PaRaDoX

Tendance Hiver 2013/2014

Messages recommandés

th38   

Oui à cette période de l'année la moyenne des prévisions hivernales est plutôt douce sans excès car c'est la "normalité" en France pour l'hiver. Même si ce n'est pas le cas de la moyenne des 10 dernières années.

Depuis 1900, la décennie 2000/2010 est la deuxième à avoir les hivers les plus doux, juste derrière la décennie 1990 (-0.06°C)

On est très loin d'une décennie 1960 avec 1.7°C de plus sur les trois mois !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PaRaDoX   

En fait, ça c'est un peu le syndrome du lecteur de CFS qui se rend sur Météociel : à ne pouvoir consulter que les runs quotidiens, beaucoup finissent par croire que le principe même de ce modèle c'est seulement de fournir des prévisions déterministes à H+1000 alors qu'en réalité ce modèle a une dimension ensembliste. Son principe, c'est de comparer tous les runs quotidiens d'une période (généralement une décade), et de tirer des tendances de cette moyenne et non de chaque run pris indépendamment.

Quand vous consultez CFS quotidien sur Météociel, c'est comme si vous consultiez l'un des scénarios de GEFS sans avoir la possibilité de consulter la moyenne de l'ensembliste, alors que l'intérêt c'est justement de regarder cette moyenne et les écarts type...

Pour consulter les prévisions moyennes de CFS, tu peux aller sur cette page : CFS

Et quand on regarde l'une des prévisions proposées, par exemple celles des anomalies de température en Europe pour l'hiver à venir :

[align=center]euT2mSeaInd4.gif[/align]

En haut à droite, il y a une petite phrase "Initial conditions : 27aug2013 - 5 sep2013", qui signifie que la carte que vous voyez représente la moyenne de tous les runs quotidiens de CFS sortis entre le 27 août et le 5 septembre.

C'est CFS ça ? Bizarrement quand je prends la moyenne des runs entre le 30/08 et le 7/09, je trouve un déficit en décembre et janvier et un léger excédent pour février pour les T° à 2m :

http://www.meteociel.fr/modeles/cfs.php?mois=12&annee=2013

http://www.meteociel.fr/modeles/cfs.php?mois=01&annee=2014

http://www.meteociel.fr/modeles/cfs.php?mois=02&annee=2014

Pour une différence de 3 jours sur la période prise en compte, ça fait beaucoup d'écart quand même.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
williams   

Je suis surpris que personne ne repond à la question que j'ai posé il y a 2 jours.

D'après-vous à part CFS et IRI quel est le modèle qu'il faut le plus regarder et où peut-on voir ses prévisions saisonnières des mois précédents si possible ??

Merci

Williams

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est CFS ça ? Bizarrement quand je prends la moyenne des runs entre le 30/08 et le 7/09, je trouve un déficit en décembre et janvier et un léger excédent pour février pour les T° à 2m :

http://www.meteociel.fr/modeles/cfs.php?mois=12&annee=2013

http://www.meteociel.fr/modeles/cfs.php?mois=01&annee=2014

http://www.meteociel.fr/modeles/cfs.php?mois=02&annee=2014

Pour une différence de 3 jours sur la période prise en compte, ça fait beaucoup d'écart quand même.

Du coup tu m'as bien fait chercher, et en fait apparemment Météociel continue de donner les modélisations de la première version aujourd'hui dépassée de CFS, alors que le lien que j'ai donné renvoie vers les résultats de CFS 2.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A ma connaissance, la moyenne est construite en prenant 10 runs pour 10 jours mais je ne sais pas quelle heure est retenue (00, 06, 12 ou 18Z ?). Les runs intermédiaires de CFS donneraient un total de 40 runs.

Maintenant, ne nous voilons pas la face : tant qu'on ne comprend pas la structure de la prévisibilité (où sont les mécanismes chaotiques déterminants, s'il y en a ?), n'importe quelle méthode statistique est expérimentale. On pourra toujours montrer qu'une moyenne d'ensemble a plus de chances d'être proche de la réalité, je ne vois perso pas de différence fondamentale entre se tromper 6 fois sur 10 ou 5 fois sur 10.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PJet   

je ne vois perso pas de différence fondamentale entre se tromper 6 fois sur 10 ou 5 fois sur 10.

J'aime beaucoup default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20">Merci pour toutes vos réponses.

Mais personne ne peut me donner un lien avec des données exploitable informatiquement?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kirst 2   

Depuis 1900, la décennie 2000/2010 est la deuxième à avoir les hivers les plus doux, juste derrière la décennie 1990 (-0.06°C)

On est très loin d'une décennie 1960 avec 1.7°C de plus sur les trois mois !

Certes mais l'anomalie de temp donnée par CFS ne se réfère pas à la période des années 60 mais à la moyenne 81/2010.

