Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Saison cyclonique 2022 - Atlantique Nord


Recommended Posts

Posted
Toulouse, fontaines/Bayonne, en plein ICU, bien trop loin de la fraîcheur de mes montagnes tarnaises et cevenoles

Bonjour à tous 

Nouvelle saison, 2022 est prévue plutôt active, même très active 

La nina en cours ne doit pas y être étrangère 

Pas mal de détail ici, dans cette vidéo de Olivier Tisserand :

 

 

 

Je me permet d ouvrir ayant vu cela, mais je remercie tous ceux qui participent bien plus activement que moi dans cette partie, merci, intéressant a suivre et pratique pour s informer 

Edited by Matpo
  • Merci 5
Link to post
Share on other sites

  • Replies 331
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

En effet, Danielle est désormais un ouragan Cat.1 :     Sat. Geocolor

Danielle aura donc connue un pic d'intensité à 80 kt, soit assez proche de ce qui était finalement prévu mais également aussi assez proche de la catégorie 2 qui a même été prévu à un moment donné avan

Les 2 systèmes avec levée du jour sur Danielle:  

Posted Images

Posted
Dijon, Bellefond

Pourrais tu compléter le titre de ton topic :

saison cyclonique 2022 - Atlantique nord. 

 

mais on est tous impatient !!

 

 

prévision d'activité supérieure à 2021 ... 

 

  • J'aime 3
  • C'est corrigé 1
Link to post
Share on other sites

  • Matpo changed the title to Saison cyclonique 2022 - Atlantique Nord
Posted
Capesterre Belle-Eau (971)

Petite surprise ces prévisions revues à la hausse.

Par contre, il y'a un point qui m'inquiète sur les Petites-Antilles,  c'est la brume de sable qui est quasiment inexistante en ce moment. Ça pourrait faire mal si cette tendance se confirme en pleine saison cyclonique. L'air sec nous a pas mal sauvé ces dernières années. 

Ce sera un point à surveiller (entre autres) en début de saison. 

 

Edited by cyco
  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites

Posted
L'Abergement-Sainte-Colombe, Saône-et-Loire (71), 206m

Quand au Tropical Storm Risk, ses prévisions émises le 6 avril sont très similaire à celle qui avait déjà été émis le 10 décembre avec 18 tempêtes nommées dont 8 ouragans et 4 de ceux-ci deviendrait majeur, quand à Accueweather, ils ont tablé le 30 mars pour 16-20 tempêtes nommés, 6-8 ouragans dont 3-5 de ceux-ci deviendrait majeurs et 4 à 6 systèmes impacteraient directement les États-Unis.

Hier a également eu lieu une nouvelle salve de prévisions avec The Weather Channel qui prédit 20 tempêtes nommées, 8 ouragans et 4 ouragans majeurs mais l'Université d'Arizona est quand à elle bien plus modéré dans ces prévisions et sont pour l'instant les seuls à ne pas voir une saison similaire à 2021 avec "seulement" 14 tempêtes nommées, 7 ouragans et 3 ouragans majeurs.

 

La cause principale de ces prévisions une nouvelle fois très haute, c'est la persistance d'une faible Nina jusqu'en été voir même en automne :

 

cdas-sflux_ssta_global_1.pngnino34.png

 

Cela aurait pour conséquence de diminuer les cisaillement des vents qui inhibe la formation des systèmes tropicaux et d'augmenter les températures de surface de l'océan, par ailleurs on s’aperçoit qu'elle sont déjà élevé pour la saison à certains endroits, exception faites à l'est des Antilles où là, les eaux sont plus froides que la normale.

 

cdas-sflux_sst_atl_1.pngcdas-sflux_ssta_atl_1.png

 

A priori, nous aurons encore de nombreuses choses à nous mettre sous la dent lors de cette saison 2022 qui pourrait être la 7ème saison consécutive au dessus des normales, ce qui n'était jamais arrivé auparavant, l'une des questions majeurs mais aussi plus d'actualité c'est de savoir si la saison va pour une 8ème fois consécutive va démarré avant la date officiel du 1er juin.

