Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Du 16 août au 22 août 2021, prévisions météo semaine 33


Recommended Posts

Posted
Hermanville-sur-mer,Calvados(14),plage du débarquement SWORD,Normandie.

 

J'ouvre ce topic pour continuer de débattre de la suite de la synoptique se mettant en place dès le milieu de semaine précédente qui sans trop de doutes maintenant nous garantirait un épisode caniculaire sur le SE et au mois de la chaleur voir forte chaleur ailleurs sur le pays.IFS et GFS s'opposent avec une gestion différente du talweg atlantique,le résultat pour nous ne serait pas le même selon le modèle.Cut-off sur l'atlantique,circulation lente, ou talweg sur le pays c'est un peu les 3 options que les modèles nous proposent.A vos claviers.

 

gfs-0-192.pngECM1-192.GIF?09-12

 

Panel GEFS:

 

gens_paneltrs5.php.png

 

Cluster EPS:

 

283355498_Sanstitre1.jpg.65c59a713de24b8563a11a738b50b1ac.jpg

 

 

 

Edited by Nico 14
  • J'aime 6
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

  • Replies 54
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Deux pas en arrière pour retourner au même point, ça tourne en rond et ça me fait furieusement penser à deux célèbres personnages de BD !     Même conclusion que pour l'affinage

Si la levée de l'étreinte des HG açéro-méditerranéens semble acquis pour le début du topic, cette levée peut être durable ou éphémère. BG et HG, air froid et air chaud sont en embuscade.  Il suff

Oui c'est peu le fouilli ce matin dans les déterministes, mais ils reflètent simplement l'écart-type important que l'on retrouvait dans les ensembles dés le week-end qui précède, ils explorent les pos

Posted Images

Posted
Pamiers (09)

Comme en ce moment c'est toujours le thalweg sur le pays ou la goutte froide sur le pays qui rythme notre été, je partirai sur le scénario de GFS et GEFS... 

La synoptique n'a pas changé , on est du bon coté cette semaine, un peu à l'image de la belle semaine de juillet. 

  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Beauvoir mt st michel
il y a 56 minutes, Gouf09 a dit :

Comme en ce moment c'est toujours le thalweg sur le pays ou la goutte froide sur le pays qui rythme notre été, je partirai sur le scénario de GFS et GEFS... 

La synoptique n'a pas changé , on est du bon coté cette semaine, un peu à l'image de la belle semaine de juillet. 

Oui si nous parlons de l'anomalie de circulation du courant perturbé au sud du Groënland, mais sur certains runs, il y a des tentatives de reprise ; certes ce n'est pas la première fois, mais plus nous allons vers l'équinoxe, plus l'anomalie va avoir du mal à tenir là-bas.

Non si nous gardons en mémoire ce que faycal a pointé le premier et que tout le monde a vu maintenant, à savoir le transfert vers la Méditerranée occidentale de la bouilloire égéenne : nous sommes maintenant à portée de fusil. Reste à savoir si il y aura des balles dans le chargeur. Pour le moment, la dispersion des scénarios me dépasse, je laisse de bons décrypteurs tenter d'y voir plus clair. 

  • J'aime 8
Link to post
Share on other sites

Posted
Hermanville-sur-mer,Calvados(14),plage du débarquement SWORD,Normandie.
Posted (edited)

Ce qui va venir pimenter la prévision c'est ce décrochage sur l'Islande à 96h:

 

animqym4.gif

 

Sur l'Européen,la jonction des HG s'opère avant que le décrochage ne prenne une trajectoire plus méridionale,on retrouve l'anomalie d'altitude au large de la norvège,contrairement à GFS:

 

animmjb5.gifanimmrh3.gif

 

On notera que sur le dernier GFS,la goutte froide circule très difficilement dans les HG et la très forte chaleur persiste sur la façade est du pays:

 

animmib5.gifanimpqh4.gif

Edited by Nico 14
  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

Posted
Hermanville-sur-mer,Calvados(14),plage du débarquement SWORD,Normandie.
Posted (edited)
Il y a 21 heures, Cers a dit :

 @Nico 14 passionné par les vagues de chaleur. T'es tranquille dans le Calvados, les nuits ne s'annoncent pas trop difficiles. :D 

 

Passionné par toute situation météorologique atypique😉,attention à toi @Cers,les tiennes pourraient le devenir en fonction de l'atterrissage ou pas de la goutte froide:D.

