Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Du 13 Septembre au 19 Septembre, prévisions météo semaine 37


Recommended Posts

Posted
Naillat, 360m, 23

Bonjour,

 

un topic fantôme?

 

Pourtant, le début de semaine devrait voir un écoulement favorable à l'agitation au moins sur une grande moitié sud. En moyenne, et sur les différents modèles, un potentiel est bien réel.

 

500_moy.png?run=run00model

 

L'évolution de ce talweg devrait se préciser assez vite, nous sommes déjà jeudi... mais le passage par une phase de flux de sud-ouest dynamique semble difficile à contourner: 

 

p-spaghetti-500.png?run=run06model

On a connu des débuts d'automne plus vivants sur le forum alors que cette semaine pourrait l'être au niveau météo :D!

 

 

 

 

Edited by tao
  • J'aime 17
  • Merci 7
Link to post
Share on other sites

Posted
Torfou, à la jonction 44-49-85
Il y a 9 heures, tao a dit :

(...) le passage par une phase de flux de sud-ouest dynamique semble difficile à contourner

La prévision à +108h donne un bon petit potentiel sur une zone Sud Ouest- Sud Centre, jusquau Massif Central en effet:

120-505.thumb.gif.7fcd4e5a588b62de9ec5245a820a5aca.gif

 

Avant, à +102h, c'est le pourtour Sud Ouest littoral Atlantique qui serait concerné - et encore, faiblement...

Vu la distance temporelle qui nous sépare de ces cartes, la finesse de l'analyse Cape et LI,  et le balayage très rapide entre les deux, les conflits de masses d'air me semblent pour l'instant soit peu sûres, soit insuffisamment alimentées, pour concerner la majeure partie du territoire (contrairement à ce milieu de semaine-ci). 

Le Jet est, quant à lui, débranché de son courant principal, avec une dynamique poussive, son maximum n'étant atteint qu'à +108h (sur la 1ère carte).

N.B. : c'est mon 1er post de previ... je vous remercie d'avance de votre indulgence... 😊 

Edited by Flora
J'aime pô prendre des risques. Mais je voulais aider à l'animation du topic...
  • J'aime 18
  • Merci 4
Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)

-> Sur l'ensemble de la semaine à échelle hémisphérique : concentration des bas géopotentiels de l'Alaska et de l'Arctique est-sibérien jusqu'au Groenland et à l'Islande

 

C'est ce qui ressort des projections. Cela aurait deux conséquences : une remise en cause du zonal Pacifique et du blocage sur l'Asie centrale d'une part, le resserrement du gradient sur la zone américano-Atlantique avec renforcement du Jet, d'autre part.

 

Peut-être la fin de cet été sur une grande partie de l'Arctique étendu et une plongée dans des configurations automnales.

La zone euro-Atlantique, en sortie des bas géopotentiels, serait dans une zone mouvante entre incursion renforcée polaire (flux de NW) et aspiration subtropicale (flux de SW). La prévisibilité et la barocline s'abaissent.

 

 

-> Sur l'Atlantique et l'Europe : batailles entre hauts et bas géopotentiels sur l'océan

 

Les hautes valeurs de géopotentiels résisteraient sans pour autant garantir un temps calme et lumineux. Ce serait d'ailleurs plutôt le contraire car de nombreuses infiltrations d'anomalies négatives parviendraient à inhiber l'installation d'une dorsale, tant sur l'océan que sur le continent.

 

En ouverture de topic, une goutte froide s'approche de la péninsule ibérique. Le flux deviendra progressivement cyclonique sur une grande partie de l'Europe.

p-spaghetti-500.png?run=run06model

Sous un flux globalement orienté au SW entre bas géopotentiels canado-groenlandais et hauts géopotentiels méditerranéo-scandinaves, le champ de pression révèle la présence d'anomalies qui perturberont sans doute les pronostics.

p-spaghetti-500.png?run=run06model

-> À échelle proche-Atlantique et sub-continentale : davantage d'humidité au sud qu'au nord ?

 

Nuages et faibles pluies s'inviteront par les côtes de la Manche et de l'Atlantique en début de semaine. Ces pluies se renforceraient mardi sur la plupart des régions mais l'incertitude augmente déjà beaucoup au vu de l'échéance : difficile de zoner précisément ni de spécifier le degré d'instabilité. Les Cévennes et/ou la vallée du Rhône sont susceptibles de connaître un épisode de fortes précipitations orageuses dont la durée (si épisode il y a) est pour l'heure totalement inconnue.

 

En milieu de semaine, la goutte froide sur le sud-ouest de l'Europe et un thalweg traversant la mer du Nord pourraient maintenir un temps pluvieux, davantage au sud qu'au nord où les pressions resteraient relativement plus élevées. Toutefois, la prévisibilité est mauvaise quant aux intensités des passages pluvieux, le dynamisme associé pouvant se révéler fort.

