Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Du 27 Septembre au 4 octobre 2021, prévisions météo semaine 39


jt75
 Share

Recommended Posts

Posted
Paris 75105, LagardeFreinet-Var, Pontarlier-Doubs, Fresse/Moselle-Vosges

Il est quand même temps d'ouvrir ce topic ...

 

Ce que l'on voit des modèles donne une impression  de totale incertitude

GFS et son déterministe passe quasiment d'une vague de chaleur tardive à une vague de fraicheur précoce en 12h

Quant au CEP, c'est le contraire...

 

Diagramme GFS ce matin:

image.png.3380911f0ec4ed2ee60c6021f8c504e2.png

 

 

Ce soir:

 

image.png.e11932d2635f9e5f36139ebd23fccba7.png

 

  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites

Flou total à partir de ce dimanche ca part dans tous les sens .. les modèles ont du mal à évaluer l'avancée et la trajectoire du bloc dépressionnaire et la résistance des HP , la limite barocline est mal cernée , total désaccord entre CEP et CEP // , GFS , GEM et UKMO , sur le ressenti au niveau du temps aussi .. Aura-t-on des températures chaudes , de saison ou fraiches ... de l'humidité ou temps sec ? A voir sur les prochains runs , je mise une pièce sur personne pour l'instant étant donné que ca bouge bien d'un run à l'autre . 

  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites

Posted
Hermanville-sur-mer,Calvados(14),plage du débarquement SWORD,Normandie.

On devrait se diriger vers un temps de saison,abaissement de la barocline au programme circulation de dépressions sur les iles Britanniques avec possiblement les premiers coups de vents  sur la moitié nord du pays.Passages pluvieux aussi au moins sur cette moitié du pays avec les fronts accompagnants ces dépressions.Le tout dans une ambiance thermique dirigée par l'inclinaison du flux d'ouest.

 

animgzl7.gif

 

animhuj9.gifanimdat4.gif

Edited by Nico 14
  • J'aime 5
Link to post
Share on other sites

Posted
Naillat, 360m, 23
il y a 38 minutes, Nico 14 a dit :

On devrait se diriger vers un temps de saison,abaissement de la barocline au programme circulation de dépressions sur les iles Britanniques avec possiblement les premiers coups de vents  sur la moitié nord du pays.Passage pluvieux aussi au moins sur cette moitié du pays avec les fronts accompagnants ces dépressions.Le tout dans une ambiance thermique dirigée par l'inclinaison du flux d'ouest.

Bonsoir,

 

compte tenu de l'avancée de la saison j'aurais plutôt parlé d'une prolongation de l'été avec un flux de sud-ouest anticyclonique qui rejette la barocline vers le nord mettant la France à l'abri de dégradations marquées qu'elles soient d'origine océanique ou consécutives à l'enfoncement de minima ( gouttes froides ou talwegs ) redressant le flux vers les rives méditerranéennes. Je veux bien concéder une certaine impatience, mais début octobre peut s'avérer plus actif:

 

500.png?run=run12model

 

Le potentiel pour que nos régions restent en marge d'une circulation dynamique est réel surtout si l'on considère que l'abaissement de la barocline n'est que la conséquence de l'errance ponctuelle d'anomalies limitées au niveau géographique dans un environnement dominé par les hauts géopotentiels.

Edited by tao
  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)

Il y a une tendance certes encore faible et peu robuste, à un renforcement progressif des BG sur l'Atlantique. Les écarts-types sont assez faibles sur cette modélisation. Je mets en fin d'échéances volontairement pour montrer à la fois l'évolution et la fragilité de celle-ci.

Ça corrobore vos deux approches, selon le point de vue adopté. En revanche, ça ferraille dur pour le moment entre HG et BG sur l'Europe.

 

500_moy.png?run=run12model

 

p-spaghetti-500.png?run=run12model

  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites

Posted
Hermanville-sur-mer,Calvados(14),plage du débarquement SWORD,Normandie.