Edited by Nico 14
  • J'aime 2
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

Il y a 3 heures, Gouf09 a dit :

La synoptique n'a pas changé , on est du bon coté cette semaine, un peu à l'image de la belle semaine de juillet. 

 

Bien sûr que si, la situation synoptique a changé. Pour le "bon côté" encore une fois, c'est subjectif. Pour d'autres dont je fais partie, on entre plutôt dans une mauvaise période. Faut que j'aille prier pour qu'un talweg vienne nous rendre visite bientôt, parce que là c'est mal barré cette affaire, la prévision d'ensemble n'aide pas beaucoup. :D 

 

 

graphe3_20000___6.1815_48.6888_Nancy.gif

  • J'aime 6
Link to post
Share on other sites

Posted
Clermont-Ferrand (63)

Sacré gradient ! Prémices d'une forte dégradation à la suite des chaleurs sur IFS det ? Mais c'est encore un peu loin et seulement quelques scénarios...

 

ECM0_216zoi9.GIF

 

Edited by Jojobarbar
  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites

Posted
Hermanville-sur-mer,Calvados(14),plage du débarquement SWORD,Normandie.
Posted (edited)

Et le CEP ce soir abandonne son scénario de jonction de HG,rapprochement net vers le scénario GFS,progression lente du talweg par l'Ouest avec déstabilisation de la masse d'air sur ces régions et redressement du flux au sud sur l'est du pays,la forte chaleur gagnerait le NE,le gradient (très fort)passerait donc Est /Ouest.Ce scénario prolongerait sérieusement la durée sur le SE mais force est de constater qu'il prend du galon ce soir:

 

ECM1-168.GIF?09-0gfs-0-168.png

 

ECM0-216.GIFgfs-1-216.png

Edited by Nico 14
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)
il y a 6 minutes, Nico 14 a dit :

Et le CEP ce soir abandonne son scénario de jonction de HG,rapprochement net vers le scénario GFS

 

Certes mais le verbe « abandonner » est sans doute un peu fort. Les déterministes à ces échéances explorent des pistes et il est fort probable que demain un autre abandon et un autre « rapprochement » voient le jour.

La sortie de l'ensemble étendu d'IFS ce soir permettra de dégager une ou deux lignes directrices pour la globalité de la semaine. À partir de ce socle, les éléments décrits dans les précédents posts pourront mieux s'articuler. Un des points clés va être la situ sur Groenland - Islande, comme le soulignait @Bruno 49 avec maintien des HG ou, au contraire, reprise du terrain par les BG. Pour l'heure, ce n'est pas tranché bien qu'une baisse lente du champ représente l'évolution moyenne :

 

IFS ENS 00Z puis GEFS 12Z pour Reykjavik :

 

IFSENS_Z500.png.f47538b43645c425336d9048cb9882f5.png

GEFS-Z500.png.8832d4ca1ab109c2a8933499ddeb1eb9.png

  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites

Posted
Hermanville-sur-mer,Calvados(14),plage du débarquement SWORD,Normandie.
Posted (edited)
il y a 24 minutes, _sb a dit :

Certes mais le verbe « abandonner » est sans doute un peu fort. Les déterministes à ces échéances explorent des pistes et il est fort probable que demain un autre abandon et un autre « rapprochement » voient le jour.

 

Oui c'est peut-être un peu fort,mais l'échéance n'est pas non plus astronomique pour des déterministes on est sur du moyen terme 144/168H,avec un décrochage qui se produirait à 96h.L'IFS était un peu seul sur cette option même dans son ensemble.Après je suis d'accord on est sur une synoptique fragile de goutte froide et ça pourrait changer demain,mais l'accord des 2 à moyen terme et avec UKMO qui est proche,la position de la goutte froide pourrait changer mais je ne pense pas qu'il revienne sur son option.