Figurez vous que cela pourrait démarrer plus tôt que l'on ne le pense et encore plutôt que ces dernières saisons, puisque la semaine prochaine on surveillera une zone de basse pression qui se développera dans le triangle des Bermudes et qui pourrait potentiellement rencontré des conditions favorables à un développement plus significatif, même si pour l'instant la probabilité reste assez faible.

 

ecmwf_z500_mslp_watl_40.pnggfs_z500_mslp_watl_21.png

 

Article de The Weather Channel à ce sujet : https://weather.com/storms/hurricane/news/2022-04-14-atlantic-hurricane-season-early-starts

  • J'aime 3
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites

Posted
L'Abergement-Sainte-Colombe, Saône-et-Loire (71), 206m

Deux jours plus tard, il n'y a plus grand chose à espérer de cette zone de basse pression, les modèles ont affaiblit de le creusement qui se situe désormais entre 1010-1012 hPa, il faudra donc attendre encore un peu pour pouvoir voir un premier bulletin du NHC.

  • J'aime 1
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites

Posted
L'Abergement-Sainte-Colombe, Saône-et-Loire (71), 206m

Cette fois-ci c'est le NCSU qui a publié ses prévisions pour cette saison cyclonique 2022, et elle rejoint la plus part des autres prédictions avec 17 à 21 tempêtes nommées, 7 à 9 ouragans et enfin 3 à 5 ouragans majeurs.

  • J'aime 3
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Capesterre Belle-Eau (971)

Petite info qui ne concerne pas directement la saison 2022 mais les saisons futures, le nom IDA a été retiré des listes pour nommer les cyclones sur la zone Nord Atlantique. 

Digital_Card_Ida_retired_text.thumb.jpg.976fd66e0d58936789f44081bd65a941.jpg

 

https://public.wmo.int/en/media/press-release/hurricane-committee-retires-ida-prepares-2022-season

  • J'aime 5
Link to post
Share on other sites

Cette saison, la taille des cones de probabilite pour les previsions des ouragans dans l'atlantique sera réduite, grace a l'amelioration des previsions sur les 10 derniers années:

 

 

probabilité

 

  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites

  • 2 weeks later...
Posted
Sainte-Maure-de-Touraine (37) ( 30km au Sud de Tours)

Après avoir été absent pendant quelques temps, je peux désormais me consacrer de nouveau à la météo. J'arrive au bon moment, juste avant la reprise de l'activité cyclonique en Atlantique-Nord, je vais donc en profiter pour faire une petite synthèse des prévisions (malgré quelques organismes qui vont publier leurs prévisions dans les jours qui suivent, notamment la NOAA, Météo-France...). La saison débute officiellement le 1er Juin, mais on commence à avoir l'habitude que celle-ci démarre quelques semaines avant depuis quelques années 😅

 

D'un point de vue global la saison cyclonique 2022 s'annonce également bien active probablement légèrement supérieure à la normale, non pas par rapport au nombre de système qui devrait atteindre le même chiffre que 2021, mais notamment par rapport à l'intensité de ceux-ci. 

 

L'université d'état du Colorado (CSU) a été le premier organisme à publier les prévisions le 9 Décembre 2021, avec une mise à jour le 6 Avril 2022. Celui-ci prévoit jusqu'à 18 tempêtes nommées dont 8 ouragans et jusqu'à 3-4 ouragans majeurs, l'indice ACE atteindrait 124. 

 

L'organisme TSR a établi sa première prévision le 10 Décembre 2021 avec une mise à jour le 7 Avril 2022 qui a vue une prévision bien plus surélevée par rapport à la première, l'organisme prévoit jusqu'à 19 tempêtes nommées dont 6-9 ouragans et jusqu'à 2-4 ouragans majeurs, l'indice ACE atteint un maximum de 160. 

 

1278065956_Sanstitre.png.da9382063bc40d38c93e629276621f8d.png

Indice ACE estimé selon les estimations statistiques/dynamiques du modèle SEAS5.