On devrait avoir un net dégradé NO/SE @tao dont la limite est  encore à préciser et le ressenti devrait être bien différent dans ces régions.Je te rejoins sur le fait que le sud du pays pourrait voir des conditions estivales perdurer ,en revanche au nord en lien avec la circulation de ces anomalies sur les iles Britanniques des conditions automnales pourraient s'installer,les signaux de pluie et vent sont présents et ça serait un changement avec les conditions du moment.

 

1.jpg.0dec5a1e268e8bd12a919d4bbbbb0126.jpg2.jpg.f692c7167d51db3019a645bfe91f81d1.jpg

 

xx_model-en-339-0_modez_2021092412_72_15_91_m33.thumb.png.39a1d6ddeb05dbde59fe1e180b1df590.pngxx_model-en-339-0_modez_2021092412_126_15_91_m33.thumb.png.eda6d5055d5b06cac16270bbe4f5792b.png

Edited by Nico 14
  • J'aime 6
Link to post
Share on other sites

Bon, moi qui suis rarement optimiste sur quoi que se soit, on dirait au moins que cette semaine marquera la fin de l'été et l'arrivée de l'Automne (en terme de temps). Fin du temps chaud et lourd, les temperatures baissent pour revenir a des niveaux de saison et la pluie arrive pas le NO, avec plus de vent aussi.

 

La douceur ce mois de Septembre aura ete interminable, mais au moins pas mal d'orages a suivre.

 

Maintenant place a l'Automne!

  • J'aime 2
  • Haha 5
Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)

À échelle hémisphérique, deux poids lourds semblent décider à prendre les choses en main sur le quadrant euro-Atlantique :

- une pulsion chaude sur l'est canadien,

- une autre pulsion chaude sur l'Europe orientale et l'ouest asiatique, résultante de la poussée actuelle sur la Scandinavie.

Du coup, les BG se loveraient confortablement entre les deux, l'AA servant d'assise à ce « fauteuil ».

 

500_moy.png?run=run00model

 

À échelle synoptique, l'enjeu pour notre temps sensible, semble être le comportement qu'adoptera l'AA. Comme soulignés par les intervenants précédents, la barocline gagnera ou perdra quelques degrés de latitudes selon l'axe que prendra l'AA. On peut s'en convaincre avec les écarts-types associés à la carte précédente où ceux-ci sont élevés à l'interface AA/BG sur le centre de l'Atlantique. Les possibilités cycloniques au nord des Antilles à cette échéance apparaissent.

 

500_spr.png

 

 

 

Cette nuit, un front assez actif abordera le nord-ouest. Plus au sud et en s'enfonçant dans les terres, il perdra rapidement de l'intensité. Les nuages seront néanmoins nombreux. Le contraste thermique est important sur l'océan, favorisant cette activité. Cependant, après une temporaire direction au nord-ouest, le flux s'orientera rapidement à l'ouest, voire au sud-sud-ouest à l'arrière, si bien que la masse d'air fraîche remontera sur le Royaume-Uni et n'effleurerait que les côtes de la manche. En effet, comme déjà décrit, le gros noyau de BG, bien calé, fera du surplace et les noyaux secondaires graviteront autour.

La pulsion sur la Scandinavie est massive.

 

iso0.png?run=run06model

jet.png

 

 

Mardi serait un bis repetita, avec un nouveau front actif balayant surtout les côtes de la Manche, les autres régions restant en marge. La prévision du Jet est semblable à celle de la veille, marquant encore plus nettement, le mouvement giratoire autour de ces BG islandais, permettant à la majeure partie du pays d'éviter un temps trop maussade.

Malgré tout, le Jet se renforce en amont, le creusement de surface associé à la perturbation pourrait générer des rafales de 60 à 80 km/h des côtes bretonnes aux côtes calaisiennes.

 

jet.png?run=run06model

 

Mercredi verrait l'arrivée et le balayage d'une nouvelle perturbation, peu active en raison d'un contexte plus mou et moins contrasté.