 

il y a 24 minutes, _sb a dit :

La sortie de l'ensemble étendu d'IFS ce soir permettra de dégager une ou deux lignes directrices pour la globalité de la semaine

 

Je me méfie de ces ensembles,quand il n'y a pas de grain de sable dans la mécanique la tendance peut devenir fiable par contre sur de telles synoptiques,méfiance,comparaison de l'anomalie prévue par l'étendu et l'opérationnel,ce n'est pas le même paramètre je suis d'accord mais ça montre bien "l'inertie":

 

ps2png-gorax-green-002-6fe5cac1a363ec1525f54343b6cc9fd8-a4pRXC.pngecmwf-ens_T850aMean_eu_1.png

Edited by Nico 14
  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites

On remarquera que, concernant GFS/GEFS, les scénarios déterministe et de contrôle pour le 12 Z ne s'écartent pas tellement l'un de l'autre à moyen terme à grande échelle. La dispersion observée indique une sensibilité importante aux conditions initiales. Pour ceux qui n'aimeraient pas la chaleur, l'écart-type et la moyenne d'ensemble se veulent finalement "rassurants" de mon point de vue. Il y a pas mal de signaux de pluie aussi par endroits. L'ensemble IFS montre également le retour possible de conditions moins chaudes la semaine prochaine. Ci-dessous je montre Nancy pour exemple, mais la tendance (y en a t-il une ?) peut bien entendu différer selon les régions. Pour commenter le graphe des T850 pour GEFS, le contrôle prend le chemin du haut mais on a un tube en bas, et une moyenne d'ensemble qui baisse. Mais bon, il faut admettre qu'il n'y a aucune tendance solide.

 

 

graphe3_10000___6.1815_48.6888_Nancy.gif

 

 

 

 

render-gorax-green-003-6fe5cac1a363ec152

Edited by Cers
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Hermanville-sur-mer,Calvados(14),plage du débarquement SWORD,Normandie.
il y a 6 minutes, Cers a dit :

On remarquera que, concernant GFS/GEFS, les scénarios déterministe et de contrôle pour le 12 Z ne s'écartent pas tellement l'un de l'autre à moyen terme à grande échelle. La dispersion observée indique une sensibilité importante aux conditions initiales. Pour ceux qui n'aimeraient pas la chaleur, l'écart-type et la moyenne d'ensemble se veulent finalement "rassurants" de mon point de vue : il suffit que les conditions initiales appliquées au déterministe diffèrent d'un chouïa pour voir le retour d'une situation synoptique moins favorable à la chaleur. Il y a pas mal de signaux de pluie aussi par endroits. L'ensemble IFS montre également le retour possible de conditions moins chaudes la semaine prochaine. Ci-dessous je montre Nancy pour exemple, mais la tendance peut bien entendu différer selon les régions. Pour commenter le graphe des T850 pour GEFS, le contrôle prend le chemin du haut mais on a un tube en bas, et une moyenne d'ensemble qui baisse. Mais bon, il faut admettre qu'il n'y a aucune tendance solide.

 

 

 

En prenant le diagramme de Rennes,la dispersion est déjà nettement mois importante,si on met la synoptique en parallèle et le diagramme de Nancy on peut en déduire peut-être que l'incertitude principale est la progression de la goutte froide.Les déterministes depuis plusieurs sorties s'opposent aux ensembles avec une progression plus lente,ou une position moins directe du cut-off sur nous.Sur la semaine en cours ils se sont nettement redressés vers le haut.Dans ce cas peut-être que le comparatif des déterministes est plus judicieux que la prévision d'ensemble?

Ce qui m'étonne le plus c'est qu'il y a peu de signaux humides malgré la modélisation de ce fort gradient thermique.

 

graphe_ens3zgp5.php.gif

 

 

  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)
il y a 15 minutes, Nico 14 a dit :

on est sur du moyen terme 144/168H,avec un décrochage qui se produirait à 96h

 

OK, au temps pour moi, car les cartes que tu montrais étaient du H168 et H216 d'où ma mauvaise interprétation.

