 minutes, Pansa a dit :

@baro54Aurais-tu une image de ce radar allemand avec la taille des grêlons? Ca permettrait de répondre à la question.

j ai vu la capture d écran sur Twitter l ors de l orage de grêle dans le Doubs quelqu'un l'avait posté malheureusement impossible de la retrouver 

Link to post
Share on other sites

Posted
Petersbach (Alsace Bossue - 355 m).
il y a 5 minutes, baro54 a dit :

j ai vu la capture d écran sur Twitter l ors de l orage de grêle dans le Doubs quelqu'un l'avait posté malheureusement impossible de la retrouver 

 

J'imagine que ça doit être ça :) :

 

Aucune description disponible.

Edited by Le Bossue d'Alsace
Link to post
Share on other sites

Posted
Montreuil (93) ou Ciran (37)
Il y a 1 heure, baro54 a dit :

Mais comment le radar allemand lui a la possibilité de mesurer la taille des grêlons ?

 

C'est rendu possible grâce à la bi-polarisation du radar, qui (pour faire simple) émet une onde à la fois dans le sens horizontal et vertical pour déterminer (par approximation et après analyse par de puissants algorithmes) la taille des hydro-météores. C'est aussi ce type de détection qui permet d'alimenter les produits de fusion de données type "HYDRE" mis à disposition par Météo-France dans l'espace professionnel pour déterminer s'il s'agit de pluie, de grêle, de verglas ou de neige.

 

hydre2.png.a77de514febac2cdfc74bed899f4d63b.png

 

Tous les radars MF fonctionnent aujourd'hui en bi-polarisation, (et pratiquement tous sont en doppler également) mais ce n'est pas pour autant que MF produit et met à disposition en direct ce type de données.

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

Il y a 2 heures, Sebaas a dit :

 

C'est rendu possible grâce à la bi-polarisation du radar, qui (pour faire simple) émet une onde à la fois dans le sens horizontal et vertical pour déterminer (par approximation et après analyse par de puissants algorithmes) la taille des hydro-météores. C'est aussi ce type de détection qui permet d'alimenter les produits de fusion de données type "HYDRE" mis à disposition par Météo-France dans l'espace professionnel pour déterminer s'il s'agit de pluie, de grêle, de verglas ou de neige.

 

hydre2.png.a77de514febac2cdfc74bed899f4d63b.png

 

Tous les radars MF fonctionnent aujourd'hui en bi-polarisation, (et pratiquement tous sont en doppler également) mais ce n'est pas pour autant que MF produit et met à disposition en direct ce type de données.

Merci c'est bien dommage et trouvé un autre site équivalent pas facile apres je ne sais pas si le site predict service peuvent émettre une alerte en cas de gros grêlons détecter 

Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)

Il s'agit probablement de ces cartes-ci, disponibles uniquement dans l'offre d'abonnement complet et sans pub (6.99€/mois ou 69.99€/an). L'origine est le DWD qui fournit également sur son site des infos de ce genre (j'avais déjà posté le lien). Je ne suis pas certain que les données sur les secteurs non couverts par les radars du DWD apparaissent sur ces cartes... Il en est de même pour les risques d'inondations éclairs, c'est fourni par le DWD et je n'en ai jamais vu pour les régions non couvertes (après, je ne regarde pas tous les jours). MF les calcule aussi, comme le KMNI et le Met'Off par exemple, sans les rendre publics à ma connaissance.