 

La suite resterait marqué par la succession de perturbations, plus ou moins actives, impactant de préférence le NW. La moyenne GEFS ci-dessous illustre bien les conditions de fin de semaine actuellement prévues.

Un énième coude du Jet, une barocline proche laissant présager à la fois ce défilé frontal et la possibilité  de grand frais, peut-être de coup de vent si la dynamique se renforce, sur le quart nord-ouest du pays.

Une des principales inconnues reste la profondeur des ondulations.

avg-jet.png?run=run06model

Côté températures, le temps fréquemment maussade devrait faire perdre quelques degrés sur une plus ou moins large partie nord. La persistance des BG relativement proches affaibliraient également la masse d'air au fur et à mesure, à nuancer là encore, selon la hauteur de la barocline et la profondeur des ondulations.

 

p-spaghetti-850.png?run=run06model

  • J'aime 12
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites

Posted
Hermanville-sur-mer,Calvados(14),plage du débarquement SWORD,Normandie.

A noter un potentiel pour une certaine agitation pendant le week-end.Ça reste incertain car le comportement des HG sur l'Atlantique restent compliquer à cerner par les modèles mais ces derniers mettent en évidence des creusements secondaires susceptibles de balayer le pays.A confirmer,en regardant comment se situera la barocline sur les prochaines sorties.

 

  Modele UKMO - Carte prévisionsECM1-168.GIF?26-0

 

https://www.meteociel.fr/cartes_obs/gens_panel.php?modele=0&mode=1&ech=168

  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites

Posted
Hermanville-sur-mer,Calvados(14),plage du débarquement SWORD,Normandie.

Les modèles continuent sur leurs sorties d'hier et les ensembles modélisent des scénarios sérieux.A suivre si tout cela se confirme il est probable que l on connaisse le premier coup de tabac sérieux de la saison. 

 

20210927_095550.thumb.jpg.1f391b2b4d80e960ebdee4ddcff2ced9.jpg

 

 

  • J'aime 6
Link to post
Share on other sites

Posted
Vertou ((Gwerzhav) ) 9 km au Sud-Est de Nantes
Il y a 6 heures, anecdote a dit :

Joli creux à 960 hPa (pour la beauté) :

 

 

Encore mieux sur le 18z de gfs avec une pointe à 957 hpa et bien plus proche de chez nous, cf image jointe.


Beau potentiel venteux à surveiller de près. c'est encore très loin, mais le risque de tempête n'est pas totalement à écarter, la configuration s'y prête . Je parle bien sûr d'un petit risque, ce run est juste là pour le démontrer. 

Au niveau précipitation, gros arrosage possible également sur une grosse partie du pays, 70mm possible dans certains secteurs entre samedi matin 8h et le début du prochain topic.

 

bombe.gif

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Pontault combault (ouest 77),travail paris 12

Bonsoir. 

Joli run du soir pour de l'agitation sur gfs de 18z mais rien est gagné 😁

 

graphe_ens4usy2.php.gif

 

Tout cela n'hésite d'être surveillé car à plusieurs reprises, des scénarios à fortes agitations sont apparus. 

 

Bonne nuit et prenez soin de vous. 

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

 

Les runs se suivent et ne sont pas tous identiques, mais dans l'ensemble on reste sur une belle agitation à partir de ce week-end.

Ce qui peut inquiéter aussi, outre les vents tempétueux, c'est la disposition des centres d'actions. On peut jouer sur des l'agitation violente plus au sud en terme de précipitations. Ce matin le run de GFS illustre aussi les conséquences en particulier pour les reliefs des Alpes Maritimes :

 

521343699_RemixAlex.thumb.GIF.2ea3f9a5c5ad77e983ded6bef871fc1c.GIF

 

Je ne vais pas faire de comparaison hâtive, mais ça me rappelle quand même quelque chose. C'est encore loin et ça va bouger des dizaines de fois, mais espérons de ne pas revivre encore une catastrophe.