 

il y a 17 minutes, Nico 14 a dit :

Je me méfie de ces ensembles,quand il n'y a pas de grain de sable dans la mécanique la tendance peut devenir fiable par contre sur de telles synoptiques,méfiance,comparaison de l'anomalie prévue par l'étendu et l'opérationnel,ce n'est pas le même paramètre je suis d'accord mais ça montre bien "l'inertie":

 

Je trouve que tes cartes collent plutôt bien ! :D

 

L'ensemble étendu et ses données hebdomadaires entrent dans une autre échelle.

À LT, la grande échelle (hémisphérique par exemple) est plus regardée que la petite échelle (la France par exemple). L'échelle temporelle compte aussi, et à LT, voir sur une échelle longue (7 jours) est souvent regardée car elle permet de discerner les éléments basses fréquences, pouvant relever justement de l'inertie inhérente au système Terre, des éléments hautes fréquences. C'est mon avis évidemment, rien de plus et je n'analyse pas à échelle longue comme j'analyse à échelle courte habituelle.

 

Pour reprendre ton exemple, je ne me focalise pas sur un paramètre en particulier mais sur un combo pour une vision d'ensemble groupée. En lecture brute, la prévision est fausse puisque la semaine du 9 au 16 apparaît avec une anomalie neutre à légèrement négative ce qui ne sera pas le cas du tout. En revanche, on a bien le placement des centres d'actions principaux, tels que les HG méditerranéens qui se décalent vers le bassin occidental + faible dorsale sur la France + une tendance au thalweg sur l'océan + ensoleillement excédentaire avec, pour conséquence, le réchauffement sur la péninsule ibérique qui gagne l'ensemble de la France par rapport à la semaine précédente. En fait, la réalité sera que les HG seront plus massifs qu'envisagés, amplifiant les conséquences. Ça donne des éléments de base plus stable et moins précis, comme un déterministe donnent d’autres éléments plus précis et plus changeants d'une sortie à l'autre. Je faisais remarquer une autre façon de voir les choses.

 

IFSENSEXT.thumb.gif.1e09a920f905f597dc6fc08d6d24d1c7.gif

 

Pour la semaine du topic, la sortie de ce soir fait état d'une régression des HG avec une faiblesse relative qui se maintient sur la Méditerranée orientale, et c'est un élément qui change par rapport aux semaines précédentes. On peut noter aussi une reprise  de la zone groenlandaises par les BG pour des ondulations de faibles amplitudes sur l'Atlantique nous plaçant sous un flux +/- d'ouest anticyclonique. Dans ces configurations générales d'ouest, le SE est souvent favorisé thermiquement, ce qui tendrait à penser que le desserrement de l'étreinte très chaude y serait lente.

 

IFSENSEXT_hebdo.thumb.gif.c82f81673da2eb5496d1e0e34d394b93.gif

  • J'aime 7
Link to post
Share on other sites

Posted
Hermanville-sur-mer,Calvados(14),plage du débarquement SWORD,Normandie.
Posted (edited)

Je suis tout à fait d accord avec ton analyse @_sb,l échelle continentale est  recommandée sur ces ensembles surtout avec ce genre de synoptique. Ce que je voulais démontrer c est qu une goutte froide placé différemment pouvait changer une anomalie thermique d un pays à l autre sur du moyen terme. 

Edited by Nico 14
  • J'aime 1
  • C'est corrigé 1
Link to post
Share on other sites

Posted
La Seyne sur mer

Ce matin, sur le 0z, GFS voit la grosse chaleur revenir après une petite accalmie le mardi.

 

Par contre GEM et CEP ne suivent pas, ils ne voient pas un gros rafraichissement mais la fin de la grosse chaleur.

 

gfs-1-204.png

 

gem-1-204.png

 

ECM0-192.GIF?10-12

Edited by moumou31
  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

Posted
Fréjus - Saint Raphael (83)

Pas mal de différences ce matin entre les modèles oui, tout dépendra ou la future goutte froide s'isolera vers le week-end prochain.

 

On pourrait vite revenir un temps  plus frais (même ici) si un scénario à la CEP ou GEM se confirme dans les prochaines sorties.

Néanmoins il reste encore certains modèles qui persistent dans leurs isolement de la GF au large de la France et qui pourraient faire office de pompe à chaleur, comme le UKMO de ce matin 

 

À suivre donc les prochains sorties, ça va très certainement encore bouger (dans un sens ou dans l'autre).