 

xx_hagel-en-999-9-zz_2021_06_26_17_40_15_685.thumb.png.383bf8b6bbc064b2a8620a2cc4c5158f.png

 

xx_floods-en-999-9-zz_2021_06_26_16_30_15_630.thumb.png.421a56c2ac04aa57414b5c5ad6a970b3.png

 

Carte du DWD : https://www.dwd.de/EN/weather/rsmc_nc/rsmc_node.html

 

NowCastMIX_RSMC_WXN_20210626_1745.png

Edited by _sb
Link to post
Share on other sites

il y a 4 minutes, _sb a dit :

Il s'agit probablement de ces cartes-ci, disponibles uniquement dans l'offre d'abonnement complet et sans pub (6.99€/mois ou 69.99€/an). L'origine est le DWD qui fournit également sur son site des infos de ce genre (j'avais déjà posté le lien). Je ne suis pas certain que les données sur les secteurs non couverts par les radars du DWD apparaissent sur ces cartes... Il en est de même pour les risques d'inondations éclairs, c'est fourni par le DWD et je n'en ai jamais vu pour les régions non couvertes (après, je ne regarde pas tous les jours). MF les calcule aussi, comme le KMNI et le Met'Off par exemple, sans les rendre publics à ma connaissance.

 

xx_hagel-en-999-9-zz_2021_06_26_17_40_15_685.thumb.png.383bf8b6bbc064b2a8620a2cc4c5158f.png

 

xx_floods-en-999-9-zz_2021_06_26_16_30_15_630.thumb.png.421a56c2ac04aa57414b5c5ad6a970b3.png

 

Carte du DWD : https://www.dwd.de/EN/weather/rsmc_nc/rsmc_node.html

 

NowCastMIX_RSMC_WXN_20210626_1745.png

merci pour ces précieuse informations pas de lien a donné 

Link to post
Share on other sites

il y a 43 minutes, _sb a dit :

Quel lien ?

Une possibilité d' accès sur un site gratuit j'ai fait le tour (met office ,kmni rien en carte radar et mf payant 😔

Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)

Tout n'est pas gratuit, notamment les radars et le nowcasting chez la plupart des opérateurs.

ICON-D2 fournit quelques données en opendata gratuite (il est nécessaire de savoir manipuler les données) :

exemple de prévi pour ce soir du 00Z pour les côtes de Basse-Normandie : les numéros correspondent à des codes WMO

 

icon-d2_hail.png.9607698349f12c5af894f9973e95bf83.png

 

1453130294_Capturedcrandu2021-06-2621-35-24.png.1176cf399157872be88c3b0d1db183b0.png

https://library.wmo.int/doc_num.php?explnum_id=10235

 

Link to post
Share on other sites

Prévoir la tailles des grêlons avant la formation de l'orage je suppose que cela se fait en étudiant la puissance des orages (plus les cumulonimbus peuvent être haut et surtout épais et dense, plu les orages sont violents et plus la grêle est grosse). Probablement l'air froid en altitude est étudié (essentiel pour les précipitations solides). 

Sinon quelle est la différence entre neige mouillées et humide ? Ok pour neige sèche. 

L'une est de la soupe transparente qui ressort quand on la presse et pas l'autre mais qui a de l'eau quand même ?

 

Link to post
Share on other sites

Il y a 4 heures, Turquoise_ExNico41 a dit :

Prévoir la tailles des grêlons avant la formation de l'orage je suppose que cela se fait en étudiant la puissance des orages (plus les cumulonimbus peuvent être haut et surtout épais et dense, plu les orages sont violents et plus la grêle est grosse). Probablement l'air froid en altitude est étudié (essentiel pour les précipitations solides). 

Sinon quelle est la différence entre neige mouillées et humide ? Ok pour neige sèche. 

L'une est de la soupe transparente qui ressort quand on la presse et pas l'autre mais qui a de l'eau quand même ?

 

Merci conclusion pour connaître éventuellement la taille ce fier a la température du sommet des nuages d'orage 

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)

Schématiquement, les courants ascendants qui vont maintenir le grêlon en suspension dans le Cb jusqu'à ce qu'il soit suffisamment gros pour que la gravité vainc l'ascendance.