GFS reste tout de même le scénario le plus extrême de son ensemble, aussi bien pour le creusement dépressionnaire que pour ces précipitations intenses. A voir en cours de semaine comment ça évolue. ;)

  • J'aime 8
  • Surprise 3
Link to post
Share on other sites

Il y a 6 heures, Guillaume_06210 a dit :

Bonsoir,

 

Les runs se suivent et ne sont pas tous identiques, mais dans l'ensemble on reste sur une belle agitation à partir de ce week-end.

Ce qui peut inquiéter aussi, outre les vents tempétueux, c'est la disposition des centres d'actions. On peut jouer sur des l'agitation violente plus au sud en terme de précipitations. Ce matin le run de GFS illustre aussi les conséquences en particulier pour les reliefs des Alpes Maritimes :

 

521343699_RemixAlex.thumb.GIF.2ea3f9a5c5ad77e983ded6bef871fc1c.GIF

 

Je ne vais pas faire de comparaison hâtive, mais ça me rappelle quand même quelque chose. C'est encore loin et ça va bouger des dizaines de fois, mais espérons de ne pas revivre encore une catastrophe.

GFS reste tout de même le scénario le plus extrême de son ensemble, aussi bien pour le creusement dépressionnaire que pour ces précipitations intenses. A voir en cours de semaine comment ça évolue. ;)

 

Effectivement et ironie du sort presque un an après jour pour jour.

 

Mais effectivement ca va encore bouger pas mal et ca sera sûrement moins stationnaire que Alex à priori.

 

A suivre dans les 48h..

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

  • Sebaas changed the title to Du 27 Septembre au 4 octobre 2021, prévisions météo semaine 39
Posted
Hermanville-sur-mer,Calvados(14),plage du débarquement SWORD,Normandie.

La carte de l'EFI multi paramètres résume bien l'agitation à venir pour le week-end.En plus du phénomène venteux un épisode de fortes pluies est probable samedi sur les Pays de la Loire dans ce flux de SO très humide.La journée de dimanche reste à préciser avec possiblement de l'agitation également au programme.

 

3.jpg.bc8edf875347f4d255921eeed339cf21.jpg2.jpg.a0b01cbb7b7d4c266af5071d33a4a52c.jpg

Edit GFS 12z:

 

Modele GFS - Carte prévisionsanimimj0.gif

Edited by Nico 14
  • J'aime 6
Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)

Bien que de nombreux points soient encore à affiner, les grandes lignes de la journée de dimanche semblent robustes.

 

Un front froid très actif balaie le pays. Il est associé à une forte dynamique d'altitude.

Ce front guide une rivière atmosphérique (un canal fortement humide de quelques petites centaines de km sur des milliers de km de longueur) impactant directement notre pays, d'abord par la façade atlantique puis, grâce à ou à cause d'un redressement méridien du flux général, par la façade méditerranéenne.

La barocline se trouvant temporairement sur de plus basses latitudes, les interactions surface / altitudes s'amplifient ajoutant une forte composante venteuse aux fortes pluies attendues. Les minimums de surface se trouvant en sortie gauche (SG) du Jet exacerbent leur creusement potentiel par un phasage optimum avec la haute troposphère, d'où le fort risque de coup de vent, voire localement de tempête.

 

Demain et après-demain, dans une direction purement nord->sud, une masse d'air froide et son anomalie négative d'altitude associée déferlent sur l'Atlantique le long de la façade orientale du Groenland. Reprise par la circulation d'ouest, elle dévie dans une trajectoire NW->SE et se dirige vers le golfe de Gascogne et l'Espagne, d'où le redressement progressif du flux de W, puis SW puis enfin S comme l'illustre la prévision de GFS 12Z ci-dessous. Sur la même animation, la dynamique devient de plus en plus forte sur les îles britanniques puis sur un axe Corogne -> mer du Nord avant de s'évacuer vers la Norvège (flèche noire, composante divergente du Jet). Les marques rouges indiquent les zones d'ascendances synoptiques, matérialisant les secteurs actifs, notamment frontaux (interfaces surface/altitudes), qui s'étendent aussi à l'avant de l'anomalie principale. Les couleurs bleues et roses informent sur la célérité du Jet.