  • J'aime 5
Link to post
Share on other sites

Posted
Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m

Oui c'est peu le fouilli ce matin dans les déterministes, mais ils reflètent simplement l'écart-type important que l'on retrouvait dans les ensembles dés le week-end qui précède, ils explorent les possibilités et ça commence dés lundi:

 

- GF ou pas GF au large du pays entre Açores et Portugal

- influence de l'anomalie dépressionnaire qui s'établie sur les pays scandinaves

-tassement, extension ou étirement d'ouest en est de la dorsale nord-africaine

 

Si on les classes dans l'ordre du potentiel chaud a moins chaud je mettrais UKMO en premier avec sa plongée d'une anomalie dépressionnaire pile poil entre nord des Açores et pointe nord-ouest de l'Espagne, chez les autres a cette échéance de lundi cette GF s'est déja trop faite aspirer vers l'ouest et trop tôt, elle est déja au centre de l'Atlantique et son influence sur la dorsale nord-africaine devient négligeable, ou alors  comme chez l'américain elle n'existe pas vraiment et c'est plutôt un talweg encore "collé" a la circulation barocline plus au nord qui nous concerne (comme chez GEM et CEP au final, la GF Atlantique en moins).

 

image.thumb.png.a6b4dcc937a907481adaef4e6fd9b153.png

image.png.05de1e0de6dae838e1baca05a1024860.png

image.png.f368913a7b3d78377e2587184b45da24.png

image.png.3017b18424536e3c42a2ae748ceb692d.png

 

Cela est encore appelé a bouger bien sur mais je pense que les possibilités d'un deuxième service en mode bouillotte n'est pas du tout garanti, voire même s'éloignerai un peu ce matin.

Edited by cédric du Lot
  • J'aime 9
Link to post
Share on other sites

@_sb l'a bien rappelé hier, je cite : les déterministes à ces échéances explorent des pistes et il est fort probable que demain un autre abandon et un autre « rapprochement » voient le jour.

 

Nul besoin d'aller au-delà de J6 pour voir des écarts parfois importants :

 

ECMOPEU00_144_1.thumb.png.21a2ddad06b032721f971546a3fc0c1e.png

 

 

UKMOPEU00_144_1.thumb.png.9f5249e5eccab1eed098a14f6ecf93e8.png

 

 

Il y a 12 heures, Nico 14 a dit :

En prenant le diagramme de Rennes,la dispersion est déjà nettement mois importante,si on met la synoptique en parallèle et le diagramme de Nancy on peut en déduire peut-être que l'incertitude principale est la progression de la goutte froide.Les déterministes depuis plusieurs sorties s'opposent aux ensembles avec une progression plus lente,ou une position moins directe du cut-off sur nous.Sur la semaine en cours ils se sont nettement redressés vers le haut.Dans ce cas peut-être que le comparatif des déterministes est plus judicieux que la prévision d'ensemble?

Ce qui m'étonne le plus c'est qu'il y a peu de signaux humides malgré la modélisation de ce fort gradient thermique

 

Oui, il est clair que l'évolution de l'anomalie froide est mal appréhendée, et le fait que la France soit concernée par un fort gradient thermique horizontal accentue aussi rapidement l'écart-type sur la température lors de décalages spatio-temporels des systèmes synoptiques. En prenant l'exemple des cartes précédentes qui montrent quand même une évolution bien différente, dans un cas (IFS) on se retrouve avec moins de 9 °C à Nancy lundi à 850 hPa, dans l'autre (UKMO) on arrive à 20 °C. Quand deux ou trois déterministes se "rejoignent" lorsque la dispersion dans les ensembles est grande (=> forte sensibilité aux conditions initiales), il reste une incertitude élevée qui pèse sur le scénario déterministe je traite çà comme une coïncidence.

