Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Prévisions régions méditerranéennes - Août 2021


Recommended Posts

Posted
Aubagne (13400)

Bonjour à toutes et tous,

 

Cette première semaine d'août s'annonce sur un registre semblable au reste de l'Hexagone, mais en « moins pire » ! ;)

Les températures seront plus basses qu'en juillet et l'humidité semble vouloir s'inviter au déjeuner pour saupoudrer la semaine de précipitations.

 

En « moins pire » bien sûr car juillet fut globalement estival avec une chaleur régulière et des évolutions diurnes plus ou moins marquées et ce début août verrait un thermomètre franchir plus difficilement les 30°C et tourner plus généralement entre les 25 et les 30°C. Vent et pluies plus ou moins orageuses signeront également leur retour.

 

Si on excepte la journée de mercredi, les pressions seront plus basses sur l'Italie que sur le sud-ouest hexagonal : Mistral et Tramontane souffleront avec plus ou moins de virulence suivant les secteurs et les jours. L'ambiance est rafraîchie si on excepte les forts probables foehns, du côté de l'E-PACA notamment permettant au mercure d'atteindre et dépasser les 30°C.

Vers vendredi, les températures remonteraient légèrement à la faveur du rapide passage d'une faible dorsale d'altitude en lien avec l'approche d'un nouveau thalweg sur le proche Atlantique.

L'évolution diurne, aidée par de fortes convergences dues au creusement durable dans le golfe de Gênes, persiste en début de semaine sur les AS et principalement le Mercantour avec débordements probables sur les littoraux frontaliers.

 

Mercredi se dessine maussade.

Un thalweg atlantique balaie le nord du bassin avant de s'évacuer vers l'Adriatique. Sa trajectoire est solide dans les modélisations mais son caractère est encore incertain.

Une majorité de scénarios le voit suffisamment incisif pour soulever un balayage pluvio-orageux sur l'ensemble de nos régions. Les contours précis de cette dégradation sont encore confus. La configuration de surface est à stabiliser, en espérant qu'elle déstabilise l'atmosphère. :D

 

21080418_0106.gif.389f3fc6dad2838b19a7d1a8c049c172.gif

 

Un mot sur le week-end : l'avancée d'un second thalweg basculerait le flux au SW en altitude, au SE en surface. Le week-end pourrait ainsi être mitigé. C'est une option récurrente sur les dernières modélisations mais sans caractère solide.

Edited by _sb
  • J'aime 6
  • Merci 3
Link to post
Share on other sites

  • Replies 92
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Il faut donc faire parti des locaux pour pouvoir raconter n’importe quoi? 

Bonjour à toutes et tous,   Cette première semaine d'août s'annonce sur un registre semblable au reste de l'Hexagone, mais en « moins pire » ! Les températures seront plus basses qu'en

Désolé, c'est un forum ouvert à tous : cela implique d'accepter aussi des réponses tranchées ou sévères et de ne pas prendre la mouche si un intervenant recadre plus sèchement. Ça fait partie de l'ouv

Posted Images

Posted
Carnoux en Provence (13) 340m d'altitude

Le littoral méditerranéen du 13 au 06 et le proche intérieur ont l'air partis pour être les dindons de la farce sur les modélisations de ce midi.

 

Bel arrosage sur LR-Vaucluse et Alpes du sud.

 

La sécheresse a de beaux jours devant elle sur le reste de la zone méditerranéenne.

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Le Cailar (30) Capitale de la Petite Camargue
Il y a 3 heures, ludo13470 a dit :

Le littoral méditerranéen du 13 au 06 et le proche intérieur ont l'air partis pour être les dindons de la farce sur les modélisations de ce midi.

 

Bel arrosage sur LR-Vaucluse et Alpes du sud.

 

La sécheresse a de beaux jours devant elle sur le reste de la zone méditerranéenne.

En effet, précipitations revues à la hausse notamment sur les plaines et littoraux du 34 et du 30.

La journée de mercredi risque d'être pleinement automnale avec 5-10mm en général sur ces zones mais pourquoi pas 15mm et plus localement. 

On prend volontiers 🤗

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Aix en Provence
il y a 7 minutes, LQ'03 a dit :

La journée de mercredi risque d'être pleinement automnale avec 5-10mm en général sur ces zones mais pourquoi pas 15mm et plus localement. 

On prend volontiers 🤗

Oui, volontiers !

Même les BDR peuvent sortir leur épingle du jeu à la vue des sorties du soir (intégrant Arome). 5 à 10mm sont jouables d'est en ouest.