 

 

GFS_dynAlt.gif.213f6ea4e5b6ec23bcbe663e771e25ac.gif

 

L'IVT mesure le flux humide (vapeur d'eau) sur la quasi-totalité de la colonne atmosphérique (entre 1000 et 300 hPa sur les cartes d'Alice Bentley, la plus grande quantité se trouvant généralement sous les 700 hPa avec un maximum vers 850 hPa). Le trajet du flux humide se matérialise depuis l'Atlantique tropical jusque sur la façade ouest de l'Europe et particulièrement la France. Cette rivière associée à une configuration synoptique nette et sans coupure accentue le caractère fortement pluvieux du front et le potentiel à l'avant de celui-ci. En effet, les rivières sont guidées et canalisées par un front froid et limitées en aval par un front chaud. Une partie progresse vers des altitudes supérieures en remontant la pente du front et permet d'entretenir les pluies également à l'arrière.

 

 

GFS_IVT.png.42e0c74273af720c12d50f2a964a4e70.png

 

 

Dimanche, ARPEGE (ci-dessous, altitude PVU 1.5 en couleurs, Jet > 100 km/h et cumuls de pluies pour dimanche 14h) et les autres modèles avec quelques ajustements, proposent une configuration dynamique en altitude à l'avant d'une anomalie négative de tropopause abordant le pays par le NW et déjà fortement méridianisée (redressement en un flux méridien, ici du S -> N). De même, les effets des divergences trouvent le renfort de la diffluence à l'avant de l'anomalie (la direction du Jet s'écarte en allant vers l'est, de SW à WSW) tout en faiblissant.

 

ARPEGE_combo2.thumb.png.8fd34f52e4335d28981d489553cd4298.png

 

En surface et en basses couches, encore avec ARPEGE pour la même échéance (rafales en couleurs, vents moyens à 10m, pressions réduites au niveau de la mer et vitesses verticales à 700 hPa, flèches bleues => ascendances, flèches rouges => subsidences), les éléments sont en place. Le front froid, que j'ai dessiné en bleu, marque sa trace  avec un fort vent de sud en aval sur une grande partie est du pays, prévu se renforcer à l'approche du front. Venant de Méditerranée, il sera chargé d'humidité disponible et alimentera facilement les précipitations frontales et préfrontales. De plus, la masse d'air sera déjà très humide (cf IVT). Ce flux de sud devrait favoriser les pluies, possiblement orageuses, sur l'axe Rhône -> Saône, le relief de part et d'autres convergeant le flux humide de surface : quantité d'eau disponible augmentée par unité de volume et ascendances renforcées par la convergence (+ divergence et diffluence d'altitude). Il en va de même sur le bassin méditerranéen où des cumuls > 250 mm sont possibles sur les mêmes secteurs que lors du dernier épisode, Cévennes gardoises et ardéchoises. La moyenne et haute vallée du Rhône peuvent aussi être fortement concernées !

Ce flux de S foehnerait les Alpes du nord dans un premier temps avant que celui-ci ne s'essouffle permettant aux précipitations d'investir la totalité des régions du centre-est.

La méso-dépression près des côtes du golfe du Lion (ellipse bleue), canaliserait l'advection humide et inhiberait, au moins en partie, les précipitations sur le Roussillon et l'est de la chaîne pyrénéenne (pluies sur les piémont puis foehn sur le quadrant W de la dépression). Son décalage vers l'est permettrait l'établissement de la Tramontane et du Mistral après un balayage pluvio-orageux actif final.

 

Sur le reste du pays, comme vu plus haut, les ascendances synoptiques et la quantité d'eau disponible sont élevées le long du front, à l'avant et à l'arrière. S'y ajoutent des effets locaux d'orographie (Massif central, Morvan, ...) et de convergences. Les configurations actuellement modélisées concèdent des cumuls nettement supérieurs à 50 mm / 24h comme très probables sur des surfaces relativement étendues. La survenue de bourrasques sous de fortes averses n'est pas à négliger, noyées dans un substrat de pluies stratiformes.