 

La fin de semaine est très floue, avec le passage de minima d'altitude. L'atmosphère garderait une composante humide importante.

 

Sur l'ensemble de la semaine, la masse d'air resterait douce et même chaude au sud. Près du sol, les températures seraient excédentaires. Cependant, suivant les passages pluvieux, des sensations plus fraîches sont possibles temporairement.

Avec une probable barocline moins haute, les valeurs des thermomètres baisseraient lentement par le nord.

 

Enfin, dans cet environnement de hauts géopotentiels perturbés, aucun phénomène venteux n'est prévisible (hors phénomène d'origine convective ...).

 

 

Goutte froide sur le sud-ouest de l'Europe, thalweg traversant la mer du Nord pilotant un flux de SW très humide :

 

500.png

 

pwat.png

 

 

Ensuite, le champ resterait relativement cyclonique au sud et anticyclonique au nord, la France se trouvant peut-être à un carrefour d'influence (mauvaise prévisiblité dans un champ aux anomalies peu marquées). Cette dichotomie est retrouvée au niveau du contenu en eau précipitable. Chez les ensembles, cette configuration subsiste à échelle large (Europe) mais se présente beaucoup plus volatile à échelle réduite (la France).

 

500.png

 

pwat.png

 

  • J'aime 6
  • Merci 8
Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)

Les modèles sont en accord sur l'océan jusqu'à H120. Ensuite, dès l'échéance suivante, ils s'écartent assez fortement sur notre secteur.

 

À H120, une incertitude demeure sur le devenir de la GF ibérique et son influence sur la France :

p-spaghetti-500.png?run=run00model

À H144, la situation se brouille aussi sur le proche Atlantique et l'Europe occidentale.

p-spaghetti-500.png?run=run00model

IFS opé et // diffèrent également dès cette échéance. La version // joue quelque peu l'intermédiaire entre IFS opé et GFS. Être à un carrefour d'influence ouvre de nombreuses possibilités. La branche principale du Jet partirait en direction de l'Islande ou de la Scandinavie nous laissant sans influence marquée. Des HG peu solides sur l'Europe centrale, des thalwegs / GF peu profonds sur le proche-atlantique. L'arrivée d'un train d'ondes complique les modélisations (diagramme, ligne noire).

Dans ces conditions, le temps sensible envisageable couvre un large panel, de la chaleur sèche à la fraîcheur humide avec tous les intermédiaires.

 

500.png?run=run00model

 

 

nh_hovmoller.thumb.png.be6be521eb8c0c98e69576a9c1b54e11.png

 

 

  • J'aime 5
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites

Posted
Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m

On aurait aussi la formation d'une bulle de hauts potentiels en Mer du Groenland en fin d'échéance qui pourrait aboutir a un blocage, forçant le train d'onde Atlantique a prendre la direction de l'Europe de l'ouest dans un courant d'ouest voire NW .

 

image.thumb.png.1e633471669681287a5a365411f7d2c6.png

image.thumb.png.7eacb5a5778deb3e0510bf119efd205b.png

  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)

En attendant et histoire de garder une archive, le temps devrait changer du week-end en ce début de semaine. Si on regarde ICON-D2, cycle 15Z, pour les 48 prochaines heures (-> mardi 17h), on obtiendrait ceci : le tout ou rien ! (les cycles précédents étaient du même acabit à partir de la nuit de lundi à mardi)

 

- Déterministe : jusqu'à plus de 400 mm des confins du Gard et de l'Ardèche jusqu'à la frontière drômoise, près de 120 mm sur le SW du Massif central

 

rr_det.1.thumb.png.64a720ef572f48db406c6e53852f2085.png

 

- Ensemble (20 membres) : plus de 470 mm près des Cévennes et de la moyenne vallée du Rhône, plus de 100 mm vers la Normandie ou le Centre mais aussi des valeurs proches de 0 sur ces mêmes secteurs !

 

rr.gif

  • J'aime 3
  • Merci 1
  • Surprise 3
Link to post
Share on other sites

Bonjour !

 

Pour ceux qui çà intéresse, vous pouvez retrouver mes articles récents : l'un rédigé tout à l'heure à propos de la situ actuelle et à venir, l'autre écrit hier sur les ondes de Rossby.

 

https://www.meteopratique.com/

 

Bonne journée ! ;)

 

Cers

 

Edited by Cers
  • J'aime 3
  • Merci 7
Link to post
Share on other sites

Posted
Cherbourg-L'aigle

Oui.... moi par exemple ? :D

Il pourrait vraiment faire frais sur l'Europe de l'Est/Centrale. A voir si ça va jusqu'à chez nous.

  • J'aime 1
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...