 

88388713_Sanstitre4.png.c5088d5f334cc24aa4a1a591f54a614e.png

Résumé des prévisions statistiques/dynamiques pour la saison cyclonique 2022 sur la base de 5 modèles.

 

Les organismes de la NOAA, Météo-France et le Met-Office vont mettre en ligne leurs prévisions d'ici le 15-20 Mai 2022 mais dans les grandes lignes, il va falloir s'attendre à une saison active tout comme la précédente, avec un risque d'ouragans majeurs pouvant une nouvelle fois menacer de nombreuses terres. Les dernières perspective d'ECMWF confirment cette tendance avec une moyenne de 16 tempêtes nommées et jusqu'à 8 ouragans entre les mois de Juin et Novembre. L'indice ACE pourrait être 130% supérieure à la normale 1993-2021 ce qui en ferait un indice de 165 (indice bien supérieure par rapport aux prévisions du CSU et du TSR). 

 

1860811118_Sanstitre2.thumb.png.b7293343e8bbab0e23e3421a1d28ffa8.png

Modèle ECMWF SEAS5 saisonnier avec le TSR à gauche et l'indice ACE à droite sur la période allant de Juin à Novembre 2022.

 

Les indices qui permettent de dire que cette saison 2022 pourrait être active 

  • Des SST plus chaudes que la normale dans l'Atlantique tropical et subtropical au cours du mois de Janvier
  • Un mois de Mars associé à un anticyclone subtropical plus faible que la normale avec une forte diminution des alizés au printemps
  • Dominance des vents d'Est en haute Troposphère entre Janvier et Mars
  • Vents anormalement forts en altitude dans l'Atlantique-Nord subtropical et pression anormalement basse dans l'Atlantique subtropical entre Janvier-Mars
  • Vents d'Ouest plus forts que la normale en altitude dans les régions subtropicales (réduction des hautes pressions donc diminution du cisaillement) 

La période entre les mois d'Août-Septembre-Octobre pourrait être associée à des vents d'Ouest faibles en haute Troposphère, des pressions inférieures à la normale et des SST supérieures à la normale. Ces conditions réunies peuvent permettre la mise en place d'une forte activité cyclonique sur l'Atlantique-Nord car cela réduirait le cisaillement vertical et augmenterait dans le même temps l'instabilité ainsi qu'une importante humification de la moyenne Troposphère. 

 

Actuellement, les SST sont proches ou légèrement inférieures à la normale dans l'Atlantique tropical, tandis qu'elles sont bien supérieures à la normale dans les Caraïbes et dans l'Atlantique-Nord subtropical. Comme cela a généralement été le cas au cours de la plupart des derniers hivers, la NAO a été positive pendant la majeure partie de cet hiver. Une NAO positive tend à forcer un schéma tripôle de SST caractérisé par une anomalie de chaleur au large de la côte Est des États-Unis et une anomalie froide dans l'Atlantique tropical en raison de des alizés plus forts que la normale. Pratiquement tout l'Atlantique-Nord était beaucoup plus chaud que la normale en Janvier alors que la NAO+ a causé refroidissement anormal considérable dans l'Atlantique tropical, dans l'ensemble les SST de l'Atlantique tropical restent proches de la normale. Dans l'ensemble, le modèle actuel d'anomalies SST est relativement bien corrélé avec ce que l'on voit généralement pendant les saisons actives dans l'Atlantique-Nord.

 

1615034653_Sanstitre3.png.a4161c8a93980f3301fe564abbb30e4b.png

Corrélations de rang entre la SST de Janvier à Mars dans les zones tropicales et subtropicales Atlantique / Température de surface de la mer d'Août à Octobre, (A) / Pression au niveau de la mer d'Août à Octobre (B) / Vent zonal à 850 hPa d'Août à Octobre (C) / Vent zonal à 200 hPa d'Août à Octobre (D).

 

Au cours des derniers mois, le Pacifique tropical a été caractérisé par un faible épisode de La Nina alors que ces dernières semaines, les anomalies de SST ont augmentées dans le Pacifique oriental mais diminuées dans le Pacifique central. La dernière anomalie hebdomadaire de température de surface de la mer Nino 3.4 est de -1,1 ° C, l'anomalie hebdomadaire d'Avril la plus froide dans cette région depuis 1999.