Pour en savoir davantage, le site de MF pose les bases : http://www.meteofrance.fr/prevoir-le-temps/phenomenes-meteo/la-grele

  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Cannes (06)
Le 26/06/2021 à 19:56, _sb a dit :

Il s'agit probablement de ces cartes-ci, disponibles uniquement dans l'offre d'abonnement complet et sans pub (6.99€/mois ou 69.99€/an). L'origine est le DWD qui fournit également sur son site des infos de ce genre (j'avais déjà posté le lien). Je ne suis pas certain que les données sur les secteurs non couverts par les radars du DWD apparaissent sur ces cartes... Il en est de même pour les risques d'inondations éclairs, c'est fourni par le DWD et je n'en ai jamais vu pour les régions non couvertes (après, je ne regarde pas tous les jours). MF les calcule aussi, comme le KMNI et le Met'Off par exemple, sans les rendre publics à ma connaissance.

 

 

 

 

 

Carte du DWD : https://www.dwd.de/EN/weather/rsmc_nc/rsmc_node.html

 

NowCastMIX_RSMC_WXN_20210626_1745.png

 

La DWD fournit en fait en direct en OpenData les données brutes de ses radars, y compris les données issues de la double-polarisation et les vitesses Doppler, ce qui permet d'établir ce type de cartes (sur l'allemagne uniquement). Contrairement à la France qui fournit une imagette faible résolution avec 1h de retard 😅

Bon, il faut bien parler allemand pour lire les docs correctement 😁

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Le 02/07/2021 à 10:27, Fred59_ a dit :

 

La DWD fournit en fait en direct en OpenData les données brutes de ses radars, y compris les données issues de la double-polarisation et les vitesses Doppler, ce qui permet d'établir ce type de cartes (sur l'allemagne uniquement). Contrairement à la France qui fournit une imagette faible résolution avec 1h de retard 😅

Bon, il faut bien parler allemand pour lire les docs correctement 😁

Merci  Pensé vous que l' application meteo radar et capable de détecter les zone greligene utilisant les radar allemand? sans parler de la taille merci 

Link to post
Share on other sites

Je crois que les données de double-polarisation ne sont pas disponibles en open data, ou tout du moins j'ai cherché sur le serveur des données open data du DWD et je ne les ai pas trouvées, contrairement à la réflectivité et aux vitesses radiales.

En ce qui concerne des sites tels que meteologix (je ne parle pas du produit nowcastmix du DWD), je ne suis même pas certain qu'ils utilisent les données de double-polarisation. Comme souvent, ce genre de site utilise juste des méthodes simples qui couplent la réflectivité (réflectivité excédant une certaine valeur -> grêle) avec les flashs venant du système de détection d'éclair.

Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)
Posted (edited)

Bref mémo sur les situations orageuses de début juin, entre pluies et grêles https://www.eumetsat.int/early-june-convection-rain-or-hail

 

Concernant le DWD :

https://presentations.copernicus.org/EMS2019/EMS2019-294_presentation.pdf

http://www.pa.op.dlr.de/erad2014/programme/ExtendedAbstracts/237_Helmert.pdf

http://www.pa.op.dlr.de/erad2014/programme/ExtendedAbstracts/196_Hengstebeck.pdf

 

De façon plus élargie

https://www.weather.gov/bmx/radar_dualpol

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01425264v2/document

(capture depuis la thèse ci-dessus)

2130918762_Capturedcrandu2021-07-0313-56-14.png.cc729c853b9eabd0a8a7ee960bae7d7b.png

 

il y a 41 minutes, Pansa a dit :

Je crois que les données de double-polarisation ne sont pas disponibles en open data, ou tout du moins j'ai cherché sur le serveur des données open data du DWD et je ne les ai pas trouvées, contrairement à la réflectivité et aux vitesses radiales.

 

Rien là dedans ?

https://opendata.dwd.de/weather/radar/

Edited by _sb
Link to post
Share on other sites

@_sb J'y trouve juste des données de réflectivité et vitesses radiales. D'ailleurs Radarscope n'affiche que ces champs là pour les radars allemands, ce qui semble confirmer ce que je dis.

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...