 

Le "tube du bas" pour Nancy est ainsi une option tout aussi sérieuse. :) 

 

Hier 12 Z :

 

render-gorax-green-008-6fe5cac1a363ec152

 

 

Aujourd'hui 00 Z :

 

 

render-gorax-green-002-6fe5cac1a363ec152

 

 

Pour rebondir brièvement au sujet de ta dernière remarque qui est pertinente, une zone barocline peut en fait être inactive. ;) Elle constitue un réservoir d'énergie potentielle utilisable, mais il faut qu'elle soit perturbée, que des advections QG et une déformation intense des champs de température et d'humidité "resserrant" les gradients se produisent, pour qu'en retour naisse une circulation agéostrophique et se développent des nuages et des précipitations. Le contexte anticyclonique est davantage favorable à la frontolyse qu'à la frontogenèse. La convection profonde est possible en présence de CAPE, à condition d'une faible inhibition convective, mais les forçages sont ténus. Dans ces conditions, bien que des nuages convectifs de type Cu Co et Cb puissent se former en plaine si convergence locale, les reliefs sont souvent privilégiés.

 

Enfin, on a tout de même des signaux de pluie loin d'être négligeables et de baisse du géopotentiel à moyen terme, des passages humides sont possibles.

 

Edited by Cers
bug figures, ajout
  • J'aime 6
Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)

Les ensembles de ce matin accompagnent la vision basse fréquence d'IFS ENS EXT d'hier soir. A savoir une dorsale groenlandaise éphémère avec reprise du secteur par les BG et rétablissement d'une circulation d'ouest faiblement ondulante dont le niveau en latitude est encore discuté. L'influence des hauts géopotentiels resterait dominante en Méditerranée si bien que la chaleur y persisterait, peut-être moins fortement. Le dégradé NW/SE se renouvellerait en récupérant les synoptiques des semaines passées.

Perso, je ne me fais pas trop de soucis sur la présence d'humidité et la suffisance des forçages. En revanche, nous serions actuellement plus sur une dynamique pluvieuse qu'orageuse, entrecoupée de belles plages ensoleillés, sur une partie nord à définir.

 

avg-jet.png?run=run06model

  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites

Posted
La Seyne sur mer

Dans son 6Z, GFS fait un grand pas vers GEM et CEP.

 

Même s'il voit encore de la grosse chaleur dans l'extrême sud-est, il enlève la possibilité d'une grosse chaleur dans le reste de la France.

 

Le 0Z :

 

gfs-1-204.png

 

Le 6Z :

 

gfs-1-198.png?6

Edited by moumou31
  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites

Il y a 1 heure, moumou31 a dit :

Dans son 6Z, GFS fait un grand pas vers GEM et CEP

Oui mais cela était relativement attendu dans le sens que le déterministe était bien au dessus de son ensembliste. Comme le dit @Cers et @_sb, à des échéances d'au moins 5 jours, il faut plutôt tenir compte des ensemblistes comme GEFS plutôt que des déterministes comme GFS car les petites erreurs seront probablement très présents or l'ensembliste est fait de scénarios tenant compte des erreurs possibles. GEFS n'était pas éclaté et prévoyait des températures légèrement fraîches pour la saison pour cette période du 18 août.

Link to post
Share on other sites

Posted
La Grande-Motte (34)

GFS prolonge la canicule jusqu’en deuxième partie de semaine dans le SE. 7 jours minimum en tout. A voir jusqu’à où ça poussera 

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

GFS 18z est en effet assez extrême en terme de durée. Les 20°C à 850hPa ne quitteraient jamais totalement la France jusqu'à la fin du topic (!), et même si ce n'est, évidemment, pas à prendre au pied de la lettre, cela indique en tout cas que rien n'est encore joué sur la durée de cette vague de chaleur.

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Posted
La Seyne sur mer
Il y a 7 heures, Sawano a dit :

GFS 18z est en effet assez extrême en terme de durée. Les 20°C à 850hPa ne quitteraient jamais totalement la France jusqu'à la fin du topic (!), et même si ce n'est, évidemment, pas à prendre au pied de la lettre, cela indique en tout cas que rien n'est encore joué sur la durée de cette vague de chaleur.

.

Sauf que de run en run, GFS rentre dans le rang en décalant à chaque fois un peu + vers l'Italie et l'Afrique du nord la masse d'air très chaude..

 

Le 18z :

 

gfs-1-234.png?18

 

Le 0z :

 

gfs-1-228.png

 

Et voici GEM :

 

gem-1-228.png

Edited by moumou31
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...