 

Des SST inférieures à la normale s'étendent actuellement sur la majeure partie de l'Est et du centre Pacifique équatorial, bien qu'il y ait des SST plus chaudes que la normale juste à côté des côtes Ouest de l'Equateur et du Pérou. L'Ouest du Pacifique Nord est plus chaud que la normale, tandis que la configuration spatiale actuelle des SST dans le Pacifique Nord (par exemple, des anomalies chaudes dans la majeure partie du Pacifique Nord et des anomalies froides au large de la côte Ouest de la Californie) sont indicatives d'une phase négative de l'oscillation décennale du Pacifique.

 

FRwy0HjUUAElf9O.thumb.jpg.84f5f3dd6366f6800ba89456b69ab690.jpg

 

La teneur en chaleur de la partie supérieure de l'océan dans le Pacifique tropical oriental et central ont atteint leur niveau le plus froid au milieu d'octobre et ont ensuite augmenté rapidement jusqu'au début Février. Durant ces dernières semaines, ces anomalies ont présentées encore une légère diminution probablement en raison d'une onde de Kelvin ascendante transitant sur le Pacifique central. Une onde de Kelvin descendante (réchauffement) a presque traversé tout le Pacifique tropical et a atteint la côte Sud Américaine. Une forte poussée des alizés a contribué à renforcer cette onde de Kelvin ascendante (refroidissement), qui est actuellement située dans le Pacifique Est/Central. Il va falloire surveiller de près l'évolution des vents à basse altitude sur cette partie du Pacifique durant les mois qui vont suivre.

 

Il y a toujours une incertitude considérable quant à l'état futur d'El Niño. Le dernier panache des prédictions ENSO de plusieurs modèles statistiques et dynamiques montrent une propagation considérable pendant le pic de la saison cyclonique 2022 en Atlantique-Nord entre Août et Octobre. Bien qu'il y ait un large écart, la plupart des modèles prévoient soit La Niña soit des conditions ENSO neutres pour les prochains mois. La NOAA prédit actuellement 10 % de chances d'El
Niño, 45 % de chances de conditions ENSO neutres et 45 % de chances de La Niña pour le pic de la saison cyclonique. 

 

145277160_Sanstitre5.thumb.png.37fe4f83f6a6aa2ccc548aae9687125a.png4

Prévisions ENSO de divers modèles statistiques et dynamiques pour Nino 3.4, anomalies de SST basées sur les conditions initiales de fin Février à début Mars (IRI/CPC) / Graphique de prévision de la NOAA via les estimations IRI/CPC. 

 

Tout cela indiquent que la saison cyclonique 2022 devrait avoir une activité supérieure à la normale. Les grands points d'interrogation sont les prévisions autour de la phase ENSO, ainsi que de la configuration des SST dans l'océan Atlantique-Nord au plus fort de la saison. On va également attendre la mise en ligne des prévisions de la NOAA, Météo-France et le Met-Office. 

 

Pour finir, voici la liste des noms qui seront donnés à nos futurs systèmes

 

630x354_100_300_000000x30x0.png.481987ffb2c224c28389936264375136.png

 

Hâte de pouvoir partager une nouvelle fois tous ensemble nos analyses et encore vivre des moments sous pression ou de prise de tête dans les analyses/prévisions :D 

  • J'aime 3
  • Merci 3
Link to post
Share on other sites

Posted
Toulouse, fontaines/Bayonne, en plein ICU, bien trop loin de la fraîcheur de mes montagnes tarnaises et cevenoles

Merci @Météodu37

 

Il y a 15 heures, Météodu37 a dit :

Il y a toujours une incertitude considérable quant à l'état futur d'El Niño.

 

J ai une question : l action de l enso sur l intensité des cyclones et de la saison, n est elle pas à effet retardé ? L effet est il direct, ou faut il attendre que les changements s enchaînent pour impacter finalement l'atlantique ? 