Littoraux  Var et AM moins servis en effet...

Cumul Arome

A suivre demain...

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)
Posted (edited)

Tout à fait, la configuration de surface n'est pas encore calée sur l'est du bassin.

Schématiquement, le thalweg d'altitude est prévu intermédiaire, ni trop mou ni incisif, ni trop nord, ni plongeant plein sud.

En surface, deux centres d'action se disputent la zone d'influence mercredi :

- la « vieille » dépression du golfe de Gênes qui nous vaut le Mistral / Tramontane du moment et les averses et orages du Mercantour ;

- un « jeune » et classique creusement sur le golfe du Lion naît de l'approche du thalweg.

Celui sur Lion pilote un petit jet de basses couches qui vient déstabiliser et humidifier l'air sur LR. En se déplaçant vers l'est / nord-est, l'alimentation se déplace et la convergence de surface balaie le bassin jusqu'à l'ouest-PACA.

À partir de là, deux « écoles » s'affrontent dans les modélisations. Pour résumer, la première noie le creusement originaire de Lion dans celui de Gênes ce qui détruit la convergence et limite fortement les précipitations sur le sud de PACA (vent de terre, voire foehn). La seconde voit un décalage du creusement issu de Lion vers la Corse, ce qui maintient ou, tout au moins limite, la déstructuration de la convergence de surface : les précipitations, possiblement amoindries, persistent jusqu'à la frontière italienne.

 

La première semble majoritaire dans les modélisations, cependant, dans un contexte d’altitude intermédiaire et que ça se joue sur de faibles décalages, rien n'est véritablement joué.

 

L'autre point est l'instabilité de la masse d'air en Languedoc. En altitude, ça ne semble pas trop poser de soucis, avec des valeurs de CAPE correctes. En basses couches, il y a une forte résistance (CIN) qui est modélisé en basses couches (jusque vers 800 - 750 hPa chez IFS par exemple) qui sera difficile à vaincre. Pour les chasseurs d'orages, la crasse en (T)BC est fortement probable ce qui ne devrait pas arranger les choses.

Sur W-PACA, pour l'heure, le contexte est plus optimiste, avec une CAPE correcte et une (quasi)absence de CIN. Un vigoureux balayage associé à la convergence de surface mieux structurée se déroulerait de la mi-journée à l'après-midi de la BVR jusqu'aux Alpes, peut-être à la CA (cf ci-dessus).

GFS est très rabat-joie et de nombreux WRF sur la toile dont il est le précurseur vont dans le même sens. Même chose pour ARPEGE.

En revanche, les modèles régionaux / fins basés sur ICON et UKMO et, dans une moindre mesure, sur IFS, proposent des solutions plus réjouissantes.

Comme dit par @paysdaix, à suivre.

Edited by _sb
  • J'aime 4
  • Merci 3
Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)

 

 

Je n'ai pas regardé pour le Roussillon : a priori, le contexte n'est pas favorable avec ce flux de SW mais la convection présente sur les Pyrénées semble pouvoir déborder plus ou moins marginalement suivant la position du creusement sur le golfe du Lion.

Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)

Un survol rapide ne dévoile pas une tendance franche pour demain.

On en reste pour l'heure à des pluies localement instable sur le Languedoc, le Roussillon étant en marge tout en pouvant espérant un peu plus de convection par effet orographique si le creusement sur Lion se positionne "bien".

La masse devrait se déstabiliser en arrivant en BVR, peut-être dès E34, ça dépendra des timings finaux. Un balayage orageux est probable jusqu'aux Alpes, rapide mais potentiellement fort. L'arrivée de l'anomalie négative de tropopause se phaserait avec la convergence de surface et un redressement du flux de BC et d'altitude (Jet Stream autour de 50 m/s !) temporairement plus sud.

 

arome_30_31_0xtv5.png

 

Deux interrogations encore : la nature du creusement de surface sur Lion puis son évolution vers les Alpes ou vers la Corse. (cf message d'hier).

Dans les modèles plus orageux (ceux que j'ai survolé), on a IFS, UKMO/EURO4, ICON/ICON-EU et, dans une moindre mesure, AROME

Dans les modèles les moins orageux, on trouve GFS, de plusieurs WRF, ARPEGE,  les PE d'AOME et d'ARPEGE avec des écarts-types faibles.

Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)

S'il y en avait 5 ... :D

--> [ ]

  • Haha 3
Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)
Posted (edited)

Les pluies ont été au rendez-vous du nord de l'Aude et de l'est du Tarn jusqu'au sud du Gard, des pluies aussi en mer, dans le golfe. Des averses parfois fortes sur les contreforts pyrénéens. Les pluies ont été plus en retrait sur PACA, avec un dégradé sud-ouest -> nord-est, le balayage envisagé ayant été plus faible.

 

Samedi, on peut avoir une situation intéressante. À l'avant d'un thalweg atlantique qui ne paie pas de mine, une forte advection chaude et très humide se met en place dans un flux de sud convergent. Ce serait principalement la vallée du Rhône qui serait impactée (flux de S), davantage en allant vers le centre-est et le Massif central.

De fortes pluies orageuses sont ainsi probables sur ces secteurs. À l'avant des averses parfois fortes sont possibles.

L'ouest de LR serait en marge, rapidement sous l'influence de la Tramontane avec un champ de pression en hausse sur l'Aquitaine. En sud-PACA, quelques averses sont possibles mais le flux resterait sous courbure anticyclonique en altitude et effets de foehn en basses couches.

 

Forte advection chaude et très humide + convergence du flux (IFS 06Z)

 

xx_model-en-999-9_modezrpd_2021080406_81_15_1234.thumb.png.aa6d4ab0eb0e322a3079a392c92cfc6d.png

 

 

Le contenu disponible en eau permet aussi des lames d'eau importantes ! (ARPEGE 12Z)

 

xx_model-en-999-9_modfra_2021080412_75_15_464.thumb.png.f0d57453ab84eed18b40ce27ce3aa5fa.png

 

Edited by _sb
  • J'aime 1
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites

Posted
La Grande-Motte (34)

Yes une journée de samedi à priori maussade, à voir les mailles fines ces prochains jours pour le risque de flotte, Avant la cagne la semaine prochaine certainement en témoigne les diagrammes du SE .
 

 

3B91C0CB-D4E4-4E63-A241-A5A74F9D5D37.gif

Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)

Rien de plus ce soir, des pluies pouvant être orageuses, samedi en gros entre 34 et 13 et les départements de part et d'autres de la vallée du Rhône.Plus à l’ouest et plus à l'est, des averses ponctuelles sont envisageables, plus sur le reste des départements côtiers de LR que de ceux de PACA.

Comme annoncé par @GrandMottois, la grosse chaleur pour plusieurs jours est probable à la sortie du prochain week-end.

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Fréjus - Saint Raphael (83)

Samedi, les 40°C ont l'air jouable sur le sud de la Corse près d'Ajaccio avec l'effet de Foehn, côté Sardaigne c'est plus les 42°C qui sont visés.

 

Sur l'ensemble de nos régions, ça devrait commencer à chauffer plus sérieusement dès le début de semaine prochaine.

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Posted
La Grande-Motte (34)

A partir de demain retour d’un temps estival et chaud sans excès. Mardi assez nuageux sur LR et ça commencera à monter d’un cran sur PACA niveau Tx.

 

C’est à partir de mercredi qu’une canicule devrait se mettre en place sur nos régions. Ça diverge encore mais pas tellement. On a des scénarios majoritaire à Tx 35/38 pendant 5 jours et des scénarios + extrême où ça monte jusqu’à 40 en BVDR. Au niveau des Tn ça s’annonce tropical également.

 

A suivre quand même ;) 

Edited by GrandMottois
  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

A partir du milieu de la semaine prochaine , il y a du potentiel pour qu' il puisse s' agir du début d' une des plus fortes et longues vague de chaleur de ces dernières années ( en tous cas en région méditerranéenne ) . Par exemple L' isoligne 24°C à 850 ph jusqu' à peu considéré comme exceptionnel pour la France s' enfonce sur le pays comme dans du du gruyère dans une bonne partie des scenarios . 

Edited by CP3
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Fréjus - Saint Raphael (83)

Oui, ça pourrait commencer à chauffer plus sérieusement des mercredi, avec déjà du 37/38°C modélisé dans l'arrière pays, à J+5 certains scenarios sur GFS ou CEP sont quand même assez extrême (plus de 25°C à 850 hPa), on retrouve des ressemblances avec Aout 2017, à suivre.

Edited by Twister83
  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

Posted
Villeneuve les Avignon/Avignon

Peut-on espérer les 40° ? 😍 Après un été aussi pourri, une bonne grosse canicule ferait plaisir !

  • Haha 6
Link to post
Share on other sites

Posted
Fréjus - Saint Raphael (83)

Je pense pas qu'on ai eu un été pourri par ici... 