Et ces 10 derniers hivers la moyenne n'est pas d'environ +1° par rapport à 81/2010 mais un peu plus "fraiche".

Cependant mon msg visait à dire surtout qu'il semblerait qu'on se dirige à nouveau à voir apparaitre sur ce forum un topic: "analyses des possibilités hivernales". Comme l'an dernier.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pablo25   

la similitude avec 2004-05 est rassurante , certes VP solide avec périodes de zonal, ce qui n'empêche pas certaines situations hivernales, que je verrai également plus en janvier et février d'ailleurs (c'est loinwhistling.gif )

archivesnh-2005-1-25-0-0.png

archivesnh-2005-2-15-0-0.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Sky Blue   
Invité Sky Blue

http://www.espacemeteo.com/Prevision-Meteo/Analyse-stratospherique

Les analyses de Cirus sont toujours intéressante et je vous conseils de lires les deux derniers bulletins.

Bonjour Julien, j'ai lu avec attention les 2 derniers bulletins de Cirus et l'exercice de similitude entre nos différents hivers me parait très pertinent en effet.

Je note également que Mike et Cirus commence à évoquer la possibilité de Zonal contrairement aux hivers derniers qui furent dominés par des flux méridiens.

Le répit de notre notre banquise Arctique cet été n'y ai peut être pas étranger.

Attendons encore un peu avant de tirer des plans sur la comète.

Laissons rentrer la stratosphère dans le jeu pour y voir plus clair sur notre futur hiver .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mike   

http://www.espacemeteo.com/Prevision-Meteo/Analyse-stratospherique

Les analyses de Cirus sont toujours intéressante et je vous conseils de lires les deux derniers bulletins.

analyse toujours très intéressante. Par contre, il oublie un gros détail, pas une seule fois dans ses analyses, il parle du taux d'ozone stratosphérique et pourtant ca joue énormément sur les réchauffements stratosphériques.

En milieu/fin d'automne, plus le taux d'ozone est élevé plus le risque de voir déferler des vagues d'onde vers la stratosphère est élevé et vice versa c'est pourquoi, il faut attendre la deuxième quinzaine du mois d'octobre pour commencer à parler du régime stratosphérique de la première partie de l'hiver sur l'Europe.

Prendre des années de référence c'est bien mais ca marche pas à tous les coups de la même facon.

Et l'hiver 2013/2014, les prévisions s'orientent vers une NADA ( entre -0,5 et +0,2 de prévu) et non vers un faible El Nino et le seul hiver des ses analogues ( de Cirus) est 1961/1962

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SydroX44   

Je suis surpris que personne ne repond à la question que j'ai posé il y a 2 jours.

D'après-vous à part CFS et IRI quel est le modèle qu'il faut le plus regarder et où peut-on voir ses prévisions saisonnières des mois précédents si possible ??

Merci

Williams

Salut, il y en a pas 36 pour les modèles saisonniers.

Il y a les sites suivants :

http://www.cpc.ncep.noaa.gov/products/CFSv2/htmls/glbT2me3Sea.html ( tu le connais déjà)

Le modèle Iri bien sûr que je ne suis plus.

Le récapitulatif du cfs premier du nom intéressant sur météociel aussi :

http://www.meteociel.fr/modeles/cfs.php

Puis dans le site qui suit, c'est un regroupement de toutes les prévisions saisonnières faites par les plus connus en excluant cabrol :

http://www.science-climat.info/liens.php

C'est tous ce qu'il y a .

Enfin concernant l'hiver prochain, mise à part la carte de treize vent qui a pris la seule qui est dans le doux à cause notamment du mois de février. pour le moment, quasiment aucun scénario doux n'est privilégié. C'est plutôt dans les normales pour 90% des cas à froid. Mise à part septembre qui était prévu bien doux par tous le monde même MF. C'est trop tôt pour savoir, en attendant qu'une tendance se dégage, il faut attendre octobre comme déjà dit. Mais pour l'hiver doux, contrairement à l'année dernière, il y a beaucoup moins de scénarios qui vont dans ce sens.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
williams   

Salut, il y en a pas 36 pour les modèles saisonniers.

Il y a les sites suivants :

http://www.cpc.ncep.noaa.gov/products/CFSv2/htmls/glbT2me3Sea.html ( tu le connais déjà)

Le modèle Iri bien sûr que je ne suis plus.

Le récapitulatif du cfs premier du nom intéressant sur météociel aussi :

http://www.meteociel.fr/modeles/cfs.php

Puis dans le site qui suit, c'est un regroupement de toutes les prévisions saisonnières faites par les plus connus en excluant cabrol :

http://www.science-climat.info/liens.php

C'est tous ce qu'il y a .