Car si oui, l'état actuel et très proche de l enso, mieux connu, ne peut il pas être considéré comme un facteur déjà connu quand à son influence sur l Atlantique ? 

Je sais pas si je formule bien ma question... 

En gros, les impacts d un changement des T de surface dans le pacifique sont ils immédiats sur l Atlantique ? Il doit y avoir un délai, assez long j imagine non ? 

En consequence, est ce utile de regarder les prévis d enso pour août a octobre ? 

Link to post
Share on other sites

Posted
Dijon, Bellefond
Il y a 1 heure, Matpo a dit :

Merci @Météodu37

 

 

J ai une question : l action de l enso sur l intensité des cyclones et de la saison, n est elle pas à effet retardé ? L effet est il direct, ou faut il attendre que les changements s enchaînent pour impacter finalement l'atlantique ? 

Car si oui, l'état actuel et très proche de l enso, mieux connu, ne peut il pas être considéré comme un facteur déjà connu quand à son influence sur l Atlantique ? 

Je sais pas si je formule bien ma question... 

En gros, les impacts d un changement des T de surface dans le pacifique sont ils immédiats sur l Atlantique ? Il doit y avoir un délai, assez long j imagine non ? 

En consequence, est ce utile de regarder les prévis d enso pour août a octobre ? 

 

 

 

 

De ce que j'ai lu et compris, l'effet El Nino ou La NINA sur l'activité cyclonique dans tous les bassins est immédiate. Pas forcément complétement démontré ou expliqué mais il n'y a pas d'effet reporté sur l'année N+1.

 

C'est d'ailleurs la raison de ces prévisions ENSO qui justifient une prévision d'activité sur l'atlantique nord très importante, les organismes réhaussant leur prévision à la lecture d'une La Nina persistante au coeur de la saison.

 

 

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Sainte-Maure-de-Touraine (37) ( 30km au Sud de Tours)
Il y a 2 heures, Matpo a dit :

Merci @Météodu37

 

 

J ai une question : l action de l enso sur l intensité des cyclones et de la saison, n est elle pas à effet retardé ? L effet est il direct, ou faut il attendre que les changements s enchaînent pour impacter finalement l'atlantique ? 

Car si oui, l'état actuel et très proche de l enso, mieux connu, ne peut il pas être considéré comme un facteur déjà connu quand à son influence sur l Atlantique ? 

Je sais pas si je formule bien ma question... 

En gros, les impacts d un changement des T de surface dans le pacifique sont ils immédiats sur l Atlantique ? Il doit y avoir un délai, assez long j imagine non ? 

En consequence, est ce utile de regarder les prévis d enso pour août a octobre ? 

 

En fait, c'est surtout l'état de l'ENSO entre Janvier et Mars (ainsi que les mois antérieures) qui aura un impact (plus ou moins important évidemment) au moment du pic de la saison cyclonique sur l'Atlantique-Nord, le pic se produit généralement entre Août-Septembre (voir Octobre de temps en temps). Ce qui laisse entre 5 et 7 mois pour que l'ENSO de Janvier-Mars est un impact sur l'activité cyclonique en Atlantique Nord, l'ensemble des organismes qui se réunissent prennent en compte ce qui s'est passé au cours des saisons précédentes et l'état du cycle de l'ENSO comme la présence d'un événement La Niña ou El Niño. 

 

Après, il y a encore beaucoup d'études et de recherches sur l'impact d'un évènement ENSO sur l'activité cyclonique en Atlantique-Nord, mais c'est un paramètre qui semble avoir une grande importance pour prévoir l'activité cyclonique. 

  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Capesterre Belle-Eau (971)

Bon ça se met en place doucement...c'est officiel la première onde tropicale vient de sortir des côtes africaines. 

 

Du côté des médias :

1378179274_TropicalOverview.thumb.png.96ff5e37f2fcfdc79a51577bdfec7ef4.png

 

Et le NHC:

338985819_Atl_Tropics(1).thumb.gif.833a2187fe0314caf430748195c3a8e9.gif

  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites

Posted
Dijon, Bellefond

"Over the course of the week, there is some indication that the center of the storm will trend warmer since it will linger over warm water," said Sosnowski.