En tous cas on retrouve du violet/rose sur les cartes ARPEGE pour les journées de mercredi et jeudi, comme je l'ai déjà dit plus haut ça ressemble aux cartes qu'on pouvait retrouver début août 2017, sauf que la, ça pourrait durer plus longtemps.

Edited by Twister83
  • J'aime 2
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites

Posted
La Grande-Motte (34)

Oui je vois beaucoup de monde de notre région parler d’été pourri, aller dire ça aux habitant du nord de la France 🤣 

 

Sinon la canicule se confirme dès mercredi, très très chaud dans l’interieur des terres, brisé qui fera beaucoup de bien sur nos plages, surtout que la température de l’eau va devenir bien chaude d’ici le week-end prochain.

 

A priori une vigilance canicule, au moins pour 30/13/84 et 83 . Montpellier resterai soumis au brise mais avec tn tropical. 
 

ARPEGE doit un peu surestimé mais pour le moment je table sur du 37/39 mercredi jeudi mais 40ºC jouable vers le week-end. 

Edited by GrandMottois
  • J'aime 5
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)

Quelques cartes à courts termes :

 

AROME :

Comme d'habitude, plus l'air sera sec, plus la chaleur sera vive !

 

ARO_T2m_RH2m.png.5e7ffd3b6a6b0ce53c778855013d3e2d.png

 

Les deux MOLOCH, aux conditions initiales d'IFS et de GFS : la version « GFS » est demain après-midi plus chaude que la version « IFS ». Le sud de la botte italienne et la Sardaigne seront déjà entrées dans la fournaise.

 

MOLOCH.thumb.gif.5984ac02399aa9a326260db009c10684.gif

 

Le WRF aux conditions initiales d'IFS du consortium italien LaMMA/CNR : à brève échéance, il y a encore des incertitudes importantes sur les valeurs brutes, de 2 à 4°C, sur un même modèle selon le forçage global utilisé.

 

 

t2m_z1_33.thumb.png.37e01812004ee45bdd281b4a16a48ac3.png

  • J'aime 7
Link to post
Share on other sites

Posted
La Grande-Motte (34)

Peu de changements sur nos modèles, il restera à voir la durée de cette canicule, ça varie encore mais 5 jours minimum.

 

36/39ºC mercredi et jeudi.

Probablement 40ºC ou 41ºC par endroits vendredi et ce week-end. ( intérieur Gard/ Var ) 

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Du point de vue du parametre T °c à 850 hp 5 jours ( au moins ) consécutifs à 23°C - 24°C me semble inédit . Depuis plus de 10 ans que je suis régulièrement ce type de paramêtre il me semble ne jamais avoir vue ça .  Même lors de la canicule de 2003 , ces valeurs exceptionnelles à T 850 hp ( d' un point de vue historique ) n' avaient pas été atteinte ou modélisé pendant plus de 3 jours consécutifs . 

A voir que ce type de valeur peut correspondre potentiellement à du 43°c-44°c au sol lorsque toutes les conditions sont réunis ( c' est à dire notamment lorsque la température potentielle est homogène sous toute la couche : adiabatique sèche )  .

  • J'aime 5
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites

Posted
La Seyne sur mer
Il y a 1 heure, CP3 a dit :

Du point de vue du parametre T °c à 850 hp 5 jours ( au moins ) consécutifs à 23°C - 24°C me semble inédit . Depuis plus de 10 ans que je suis régulièrement ce type de paramêtre il me semble ne jamais avoir vue ça .  Même lors de la canicule de 2003 , ces valeurs exceptionnelles à T 850 hp ( d' un point de vue historique ) n' avaient pas été atteinte ou modélisé pendant plus de 3 jours consécutifs . 

A voir que ce type de valeur peut correspondre potentiellement à du 43°c-44°c au sol lorsque toutes les conditions sont réunis ( c' est à dire notamment lorsque la température potentielle est homogène sous toute la couche : adiabatique sèche )  .

.

Quand je compare les cartes de fin juin 2019, c'était plus long et plus chaud, il suffit de voir les archives de CEP par exemple.

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Après comparaison entre ce qui est envisagé dans les jours prochains et la situation de fin juin 19 qui fut totalement hors norme en intensité :  Ce coup ci cela devrait etre un peu moins extreme du point de vue des valeurs de la T 850 hp ( c' est à dire au niveau voir légèrement au dessus des records style 2003 )  mais sensiblement plus long en durée . En tous cas pour un mois d' aout cela risque d' etre clairement inédit pour la région .  

Edited by CP3
  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

  • Sebaas locked this topic
Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...