Enfin concernant l'hiver prochain, mise à part la carte de treize vent qui a pris la seule qui est dans le doux à cause notamment du mois de février. pour le moment, quasiment aucun scénario doux n'est privilégié. C'est plutôt dans les normales pour 90% des cas à froid. Mise à part septembre qui était prévu bien doux par tous le monde même MF. C'est trop tôt pour savoir, en attendant qu'une tendance se dégage, il faut attendre octobre comme déjà dit. Mais pour l'hiver doux, contrairement à l'année dernière, il y a beaucoup moins de scénarios qui vont dans ce sens.

Salut,

Oui il n'y en a pas 36 modèles saisonniers.

Mais si je pose la question, c'est pour avoir vos avis sur quel modèle (attention pas prév. sais. professionnelles comme Météo-France,... et pas de prév. sais. des amateurs) il serrait préférable de suivre en plus d'IRI et de CFS que je suis pour le bilan des prévisions saisonnières.

Puis voir s'il y a un historique de leurs prévisions saisonnières.

merci

Williams

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En attendant un nouveau point sur les relations entre l'enneigement d'automne en Sibérie et nos hivers qui fera le point sur les nouveaux résultats découverts tout récemment en la matière que je posterais dans le courant de l'automne, on peut signaler que du fait du blocage récurrent des bas géopotentiels depuis plusieurs mois au niveau du pôle le nord du Canada et le nord de la Sibérie ont connu leurs premières chutes de neige. Et si cela mérite d'être signalé, c'est parce que du coup même s'il est encore très faible l'enneigement de notre hémisphère est en train de connaître son second démarrage le plus précoce des trente dernières années (seul 1995 a fait mieux).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Karott   

N'y voyez aucun parti pris de ma part. Je signale juste cet article récent du Figaro se basant sur Meteo Consult comme une info parmi d'autres :

http://nautisme.lefigaro.fr/actualites-nautisme/les-news-meteo-11/2013-09-11-08-00-12/apres-un-bel-ete--que-nous-reserve-la-meteo-pour-cet-automne--11908.php

"Vers un hiver froid

Au vu des oscillations océaniques, du cycle climatique actuel et de l’épisode neutre dans l’océan Pacifique, il semble que nous nous dirigions vers un nouvel hiver froid sur l’Europe. Il faudra déterminer l’influence éventuelle du phénomène El Nino et surveiller l’évolution des anticyclones polaires au dessus de l’Arctique. En effet, l’étendue des glaces de l’Arctique a une influence sur le comportement de l’atmosphère en facilitant la formation des anticyclones polaires. Cet été, les glaces arctiques ont conservé une extension importante, que l'on n'avait pas revue depuis 1996, ce qui pourrait s’expliquer par une faiblesse du cycle solaire actuel. Ces glaces, en s'étendant à nouveau cet automne, pourraient influencer l'hiver européen."

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La rigueur et la conclusion de cet argumentaire me laissent sans voix.

Quand on connait les performances de Météo-Consult-La Chaîne Météo... on se demande pourquoi ils persévèrent.

J'ai envie de rire, car on est grosso-modo sur le même genre que "l'océan est froid ce printemps; donc on se dirige vers un été frais et pluvieux".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La rigueur et la conclusion de cet argumentaire me laissent sans voix.

Quand on connait les performances de Météo-Consult-La Chaîne Météo... on se demande pourquoi ils persévèrent.

J'ai envie de rire, car on est grosso-modo sur le même genre que "l'océan est froid ce printemps; donc on se dirige vers un été frais et pluvieux".

Tout à fait. C'est ce genre d'organisme qui décrédibilise la prévision saisonnière ou même la prévision météo dans son ensemble. En plus c'est bourré d'inexactitudes et de non-sens. Personnellement j'ai viré cette chaîne de mon abonnement ( conseil de mon médecin tongue.png ), chaque fois que je tombait dessus j'avais la tension qui montait.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Sky Blue   
Invité Sky Blue

Oui d'autant que l'an passé à la même époque je crois me souvenir que LCM écrivait que la débâcle arctique 2012 était favorable à la formation des AP.

Et cette année c'est également le cas avec un arctique en rémission.

En effet, l’étendue des glaces de l’Arctique a une influence sur le comportement de l’atmosphère en facilitant la formation des anticyclones polaires.

Il faudra déterminer l’influence éventuelle du phénomène El Nino

Pour le moment c'est plus un épisode NADA qui est en vue.

Enfin bref, c'est bien moyen tout ca pour des PROS, malgré la difficulté de l'exercice "prévision saisonnière."

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

analyse toujours très intéressante. Par contre, il oublie un gros détail, pas une seule fois dans ses analyses, il parle du taux d'ozone stratosphérique et pourtant ca joue énormément sur les réchauffements stratosphériques.