Warmer water is a key ingredient in the development of tropical systems, fueling thunderstorms as they develop tropical characteristics. A storm that develops some tropical traits but maintains some non-tropical conditions is known as a subtropical system. "While true tropical systems, such as a hurricane, are surrounded by warm and humid air, a subtropical system can contain patches of warm and humid air as well as patches of cool and dry air," Sosnowski explained.

 

Still a chance the system parked off coast could become named storm | AccuWeather

 

A suivre quand même, je ne sais pas si c'est courant comme situation 

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Capesterre Belle-Eau (971)
Il y a 13 heures, Discolulu a dit :

A suivre quand même, je ne sais pas si c'est courant comme situation 

 

Depuis les 7 dernières années, on peut dire que c'est assez courant!

EARLY_TROPICAL_DEVELOPMENT-DMID1-5utsmp5uo-640x360.jpg.35427582458c148f1fa9bd18429d3e95.jpg

 

Les médias américains évoquent pas mal la possibilité que cette perturbation au large des côtes américaines opére sa transition tropicale.  Silence radio côté NHC. Ce soir sur l'animation satellite, je note une faible convection persistante au niveau du centre. Notre premier invest?

86be1013-537c-4931-b0c1-a25fbb747354.thumb.gif.f05d8faad13209f0db42d5553280d738.gif

 

  • J'aime 3
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Dijon, Bellefond
Il y a 7 heures, cyco a dit :

on peut dire que c'est assez courant!

Mon interrogation portait surtout sur le caractère sub-tropical du système qui conserverait les caractéristiques en s'intensifiant.. 

Link to post
Share on other sites

Posted
Capesterre Belle-Eau (971)
Il y a 5 heures, Discolulu a dit :

Mon interrogation portait surtout sur le caractère sub-tropical du système qui conserverait les caractéristiques en s'intensifiant.. 

 

Ton interrogation n'était pas très claire 😁

 

Ana en 2021 et Andréa en 2019 étaient des tempêtes sub tropicale par exemple. En fouillant on peut sûrement trouver d'autres cas.

  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Dijon, Bellefond

Bon, j'espère que vous êtes aussi excité que moi !!

Même Josh est sorti de sa tanière , humant le sens du vent..

Bref, gfs s'entête...run, après run,  l'échéance paraît moins fantaisiste..

gfs_mslp_pcpn_watl_40.thumb.png.27a6a706af7ef1521f6b1636ac2cac54.png

 

Donc, On attaque direct avec Alex en ce mois de Mai..

@Météodu37

Le 08/05/2022 à 18:31, Météodu37 a dit :

Actuellement, les SST sont proches ou légèrement inférieures à la normale dans l'Atlantique tropical

Il a évoqué les SST ..je fais un zoom sur le bassin en question ..coraltemp_v3.1_caribbean_current.thumb.png.73eb53774cbef0268c076323588b0218.png

  • J'aime 2
  • Merci 1
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Capesterre Belle-Eau (971)
Il y a 10 heures, Discolulu a dit :

Bref, gfs s'entête...run, après run,  l'échéance paraît moins fantaisiste..

 

Depuis plusieurs jours, la récurrence est la. A J+5 on a un petit quelque chose qui prend naissance au large immédiat du Nicaragua.

gfs_z850_vort_watl_24.thumb.png.daa8f37348b9d71375b62817484b29a1.png

 

Les choses serieuses commenceraient à J+8, autant dire que c'est encore loin.

A surveiller la réaction du NHC d'ici 1 jour ou 2, nous tenons peut-être notre premier invest.

  • J'aime 5
Link to post
Share on other sites

Posted
L'Abergement-Sainte-Colombe, Saône-et-Loire (71), 206m

GFS persiste toujours dans ce scénario pour du moins un peu extrême pour la saison mais l'échéance continue à se rapprocher et est sur le point de passer sous la barre des 120h :

 

gfs_z500_mslp_watl_24.png

gfs_z500_mslp_watl_29.png

 

Seul problème pour l'instant CEP ne suit pas, en tout cas jusqu'à son 0z de ce matin.