 

ARPEGE_combo.thumb.png.97d6f4740efe0dcb0d66c3307bbfa488.png

 

Note : d'autres éléments météorologiques peuvent survenir samedi ou dimanche, ce post n'est pas exhaustif.

Edited by _sb
  • J'aime 20
  • Merci 6
Link to post
Share on other sites

Posted
Hermanville-sur-mer,Calvados(14),plage du débarquement SWORD,Normandie.
il y a 41 minutes, _sb a dit :

d'autres éléments météorologiques peuvent survenir samedi ou dimanche, ce post n'est pas exhaustif.

 

Le principal est à mon avis celui qui pose question,c'est la possibilité d'un creusement de surface sur le NO du pays dimanche matin,l'IFS en est l'exemple ce soir.De vrai scénarios tempétueux sont présents sur la PE pour les régions du CO au nord du pays.A suivre:

 

gens-18-1-90.pngxx_model-en-339-0_modez_2021092912_84_15_149_m49.thumb.png.d5eea4fb46a2b2d688382ed479f27f09.png

3.jpg.bbed7230c3f0c292e4e1d7da948d6791.jpg

 

Edited by Nico 14
  • J'aime 5
Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)

Mais aussi la pluie, ici jusqu'à mardi 6h (H114, échéance max d'ARPEGE), débordant du topic mais aussi possiblement de certains cours d'eau.

ARPEGE, IFS, GFS, GEM, UKMO, ICON, ACCESS-G: pour des grosses mailles, les cumuls sont sympas ! l'AR déverserait bien son eau transporté depuis les confins subtropicaux.

 

animRRacc.thumb.gif.6457bb4eabbc796cbbf403dae884ec38.gif

  • J'aime 11
Link to post
Share on other sites

Posted
St Germain les Corbeil

Comme l'a mentionné @_sb ,l'épisode pluvieux de ce weekend s'annonce remarquable à l'échelle nationale. La quantité d'eau précipitable véhiculé par le secteur chaud de la dépression est très important. 

Deux axes vont être touchés par de fortes précipitations persistantes. 

+ Entre samedi midi et dimanche midi le long d'un axe Nantes-Bruxelles avec des cumuls dépassant les 40mm en 24H de manière généralisé . Les cumuls deviendront exceptionnelles en allant vers la cote atlantique avec parfois plus de 80mm sur le Val de Loire. Il faut noter qu'hors méditerranée et relief, de tels épisodes sont rares en France. Par conséquent, une réaction importante des cours d'eau est à craindre sur les Pays de la Loire et la Normandie. 

arome-46-36-0.png?01-13   image.png.438df52900fc8ce20b30043eb1c7453f.png

 

 

+ Pendant ce temps, un vigoureux flux de sud très humide va se mettre en place à tout les étages sur le quart sud-est. La limite frontale va alors fortement se réactiver en arrivant sur la région dimanche. Dés le petit matin, un épisode cévenol va se mettre en place, puis s'activer graduellement en cours de matinée avant d'étendre à tout le bassin ouest du Rhône l'après midi à l'arrivée de la limite frontale. Les fortes pluies persisteraient toute la nuit suivante sur la région.

Voici à titre indicatif les cumuls prévus par CEP. Si les cumuls maximales suggèrent qu'il s'agit d'un épisode cévenols assez classique, l'étendue des gros cumuls sur le même bassin est à surveiller. Là aussi de grosses crues sont à surveiller attentivement lors des prochains runs. 

image.png.2e40528ded9d7963faf8bd980c68d9d5.png

 

+ Lundi, un ultime forçage réactiverait la convection sur le sud-est. Les pluies orageuses se réactiveraient en gagnant la Provence et la cote d'azur. 

 

Edited by faycal
  • J'aime 9
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...