En milieu/fin d'automne, plus le taux d'ozone est élevé plus le risque de voir déferler des vagues d'onde vers la stratosphère est élevé et vice versa c'est pourquoi, il faut attendre la deuxième quinzaine du mois d'octobre pour commencer à parler du régime stratosphérique de la première partie de l'hiver sur l'Europe.

Prendre des années de référence c'est bien mais ca marche pas à tous les coups de la même facon.

Et l'hiver 2013/2014, les prévisions s'orientent vers une NADA ( entre -0,5 et +0,2 de prévu) et non vers un faible El Nino et le seul hiver des ses analogues ( de Cirus) est 1961/1962

Mike le seul analogue selon moi serait plutot l'hiver 1971-1972.

Par ailleurs ton argument du taux d'ozone est intéressant. J'ignorais l'importance de la prise en compte de ce paramètre.

As tu un doc ou une etude qui explique la relation SSW vs Taux d'ozone? Par ailleurs quel lien internet te permet de suivre le taux d'ozone?

Sauf erreur de ma part je crois que vous arrivez tous deux à une conclusion très proche avec un debut d'automne doux puis qq ssw pourrait nous donner un avant gout des premiers frims hivernaux avant une fin d'hiver froide (fin janvier fervrier ) associée à un rechauffement précoce de la stratosphère......

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En attendant un nouveau point sur les relations entre l'enneigement d'automne en Sibérie et nos hivers qui fera le point sur les nouveaux résultats découverts tout récemment en la matière que je posterais dans le courant de l'automne, on peut signaler que du fait du blocage récurrent des bas géopotentiels depuis plusieurs mois au niveau du pôle le nord du Canada et le nord de la Sibérie ont connu leurs premières chutes de neige. Et si cela mérite d'être signalé, c'est parce que du coup même s'il est encore très faible l'enneigement de notre hémisphère est en train de connaître son second démarrage le plus précoce des trente dernières années (seul 1995 a fait mieux).

Je réagis à nouveau par rapport à ce message d'hier pour éviter qu'il soit mal interprété, j'ai reçu deux MP me demandant des précisions sur ce démarrage précoce de l'enneigement et s'il y avait un sous entendu par rapport aux prévisions de notre automne / hiver. Donc pour faire simple, si je n'ai pas été plus loin dans mon message, c'est qu'il n'y avait tout simplement rien de plus à dire.

Le fait que le démarrage de l'enneigement soit un peu précoce signifie juste que l'on a eu des conditions favorables à des chutes de neige sur l'extrême nord du Canada et de la Russie, et rien d'autre. Cela peut se retourner demain, comme cela peut s'amplifier les prochaines semaines.

D'une manière générale, un démarrage précoce de l'enneigement n'a pas de relation établie avec les conditions synoptiques de l'automne / hiver à venir. Les trois derniers gros démarrages précoces de septembre de l'enneigement de l'hémisphère nord datent de 2006, 2000 et 1997 ; les trois hivers qui ont suivi ont été très doux en France mais inutile d'en tirer des conclusions bancales et hâtives (j'avais cité 1995 dans mon message, mais c'est une année où l'enneigement était parti très tôt, dès fin août, mais avait ensuite stagné).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Sky Blue   
Invité Sky Blue

Prévisions saisonnière sorties aujourd'hui sur un site tout récent que j'apprécie : www.twt-meteo.com/saison

Qu'en pensez vous?

Pas si mal, sauf les stats.

Mieux que LCM en tous cas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Jack75   

Prévisions saisonnière sorties aujourd'hui sur un site tout récent que j'apprécie : www.twt-meteo.com/saison

Qu'en pensez vous?

C'est argumenté en préambule, mais c'est cette précision des évènements qui me gêne, même si c'est une nécessité de le faire pour le lecteur lambda.

De plus, quand je lis cela :

62,5% des scénarios voient un hiver froid contre 12% pour un hiver doux

De même, 62,5% des scénarios voient un hiver pluvieux contre seulement 12% pour un hiver sec

La tendance est donc à l'hiver froid et humide

Et plus loin, un mois de décembre doux et humide et un mois de janvier globalement doux aussi, ça laisse peu de place au 62,5% pour un hiver froid.

On est la limite de LCM et de ses contradictions..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Présentation propre des choses, mais discours très similaire à Cirus sur Espacemeteo.

Et des raccourcis très bizarres : "En conséquence de l'enneigement important de l'hémisphère nord cette année(quantité d'ozone importante dans la stratosphère)"

Et surtout : les statistiques sont établies sur quoi ? (j'espère que ce n'est pas une compilation de sites web comme effectuée plus tôt dans le topic)

Et sinon, je suppose que c'est quelqu'un du forum non ? (mais je ne sais pas qui biggrin.png )

Sinon l'article de LCM, pas terrible, mais bon ils vendent...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.