 

Le système tropicale le plus fort enregistré durant un mois mai dans l'océan Atlantique Nord est l'ouragan de catégorie Able avec des vents de 150 km/h et une pression de 971 hPa en 1951, on sait jamais ça peut toujours servir...

 

16526168310826147547242604819972.png

  • J'aime 1
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Capesterre Belle-Eau (971)

Wunderground a consacré un article sur ce potentiel développement Tropical et pour eux les chances de développement sont, pour le moment, faibles. Les raisons: des cisaillements et de l'air sec bien présent sur la zone. Les explications (en anglais):

https://www.wunderground.com/article/storms/hurricane/news/2022-05-17-central-american-gyre-tropical-development

  • J'aime 2
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Il y a 23 heures, cyco a dit :

Wunderground a consacré un article sur ce potentiel développement Tropical et pour eux les chances de développement sont, pour le moment, faibles. Les raisons: des cisaillements et de l'air sec bien présent sur la zone. Les explications (en anglais):

https://www.wunderground.com/article/storms/hurricane/news/2022-05-17-central-american-gyre-tropical-development

Les explications évoquées dans cet article semble se concrétiser puisque le GFS (d'après ses derniers run) ne montre plus de développement tropical durant les 5 prochains jours. Les chances de formation d'un système sont donc quasi-nul dans l'immédiat. Dans ces conditions, je vois mal le NHC lancer des surveillances pour le moment.

gfs_mslp_pcpn_atl_20.thumb.png.a01927187c5ac4c6c2c29dcb60251bea.png

 

 

Cependant, le GFS n'a pas totalement renoncé à ce scénario puisqu'il montre toujours des potentiels développements mais plus tard et à échéance encore éloignée (plus de 10 jours) donc peu significatif pour le moment.

gfs_mslp_pcpn_atl_64.thumb.png.1376294df2174a439b5c8f00046df992.png

Pour l'Amérique Centrale, le seul danger dont les principaux modèles semblent en accord c'est le risque de fortes précipitations résultant de l'interaction du CAG local avec le passage de la première onde tropicale de la saison.

 

Le CMC (également appelé GEM) simule également un potentiel développement vers l'Amérique Centrale mais toujours à échéance lointaine.

gem_mslp_pcpn_atl_40.thumb.png.cdef9ef06d823290af029043eaf03689.png

 

 

Pour faire simple, l'activité cyclonique dans le bassin Atlantique Nord ne devrait pas se réveiller avant au moins la fin du mois. Je dis bien "devrait" car la météo n'est pas une science exacte et les modèles peuvent vite changer ou se tromper (surtout à longue échéance). 

 

  • J'aime 1
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Capesterre Belle-Eau (971)

Un paramètre a prendre en compte pour cette année et qui concerne le Golfe du Mexique. C'est un courant qui remonte dans le Golfe et forme une boucle en redescendant le long des côtes de la Floride. Très net sur cette image :

file-20220516-23-gs998e.png.2985d7fc5b9f2771ff19ed02900c89d9.png

 

Cela s'appelle "loop current" et bien évidemment cela amène une hausse des températures dans cette zone, zone bien visible sur la carte des SST posté plus haut par @Discolulu

coraltemp_v3.1_caribbean_current.thumb.png.73eb53774cbef0268c076323588b0218.png.65e20c541a6c4b4d56d911996fb63300.png

 

Et cette année,  ce loop current est similaire à celui qui était présent en 2005... avec le tristement célèbre cyclone Katrina.

Attention cela ne veut pas dire qu'un Katrina bis va se produire de nouveau mais que le risque de voir une activité plus intense est réelle. 

L'article complet sur ce courant: https://www.google.com/amp/s/theconversation.com/amp/bad-news-for-the-2022-hurricane-season-the-loop-current-a-fueler-of-monster-storms-is-looking-a-lot-like-it-did-in-2005-the-year-of-katrina-183197

 

 

  • J'aime 1
  • Merci 4
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...